1
Claude Emond et
QualiScope 2014
GP-Québec Montréal
10 avril 2014
Claude Émond, BEng, MEng, MBA, rmc, CD, PMP
Les Entrepr...
2
Claude Emond et
QualiScope 2014
Claude Émond, MEng, MBA, rmc, CD, PMP
Éducation Expérience
Expérience de formateur en GP
3
Claude Emond et
QualiScope 2014
AGENDA
1. Qu’est-ce que le Lean?
2. Pertes en projet et règles de la GP Lean
3. Des règl...
4
Claude Emond et
QualiScope 2014
Lean ≠ maigre
Lean = amélioration
• Erreur de traduction du
terme japonais « genryou » :...
5
Claude Emond et
QualiScope 2014
La vraie signification du mot Lean
6
Claude Emond et
QualiScope 2014
La vraie signification du mot Lean
Lean = amélioration «par l’utilisateur»
7
Claude Emond et
QualiScope 2014
AGENDA
1. Qu’est-ce que le Lean?
2. Pertes en projet et règles de la GP Lean
3. Des règl...
8
Claude Emond et
QualiScope 2014
Où agir et sur quoi agir?
Lean efficace =
Amélioration
de la contrainte
TOC de Goldratt
...
9
Claude Emond et
QualiScope 2014
Pertes de valeur
en production
Où agir et sur quoi agir?
Pertes au niveau
d’un flux maté...
10
Claude Emond et
QualiScope 2014
Où agir et sur quoi agir?
Pertes de valeur
en projet
Pertes au niveau
d’un flux HUMAIN=
11
Claude Emond et
QualiScope 2014
Les 7 pertes en production * Les 10 pertes en projet **
(gestion d’un flux matériel) (+...
12
Claude Emond et
QualiScope 2014
Où agir et sur quoi agir?
Figure extraite de :
http://membres.lycos.fr/hconline/toc/toc...
13
Claude Emond et
QualiScope 2014
Huit règles à suivre pour être Lean
1. Le dernier planificateur
2. Suivi du % promesses...
14
Claude Emond et
QualiScope 2014
Huit règles à suivre pour être Lean
8. Mise en place du Lean par le Lean
Parler
Marcher
15
Claude Emond et
QualiScope 2014
AGENDA
1. Qu’est-ce que le Lean?
2. Pertes en projet et règles de la GP Lean
3. Des règ...
16
Claude Emond et
QualiScope 2014
“Connaissez bien les règles,
pour que vous puissiez les
briser efficacement."
Dalai Lam...
17
Claude Emond et
QualiScope 2014
La nécessité d’aligner les différents intérêts!!
La gestion des flux humains
INTÉRÊTS I...
18
Claude Emond et
QualiScope 2014
CONFIANCE
MUTUELLE
VISION
COMMUNE
COMPÉTENCES
SABOTAGE
CONFUSION
ANXIÉTÉ
AUCUN
CHANGEME...
19
Claude Emond et
QualiScope 2014
RECONNAIS-
SANCE
(incitatifs)
RESSOURCES
PLAN D’ACTION
PARTICIPATIF
BÉNÉFICES
MUTUELS
R...
20
Claude Emond et
QualiScope 2014
AGENDA
1. Qu’est-ce que le Lean?
2. Pertes en projet et règles de la GP Lean
3. Des règ...
21
Claude Emond et
QualiScope 2014
un ensemble limité de personnes qui
(QUI RESTREINT NON ALIGNÉ)
font de façon conflictue...
22
Claude Emond et
QualiScope 2014
L'ensemble des parties prenantes du projet
COLLECTIVEMENT ENGAGÉES qui
(ALIGNEMENT DU Q...
23
Claude Emond et
QualiScope 2014
AGENDA
1. Qu’est-ce que le Lean?
2. Pertes en projet et règles de la GP Lean
3. Des règ...
24
Claude Emond et
QualiScope 2014
Source: «Surviving The Project Age - An Agile Framework», Claude EMOND
4 valeurs
1. L’h...
25
Claude Emond et
QualiScope 2014
Source: «Surviving The Project Age - An Agile Framework», Claude EMOND
4 valeurs
1. L’h...
26
Claude Emond et
QualiScope 2014
AgiLean
27
Claude Emond et
QualiScope 2014
AGENDA
1. Qu’est-ce que le Lean?
2. Pertes en projet et règles de la GP Lean
3. Des règ...
28
Claude Emond et
QualiScope 2014
http://productivity.businessspectator.com.au/sites/productivity.businessspectator.com.a...
29
Claude Emond et
QualiScope 2014
http://productivity.businessspectator.com.au/sites/productivity.businessspectator.com.a...
30
Claude Emond et
QualiScope 2014
Apport de l’AgiLean aux projets (publics)
L’engagement dans le monde selon Gallup (2013...
31
Claude Emond et
QualiScope 2014
Apport de l’AgiLean aux projets (publics)
L’engagement dans le monde selon Gallup (2013...
32
Claude Emond et
QualiScope 2014
AGENDA
1. Qu’est-ce que le Lean?
2. Pertes en projet et règles de la GP Lean
3. Des règ...
33
Claude Emond et
QualiScope 2014
Période de questions et
discussion
Confrontation,
échéanciers et
coûts
Alignement,
béné...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'AgiLean (Agile + Lean) à la rescousse de tous nos projets (publics et autres)

1 408 vues

Publié le

Conférence donnée à GP-Québec (section Montréal) sur ce qu'est l'AgiLean et comment la gestion de projet en mode agile, et surtout l'état d'esprit collaboratif qui l'accompagne, peut permettre ume amélioration importante dans la performance des projets. La conférence présente le bilan des dernières études internationales sur la performance des projets, un bilan désastreux. La présentation explique que l'engagement déficient des employés et autres parties prenantes des projets est la cause principale de ce bilan désastreux. L'AgiLean, qui vise la gestion en continu et lamaximisation des bénéfices de projets pour toutes les parties prenantes, est présentée comme une solution efficace à ces problèmes d'engagement et de performance.

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 408
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
245
Actions
Partages
0
Téléchargements
44
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'AgiLean (Agile + Lean) à la rescousse de tous nos projets (publics et autres)

  1. 1. 1 Claude Emond et QualiScope 2014 GP-Québec Montréal 10 avril 2014 Claude Émond, BEng, MEng, MBA, rmc, CD, PMP Les Entreprises Quali•Scope Inc. En quoi l’Agilité et le Lean peuvent vous aider dans vos projets publics? AgiLean
  2. 2. 2 Claude Emond et QualiScope 2014 Claude Émond, MEng, MBA, rmc, CD, PMP Éducation Expérience Expérience de formateur en GP
  3. 3. 3 Claude Emond et QualiScope 2014 AGENDA 1. Qu’est-ce que le Lean? 2. Pertes en projet et règles de la GP Lean 3. Des règles à la réalité des projets 4. Qu’est-ce que l’Agilité et la GP Agile? 5. Le cadre de gestion Agile et l’AgiLean 6. Apport de l’AgiLean aux projets (publics) 7. En guise de conclusion: la charrue et les bœufs 3
  4. 4. 4 Claude Emond et QualiScope 2014 Lean ≠ maigre Lean = amélioration • Erreur de traduction du terme japonais « genryou » : • En cuisine, maigre • En langage des affaires, processus d’amélioration La vraie signification du mot Lean
  5. 5. 5 Claude Emond et QualiScope 2014 La vraie signification du mot Lean
  6. 6. 6 Claude Emond et QualiScope 2014 La vraie signification du mot Lean Lean = amélioration «par l’utilisateur»
  7. 7. 7 Claude Emond et QualiScope 2014 AGENDA 1. Qu’est-ce que le Lean? 2. Pertes en projet et règles de la GP Lean 3. Des règles à la réalité des projets 4. Qu’est-ce que l’Agilité et la GP Agile? 5. Le cadre de gestion Agile et l’AgiLean 6. Apport de l’AgiLean aux projets (publics) 7. En guise de conclusion: la charrue et les bœufs 7
  8. 8. 8 Claude Emond et QualiScope 2014 Où agir et sur quoi agir? Lean efficace = Amélioration de la contrainte TOC de Goldratt THÉORIE DES CONTRAINTES
  9. 9. 9 Claude Emond et QualiScope 2014 Pertes de valeur en production Où agir et sur quoi agir? Pertes au niveau d’un flux matériel =
  10. 10. 10 Claude Emond et QualiScope 2014 Où agir et sur quoi agir? Pertes de valeur en projet Pertes au niveau d’un flux HUMAIN=
  11. 11. 11 Claude Emond et QualiScope 2014 Les 7 pertes en production * Les 10 pertes en projet ** (gestion d’un flux matériel) (+ gestion d’un flux humain) 1. Surproduction 1. Sous-utilisation des talents 2. Attente 2. Attente «d’intrants» 3. Transfert des matières 3. Transfert de l’information (communication du quoi et comment) 4. Manutention superflue 4. Information superflue 5. Inventaire déficient 5. Comportements déficients (ne pas écouter, ne pas parler) 6. Mouvement excessif (perte de flux) 6. «Perte des bonnes idées» 7. Produit défectueux 7. Livraison d’ouvrages non appréciés par le client (perception) 8. S’arranger avec les moyens du bord («Making do») 9. Résistance au changement (Bodek) 10. Non-gestion des perceptions (Emond) * Taiichi Ohno ** Howell, Koskela, Macomber (traduit et adapté par C. Emond) Sources: http://www.projecttimes.com/articles/achieving- project-excellence-whats-wasting-my-project-time.html and http://www.projecttimes.com/not-managing-perceptions- the-10th-waste-of-project-management.html Où agir et sur quoi agir?
  12. 12. 12 Claude Emond et QualiScope 2014 Où agir et sur quoi agir? Figure extraite de : http://membres.lycos.fr/hconline/toc/toc.htm TOC de Goldratt THÉORIE DES CONTRAINTES Contrainte en projet (gestion du changement) DÉSIR et capacité de changer=
  13. 13. 13 Claude Emond et QualiScope 2014 Huit règles à suivre pour être Lean 1. Le dernier planificateur 2. Suivi du % promesses complétées (PPC) 3. Équipe de projet étendue 4. Pour et par des humains 5. La vague déferlante 6. Ouvrir, s’adapter et fermer en continu 7. Exécution de petites promesses en mode « une tâche à la fois » 8. Mise en place du Lean par le Lean La Maison Lean
  14. 14. 14 Claude Emond et QualiScope 2014 Huit règles à suivre pour être Lean 8. Mise en place du Lean par le Lean Parler Marcher
  15. 15. 15 Claude Emond et QualiScope 2014 AGENDA 1. Qu’est-ce que le Lean? 2. Pertes en projet et règles de la GP Lean 3. Des règles à la réalité des projets 4. Qu’est-ce que l’Agilité et la GP Agile? 5. Le cadre de gestion Agile et l’AgiLean 6. Apport de l’AgiLean aux projets (publics) 7. En guise de conclusion: la charrue et les bœufs 15
  16. 16. 16 Claude Emond et QualiScope 2014 “Connaissez bien les règles, pour que vous puissiez les briser efficacement." Dalai Lama 16 Des règles à la réalité des projets
  17. 17. 17 Claude Emond et QualiScope 2014 La nécessité d’aligner les différents intérêts!! La gestion des flux humains INTÉRÊTS INDIVIDUELS INTÉRÊTS DU GROUPE
  18. 18. 18 Claude Emond et QualiScope 2014 CONFIANCE MUTUELLE VISION COMMUNE COMPÉTENCES SABOTAGE CONFUSION ANXIÉTÉ AUCUN CHANGEMENT GLOBAL SINON SENTIMENT D’URGENCE GÉNÉRALISÉ CONDITION 8 conditions essentielles à l’émergence d’un engagement collectif et durable La gestion des flux humains
  19. 19. 19 Claude Emond et QualiScope 2014 RECONNAIS- SANCE (incitatifs) RESSOURCES PLAN D’ACTION PARTICIPATIF BÉNÉFICES MUTUELS RAPIDES À COURT TERME CHANGEMENT ALÉATOIRE (courbe de Rogers) FAUX DÉMARRAGE DÉCOURA- GEMENT ET PERTE DE MOMENTUM COLÈRE CONDITION SINON La gestion des flux humains 8 conditions essentielles à l’émergence d’un engagement collectif et durable
  20. 20. 20 Claude Emond et QualiScope 2014 AGENDA 1. Qu’est-ce que le Lean? 2. Pertes en projet et règles de la GP Lean 3. Des règles à la réalité des projets 4. Qu’est-ce que l’Agilité et la GP Agile? 5. Le cadre de gestion Agile et l’AgiLean 6. Apport de l’AgiLean aux projets (publics) 7. En guise de conclusion: la charrue et les bœufs 20
  21. 21. 21 Claude Emond et QualiScope 2014 un ensemble limité de personnes qui (QUI RESTREINT NON ALIGNÉ) font de façon conflictuelle, plus souvent en s'affrontant qu'en collaborant (ratio extrant/intrant sous-optimal) (COMMENT, QUAND ET COMBIEN conflictuels et chaotiques) des choses devant respecter un délaiet un budget pas toujours réalisteS (pas nécesssairement les bons extrants) (QUOI LIVRÉ incluant le QUAND et le COMBIEN, POUR QUI RESTREINT, souvent sans savoir POURQUOI) QUI RESTREINT NON ALIGNÉ= LES ENTREPRISES EXÉCUTANTES DES LIVRABLES = Les firmes d'experts et de matérialisation des «spécifications» (entrepreneurs en construction, fournisseurs etc.), n'ayant pas toujours des objectifs individuels et corporatifs convergents . - Désaccord constant entre les parties prenantes, confrontations contractuelles et litiges fréquents - Livraison en silos techniques, l'intégration des divers livrables se faisant ultimement sur les chantiers avec des correctifs à grands frais et des délais additionnels - Les parties prenantes (le QUI quiréalise et le QUI quireçoit-le POUR QUI - pas les mêmes parties prenantes) se perçoivent plus comme des adversaires que comme des partenaires avec une approche «gagnant-perdant» plutôt qu'une approche «gagnant- gagnant» QUOI LIVRÉ= - Une solution livrée selon «les spécifications» n'étant pas nécessairement en lignes avec les besoins quiseront confirmés à travers le POUR QUOI UTILISÉ (toute distorsion entre le QUOI et le POURQUOI se traduit en PERTE de BÉNÉFICES et a une valeur de projet inférieure) - Une solution livrée dans «les temps et les coûts», le QUAND et le COMBIEN étant perçus comme des objectifs/des «livrables additionnels» que traités comme des contraintes . Un POURQUOI= basé sur des spécifications rigides plutôt que sur des besoins (requirements) qui peuvent évoluer . Un POUR QUI RESTREINT= LE DONNEUR D'ORDRE, CELUI QUI PAYE, PAS NÉCESSAIREMENT CEUX QUI UTILISENT ET PAS CEUX QUI EXÉCUTENT= Exclut les parties-prenantes exécutantes et autres impactées par le projet, les unes perçues comme des adversaires, les autres tout simplement ignorées EFFICIENCE SUB-OPTIMALE (E1) EFFICACITÉ IMPOSSIBLE À MESURER (E2) ???? La gestion d'un projet en mode TRADITIONNEL c'est: dans le contexte d'affaires globaldu début du 21e siècle, le seulquiexiste, soit un environnement d'affaires turbulent (très complexe, hautement compétitif, incertain, en changement constant, exigeant une grande vélocité et un haut niveau de créativité afin d'innover et s'adapter sans cesse) (OÙ) PRODUCTIVITÉ = E1 X E2?? = PERFORMANCE NON MESURABLE RESULTATS: ?? GP «traditionnelle» et GP «Agile»
  22. 22. 22 Claude Emond et QualiScope 2014 L'ensemble des parties prenantes du projet COLLECTIVEMENT ENGAGÉES qui (ALIGNEMENT DU QUI) réalisent très bien, en respectant les attentes quotidiennes de chacun, AVEC PROACTIVITÉ, CRÉ ATIVITÉ,GRANDE RÉACTIVITÉ, FLEXIBILITÉ ET ADAPTABILITÉ (AGILITÉ CONTINUE DU COMMENT, QUAND, COMBIEN) LES bonnes choses, soit LES LIVRABLES OPTIMISANT LA VALEUR POUR TOUS (BÉNÉFICES «QUOI, POURQUOI», POUR TOUS) QUIALLIGNÉ =Une équipe de projet intégrée (P7) =Toutes les parties prenantes qui, grâce à: - des valeurs partagées (V1,V2,V3,V4) - une vision partagée des objectifs du projet (son POURQUOI, sa raison d'être) - des intérêts convergents (V4) - une mesure commune du succès (P10) - des connaissances requises ET des ressources suffisantes (P2) - des comportements collaboratifs (V2) et sont engagées à réussir ensemble (P3) . réalisent très bien, en utilisant des approches et outils AGILES (COMMENT, QUAND, COMBIEN), notamment: - une ouverture et une capacité de s'adapter au changement (V3,P2) + une structure, une organisation, des outils, des technologies flexibles et adaptables (P5, P6,O1,O2,O3,O4) et des ressources suffisantes (P2) + des ressources humaines responsables et autonomes (P1, P2), réactives, flexibles et adaptables + une communication et une gestion en continu des changements (P8,P9) + l'apprentissage et la capitalisation des leçons apprises en continu (P10) - des pratiques de veille et d'innovation (P4) axées sur la création optimale de valeur (bénéfices) (V4, P10) - des pratiques valorisant les RH et encourageant la collaboration (V1,V2) LES bonnes choses, soit LES LIVRABLES PERMETTANT DE MATÉRIALISER LE POURQUOI DU PROJET (V4): - DES LIVRABLES NÉGOCIÉS (QUOI) (P3) - ACCÉLÉRANT (P10) LA MATÉRIALISATION ET MAXIMISANT LES BÉNÉFICES ATTENDUS DU PROJET (O4) (POURQUOI) - POUR TOUTES LES PARTIES PRENANTES (V4) (POUR QUI) . . . . . ALIGNEMENT OPTIMAL DES PARTIES PRENANTES (A1) AGILITÉ OPTIMALE DANS L'EXÉCUTION DU PROJET (A2) BÉNÉFICES ACCÉLÉRÉS (BA) ET VALEUR OPTIMALE (V) RÉSULTATS: La gestion d'un projet en mode AGILE c'est: dans le contexte d'affaires globaldu début du 21e siècle, le seulquiexiste, soit un environnement d'affaires turbulent (très complexe, hautement compétitif, incertain, en changement constant, exigeant une grande vélocité et un haut niveau de créativité afin d'innoveret s'adaptersans cesse) (OÙ) PRODUCTIVITÉ = A1 + A2 + BA + V = PERFORMANCE OPTIMALE GP «traditionnelle» et GP «Agile»
  23. 23. 23 Claude Emond et QualiScope 2014 AGENDA 1. Qu’est-ce que le Lean? 2. Pertes en projet et règles de la GP Lean 3. Des règles à la réalité des projets 4. Qu’est-ce que l’Agilité et la GP Agile? 5. Le cadre de gestion Agile et l’AgiLean 6. Apport de l’AgiLean aux projets (publics) 7. En guise de conclusion: la charrue et les bœufs 23
  24. 24. 24 Claude Emond et QualiScope 2014 Source: «Surviving The Project Age - An Agile Framework», Claude EMOND 4 valeurs 1. L’humain au centre des projets (L4) (V1) 2. Se faire mutuellement confiance , être solidaires et collaborer plutôt que contrôler (L8) (V2) 3. S’adapter et vivre ensemble le changement (V3) 4. Des bénéfices pour tous (V4) 10 principes 1. Responsabilisation (L1) , auto- organisation et leadership distribué (P1) 2. Capacité (L7) (P2) 3. Désirabilité (P3) 4. Créativité et adaptabilité (P4) 5. Simplicité (P5) 6. Management par promesses (L2) (P6) 7. Équipes intégrées (L3) (P7) 8. Proximité (L3) (P8) 9. Pas de surprise (L3-L6) (P9) 10.Accélération des bénéfices (P10) 4 principaux outils 1. Planification participative dynamique (L1-L5) (O1) 2. Livraisons fréquentes (L6- L7) (O2) 3. Espaces collaboratifs et réunions d’alignement fréquentes (O3) 4. PPC (Pourcent promesses complétées - «valeur ‘réelle’ acquise») (L2) (O4) Cadre conceptuel «Agile» (rev03, 2013) http://fr.slideshare.net/claudee/confrence-bioteams-curitiba Le cadre de gestion Agile AgiLean
  25. 25. 25 Claude Emond et QualiScope 2014 Source: «Surviving The Project Age - An Agile Framework», Claude EMOND 4 valeurs 1. L’humain au centre des projets (L4) (V1) 2. Se faire mutuellement confiance , être solidaires et collaborer plutôt que contrôler (L8) (V2) 3. S’adapter et vivre ensemble le changement (V3) 4. Des bénéfices pour tous (V4) 10 principes 1. Responsabilisation (L1) , auto- organisation et leadership distribué (P1) 2. Capacité (L7) (P2) 3. Désirabilité (P3) 4. Créativité et adaptabilité (P4) 5. Simplicité (P5) 6. Management par promesses (L2) (P6) 7. Équipes intégrées (L3) (P7) 8. Proximité (L3) (P8) 9. Pas de surprise (L3-L6) (P9) 10.Accélération des bénéfices (P10) 4 principaux outils 1. Planification participative dynamique (L1-L5) (O1) 2. Livraisons fréquentes (L6- L7) (O2) 3. Espaces collaboratifs et réunions d’alignement fréquentes (O3) 4. PPC (Pourcent promesses complétées - «valeur ‘réelle’ acquise») (L2) (O4) Cadre conceptuel «Agile» (rev03, 2013) http://fr.slideshare.net/claudee/confrence-bioteams-curitiba Le cadre de gestion Agile AgiLean
  26. 26. 26 Claude Emond et QualiScope 2014 AgiLean
  27. 27. 27 Claude Emond et QualiScope 2014 AGENDA 1. Qu’est-ce que le Lean? 2. Pertes en projet et règles de la GP Lean 3. Des règles à la réalité des projets 4. Qu’est-ce que l’Agilité et la GP Agile? 5. Le cadre de gestion Agile et l’AgiLean 6. Apport de l’AgiLean aux projets (publics) 7. En guise de conclusion: la charrue et les bœufs 27
  28. 28. 28 Claude Emond et QualiScope 2014 http://productivity.businessspectator.com.au/sites/productivity.businessspectator.com.au/files/THE%20PRODUCTIVI TY%20IMPLEMENTATION%20CHALLENGE_0.pdf 1. Environ 40% des projets ne livrent aucun résultat mesurable 2. Des 60% qui restent: • Plus de la moitié (55%) ne réussissent pas à livrer complètement les bénéfices d’affaires disponibles….manquant souvent la cible de plus de 50% Apport de l’AgiLean aux projets (publics)
  29. 29. 29 Claude Emond et QualiScope 2014 http://productivity.businessspectator.com.au/sites/productivity.businessspectator.com.au/files/THE%20PRODUCTIVI TY%20IMPLEMENTATION%20CHALLENGE_0.pdf 1. Environ 40% des projets ne livrent aucun résultat mesurable 2. Des 60% qui restent: • Plus de la moitié (55%) ne réussissent pas à livrer complètement les bénéfices d’affaires disponibles….manquant souvent la cible de plus de 50% Apport de l’AgiLean aux projets (publics)
  30. 30. 30 Claude Emond et QualiScope 2014 Apport de l’AgiLean aux projets (publics) L’engagement dans le monde selon Gallup (2013) http://www.gallup.com/poll/165269/worldwide-employees-engaged-work.aspx  Pour chaque personne engagée dans son travail, il y a 2 personnes «activement» désengagées  À l’échelle mondiale, plus de 85% des travailleurs sont désengagés
  31. 31. 31 Claude Emond et QualiScope 2014 Apport de l’AgiLean aux projets (publics) L’engagement dans le monde selon Gallup (2013) http://www.gallup.com/poll/165269/worldwide-employees-engaged-work.aspx  Pour chaque personne engagée dans son travail, il y a 2 personnes «activement» désengagées  À l’échelle mondiale, plus de 85% des travailleurs sont désengagés
  32. 32. 32 Claude Emond et QualiScope 2014 AGENDA 1. Qu’est-ce que le Lean? 2. Pertes en projet et règles de la GP Lean 3. Des règles à la réalité des projets 4. Qu’est-ce que l’Agilité et la GP Agile? 5. Le cadre de gestion Agile et l’AgiLean 6. Apport de l’AgiLean aux projets (publics) 7. En guise de conclusion: la charrue et les bœufs 32
  33. 33. 33 Claude Emond et QualiScope 2014 Période de questions et discussion Confrontation, échéanciers et coûts Alignement, bénéfices et valeur pour tous GPAgiLean

×