Le voyage du héros et la quête du BON projet

1 201 vues

Publié le

Conférence sur le gestion de portefeuille et les nouveaux rôles et responsabilités s'y rattachant...ainsi que présentant notre vision du BON projet unique et universel que toutes les organisations ont à réaliser pour faire face à notre époque de changement perpétuel. Donné au Cesi de Lyon le 2 décembre 2014

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 201
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
83
Actions
Partages
0
Téléchargements
34
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le voyage du héros et la quête du BON projet

  1. 1. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 Charlotte Goudreault, MBA, Maître praticienne en PNL Claude Émond, BEng, MEng, MBA, rmc, CD, PMP Portefeuille, programmes, culture organisationnelle et sponsors de projets
  2. 2. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 2 Dans un premier temps, montrer que l’évolution des organisations vers la gestion par portefeuille de projet et le choix des BONS projets sont, dans le contexte actuel de ce début de 21e siècle, un passage obligé, un véritable «voyage du héros» incluant des changements organisationnels très importants au niveau des structures et des rôles et responsabilités Dans un deuxième temps, montrer que ces changements sont loin d’être les derniers et que LE BON projet que doivent réaliser toutes les organisations est le même pour tous L’objectif de cette conférence
  3. 3. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 3 Contenu de la conférence 0 La vie est belle (Business As Usual) 6 Nouvelles ressources (Nouveaux Alliés) 1 Changement externe 2 Résistance Maintien du Statu Quo 3 Rien ne va plus (Life sucks) 7 Transformation progressive + rapide 4 Reconnaissance de la nécessité de changer 5 Début de la Transformation (Passage du seuil) 0 La vie est belle (New Business As Usual) ? 8 Nouvelle normale Nouveau Statu Quo
  4. 4. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 4 La vie est belle (Business As Usual) •Le héros vit une situation stable, confortable, simple, familière •Il accepte l’usure, la routine, l’insatisfaction parce que le changement déstabiliserait le système actuel 0
  5. 5. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 5 •La stabilité est la norme •Les prévisions précises sont possibles •L’important c’est de maintenir le cap •Plus de rigueur et de contrôle augmentent le niveau de sécurité et la probabilité de réussir Vision Cartésienne/Newtonienne. Beaucoup d’organisations perpétuent encore aujourd’hui le modèle de la chaine de montage couplée à l’approche directive-hiérarchique-du haut vers le bas La vie est belle (Business As Usual)
  6. 6. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 6 Changement externe 1 •Un changement survient qui rend la situation inconfortable •Les compensations à l’usure, la routine, l’insatisfaction ne suffisent plus au héros
  7. 7. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 7 Changement externe Le monde a changé et ces changements s’accélèrent: •Mouvements d’indépendance et de nationalisation des ressources stratégiques se multipliant depuis la fin des années 40 (Inde, Chine, Vietnam, etc.) •Première crise du pétrole (1974) •Inflation galopante (années 80) •Destruction du mur de Berlin (1989) •Crise asiatique (fin des années 90) •Changements climatiques !? •Crash financier de 2008 •Etc…
  8. 8. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 8 Environnement externe Un ensemble de tendances qui favorisent le besoin d’innover... donc la multiplication des projets:  Globalisation des marchés (compétition)  Fenêtres d’opportunités plus petites  Le « Time to Market » de plus en plus rapide  Production « à la demande »  Ressources stratégiques de plus en plus limitées Le « meilleur, plus vite, moins cher » (BFC) Beaucoup de turbulence et d’incertitude dans un environnement en changement permanent Environnement interne Les employés impliqués sur plus en plus de projets dans un environnement de moins en moins siloté participent à des projets qui sont multidisciplinaires et impliquent plusieurs services ou silos partagent leur temps entre des tâches récurrentes (opérations) et du travail de projet travaillent sur un ensemble de projets et autres activités dont la priorité pour l’organisation n’est pas claire Le personnel provient de plus en plus de la génération Y (Millenials) Changement externe
  9. 9. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 9 Résistance Maintien du Statu Quo 2 •S’accrochant au statu quo, le héros refuse le changement •Il fuit, paralyse ou lutte contre le changement (Fight, Flight, Freeze)
  10. 10. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 10 •Le changement est la norme •L’incertitude et la complexité taxent la précision de nos prévisions •Il faut saisir les opportunités et encourager le changement •Plus de FLEXIBILITÉ augmente le niveau d’adaptation aux changements et la probabilité de réussir Vision Quantique/Chaordique. Toujours une vision du haut vers le bas sans trop remettre en question le M.O. •Six Sigma: réduire la variabilité (DMAAC – mesure = # ceintures noires) •LEAN à l’américaine (PLUS AVEC MOINS - efficience et CONTRÔLE des coûts) •«Savoir faire» avant «savoir être» (gestion du changement in extremis, non intégrée et du haut vers le bas) Résistance Maintien du Statu Quo
  11. 11. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 11 Résistance Maintien du Statu Quo
  12. 12. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 12 Résistance Maintien du Statu Quo
  13. 13. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 13 Rien ne va plus (Life sucks) 3 •Quelle que soit sa réaction première, le héros réalise que le changement ne peut être ignoré
  14. 14. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 14 Rien ne va plus (Life sucks) RETOUR SUR LES PROJETS DÉSASTREUX (BÉNÉFICES) NOS EMPLOYÉS NE SUIVENT PAS (VALEURS ET «WIIFM») http://productivity.businessspectator.com.au/sites/productivity.businessspectator.com.au/files/THE%20PRODUCTIVITY%20IMPLEMENTATION%20CHALLENGE_0.pdf 40 % 33 % 27 %
  15. 15. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 15 4 Reconnaissance de la nécessité de changer •Le héros constate la nécessité d’agir, observe la situation et recherche des appuis et des ressources (y compris en lui-même)
  16. 16. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 16 5 Début de la Transformation (Passage du seuil) •Le héros franchit le seuil, amorce la transformation et s’engage sur la voie du changement
  17. 17. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 17 Début de la Transformation (Passage du seuil) GESTION DE LA RÉALISATION ET DE L’OPTIMISATION DES BÉNÉFICES = GESTION DE PORTEFEUILLE DE PROJETS (FAIRE LES «BONS» PROJETS) SAVOIR FAIRE GESTION DE PORTEFEUILLE
  18. 18. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 18 Début de la Transformation (Passage du seuil) GESTION DE PORTEFEUILLE DE PROJETS (FAIRE LES «BONS» PROJETS) Nouveaux rôles et responsabilités (BRM=Benefits Realisation Management) QUI BÉNÉFICES «POTENTIELS» (EN DEVENIR) BÉNÉFICES RÉELS RÉCUPÉRATION , PRODUCTION RÉCURRENTE ET AMÉLIORATION EN CONTINU DES BÉNÉFICES •Analyste d’affaires Support à la gestion du «Pourquoi» (le «business case») Analyse, recommandations, protection, évolution, accélération et optimisation des bénéfices •Sponsor Gestion du «Pourquoi» - Gestion des bénéfices Choix, planification, protection, évolution, accélération et optimisation des bénéfices •Gestionnaire du projet Gestion du «Quoi» et du «Comment» Préparation et validation du «business case» •???? Planification, protection, évolution, accélération et optimisation des bénéfices
  19. 19. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 19 Nouvelles ressources (Nouveaux Alliés) 6 •En prenant cette nouvelle route, le héros se trouve de nouveaux alliés qui partagent sa vision (Flock) •Ils trouvent leur compte à suivre le même chemin et deviennent ainsi des partenaires à part entière •Le voyage n’en sera que plus facile et rapide (Flow)
  20. 20. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 20 SAVOIR ÊTRE ALIGNEMENT DES OBJECTIFS INDIVIDUELS AVEC LES OBJECTIFS DE L’ÉQUIPE DE PROJET Nouvelles ressources (Nouveaux Alliés) Gestion de l’engagement des parties prenantes = Alignement des intérets, des valeurs et des comportements CULTURE ORGANISATIONNELLE
  21. 21. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 21 SAVOIR ÊTRE (CULTURE ORGANISATIONNELLE) ALIGNEMENT DES OBJECTIFS INDIVIDUELS AVEC LES OBJECTIFS DE L’ÉQUIPE DE PROJET Nouvelles ressources (Nouveaux Alliés) • Faire plus avec ce qu’on a (lean japonais) • Le contrôle est remplacé par la confiance • On laisse les équipes de projet s’auto-organiser (holacratie) et s’autogérer autour d’une vision commune et d’un objectif clair • Transparence et communication en continu
  22. 22. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 22 ALIGNEMENT DES OBJECTIFS INDIVIDUELS AVEC LES OBJECTIFS DE L’ÉQUIPE DE PROJET Nouvelles ressources (Nouveaux Alliés) • Le dirigeant ne dirige plus • Il est le gardien de la vision • Il est un «servant leader» qui fournit les ressources requises pour assurer la bonne santé de son jardin et en maximiser la croissance et les bénéfices pour tous SAVOIR ÊTRE (CULTURE ORGANISATIONNELLE)
  23. 23. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 23 ALIGNEMENT DES OBJECTIFS INDIVIDUELS AVEC LES OBJECTIFS DE L’ÉQUIPE DE PROJET Nouvelles ressources (Nouveaux Alliés) • L’humain au centre des décisions • Co-leadership, co-création et co-sponsorship • Chaque individu est responsable de ses actions mais l’équipe est collectivement imputable des résultats et de livrer les bénéfices • On travaille ensemble à optimiser les bénéfices pour tous • Développement durable et mieux vivre = bénéfices ultimes (valeurs des millennials) SAVOIR ÊTRE (CULTURE ORGANISATIONNELLE)
  24. 24. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 24 7 Transformation progressive + rapide •Le héros (et ses partenaires) recherche des bénéfices à court terme pour stimuler le changement amorcé •De plus en plus agiles, ils font de plus en plus les bons projets et les bénéfices sont apparents et à la hausse •Comme chacun y trouve son compte, l’engagement est durable
  25. 25. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 25 Nouvelle normale Nouveau Statu Quo •En fait on a changé de façon significative •Un nouveau statu quo et un nouvel équilibre (normale) sont atteints •Le savoir faire ET le savoir être ont évolué, s’adaptant au contexte et s’alignant avec l’environnement externe 8
  26. 26. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 26 La vie est belle (New Business As Usual) ? J’espère qu’ils savent ce qu’ils font et qu’ils veulent le faire !! 0 •Mais est-ce vraiment la fin du voyage? •Est-ce enfin le repos «définitif» du héros?
  27. 27. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 27 https://lleofold.wordpress.com/2014/07/10/voyage-vers- lharmocratie-ou-comment-manager-la-generation-z/ Loïc LEOFOLD PANARCHIE – gestion des cycles de changement
  28. 28. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 28
  29. 29. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 29
  30. 30. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 30 Questions et discussion www.qualiscope.ca
  31. 31. C.Emond et C.Goudreault Quali•Scope 2014 31 claude.emond@qualiscope.ca charlotte.goudreault@qualiscope.ca

×