Introduction à la simulation 2011 3

473 vues

Publié le

De l'intérêt de la simulation médicale sur mannequin...

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
473
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Débriefing indispensable (avec ou sans vidéo)
  • Introduction à la simulation 2011 3

    1. 1. Simulation
    2. 2. Qu’est ce que la simulation ? • « En simulation, nous voulons dupliquer les éléments essentiels de la réalité, cependant, nous voulons pouvoir contrôler cette réalité. • Nous voulons voir comment certaines unités qui nous intéressent (sujets, équipes, objets…) se comportent face à la réalité que nous avons recréé. • Les objectifs poursuivis peuvent être l’observation, la mesure, la prédiction, ou l’amélioration des comportements en réponse au divers challenges simulés… » Streufert S, 2001
    3. 3. Ainsi il y a 75 ans….. Les premiers simulateurs aéronautiques naissaient Medical simulation training coming of age. Grenvik, Critical Care medicine, Dec 2004
    4. 4. Aujourd’hui ils sont…. • Une obligation réglementaire pour les compagnies – Maintien des compétences individuelles et en équipe – Certification des équipements et des procédures • Un moyen de sélection et de formation – Test sur simulateur systématique à l’embauche – Entraînement aux procédures exceptionnelles (gestion des pannes…) seul et en équipe • Une économie sur les coûts d’exploitation – Le prix d’un simulateur = le 1/4 du prix d’un avion – Le simulateur évite l’immobilisation d’un avion
    5. 5. Et dans le domaine de la santé ? • Malgré de nombreux efforts, la pratique médicale (et en particulier l’anesthésie) reste classée par le Pr Almaberti comme un système « moyennement sûr » (l’aviation commerciale et le nucléaire étant classés comme des « systèmes ultra-sûrs »). • Selon lui, il n’existerait plus beaucoup de marge de progrès, inhérente à l’amélioration des procédures et des performances des équipements, alors que des erreurs (le plus souvent humaines) et des événements graves persistent.
    6. 6. Et dans le domaine de la santé ? • Nos cursus traditionnels mais également notre formation continue pour la gestion des risques en médecine sont notoirement insuffisants. • La mise en œuvre des stratégies diagnostiques et thérapeutiques doivent être rapides sinon instantanées dans certaines situations (comme la décision du pilote) et nécessitent un travail en équipe qui actuellement n’est pas enseigné dans nos écoles (les cursus étant totalement dissociés). • 70 % des erreurs sont dues à des facteurs humains….
    7. 7. Cycle d’apprentissage par simulation Confrontation avec un savoir préalable sances
    8. 8. La formation circulaire au cœur des compétences Le cycle d’apprentissage permet : • d’apprendre à maîtriser les gestes techniques, pour les reproduire en toute confiance lors de situations réelles • d’intégrer la prise de décision et d’en évaluer le bien fondé • d’être actif, dans une situation urgente, sans jamais être dangereux (ni pour soi, ni pour le patient) • de s’entraîner en équipe comme s’il s’agissait d’un évènement réel • de s’auto évaluer ou de se faire évaluer pour percevoir la progression dans l’apprentissage (Progression par rapports) • d’aborder toutes les situations….
    9. 9. Beaucoup d’Universités et d’institutions dans le monde sont équipées d’un centre dédié à l’enseignement par simulation.
    10. 10. Pourquoi les institutions ont-elles recours à la simulation pour former leurs professionnels de santé ? Pour réduirePour réduire le risque d’erreur humainele risque d’erreur humaine Pour favoriserPour favoriser le développement des compétencesle développement des compétences Pour mettre ses connaissancesPour mettre ses connaissances en pratique dansen pratique dans un environnement contrôléun environnement contrôlé Pour faciliterPour faciliter l'accès aux patients à la demandel'accès aux patients à la demande
    11. 11. Efficacité de la simulation. Quelles sont les preuves ? 1. Réactions des participants (Kirkpatrick niveau1) - Niveau de satisfaction élevé. « expérience agréable et enrichissante ». Anaesthesia crisis resource management training: an intimidating concept, a rewarding experience. Kurrek MM, Fish KJ. Can J Anaesth. 1996 - Niveau de réalisme jugé 7,8/10. « Face validity » The validity of performance assessments using simulation. Devitt JH. Anesthesiology. 2001
    12. 12. Efficacité de la simulation. Quelles sont les preuves ? 2. Acquisition de compétences - Amélioration des gestes techniques en formation initiale. Intubation sous fibroscopie : 42% de succès après un cours théorique, 92 % en cas de cours + simulation Naik VN. Anesthesiology. 2001 ROWE R. Anesth Analg. 2002 - Amélioration des performances techniques globales (réalisation et hiérarchisation) en formation continue Holcomb JB et all. J Trauma 2002
    13. 13. Efficacité de la simulation. Quelles sont les preuves ? 3. Acquisition de comportements - Amélioration dans toutes les compétences non techniques. Système ANTS = comportement des équipes. Yee B. Anesthesiology. 2005 - Amélioration du travail en équipe Shapiro MJ. Qual Saf Health Care. 2004 DeVita MA et al, Crit Care Med. 2004
    14. 14. Efficacité de la simulation. Quelles sont les preuves ? 4. Résultats (Bénéfices pour le patient). - Le test écrit permet de vérifier si des connaissances sont acquises mais pas si l’étudiant sait les appliquer. Rogers PL, Crit Care Med 2001 - L’examen oral permet d’évaluer « ce que vous savez faire », L’examen sur simulateur permet d’évaluer « comment vous savez faire » Savoldelli GL. Anesthesiology. 2006 Mar;104(3):475-81. Berkenstadt H. Anesth Analg. 2006 Lebuffe G. Ann Fr Anesth Reanim. 2005
    15. 15. Efficacité de la simulation. Quelles sont les preuves ? 4. Bénéfices pour le patient. - Débriefing indispensable avec ou sans vidéo. Il permet une approche globale et constructive des compétences et comportements individuels et collectifs. Il renforce l’impact émotionnel de l’exercice grâce à la verbalisation des actes (bons ou mauvais). Value of debriefing during simulated crisis management: oral Versus video-assisted oral feedback. Savoldelli GL. Anesthesiology. 2006 The value of simulation training during anesthesia residency. Lighthall GK. Anesthesiology. 2006
    16. 16. Efficacité de la simulation. Quelles sont les preuves ? 4. Bénéfices pour le patient. - La simulation permet de repérer et de corriger les facteurs concordants (humains et environnementaux) source d’accidents. « L’erreur est inévitable, l’expert est celui qui saura en minimiser les conséquences » Human Error, Models and Management James Reason, BMJ. 2000
    17. 17. Quels sont les facteurs de réussite d’une formationQuels sont les facteurs de réussite d’une formation par simulation ?par simulation ? Le groupe BEME (Best Evidence For MedicalLe groupe BEME (Best Evidence For Medical Education) a réalisé une revue systématiqueEducation) a réalisé une revue systématique de la littérature traitant d’enseignement parde la littérature traitant d’enseignement par Simulation.Simulation. 109 articles de bonne qualité ont été analysés afin109 articles de bonne qualité ont été analysés afin de répondre à la question suivante :de répondre à la question suivante : « Quels facteurs concourent à un apprentissage« Quels facteurs concourent à un apprentissage de qualité lors d’un enseignement parde qualité lors d’un enseignement par simulation haute fidélité ? »simulation haute fidélité ? » Issenberg et al, 2005.Issenberg et al, 2005.
    18. 18. Quels sont les facteurs de réussite d’une formationQuels sont les facteurs de réussite d’une formation par simulation ?par simulation ? Parmi les caractéristiques retrouvées, on peut citer :Parmi les caractéristiques retrouvées, on peut citer : • DébriefingDébriefing (47 %)(47 %) - Il permet une approche globale et constructive des compétences et des comportements individuels et collectifs - Il renforce l’impact émotionnel de l’exercice grâce à la verbalisation des actes (bons ou mauvais) • Pratique répétéePratique répétée (39 %)(39 %) • Intégration dans le curriculumIntégration dans le curriculum (25 %)(25 %)
    19. 19. Quels sont les facteurs de réussite d’une formationQuels sont les facteurs de réussite d’une formation par simulation ?par simulation ? Parmi les caractéristiques retrouvées, on peut citer également :Parmi les caractéristiques retrouvées, on peut citer également : • Reproduction de plusieursReproduction de plusieurs niveaux de difficulténiveaux de difficulté (14 %)(14 %) • Utilisation deUtilisation de stratégies multiples d'apprentissagestratégies multiples d'apprentissage (10 %)(10 %) • Possibilité de reproduire desPossibilité de reproduire des conditions cliniques variéesconditions cliniques variées (10 %)(10 %) • Utilisation d'unUtilisation d'un environnement contrôléenvironnement contrôlé (9 %)(9 %) • Expériences pédagogiquesExpériences pédagogiques reproductibles, standardisées,reproductibles, standardisées, impliquant activement les participants (9 %)impliquant activement les participants (9 %) • Objectifs précisObjectifs précis et explicites (3 %)et explicites (3 %) • Validité du simulateurValidité du simulateur (3 %)(3 %)
    20. 20. Quels sont les facteurs de réussite d’une formationQuels sont les facteurs de réussite d’une formation par simulation ?par simulation ? D’une manière plus générale, les pré-requis nécessaires sont:D’une manière plus générale, les pré-requis nécessaires sont: • Fidélité psychologique – degré avec lequel le participant accepte la simulation comme une alternative valable à la réalité • Fidélité de l'équipement – degré avec lequel le simulateur reproduit l'aspect et le comportement de l'équipement réel • Fidélité de l'environnement – degré avec lequel le simulateur reproduit les indices visuels et sensoriels réels • Fidélité temporelle – référence à la façon dont le temps se déroule. – tout « raccourci » temporel réduit cette dimension
    21. 21. Sur site (bloc)

    ×