Outils de veille

406 vues

Publié le

Cours sur les concepts et bonnes pratiques de la veille et les outils auprès de Master 1 Multimédia à Bordeaux.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
406
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Outils de veille

  1. 1. Outils de veille Clément Dussarps clement.dussarps@u-bordeaux- montaigne.fr Septembre 2015
  2. 2. Objectifs du cours (plan) O Etre capable de… O décrire ce qu’est la veille informationnelle O Identifier les objectifs et les enjeux de la veille informationnelle O Savoir trouver des sources d’informations et d’être critique par rapport à ces sources O Collecter, analyser et partager l’information O Citer quelques outils numérique de veille
  3. 3. Veille informationnelle
  4. 4. Qu’est-ce que la veille ? O « ensemble des stratégies mises en place pour rester informé, en y consacrant le moins de temps possible et en utilisant des processus de signalement automatisés » (J.-P. Lardy, 2007) O « Se tenir au courant », « être à la page » O Processus + ou - automatisé O « Discipliné » (limite de temps, régularité…) Source : J.P. Lardy, 2007, consulté le 07 août 2015 : http://urfist.univ-lyon1.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=1320397710974 ?
  5. 5. Qu’est-ce que la veille ? O Veille passive : O Se tenir au courant, suivi au fil de l’eau O Régulière et fréquente (ex. tous les jours) O Domaine(s) ciblé(s) O Objectifs à long terme O Veille active : O Recherche précise, ciblée, stratégique O Objectifs à court ou long terme (éventuellement répétés) O Partage, travail collaboratif
  6. 6. Cycle de la veille (A. Serres, 2011) Source : http://fr.slideshare.net/DocRouen/veille-et-valuation-de-linformation Consulté le 09/08/2015 Identifier les besoins Identifier les sources Collecter Analyser, traiter, synthétiser Diffuser
  7. 7. Identifier les besoins Etape 1 du cycle de la veille
  8. 8. Pourquoi « veiller » ? O Professionnellement : O Macro : concurrence, nouveaux produits, nouvelles méthodes, potentialités, prospective et anticipations… O Micro : développer ses connaissances et compétences, ses méthodes de travail, comprendre le monde dans son mouvement… O Micro <-> Macro O Personnellement ?
  9. 9. Pourquoi « veiller » ? O Anticiper O Surveiller O Prospecter O Se cultiver O … O La grande mode : « e-reputation » (en veille active ou passive)
  10. 10. Pourquoi « veiller » ? O Maîtrise de l’information = O Condition de l’innovation (A. Serres, 2011) O Condition de survie (ibid.) O Aller toujours plus loin (évolution perso.) O Trouver des idées (personne n’est parfait !)
  11. 11. Que « veiller » ? O Quels objectifs ? O Domaine… large ou précis ? O Temps possible ? (ex. 1h / jour) O 1h par jour sur 35h/semaine = 20 % O Choisir selon ses objectifs et contraintes
  12. 12. Identifier les sources Etape 2 du cycle de la veille
  13. 13. Choisir ses sources Organisme s spécialisés Amis, réseaux sociaux, etc. Hasards de la navigatio n O Exemple : veille technologique (web)
  14. 14. Types de contenus O Papier O Livres O Revues O Magazines O … O TV, Radio O Numérique O (DVD, …) O Web O Types d’espaces (blogs, presse, forums…) O Types de fichier (html, PDF, vidéo…) Automatisation et rapidité
  15. 15. Types de contenus O Papier O Numérique O Echanges verbaux (oraux, écrits) sur les réseaux sociaux, par SMS, en réel, etc. => situations formelles (ex. congrès) => situations informelles (ex. repas, soirée, hasard de rencontre…)
  16. 16. Le web… O http://www.internetlivestats.com O ~ 1 milliard de sites web trouvables –mais 75 % de NDD non utilisés (parked domain) O Le choix des sites web de collecte est donc dynamique : on en rajoute, on en supprime
  17. 17. Choisir les sources O Le « papier » est bien aussi ! O Les réseaux sociaux peuvent aider à trouver les sources : qu’ « aiment » vos « amis » ? O Aller vers le plus neutre possible pour de l’information : O En informatique : les « pro-Apple », « pro- Android » / « pro-Google », etc. O Pour l’actualité générale : le « bord politique » de la PQR
  18. 18. Choisir les sources O Pourquoi du neutre ? O Sinon ce n’est plus de l’information mais de l’opinion O Sinon vous serez « conforté » dans votre avis mais n’apprendrez rien O Comprendre l’avis contraire est un apport de connaissance important… O … favorisant vos capacités d’analyse et d’argumentation
  19. 19. Evaluer la fiabilité ? O Des contenus… mais comment évaluer leur fiabilité ? O Ex : les erreurs dans la presse O Reproduites (car contenu repris) O Volontaires ou non (subjectivité de la source) O Usage des mots, sources non citées… O Ex 2 : « c’est prouvé scientifiquement » O Différence entre information factuelle et : O Opinion : information manipulée (tournure de phrase, fausses photos…) au nom d’idéologies O Hypothèse
  20. 20. Evaluer la fiabilité ? « Nous avons des preuves indéniables que l’Irak détient peut- être des armes de destruction peut- être massive qu’elle aurait peut-être acquis en Russie, en Roumanie, en Slovénie et en Inde !... De plus, nous avons peut-être la preuve que le régime de Saddam Hussein est peut- être lié au réseau Al-Quaeda ! » http://tintin-en-irak.chiangmai-news.com/tintin-en-irak-page27.htm
  21. 21. Evaluer la fiabilité ? http://tintin-en-irak.chiangmai-news.com/tintin-en-irak-page27.htm
  22. 22. Evaluer la fiabilité ? O Par la source en elle-même : réputation ? Habitude personnelle ? O Par la quantité trouvée (croisement de l’information) ? O Par la fraîcheur de l’information ? O S’aider des commentaires des internautes ? O Par des algorithmes ou listes de sites jugés fiables ? O … ?
  23. 23. Evaluer la fiabilité ? O Proposition de l’Université de Moncton http://www.umoncton.ca/umcm-bibliotheque-champlain/node/227 O Multiplier les questions pour évaluer la fiabilité : O Sur l’auteur (qui, quelle expertise, quel respect de ses pairs, est-il joignable…) O Sur l’organisme porteur O Sur la raison d’être (quel objectif du site ? Quel public visé ?...) O Sur les mises à jour (récence, dates indiquées…) O Sur la validité et qualité de l’information (détail, arguments, sources citées, orthographe, semble- t-elle être de la propagande…) O Réputation (source souvent citée, autorité reconnue…) O Indépendance de la source
  24. 24. Evaluer la fiabilité ? O Proposition de l’Université de Moncton http://www.umoncton.ca/umcm-bibliotheque-champlain/node/227  Que dire de… (regard critique) O « S'agit-il d'une source souvent citée ? » O « Une autorité connue fait-elle référence au site Web ? » O « Les sources d'informations utilisées sont- elles bien identifiées (référencées ou citées) ? » ?
  25. 25. Evaluer la fiabilité ? En cas de doute : O Diversifier les sources, les « sons de cloche » O Vérifier sur des sites type hoaxbuster (si possible, multiplier les recherches) O Lire les commentaires s’il y en a O Douter, douter, douter… Si le sujet est fortement polémique, il y a des chances pour que trouviez des opinions au milieu des faits, eux-mêmes pouvant être plus ou moins modifiés.
  26. 26. Collecter Etape 3 du cycle de la veille
  27. 27. Collecte O « Pull » : O Information recherchée O « Push » : O Information amenée O Exemples : flux RSS, service d’alertes, newsletters… O Hasard ! O Dépend de la stratégie, objectifs, etc.
  28. 28. Fraîcheur ? O Contenu récent ou ancien ? O Une valeur relative : dépend du contenu recherché O Exemple : actualités internationales VS recherches archéologiques sur un site ou une période historique précise O Certaines informations sont « intemporelles » ou peuvent s’inscrire dans une longue période (ex : projet pour 2025…)
  29. 29. La collecte O « Pull » ou « Push » O Bien choisir combien de temps passer et s’y tenir le plus possible O Optimiser le temps passé et le recueil d’information => outils pratiques (à la fin du cours) /! Limiter les sources lors de l’étape précédente
  30. 30. Les risques du numérique O Vouloir tout lire… O … ou au contraire ne lire qu’un titre O Vouloir tout suivre… O … ou au contraire cibler avec obsession par peur de trouver « trop » O Etre submergé sous la quantité de contenu et ne pas prendre le temps de l’analyse
  31. 31. Combien de temps consacrer ? O Dépend des objectifs mais aussi de soi O Exemples : O Tous les jours, 15 à 30 minutes O 2 heures le lundi matin + 10 minutes les autres jours (uniquement pour les informations « phares ») O Tous les jours 30 minutes, sauf le dimanche O …
  32. 32. Analyser, traiter, synthétiser Etape 4 du cycle de la veille
  33. 33. Analyser c’est avant tout… O Prendre du recul : d’où vient l’information, est-elle fiable, vérifiable… O Se demander si cette information est importante pour moi / mes collaborateurs / mon organisme O Se demander si cette information est nouvelle pour moi et/ou pour les autres O Se demander si cette information donne une valeur ajoutée, répond aux objectifs initiaux
  34. 34. Archiver O Pour lire ou relire plus tard O Pour ne pas oublier O Idéalement, une archive devrait contenir : O Des métadonnées (titre, auteur, mots- clés…) O Un court résumé, rappelant notamment pourquoi vous avez conservé ce contenu, ce à quoi il peut servir / reservir (le cas échéant)
  35. 35. En entreprise/collectivité… O Pour les clients : O Newsletters pour fidéliser sur le long terme O Réseau social (FB, Twitter…) O … O Pour les collaborateurs : O Partager par e-mail l’incontournable O Partager sur un intranet, éventuellement O Oralement (« café/clope »)
  36. 36. Diffuser Etape 5 du cycle de la veille
  37. 37. Pourquoi partager ? O Pour le plaisir ! O Pour recevoir d’autres informations en rapport O Pour recevoir des réactions, commentaires, débattre… O Pour faire naître un échange de liens sur du long terme => gain de temps sur sa veille O Pour travailler son image, être actif en ligne
  38. 38. Que partager ? O Partager de préférence si : O L’information est vérifiée, semble plausible… O … ou si l’on veut vérifier l’information auprès de ses contacts O Il y a un but dans ce partage : O Être actif, visible, certes… O … mais pas trop non plus : sélectionner les informations pertinentes et ne pas « RT » en boucle O Qui lit 36 info à la minute ?
  39. 39. Que partager ? O Bref : partager si cela semble utile
  40. 40. Rappel Cycle de la veille selon A. Serres (2011)
  41. 41. Cycle de la veille Source : http://fr.slideshare.net/DocRouen/veille-et-valuation-de-linformation Consulté le 09/08/2015 Identifier les besoins Identifier les sources Collecter Analyser, traiter, synthétiser Diffuser
  42. 42. Outils de veille
  43. 43. Types d’outils O Outils de recueil : O Agrégateurs de flux RSS, alertes… O Pas prévus pour la veille : blogs, forums… O Outils de stockage : O Social bookmarking O Autres : documents personnalisés O Outils de partage : O Social bookmarking O Réseaux sociaux O Certains outils font 2 ou 3 fonctions
  44. 44. Outils de recueil NetVibes, alertes Google
  45. 45. Agrégateur : NetVibes
  46. 46. NetVibes O Agrégateur de flux RSS O Nécessite de trouver les flux RSS sur les différents sites que l’on souhaite suivre O Certains sites n’ont pas de flux RSS… rare sur les sites d’actualités O Gestion des flux RSS ajoutés dans une page personnalisable O Possibilité de faire une page publique O Autres : bloc-notes, lecture d’e-mails…
  47. 47. NetVibes O Chercher un flux RSS (ou ATOM, RDF…) : O Certaines extensions les détectent automatiquement (Firefox : intégré) O Ajouter le lien vers le flux RSS à NetVibes
  48. 48. NetVibes
  49. 49. Alternatives O FeedSpot O InoReader O Commafeed O …
  50. 50. Alertes Google O Reçues par e-mail O Bien choisir ses mots-clés O Permet de suivre une sujet, une personne…
  51. 51. Outils de stockage Diigo
  52. 52. Diigo En gras : lire plus tard Déjà lu A lire + 2 notes associées
  53. 53. Diigo O Marque-page (bookmarking) : O Titre, lien… (automatique) O Mots-clés (tags) O Un lien unique avec annotation O Envoi à ses contacts Diigo O Groupes sur Diigo
  54. 54. Delicious O Stockage de marque-pages O Mots-clés pour l’indexation O Partage et groupes O Extensions pour navigateurs O Plus limité que Diigo
  55. 55. Outils de recueil, stockage, partage… Twitter et HootSuite, Mendeley
  56. 56. Twitter & HootSuite O Fil d’abonnements, partage, retweet… O Liens entre @individus et #mots- clés O Surcharge information-nelle
  57. 57. Twitter & HootSuite
  58. 58. Twitter & HootSuite O HootSuite : O Gestion de plusieurs profils O Trier par # et/ou @ O Programmation d’envoi de messages à une heure / un jour précis(e) O Envoi depuis blog O Fonctionne avec d’autres réseaux : Facebook, LinkedIn, Instagram… O Suivre, se désabonner, messages privés, etc. depuis HootSuite O Rechercher sur Twitter, FB… O Applications mobiles O Gratuit (limité mais très bien pour du perso.) O Alternatives : TweetDeck, …
  59. 59. Diigo Stockage et Partage : O Créer un groupe, rejoindre un groupe… O Gestion avec modération /! Payant pour le rendre public…
  60. 60. Mendeley O Gestion de bibliographie avec métadonnées O Permet de mettre des PDF O En ligne et/ou via un logiciel installé O Partage & collaboration (groupes publics ou privés)
  61. 61. Autres O Scoop It O PaperLi O Pearltrees O …
  62. 62. Fin
  63. 63. Autres outils pratiques O Gestion des favoris : PAPALY
  64. 64. Activité 1 – seul(e) O AVANT le samedi 03 octobre à 12h00 O Se rendre sur www.evalqcm.fr O S’inscrire en tant qu’étudiant avec le code : 6534LQVT O Valider l’inscription (voir ses e-mail) O Une fois l’inscription validée, passer le QCM
  65. 65. Activité 2 – à deux O Pour le 06 octobre 2015 O En 2 à 4 pages O Comparer au moins 3 outils de veille (présentés dans le cours ou de votre choix), ayant au moins deux fonctions parmi « recueil », « stockage », « partage » O Indiquer avantages / inconvénients O Préciser l’usage le mieux adapté (quoi utiliser pour quoi), pour quel(s) type(s) de personnes O Envoyer à clement.dussarps@u-bordeaux-montaigne.fr
  66. 66. Activité 3 O Ne pas oublier de faire de la veille pour chaque séance => préparez de quoi automatiser votre processus de veille O Mettre vos « trouvailles » sur Diigo, groupe « Master MM » pour que nous partagions (il faut demander à rejoindre le groupe et attendre ma validation : https://groups.diigo.com/group/master-mm )

×