Un centre d'éducation à l'agriculture biologique intégrée

294 vues

Publié le

Une brochure au format PDF décrivant notre projet de C.A.B.I.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
294
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Un centre d'éducation à l'agriculture biologique intégrée

  1. 1. La maison de MAM’JO Centre de formation à une Agriculture Biologique Intégrée C.A.B.I Commune de Sakété Bénin Une iniative en faveur du développement durable au Bénin, se focalisant sur l’apprentissage et l’application des principes de l’agriculture biologique. Un peu d’histoire... En 2006, Marie-José Nachez avec le soutien de l’Abbé Pierre, lance une levée de fonds pour construire un orphelinat au Bénin. S’ensuit le début d’une belle aven-ture et la création de l’association «La Maison de Mam’Jo». En 2010, l’association achète un terrain de 15 hectares et y installe une ferme biologique ! Depuis, de nombreux partenaires ont participé au déve-loppement de celle-ci. Par exemple, des dizaines d’élèves de l’institut de Genech, et des étudiants de Science-Po sont venus sur place. Nous comptons aussi un large réseau de partenaires comme Zodeo, Humaneo, Banque Accord, Reflets videos ou encore RIK & ROK. Ici l’équipe des Pommes vertes des Scouts de Dunkerque accompagnée de leurs homologues béninois sur la ferme, pour construire un bâtiment abritant des clapiers à lapins. Qu’est ce que la ferme mam’jo à sakété C’est une ferme biologique qui oeuvre pour le développe-ment de la région rurale de Sakété. Nous y employons des agriculteurs et des femmes des villages. Nous faisons notre propre compost et produisons une grande variété de produits. Nous cultivons entre autres des bananes, du laurier, des papayes, du Moringa ou encore des ananas ! Nous avons aussi un poulailler, quelques chèvres et un élevage de lapins !
  2. 2. Qu’est ce que l’agriculture biologique intégrée ? C’est un concept développé au Bénin par la ferme Songhai qui met en place un cercle vertueux. Ce système permet d’avoir un impact minimal sur l’envi-ronnement et réduit considérablement le gaspillage de ressources précieuses. Pourquoi un C.A.B.I ? Ce centre, basé sur celui réalisé par Emmaus Tohoue s’appuie sur des principes viables établis par l’agriculture biologique intégrée. Convaincu que les pratiques des agriculteurs se doivent d’être plus écologiques et plus saines, La Maison de Mam’Jo décide de lancer son propre centre de formation. Au service d’une jeunesse défavorisée.. La Ferme Mam’Jo à Sakété est située dans l’une des régions les plus pauvres du Bénin. Là-bas, les jeunes sont loin d’être tous scolarisés et alphabétisés. Suivant l’exemple de leurs parents, ils restent dans les champs pour pratiquer une agriculture traditionnelle. Une formation de qualité leur permettra de produire plus efficacement et leur donner plus de chance pour leur avenir professionnel. A qui s’adresse la formation ? Cette formation s’adresse à plusieurs types de personnes: Aux jeunes des villages, pour leur apprendre à améliorer leur productivité, et en leur inculquant les principes de base de l’agriculture biologique. Aux jeunes entrepreneurs qui désirent se lancer dans des productions biologiques à grande échelle. A tout jeune s’intéressant à la production biolo-gique intégrée, notamment les jeunes universitaires. Elevage (Bovins, Ovins, Lapins) Fumier Compost Eaux usées (ex:sanitaires) Plantes aquatiques Ordure ménagère, reste de nour-riture, Pisciculture Production agricole Eau épurée déchets.. Création d’engrais biologique pour les cultures Irrigation des cultures
  3. 3. Comment se passe la formation ? La formation sera essentiellement basée sur l’apprentis-sage de la valorisation du compost, des méthodes pour cultiver sans engrais ni produit chimique, des études de rentabilité des plants etc. En quelle langue ? La formation sera dispensée en francais de manière générale, mais pourra l’être en Nago, l’une des langues des villages avoisinant la ferme. Sur combien de temps ? La formation durera de 6 à 12 semaines selon les besoins de l’élève. La formation commencera par des cours théoriques qui dureront une semaine, dans une classe spécialement construite à cet effet. Des cours pratiques seront ensuite dispensés sur le site de la ferme pour une durée minimum de 5 semaines. Combien d’élèves ? Nos infrastructures pourront supporter environ 15 élèves à la fois. Nous prévoyons de former environ une centaine de jeunes par an. Dans quel cadre ce projet s’integre-t-il ? Un projet d’éducation global En plus du centre de formation, nous prévoyons de constuire une école maternelle en Avril 2015. Cette école permettra aux plus jeunes de s’éveiller et de com-mencer l’apprentissage du francais. Des formations variées Une fois le centre lancé, nous étudierons la possibilité d’inclure au programme d’autres formations comme des cours de mécanique, de menuiserie ou de maçon-nerie. Nous gardons toujours à l’esprit notre mission qui est de donner plus de chances aux jeunes pour leur vie future. Ou et quand sera mis en place le C.A.B.I ? L’intégralité de la formation, ainsi que l’école maternelle seront mis en place sur le site même de la Ferme Mam’Jo dans la commune de Sakété. Nous débuterons le projet à l’été 2015 si nous avons pu lever les fonds nécessaires. Comment sera-t-il financé ? Ce projet sera financé par des dons personnels et d’en-treprises. De plus, nous mettons en place de nombreuses actions pour promouvoir le projet et récolter des fonds (Marché de Noel, Cross à Denain etc.) Enfin, nous proposons ce projet à des fondations qui pourront nous apporter un soutien financier et tech-nique sur le long terme.

×