20150318 carto cv c

1 177 vues

Publié le

Sortie de la cartographie chaleur verte | Namur - 18 mars 2015

Publié dans : Environnement
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 177
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
141
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

20150318 carto cv c

  1. 1. Sor$e&de&la&cartographie&chaleur&verte& biomasse(résiden-elle,(géothermie(profonde,(PAC(&(solaire(thermique((( 2&18&mars&2015&2& Avec%le%sou*en%de% % % % % Avec%la%par*cipa*on%de% % % % % % %% Research%Ins*tute%for%Energy% Ins*tut%Jules%Cornet%(géologie)%
  2. 2. Cluster Technology*of* Wallonia*Energy,*Environment* and*sustainable*Development* 1 Sortie de la cartographie « chaleur verte » Namur, le 18 mars 2015
  3. 3. Qui sommes-nous? 2 Le Cluster TWEED est une organisation wallonne rassemblant plus d’une centaine d’acteurs du secteur de l'énergie durable. Nos secteurs clés :
  4. 4. Nos membres 3
  5. 5. Fonctionnement 4 Assemblée Générale (+100 membres) Conseil d’Administration (10 membres) Propositions de projets « énergie durable » Cellule opérationnelle (3 pers.) Sélection des projets Groupe de travail Groupe Projets Clubs …
  6. 6. Que faisons-nous? •  Mise en réseau des entreprises et autres acteurs des secteurs de l'énergie durable via l'organisation de conférences à thèmes, d'évènements de networking, de conférences, de séminaires, de séances d'information, de visites d'entreprises... •  Organisation de groupe-projets qui rassemblent des entreprises aux compétences complémentaires afin de constituer des filières d'entreprises capables d'offrir des solutions globales aux clients dans des projets de taille industrielle •  La réalisation d'une veille technologique dans le domaine de l'énergie durable •  Soutien technique au montage de projets d'investissement et/ou de R&D sur la thématique des énergies durables •  Réalisation d'études de marché et d'analyse économique et technologique sur la thématique de l'énergie durable (ex: cartographies) •  Promotion locale et internationale du cluster et de ses membres via l’Agence Wallonne à l’Exportation (AWEx), l’Agoria Renewable Energy Club (AREC) et l’organisation de missions de prospection (Maroc, Pologne). •  Participation à des projets européens (Organext, BioEnNW, Zecos) 5
  7. 7. www.REWallonia.be Dès à présent en ligne! 6
  8. 8. Cluster Technology*of* Wallonia*Energy,*Environment* and*sustainable*Development* 7 Eolien
  9. 9. Etude sectorielle et stratégique réalisée en 2011/2012 en même temps qu’une cartographie des acteurs. www.windturbinewallonia.be 8 Acteurs identifiés
  10. 10. Eolien - Forces en Wallonie Logis&que* &*Maintenance * *Sidérurgie*et** mécanique*de** précision Aéronau&que* et*matériaux** composites Connexion** au*réseau** et*électronique** de*puissance Entreprises* wallonnes* Concurrence* Expériences* Technologies* Entreprises* Know@How* historique* Capacité* d’Innova&on*
  11. 11. Eolien – Sucess Stories •  Forces : Computational Fluid Dynamics et modélisation 3D (Cenaero, Numeca, Ansys, Siemens LMS Samtech) & Logiciels d’étude de vents (ATM-Pro, 3E) •  Action à l’international - Mission au Danemark AWEX/TWEED (Juin 2013) ciblée sur ce domaine (logiciels) avec Cenaero, Samtech, UCL, Numeca (+ intérêts/suivi 3B, Nanocyl, Dufour,...)
  12. 12. Eolien – Sucess Stories 11 •  Forces : Formation à la maintenance (de base) et au travail en hauteur (Technifutur, Technocampus) •  Forces : Maintenance prédictive et optimisation de la production (ATM-Pro, Maintenance Partners, PEPITe, Technifutur, TechnoCampus, ULB, UMONS) •  Action à l’international – Mission TWEED/AREC en Espagne (Acciona) & Collaboration à l’international
  13. 13. Eolien – Sucess Stories 12 •  Opportunités : Intégration de sous-traitants wallons à la chaîne de valeur éolien & Trouver des marchés aux fabricants en « petit éolien » (Fairwind, Eowind, 3E-Xant) •  Action à l’international – Présence à des Booth Stand avec l’AWEX à l’EWEA (1X/AN) & WindEnergy Hamburg (1X/2ANS)
  14. 14. Cluster Technology*of* Wallonia*Energy,*Environment* and*sustainable*Development* 13 Solaire PV
  15. 15. www.solarpvwallonia.be 14 Acteurs identifiés Réalisation d’une étude sectorielle et stratégique en 2012/2013 et mise en ligne d’une cartographie des acteurs
  16. 16. •  Monitoring des installations & Prédiction (! VA pour la filière de l’installation) & Intégration du solaire PV dans le réseau (Smart & Micro Grid) •  Intégration du PV directement au bâti: filière BIPV (ne pas voir le PV comme un investissement à posteriori) •  Développement de nouveaux matériaux : Technologie de rupture (OPV, nanomatériaux, nouveaux matériaux PV actifs,…) •  Recyclage des panneaux : recherche de technologies de recyclage efficace et durable,… Solaire PV - Forces en Wallonie
  17. 17. 16 •  Suite à une mission en Rhône Alpes en 2011 et la visite d’un centre de formation français spécialisé dans le domaine du solaire PV, mis en place de la formation PVMAINT (« qualité des installations photovoltaïques ») par Technifutur & Eliosys (centre de tests de panneaux solaires photovoltaïque) Solaire PV – Sucess Stories
  18. 18. 17 •  Identification & Exportation des compétences R&D & Innovation en Wallonie/Bxl o  Intégration du photovoltaïque au bâti (BIPV) (Issol, AGC,…) o  Développement de nouveaux matériaux (CRM, GreenMat,…) o  Revêtement photovoltaïque sur textile (Centexbel) •  Action à l’international : Seminar Photovoltaics - Uppsala, février 2015 avec WBI Solaire PV – Sucess Stories
  19. 19. 18 Solaire PV – Sucess Stories Mission prospective au Maroc en novembre 2012 Feedback : -  14 personnes présentes -  Contrat de partenariat signé (distribution) -  Opportunités pour le recyclage PV - Contrat signé avec la MASEN ! ********* Objectif d'information Objectif de positionnement Objectif de synergies
  20. 20. Cluster Technology*of* Wallonia*Energy,*Environment* and*sustainable*Development* 19 Biomasse-énergie
  21. 21. www.biomasswallonia.be 20 Réalisation d’une étude sectorielle et stratégique en 2013/2014 et publication d’une cartographie des acteurs en ligne. Acteurs identifiés
  22. 22. 21 Chauffage* résiden&el* Biométhanisa&on* Bio@carburants* Combus&on*directe* et*dérivés* •  Fabricants*de* poêle*et*insert*+* chaudière*ac&fs*à* l’interna&onal* •  Bonne*réputa&on* •  Qualité*des* produits*et*services* reconnue* •  Forma&on*de* consor&ums*en* micro@ biométhanisa&on…* •  Créa&on*de*spin@ offs*(ex:* GreenWaT)* •  Degré*important*en* R&D* •  Compétences*en* Bio@éthanol* (Biowanze)*&*Bio@ diesel*(Neochim)* •  Capacité*en*R&D*(2* &*3ème*généra&on:* algues,….)* •  Plusieurs*ensembliers* présents*sur*le*marché* interna&onal* (pyrolyseur,*gazéifieur,* torréfac&on,…)* •  Nombreux*bureaux* d’études* •  Degré*important* d’innova&on*dans*les* univ.*et*centres*R&D* •  Exper&se*boues/ déchets* Biomasse - Forces en Wallonie
  23. 23. 22 •  Boues - Identification des projets innovants au niveau international et best-practices technologies en matière de valorisation de boues o  Cartographie des acteurs (http://www.solvalboues.be) o  Analyse des meilleures pratiques internationales & Identification des projets de recherche et de développement industriel à mettre en place + Collaborations •  Organisation d’une conférence internationale sur le sujet & Présence à Pollutec pour présenter les solutions wallonnes (avec Val+ & GreenWin) Biomasse – Sucess Stories
  24. 24. 23 •  Emergence & Mise en lumière de technologiques innovantes à forte capacité d’exportation o  Gazéification (Xylowatt, CMI) o  Pyrolyse (De Smet,…) o  Biométhanisation (GreenWatt, Balteau) •  Délégation belge à la 20ème European Biomass Conference and Exhibition à Milan (2012) Biomasse – Sucess Stories
  25. 25. 24 TWEED est partenaire du projet européen Bio-Energy North-West (BioEnNW) qui vise le Déploiement de filières biomasse dans le Nord Ouest de l'Europe et la promotion des projets locaux de petite échelle (< 10MW) •  Création de Centres de Support à la Bioénergie (UK, FR, NL, DE, BE) •  Organisation d'évènements internationaux communs – Networking pour nos entreprises (BtoB events,…) •  Aide à la concrétisation de projets de bioénergies •  … Biomasse – Sucess Stories
  26. 26. Cluster Technology*of* Wallonia*Energy,*Environment* and*sustainable*Development* 25 Cartographie « chaleur verte »
  27. 27. « Chaleur verte » 26 Quelles sont les filières considérées? Géothermie* •  Profonde* Pompe*à*chaleur* •  Aérothermique* •  Hydrothermique* •  Géothermique* Solaire*thermique* •  Collecteur*plat* •  À*tubes*sous*vide* Biomasse*résiden&elle* •  Chaudière* •  Pôele* •  Insert*
  28. 28. Objectifs 27 1.  Identifier et répertorier les acteurs ayant des compétences intégrables aux chaînes de valeur dites de la « chaleur verte »; => Acteurs : wallons et bruxellois ; entreprises, centres de R&D, universités, hautes écoles… 2.  Positionner le savoir-faire wallon (et Bxl) par rapport aux besoins du secteur et aux défis en matière d'innovation technologique ; 3.  Promouvoir ces compétences lors d’évènements nationaux et internationaux
  29. 29. Etapes clés 28 1.  Identifier le « process flow », les métiers à haute valeur ajoutée et les défis en matière d'innovation technologique dans les principales filières « chaleur verte » : géothermie, pompe à chaleur, solaire thermique, biomasse résidentielle. 2.  Réaliser une cartographie des acteurs wallons (entreprises, centres R&D, acteurs de formation,…), impliqués ou non dans le secteur, qui possèdent des compétences intégrables dans la chaine de valeur (équipementiers, acteurs technologiques,…). 3.  Identifier les forces/faiblesse et les opportunités/menaces de la filière « chaleur verte » dans le cadre des objectifs 2020 de production d’énergie renouvelable en Wallonie. 4.  Promouvoir ces compétences wallonnes aussi bien en Belgique qu'à l'étranger. 5.  Animer des groupes de travail et stimuler la mise en place de projets d’investissement et de R&D en RW.
  30. 30. Chaine de valeur (Géo. & PAC) 29 •  Études*de*sous<sol*** •  Études*de*surface*** •  Études*de*préfaisabilité** •  Études*&*ingénierie* (autre)* •  Foreurs*** •  Terrassiers*&* constructeurs** •  ExploitaCon*des* installaCons*de* producCon* •  Maintenance*des* installaCons*(machines* et/ou*forage)** * •  Démantèlement*&* Recyclage* •  FormaCon* •  ÉducaCon,*promoCon* &*sensibilisaCon* •  R&D* * •  Matériel*de*forage*(produc&on*&*assemblage)* •  Tubes*(placés*dans*les*forages)* •  Fluides*caloporteurs* •  Ven&lateurs** •  Évaporateur* •  Vanne*4*voies*réversible* •  Bouteille*an&@coup*de*liquide* •  …* •  Monitoring*(indicateur/compteur*de*consomma&on)* •  Stockage* •  Autre(s)* Chaîne*horizontale* (mé&ers)* Chaîne*ver&cale* (technologies)* Etudes & conception Fabrication & installation Exploitation & maintenance Autres Composants Équipements additionnels
  31. 31. Chaine de valeur (ST) 30 •  Études*&*ingénierie* •  Fabricant* •  (Importateur)* •  Installateur* •  Exploitant* •  Maintenancier* •  Démantèlement*&* Recyclage* •  FormaCon* •  ÉducaCon,*promoCon* &*sensibilisaCon* •  R&D* * •  Collecteur** •  Enveloppe*(ou*châssis*ou*boi&er)*** •  Vitrage*** •  Cadre*du*vitrage*(ou*couvercle)** •  Isola&on*** •  Tubes*de*circula&on** •  Absorbeur*** •  Tubes*sous*vide** •  …* •  Système*de*montage*** •  Réservoir*de*stockage*d’eau*** •  Vase*d’expansion*** •  …* Chaîne*horizontale* (mé&ers)* Chaîne*ver&cale* (technologies)* Etudes & conception Fabrication & installation Exploitation & maintenance Autres Composants Équipements additionnels
  32. 32. Chaine de valeur (biomasse rés.) 31 Etudes & conception Fabrication & installation Exploitation & maintenance Autres •  Études*&*ingénierie* •  Fabricant* •  (Importateur)* •  Installateur* •  Exploitant* •  Maintenancier* •  Démantèlement*&* Recyclage* •  FormaCon* •  ÉducaCon,*promoCon* &*sensibilisaCon* •  R&D* * Composants Équipements additionnels •  Vis*sans*fin* •  Corps*de*chauffe* •  Système*de*régula&on* •  Circuit*d’eau*chaude* •  Echangeur*de*chaleur* •  Tuyère* •  Brûleur* •  …* •  Réservoir*de*stockage*d’eau*** •  Vase*d’expansion*** •  Tuyauterie* •  Système*de*commande* •  …* Chaîne*horizontale* (mé&ers)* Chaîne*ver&cale* (technologies)*
  33. 33. Statistiques 32 Acteurs ont rempli le formulaire
  34. 34. Statistiques 33 Acteurs ont rempli le formulaire +…Acteurs n’ayant pas répondus mais ayant des compétences certaines dans le secteur
  35. 35. Statistiques 34 Profil des acteurs rencensés
  36. 36. Statistiques: Métiers 35 Filières des acteurs recensés
  37. 37. Statistiques: Emplois 36 Nombre d’acteurs ayant répondus aux questions relatives à l’emploi
  38. 38. Statistiques: Emplois 37 Nombre d’emplois des acteurs technologiques de la filière « chaleur verte » repris dans la cartographie
  39. 39. Statistiques: Emplois 38 Nombre d’emplois créé d’ici 5 ans dans la filière « chaleur verte » par ces 22 organisations (+27%)
  40. 40. Statistiques: Emplois 39 •  Emplois et prévisions: répartition
  41. 41. Statistiques: Emplois 40 Profils recherchés: •  Ingénieur o  en maîtrise des performances énergétiques et développement durable o  en techniques spéciales du bâtiment / HVAC o  pour le financement de projet o  en mécanique o  en construction o  possédant une bonne connaissance de la simulation numérique (mécanique des fluides numérique) et de la modélisation dynamique des bâtiments o  ayant suivi une des orientations mines, géologie et/ou environnement •  Technicien o  frigoriste o  de maintenance o  spécialisé dans la distribution et le transport •  Technico-commercial •  Deviseur Plus-value: •  Connaissance préalable des technologies vertes et du milieu de l’énergie
  42. 42. Geothermie profonde 41 Etudes & conception Fabrication & installation Exploitation & maintenance Autres Composants Équipements additionnels
  43. 43. Pompe à chaleur 42 Etudes & conception Fabrication & installation Exploitation & maintenance Autres Composants Équipements additionnels
  44. 44. Solaire thermique 43 Etudes & conception Fabrication & installation Exploitation & maintenance Autres Composants Équipements additionnels
  45. 45. Biomasse résidentielle 44 Etudes & conception Fabrication & installation Exploitation & maintenance Autres Composants Équipements additionnels
  46. 46. SWOT: Géo. & PAC 45 Forces** FAIBLESSES* •  Discré&on*:*Installa&ons*compactes*(empreinte*au*sol*limitée).* •  Disponibilité*:*24*h/24*et*365*j./an.* •  Stabilité*:*source*d’énergie*fiable*et*stable*dans*le*temps.* •  Emplois*:*Créa&on*d’emplois*durables*(au*niveau*de*la*maintenance* &*exploita&on*notamment*;*5*ETP*à*la*centrale*à*Saint@Ghislain*par* exemple).* •  Indépendance*:*Produc&on*et*u&lisa&on*au*niveau*local*;*énergie* indépendante*des*condi&ons*atmosphériques*et*de*la*disponibilité* d’un*substrat*(biomasse*par*exemple).* •  Innova&on*:*S&mule*l’émergence*de*nouvelles*technologies.* •  Propreté*:*Pas*de*déchets*et*ni*d’émission*de*gaz*à*effet*de*serre* (CO2).* •  Mixité*:*produc&on*de*chaleur*ou*d’électricité,*ou*les*deux.* •  Smart*Grids*:*Technologie*en*adéqua&on*avec*la*mutualisa&on*des* moyens/les*smart*grids*(collec&vités*&*réseaux*de*chaleur).* •  Universalité*:*U&lisable*à*peu*près*partout*dans*le*monde.* •  Volume*:*Part*non*négligeable*de*la*produc&on*de*chaleur.** •  Compétences*:*nécessité*de*faire*appel*à*des*opérateurs*étrangers* (français,*allemands,*polonais,*...)*pour*la*géothermie*profonde.* •  Expérience*:*Manque*d’expérience*en*Région*wallonne*en*terme*de* géothermie*et*géothermie*profonde*(stade*R&D).*Des*pays*voisins,* tels*que*la*France*et*les*Pays@Bas,*sont*plus*avancés.*La*Flandre*est* également*cité*comme*exemple*(Terra*Energy*&*IFTECH).* •  Fabrica&on*:*Manque*d’acteurs*économiques*ayant*des* compétences*au*niveau*de*la*fabrica&on.* •  Forma&on*:*Manque*éventuel*d’une*forma&on*dédiée* exclusivement*à*la*géothermie*(à*contrario*de*la*Suisse).* •  InvesCssement*:*qu’il*s’agisse*de*PAC*ou*de*géothermie*profonde,* l’inves&ssement*(CAPEX)*est*souvent*conséquent*(pour*le* par&culier,*la*collec&vité*ou*l’industriel).** •  Rentabilité*:*coût*du*kWh*des*PAC*plus*élevé*que*celui*d’une* chaudière*au*gaz*naturel*ou*au*mazout*;*coût*du*kWh*électrique*de* la*géothermie*profondeur*poten&ellement*élévé.* * OPPORTUNITÉS* MENACES* •  Poten&el*(énergie)*:*Grande*ressource*énergé&que.* •  Poten&el*(marché)*:*Filière*encore*sous@exploitée.* •  AdministraCon*:*Délais*contraignants*(obten&on*de*permis).* •  Concurrence*:*know@how*technologique*dans*d’autres*pays.* •  LégislaCon*:*Pas*de*cadre*législa&f*suffisamment*spécifique.* •  Risque*:*Inves&ssement*risqué*pour*la*géothermie*profonde.**
  47. 47. Projets 46 •  BeTemper : le projet BeTemper, en cours et d’une durée de 2 ans, a pour but de réaliser une cartographie du potentiel géothermique pour sondes verticales ouvertes et fermées. •  SmartGeotherm : vise la construction de bâtiments à consommation énergétique quasi nulle et ce, grâce au développement de concepts intégrés faisant usage de la géothermie, des éléments de construction thermoactifs et d'autres techniques. •  FLEXIPAC : Optimisation de la demande d’énergie par le pilotage d’applications thermiques (pompes à chaleur, etc.) en vue de l'intégration au réseau de sources de production intermittentes et valorisation économique de la flexibilité. Pour améliorer la flexibilité de la demande au niveau des prosommateurs, le projet s’intéresse au déplacement programmé dans le temps de certaines charges électriques ainsi qu’au stockage thermique d’électricité dans les bâtiments grâce aux pompes à chaleur. •  Geotherwal : Optimisation des sondes géothermiques en système fermé. L'objectif est d'améliorer l'efficacité de la géothermie à des profondeurs de 100m à 200m pour le chauffage de une à quelques habitations unifamiliales.
  48. 48. SWOT: ST 47 Forces** FAIBLESSES* •  Absorbeur*solaire*(Arceo*:*4ème*mondial)* •  Plusieurs*projets*de*R&D*(améliora&on*des*technologies/ diminu&on*des*coûts)** •  Peu*(pas)*d’acteurs*technologiques*en*Région*wallonne* •  Mauvaise*image*faite*par*le*solaire*photovoltaïque*au*solaire* thermique* •  Produit*seulement*quand*il*y*a*du*soleil*(+*stockage*limité)*et* uniquement*pour*l’eau*chaude*sanitaire* •  SubsidiaCon*au*m2*(favorise*le*low@cost)* •  Prix*de*vente*(et*marge)*trop*élevé* •  Manque*de*qualifica&ons*des*installateurs*et*mauvaises* installa&ons*des*systèmes* •  Manque*d’expérience*pour*les*grands*systèmes* OPPORTUNITÉS* MENACES* •  Augmenta&on*du*montant*de*la*prime*Soltherm* •  Filière*créatrice*d’emplois* •  Mise*en*place*de*Qualiwall*et*NRQual* •  Solar*Key*Mark*Label*requis*en*Europe*(contrôle*des*produits)* •  Fusion*de*2*des*3*fabricants*d’absorbeurs*leaders*(Almeco,*Alanod* +*BlueTec)* ** * •  Marché*européen*(collecteurs*à*plat)*dominé*par*les*fabricants*de* chaudières*réputés* •  Marché*des*collecteurs*à*tubes*sous*vide*dominé*par*les* entreprises*chinoises** •  Augmenta&on*du*coût*des*ma&ères*premières* •  Concurrence*avec*la*PAC*+*PV*(plus*rentable,*pas*besoin*de* stockage*de*la*chaleur,*peut*chauffer*toute*la*maison)* •  La*demande*dépend*des*marchés*créés*par*les*poliCques* (programmes*d‘incita&on/subven&ons)*
  49. 49. www.greenheatwallonia.be Dès à présent en ligne! 48
  50. 50. 49
  51. 51. Cluster Technology*of* Wallonia*Energy,*Environment* and*sustainable*Development* Michaël Corhay Responsable Projet mcorhay@clustertweed.be TWEED Asbl Rue Natalis 2 – 4020 Liège – Belgium www.clustertweed.be Cédric Brüll Directeur cbrull@clustertweed.be Olivier Ulrici Ingénieur projets oulrici@clustertweed.be Paul Bricout Ingénieur projets pbricout@clustertweed.be
  52. 52. 18#mars#2015# Les$revêtements$sélec.fs$pour$ absorbeurs$solaires$thermiques.$ Hugues$CORNIL$ COO$ Tél:$04$236$95$33$ Hugues.cornil@arcelormiJal.com$ $ $ $ ARCEO$Engineering$s.a.! WWW.ARCEO.BE$$ TWEED 2015 (cartographie chaleur verte)
  53. 53. 18#mars#2015# Qui#est#ARCEO#Engineering#?# !  Société spécialisée dans le revêtement en continu de bandes métalliques par « roll coat » et par dépôts « sous vide». •  Loca;on#:#1#rue#SOMPRE,#4400#IVOZ#RAMET,#BELGIUM# •  Road#access#for#Delivery#&#Dispatch## •  Horizontal#axis#Coils#handling#by#overhead#traveling#crane## •  Input#coils#:## •  Width#:#min.#700#/#max.1500#mm# •  Thickness#:#min.#0,12#/#max.#1,2#(PVD#coa;ng)#or#1,5mm#(Organic# Coa;ng)# •  Inner#diameter#:#508#–#610#mm# •  Outer#diameter#:#min.#inner#diameter+200#mm#/#max.#1590#mm# •  Weight#:#min#:#2#To#/#max#:#12,5#To# •  Output#coils#:## •  Inner#diameter#:#508#–#610#mm# •  Outer#diameter#:#min.#inner#diameter+200#mm#/#max.#1450#mm# •  Weight#:#max.#12,5#To# DG TTS Cleaning section & Surface treatment Organic Coating PVD Coating Input section Output section
  54. 54. 18#mars#2015# Qui#est#ARCEO#Engineering#?# •  Produits#:# –  Roll#coat#sur#bande#métallique#:# •  Inox#:# –  Couches#d’accroche#pour#les#mousses#isolantes#thermiques# –  Vernis#spéciaux##isolants#pour#applica;on#électro#aimants# –  An;#traces#de#doigts# –  …# •  Zinc#laminé#:# –  Envers#an;#abrasion## –  Vernis#colorés# –  …# •  Acier#carbone#(galva,#galfan,#aluzinc,#aluminié,#fer#blanc,#…)#:# –  Peintures#mate#plafond# –  Colles#pour#membranes#&#skin#plate# –  Pe;t#électroménager# –  Peintures#de#pres;ge#pour#bâ;ment## –  Peintures#spéciales#pour#la#pétrochimie# –  …# •  Aluminium#:# –  Solgels# –  …#
  55. 55. 18#mars#2015# Qui#est#ARCEO#Engineering#?# •  Produits#:# –  Dépôts#sous#vide#sur#bandes#métalliques#:# •  Inox#:# –  Couches#dorées#pour#applica;ons#esthé;ques#(Ambient# Stainless)# •  Acier#carbone#:# –  Couches#à#durabilité#esthé;que#améliorée#(easy# cleaning)#pour#le#bâ;ment# –  Ecrans#thermiques#(ShieldArceo)# •  Aluminium#&#cuivre#:# –  Couches#sélec;ves#pour#absorbeurs#solaires#thermiques# (SolArceo)# Normal PPS PPS easycleaning
  56. 56. 18#mars#2015# Pourquoi#les#énergies#renouvelables# en#général#et#le##solaire#thermique#en# par;culier#onthils#du#sens#?# !  Croissance*mondiale*du*besoin*en* énergie*(+*de*personnes*&*+*d’énergie*par*personne)* !  Production*d’énergie*grande*partie* caractérisée*par** !  des*sources*non*renouvelables* (charbon+*pétrole+*gaz*naturel*+*uranium*=* 85%)* !  un*impact*négatif*sur* l’environnement*(CO2*,*particules*Eines,* déchets*radioactifs…) Enjeux$:$$ Consommation par personne
  57. 57. 18#mars#2015# !  A*terme,*seules*les*sources*d’énergie*à*(très)*faible*empreinte* écologique*subsisteront*(même*si*la*pénurie*d’énergie*fossile*n’est*pas*pour* demain)*:* !  Capacité*terrestre*Einie*:*12*milliards*hectares*bioproductifs** !  Population*mondiale*en*hausse Enjeux$:$$ Evolution de la capacité écologique par personne 0 1 2 3 4 5 6 7 8 1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010 2020 population (milliard d'habitants) hag/habitEmpreinte*écologique*durable* allouable*par*personne*diminue* (vaut*1,7*ha/pers*en*2011)* Pourquoi#les#énergies#renouvelables# en#général#et#le##solaire#thermique#en# par;culier#onthils#du#sens#?#
  58. 58. 18#mars#2015# !  A*terme,*seules*les*sources*d’énergie*à*(très)*faible*empreinte* écologique*subsisteront*(même*si*la*pénurie*d’énergie*fossile*n’est*pas*pour*demain)*:* !  Empreinte*énergétique*pour*un*style*de*vie*européen*(réf.*:**WWF*France*2005)* Enjeux$:$$ Empreinte énergétique en fct du type d'énergie 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 C harbon Pétrole N ucléaire G az N aturel H ydro Photovolt. Eolien Solaire Therm ique ha/hab. Seuls*le*solaire,*l’éolien*et* l’hydro*(+*biomasse)* subsisteront*comme*source* primaire* Pourquoi#les#énergies#renouvelables# en#général#et#le##solaire#thermique#en# par;culier#onthils#du#sens#?# Le solaire thermique est le champion toute catégorie de la faible empreinte écologique
  59. 59. 18#mars#2015# Les#revêtements#sélec;fs#pour# absorbeurs#solaires#thermiques.# •  U;lisa;on#:# chauffage#de#l’eau# sanitaire#(bains,# douches)#
  60. 60. 18#mars#2015# Les#revêtements#sélec;fs#pour# absorbeurs#solaires#thermiques.# •  Principe#du#revêtement#sélec;f#:## –  Absorber#un#maximum#de#lumière#solaire### –  Ré#émelre#un#minimum#d’infrarouges#(=#pertes# thermiques)# ⇒  Tout absorber et ne rien laisser repartir (comme un trou noir).
  61. 61. 18#mars#2015# Revêtement sous vide Les#revêtements#sélec;fs#pour# absorbeurs#solaires#thermiques.# •  Principe#du#revêtement#sélec;f#:## –  Absorber#la#lumière#solaire#à#95%##=>#créer#des# interférences#destructrices##de#la#lumière#solaire# + Métal
  62. 62. 18#mars#2015# Revêtement sous vide Métal Les#revêtements#sélec;fs#pour# absorbeurs#solaires#thermiques.# •  Principe#du#revêtement#sélec;f#:## –  Émelre#seulement#5#%#des#infrarouges#=>#créer#des# interférences#constructrices#dans#les#infrarouges# +
  63. 63. 18#mars#2015# Les#revêtements#sélec;fs#pour# absorbeurs#solaires#thermiques.#
  64. 64. SOLARIS-PAC ● 7 Avenue des Etats-Unis ● 6041 Gosselies● Belgique ● www.solaris-pac.com ● info@solaris-pac.com SOLARIS-PAC SA Vincent Colard Administrateur Délégué Vincent.colard@solaris-pac.com www.solaris-pac.com Cluster TWEED: cartographie de la chaleur verte 18 Mars 2015
  65. 65. MISSION: Développement, production et commercialisation de pompes à chaleur (PAC) PRODUITS: Qui est SOLARIS-PAC ? SOLARIS-PAC ● 7 Avenue des Etats-Unis ● 6041 Gosselies● Belgique ● www.solaris-pac.com ● info@solaris-pac.com S-PAC Pompe à chaleur statique Production ECS uniquement Nouvelle construction / rénovation E-PAC Récupération de chaleur sur ventilation Production ECS et chauffage Nouvelle construction
  66. 66. SOLARIS-PAC ● 7 Avenue des Etats-Unis ● 6041 Gosselies● Belgique ● www.solaris-pac.com ● info@solaris-pac.com L’eau chaude, indispensable – et chère! Un confort dont on ne peut se passer Qui a un prix sous-estimé (famille 4 personnes) Et qui deviendra dominant 800 € /an
  67. 67. SOLARIS-PAC ● 7 Avenue des Etats-Unis ● 6041 Gosselies● Belgique ● www.solaris-pac.com ● info@solaris-pac.com La PAC statique S-PAC: silence, on chauffe!
  68. 68. SOLARIS-PAC ● 7 Avenue des Etats-Unis ● 6041 Gosselies● Belgique ● www.solaris-pac.com ● info@solaris-pac.com S-PAC – silence, on chauffe! -  Pas de bruit -  Une fiabilité accrue -  Simple à installer -  D’excellentes performances -  Une grande flexibilité -  Esthétique
  69. 69. SOLARIS-PAC ● 7 Avenue des Etats-Unis ● 6041 Gosselies● Belgique ● www.solaris-pac.com ● info@solaris-pac.com S-PAC – performances « Le COP obtenu est de 2,89 et 2,96 selon que la mesure de température est effectuée dans le boiler ou au niveau du condenseur, respectivement. Ces valeurs sont supérieures à la valeur minimale requise par la Région Wallonne pour bénéficier d’une prime à l’acquisition (COP>2,6).
  70. 70. SOLARIS-PAC ● 7 Avenue des Etats-Unis ● 6041 Gosselies● Belgique ● www.solaris-pac.com ● info@solaris-pac.com S-PAC – applications -  Habitations unifamiliales: 450 installations -  Petit tertiaire 10 installations -  gros tertiaire Home - 56 enfants Hotel - 14 chambres Home - 86 enfants
  71. 71. SOLARIS-PAC ● 7 Avenue des Etats-Unis ● 6041 Gosselies● Belgique ● www.solaris-pac.com ● info@solaris-pac.com S-PAC – gros tertiaire
  72. 72. SOLARIS-PAC ● 7 Avenue des Etats-Unis ● 6041 Gosselies● Belgique ● www.solaris-pac.com ● info@solaris-pac.com E-PAC – ventilation à récupération de chaleur -  Ventilation mécanique contrôlée (type C) -  Production de l’eau chaude sanitaire -  Chauffage / appoint chauffage
  73. 73. SOLARIS-PAC ● 7 Avenue des Etats-Unis ● 6041 Gosselies● Belgique ● www.solaris-pac.com ● info@solaris-pac.com E-PAC – avantages Uniquement gainage d’extraction Pas de problèmes d’hygiène Plus simple à installer
  74. 74. SOLARIS-PAC ● 7 Avenue des Etats-Unis ● 6041 Gosselies● Belgique ● www.solaris-pac.com ● info@solaris-pac.com E-PAC – avantages Ventilation ET chauffage
  75. 75. SOLARIS-PAC ● 7 Avenue des Etats-Unis ● 6041 Gosselies● Belgique ● www.solaris-pac.com ● info@solaris-pac.com E-PAC – avantages -  Moins de gainage -  Pas de raccordement gaz -  ou citerne mazout -  Pas de cheminée -  Impact très positif sur la PEB* * Performance Energétique des Bâtiments Réduction du coût de nouvelle contruction
  76. 76. SOLARIS-PAC ● 7 Avenue des Etats-Unis ● 6041 Gosselies● Belgique ● www.solaris-pac.com ● info@solaris-pac.com MERCI!Vincent Colard Vincent.colard@solaris-pac.com Gsm: 0475 / 47 79 48
  77. 77. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) ) Alain RORIVE et Luciane LICOUR UMons Geology and Applied Geology Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE(
  78. 78. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR Plan(de(l’exposé( C (Géothermie(moyenne(et(profonde(( C (PotenHels(en(Wallonie( C (L’exploitaHon(de(la(géothermie(:( (De(l’expérience(de(SaintCGhislain(aux(projets(actuels( C !Conclusions((
  79. 79. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR L'énergie(géothermique(est(liée(à(la(chaleur(( naturellement(présente(dans(la(Terre( La(température(croît(avec(la(profondeur( CeTe(chaleur(n’est(accessible( que(sur(quelques(kms(( Le(gradient(géothermique(moyen(est(de(30°C/km( C(Le(flux(moyen(de(chaleur( venant(du((sousCsol(est(de( l’ordre(de(0.05(w/m2(((((( ((Par(comparaison,(le(flux( solaire(moyen(est(10000(X( supérieur)( C (L’énergie(puisée(dans(le( sousCsol(est(lentement( reconsHtuée(par(conducHon(
  80. 80. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR Différents(types(d’exploitaHon(géothermique(existent.( Très(basse(enthalpie( Assistance(de(pompe(à(chaleur( Haute(enthalpie(ou(géothermie( profonde( ProducHon(de(vapeur(et( d’électricité(
  81. 81. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR Différents(types(d’exploitaHon(géothermique(existent.( Très(basse(enthalpie( Assistance(de(pompe(à(chaleur( Haute(enthalpie(ou(géothermie( profonde( ProducHon(de(vapeur(et( d’électricité( Basse(enthalpie( Chauffage(de(bâHments(
  82. 82. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR Etude(du(potenHel(géothermique(en(RW(( (Service(géologique(de(Belgique(pour(RW((déc.2011)( Base(:(recherche( de(zones( perméables(en( profondeur( MOYENNE) PROFONDEUR):( 300(à(3000(m,(( soit((pour(une(t°( de(20°C(à(100°C(
  83. 83. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR Base(:(recherche( de(zones( perméables(en( profondeur( Etude(du(potenHel(géothermique(en(RW(( (Service(géologique(de(Belgique(pour(RW((déc.2011)( GRANDE) PROFONDEUR):( 3000(à(6000(m,(( soit((pour(une(t°( de(100°C(à(190°C(
  84. 84. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR Base(:(recherche( de(zones( perméables(en( profondeur( Etude(du(potenHel(géothermique(en(RW(( (Service(géologique(de(Belgique(pour(RW((déc.2011)( GRANDE) PROFONDEUR):( 3000(à(6000(m,(( soit((pour(une(t°( de(100°C(à(190°C(
  85. 85. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR Grés(et( calcaires( Schistes(et( calcaires( Calcaires( GivéHens( Schistes(et( Grés( Calcaires( carbonifères( 0(m( 1000(m( 2000(m( 3000(m( 4000(m( 5000(m( Coupe(géologique(simplifiée( Current( geothermal( wells( ≈70°C( 40(km( Sud( Nord(
  86. 86. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Le(bassin(de(Mons(est(l’unique(endroit(en(Belgique(où(la( géothermie(est(mise(en(oeuvre,(avec(un(potenHel(à( développer.( Crétacé( Carbonifère( supérieur( Lower( Carbonifére( inférieur( Devonien( Schistes(( Grès( Charbon( Calcaires( Calcaires( ( Grès( Calcaires( FormaHons( favorable(à( une( exploitaHon( géothermique( C100(m( C2000(m( C4200(m( Trois(puits(géothermiques(sont( creusés.( Deux((trois)(sont(uHlisés( Un(quatrième(est(projeté.(
  87. 87. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR Localisa:on) ) Trois(puits(ont(été(forés(:( ) <) )Saint<Ghislain(:(( ( (100(m³/h(artésien( ( (73°C(–(2.500(m(( <))))Douvrain(:((( ( (100(m³/h(artésien( ( (67°C(–(1.350(m(( <))))Ghlin(:(( ( (100(m³/h(artésien( ( (71(°C(–(1.550(m( ( (( ( Les)puits)géothermiques)du)Hainaut) Acteur(local(:(((Intercommunale(IDEA(
  88. 88. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR L’exemple(de(SaintCGhislain( UHlisateurs(primaires(:( C(350(logements(sociaux( C (3(écoles( C (1(centre(sporHf(et(1( piscine( C (1(gare( C (1(hôpital( C(Puissance(de(chauffage(( Géothermique(:(6,1(MW( C(Energie(fournie(:(16,7(GWh/yr( C(Economie(CO2(:(5(500(tons/yr( Deux(uHlisateurs(secondaires(:(les( serres(et(la(staHon(d’épuraHon( (( Rejet(final(des(eaux(:(la(Haine( (30°C,(2(g/l)( (
  89. 89. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR Schéma( d’uHlisaHon(de( la(géothermie(à( SaintCCGhislain(
  90. 90. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR Puits(de(Douvrain(:(UHlisaHon(actuelle(et(future( Hôpital( Home(pour( personnes( agées( Boites(de( vitesse( automaHques( et( Composants( électroniques( pour(GPS((
  91. 91. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR Geothermia(et(Mons(Ouest(
  92. 92. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR Etapes(du(projet( C (Etape(3(:(réseau(de( chauffage((conduites( calorifugées(enterrées)(( C (Etape(1(:(forage(du(puits( ((2500(m)( C(Etape(2(:(centrale(de(chauffe( Le(projet(géothermique(de(MONS( Coût(esHmé(du(projet(:(8,5(Mios(€(
  93. 93. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR Le(potenHel(géothermique(du(Bassin(de(Mons( ( C  Dans(l’aquifère(des(calcaires(dinanHens(du(Bassin(de(Mons,(8(à(10(opéraHons( géothermiques(sont(envisageables( (Puissance(totale(:(+/C(40(à(50(MW( (Energie(délivrée(:(+/C(100(GWh/an( (Economie(CO2((((((:(+/C(28(000(t/an( C  A(étudier(:( (CPréciser(la(géologie((géophysique)(pour(posiHonner(les(forages( (CNécessité(probable(de(doublets(géothermiques((coût(du(poste(«(Forage(»)( (pour(mainHen(de(la(charge(hydraulique(et(rejet(des(eaux(sulfatées( (CEtudes(hydrogéologiques(:(effets(de(la(réinjecHon(( (
  94. 94. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR Les(6(leviers((pour(le(développement(de(la( géothermie(de(moyenne(et(grande(profondeur( ( 1. (Connaissance(de(la(géologie(profonde(( 2.( (Disponibilité(de(techniques(adéquates((forage,(conduites( (calorifugées,(électromécanique,…)( 3. (Opérateur(volontariste( 4.( (Support(poliHque(et(administraHf( 5.( (Moyens(financiers( 6.( (LégislaHon(à(adapter(
  95. 95. GEOTHERMIE)MOYENNE)ET)PROFONDE) Cluster(TWEED((((18(mars(2015((Namur(((((CARTOGRAPHIE(CHALEUR)VERTE))))))))Alain RORIVE, Luciane LICOUR Conclusions( ( C  La(géothermie(de(moyenne(et(grande(profondeur(est(une(énergie( alternaHve(régionale(à(émission(en(CO2(nulle.( C  Des(potenHels(géothermiques(existent(en(moyenne(et(grande( profondeur(mais(restent,(en(général(et(en(praHque,(assez(mal( connus(ou(mal(idenHfiés(sauf(dans(le(Bassin(de(Mons.( C  L’expérience(actuelle((SaintCGhislain)(montre(la(fiabilité(de(la( géothermie(de(moyenne(profondeur.( C  CeTe(source(d’énergie(est(peu(développée(en(Wallonie((3(puits,(1( projet(en(gestaHon).( C  Une(opéraHon(géothermique(demande(des(invesHssements( importants.( C  Actuellement,(pas(d’incitant(financier(ni(à(l’invesHssement(ni(à( l’uHlisaHon.(
  96. 96. ©3E |©3E | Energie solaire thermique : développement du marché, état de la technique et perspectives futures Jérémie De Clerck 18/3/2015
  97. 97. ©3E | Energie Solaire Thermique 2 Sommaire Energie solaire thermique !  Développement de la filière Wallonne !  Etat de la technique !  Perspectives futures
  98. 98. ©3E | Energie Solaire Thermique 3 Développement de la filière Etat du marché belge (2013) •  Capacité totale installée : 310 MWth (443.000 m²) •  Capacité installée 2013: 41,3 MWth (59.000 m²) •  Evolution 2013/2012 : -4,8% •  Flandre: ± 75% du marché (± 80% CESI) •  Wallonie : ± 25% du marché (±30% CES collectifs) •  Pas de signe de reprise dans les bâtiments neufs en Wallonie
  99. 99. ©3E | Energie Solaire Thermique 4 Développement de la filière Etat du marché wallon (subsidié Soltherm) Baisse d’intérêt du marché ST •  Antérieur à la baisse du soutien •  Consécutif à la crise de confiance du PV •  2014: chiffres provisoires 0 500 1000 1500 2000 2500 3000 2010 2011 2012 2013 2014 Nombrededemandesdeprime 0 2000 4000 6000 8000 10000 12000 14000 16000 18000 2010 2011 2012 2013 2014 Surfaceannuelleinstallée(m²)
  100. 100. ©3E | Energie Solaire Thermique 5 Développement de la filière Facteurs clé: "  Type d’établissement # conso ECS & répartition sur l’année "  Taille du système # dimensionnement à l’optimum économique Type%d'établissement Système%solaire%moyen Taille C oût (m²%capteurs) (EUR) (% ) (kWh/an) Hôpitaux 217 114.089 30% 136.908 Piscines 100 65.439 20% 67.146 Action<sociale<avec<hébergement 34 29.699 30% 21.756 Grands<hôtels<et<centres<de<vacances 27 24.950 30% 17.060 Immeubles<de<plus<de<15<logements 19 19.720 30% 12.262 Internats 31 27.561 21% 6.843 Restaurants<d'entreprises,<cantines 18 18.449 26% 5.199 Économie%moy.%combustible Potentiel solaire thermique wallon: toujours d’actualité !
  101. 101. ©3E | Energie Solaire Thermique 6 Etat de la Technique Système de valorisation chaleur verte: schéma type • Producteur de chaleur préférentiel: chaudière pellets • Soutien chauffage & ECS : système solaire combiné
  102. 102. ©3E | Energie Solaire Thermique 7 Etat de la Technique Directive Ecodesign : •  $ pertes de stockage (la fraction solaire augmente) •  % rendement appoint (le combustible substitué diminue) Conséquence de l’innovation technologique
  103. 103. ©3E | Energie Solaire Thermique 8 Perspectives futures Impact de l’étiquettage énergétique
  104. 104. ©3E | Energie Solaire Thermique 9 Perspectives futures Modification de la répartition des BNC
  105. 105. ©3E | Energie Solaire Thermique 10 Perspectives futures Vers le NZEB
  106. 106. ©3E | Energie Solaire Thermique 11 Perspectives futures Comparatif Energie Primaire & CO2: Combi – PAC Combi+gaz Combi+mazout PAC (+PV) Total Primary Energy Use by scenario (Mwh/30 years) CO2 eq emissions gas (ton/30 years) CO2 eq emissions fuel (ton/30 years) CO2 eq emissions electricity from grid (ton/30 years) Logement neuf TBE •  E43 (K29) •  Espec ≈ 74 kWh/m².an
  107. 107. ©3E | Energie Solaire Thermique 12 Perspectives futures Comparatif Combi – PAC Logement neuf TBE Combi+gaz Combi+mazout PAC (+PV) Total Actual Cost by scenario (EUR; excl VAT; excl Inflation). Evaluation Period 30 years Logement neuf TBE •  E43 •  Espec ≈ 74 kWh/m².an
  108. 108. ©3E | Energie Solaire Thermique 13 Perspectives futures !  Généralisation des systèmes hybrides !  Stockage décentralisé & appoint individuel !  Bâtiment Solaire Actif !  BIST ?
  109. 109. ©3E | Energie Solaire Thermique 14 MERCI DE VOTRE ATTENTION ! 14 ing. Jérémie De Clerck Facilitateur Energie Solaire Thermique Grands Systèmes ! 02 229 22 29 @ FacSolthermWallonie@3E.eu ----------------------------------- Bureau d’études 3E sa Quai à la Chaux 6 – 1000 Bruxelles ! 02 217 58 68 @ Jeremie.DeClerck@3E.eu
  110. 110. Energie Facteur 4 asbl – Rue du Poirier 4 – 1348 Louvain-la-Neuve Tél: 010/23 70 00 - Site web: www.ef4.be – email: ef4@ef4.be Le marché de la PAC en Wallonie Namur, 18 février 2015 Ralph Dawir Etat des lieux de la technologie, de la législation, du suivi et de la qualité du secteur PAC en Wallonie
  111. 111. www.ef4.be Missions de facilitateur PAC Des missions au service des institutions publiques et des entreprises: Guidance générale; Mission d’information, d’accompagnement et soutien technique; Promotion des pompes à chaleur; Veille technologique; Identification des obstacles au développement de la filière et propositions de solution à la DGO4.
  112. 112. www.ef4.be Sommaire Contexte européen Evolution technologique Législation Labels de qualité Statistiques
  113. 113. www.ef4.be Sommaire Contexte européen Evolution technologique Législation Labels de qualité Statistiques
  114. 114. www.ef4.be Contexte européen Objectif belge :13% d’énergies renouvelables dans la consommation brute d’énergie finale et 21% de sa consommation d’électricité produite à partir de sources d’énergie renouvelables (E-SER). Evolution de la part des sources renouvelables dans la consommation brute d’énergie finale en Belgique (source : Eurostat) : Objectif européen à l’horizon 2020 = 20-20-20 RES 2009/28/EC Epdb 2002/91/EC/Recast EuP 2005/32/EC
  115. 115. www.ef4.be ERES = Qusable * (1 – 1/SPF) • Qusable = the estimated total usable heat delivered by heat pumps fulfilling the criteria • SPF = the estimated average seasonal performance factor for those heat pumps, • η : ratio between total gross production of electricity and the primary energy consumption for electricity production En 2011, η = 45,35% (Eurostat) PAC = Reconnu renouvelable SI SPF > 1,15 * 1/η Directive 2009/28/CE – SER : Contexte européen
  116. 116. www.ef4.be Sommaire Contexte européen Evolution technologique Législation Labels de qualité Statistiques
  117. 117. www.ef4.be PAC ON/OFF - Démarrages/Arrêts réguliers - Confort moindre - Durée de vie moindre - Performances moindres - Consommation plus élevée - Effets limités par un tampon énergétique PAC INVERTER - T° stable autour d’une consigne donnée - Faible tension de démarrage - Consommation limitée - Rendements favorables en mi-saison - Gagne 8% sur SPF (PAC eau/eau) - Modulation importante ( 80% mais ! Huile) Evolution technologique Compresseurs
  118. 118. www.ef4.be PAC Air/eau Application Chauffage, ECS, combi. & froid Emetteurs : V-C, chauffages BT, chauffage sol Composition Bi-bloc Monobloc Evaporateur statique/dynamique Remarques Module à la demande Performances en constante évolution Investissements : 1000 € HTVA/kW th SCOP chauffage = 2,8 à 4 ! SCOP ECS = 1,5 à 2,5 Evolution technologique
  119. 119. www.ef4.be Composition Unité extérieure : compresseur, évaporateur/condenseur Plusieurs unités intérieures : 8 à 9 max. Placement : En allège, mural, plafonnier Remarques !!! aux inconforts de bruit et de « courant d’air » (< 10 cycles/heure) Dégivrage Modulation rapide et efficace Faible inertie de chauffe INV. : 800 € HTVA/kW th SCOP : 2,5 à 3,5 Système (multi) split / DRV – Air/Air Evolution technologique
  120. 120. www.ef4.be Chaudière hybride Chaudière gaz/fioul cdst° + PAC Fonctionnement alterné ou simultané Régulation hybride : • Optimisation du confort • Optimisation du coût énergétique • Optimisation du rejet CO2 Chauffage+ECS Pth PAC : 2 à 10kW Pth chaudière : 5 à 25kW Complexité : 2 technologies Sécurité thermique Adaptation sur système de chauffage existant http://conseils.xpair.com/ Evolution technologique
  121. 121. www.ef4.be PAC haute température But Chauffage + EC ↑ la T° de la SC : 65°à 80° pour des T°ext. de -20°C Stabiliser la P th jusque -10°C en T°ext. Limite la chute du COP Utilisation Substitution à une chaudière/appoint Adaptation sur chauffage existant Points d’attention Cycle frigo. complexe (cpr bi-étagée) Maintenance/entretiens Chutes de performances Dimensionnement Coût Evolution technologique
  122. 122. www.ef4.be PAC et VMC Applications Combi. : Ventilation et chauffage Maison basse énergie/Maison passive Vecteurs : Air/eau, air/air, eau/eau, froid, chaud, ECS Valorisation de l’air extrait Froid, chaud, ECS Remarques Débit d’air 150 à 450m³/h << 3000 m³/h Pth = 500W à 4kW COP chauffage : 3 à 4 COP ECS : 2 à 3 Evolution technologique
  123. 123. www.ef4.be PAC et VMC D Applications Nouvelles constructions Ventilation, ECS et chauffage Remarques Echangeur de chaleur : ↓ besoins énergétiques Sécurité anti-givre? Bypass pour éviter une surchauffe Puissance thermique limitée : Appoint nécessaire? Stockage énergétique Peu propice à la rénovation Genvex Evolution technologique
  124. 124. www.ef4.be PAC et VMC C Applications Nouvelle construction & rénovation importante Ventilation, ECS et chauffage Remarques Possibilité de coupler l’air extrait à de l’air extérieur Faible puissance : Appoint nécessaire? Stockage énergétique Pas d’échangeur de chaleur VMC C+ : Ventilation à la demande : diminution des pertes par ventilation Renson – système E+ Evolution technologique
  125. 125. www.ef4.be Projet green heat pump Réaliser des PAC air/eau très performantes écologiquement et techniquement adaptées à la rénovation Rénovation efficace et simple du chauffage dans des bâtiments situés dans endroits à haute densité de population Intégration et interaction de la PAC avec d’autres systèmes énergétiques Evolution technologique
  126. 126. www.ef4.be PAC gaz Moteur à gaz Vecteur énergétique : gaz Chauffage & clim. air/air Chauffage, clim. & ECS air/eau Compresseur entraîné par un moteur gaz Source de chaleur : • Chaleur environnementale • Travail de compression • Pertes calorifiques du moteur Modulation : 10% de taux de charge Pth = 20 à 80 kW COP : 110 à 160 % (SCOP = 120%) Evolution technologique
  127. 127. www.ef4.be PAC gaz Absorption / Adsorption Vecteur énergétique : gaz Chauffage, clim. & ECS Air/eau, eau/eau, sol/eau, air/air Compresseur = Réaction thermochimique/thermophysique Source de chaleur : • Chaleur environnementale • Réaction exothermique d’absorption • Brûleur gaz cdsat° • Chaleur résiduelle des fumées de gaz • MT (55°) et HT (65°) Pth = 20 à 70 kW Modulation : 50% de taux de charge COP : 110 à 170 % (SCOP = 120%) Compresseur Evolution technologique
  128. 128. www.ef4.be PAC gaz Influence limitée de la T° de la source froide : • Capacité thermique stable • Performances stables • Puisage énergétique + faible : • Ventilateur ext. et évaporateur plus faibles • Sondes géothermiques : 50% en moins Influence limitée de la T° de la source chaude • Capacité thermique stable • Performances stables Pas d’inversion de cycle en dégivrage Entretien réduit Pas de limites liées au dimensionnement, à la protection et à la capacité de l’installation électrique Durée de vie>20ans Evolution technologique
  129. 129. www.ef4.be Définition : « L’énergie géothermique est l’énergie stockée sous forme de chaleur sous la surface du sol » L’énergie géothermiques est une source de chaleur « inépuisable » Géothermie Evolution technologique
  130. 130. www.ef4.be Evolution technologique
  131. 131. www.ef4.be Projet Smartgeotherm BUT : Rendre la consommation énergétique des nouvelles constructions actuelles quasi nulle. MOYENS : Stockage de l’énergie thermique (structurel, géothermique ou physique) développement et diffusion de connaissances, d'applications et d'innovations des pompes à chaleur exploitant l'énergie stockée Création de systèmes de commande intelligents et utilisation maximale d'énergie peu coûteuse et/ou renouvelable. DEPART : 2011 DUREE : 6 ans ACTEURS : IWT, CSTC, KUL, VITO, VCB, Bouwunie, ABEF, Infobeton.be, FEBE CSTC - « Plus de la moitié du parc immobilier actuel étant concernée par l'application de ces concepts, l'impact social et économique du projet est évidemment considérable. » Projets
  132. 132. www.ef4.be Dans le domaine des pompes à chaleur industrielles, les compresseurs à simple vis permettent d'extraire la chaleur d'une variété de sources et de la convertir en eau très chaude (pouvant atteindre 90 °C) utilisée ensuite dans les systèmes de chauffage, ce qui réduit ou élimine les besoins en énergies fossiles. CARACTERISTIQUES Capacité modulable de 10 à 100% η volumétrique & mécanique élevé η adiabatique de compression élevé HT & HP Applications tertiaires et froid industriel Lubrification très importante PAC industrielles Evolution technologique
  133. 133. www.ef4.be PAC industrielles Evolution technologique
  134. 134. www.ef4.be Fluide caloporteur : Ammoniac R 717 PAC industrielles Evolution technologique
  135. 135. www.ef4.be OU Domaines d’application Chauffage Eau chaude sanitaire Climatisation résidentielle/tertiaire Refroidissement passif Récupération d’énergie industrielle Récupération d’eaux usées (piscine) Déshumidification des piscines Valorisation thermique de l’air vicié rejeté Riothermie Stockage énergétique saisonnier Applications agricoles (serres, stockage de grains, étables…) Réseaux de chaleur Evolution technologique Classification
  136. 136. www.ef4.be Sommaire Contexte européen Evolution technologique Législation Labels de qualité Statistiques
  137. 137. www.ef4.be Législation Dans la plupart des applications PAC, le HCFC est du R22 Fluide frigorigène
  138. 138. www.ef4.be Fluides frigorifiques écologiques The project "Next Generation of Heat Pumps working with Natural fluids" (in short NxtHPG), aims at the development of a set of safe, reliable, high efficiency and high capacity heat pumps working with Hydrocarbons and CO². Projets
  139. 139. www.ef4.be Conditions générales d’exploitation des établissements visés par le décret du 11 mars 1999 relatif au permis d’environnement Zone d’immission dans laquelle les mesures sont effectuées Valeurs limites (dBA) Jour 7 h -19 h Transition 6 h - 7 h 19 h - 22 h Nuit 22 h - 6 h I Toutes zones, lorsque le point de mesure est situé à moins de 500 m de la zone d’extraction, d’activité économique industrielle ou d’activité économique spécifique, ou à moins de 200 m de la zone d’activité économique mixte, dans laquelle est situé l’établissement 55 50 45 II Zones d’habitat et d’habitat à caractère rural, sauf I 50 45 40 III Zones agricoles, forestières, d’espaces verts, naturelles, de parcs, sauf I 50 45 40 IV Zones de loisirs, de services publics et d’équipements communautaires 55 50 45 Tableau 1. - Valeurs limites générales de niveaux de bruit applicables à un établissement classé Bruit Législation
  140. 140. www.ef4.be Permis liés aux sources d’énergie ETABLISSEMENTS RUBRIQUES CLASSES CONDITIONS FORMULAIRES AGW 04/07/2002 FORAGE Forage et équipement de puits destinés au stockage de déchets nucléaires ou destinés à recevoir des sondes géothermiques. 45.12.01 2 CG+(CP) Annexe I Annexe XVIII Le projet d’arrêté relatif aux conditions sectorielles pour les forages géothermiques (rubrique 45.12.01) s’inspirerait de la norme française NF X10-970 : « Forage d'eau et de géothermie - Sonde géothermique verticale (échangeur géothermique vertical en U avec liquide caloporteur en circuit fermé) - Réalisation, mise en œuvre, entretien, abandon » Aucune date de mise en application n’est actuellement avancée. Forage et équipement de puits destinés à une future prise d'eau souterraine 45.12.02 2 CG+CS+(3CP) Annexe I Annexe III Annexe XVIII Le gouvernement wallon a approuvé le 13 septembre 2012 les conditions sectorielles relatives au forage et à l’équipement de puits afin d’extraire l’eau souterraine utilisée pour les pompes à chaleur ou le pompage géothermique. Ces conditions sectorielles indiquent principalement comment implanter et construire les puits ou comment les surveiller ou encore comment les abandonner. Elles réglementent également les procédures contre les risques d’accidents. [1] http://www.wallonie.be/fr/formulaire/detail/4678 [2] CP = Conditions particulières imposées par l’autorité compétente si elle l’estime nécessaire Législation
  141. 141. www.ef4.be ETABLISSEMENTS RUBRIQUES CLASSES CONDITIONS FORMULAIRES AGW 04/07/2002 PRISE D’EAU Installation pour la ou les prise(s) d'eau et/ou le traitement des eaux souterraines non potabilisables et non destinées à la consommation humaine d’une capacité de prise d'eau et/ou de traitement supérieure à 10 m³/jour et à 3 000 m³/an et inférieure ou égale à 10 000 000 m³/an. 41.00.02.02 2 CG+CS+(3CP) Annexe I Annexe III REINJECTION D’EAU Installation pour la recharge ou les essais de recharge artificielle des eaux souterraines 41.00.04 1 CG+EIE+(3CP) Annexe I Annexe VIII Très peu de demandes recensées à l’heure actuelle. C’est un permis qui est refusé dans la plupart des cas. Aucun projet sur l’élaboration de conditions sectorielles en cours. Déversement d’eaux usées industrielles … dans les eaux de surface, les égouts publics ou les collecteurs d’eaux usées : Rejets supérieurs à 100 équivalent- habitant/jour ou comportant des substances dangereuses … 90.10.01 2 CG+(3CP) Annexe I Aucun projet sur l’élaboration de conditions sectorielles en cours. [1] http://www.wallonie.be/fr/formulaire/detail/4678 Permis liés aux sources d’énergie Législation
  142. 142. www.ef4.be ReGEOcities BUT : Développer la géothermie superficielle ACTIONS: Surmonter les obstacles concernant la réglementation et les procédures administratives liés à l’exploitation des ressources géothermiques peu profondes. Transférer les meilleures pratiques issues des régions les plus matures vers les régions actuellement moins avancées. Réaliser des documents de recommandations pour développer un pré-cadre normatif commun. Solliciter l’engagement de certaines administrations locales sur la mise en œuvre des résultats du projet. Développer un programme de formation axé sur le personnel administratif des villes et des régions. EN WALLONIE: Rencontre entre les acteurs professionnels du secteur, ce qui a permis de confronter le secteur privé et l’administration. Demande du secteur d’une adaptation de la législation afin de faciliter et de clarifier l’octroi de permis notamment pour les forages géothermiques à sondes verticales et du développement d’une reconnaissance professionnelle via une certification qualitative (foreurs). Projets
  143. 143. www.ef4.be Projets GEOPower BUT : Favoriser la géothermie couplée aux PAC en stimulant l’évolution technologique, en renforçant les instruments fiscaux et en adaptant la législation. ACTIONS : Etablir des analyses sur des retours d’expérience. APPLICATIONS BELGES : Système ATES dans une serre horticole semi-fermée, près d’Anvers: Chauffage + refroidissement actif ou passif Système BTES composé de 24 échangeurs de chaleur verticaux de 164m de profondeur: chauffage + climatisation pour des bureaux situés à Tourhout en Belgique. Système ATES installé à l’hôpital Saint Elizabeth de Herentals couplé à une PAC de 500 kW et est utilisé en chaud comme en froid. ACTEUR BELGE : VITO (Flemish institute for technological research).
  144. 144. www.ef4.be Sommaire Contexte européen Evolution technologique Législation Labels de qualité Statistiques
  145. 145. www.ef4.be Labels de qualité Ecodesign Obligation de renseigner les performances de la machine Atteindre progressivement des niveaux de performance de plus en plus élevés Actuellement seules les PAC air/air de moins de 12 kW (mode froid) doivent atteindre la classe A+ Exigences à venir sur tous les générateurs de chauffage et d’eau chaude sanitaire électrique.
  146. 146. www.ef4.be Eucert / NRqual BUT Formation qualitative pour les installateurs PAC, standardisées au niveau européen. Reconnaissance européenne de l’installateur. MOYEN Cours pratiques et théoriques. BUT Proposer une liste d’installateurs qualifiés MOYENS Formation théorique et pratique certifiante Audit de qualité des installations et des services Contrat type de vente Labels de qualité
  147. 147. www.ef4.be SMART GRID READY Fonctionnement intelligent en adéquation avec les producteurs électriques (centrales ou renouvelable) Gestion intelligente du stockage thermique pour l’ECS et le chauffage du consommateur Intérêt supplémentaire pour le couplage PV & PAC Labels de qualité
  148. 148. www.ef4.be NATURE CRITERES D’OCTROI DELAI MONTANT PAC chauffage •Permis de bâtir antérieur au 30 avril 2010. •Ventilation conforme (accusé de réception de la dernière demande de PU) •K≤45 (ou Construire avec l’Energie) •Irréversible •Chauffage non électrique (sauf appoint SDB) •Entrepreneur •Performance minimum requise : Liste officielle des appareils éligibles •Annexe 3 – Captation d’énergie •Formulaire et annexes •Maison neuve (réception actuelle): En même temps que la demande de prime pour l’isolation •SINON 4 mois à partir de la facture finale 1500 € PAC chauffage et ECS 2250 €* *Si toutes les conditions pour le chauffage sont OK PAC ECS •Permis de bâtir antérieur au 30 avril 2010. •Entrepreneur •Annexe 3 – Captation d’énergie •Formulaire et annexes 4 mois à partir de la facture finale 750 € Primes énergie PAC = référentiel de qualité Labels de qualité
  149. 149. www.ef4.be Sommaire Contexte européen Evolution technologique Législation Labels de qualité Statistiques
  150. 150. www.ef4.be Statistiques « l’Association pour Techniques Thermiques de Belgique (ATTB)constate, année après année, une augmentation de 20% des ventes de pompes à chaleur. L’augmentation en termes de boilers pompes à chaleur est encore plus impressionnante, leurs ventes ayant doublé depuis l’année dernière. » Source : Communiqué de presse de l’ATTB en 2013
  151. 151. www.ef4.be Précisions Marché par Région? Puissances installées? Précisions par technologie (ex. géothermie horizontale VS verticale) Prise en compte du marché tertiaire (PAC air/air) Pistes PEB, PAE, Permis d’environnement, primes Enquêtes statistiques auprès des distributeurs/installateurs Collaboration entre le secteur chauffage et du secteur froid Inciter la transparence du marché PAC Statistiques
  152. 152. www.ef4.be Analyse EF4 – Dossiers 2012 PAC chauffage et combinées – Marché du résidentiel 67% 24% 3% 3% 2% 1% Répartition par type de PAC (sur 288 dossiers analysés) air/eau eau-glycolée/eau (Horizontal) eau-glycolée/eau (Vertical) sol/sol sol/eau Statistiques Analyse à partir des primes énergie
  153. 153. www.ef4.be Analyse du marché wallonFORCES FAIBLESSES OPPORTUNITES MENACES •Indépendance énergétique •Chauffage et refroidir •Energie principalement verte •Pas de CO2 local •Combi PV-PAC •Incitants financiers limités •Solutions adaptées au neuf •Evolution et adaptation •Soutien européen •Multitudes d’application •En rénovation, produits pas toujours adaptés •Investissement important •Permis d’environnement / législation •Technologies multidisciplinaires •Qualité de l’installation •Culture conservatrice du consommateur •Formations qualitatives •Evolution des exigences PEB •Prix des énergies •Taxation du CO2 •Obligation de systèmes renouvelables dans les projets futurs •Complémentarité aux systèmes renouvelables •Smart grid •Mauvais dimensionnement •Mauvaise installation •Prix de l’électricité •Diminution du marché de la nouvelle construction •Soutien régional Statistiques
  154. 154. www.ef4.be Energie Facteur 4 asbl Facilitateur Pompes à Chaleur de la Wallonie Ir.Ralph Dawir Tel : 010/23 70 03 rd@ef4.be
  155. 155. PRÉSENTATION Burnet Olivier CEO
  156. 156. Historique !  Création 1902 !  Société Familiale !  Core Business : Fabrication de Fours de boulangerie Industriels. !  Création de Burneco® (Marque commerciale) en 2008. !  Fabrication Wallonne. !  1.000ème machine en 2014 !  Partenariat avec un grand acteur du marché de l’énergie.
  157. 157. Burneco® !  Cout élevé. !  Encombrant " # !  Complexe !  Fiabilité. !  Simplicité. !  Coût accessible. !  Gain de place. Chaudière à pellets entièrement revisitée afin de combler une niche sur le marché, innovation.
  158. 158. Burneco® Positionnement : !  Poêles à pellets (nettoyage-puissance) !  Chaudières automatiques BURNECO® !  Chaudières avec silo déporté (encombrement-prix)
  159. 159. BURNECO ® !  Développement du réseau en : !  Belgique !  France !  GD Luxembourg !  Partenariat avec un acteur majeur de l’énergie !  marketing important vis à vis du grand public !  Filière complète de l’énergie à coût maitrisé et connu !  Partenariat avec des distributeurs
  160. 160. Le Marché 0 50 100 150 200 250 300 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Titredel'axe Titre de l'axe Vente annuelle Vente annuelle
  161. 161. Perspective d’avenir !  Marché total accessible en Belgique : +/- 800.000 unités !  Suppression Mazout non condensation 2015. !  Le marché devrait se développer de manière croissante. !  Coût des produits pétroliers non maitrisé. !  Energie renouvelable (CO2 neutre) !  Energie locale !  Prime RW de 800€ (voir nouvelles primes)
  162. 162. Comparaison Bois - Energie
  163. 163. Simulation évolution du coût des Energies € 1.279,30 € 1.378,17 € 1.599,42 € 1.697,57 € 1.751,38 € 1.933,19 € 2.536,51 € 2.799,84 € 1.860,80 € 2.053,98 € 2.694,99 € 2.974,77 € 1.000,00 € 1.500,00 € 2.000,00 € 2.500,00 € 3.000,00 € 3.500,00 20152016201720182019202020212022202320242025202620272028202920302031203220332034 Pellets Gaz Mazout Source CREGBase 23.360 KW/an
  164. 164. Coût par KW 0,055ct/KW 0,075 ct/KW 0,08ct/KW 0,00 € 0,01 € 0,02 € 0,03 € 0,04 € 0,05 € 0,06 € 0,07 € 0,08 € 0,09 € pellets Gaz Mazout Source CREG
  165. 165. Prix moyen/an 23260kwh/an+est+la+consomma3on+annuelle+moyenne+en+Belgique+calculée+par+le+CREG+ 0 € 200 € 400 € 600 € 800 € 1.000 € 1.200 € 1.400 € 1.600 € 1.800 € 2.000 € pellets Gaz Mazout
  166. 166. Evolution cout par installation € - € 1.000,00 € 2.000,00 € 3.000,00 € 4.000,00 € 5.000,00 € 6.000,00 € 7.000,00 € 8.000,00 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 Séries1 Séries2 Séries3 MAZOUT PELLETS GAZ
  167. 167. Gain par rapport aux énergies fossiles 15.156 € 17.951 € 0 € 10.000 € 20.000 € 30.000 € 40.000 € 50.000 € 60.000 € 70.000 € pellets gaz mazout GAIN SUR UNE PERIODE DE 20 ANS INDEXATION DE 2 %
  168. 168. Conclusion !  Au delà d’un bien fondé idéologique et environnemental, la biomasse résidentielle à un avenir en Europe. !  L’aide accordée aux particuliers pour un switch d’énergie est décisif. !  La Biomasse représente bon nombre d’emplois locaux
  169. 169. 19/03/15' Le#projet#SOTHERCO#:#un#système#de# stockage#solaire#thermochimique# saisonnier#compact,#modulaire#et# innovant# Michel'Beeckmans,'Gilbert'Descy'(BESOL'),'Emilie'Courbon,'Oleksandr'Skrylnyk,' Marc'Frère'(UMONS)' Journée#d’études#«#Chaleur#Verte#»# Jambes#–#le#18#mars##
  170. 170. Université de MonsUniversité de Mons 2' Plan#de#la#présentaMon# •  PrésentaLon'générale'du'projet.' •  Le'principe'du'stockage'thermochimique.' •  Les'principaux'acquis'«'qualitaLfs'»'du'projet.' •  Quelques'résultats'et'les'travaux'futurs.' ' ' 'InsLtut'de'Recherche'en'Energie'
  171. 171. Université de MonsUniversité de Mons 3' PrésentaMon#générale#du#projet# •  Projet'FP7'ayant'débuté'le'1/1/2013'et'se'terminant'le'31/12'2016' •  ObjecLfs:' Concevoir' et' tester' un' système' de' stockage' saisonnier' d’énergie' thermique'(énergie'thermique'd’origine'solaire+chauffage'de'bâLments)' •  Les'partenaires:' •  BESOL'(BE):'promoteur,'construcLon'et'test'des'prototypes' •  UMONS'(BE):'matériaux'de'stockage,'prototypes'de'laboratoire' •  ULB'(BE):'matériaux'de'stockage,'cycle'de'vie,'corrosion' •  ULg'(BE):'test'sur'site'des'prototypes,'simulaLon'des'systèmes' •  AIT'(A):'matériaux'de'stockage,'simulaLon'des'bâLments' •  CEAcINES'(F):'test'sur'site'des'prototypes' •  REGULUS'(CZ):'construcLon'des'prototypes' •  UVSQ'(F):'matériaux'de'stockage' •  Le'plan'de'travail' •  SynthéLser'à'l’échelle'du'laboratoire'différents'matériaux'de'stockage,'les'caractériser'et'les' produire'à'grande'échelle' •  Concevoir'trois'prototypes'de'laboratoire'et'les'tester' •  Concevoir'deux'prototypes'de'taille'réelle,'les'intégrer'dans'un'système'complet'et'les'tester.' •  DisséminaLon' •  BâLment'cible:' •  Demande'en'chaleur:'3000'kWh/an' •  Puissance'thermique'à'produire:'3'kW' •  Demande'en'eau'chaude'sanitaire'exclue' ' 'InsLtut'de'Recherche'en'Energie'
  172. 172. Université de Mons Principe#du#stockage#thermochimique# 4' ' ' ULlisaLon'd’une'réacMon#solide#ou#liquide#(A,#AB)/vapeur#(B)':' ' A'+'B'↔'AB' !  En'phase'de'stockage':'' !  DésorpLon':'AB'+'chaleur'→'A'+'B' !  Endothermique':'nécessité'd’un'apport'de'chaleur.' !  En'phase'de'producLon'de'chaleur':' !  AdsorpLon':'A'+'B'→'AB'+'chaleur' !  Exothermique':'produit'de'la'chaleur.' •  Il'peut's’agir'de'chimisorpLon'ou'de'physisorpLon.' ' 'InsLtut'de'Recherche'en'Energie' DéfiniLon:'ULlisaLon'd’un'milieu'réacLonnel'comme'milieu'de'stockage;'la' réacLon'chimique'uLlisée'est'«'réversible'».'
  173. 173. Université de Mons Principe#du#stockage#thermochimique# 5' ' ' ' ' 'InsLtut'de'Recherche'en'Energie' Avantages'par'rapport'aux'autres'technologies'de'stockage'thermique:' ' •  Densité'énergéLque'théorique'élevée:'jusque'800'kWh/m3'(à'comparer'à' 24'kWh/m3'pour'le'stockage'par'chaleur'sensible'dans'l’eau'–'DT'de'20°C'c'' et'à'100'kWh/m3'pour'le'stockage'par'chaleur'latente.' •  Pertes'thermiques'limitées.' •  Stockage' d’énergie' thermique' sur' le' long' terme' (stockage' saisonnier),' faibles' puissances' thermiques' mais' quanLté' d’énergie' à' stocker' importante.'
  174. 174. Université de Mons 6' LV RéactionLn'P c1/TTcond Tseuil A+B AB Tsol Tm 'InsLtut'de'Recherche'en'Energie' Principe#du#stockage#thermochimique#
  175. 175. Université de Mons 7' LV RéactionLn'P c1/TTévap Tseuil A+B AB Tsol Tm’ 'InsLtut'de'Recherche'en'Energie' Principe#du#stockage#thermochimique#
  176. 176. Université de Mons 8' LV RéactionLn'P c1/TTévap Tseuil prod. A+B AB Tsol Tcond Tseuil stock Mode'Stockage' Mode'ProducLon' 'InsLtut'de'Recherche'en'Energie' TmTm’ Principe#du#stockage#thermochimique#
  177. 177. Université de Mons Acquis#«#qualitaMfs#»#du#projet# SOTHERCO# 9' •  Les'matériaux:' •  ULlisaLon'de'sels:'SrBr2'et'CaCl2'comme'solide'réacLonnel'et'de'la'vapeur'd’eau' •  Problèmes' de' stabilité' morphologique' de' ces' sels' lors' de' l’hydrataLoncdéshydrataLon' (gonflement,'mise'en'soluLon)' •  StabilisaLon'de'ces'sels'dans'une'matrice'poreuse'(composite):' •  Changement'des'équilibres'chimiques'?' •  Phénomène'de'sorpLon'dans'la'porosité'de'la'matrice'?' •  DiminuLon'de'la'densité'énergéLque'?' •  CinéLque'?' •  StabilisaLon:'OK' •  Changement'des'équilibres:'Oui' •  SorpLon'physique:'Oui' •  Densité'énergéLque:'quelque'centaines'de'kWh/m3' •  CinéLque:'OK' •  Dépôt'de'brevet'par'UMONS'&'ULB' 'InsLtut'de'Recherche'en'Energie'
  178. 178. Université de Mons Acquis#«#qualitaMfs#»#du#projet# SOTHERCO# 10' •  Les'technologies'de'réacteurs:' 'InsLtut'de'Recherche'en'Energie' Abandon'du'système'fermé' •  Solide'à'placer'sur'un'échangeur'en'couches'fines'(quanLté'de'solide'pour'une'année)' •  Lit'de'solide'poreux' •  Espace'à'ménager'entre'plaques' •  Seule'une'parLe'du'solide'est'acLve' •  Densité'énergéLque'réelle'de'5'à'10'fois'plus'peLte'que'la'densité'théorique' •  FoncLonnement'sous'vide' •  GesLon'difficile'du'système'(pertes'de'charges)' LV RéactionLn'P c1/TTcond Tseuil A+B AB Tsol Tm Pcond' Préac'
  179. 179. Université de Mons 11''InsLtut'de'Recherche'en'Energie' Acquis#«#qualitaMfs#»#du#projet# SOTHERCO# •  Les'technologies'de'réacteurs:' •  EliminaLon'de'l’'échangeur'de'chaleur'interne' •  Travail'avec'un'gaz'porteur' •  ULlisaLon'possible'de'l’humidité'naturelle'de'l’air' •  Charge'et'décharge'périodique'ou'conLnue'du'réacteur' '
  180. 180. Université de Mons 12''InsLtut'de'Recherche'en'Energie' Acquis#«#qualitaMfs#»#du#projet# SOTHERCO# •  Les'technologies'de'réacteurs:' •  Travail'à'pression'atmosphérique' •  Pas'de'réservoir'de'liquide' •  Réacteur'dimensionné'sur'base'de'la'puissance'thermique'à'produire'et'pas'sur'base'de'la'quanLté' d’énergie' thermique' à' stocker' sur' une' année' (séparaLon' du' stockagecproducLon' de' chaleur' et' du' stockage'du'solide)' •  Densité'énergéLque'du'système'proche'de'celle'du'matériau'en'lit' •  AugmentaLon'des'vitesses'de'transfert'de'chaleur'et'de'masse' •  Dépôt'd’un'brevet'de'réacteur'par'BESOL' •  Mise'en'place'd’un'banc'test'de'performance'de'systèmes:'réacteur+'stockage'de'solide'chez'BESOL' ' '
  181. 181. Université de Mons 13''InsLtut'de'Recherche'en'Energie' Quelques#résultats#et#travaux#futurs# •  Les'matériaux'de'stockage' •  3'composites'synthéLsés'et'parfaitement'caractérisés.' •  Densité'énergéLque'en'tas:'300'kWh/m3' •  Un'composite'produit'à'l’échelle'de'plusieurs'centaines'de'kilogrammes.' •  Les'technologies'de'réacteur:' •  3'prototypes'de'laboratoires'construits'–'2'testés' •  Un'prototype'à'lit'fixe'et'deux'prototypes'à'circulaLon'de'solide' •  ValidaLon'des'densité'énergéLques' •  Puissance'volumique'de'quelques'dizaines'de'W/kg' •  Température'du'gaz'proche'de'celle'du'solide' •  ProducLon'd’air'chaud'à'35°C' '
  182. 182. Université de Mons 14''InsLtut'de'Recherche'en'Energie' Quelques#résultats#et#travaux#futurs# ' •  IntégraLon' du' premier' prototype' en' taille' réelle' (réacteur)' dans' un' système'complet'et'tests'à'Arlon'(juin'2015)' •  IntégraLon' du' second' prototype' en' taille' réelle' (réacteur)' dans' un' système'complet'et'tests'au'Bourget'du'Lac'(2016)' •  Maximiser' le' degré' d’avancement' de' la' réacLon' tout' en' minimisant' la' taille'du'réacteur' •  FiabilisaLon'des'développements'technologiques' •  ConsommaLon'des'auxiliaires' •  FoncLonnement'par'temps'sec' •  RégulaLon' '

×