Couleur(s) d'Automne édition 2007

642 vues

Publié le

Entre Nature & Culture, Couleru(s) d'Automne est un festiva construit autour du concept «Ce que la nature donne, ce que l’Homme en fait».

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
642
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
49
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Couleur(s) d'Automne édition 2007

  1. 1. Couleur(s) d’automne “Entre Nature et Culture” Festival Land art - Édition 2007
  2. 2. Couleur(s) d’automne “Entre Nature et Culture” Festival Land art - Édition 2007
  3. 3. Directeur de la publication: Robert Borrel, Président d’Annemasse Agglo Coordination éditoriale: Service Tourisme, en partenariat avec les services Culture et Communication d'Annemasse Agglo. Suivi éditorial: Bernard Pechaubès, Vice Président délégué au Tourisme, Catherine Deremble, Vice-Présidente déléguée à la Culture, Guillaume Mathelier, vice-président délégué à l’information et la Communication. Conception: Atelier Toro Bravo, Impression: Imprimerie Les Deux-Ponts Crédit photos: Pablo Arriaga, Bernard Balsat, Yannick de Antoni, Yan-lou Lara, Pascale Planche, Régine Raphoz, Eric Ramelet, Julien Rubio. ISBN: 978-2-9534185 Dépôt légal: 2009 1000 exemplaires imprimés en France, sur papier recyclé à 60% et issu de forêts gérées durablement - FSC à 40%. Prix de vente 12,00 € TTC Aux partenaires qui ont permis la réalisation du festival land art: la Région Rhône-Alpes et le SIMBAL, la Villa du Parc - Centre d’art contem- porain d’Annemasse. Aux personnels des services administratifs et techniques. Aux personnels des services administratifs, d’animation et techniques des communes d’Annemasse Agglo. Aux bénévoles ainsi qu’à tous ceux qui ont permis la réalisation de Couleur(s) d’automne. Annemasse Agglo remercie également tous les partenaires de Couleur(s) d’automne: La Région Rhône Alpes - Le SIMBAL - Le SIFOR - La TAC - La Villa du Parc Centre d’Art Comtemporain - Botanic - Shopping Étrembières - France Bleu Pays de Savoie - Le Lycée Professionnel du Salève - La Maison Familliale et Rurale de Bonne - L’ association Planète École - L’Imprimerie Uberti Jourdan - La ville d’Annemasse - La ville de La Roche sur Foron La Communauté de communes de l’agglomération annemassienne - Le Réseau Touristique du Genevois Haut Savoyard - Les Chalets Bally. Annemasse Agglo tient à exprimer aux artistes sa reconnaissance et son admiration. Annemasse Agglo tient à exprimer ses remerciements:
  4. 4. Chers lecteurs, En 2007, la Communauté de Com- munes des Voirons relevait le défi d’organiser autour du lac de Machilly un événement original, articulé autour du lien qui unit l’homme et la nature. Couleur(s) d’automne est né. La Communauté d’agglomération Annemasse Agglo, constituée en janvier 2008, a placé cette rencontre automnale comme un rendez-vous incontournable de notre territoire. Un rendez-vous où la nature est célébrée sous toutes ses formes… Une nature cultivée, par les produc- teurs du marché aux plantes rares. Une nature interprétée, par les confé- renciers des rencontres thématiques. Une nature cuisinée, par les chefs cuisiniers et pâtissiers du restaurant végétal. Une nature imaginée, par les enfants des ateliers de création land art. Et finalement, une nature re-créée, par les artistes du Festival land art et art éphémère. Grâce à la photographie, partie inté- grante de la démarche artistique land art, vous découvrirez les œuvres réalisées lors des éditions 2007 et 2008, par des artistes nationaux et internationaux. L'idée surprenante de sortir l'art du traditionnel musée n’est plus à argu- menter… La preuve est là… Le lac devient l’écrin naturel d’une création originale, parfois monumentale, par- fois intimiste, parfois émouvante, parfois provocatrice… Mais toujours éblouissante. Bernard Péchaubès Vice-Président délégué au Tourisme Cathy Deremble Vice-Présidente déléguée à la Culture ARTISTES 2007 José Pablo Arriaga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 4-5 Michel-Rémy Bez Florence Zacharie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 6-7 Mariana Brihuega. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 8-9 Christophe Carmellino. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 10-11 Emmanuel Cartillier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 12-13 Sophie Goyard. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 14-15 Pierre Guimet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 16-17 Yann-Loü Lara. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 18-19 Pascale Planche. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 20-21 Muriel Pozzi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 22-23 Régine Raphoz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 24-25 Brigitte Ritschard. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 26-27
  5. 5. Bizkaia - Espagne info@arriagaarte.com www.arriagaarte.com Dernières expositions: 2007: Excultural Bargas 2007 - Bargas Tolède - Espagne 2007: Biennale de sculpture - Valladolid - Espagne 2007: Musée Spilimbergo - Unquillo Argentine Racines venant de toutes parts du monde, avec l’intention d’embrasser un élément vivant, l’arbre José Pablo Arriaga Sustraia (Racines) Racines venant de toutes parts du monde, avec l’intention d’embrasser un élément vivant, l’arbre. La racine sort de terre pour embrasser l’arbre, tandis que la partie qui reste sous terre continue pour embrasser un au- tre arbre, imaginaire, situé à Markina Xemein au Pays Basque, symbolisant ainsi l’union naissante entre les com- munes de Machilly et Markina Xemein. Ces quatre sculptures ont un même objectif: embrasser son frère, tout en rappelant que ce chemin est semé d’embûches. Matériaux: Bois de pin 4 5
  6. 6. Seyssuel (38) michelremy.bez@free.fr michelremybez.canalblog.com Dernières expositions: 2007: Symposium de sculpture sur glace et neige Valloire 2007: Galerie du Château de la Bertrandière Saint Etienne 2007: Sentier Art et Nature Le Gorneton Seyssuel et Chasse sur Rhône (38) Dernières expositions: 2007: Symposium de sculpture sur glace et neige Valloire 2006: Installation de l’exposition du centenaire du club de rugby - Bourgoin-Jallieu La porte est un des éléments essentiels de toute connaissance, comme passage vers un avenir Michel-Rémy Bez Florence ZachariePorte Le bois, et non pas la forêt, endroit délimité où poussent des végétaux appelés arbres. L’arbre, plante majes- tueuse se manifeste dans plusieurs variétés dites «essences». L’arbre est abattu pour produire le bois, qu’il soit noble ou commun, certaines essen- ces servent pour l’ébénisterie, d’au- tres pour le chauffage, d’autres enfin servent pour des objets industriels tels que les palettes. La palette est également un instrument du peintre. Cette homonymie a donné naissan- ce à cette œuvre, réalisée à partir de palettes industrielles. La porte est un des éléments essentiels de toute con- naissance, comme passage vers un avenir. C’est de plus l’objet usuel dont le sens peut être ouverture ou ferme- ture à clef. Ici il s’agit d’une arche, un passage, un arc de triomphe de la na- ture avec la technique industrielle. Matériaux: Palettes et câbles invisibles. 6 7
  7. 7. Buenos Aires - Argentine mariana_brihuega@yahoo.com www.marianabrihuega.blogspot.com Dernières expositions: Galerie «Frida-frida» - Buenos Aires Argentine «Tirram art gallery» - Unquillo Argentine «Peinture Fraîche» - Paris «Sasper Gallerys» - Michigan États-Unis …la mère nature qui tricote chaque jour avec nos actes, nos relations, nos rêves… Mariana BrihuegaLe tricot de mère nature Des fils récupérés, du métal, du papier, du coton, des chaînes, des vêtements coupés et des piquets de bois, sym- boles de l’utilisation humaine, sont assemblés pour former ce métier à tisser. Des herbes récoltées à proxi- mité du site et représentant les fils de la nature sont tricotées et entremêlées avec des fils utilisés par l’homme. Cette œuvre reconstitue «une grande trame qui représente la vie, la mère nature qui tricote chaque jour avec nos actes, nos relations, nos rêves, la toile universelle et rappelle que tout ce que l’on fait d’une façon ou d’une autre, touche la totalité de la toile.» Matériaux: Herbes hautes, fils de métal, clous cava- liers, coton, chaînes, laine, vieux papiers, toiles ou vieux vêtements non synthé- tiques, piquets de bois.8 9
  8. 8. 10 11 Grenay (38) ccarmellino@cegetel.net Dernières expositions: 2007: Résidence internationale Esslingen (Allemagne) 2007: Symposium de sculpture sur neige - Valloire 2005: Création de design urbain pour la ville de Crémieu Le manteau J’habille d’emballages cartonnés nos arbres coupés de leurs racines afin de les réchauffer. Matériaux: Troncs d’arbres, cartons imprimés et em- ballages divers Christophe Carmellino
  9. 9. Lyon (69) ecartillier@laposte.net Dernières expositions: Août 2006: «La ville aux artistes» - Pontarlier (25) Décembre 2006: «Murmures de pierres» Saint Genis sur Guiers (73) 2007: Chadieu Land’art Emmanuel CartillierCompressions sédimentaires Les compressions sédimentaires, à l’instar de leurs cousines les carottes des géologues, nous permettent de retrouver l’identité biologique d’un lieu, mais aussi son histoire. Une com- pression nous rappelle que la vie n’est qu’un empilement de couches successives, se nourrissant les unes des autres. L’équilibre de ce fragile édifice pro- vient alors du respect de la couche suivante, lui permettant de s’appuyer, de se nourrir de cette vie passée, pour construire une nouvelle vie. La dernière couche est empreinte des traces de l’homme, et nous pose la question du danger créé par cette fine couche humaine et pourtant à l’impact si grand pour les couches futures. Ces compressions doivent nous faire prendre conscience de notre responsabilité face aux généra- tions futures et face à la nature elle- même. Matériaux: Graviers, terre, sable, feuilles mortes et fraîches, mousses, branches, herbes, déchets liés par un faible ajout de colle bio (sans formaldéhyde) complètement biodégradable. 12 13 … la vie n’est qu’un empilement de couches successives, se nourrissant les unes des autres.
  10. 10. Ville-la-Grand (74) sogo66@aliceadsl.fr Dernières expositions: 2006: exposition de peintures et gravures au Modern Bar - Annemasse 2006: réalisation d’une fresque pour le restaurant scolaire René Cassin - Vétraz-Monthoux Sophie GoyardMandala d’automne Le mandala est une forme de la na- ture à la symbolique très puissante, tant par sa valeur spirituelle qui im- plique une communion avec notre en- vironnement, que par sa force éner- gétique qui traduit la puissance de la nature. C’est une forme sans commencement ni fin qui évoque le cycle interminable des saisons. L’eau représente l’invitation au voyage et l’intimité inhérente à la nature. Le personnage central au dos tourné à l’ouest symbolise la nature qui, à l’automne se replie peu à peu avant le sommeil de l’hiver. Matériaux: Pierres, branchages et feuilles de sous- bois, forme centrale en torchis monté sur une armature de branches et cordes cisal. 14 15 L’eau représente l’invitation au voyage et l’intimité inhérente à la nature.
  11. 11. Sciez (74) pierre.guimet@free.fr Dernières expositions: 2006: Galerie Art Espace - Thonon-les-Bains 2006: «Quid novi?» - Gaillard Créateur de «Vécu, Senti, Mental», agence prestataire de services et d’actions poétiques Pierre GuimetNénu-Phares Œuvre pensée comme point de rencontre entre land art et art con- temporain: - land art car il s’agit ici de s’inscrire dans le paysage et d’intégrer des composantes naturelles (eau, lu- mière) comme éléments essentiels de l’œuvre, - art contemporain car il s’agit d’un fac-similé de la nature, mettant en jeu des matériaux synthétiques issus de l’industrie et de la technologie contemporaines, assemblés à la manière d’un ready-made1 compo- site. L’ensemble présente ainsi ces fleurs manufacturées, symboles ironiques de l’activité humaine, comme un hommage à la nature primitive. 1 Courant artistique qui consiste à choisir un objet manufacturé et à le désigner comme œuvre d'art. Les ready-made sont des œuvres d'art qui n'ont pas été réalisées par l'artiste, ce dernier n’intervenant en effet que pour les sélectionner et changer leur contexte (l’égouttoir de Marcel Duchamp) Matériaux: Plastiques à bulles et toiles cirées, ballons de plage, balises solaires. 16 17
  12. 12. 18 19 Bonne (74) www.yannloulara.com yann-lou.lara@wanadoo.fr Dernières expositions: 2007: Symposium international de Unquillo - Argentine 2006: Musée Spilimbergo de Unquillo - Argentine 2005: «Quartier d’arts» - Nueil les Aubiers - Deux-Sèvres Yann-Loü Lara Liens «Ode à la nature et à la vie en un espoir de sagesse. Le monde: le Nord La nature: les branches cueillies au bord de la Menoge Le ruban: la vie entremêlant homme et nature Le chemin qui courre et traverse: l’ignorance ou le mépris Masculin, féminin : chaîne de vie, naissance infinie Dans une construction éphémère, à l’échelle de l’univers Apparition et disparition puis renais- sance, tels les cycles de vie, Entre eau et terre, le chemin des plus forts (ou des plus sots) Foule l’inéluctable destin, jusqu’à finir au lointain. Le ruban se referme, sans dédain, il se joint, masculin, féminin. Tout recommence demain.» Matériaux: Polygonum japonicum Le ruban se referme, sans dédain, il se joint, masculin, féminin. Tout recommence demain.
  13. 13. Goven (35) pascale.planche@ wanadoo.fr www.pascaleplancheartist.free.fr Dernières expositions: 2006: «Art contemporain à l’écomusée» Montfort sur mer (35) 2007: Sentier Art et Nature Le Gorneton Seyssuel et Chasse sur Rhône (38) Pascale PlancheAscendance Cette installation, composée de cinq structures de branches assemblées, dessine dans l’espace des formes laissant libre interprétation: colonnes vertébrales ou végétales ayant perdu leurs feuilles, échelles organiques pro- pices à l’ascension montagnarde ou aérienne. L’installation d’Ascendance au bord d’une surface d’eau contribue au contraste avec la verticalité des cinq structures. La nervure centrale ocre rouge rappelle celle des fougères en automne. Elles viennent contraster avec la cou- leur naturelle des nervures horizon- tales. En pleine croissance légère- ment spiralée, ces structures dialoguent avec le paysage, s’élèvent en créant un lien entre ciel et terre, entre réalité et imaginaire. Matériaux: Piments ocre rouge naturel et liant, cinq jeunes arbres ou grandes branches non droites, environ 150 branches fines non droites 20 21 Ces structures dialoguent avec le paysage, s’élèvent en créant un lien entre ciel et terre, entre réalité et imaginaire
  14. 14. Bonne (74) pozziandco@hotmail.fr Dernières expositions: 2006: Exposition de Bonne 2005: Symposium de Gérone - Espagne Muriel PozziPierrespective Création de près d’une centaine de personnages réalisés en art primaire. Œuvre humaine dans laquelle le public de l’exposition est représenté. «Ces personnages empruntent un long chemin, celui qui les a mené jusqu’à nous, celui de la vie… celui de notre imagination». Matériaux : Éléments végétaux et minéraux bruts 22 23
  15. 15. Reignier (74) regine.raphoz@wanadoo.fr Dernières expositions: 2007: Sentier Art et Nature – Le Gorneton Seyssuel et Chasse sur Rhône (38) 2006: Installation commémorative, Chartreuse de Mélan (Commande Conseil Général de Haute-Savoie) Régine RaphozBio-diversité Hommage rendu au règne précieux du végétal et façon de réaffirmer qu’il convient pour notre survie de revenir sans cesse à un positionnement res- ponsable à l’égard de la ressource naturelle et de la conservation de son intégrité. Les mouvements imprimés par l’eau sur les tiges et l’appui du vent sur la surface des feuilles créent une lé- gère oscillation qui apparente les pièces au vivant. Le choix de réaliser onze pièces n’est pas anodin et est à mettre en relation avec le chiffre 10 - symbole du cycle de ma fécondité - et le 1 venant ainsi créer une faille dans cet univers et rappelant le désordre, la maladie, la faute. Matériaux: Tiges de métal, tissu de couleur brun/ rouge indien 24 25
  16. 16. Arbusigny (74) BrigitteRitchard@wanadoo.fr Dernières expositions: 2007: Maison des Arts Contemporains Pérouges 2007: Puls’art - Le Mans Le passage s’établit à l’état vertical, de la terre vers le ciel, à l’état horizontal, en flottant sur l’eau. 26 27 Passages «Passage d’une rive à l’autre ou d’une rive à une île…». Cette installation invite au passage, le laisse imaginer sans le permettre. La passerelle, composée de branches de roseaux tressés et noués entre eux créé un lien flottant entre deux berges. Le roseau, qui trouve naturellement ses racines au fond de l’eau, s’étend ici à la surface de l’eau. Le passage s’établit à l’état vertical, de la terre vers le ciel, à l’état horizontal, en flottant sur l’eau. Matériaux: Roseaux, bambous Brigitte Ritschard
  17. 17. Couleur(s) d’automne “Entre Nature et Culture”
  18. 18. Ce que la nature nous donne, ce que l’Homme en fait…

×