Le site de l'intégration : Passer à l'IMC

1 928 vues

Publié le

Quels sont les pré-requis et les qualités nécessaires à la bonne implémentation d'un process d'IMC dans votre entreprise?

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 928
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
949
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le site de l'intégration : Passer à l'IMC

  1. 1. PASSER A L’IMC
  2. 2. L’IMC : Une évolution de l’organisation • L’intégration est un processus : sa mise en place induit en conséquence une évolution dans l’organisation de l’entreprise. • Cette évolution concerne toutes les fonctions contribuant à la communication d’une organisation, du chef de produit au responsable communication externe en passant par la communication interne. • Elle impacte également l’ensemble des partenaires de l’entreprise en dépassant la simple coordination.
  3. 3. Un processus en 3 étapes-clés Démarrer un Concevoir Implémenter projet ensemble et piloter d’intégration
  4. 4. 1. Démarrer un projet d’intégration Identifier un projet candidat Bien que la logique de communication intégrée s’applique à toute action de communication, les bénéfices d’une démarche d’intégration resteront moindres s’il s’agit d’un projet ne justifiant pas de l’implication de l’ensemble des intervenants de la marque (pôle marketing, commercial, Internet…).
  5. 5. 1. Démarrer un projet d’intégration Travailler en mode projet Car l’intégration est affaire de collaboration et de transversalité, il est recommandé de travailler en mode projet, et de nommer un responsable qualifié (l’IMC Manager ou l’Intégrateur).
  6. 6. 2. Concevoir ensemble • La clé de voûte du projet d’intégration est la conception collaborative de l’ensemble de la stratégie de communication. • L’Intégrateur doit être capable de faire travailler ensemble toutes les expertises influant sur la communication reçue par les cibles et être garant de la neutralité.
  7. 7. 2. Concevoir ensemble • Afin d’assurer le succès de cette phase, l’Intégrateur doit pouvoir superviser la construction de l’architecture globale de communication, qui comprend généralement : – Les différents publics concernés : consommateurs, clients, influenceurs… – Les besoins en communication : les connexions à établir, les registres de communication à activer… – Les indicateurs de performances : les indicateurs de performances propres à chaque discipline – Les ressources nécessaires : une allocation des ressources en fonction des différentes disciplines et de leur contribution au succès. • L’ensemble de la stratégie est synthétisé dans le brief IMC.
  8. 8. 3. Implémenter et piloter • L’implémentation débute par le brief de l’ensemble des partenaires. • Durant l’ensemble de la phase, il est critique que le pool d’intervenants dispose en permanence du même niveau d’information afin de : – Favoriser les synergies, – Eviter le doublonnage, – Prévenir les conflits d’intérêts. • Le rôle de l’Intégrateur est primordial : il doit s’assurer de la bonne cohérence de l’ensemble des contributeurs et de leurs partenaires.
  9. 9. 3. Implémenter et piloter • La phase de pilotage a pour objectif le monitoring et l’optimisation de l’ensemble des actions mises en place. • Le groupe de travail se poursuit à un rythme réduit, toujours sous la tutelle de l’IMC Manager. • Celui-ci a pour charge la continuité de l’information afin de permettre l’optimisation par chacun des intervenants. • C’est également à lui qu’incombe l’agrégation des performances et l’analyse des résultats.
  10. 10. En conclusion • Un projet d’intégration a pour ambition de dépasser la simple coordination en introduisant une phase de conception collaborative avec l’ensemble de « ce qui communique » en amont de tout brief propre à une discipline. • Pour assurer la réussite d’une communication intégrée, il est impératif de fonctionner en mode projet avec un responsable IMC qui sera entre autre garant de la neutralité. • Cela exige donc une évolution en terme d’organisation dans l’entreprise mais aussi dans celle de la gestion de ses partenaires.
  11. 11. Plus d’informations et de conseils sur le portail de l’intégration : www.communicationintegree.com

×