Colloque rapport

392 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
392
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Colloque rapport

  1. 1. Colloque –19 octobre 20013 Participation : + ou – 40 personnes 1. Élevage naturel de Bisons (Josée & Dubé) • Les bisons sont élevés naturellement (herbes naturelles) • Participe au projet terroir • Collabore avec d’autres producteurs • Terroir : • Produits autour du bison varié • Cabane pour vendre des produits du bison • Beaucoup de touristes visitent la ferme • Il y a aussi des végétariens qui viennent acheter des grains entiers • On a commencé à ouvrir des succursales à travers la province • Ils partagent cette passion avec les autres • Les consommateurs locaux sont très importants • C’est une économusée sans le savoir!!!! • Ils ont une expérience solide • La valeur nutritive de la viande de bison • Ils vendent en demi gros • Prospérité collective • Une meilleure maitrise de présentation des activités de la ferme • Les ingrédients sont produits en SK  Revenu annuel combiné: + ou – 100 000$ 2. Élevage de vaches familial (Dianne Lepage) • Vaches pour la viande 1
  2. 2. • Produit naturel • L’abattage se fait au moins 2 ans de vie d’un bœuf • Le boucher est proche de la ferme (interdépendance) • 100 bœufs • Ils sont passionnés par leur travail d’élevage 3. Goûter terroir : Ferme biologique familiale Loiselle (Red Fife) • Production du blé • Les voisins qui utilisent les perticides affectent • Maturité tardive : défi • Les OGM autour : défi • Infrastructures pour transformer les produits : défi • Diversification de production : élevage, potagers • Continuité dans le temps : défi • Éducation des jeunes • Lieux de visites pour découvrir les produits biologiques  On peut nourrir le monde avec la production biologique?  40-50% de production mondiale finit dans la poubelle!!!  Inquiétudes par rapport à la relève 4. Dominique Sarny • Histoire et parcours du projet terroir • Le projet a suscité des questions • 2005-2006 : Période de grands chantiers communautaires ACF et IF 2
  3. 3. • Ce n’était pas un projet isolé par rapport aux autres projets ambitieux • Le développement de la communauté passe par l’inclusion à la majorité anglophone • Malgré la situation minoritaire, la communauté fransaskoise est capable d’innover • Le projet interroge ce que nous sommes, la place que nous occupons • Le sens que nous donnons à notre espace • Les leaders de la communauté : Les villages ont porté pendant des décennies le développement de la communauté fransaskoise • C’est un projet qui doit se concevoir sur le LT avant de produire des résultats concrets. • Espace du rêve • Projet identitaire et culturel des savoirs faire • Projet minoritaire mais qui parle à tout le monde et met l’accès sur les savoirs faire communautaires.  Pauvreté de recherche universitaire sur le terroir : Pas assez d’intérêt pour les chercheurs  Cependant, il y a eu de collaborations en France, Italie, …  Ça reste un projet stimulant 5. André Simard : Certifié Terroir Charlevoix • Il collabore pendant 5 ans avec l’ACF sur le dossier du Terroir et l’Université de la Saskatchewan • Terroir : territoire géographique bien défini • Partenaires : communauté est à la base du projet, transformateurs, 5 entreprises qui ont embarqué • Transformation sur place • Produits certifiés : Les produits proviennent du terroir, animaux élevés dans le terroir • 8 mois d’expérience de produits certifiés. 3
  4. 4. 6. Maxime Laplante • Stigmatisation des petits producteurs • Désavantages par rapport aux gros producteurs • Avantage quand même • Présentation marante • Le contrat vert qui englobe plusieurs éléments permettant la survie des petits producteurs. Il a été déjà présenté au gouvernement depuis 3 ans. Il s’applique ailleurs : Suisse 7. Amanda Sheedy • 4

×