205 - 1440, 9e
Avenue N., Regina (SK) S4R 8B1
1-800-670-0879 | www.ccs-sk.ca |
Rapport annuel
2014-2015
Au cœur du dévelop...
Conseil de la Coopération de la Saskatchewan
Conseil de la Coopération de la Saskatchewan
1440, 9e
Avenue Nord, bureau 205...
1
Table des matières
Rapport annuel 2014-2015
Vision, mission et mandat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ...
2
Vision, mission et mandat
Conseil de la Coopération de la Saskatchewan
VISION
Le Conseil de la Coopération de la Saskatc...
3
Conseil d’administration / Personnel
Rapport annuel 2014-2015
CONSEIL D’ADMINISTRATION
- Amadou Djigo – Président
- Jean...
4
Message de la présidence
Conseil de la Coopération de la Saskatchewan
Bonjour Mesdames, Messieurs et Honorables invités,...
5
Message de la direction
Rapport annuel 2014-2015
Au cours de l’année 2014-2015, toute l’équipe du CCS a
travaillé fort p...
6
Volet entreprises
Conseil de la Coopération de la Saskatchewan
SERVICES AUX ENTREPRISES
En plus d’organiser des évènemen...
7
Volet entreprises
Rapport annuel 2014-2015
EN QUELQUES CHIFFRES
ÊTES-VOUS BUSINESS?
Divers ateliers donnés en personne
e...
8
Volet entreprises
Conseil de la Coopération de la Saskatchewan
FOIRES ET MINI-FOIRES D’EMPLOI
Encore une fois cette anné...
9
Volet entreprises
Rapport annuel 2014-2015
PROGRAMME JEUNESSE CANADA
AU TRAVAIL (JCT)
Depuis plusieurs années déjà, le C...
10
Volet entreprises
Conseil de la Coopération de la Saskatchewan
LAURIERS DE LA PME 2014
Les« Lauriers delaPME»estungrand...
11
Volet entreprises
Rapport annuel 2014-2015
Parallèlement à cet évènement, les
gestionnaires des RDÉE ainsi que la Table...
12
Volet entreprises
Conseil de la Coopération de la Saskatchewan
FORUM ÉCONOMIQUE
Une économie tournée VERT l’avenir
Le C...
13
Rapport annuel 2014-2015
Volet entreprises
PROGRAMME D’AFFICHAGE
« BIENVENUE »
Lancé en 2013, le programme d’affichage
...
14
Conseil de la Coopération de la Saskatchewan
Volet communautaire
RENCONTRES D’AUTO-ÉVALUATION
COMMUNAUTAIRES
Toujours d...
15
Volet communautaire
Rapport annuel 2014-2015
rencontres ont permis de rejoindre un total de
36 personnes qui se sont pr...
16
Volet communautaire
Conseil de la Coopération de la Saskatchewan
en Saskatchewan, un ÉCONOMUSÉE®
devient
une expérience...
17
Volet communautaire
Rapport annuel 2014-2015
que dans de petites communautés comme
Zenon Park, Saint-Louis et Ponteix.
...
18
Volet communautaire
Conseil de la Coopération de la Saskatchewan
BRAVO BÉNÉVOLES
Le prix BRAVO bénévoles, mis sur pied ...
19
Rapport annuel 2014-2015
Volet communautaire
PROJET ÉCO-OUEST
Le projet Éco-Ouest est un projet de déve­
loppement dura...
20
Conseil de la Coopération de la Saskatchewan
Nouveautés au CCS
Pour le CCS, l’année 2014-2015 a été une année
bien remp...
21
Rapport annuel 2014-2015
Bailleurs de fonds, Affiliations,
Partenaires et collaborateurs
Rapport annuel 2014-2015
BAILL...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport Annuel 2014-2015

399 vues

Publié le

Rapport annuel pour l'année financière 2014-2015

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
399
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
48
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport Annuel 2014-2015

  1. 1. 205 - 1440, 9e Avenue N., Regina (SK) S4R 8B1 1-800-670-0879 | www.ccs-sk.ca | Rapport annuel 2014-2015 Au cœur du développement économique francophone depuis plus de 65 ans!
  2. 2. Conseil de la Coopération de la Saskatchewan Conseil de la Coopération de la Saskatchewan 1440, 9e Avenue Nord, bureau 205 Regina (SK) S4R 8B1 Téléphone : 306-566-6000/1-800-670-0879 info@ccs-sk.ca www.ccs-sk.ca Coordination : Maggy Bougie Rédaction : Maggy Bougie Révision : Richard Lapointe Traduction : Joanne Bonneville Conception graphique : the yellow studio - le studio jaune
  3. 3. 1 Table des matières Rapport annuel 2014-2015 Vision, mission et mandat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 Conseil d’administration / Personnel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 Message de la présidence. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 Message de la direction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 Volet entreprises. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 - Services aux entreprises. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 - Êtes-vous business?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 - Foires et mini-foires d’emploi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 - Programme Jeunesse Canada au travail (JCT). . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 - Lauriers de la PME 2014. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 - Activités de réseautage. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 - Forum économique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 - Programme d’affichage « Bienvenue » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 Volet communautaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 - Rencontres d’auto-évaluation communautaires. . . . . . . . . . . . . . . . 14 - Implantation du projet d’ÉCONOMUSÉE® . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 - Journée Dialogue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 - Géocachette. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 - BRAVO bénévoles. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 - Projet Éco-Ouest . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 Nouveautés au CCS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 Bailleurs de fonds, Affiliations, Partenaires et collaborateurs. . . . 21
  4. 4. 2 Vision, mission et mandat Conseil de la Coopération de la Saskatchewan VISION Le Conseil de la Coopération de la Saskatchewan est l’organisme porte- parole du développement économique de la communauté fransaskoise. La vision qui anime le CCS veut que la commu­nauté fransaskoise forme un pilier de l’essor économique de la province. MISSION À titre d’organisme porte-parole, le CCS veut agir pour que le développement économique de la fransaskoisie soit viable, prospère et innovateur, en offrant des programmes et des services opportuns et appropriés. MANDAT En tant que leader du développement écono­mique, le CCS s’engage à offrir des programmes et services qui : - permettent la mise en œuvre de stratégies et d’initiatives de développe­ment écono­mique diversifiées provenant de la communauté fransaskoise; - assurent un support à l’épanouissement du développement économique communautaire; - appuient la création et l’épanouissement d’entre­prises et de coopératives francophones; - facilitent le réseautage et la valorisation d’intervenants économiques fransaskois.
  5. 5. 3 Conseil d’administration / Personnel Rapport annuel 2014-2015 CONSEIL D’ADMINISTRATION - Amadou Djigo – Président - Jean Fouillard – Vice-président - Annette M. Labelle – Secrétaire - Rose Kumbu – Trésorière - Gaston de la Sablonnière – Administrateur - Clément Dion – Administrateur - Jean Duperreault – Administrateur - Robert Lalonde – Administrateur - Jean-Marc Lepage – Administrateur PERSONNEL Administration - Robert Therrien – Directeur général - Kouamé N’Goandi – Gestionnaire – reddition de comptes - Manon Guy – Adjointe administrative et comptabilité - Maggy Bougie – Coordonnatrice en communications/marketing Conseillers en développement économique - Ildephonse Bigirimana* - Robert Carignan* - Gérald Gareau - Cécile Leblanc-Turner - Sylvain Lejeune - Jean de Dieu Ndayahundwa - Stéphane Rémillard - CDÉ de Moose Jaw Jeunesse Canada au travail - Papi Tshiswaka – Coordonnateur de projet et JCT - Alexandra Komoé – Coordonnatrice principale Projets - Félicité Nibogora – Coordonnatrice – Intégration économique des immigrants francophones *ne travaillent plus au sein du CCS 1re rangée : Gérald Gareau, Papi Tshiswaka, Robert Carignan*, Ildephonse Bigirimana*, Kouamé N’Goandi, Jean de Dieu Ndayahundwa, Stéphane Rémillard et Sylvain Lejeune. 2e rangée : Manon Guy, Catheline D’Auteuil*, Robert Therrien, Félicité Nibogora et Cécile Leblanc-Turner.
  6. 6. 4 Message de la présidence Conseil de la Coopération de la Saskatchewan Bonjour Mesdames, Messieurs et Honorables invités, C’est avec un réel plaisir que j’aborde quelques points marquants de notre rapport annuel 2014-2015. Après avoir qualifié l’année 2013-2014 d’action, je qualifierai 2015-2016 non seulement d’année d’action, mais aussi d’année charnière car beaucoup de changements y ont été envisagés et opérés. Je commencerai par un rappel de quelques-uns des évènements majeurs qui ont marqué cette année : • Le forum économique du mois d’octobre 2014 fut un réel succès tant au niveau de la qualité des ateliers offerts, du conférencier principal, des témoignages d’entrepreneurs, qu’aux kiosques d’exposants. • Les Lauriers de la PME organisés par le RDÉE Canada, notre réseau national de développement économique des communautés francophones et acadiennes du Canada, lors duquel l’entreprise Over the Hill Orchards de la Saskatchewan a reçu la prestigieuse reconnaissance nationale dans la catégorie Entreprise de transformation. Toutes nos félicitations à Over the Hill Orchards! • Le CCS a aussi procédé à des consultations auprès d’individus et d’intervenants de la communauté et cela, en rapport avec notre nouvelle planification stratégique quinquennale. Nous avons une fois de plus écouté, examiné et réfléchi aux besoins de la communauté pour agir en conséquence. À la fin de notre processus de consultation, une mise à jour des profils démographique et socio-économique de notre communauté a été présentée lors de notre journée Dialogue du 14 mars dernier. Ces profils nous ont fait découvrir à quel point certaines de nos communautés fransaskoises demeurent fragiles. Selon l’étude réalisée pour nous sur l’immigration et la recherche de travailleurs en Saskatchewan, nous, comme d’autres provinces du Canada, devons compter sur notre capacité à recruter la main-d’œuvre qualifiée pour maintenir une communauté francophone vibrante et engagée. C’est pourquoi le CCS envisage, en fonction de ses capacités, augmenter ses activités de recrutement de main-d’œuvre francophone et bilingue pour les employeurs de la Saskatchewan. Notre survie démographique et communautaire des dix prochaines années dépendra de notre capacité de recrutement. Nous avons besoin, en tant que réseau associatif, de nous entraider pour réussir cette tâche d’envergure. Le CCS a profité et profite encore de l’opportunité qu’offre l’essor économique actuel en Saskatchewan pour diversifier ses activités dans le cadre d’un développement économique global durable. Nous travaillons à pérenniser les résultats de ce développement pour nos concitoyens francophones ainsi que pour les générations futures. Notre capacité à mener à bien notre mandat dans cette province aura évidemment des effets sur nos écoles, sur les activités des réseaux associatifs et sur l’avenir même des programmes et services qui seront disponibles. J’aimerais réitérer l’engagement du CCS en ce qui a trait au développement économique au sein de notre communauté. Comme vous le savez, nous offrons une gamme de programmes et de services pour le déve­ loppement d’entreprises, le développement économique communautaire et l’appui à l’employabilité. Je ne saurais terminer cette brève allocution sans vous remercier de m’avoir renouvelé votre confiance à la présidence du conseil d’administration du CCS. Je remercie chaleureusement mes collègues du conseil d’administration pour leur engagement et leur dévouement à notre communauté. J’aimerais souligner le travail sans relâche de la direction et du personnel du CCS qui doivent continuellement s’adapter et répondre aux demandes de nos entrepreneurs et de tous les intervenants de la communauté. Finalement, ce travail ne serait pas possible sans nos bailleurs de fonds qui nous soutiennent financièrement depuis plusieurs années maintenant. Un grand merci à toutes et à tous. Amadou Djigo Président
  7. 7. 5 Message de la direction Rapport annuel 2014-2015 Au cours de l’année 2014-2015, toute l’équipe du CCS a travaillé fort pour livrer les programmes et services reliés au développement d’entreprises, au développement économique communautaire, au développement de la main d’œuvre (employabilité) et au renforcement de ses capacités organisationnelles. Cette année se caractérise par la continuité et l’avancement des projets entamés. En effet, nous avons assuré le suivi de trois études et dossiers principaux de l’année dernière (2013-2014) et nous avons signé une entente avec la Société du réseau ÉCONOMUSÉE® du Québec afin de poursuivre les démarches pour l’implantation d’un réseau en Saskatchewan. De plus, nous avons procédé à l’installation et la mise en œuvre du projet de géocachette en encourageant la participation de nos communautés et les individus intéressés par ce projet. Nous avons également vu le nombre d’entreprises et d’organismes participants au programme d’affichage « Bienvenue » doubler. Afin d’amener les communautés à une réflexion de développement économique, le CCS a tenu quatre consultations sur l’auto-évaluation des capacités communautaires en développement économique auprès des communautés de Bellevue, Saskatoon, Prince Albert et Debden. Ces évaluations ont permis aux gens de ces régions d’analyser leur situation actuelle et de mieux planifier les prochaines années. Bien entendu, le CCS veillera à faire les suivis ultérieurs avec ces communautés. La mise à jour du profil de notre communauté franco­ phone effectuée par un de nos conseillers, combinée à l’étude sur le portrait statistique de l’immigration en Saskatchewan, a confirmé que le dossier d’immigration doit devenir une priorité pour l’ensemble du réseau associatif de notre communauté. Ce nouveau profil permet de voir que les communautés considérées comme de forts noyaux francophones sont maintenant dans des situations précaires. Nous sommes à l’ère d’un changement démographique important qui impliquera des ajustements sur notre façon de transiger avec les individus et les intervenants de notre communauté. Au CCS, nous faisons en sorte que notre équipe soit en constante évolution. Qu’il s’agisse d’innover au niveau de la livraison de programmes et services ou de s’adapter aux changements demandés par nos bailleurs de fonds, notre équipe est prête à relever les défis présentés. Les services du CCS demeurent offerts dans l’ensemble de la province, mais sont concentrés principalement dans les régions où proviennent les demandes d’aide au développement d’entreprises et au développement économique communautaire. En terminant, tout le travail effectué par les employés ne serait pas possible sans nos partenaires financiers. Nous sommes très reconnaissants du financement que nous accordent nos bailleurs de fonds principaux (DÉO, EDSC, CIC et PCH). De plus, je suis également très reconnaissant de la contribution de nos membres du conseil d’administration et de toute l’équipe du personnel du CCS pour leur dévouement continu! À tous, merci et bonne lecture! Robert Therrien
  8. 8. 6 Volet entreprises Conseil de la Coopération de la Saskatchewan SERVICES AUX ENTREPRISES En plus d’organiser des évènements et diverses activités, la principale tâche de nos conseillers est d’assurer le service et le soutien aux entreprises francophones de la province, afin de contribuer activement au développement économique de la Saskatchewan. Les services aux entreprises offerts par le CCS visent à stimuler la création, le développement et l’expansion des entreprises francophones de la Saskatchewan. Cette année, nos sept conseillers ont travaillé d’arrache-pied afin d’offrir le maximum de service et de soutien aux entreprises. Il s’agit de Gérald Gareau, Cécile Leblanc- Turner, Stéphane Rémillard, Robert Carignan, Ildephonse Bigirimana, Jean de Dieu Ndayahundwa et Sylvain Lejeune. Ainsi, durant l’année 2014-2015, 652 services consultatifs ont été offerts aux entreprises francophones. Ces services ont permis d’apporter du soutien notamment au niveau de l’élaboration de plans d’affaire et de plans stratégiques, de prêts et de démarches d’incor­ poration, ainsi que de recherche d’informations. Ces interventions réalisées par nos conseillers et conseillères en développement économique ont pour objectif de maintenir et d’accroitre le nombre d’entrepreneurs dans nos régions, en plusdefavoriserleplacementdesfrancophones sur le marché du travail en province.
  9. 9. 7 Volet entreprises Rapport annuel 2014-2015 EN QUELQUES CHIFFRES ÊTES-VOUS BUSINESS? Divers ateliers donnés en personne et sous forme de webinaire Le CCS tient ce genre d’ateliers depuis quelque temps déjà, en réponse à une très forte demande. Encore cette année, le CCS a offert plusieurs ateliers « Êtes-vous business? » sur divers sujets relatifs à l’entreprenariat, au lancement en affaires et à la gestion. De septembre à décembre, quatre ateliers ont été donnés en personne ou par webinaire. Le premier atelier s’est déroulé en septembre, sous le thème « L’acquisition d’une franchise : une autre façon de se lancer en affaires. » À la fin d’octobre, un atelier sur l’utilisation efficace des médias sociaux par les PME a été présenté par webinaire. Puis, devant le succès de l’atelier sur l’acquisition d’une franchise, celui-ci a été répété à la fin du mois de novembre. Enfin, un webinaire sur la saine gestion d’une entreprise a été diffusé quelques jours plus tard. Donnés simultanément dans les régions de Regina et Saskatoon, ces ateliers ont attiré plusieurs personnes de tous âges. Également offerts par webinaire, ils ont permis à des personnes vivant dans les différentes régions d’y assister sans se déplacer. Le mode webinaire, de plus en plus populaire, permet aux gens de participer aux ateliers soit via leur ordinateur, soit par conférence téléphonique, tout en leur permettant d’interagir en temps réel durant l’atelier. Au moins une dizaine de personnes ont assisté aux ateliers sous forme de webinaire. D’une durée d’environ 90 minutes, ces ateliers ont été principalement présentés durant l’heure du midi, afin de maximiser la disponibilité des gens. En tout, ce sont quelque 44 personnes qui ont pris part à ces ateliers donnés par des employés du CCS, certains en personne et par webinaire et d’autres uniquement par webinaire. Encore une fois, le CCS est satisfait des résultats et se félicite d’avoir permis à plusieurs personnes d’acquérir si aisément des connaissances sûres et utiles. TÉMOIGNAGE « Le webinaire m’a permis de rafraichir et parfaire certaines notions, mais également apprendre de nouveaux trucs et outils. » – Sébastien Laperrière, Collège Mathieu services d’information pour le développement économique des collectivités 587 emplois créés, maintenus ou améliorés grâce aux services aux entreprises 237 entreprises créées, maintenues ou améliorés84 services aux entreprises offerts942 clients servis346
  10. 10. 8 Volet entreprises Conseil de la Coopération de la Saskatchewan FOIRES ET MINI-FOIRES D’EMPLOI Encore une fois cette année, le CCS s’est donné pour mandat d’organiser des évènements visant à créer un réseau de contacts entre employeurs et immigrants en quête d’un emploi, et d’ainsi favoriser l’intégration de ces derniers au marché du travail. Cette année, six foires d’emploi et cinq mini-foires d’emploi ont été organisées dans différentes régions de la province. Pour la région de Regina, le CCS a mis sur pied trois foires et une mini-foire d’emploi entre septembre 2014 et mars 2015. Au total, ce sont 153 chercheurs d’emploi et 45 employeurs qui se sont déplacés dans la région de Regina pour participer à l’un ou l’autre de ces quatre évènements. Du côté de Saskatoon, le CCS a organisé deux foires d’emploi et trois mini-foires. En tout, 492 chercheurs d’emploi sont venus rencontrer 45 employeurs de la région. Les foires organisées dans les régions de Moose Jaw et Prince Albert ont, quant à elles, permis de mettre en contact 70 chercheurs d’emploi avec 11 employeurs. Le concept de la mini-foire représente une nouveauté pour le CCS. Il s’agit d’une foire d’emploi organisée en collaboration avec un employeur sélectionné; les visites visent donc uniquement à offrir des occasions d’emploi avec ce seul employeur. Les mini- foires ont eu lieu dans les régions de Regina, Saskatoon et Prince Albert, en collaboration avec Co-op, GardaWorld, Women Entrepre­ neurs et Walmart. Le CCS organise depuis plusieurs années des foires d’emploi dans le but de placer les nouveaux arrivants francophones, anglophones ou bilingues chez des employeurs saskatchewannais. EN QUELQUES CHIFFRES Foire de l’emploi en collaboration avec l’Institut français Foire de l’emploi de Saskatoon foires de l’emploi6 mini-foires de l’emploi5 régions5 résidents permanents137 employeurs102 chercheurs d’emploi715
  11. 11. 9 Volet entreprises Rapport annuel 2014-2015 PROGRAMME JEUNESSE CANADA AU TRAVAIL (JCT) Depuis plusieurs années déjà, le CCS s’occupe du programme Jeunesse Canada au travail dans les deux langues officielles. Financé par Patrimoine Canada, ce programme a été mis sur pied afin de permettre aux étudiants canadiens ainsi qu’aux résidents permanents entre 16 et 30 ans d’acquérir une expérience de travail pratique liée à leur domaine d’études. Plus concrètement, le CCS veille aux presta­ tions et à la gestion du programme pour les Territoires du Nord-Ouest, le Nunavut, le Manitoba et la Saskatchewan. Ce programme s’adresse principalement aux employeurs d’organismes sans but lucratif (OSBL), d’entreprises privées, aux secteurs communautaires et publics qui sont intéressés à engager des étudiants pour une période pouvant aller de 6 à 16 semaines. L’avantage de ce programme est que les employeurs participants sont admissibles à une subvention pouvant couvrir jusqu’à 70% du salaire des étudiants. L’année 2014-2015 a vu la création de 32 postes au Manitoba, 33 postes en Saskatchewan, trois postes dans les Territoires du Nord-Ouest et quatre postes au Nunavut, pour un total de 72 postes. De ce nombre, 44 postes ont été créés dans des organismes communautaires et 28 postes dans des organismes publics et des entreprises. Durant l’année précédente, 32 postes avaient été créés en Saskatchewan, 33 au Manitoba, quatre dans les Territoires du Nord-Ouest et trois au Nunavut. EN QUELQUES CHIFFRES TÉMOIGNAGE « Je tiens à remercier Jeunesse Canada au travail pour le support et l’aide qu’ils m’ont apportés. De plus, je tiens à souligner l’expérience de travail formidable que j’ai vécue avec l’organisme Les Auvergnois de Ponteix. J’espère que mon aventure incitera d’autres étudiants à s’inscrire eux aussi dans ce programme! » – Maude Fortier, Stagiaire Auvergnois de Ponteix Maude Fortier, stagiaire du programme JCT pour les Auvergnois de Ponteix postes créés en Saskatchewan33 total de postes dans les deux provinces et deux territoires72 postes dans des organismes communautaires44 postes dans des organismes publics et des entreprises28
  12. 12. 10 Volet entreprises Conseil de la Coopération de la Saskatchewan LAURIERS DE LA PME 2014 Les« Lauriers delaPME»estungrandconcours, réalisé conjointement par le Réseau de déve­ loppement économique et d’employabilité (RDÉE Canada) et par ses membres provinciaux et territoriaux, visant à mettre en lumière diverses catégories de petites et moyennes entreprises ayant au moins un gestionnaire francophone à l’extérieur du Québec. Cette année, les lauréats ont reçu leur prix à l’occasion du Banquet de l’Entreprise de l’année organisé par le Conseil économique du Nouveau- Brunswick (CÉNB), à l’hôtel Delta Beauséjour de Moncton, au Nouveau-Brunswick. Le CCS avait soumis les candidatures de quatre entreprises saskatchewannaises, dans quatre différentes catégories : - Over the Hill Orchards, « entreprise de transformation »; - Groupe Gestion CNT inc./CNT Management Group inc., « entreprise de services »; - Dan’s Flying Service Limited, « micro-entreprise »; - Cherlock Safe, « commerce de détail ». Pour une première fois, une entreprise de la Saskatchewan a été lauréate d’un des prix. C’est en effet le verger Over the Hill Orchards qui a reçu le Laurier dans la catégorie « entreprise de transformation », l’emportant sur trois autres finalistes canadiens. Le 14 novembre 2014, Sylvia Kreutzer, sa mère et les représentants du CCS se rendaient à Moncton pour souligner l’occasion. Ce fut un banquet fort agréable, où l’entreprise en a d’ailleurs profité pour distribuer ses populaires chocolats aux cerises, avant de recevoir très fièrement ce prix qui s’accompagne d’une élégante statuette. Un peu plus sur Over the Hill Orchards Ces producteurs certifiés pour la culture de fruits biologiques ont su exploiter plusieurs types d’arbres fruitiers bien adaptés au climat saskatchewannais. En plus de leur production principale de cerises, ils récoltent diverses variétés de fruits – abricots, raisins, pêches, pommes, framboises et fraises – et ils se préparent à mettre en marché des nouveautés telles que la mûre et le chèvrefeuille. Aucun pesticide n’est utilisé à la ferme et les granules de luzerne organique servent à amender et fertiliser la terre. Aujourd’hui, les Kreutzer réalisent une multitude de produits dérivés, de recettes faibles en sucre et de pâtisseries sans gluten. En plus de leur gamme de produits santé, ils offrent des tours guidés des vergers et ils partagent sans réserve leur passion et leur amour du terroir avec tous ceux qui prennent le temps de s’y arrêter. Sylvia et Dean sont devenus des leaders dans le développement touristique de leur région. Aidés de ses parents retraités, Dean s’occupe des travaux de la ferme et Sylvia de la gestion quotidienne du magasin et du site Web, de la transformation des fruits, de l’approvisionnement, de la mise en marché et de l’administration. C’est grâce au Conseil de la Coopération de la Saskatchewan que leur candidature a pu être soumise. Sylvia et Dean Kreutzer ont d’ailleurs fait appel au CCS pour divers services afin de réaliser leur rêve de créer leur propre entreprise. La récipiendaire de la Saskatchewan, Sylvie Kreutzer, et Jean Léger, alors président du RDÉE Canada
  13. 13. 11 Volet entreprises Rapport annuel 2014-2015 Parallèlement à cet évènement, les gestionnaires des RDÉE ainsi que la Table des communications se rencontraient pour leur réunion annuelle. Ce fut donc quatre journées de planification, de rencontre et de préparation pour tous les membres du RDÉE. EN QUELQUES CHIFFRES ACTIVITÉS DE RÉSEAUTAGE Parmi les programmes et services que le CCS offre aux entrepreneurs francophones figurent diverses activités de réseautage. Tout au long de l’année, des déjeuners et diners d’affaires ont été organisés afin de permettre aux gens d’affaires d’étendre leurs réseaux de contacts et de tisser des liens d’affaires. Le 13 novembre se tenait un diner réseautage d’affaires ciblant plus particulièrement les producteurs locaux. C’est ainsi que neuf personnes se sont présentées au Relais, à Saskatoon, afin d’échanger et d’explorer divers sujets d’intérêt commun, plus particulièrement les nombreux enjeux liés à l’expansion de la production locale, dont le développement du secteur de la transformation des viandes, les difficultés d’approvisionnement rencontrées et les défis de distribution à l’échelle locale et régionale. Un deuxième déjeuner réseautage d’entrepre­ neurs s’est tenu le 19 novembre dans la région de Prince Albert. En tout, neuf participants se sont rassemblés pour discuter et échanger des informations. Ces activités de réseautage sont une belle occasion pour le CCS de présenter les services et les programmes qu’il a mis sur pied, tout en offrant à ses membres la possibilité de créer des liens d’affaires et d’échanger sur diverses problématiques rencontrées. EN QUELQUES CHIFFRES entreprises de la Saskatchewan en lice4 différentes catégories4 Plus de 600 invités à la soirée600 activités ont eu lieu dans 2 régions francophones : Saskatoon et Prince Albert 2 participants se sont déplacés18
  14. 14. 12 Volet entreprises Conseil de la Coopération de la Saskatchewan FORUM ÉCONOMIQUE Une économie tournée VERT l’avenir Le CCS n’avait pas organisé de Forum économique depuis 2008. L’équipe du CCS a donc décidé de relancer la formule du forum rassembleur sous la thématique « Une économie tournée VERT l’avenir ». L’évènement s’est tenu les 3 et 4 octobre 2014 à l’Hôtel Ramada de Regina et la cérémonie d’ouverture s’est déroulée le vendredi soir avec un vin et fromage. Cette dégustation, fort appréciée, a permis à des entrepreneurs de faire connaitre leur entreprise et de mettre en valeur leurs produits et services. Cette soirée a également permis aux gens de réseauter tout en dégustant des produits locaux. Les maîtres de cérémonie, Cécile Leblanc- Turner et Robert Carignan, ont introduit une journée remplie d’ateliers bilingues axés sur les quatre thématiques proposées : entreprenariat, tourisme, économie verte et partenariat au niveau municipal. Chaque session, d’une durée de 40 minutes, était suivie d’une pause réseautage. Les ateliers ont permis une meilleure compréhension des possibilités réelles à partir d’expériences vécues et de pratiques inspirantes dans l’Ouest canadien. Les quatre présentateurs d’atelier ont occupé une bonne partie de la journée et quatre panelistes ont entretenu des discussions sur des sujets d’actualité. Un bref sondage à la fin du forum a permis de récolter les appréciations des participants. En somme, ce forum s’est démarqué par la qualité des conférenciers et la pertinence du contenu des allocutions. De plus, les commentaires ont fait ressortir le fait que la formule bilingue a été très appréciée. Dans la salle, huit entrepreneurs avaient installés un kiosque présentant leur entreprise. Durant les pauses réseautage, il était ainsi possible de se promener d’un kiosque à l’autre et d’en apprendre davantage sur les produits et services offerts par ces entreprises. En bref, ce Forum économique a offert aux 54 participants une programmation qui favorise le développement durable dans le cadre de la valorisation des produits, services et attraits locaux. EN QUELQUES CHIFFRES Quelques-uns des panelistes, conférenciers et entrepreneurs présents au ForumPrésentation sur le leadership par Gabriel Construction ateliers offerts simultanément4 panelistes4 entrepreneurs de la province8 participants54
  15. 15. 13 Rapport annuel 2014-2015 Volet entreprises PROGRAMME D’AFFICHAGE « BIENVENUE » Lancé en 2013, le programme d’affichage « Bienvenue » vise à faire la promotion des servicesoffertsenfrançaisdanstoutelaprovince de la Saskatchewan par le biais d’affichage de 3 catégories de logo : - Bleu : Français parlé en tout temps - Vert : Français sur demande - Jaune : Promotion en français Le logo Bienvenue est disponible sous forme de vignette, de chevalet de table et en version électronique. À son lancement, le programme d’affichage Bienvenue visait uniquement le secteur tourisme. Ce n’est qu’à partir de l’année financière 2014-2015 que le CCS a décidé d’étendre le programme dans tous les secteurs socio-économiques de la province. L’objectif principal de ce programme est de permettre aux francophones de la Saskatchewan, aux touristes francophones et aux nouveaux arrivants francophones de savoir où ils peuvent être servis en français dans la province, et ce dans tous les secteurs de la vie socio-économique. Tel que présenté lors de la journée Dialogue de mars 2015, le nombre de francophones venant s’installer dans la province est en constante croissance. Ce programme représente ainsi une opportunité pour le CCS d’étendre les services francophones et d’en mousser la notoriété, tout en mettant sur pied un répertoire complet de ces services. C’est donc à partir de l’an prochain que le CCS compte produire annuellement un répertoire de tous les partenaires affichant le logo « Bienvenue ». EN QUELQUES CHIFFRES entreprises et organismes qui affichent déjà le logo Bienvenue90 entreprises et organismes se sont ajoutés au cours de l’année48 nouveaux partenaires sont visés pour 2015-201650
  16. 16. 14 Conseil de la Coopération de la Saskatchewan Volet communautaire RENCONTRES D’AUTO-ÉVALUATION COMMUNAUTAIRES Toujours dans l’optique d’évaluer et de bonifier les capacités des groupes locaux en matière de développement communautaire, le CCS a réalisé plusieurs séances d’auto- évaluation dans diverses régions de la province au cours de l’année. Ces séances ont eu lieu à Prince Albert le 18 octobre 2014, à Bellevue- Domrémy-St-Louis le 25 novembre 2014, à Saskatoon le 26 novembre 2014 et à Debden le 27 janvier 2015. Ces ateliers d’auto-évaluation visaient principalement à mesurer les répercussions en matière de développement économique communautaire (DÉC) du Fonds d’habilitation du ministère des Ressources humaines et du Développement des compétences du Canada (RHDCC). Sous la thématique « D.É.C.ouvrons nos atouts; auto-évaluation communautaire », ces quatre Participant de l’auto-évaluation réalisée à Bellevue, Domrémy et St-Louis
  17. 17. 15 Volet communautaire Rapport annuel 2014-2015 rencontres ont permis de rejoindre un total de 36 personnes qui se sont prêtées à l’exercice. La clientèle était principalement constituée d’entrepreneurs du secteur privé et des secteurs associatifs locaux et provinciaux. Cette année, le format utilisé fut plus interactif afin d’amener les participants à poser plus de questions et à fournir un témoignage plus direct sur les quatre dimensions du développement économique communautaire. Pour ce faire, le consultant Denis Simard a été engagé afin d’animer les diverses rencontres. Les participants étaient invités à s’exprimer et à se questionner sur ces quatre dimensions du développement économique, chacune de celles-ci étant évaluée en fonction des quatre atouts communautaires, chacun de ces atouts étant associé à des thèmes précis. Des rapports ont été réalisés pour chaque communauté et sont disponibles sur le site Web du CCS. EN QUELQUES CHIFFRES TÉMOIGNAGES « La séance a été informative et m’a ouvert les yeux. La promotion de nos entrepreneurs et entreprises devrait être notre plus grande priorité. » – Debden « Cette rencontre a permis une prise de connaissance afin de savoir où se trouve notre communauté. » – BDS IMPLANTATION DU PROJET D’ÉCONOMUSÉE En décembre dernier, le Conseil de la Coopé­ ration de la Saskatchewan signait l’entente de collaboration avec la Société du réseau ÉCONOMUSÉE® (SRÉ) sur l’implantation du modèle d’ÉCONOMUSÉE® en Saskatchewan. Cet accord de collaboration se veut une structure de références destinées à guider le développement de ce nouveau réseau. Un ÉCONOMUSÉE® permet aux artisans ou aux entreprises à caractère artisanal de mettre en valeur et de transmettre sur place leur métier, leur savoir-faire et leur passion, ainsi que d’offrir des produits du terroir. En plus d’être une nouvelle diversification économique ÉCONOMUSÉE® de la savonnerie régions francophones ont été visitées4 participants se sont prêtés à l’exercice36 Les rencontres se sont déroulées sur une période de 6 mois 6
  18. 18. 16 Volet communautaire Conseil de la Coopération de la Saskatchewan en Saskatchewan, un ÉCONOMUSÉE® devient une expérience interactive et éducative du point de vue touristique. Pour le CCS, l’implantation du projet ÉCONOMUSÉE® représente donc une oppor­ tunité intéressante du point de vue de la diversification économique, mais également une possibilité de visibilité internationale pour les entreprises d’ici. Avec un projet pilote qui s’échelonne sur trois ans (avril 2015 à mars 2018), le CCS investira près de 27 000 $, visant la mise sur pied d’ÉCONOMUSÉES® en 2015-2016. Pour ce faire, deux conseillers du CCS se sont rendus au Québec durant la première semaine de février afin d’y suivre des journées de formation sur l’implantation du projet. En plus de ces ateliers de formation, les conseillers ont pu visiter sept ÉCONOMUSÉES® de la province. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que le CCS et la SRÉ entreprennent le projet pilote d’implantation d’ÉCONOMUSÉE® jusqu’en 2018! EN QUELQUES CHIFFRES JOURNÉE DIALOGUE Le 14 mars 2015, le Conseil de la Coopération de la Saskatchewan conviait les leaders et dirigeants des divers organismes du réseau associatif de la communauté à une rencontre visant à finaliser les dernières étapes du plan stratégique 2015-2020. Plusieurs dirigeants de la fransaskoisie se sont ainsi retrouvés à l’hôtel Travelodge de Saskatoon afin d’assister à la présentation d’un profil statistique de la communauté. Durant cette journée, les statistiques du plus récent recensement de 2011 ont été présentées et ont permis de dresser un constat alarmant sur le profil de la fransaskoisie, soit celui d’une population de plus en plus vieillissante. Toujours selon ces statistiques, les Fransaskois sont répartis entre Regina et Saskatoon, ainsi Claire Bélanger-Parker animant la journée dialogue ÉCONOMUSÉE® du pelletier-bottier et de la taxidermie artisans étaient présents au Forum économique8 Budget de près de 27 000 $ pour 2015-201627 000 $ Création de 3 ÉCONOMUSÉES® sur 3 ans 3 Le projet pilote prendra fin en mars 20182018
  19. 19. 17 Volet communautaire Rapport annuel 2014-2015 que dans de petites communautés comme Zenon Park, Saint-Louis et Ponteix. Cette rencontre était nécessaire afin de sensibiliserlacommunautéàmieuxcomprendre les enjeux et l’importance du développement économique. Cette rencontre a également permis de finaliser la planification stratégique 2015-2020 du CCS. En bref, une trentaine de personnes des diffé­ rentes régions fransaskoises de la province ont assisté à la présentation des statistiques et ont participé aux ateliers permettant de dialoguer sur l’entrepreneuriat et le communautaire. EN QUELQUES CHIFFRES GÉOCACHETTE La géocachette est une forme de chasse au trésor, pratiquée dans le monde entier, qui consiste à repérer des objets dissimulés dans la nature, nommés « géocaches », puis de partager leur découverte en ligne avec la communauté des géocacheurs. Par ce projet, le CCS veut accroitre la visibilité touristique des lieux francophones de la province. Initié l’an passé au niveau des régions francophones, le projet de géocachette a fait bien du chemin depuis lors. L’an dernier, on comptait environ 625 géocaches en Saskatchewan et, cette année, cinq géocaches ont été créées et ajoutées à ce réseau dans les régions francophones de Regina et de Bellegarde. La géocachette est une belle occasion de promouvoir le tourisme et de faire valoir les attraits touristiques et historiques de la Saskatchewan. En plus d’augmenter la visibilité de ces régions, le programme des géocaches représente, pour le CCS, la possibilité de mettre sur pieds des projets parallèles qui pourront y être jumelés. En effet, différentes idées de projets ont émergées durant l’année, permettant de combiner géocachette et tourisme. C’est à suivre! EN QUELQUES CHIFFRES Atelier de Jacques Bourgeois sur la géocachette lors du Forum économique La population fransaskoise représente 1,5% de la population de la Saskatchewan 1,5 % La moyenne d’âge des francophones est de 53 ans (2006) comparé à 37,7 ans pour l’ensemble de la Saskatchewan 53 68,7% des Fransaskois sont nés en Saskatchewan68,7 % La ville ayant le plus haut taux d’emploi est Saskatoon avec 65,3% 65,3 % géocaches francophones créées5 régions francophones touchées : Regina et Bellegarde2 visiteurs aux 5 géocaches70
  20. 20. 18 Volet communautaire Conseil de la Coopération de la Saskatchewan BRAVO BÉNÉVOLES Le prix BRAVO bénévoles, mis sur pied par le CCS, est une façon de reconnaitre et de souligner l’implication et l’initiative bénévole des leaders fransaskois. Ce prix est remis à un individu, un groupe de personnes ou une association francophone s’étant démarqué par un ou plusieurs projets à vocation économique. La cérémonie de remise du prix Castor s’est déroulée le 14 juin 2014 à l’hôtel Hilton Garden Inn de Saskatoon. Ce sont quelque 80 personnes qui se sont déplacées et ont accueilli chaleureusement la récipiendaire du Castor, Mme Colette Pelchat du Comité RInC. Les cinq finalistes se sont vus remettre un certificat reconnaissant leur nomination au prix BRAVO bénévoles 2014. Les cinq candidatures étaient : - Chantal Bisson, de Debden, pour le projet 46 années de bénévolat et leurs remarquables retombées économiques; - Les Auvergnois de Ponteix Inc., de Ponteix, pour le projet Centre culturel Royer; - Philippe Labrosse, de Prince Albert, pour le projet Mise sur pied du Centre éducatif « Trésors du monde »; - René et Marie-Rose Archambault, de Regina, pour le projet Levée de fonds : Paroisse Saint-Jean-Baptiste; - Le Comité du projet RInC de Zenon Park. Madame Pelchat a tenu à souligner qu’elle était présente au nom du Comité du projet RInC, mais également au nom de toute la communauté de Zenon Park, qui a beaucoup contribué au succès de ce grand projet. Le prix lui a été remis par le gagnant de la 3e édition du prix BRAVO bénévoles, M. Paul Leray. EN QUELQUES CHIFFRES Les 5 candidatures en nomination pour le prix BRAVO La gagnante du prix BRAVO 2014, Mme Colette Pelchat du Comité RInC édition du BRAVO bénévoles4e personnes ont assisté au banquet80 candidatures de 5 régions différentes5
  21. 21. 19 Rapport annuel 2014-2015 Volet communautaire PROJET ÉCO-OUEST Le projet Éco-Ouest est un projet de déve­ loppement durable qui a vu le jour en 2008 au Manitoba.Ilconsisteàamenerlescommunautés rurales à participer à l’écologisation de leurs économies locales par la création d’inventaires des émissions de gaz à effet de serre (GES) et l’élaboration de plans d’action locaux en matière de changements climatiques, afin de soutenir les municipalités qui recherchent des possibilités de commercialisation des technologies propres, d’attirer des investisse­ ments directs étrangers et de former une main- d’œuvre qualifiée. Le 21 novembre 2014, l’honorable ministre Shelly Glover annonçait un financement de 960 000 $ par la Diversification de l’économie de l’Ouest Canada pour l’expor­ tation du projet Éco-Ouest développé par le Conseil de développement économique du Manitoba (CDEM). Cette nouvelle permettra au CDEM de partager son savoir-faire en matière d’économie verte auprès d’une vingtaine de municipalités en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie- Britannique, afin de construire un vaste territoire engagé dans le développement durable. Ce projet répond parfaitement aux demandes de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) qui désire que les municipalités de l’Ouest réduisent l’émission de gaz à effet de serre. En Saskatchewan, c’est le CCS qui collabore au développement de ce projet. En premier lieu, il faut créer des partenaires pour le plan de protection du climat. Pour que le projet débute, une des municipalités approchées doit se prononcer à titre de « leader » à la Fédération canadienne des municipalités. L’objectif du projet est d’accuser des retom­ bées économiques de 15 M $ dans les trois prochaines années. Une fois les partenaires identifiés, la première étape consiste à leur fournir un plan afin de réduire les gaz à effet de serre. Ce plan servira notamment à faire les demandes de financement auprès de la FCM, entre autres pour améliorer leurs infrastructures et développer de nouvelles façons de combler les besoins énergétiques, tel qu’un projet de compostage communautaire ou régional, par exemple. Du côté de la Saskatchewan, ce sont sept communautés rurales bilingues qui ont été approchées et séduites par le projet Éco- Ouest : les villes de Ponteix et de Gravelbourg, le village de Laflèche, les municipalités rurales de Gravelbourg, d’Auvergne et de Wood River, ainsi que le centre de villégiature du Lac Thompson. EN QUELQUES CHIFFRES Les représentants des quatre provinces de l’Ouest en compagnie de l’honorable Ministre Shelly Glover provinces de l’Ouest4 pour les 4 provinces960 000 $ municipalités en SK (7 approchées)12 Retombées économiques de 15M $ sur 3 ans15M $
  22. 22. 20 Conseil de la Coopération de la Saskatchewan Nouveautés au CCS Pour le CCS, l’année 2014-2015 a été une année bien remplie en termes de changements, de nouveautés et de projets ambitieux et novateurs. En effet, en plus de nouveaux membres du conseil d’administration, plusieurs autres visages se sont joints à notre équipe. Les faits marquants : - Robert Carignan, du bureau de Ponteix, est parti à la retraite après 11 années au sein du CCS; - Création d’un poste de conseiller en développement économique pour la région de Moose Jaw; - Le projet d’ÉCONOMUSÉE® est officiellement lancé; - Nous avons décidé de passer au virage vert en moussant les projets à vocation écologique et en optimisant nos efforts pour devenir sans papier; - 5 géocaches francophones sont créées. Robert Carignan à la soirée organisée entre employés pour souligner son départ à la retraite
  23. 23. 21 Rapport annuel 2014-2015 Bailleurs de fonds, Affiliations, Partenaires et collaborateurs Rapport annuel 2014-2015 BAILLEURS DE FONDS - Emploi et Développement social Canada (EDSC) - Diversification de l’économie de l’Ouest Canada (DÉO) - Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) - Patrimoine canadien AFFILIATIONS - Coopératives et mutuelles Canada (CMC) - Organisations francophones à vocation économique de l’Ouest (OFVÉ) - Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE Canada) - Réseau en immigration francophone en Saskatchewan (RIF) PARTENAIRES ET COLLABORATEURS - Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) - Conseil culturel fransaskois (CCF) - Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) - Global Gathering Place (The) - Gouvernement de la Saskatchewan - International Women of Saskatoon (IWS) - Institut français de l’Université de Regina - Junior Achievement of Saskatchewan - Ministère de l’Économie de la Saskatchewan - Ministère de l’Éducation de la Saskatchewan - Newcomer Information Centre (NIC) - Prince Albert Multicultural Council - Ici Radio-Canada Saskatchewan - Regina Immigrant Women Centre (RWC) - Regina Open Door Society (RODS) - Regina Regional Opportunities Commission (RROC) - Saskatchewan Co-operative Association (SCA) - Saskatchewan Intercultural Association (SIA) - Saskatoon Open Door Society (SODS) - Saskatoon Regional Economic Development Authority (SREDA) - Société du réseau ÉCONOMUSÉE - Tourism Saskatchewan - Ville de Saskatoon - YWCA – Prince Albert

×