La saturation de la prospection dans le dur et le pouvoir de la recommandation !

856 vues

Publié le

La saturation de la prospection dans le dur et le pouvoir de la recommandation !

Publié dans : Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
856
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
57
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La saturation de la prospection dans le dur et le pouvoir de la recommandation !

  1. 1. L’EFFICACITÉ DE LA PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE N’ATTEINT QUE 3% Sources : : Etude Ringlead; Enquête menée auprès de 100 profesionnels du marketing et de 105 prestataires de service du 01 Juin au 16 Juillet 2015; LinkedIn/étude réalisée par IBM; Etude des centres d’affaires Regus; Force plus VERS UNE ECONOMIE DE RECOMMENDATION Si traditionnellement le démarchage par téléphone était une stratégie de prospection incontournable pour générer plus de prospects, aujourd’hui le digital a élargi les sources de prospection. Entre la difficulté d’obtenir un rendez-vous et l’exaspération des démarchés, la prospection téléphonique a perdu de son hégémonie. Du côté des professionnels du marketing, la recherche du prestataire idéal s’appuie volontiers sur le bouche à oreille, parce qu’il est plus rassurant de faire confiance à son entourage. LE BOUCHE À OREILLE TIENT UNE PLACE IMPORTANTE 1 MARKETEUR SUR 2 VOUDRAIT NE PLUS JAMAIS ÊTRE DEMARCHÉ PAR TELEPHONE ET 70% N’Y SONT PAS FAVORABLES LE RESSENTI DU CÔTÉ MARKETING LE BOUCHE À OREILLE VU PAR LE MARKETING UNE COMMUNICATION À SENS UNIQUE L’OBSOLESCENCE DE LA PROSPECTION TÉLÉHONIQUE 90% 70 % DÉBUTENT LEUR PARCOURS D’ACHAT PAR UNE RECHERCHE D’INFORMATION SUR GOOGLE DES PREMIERS MESSAGES VOCAUX N’ABOUTISSENT À COMME UNE INTERRUPTION DANS LEUR TRAVAIL RASSURANT U N P R E S T A T A I R E AYANT ÉTÉ RECOMMANDÉ EST CONSIDÉRÉ COMME DES MARKETEURS P O U R LES REFLEXES ISSUS DU E-COMMERCE L’EFFICACITÉ DU BOUCHE À OREILLE Plateforme de mise en relation entre les professionnels du marketing et les prestataires de service. 1 . L E S R E C O M M E N D A T I O N S 2. LES RÉSEAUX SOCIAUX 3. LES BASE DE DONNÉES 4 . L E S O U T I L S D E S A L E S I N T E L L I G E N C E 5 . L E M A R K E T I N G A U T O M A T I O N LES SOURCES DE PROSPECTION 80% DES APPELS SONT REDIRIGÉS VERS LES BOÎTES VOCALES 74% JUGENT DIFFICILE LA BARRIÈREFRANCHIR DES PRESTATAIRES DU SECRÉTARIAT DE AUCUN RETOUR 19 % DES GENS PERÇOIVENT LES APPELS TÉLÉPHONIQUES ENTRANTS LES RECOMMANDATIONS ABOUTISSENT PLUS FACILEMENTÀ UN RENDEZ-VOUS (8,3% DES APPELS) UN TAUX DE TRANSFORMATION FAIBLE UNE SURSOLLICITATION DES APPELÉS UNE MISE EN RELATION DIFFICILE 9 4 %

×