Book

520 vues

Publié le

Book en ligne

Publié dans : Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
520
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Book

  1. 1. Constance Feracci _ 45 rue Saint Henri _ 59 110 La Madeleine 06 27 09 26 35 constance_feracci@hotmail.com
  2. 2. Constance Feracci _ 45 rue Saint Henri _ 59 110 La Madeleine 06 27 09 26 35 constance_feracci@hotmail.com FORMATION 2006 Diplômée de l’Institut Supérieur d’Architecture Saint Luc de Wallonie avec distinction Mémoire de fin d’année dirigé par Catherine Lepers «Le logement, pensé par l’architecte, vécu par l’habitant» 2000 Baccalauréat Economique et Social section Européenne EXPERIENCE PROFESSIONNELLE 2011_2013 BPLUSB Architectures 102 logements à Liévin_Conception Réalisation avec Demathieu et Bard en association avec Tandem+_Pas-de-Calais Habitat Concours lauréat 1 pouponnière et 13 logements collectifs à Longueau_OPSOM Réhabilitation d’une 1930 en 3 appartements_Fondation des Petits Frères des Pauvres 31 logements intermédiaires à Longeau_OPSOM phase 01 Maison LMN à Campigneulles-les-Grandes_Maîtrise d’Ouvrage privée 19 maisons individuelles et 12 logements collectifs à Comines_Notre Logis Maison DRK à Recques-sur-Course_Maîtrise d’Ouvrage privée Auditorium et salle d’études_Institut de Genech 17 logements individuels en accession sociale à Lille_Partenord Habitat Concours lauréat Locaux artisanaux à Montigny-en-Ostrevent_Adévia Béguinage de 40 logements à Saint Quentin_St Quentinois Habitat Concours lauréat 2009_2010 Atelier 9.81 Requalification du site STEIN Industrie à Lys-lez-Lannoy_en association avec De Alzua +_la ville de Lys-lez-Lannoy Concours lauréat Extension du collège Victor Hugo à Somain_Conseil Général du Nord 2008 UBIK Architecte Hanoi Vietnam Vipco tower à Haiphong_Vipco Company Minh House à Hanoi_Maîtrise d’Ouvrage privée 2006_2007 De Alzua+ Hôtel de ville de Auby_Ville de Auby 68 logements dans le quartier des Bois Blancs à Lille_LMH Médiathèque de Anzin_Ville de Anzin 2006 Béal et Blanckaert Base nautique à Saint Laurent-Blangy_Ville de Saint Laurent-Blangy
  3. 3. urbanisme Constance Feracci _ 45 rue Saint Henri _ 59 110 La Madeleine 06 27 09 26 35 constance_feracci@hotmail.com Réqualification du site Stein Industrie Energie 52 945 m² à Lys-lez-Lannoy Concours Lauréat MOE De Alzua + Atelier 9.81 // Chef de projet Permis d’Aménager ESQ APD JNC Paysage HDM Ingénierie Profil Ingénierie MOA Nacarat Après acquisition par Lille Métropole du site industriel mis en liquidation en 2003, un appel à projet lancé en 2008 pour sa réhabilitation a abouti en 2010 à la conception d’un programme mixte faisant une place importante à l’écono- mie au cœur de la ville. Situé à proximité immédiate du centre ville de Lys-lez-Lannoy, le site SI Ener- gie, témoin d’un passé industriel chargé, était désaffecté. Les 5 hectares d’em- prise foncière constituaient alors un « centre vide » dont ne profitait pas la ville. La réalisation d’un éco-quartier a nécessité la modification du PLU afin d’inté- grer une mixité sociale et une diversité programmatique indispensable pour participer au renouveau urbain: - instauration d’un indice «n» au vu de la pollution du site, - changement de zonage, - inscription d’emplacements réservés d’infrastructures, - création d’emplacements réservés logements. Le tracé des halles a été conservé et réinterprété pour créer le nouveau plan masse urbain. Ainsi la trame de l’ancienne usine délimite les espaces construis privés des espaces viaires publics. Deux types de voiries seront mises en scène: des voiries automobile qui tra- verseront le site d’Est en Ouest et du Nord au Sud et une large rue piétonne en liaison avec une place minérale, entrée et connexion du nouveau quartier à la ville de Lys-lez-Lannoy. Dans le cadre du projet du permis d’aménager, les halles et bâtiments du site SI Energie sont en partie conservés dans un souci de mémoire, d’économie et de développement durable. Ils doivent être réhabilités en commerce, activités tertiaires ou espaces publics. 209 logements verront le jour sur ce socle d’activités le long du mail piétonnier animé d’un cours d’eau alimenté par la récupération des eaux pluviales. Ces différentes constructions font l’objet de permis de construire successifs et d’un phasage rigoureux pour la création de cet éco-quartier.
  4. 4. urbanisme Constance Feracci _ 45 rue Saint Henri _ 59 110 La Madeleine 06 27 09 26 35 constance_feracci@hotmail.com La cité Pasteur à Liévin_zone ANRU 78 logements individuels et 24 collectifs Concours conception-réalisation Lauréat MOE Demathieu et Bard Tandem + BplusB Architectures // Chef de projet ESQ APS Atelier Altern Ingerop MOA Pas-de-Calais Habitat La ville de Liévin dénombre 50% de logements sociaux principalement issus de l’héritage de l’activité minière. Le projet représente à la fois la dimension urbaine et sociale de la rénovation du quartier et comprend l’ensemble des enjeux pour garantir son inscription dans le développement durable de la ville: -désenclaver la quartier, -favoriser la mixité sociale fonctionnelle et intergénérationnelle, -densifier la ville pour accentuer le renouvellement urbain, -proposer une offre diversifiée qui répond aux besoins de la population. Pas-de-Calais Habitat lance en 2013 un concours conception-réalisation en réponse à la politique de renouvellement urbain de la ville de Liévin. Pour l’équipe de maîtrise d’oeuvre Demathieu et Bard, Tandem +, BplusB Architectures, Atelier Altern et Ingerop, ce projet est l’occasion de réinterpréter ce qui fait l’essence de la cité jardin. L’association entre architecture et struc- ture viaire, entre structure viaire et structure paysagère, les connivences entre espaces publics et paysage des jardins privatifs, qui participent à l’ambiance de la rue, et enfin l’importance des ponctuations bâties. Les propositions urbaines et paysagères avaient pour objectifs: > de multiplier les porosités visuelles vers le cœur d’îlot, > de s’appuyer sur une présence végétale forte (cité jardin) pour transformer l’image de la rue Pasteur aujourd’hui trop minérale, > de valoriser les particularités morphologiques du site, par la multiplication des transversalités (entre la rue Pasteur et la voie ferrée) et par le séquençage de la façade urbaine du quartier (diversité des implantations et des architectu- res animant le paysage de la rue), > de trouver les meilleures dispositions pour habiter (ensoleillement, rapport à la rue, traitement du bruit, relation au jardin, etc…), > de trouver le bon équilibre entre minimisation des voies et intensification des usages (« moins de voies pour plus de jardins »).
  5. 5. architecture Constance Feracci _ 45 rue Saint Henri _ 59 110 La Madeleine 06 27 09 26 35 constance_feracci@hotmail.com La cité Pasteur à Liévin_zone ANRU 78 logements individuels et 24 collectifs Concours conception-réalisation Lauréat MOE Demathieu et Bard Tandem + BplusB Architectures // Chef de projet ESQ APS Atelier Altern Ingerop MOA Pas-de-Calais Habitat Il s’agissait de construire un morceau de ville, un quartier comme on apprécie souvent les pratiquer, avec une identité, des redondances et en même temps des singularités. L’idée de la collection d’architectures est très vite apparue comme une évi- dence au regard de la richesse typologique du programme et des exigences du cahier des charges. Chaque pièce de la collection est singulière à la fois dans sa morphologie, dans sa volumétrie et sa matérialité mais également dans son contexte (en front à rue, en cœur d’îlot, en angle ….). Les voisinages opérés par l’assemblage du plan masse sont autant d’occa- sions de multiplier l’image de la cité … Cette diversité d’ambiances et d’architectures s’inscrit en contrepoint de l’ho- mogénéité reprochée aux cités minières. Des éléments appréciables depuis l’espace public sont proposés comme des traitements d’angle qualitatifs, le prolongement des porosités douces et visuel- les du quartier depuis la rue Pasteur, des continuités mais aussi des disconti- nuités bâties, une variété dans l’épannelage...
  6. 6. Les granges
  7. 7. architecture Constance Feracci _ 45 rue Saint Henri _ 59 110 La Madeleine 06 27 09 26 35 constance_feracci@hotmail.com Les logements terrasses
  8. 8. REZ-DE-CHAUSSEE REZ + 1 REZ-DE-CHAUSSEE REZ + 1 REZ + 2
  9. 9. architecture Constance Feracci _ 45 rue Saint Henri _ 59 110 La Madeleine 06 27 09 26 35 constance_feracci@hotmail.com Les Margueritois à Lille_zone ANRU 17 logements individuels BBC en accession sociale à LIlle Concours Lauréat MOE BplusB Architectures // Chef de projet APD PC PRO DCE ACT Projex Ingénierie Diagobat MOA Partenord Habitat Le terrain est situé à Lille Sud, en limite de Faches-Thumesnil, il s’agit d’un an- cien site industriel occupé par l’entreprise de construction métallique Painda- voine de 1921 à 1965. Les halles, depuis la cessation d’activités de l’entreprise, ont été utilisées comme entrepôts locatifs. En mars 2009, la Ville de Lille et la Soreli désignent une équipe de maîtrise d’oeuvre (Latitude Nord paysagistes, Lalou+ Lebec architectes et Ingerop BET) pour élaborer un plan d’aménagement et un cahier des charges et suivre l’ensemble des projets immobiliers de leurs permis de construire jusqu’à leurs réalisations. En 2011, BplusB Architectures est lauréat du concours de l’îlot 5 (3067 m²), lancé par Partenord Habitat, qui concerne la construction de 17 logements BBC en accession sociale. Cet ensemble de logements prend place au coeur d’un éco-quartier au cahier des charges exigeant, invitant à la sobriété, voire à l’abstraction. La réponse architecturale prend la forme d’un ruban de brique «plié et découpé» en façade avant, dévoilant une matérialité douce et chaleureuse sur l’intériorité de l’ilot. La brique blanche présente quelques lignes en saillie, jouant avec l’orientation solaire du projet, pour marquer la façade de longues ombres au couché du soleil. Dans le même sens, quelques briques manquantes en partie basse forment un moucharabier éclairant les celliers, dont la composition est unique à chaque maison. Les replis de la peau de briques dévoilent des terrasses et des entrées couver- tes, accentuant la sensation de domesticité voulue pour ces maisons. Le site étant issu d’une profonde dépollution, le terrain d’assiette du projet se situe très largement en contrebas de la route et du terrain naturel. Cette caractéristique permet d’offrir un rez-de-jardin en cours anglaise, non bâti et libre d’appropriation. Il est alors proposé une utilisation dans l’état de livraison, en atelier ou aire de jeux couverte, mais aussi comme potentiel d’extension à moindre investissement, tout en préservant l’aspect du projet. Les jardins à l’al- timétrie corrigée sont desservis par une passerelle, ajoutant un aspect ludique à son usage.
  10. 10. 01 Considérer la parcelle comme véritable paysage de la cité jardin. 02 Protéger le site des nuisances et refermer la cité jardin. 03 Implanter un bâti au coeur du jardin selon une trame bioclimatique. 04 Créer des porosités visuelles transversales.
  11. 11. architecture Constance Feracci _ 45 rue Saint Henri _ 59 110 La Madeleine 06 27 09 26 35 constance_feracci@hotmail.com Cité Marcel Paul 5 à Comines_zone ANRU 19 maisons individuelles et 12 logements collectifs MOE BplusB Architectures // Chef de projet APS APD PC PRO DCE Khéops Ingénierie BSE Economie MOA Notre logis Le projet s’inscrit dans le cadre de la requalification d’un quartier de Comines en cité jardin par Notre logis. Les 31 logements sont la dernière tranche du projet d’aménagement de la cité Marcel Paul et se situent à l’entrée Est de la cité, à la jonction avec la zone artisanale de la ville. Les objectifs environnementaux du bailleur étaient l’obtention du label BBC Effinergie avec en particulier l’exigence d’une enveloppe performante et d’une approche bioclimatique. Il semblait primordial dans notre approche urbaine de protéger la cité jardin des nuisances extérieures au site et de le refermer par la création d’un front bâti le long de la rue Ampère et l’avenue de l’Energie. La volonté d’une mise à distance des logements par rapport aux voies a déter- minée la prise de position quant à l’implantation des logements individuels en retrait de l’alignement. L’implantation de ce front bâti permet également une orientation optimale au Sud-Ouest pour chaque logement soit sur l’avant soit sur l’arrière de la parcelle. Cette configuration est retenue pour l’ensemble des logements du site afin d’offrir à tous les logements le même confort. L’entrée dans la parcelle se fait par le jardin privatif. Le caractère secondaire des voies permet aux logements de s’ouvrir égale- ment sur le devant et ainsi de bénéficier des meilleurs apports solaires. La diversité des éléments constitutifs de l’opération est tenue par la mise en place de matériaux sobres tels que la brique en façade sur rue à la périphérie du site et l’enduit en coeur d’ilot. Cette cohésion architecturale confère une identité commune et exprime l’appartenance des logements à une même opération. Afin d’adhérer à la politique environnementale insufflée par la maîtrise d’ouvra- ge, il a été choisi en collaboration étroite avec le BET Kéops la mise en oeuvre de VMC double flux pour l’ensemble des logements et de panneaux solaires en toiture pour alimenter les ballons d’eau chaude sanitaire avec chaudière gaz pour complément et chauffage.
  12. 12. architecture Constance Feracci _ 45 rue Saint Henri _ 59 110 La Madeleine 06 27 09 26 35 constance_feracci@hotmail.com Locaux artisanaux à Montigny-en-Ostrevent 4 cellules artisanales MOE BplusB Architectures // Chef de projet APD DCE Ingébois MOA Adévia Situé sur la ZAC Barrois à Montigny-en-Ostrevent, ce bâtiment est issu de la volonté de créer un système efficace et flexible de cellules modulables et éco- logiques à vocation locative. Le choix s’est rapidement porté sur une structure en bois pour sa mise en oeuvre rapide, une isolation performante et une vêture en bardage bois, rédui- sant considérablement le temps du chantier. Une orientation bioclimatique Nord-Sud et une pente de toiture optimale de 38° permettent l’intégration de panneaux photovoltaïques, réduisant par re- vente de l’électricité les loyers des artisans. L’éclairage naturel direct est privilégié dans chaque cellule grâce à la mise en oeuvre de différentes ouvertures en polycarbonate. L’utilisation d’un éclairage artificiel est donc limitée. La double hauteur sous la boîte en polycarbonate permet la mise en oeuvre d’une mezzanine au dessus du bureau et des sanitaires prévus en rez-de- chaussée de chaque cellule artisanale. Bonne isolation et apports solaires maitrisés permettent de réduire considéra- blement les charges d’exploitation, tout en conférant à l’ensemble un aspect qualitatif et paysager. Plusieurs variantes permettent d’implanter le système dans différentes confi- gurations géographiques, tout en garantissant l’exposition optimale des pan- neaux photovoltaïques.
  13. 13. architecture Constance Feracci _ 45 rue Saint Henri _ 59 110 La Madeleine 06 27 09 26 35 constance_feracci@hotmail.com Une pouponnière à Longueau et 13 lopgements pour personnes âgées MOE BplusB Architectures // Chef de projet APD DCE Projex Ingénierie Diagobat MOA OPSOM CDEF Les Molières Cette opération regroupe une pouponnière de 12 lits pour l’accueil perma- nent d’ enfants de 0 à 3 ans en rez-de-chaussée. En étage, s’organisent sur 3 niveaux des studios, types II et types III dédiés à l’accueil sociale de personnes âgées. La pouponnière et ses logements viennent se retourner sur la place Louis Prot et lui redonnent une dimension d’espace public. Les logements en étage sont desservis par une coursive extérieure offrant une terrasse commune aux habitants en coeur d’îlot. Cette distribution est habillée d’une façade en clin bois pour préserver une intimité dans ce lieu à part en- tière et pour abriter du soleil en raison de son orientation Sud-Est. L’aménagement et le fonctionnement de chacun des espaces intérieurs et extérieurs de la pouponnière , le choix des revêtements, du mobilier et des couleurs sont le résultat d’échanges permanents avec le futur personnel des lieux, la PMI de la ville d’Amiens et les services vétérinaires... Au delà d’un pro- jet architectural, la pouponnière est un projet social accès sur l’usage du lieu par les occupants. Cette opération est le prolongement de l’opération de 31 logements intermé- diaires dont BplusB Architectures a livré la première phase en décembre 2013.
  14. 14. architecture Constance Feracci _ 45 rue Saint Henri _ 59 110 La Madeleine 06 27 09 26 35 constance_feracci@hotmail.com Réhabilitation à Lommes d’une maison 1930 en 3 appartements MOE BplusB Architectures // Chef de projet ESQ APS APD PRO DCE ACT Suivi de chantier MOA Fondation des Petits Frères des Pauvres La fondation est propriétaire d’un parc immobilier important dont elle as- sure la maintenance et la réhabilitation. Les personnes accueillies dans ces logements sont des populations sociales en difficultés avec pour la plupart de lourds passés. Il s’agit ici de transformer le logement, dont la superficie (90 m² habitables) rend son entretien difficile par le locataire actuel, en plusieurs appartements: un T2 au rez-de-chaussée et des studios en étages. Les aménagements des espaces sont simples et fonctionnels. La réhabili- tation de cette maison ne nous soumet qu’à une déclaration préalable de travaux. Nous ne sommes ni contraints par la réglementation thermique ni par les normes handicapés. Néanmoins, nous choississons de privilégier le confort thermique à la superficie en isolant les façades par l’intérieur et les toi- tures, nous proposons de remplacer l’ensemble des menuiseries extérieures par des châssis en aluminium, pour un minimum d’entretien, et revoyons les circulations verticales pour un maximum de confort. Après diagnostics, certains planchers seront remplacés et l’esemble sera isolé phonétiquement (Fermacell) et sera rendu coupe feu (double BA13 en faux- plafond, luminaire en applique murale). Le budget sera également mis en avant pour le choix des équipements sa- nitaires (solides!) et des éléments de mobilier de la cuisine. Les sols souples sont en coutchouc sur les paliers et en PVC UP2 dans les logements afin de minimiser le coût d’un revêtement qui devra de toute façon être changer régu- lièrement (trou de mégots de cigarettes entre autres...). Le chantier a été réalisé en entreprise générale. La réception est prévue mi- février 2014.
  15. 15. chantier Constance Feracci _ 45 rue Saint Henri _ 59 110 La Madeleine 06 27 09 26 35 constance_feracci@hotmail.com Les Margueritois à Lille_zone ANRU 17 logements individuels BBC en accession sociale à LIlle Concours Lauréat MOE BplusB Architectures Projex Ingénierie Diagobat MOA Partenord Habitat Le chantier des Margueritois est réalisé dans un nouveau quartier dont les infrastructures ont été mises en oeuvre avant le début des chantiers de constructions: noues, voiries, trottoirs, éclairages et plantations. Au delà, de la charte chantier propre, contractuelle aux marchés de travaux des entreprises, une rigueur est apportée quant à la bonne tenue des abords du chantier. Système constructif: fondations superficielles, dalle portée sur vide sani- taire, murs de façade en parpaing plein, ISE, murs de refend en béton armé, planchers bétons, toiture terrasse multicouche, parements en brique blanche sur rue et bois sur jardin, menuiseries extérieures PVC plaxé gris anthracite, chaudière individuelle gaz à condensation // planchers bas du RDC des loge- ments 13 à 17 en plancher hourdis sur les rez-de-jardins praticables. Logements à Longueau 31 logements intermédiaires locatifs sociaux MOE BplusB Architectures // phase 01 Projex Ingénierie Diagobat MOA OPSOM Le site est une longue parcelle en pente, le long de la rue Henri Barbusse, occupant une place de choix au coeur du centre-ville de Longueau. Ce site était bâti, occupé par un alignement de logements anciens aux peti- tes typologies. Notre opération tend à rendre à ce front bâti une proportion plus en accord avec le contexte de centre-ville attenant. Afin de reloger certains des habitants, l’opération est réalisée en 2 phases. La première a été livrée en décembre 2013. Le chantier est réalisé en entreprise générale. Système constructif: fondations superficielles, dalle portée, planchers bétons, murs de façade en béton cellu- laire, ISI, murs de refend en béton armé, toiture terrasse multicouche, façades enduites, menuiseries extérieures PVC blanc, passerelle en plancher hourdis sur structure mixte béton-acier.
  16. 16. chantier Constance Feracci _ 45 rue Saint Henri _ 59 110 La Madeleine 06 27 09 26 35 constance_feracci@hotmail.com La maison lmn à Campigneulles-les-Grandes MOE BplusB Architectures MOA Privée La maison comporte 240 m² habitables + 129 m² en sous-sol. Le projet résulte de la compacité des volumes mise au service d’une volonté écologique forte. Le système constructif de la maison est en maçonnerie: -le sous-sol qui regroupe le garage, la buanderie et l’unité de traitement de la piscine est conçu en parpaings pleins, -les façades de la maison sont en blocs de terre cuite (porotherm)enduits puis peints avec une peinture minérale gris anthracite, -les murs porteurs intérieurs sont en parpaings pleins, -les dalles sont en plancher hourdis, -la toiture est une étanchéité PVC écologique. Quelques particularités: -plancher chauffant en rez-de-chaussée, -PAC air eau avec appoint électrique, -système d’assainissement autonome. La maison drk à Recques-sur-Course MOE BplusB Architectures MOA Privée Il s’agit s’une maison individuelle de 230 m² habitables, construite sur un ter- rain traversé par la Course. Les propriétaires souhaitaient une maison contem- poraine et écologique en respect du site et du paysage. Le projet s’est naturellement orienté vers une constuction bois (structure, plan- chers, cloisons) sur une dalle portée sur vide sanitaire. La maison est suréle- vée de 70 cm par rapport au terrain naturel pour éviter tout risque d’inondation en cas de crue de la Course. La vêture extérieure est un bardage bois Mélèze, laissé à vieillir, en clin bois à claire voie + un enduit sur isolation extérieur gris et les menuiseries extérieures sont en aluminium gris anthracite. Quelques particularités: PAC air eau avec appoint électrique, plancher chauf- fant en rez-de-chaussée, assainissement: micro station d’épuration avec pompe de relevage, toiture terrasse PVC. La filière sèche permet également un chantier propre, peu bruyant et rapide.
  17. 17. concours Constance Feracci _ 45 rue Saint Henri _ 59 110 La Madeleine 06 27 09 26 35 constance_feracci@hotmail.com Un béguinage à Saint Quentin_2011 20 logements individuels de plain pied et un local commun résidentiel Concours Lauréat // Projet abandonné MOE BplusB Architectures // Chef de projet Projex Ingénierie Diagobat MOA Habitat Saint Quentinnois Le site de ce projet est un ancien verger enclavé en coeur d’ilôt, occupant une place de choix au coeur du quartier Saint Martin. La particularité du projet réside dans l’adaptation du programme à la topolo- gie accidentée du site. Un cheminement est proposé pour ponctuer le site en 3 niveaux, desservant 3 groupes de logements caractérisés par une écriture architecturale commune qui confère une identité au projet. A l’entrée, une première maison prolonge l’alignement en front à rue du tissu bâti existant et introduit le nouvel îlot au niveau de la rue. Le deuxième groupe de maisons reconstitue un véritable îlot traversant, accessible depuis les deux côtés de la « boucle de voirie », sur 2 altimétries différentes. En partie basse de l’ilot, un « socle » soutenant les terrasses des maisons accueille le Local Commun Résidentiel, précédé d’un parvis arboré. Un auditorium à Genech_2011 et une salle d’études MOE BplusB Architectures // Chef de projet MOA Institut Supérieur d’Agricultutre de Genech Le site proposé pour l’implantation du bâtiment se situe dans l’axe paysager majeur de l’Institut. Le projet s’attache donc à préserver au mieux cette ouver- ture. Le projet, pensé comme bâtiment paysage, « se donne à voir » comme vitrine de l’Institut depuis le bâtiment central et la place principale, et il « donne à voir » en proposant des cadrages sur les vues remarquables du site. L’enjeu de la conception était de réunir deux programmes autonomes, diffé- rents dans leur usage et leur fonction, en un seul et même bâtiment ; une salle d’étude occupée par les étudiants quotidiennement et un auditorium ouvert aux étudiants et au public ponctuellement. Les matériaux et la volumétrie font du bâtiment une sculpture miroitante, au milieu du parc. Sur ses quatre façades, grâce au métal et aux vitrages gé- néreux, le paysage de l’Institut se reflète et se confond faisant disparaître la matérialité et la masse du bâtiment.
  18. 18. concours Constance Feracci _ 45 rue Saint Henri _ 59 110 La Madeleine 06 27 09 26 35 constance_feracci@hotmail.com Le collège de Somain_2009 Construction d’une nouvelle demi-pension et d’une salle de sport MOE Atelier 9.81 // Chef de projet ETR Ingénierie BEHA Legrand ATMO Economiste DEROUBAIX Architecte d’intérieur PASODOBLE Paysagiste MOA Conseil Général du Nord Afin d’accueillir des effectifs supplémentaires, le collège nécessitaient la construction d’une nouvelle demi-pension, d’une nouvelle salle de sport, la réorganisation de l’accueil des élèves et la réaménagement de certaines classes. Pour ne pas ressentir ce projet comme la multiplication de fonctions juxtapo- sées sur un même site, il était indispensable d’homogénéiser des architectu- res brutes aux volumes fonctionnels par une matérialité unique. Des volumes compacts en béton, couverts d’une nappe de bois ponctuée de couleurs qui unifie le projet et affirme une identité commune. L’ hôtel de Ville de Auby_2007 Reconstruction et extension du château de la ville MOE De Alzua + // Chef de projet ETR Ingénierie MOA Ville de Auby Le programme proposait la réhabilitation de l’ancienne médiathèque, qui pre- nait place dans un château, en hôtel de ville. L’arrière de ce château profite alors d’une vue imprenable sur un immense parc, qu’il semblait primordial de conserver, tandis que la façade nord-est crée un front bâti sur une rue principale de la ville. La réflexion majeure de la conception s’est portée sur la dissociation et la concentration de deux flux: un public, externe au lieu, organisé au rez-de- chaussée dans l’extension et un privé agencé aux étages dans l’ancien bâti- ment. Des bandes construites interrompues par des patios plantés créent l’extension sur le parc dont l’impact visuelle est minimisée par la toiture végétale de celle- ci.
  19. 19. concours Constance Feracci _ 45 rue Saint Henri _ 59 110 La Madeleine 06 27 09 26 35 constance_feracci@hotmail.com La médiathèque de Anzin_2007 MOE De Alzua + // Architecte assistante ETR Ingénierie DA SILVA Architecte d’Intérieur MOA Ville de Anzin La médiathèque comme point de repère entre l’ancien coeur de ville et le nouveau quartier Valmont. Le projet se devait à la fois d’être sobre pour se concentrer sur la fonctionnalité propre aux équipements publics et expressif pour jouer son rôle de signal dans la ville. La médiathèque est un volume vitré généreux en relation directe avec la ville. Ce plain-pied, qui s’étale sur la totalité de l’assiette du site, permet des rapports privilégiés avec l’extérieur et offre notamment une terrasse paisible en relation directe avec les espaces de consultations. Au dessus de l’accueil, la salle culturelle multifonction est suspendue dans une cage de verre et de fascine. La structure de ce volume permet d’imaginer à terme une extension en toiture, demandée par le programme. La base nautique de Saint Laurent-Blangy_2006 Piscine, tank à ramer, vestiaires et sale de séminaire. Projet abandonné par la ville MOE Béal et Blanckaert // Architecte assistante Sodeg Empreinte MOA Ville de Saint Laurent-Blangy Le site de Saint Laurent-Blangy permet la pratique de sports nautiques en eaux vives, tels que le kayak ou le raft, grâce à la reconstitution artificielle d’un courant d’eau. La ville de Saint-Laurent Blangy souhaitait que ce site devien- nent un des premiers d’Europe. Au delà d’un programme complexe, le projet proposé avait la volonté de quali- fier ce territoire fluviale en centre ville en préservant les atouts du site. La lisibilité de la base nautique à l’échelle du territoire et de la ville est assuré par le «deck» qui surplombe l’eau et articule les éléments majeurs du pro- gramme tout en soulignant la topographie du lieu. Un socle public sur lequel se révèlent les volumes singuliers du programme.

×