1- EcoScope – Mai 2015
Contact :
Frédéric Micheau
Directeur des études d’opinion
Directeur de département
Tel : 01 78 94 9...
La méthodologie
‘‘opinionway
3- EcoScope – Mai 2015
La méthodologie
 Echantillon de 1010 personnes représentatif de la population française âgée de 18...
4- EcoScope – Mai 2015
Le profil des répondants
Source : INSEE, Bilan démographique 2014.
Population française âgée de 18 ...
Les résultats
‘‘opinionway
6- EcoScope – Mai 2015
L’évolution de l’attractivité économique de la France ces dernières années
Diriez-vous que l’attrac...
7- EcoScope – Mai 2015
L’évolution de l’attractivité économique de la France ces dernières années
Diriez-vous que l’attrac...
8- EcoScope – Mai 2015
Les handicaps de la France en matière d’attractivité économique
Selon vous, quels sont les principa...
9- EcoScope – Mai 2015
Les handicaps de la France en matière d’attractivité économique
Selon vous, quels sont les principa...
10- EcoScope – Mai 2015
Les handicaps de la France en matière d’attractivité économique
Selon vous, quels sont les princip...
11- EcoScope – Mai 2015
Les atouts de la France en matière d’attractivité économique de la France
Quels sont les principau...
12- EcoScope – Mai 2015
Les atouts de la France en matière d’attractivité économique de la France
Quels sont les principau...
13- EcoScope – Mai 2015
Les atouts de la France en matière d’attractivité économique de la France
Quels sont les principau...
14- EcoScope – Mai 2015
80%
74%
64%
61%
60%
59%
56%
49%
40%
17%
24%
33%
36%
38%
38%
41%
49%
57%
3%
2%
3%
3%
2%
3%
3%
2%
3%...
15- EcoScope – Mai 2015
Les différentes actions que la France doit mettre en place pour améliorer l’attractivité économiqu...
16- EcoScope – Mai 2015
Les différentes actions que la France doit mettre en place pour améliorer l’attractivité économiqu...
17- EcoScope – Mai 2015
L’opinion des Français sur le rachat d’entreprises françaises par des groupes étrangers
D’une mani...
18- EcoScope – Mai 2015
L’opinion des Français sur le rachat d’entreprises françaises par des groupes étrangers
D’une mani...
19- EcoScope – Mai 2015
L’opinion des Français sur le rachat d’entreprises françaises par des groupes étrangers
D’une mani...
L’analyse d’OpinionWay
‘‘opinionway
21- EcoScope – Mai 2015
L’analyse d’OpinionWay
• Les Français se montrent particulièrement sévères face à la situation éco...
22- EcoScope – Mai 2015
L’analyse d’OpinionWay
• Dans la hiérarchie des mesures qu’ils préconisent pour améliorer l’attrac...
Le regard d’Axys consultants
24- EcoScope – Mai 2015
Le poids des charges sur les entreprises : 1er handicap pour l’attractivité de la France
L’attract...
25- EcoScope – Mai 2015
Axys Consultants est une société de conseil en Management et compte aujourd'hui plus
de 150 consul...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

OpinionWay pour Axys Consultants - Le Figaro - BFM Business - Ecoscope - Vague 7 - Mai 2015

357 vues

Publié le

OpinionWay pour Axys Consultants - Le Figaro - BFM Business - Ecoscope - Vague 7 - Mai 2015

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
357
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
130
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

OpinionWay pour Axys Consultants - Le Figaro - BFM Business - Ecoscope - Vague 7 - Mai 2015

  1. 1. 1- EcoScope – Mai 2015 Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d’opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com EcoScope Vague 7 – Mai 2015
  2. 2. La méthodologie ‘‘opinionway
  3. 3. 3- EcoScope – Mai 2015 La méthodologie  Echantillon de 1010 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.  L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence.  Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview)  Le terrain a été réalisé les 20 et 21 mai 2015  OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : « EcoScope – Baromètre OpinionWay pour Axys Consultants – Le Figaro – BFM Business » et aucune reprise de l’enquête ne pourra être dissociée de cet intitulé.
  4. 4. 4- EcoScope – Mai 2015 Le profil des répondants Source : INSEE, Bilan démographique 2014. Population française âgée de 18 ans et plus Age % 18-24 ans 11% 25-34 ans 16% 35-49 ans 27% 50-64 ans 25% 65 ans et plus 21% Taille d’agglomération % Une commune rurale 23% De 2000 à 19 000 habitants 17% De 20 000 à 99 999 habitants 14% 100 000 habitants et plus 30% Agglomération parisienne 16% Région % Ile-de-France 18% Nord ouest 23% Nord est 23% Sud ouest 11% Sud est 25% Activité professionnelle % Agriculteurs 1% Catégories socioprofessionnelles supérieures 27% Artisans / Commerçants / Chefs d’entreprise 3% Professions libérales / Cadres 9% Professions intermédiaires 15% Catégories populaires 32% Employés 18% Ouvriers 14% Inactifs 40% Retraités 27% Autres inactifs 13% Sexe % Hommes 48% Femmes 52%
  5. 5. Les résultats ‘‘opinionway
  6. 6. 6- EcoScope – Mai 2015 L’évolution de l’attractivité économique de la France ces dernières années Diriez-vous que l’attractivité économique de la France ces dernières années… ? 1010 personnes 8% 72% 19% 1% S'est améliorée S'est détériorée N'a pas changé NSP
  7. 7. 7- EcoScope – Mai 2015 L’évolution de l’attractivité économique de la France ces dernières années Diriez-vous que l’attractivité économique de la France ces dernières années… ? 1010 personnes Sexe Âge CSP % Total Homme Femme 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et + CSP+ CSP- Inactifs S’est améliorée 8% 12% 4% 6% 11% 5% 10% 7% 12% 4% 8% S’est détériorée 72% 66% 77% 79% 69% 72% 70% 73% 72% 75% 72% N’a pas changé 19% 20% 18% 15% 16% 22% 19% 19% 16% 19% 19% Statut Proximité partisane % Total A son compte Salarié … dont salarié du public … dont salarié du privé Chômeur Retraité Gauche radicale PS MoDem UMP FN Sans préférence partisane S’est améliorée 8% 10% 8% 11% 8% 2% 9% 12% 23% 8% 3% 4% 4% S’est détériorée 72% 76% 72% 73% 71% 69% 70% 53% 48% 69% 85% 87% 74% N’a pas changé 19% 14% 18% 16% 19% 26% 20% 33% 28% 23% 12% 9% 20%
  8. 8. 8- EcoScope – Mai 2015 Les handicaps de la France en matière d’attractivité économique Selon vous, quels sont les principaux handicaps de la France en matière d'attractivité économique ? (Trois réponses possibles – Total supérieur à 100%) 1010 personnes 56% 53% 32% 28% 24% 22% 19% 4% 2% Le niveau des charges sociales Le poids de la fiscalité sur les entreprises Les 35 heures Le climat social dans les entreprises L'absence de stratégie industrielle Le niveau des salaires Son manque d'entreprises exportatrices de taille moyenne Autre NSP
  9. 9. 9- EcoScope – Mai 2015 Les handicaps de la France en matière d’attractivité économique Selon vous, quels sont les principaux handicaps de la France en matière d'attractivité économique ? (Trois réponses possibles – Total supérieur à 100%) 1010 personnes Sexe Âge CSP % Total Homme Femme 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et + CSP+ CSP- Inactifs Le niveau des charges sociales 56% 57% 56% 49% 50% 59% 61% 55% 56% 57% 55% Le poids de la fiscalité sur les entreprises 53% 51% 55% 42% 42% 59% 52% 59% 55% 54% 50% Les 35 heures 32% 32% 32% 22% 30% 23% 34% 49% 39% 22% 39% Le climat social dans les entreprises 28% 26% 29% 31% 32% 33% 21% 24% 27% 32% 25% L'absence de stratégie industrielle 24% 26% 21% 17% 21% 18% 28% 31% 22% 17% 30% Le niveau des salaires 22% 15% 28% 34% 27% 24% 19% 14% 18% 29% 18% Son manque d'entreprises exportatrices de taille moyenne 19% 23% 16% 12% 19% 13% 18% 32% 16% 17% 22% Autre 4% 7% 2% 4% 3% 3% 7% 4% 4% 2% 6%
  10. 10. 10- EcoScope – Mai 2015 Les handicaps de la France en matière d’attractivité économique Selon vous, quels sont les principaux handicaps de la France en matière d'attractivité économique ? (Trois réponses possibles – Total supérieur à 100%) 1010 personnes Statut Proximité partisane % TOTAL A son compte Salarié … dont salarié du public … dont salarié du privé Chômeur Retraité Gauche radicale PS MoDem UMP FN Sans préférence partisane Le niveau des charges sociales 56% 62% 55% 56% 54% 65% 55% 23% 39% 60% 76% 63% 55% Le poids de la fiscalité sur les entreprises 53% 58% 54% 52% 54% 58% 52% 32% 45% 56% 68% 60% 50% Les 35 heures 32% 49% 26% 19% 28% 21% 45% 9% 13% 25% 68% 36% 26% Le climat social dans les entreprises 28% 26% 31% 34% 30% 25% 24% 22% 37% 33% 24% 28% 25% L'absence de stratégie industrielle 24% 13% 19% 20% 19% 21% 33% 50% 33% 21% 13% 19% 21% Le niveau des salaires 22% 11% 27% 31% 25% 26% 15% 18% 22% 14% 11% 37% 26% Son manque d'entreprises exportatrices de taille moyenne 19% 10% 19% 19% 18% 16% 26% 19% 32% 21% 13% 16% 16% Autre 4% 5% 3% 3% 3% 2% 6% 10% 8% 9% 1% 4% 3%
  11. 11. 11- EcoScope – Mai 2015 Les atouts de la France en matière d’attractivité économique de la France Quels sont les principaux atouts de la France en matière d'attractivité économique ? (Trois réponses possibles – Total supérieur à 100%) 1010 personnes 51% 35% 33% 30% 27% 24% 23% 2% 3% La capacité à réaliser des produits de qualité ou des produits à haute valeur ajoutée Sa situation géographique Le niveau de protection sociale La productivité des salariés La qualité de vie La qualité de la formation Les infrastructures de transport et de logistique Autre NSP
  12. 12. 12- EcoScope – Mai 2015 Les atouts de la France en matière d’attractivité économique de la France Quels sont les principaux atouts de la France en matière d'attractivité économique ? (Trois réponses possibles – Total supérieur à 100%) 1010 personnes Sexe Âge CSP % Total Homme Femme 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et + CSP+ CSP- Inactifs La capacité à réaliser des produits de qualité ou des produits à haute valeur ajoutée 51% 49% 53% 45% 38% 44% 58% 64% 47% 42% 59% Sa situation géographique 35% 38% 33% 34% 35% 38% 34% 34% 39% 34% 31% Le niveau de protection sociale 33% 29% 36% 32% 38% 31% 34% 32% 30% 37% 32% La productivité des salariés 30% 39% 21% 22% 18% 20% 41% 43% 28% 23% 38% La qualité de vie 27% 30% 25% 30% 32% 26% 25% 25% 31% 25% 25% La qualité de la formation 24% 22% 26% 25% 26% 25% 21% 25% 19% 30% 24% Les infrastructures de transport et de logistique 23% 28% 19% 18% 21% 23% 25% 26% 27% 20% 23% Autre 2% 3% 2% - 3% 2% 1% 3% 1% 3% 2%
  13. 13. 13- EcoScope – Mai 2015 Les atouts de la France en matière d’attractivité économique de la France Quels sont les principaux atouts de la France en matière d'attractivité économique ? (Trois réponses possibles – Total supérieur à 100%) 1010 personnes Statut Proximité partisane % TOTAL A son compte Salarié … dont salarié du public … dont salarié du privé Chômeur Retraité Gauche radicale PS MoDem UMP FN Sans préférence partisane La capacité à réaliser des produits de qualité ou des produits à haute valeur ajoutée 51% 38% 46% 47% 45% 46% 64% 54% 53% 50% 50% 51% 47% Sa situation géographique 35% 42% 37% 38% 37% 43% 32% 28% 30% 41% 40% 33% 37% Le niveau de protection sociale 33% 14% 37% 35% 38% 28% 33% 41% 32% 26% 30% 37% 34% La productivité des salariés 30% 22% 24% 32% 22% 25% 46% 43% 46% 38% 25% 24% 19% La qualité de vie 27% 35% 28% 25% 29% 27% 24% 31% 33% 31% 32% 21% 23% La qualité de la formation 24% 19% 25% 24% 25% 23% 22% 30% 28% 27% 26% 21% 22% Les infrastructures de transport et de logistique 23% 22% 25% 22% 26% 16% 24% 10% 29% 28% 30% 20% 18% Autre 2% 1% 2% 5% 1% 6% 2% 4% 1% - 2% 3% 3%
  14. 14. 14- EcoScope – Mai 2015 80% 74% 64% 61% 60% 59% 56% 49% 40% 17% 24% 33% 36% 38% 38% 41% 49% 57% 3% 2% 3% 3% 2% 3% 3% 2% 3% Proposer une stratégie industrielle forte Réduire la fiscalité sur les entreprises Développer ses infrastructures de transport et de logistique Inciter les entreprises à se regrouper pour être plus solides Alléger le code du travail Abaisser le coût du travail Augmenter le crédit impôt-recherche Revenir sur les 35h Simplifier ses procédures de licenciement Les différentes actions que la France doit mettre en place pour améliorer l’attractivité économique Pour améliorer son attractivité économique et séduire des investisseurs étrangers, la France doit-elle… ? 1010 personnes Oui Non NSP
  15. 15. 15- EcoScope – Mai 2015 Les différentes actions que la France doit mettre en place pour améliorer l’attractivité économique Pour améliorer son attractivité économique et séduire des investisseurs étrangers, la France doit-elle… ? 1010 personnes Sexe Âge CSP % Oui Homme Femme 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et + CSP+ CSP- Inactifs Proposer une stratégie industrielle forte 80% 81% 80% 74% 74% 74% 89% 88% 79% 75% 86% Réduire la fiscalité sur les entreprises 74% 72% 75% 60% 69% 76% 75% 80% 72% 75% 73% Développer ses infrastructures de transport et de logistique 64% 61% 68% 66% 50% 64% 70% 70% 54% 68% 71% Inciter les entreprises à se regrouper pour être plus solides 61% 57% 65% 61% 53% 59% 66% 65% 52% 64% 67% Alléger le code du travail 60% 59% 61% 52% 47% 55% 66% 73% 58% 56% 66% Abaisser le coût du travail 59% 57% 61% 51% 45% 62% 60% 69% 59% 58% 62% Augmenter le crédit impôt- recherche 56% 56% 56% 52% 46% 49% 58% 73% 52% 54% 63% Revenir sur les 35h 49% 45% 53% 48% 44% 43% 48% 62% 53% 39% 55% Simplifier ses procédures de licenciement 40% 36% 44% 30% 34% 38% 39% 55% 44% 33% 46%
  16. 16. 16- EcoScope – Mai 2015 Les différentes actions que la France doit mettre en place pour améliorer l’attractivité économique Pour améliorer son attractivité économique et séduire des investisseurs étrangers, la France doit-elle… ? 1010 personnes Statut Proximité partisane % Oui A son compte Salarié … dont salarié du public … dont salarié du privé Chômeur Retraité Gauche radicale PS MoDem UMP FN Sans préférence partisane Proposer une stratégie industrielle forte 80% 67% 77% 78% 76% 82% 89% 89% 87% 79% 88% 75% 73% Réduire la fiscalité sur les entreprises 74% 71% 73% 75% 73% 81% 75% 45% 65% 76% 91% 80% 70% Développer ses infrastructures de transport et de logistique 64% 33% 62% 59% 63% 70% 72% 63% 77% 60% 68% 58% 59% Inciter les entreprises à se regrouper pour être plus solides 61% 21% 63% 65% 62% 53% 68% 63% 70% 55% 67% 58% 57% Alléger le code du travail 60% 51% 57% 58% 56% 53% 69% 41% 55% 68% 78% 63% 53% Abaisser le coût du travail 59% 51% 59% 57% 59% 52% 67% 31% 54% 64% 81% 64% 52% Augmenter le crédit impôt- recherche 56% 40% 52% 52% 53% 55% 67% 66% 64% 50% 65% 44% 47% Revenir sur les 35h 49% 56% 43% 34% 46% 43% 59% 19% 27% 50% 85% 54% 43% Simplifier ses procédures de licenciement 40% 46% 36% 32% 38% 26% 49% 9% 25% 44% 65% 33% 38%
  17. 17. 17- EcoScope – Mai 2015 L’opinion des Français sur le rachat d’entreprises françaises par des groupes étrangers D’une manière générale, estimez-vous que le rachat de tout ou partie d’entreprises françaises par des groupes étrangers est une bonne ou une mauvaise chose ? 1010 personnes 3% 19% 50% 28% Une bonne chose Une mauvaise chose 22% 78% Une très bonne chose Une assez bonne chose Une assez mauvaise chose Une très mauvaise chose
  18. 18. 18- EcoScope – Mai 2015 L’opinion des Français sur le rachat d’entreprises françaises par des groupes étrangers D’une manière générale, estimez-vous que le rachat de tout ou partie d’entreprises françaises par des groupes étrangers est une bonne ou une mauvaise chose ? 1010 personnes Sexe Âge CSP % Total Homme Femme 18-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et + CSP+ CSP- Inactifs Sous-Total Bonne chose 22% 29% 15% 18% 24% 29% 18% 18% 29% 22% 18% Une très bonne chose 3% 5% 1% 2% 4% 3% 4% 2% 7% 2% 1% Une assez bonne chose 19% 24% 14% 16% 20% 26% 14% 16% 22% 20% 17% Sous-Total Mauvaise chose 78% 71% 84% 82% 75% 71% 81% 82% 70% 78% 82% Une assez mauvaise chose 50% 48% 52% 59% 52% 42% 49% 55% 50% 44% 54% Une très mauvaise chose 28% 23% 32% 23% 23% 29% 32% 27% 20% 34% 28%
  19. 19. 19- EcoScope – Mai 2015 L’opinion des Français sur le rachat d’entreprises françaises par des groupes étrangers D’une manière générale, estimez-vous que le rachat de tout ou partie d’entreprises françaises par des groupes étrangers est une bonne ou une mauvaise chose ? 1010 personnes Statut Proximité partisane % TOTAL A son compte Salarié … dont salarié du public … dont salarié du privé Chômeur Retraité Gauche radicale PS MoDem UMP FN Sans préférence partisane Sous-Total Bonne chose 22% 36% 24% 20% 26% 17% 17% 22% 26% 31% 28% 13% 18% Une très bonne chose 3% 12% 3% 5% 3% 3% 1% 13% 2% 3% 2% 3% 2% Une assez bonne chose 19% 24% 21% 15% 23% 14% 16% 9% 24% 28% 26% 10% 16% Sous-Total Mauvaise chose 78% 64% 75% 80% 73% 83% 83% 76% 74% 67% 72% 87% 82% Une assez mauvaise chose 50% 43% 47% 48% 46% 53% 55% 48% 58% 54% 49% 27% 56% Une très mauvaise chose 28% 21% 28% 32% 27% 30% 28% 28% 16% 13% 23% 60% 26%
  20. 20. L’analyse d’OpinionWay ‘‘opinionway
  21. 21. 21- EcoScope – Mai 2015 L’analyse d’OpinionWay • Les Français se montrent particulièrement sévères face à la situation économique de la France : 72% déclarent que son attractivité s’est détériorée au cours des dernières années. Les femmes (77% contre 66% des hommes) ou les personnes habitant en région (73% contre 66% en Ile-de-France) ressentent particulièrement une sensation de déclin de l’attractivité. La proximité partisane des répondants joue également un rôle très fort sur les perceptions. Le pessimisme concerne 48% des proches du PS contre 85% des proches de l’UMP et 87% des proches du FN. Globalement, seuls 8% des Français estiment que la situation économique s’est améliorée. Les plus optimistes se recrutent parmi les hommes (12% contre 4% des femmes), les cadres et professions intellectuelles (14%) et les sympathisants du PS (23%). Le sentiment d’immobilisme est partagé par 19% des Français. • De nombreux handicaps justifient leur pessimisme aux yeux des personnes interrogées. Selon elles, les principaux freins à l’attractivité sont liés à la législation française qui pèse sur les entreprises, qu’il s’agisse du niveau des charges sociales (56%) et du poids de la fiscalité sur les entreprises (53%), ou dans une moindre mesure, de la loi sur les 35 heures (32%). Les Français placent au second plan les contraintes liées intrinsèquement à la vie des entreprises en France, comme le climat social (28%), l’absence de stratégies industrielles (24%), le niveau des salaires (22%) ou le manque de PME en capacité d’exporter (19%). • Néanmoins, la France possède de nombreux atouts en matière d’ attractivité économique. Sa principale force, de loin, réside dans sa capacité à réaliser des produits de qualité ou des produits à haute valeur ajoutée (51%). Outre ce savoir-faire à la française, le pays peut également compter sur un niveau de vie attractif pour des travailleurs, que ce soit par la situation géographique (35%), le niveau de protection sociale (33%), ou la qualité de vie en France (27%). Les ressources propres au monde de l’entreprise comme la productivité des salariés (30%), la qualité des formations dispensées (24%) ou les infrastructures de transport et de logistique à disposition (23%) apparaissent ainsi comme des points à renforcer à l’avenir pour attirer entreprises et investissements. Cette septième vague de l'EcoScope réalisée pour Axys Consultants, Le Figaro et BFM Business est consacrée à l’attractivité économique de la France :
  22. 22. 22- EcoScope – Mai 2015 L’analyse d’OpinionWay • Dans la hiérarchie des mesures qu’ils préconisent pour améliorer l’attractivité économique, les personnes interrogées alternent les réformes propres aux entreprises et celles dépendantes du pouvoir politique. L’installation d’une stratégie économique forte (80% de Français favorables), la réduction de la fiscalité imposée aux entreprises (74%) ou encore le développement des infrastructures de transport et de logistique (64%) apparaissent comme les mesures prioritaires à engager. La majorité des Français se prononce également en faveur d’une augmentation des regroupements d’entreprises (61%), de l’allègement du code (60%) et du coût (59%) du travail et de l’augmentation du crédit impôt-recherche (56%). Seules mesures qui suscitent des réactions mitigées, l’abandon des 35h (49% favorables) et la simplification des procédures de licenciement (40% favorable tout de même). • Ces dernières années, les rachats ou propositions de rachat d’entreprises françaises par des groupes étrangers se sont multipliés, témoignant, au fond, de l’attractivité du marché et des firmes françaises. Cependant, les Français se montrent plutôt défavorables à ces acquisitions étrangères : 78% estiment qu’il s’agit d’une mauvais chose, dont 28% une très mauvaise chose. Parmi les plus réticents se trouvent les femmes (84% contre 71% des hommes), les habitants de province (80% contre 70% en Ile-de-France), et les Français les moins diplômés (86% parmi les personnes sans diplôme ou ayant obtenu un diplôme équivalent au BEP/CAP contre 72% parmi les personnes ayant obtenu un diplôme supérieur à BAC +2). Cette perception est liée à la proximité partisane, les proches du Front National étant plus nombreux (87%) que les proches de l’UMP (72%) ou du PS (74%), à se montrer hostiles aux rachats par des groupes étrangers. Néanmoins, la réticence à voir les entreprises nationales aux mains d’acteurs étrangers est un sentiment qui parcourt largement l’opinion publique, et seuls 3% de la population voient ces rachats comme une très bonne chose.
  23. 23. Le regard d’Axys consultants
  24. 24. 24- EcoScope – Mai 2015 Le poids des charges sur les entreprises : 1er handicap pour l’attractivité de la France L’attractivité de la France et sa capacité à accueillir les investisseurs et les entreprises étrangères sont des facteurs déterminants pour renouer avec la croissance. Le verdict des Français est sans surprise et sans appel : pour 72 % d’entre eux, l’attractivité de la France s’est détériorée au cours des dernières années. En cause, les charges pesant sur les entreprises : pour plus de la moitié des Français, le niveau des charges sociales et le poids de la fiscalité sont les principaux freins de l’attractivité. Les handicaps structurels - le déficit de stratégie industrielle - ou internes à l’entreprise - comme le climat social et le niveau des salaires - arrivent loin derrière. Les 35 heures si souvent évoquées par les politiques n’apparaissent qu’en 3ème position : seuls 3 Français sur 10 estiment que les 35 heures restent problématiques pour l’attractivité économique de la France. Les Français définissent la feuille de route Les Français souhaitent d’abord un accompagnement fort de l’Etat pour renforcer l’attractivité : une stratégie industrielle forte, le développement des infrastructures, une incitation au regroupement d’entreprises sont des mesures soutenues par plus de 60 % des Français. En parallèle les Français soutiennent majoritairement les mesures visant à privilégier la compétitivité : la réduction de la fiscalité (74%), l’allégement du coût du travail (59%) et l’augmentation du crédit impôt recherche (56 %). Paul Strippe Directeur général, Axys Consultants
  25. 25. 25- EcoScope – Mai 2015 Axys Consultants est une société de conseil en Management et compte aujourd'hui plus de 150 consultants. Depuis 25 ans, les équipes d'Axys Consultants accompagnent les grandes entreprises dans leurs projets de transformations : du pilotage de la performance à l'amélioration continue de leur processus financiers, achats, ressources humaines, marketing et système d'information. Axys Consultants a clôturé l'exercice 2014 sur un chiffre d'affaires de 21 millions d'euros. Un atout principal pour la France : la qualité de production et des produits à forte valeur ajoutée En accord avec les défis de l’économie - l’innovation, les nouvelles technologies et l’accélération de la transformation - plus d’1 Français sur 2 désigne la valeur ajoutée et la qualité de la production comme les premiers atouts de l’attractivité économique française. A ce palmarès, la situation géographique se trouve en seconde position, suivie de la protection sociale ; on retrouve bien l’un des dilemmes de notre économie dans ce dernier atout puisque par ailleurs, les Français désignent le niveau des charges sociales comme principal handicap. Parmi les ombres au tableau : la productivité et la qualité de la formation ne sont citées que par 30 % et 24 % des Français. Face à des pays comme l’Inde, le développement de l’attractivité nécessite de fournir des savoir-faire de haut niveau parfaitement formés et à des prix compétitifs. Les entreprises françaises : un capital à protéger et à développer Les Français souhaitent accueillir les entreprises et les investissements étrangers, en revanche, ils sont fermement opposés pour 78 % d’entre eux à la cession d’entreprises françaises à des groupes étrangers. Exprimant ainsi leur attachement à leurs entreprises, les Français confirment ne pas souhaiter voir leur capital industriel acquis par les grandes puissances internationales. Paul Strippe Directeur général, Axys Consultants

×