Les RéSeaux Sociaux Short

1 520 vues

Publié le

L\'utilisation des réseaux sociaux dans le cadre du développement commercial et associatif

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 520
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
426
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les RéSeaux Sociaux Short

  1. 1. LES RÉSEAUX SOCIAUX : É UN MUST POUR LES OSBL Soyez là où on vous cherche!
  2. 2. UN CAS : le REgroupement des Professionnels de l EXportation l’EXportation le REPEX, organisme sans but lucratif incorporé, rassemble des individus du Québec et de sa périphérie spécialisés dans l une l’autre l’une ou l autre des activités reliées à la vente de biens et/ou services à l’extérieur du Canada ainsi que le développement international et ce dans le but de faciliter le réseautage entre eux ainsi que de favoriser le développement et la i i d f i l dé l l reconnaissance de leurs compétences professionnelles. L'idée originale émane de Développement Économique g pp q Canada suite au projet de Solution PMEExport.
  3. 3. 2003 : COMMENT REJOINDRE LES MEMBRES? La notion de communauté de pratique, dé i ti désigne le processus l d'apprentissage social émergeant lorsque des personnes ayant un l d t centre intérêt commun collaborent mutuellement. Cette collaboration, t ll t C tt ll b ti qui doit se dérouler sur une période de t d temps notable consiste à partager t bl i t t des idées, trouver des solutions, construire d objets nouveaux. t i des bj t
  4. 4. UN CONSTAT : 2003  La distance  L’absence de modèle  L’écart générationnel g  L’animateur  Le champion  La constance  La reconnaissance  La compétition p
  5. 5. LE RÉSAUTAGE SOCIAL 89% des gens d’affaires canadiens 16% estiment que ces outils confèrent à une entreprise une image avant-gardiste. d’inter- Contre 7% qui les considèrent comme -nautes 28 millions mode passagère. Canadiens. d’inter- -nautes canadiens 70% de leaders d’entreprise canadiens qui croient que 33% d’internautes réduire les dépenses dans les canadiens. medias sociaux et numériques serait une erreur quand q l’économie va mal. 56% d’abonnés canadiens ont un profil 250 millions d abonnés dans le d’abonnés sur un réseau social. monde. 87% d’internautes Canadiens. 40% des entreprises canadiennes c a g e t pe d e craignent de perdre des c e ts aux clients au mains des concurrents qui utilisent les medias sociaux. (Source: www.BDC.ca)
  6. 6. LE RÉSAUTAGE SOCIAL 9%; jusqu’à 2,2 milliards $US. Croissance estimée de la publicité dans les médias sociaux à l’échelle mondiale en 2009. Plus de 600 000. Nombre estimatif de petites entreprises aux USA et au Canada qui utiliseront un média social comme Facebook ou Twitter d’ici la fin de 2009. Nombre en 2008: 260 000 Répondre aux questions des clients. Activité la plus populaire des petites entreprises p p p p p nord-américaines sur les réseaux sociaux. (Source: www.BDC.ca)
  7. 7. FACEBOOK Facebook's mission is to give people the power to share and make the world more open and connected. Millions of people use Facebook everyday to keep up with friends, upload an unlimited number of photos, share links and videos, and b f h h li k d id d learn more about the people they meet.
  8. 8. LINKEDIN Le plus professionnel des réseaux Votre réseau professionnel, constitué de relations dignes de confiance, vous donne un avantage dans votre carrière et représente votre plus g grand atout. Linkedln a été créé pour vous aider p à tirer meilleur profit de votre réseau é professionnel et à aider en retour les personnes que vous estimez. Notre mission est de connecter les professionnels du monde entier pour booster leur succès. Nous pensons que dans une économie globale, votre réussite en t t que professionnel et votre é it tant f i l t t compétitivité en tant qu’entreprise dépendent d’un accès plus rapide à des prévisions et à des ressources dignes de confiance. confiance
  9. 9. VIADEO Présent sur les cinq continents, le groupe Viadeo offre à plus de 25 millions de professionnels des solutions pour développer leur réseau et l i dé l l é opportunités d’affaires tant à l’échelle locale que globale. Basée à Paris, la société dispose de bureaux en Angleterre (Londres), en Espagne (Madrid et Barcelone), Barcelone) ainsi qu’en Italie (Milan). qu en (Milan) Viadeo est également présent sur le continent américain grâce à ses filiales mexicaine et canadienne. Le groupe est par ailleurs fortement implanté sur le marché asiatique avec Tianji.com en Chine et ApnaCircle.com en Inde. p
  10. 10. PLAXO Pulse n'est pas un endroit permettant de voir combien d'« amis » en ligne vous pouvez rassembler. Il s'agit plutôt d une meilleure façon pour vous de rester en d'une contact avec les personnes que vous connaissez et dont vous vous souciez : votre famille, vos véritables amis et vos contacts professionnels. Pulse vous permet p p facilement de voir ce qu'ils créent et partagent en ligne é : leur blog, leurs photos, leurs critiques gastronomiques et bien plus encore. De plus, Pulse n'est pas un environnement fermé. C'est un gestionnaire vous permettant de voir ce que les personnes que vous connaissez créent et partagent sur le Web ouvert. Vous pouvez connecter votre compte Pulse avec tous les emplacements que vous utilisez pour créer ou partager du contenu (votre blog, Flickr, Twitter, Twitter Yelp et plus de 30 autres sites) sites).
  11. 11. TWITTER Twitter est un outil de réseau social et de microblogging qui permet à l’utilisateur d’envoyer gratuitement des messages brefs, appelés t lé tweets ( gazouillis »), par Internet, par t (« illi ) I t t messagerie instantanée ou par SMS.
  12. 12. EN 2009  Communauté reconnue en croissance  Nouvelles et calendrier consultés  RSS avec de plus en plus d’utilisateurs p p  Image novatrice  Résistance palpable des gouvernements  Résistances des acteurs  Maitrise des outils
  13. 13. NOUVEL ÉLAN 1. Définir des objectifs et des processus clairs Vos nouvelles activités en ligne devraient compléter votre stratégie de marketing de façon à utiliser votre temps de la meilleure façon qui soit. Si votre principal objectif est de trouver de nouveaux clients, vous devriez alors li d i l vous concentrer sur la création d'une présence sur des sites de réseautage social ou commercial et dans les microgroupes que pourraient fréquenter vos clients. clients
  14. 14. NOUVEL ÉLAN 2. Mettez l'accent sur la qualité plutôt que la quantité Les sites de médias sociaux sont conçus pour créer une communauté d'intérêt. Il est plus important de p participer pleinement et sincèrement p p à quelques sites plutôt que de vous éparpiller ici et là. En établissant une présence solide, vous susciterez le é respect à votre endroit et à l'égard de votre entreprise. entreprise
  15. 15. NOUVEL ÉLAN 3. Pensez à donner, et non à recevoir Ne cherchez pas à promouvoir à tout prix vos produits et services. Pensez p plutôt en termes de ce que vous pouvez q p apporter au groupe. Partagez vos commentaires, de l'information et du contenu qui sont pertinents et pratiques t i t ti t t ti pour tous les utilisateurs. Si vous vous présentez comme un spécialiste et que le contenu que vous offrez est pertinent, les autres participants continueront de vous visiter.
  16. 16. NOUVEL ÉLAN 5. Soyez accessible Placez le lien de votre site web sur Pl l li d t it b d'autres sites, et simplifiez la tâche à ceux qui voudraient faire de même i d i tf i d ê sur votre site. Si vous avez un blogue, assurez-vous d l'inscrire dans des de l'i i d d moteurs de recherche de blogues. Faites F it savoir aux autres l mises à i t les i jour de votre contenu en proposant des fil RSS d fils RSS.
  17. 17. OÙ EST VOTRE BÉNÉFICE?  Partenariats de référencement avec le secteur privé générant des revenus pour l'association et générant des revenus pour ses membres.  Développement d communautés sur l Dé l t de té les réseaux sociaux et utilisation des fils RSS pou afficher les oppo tu tés; SS pour a c e es opportunités;  Diffusion des opportunités de référencement sur des bases de données d'emplois;  Élargissement de la portée géographique pour accroître le membership;
  18. 18. CONCLUSION  Une nouvelle diffusion vers un nouveau public bli  Peu ou pas de frais  Un marketing repensé  Une plus grande circulation de l’information  Peut on évaluer la véritable portée? Peut-on  Des revenus supplémentaires  Seriez-vous déjà en retard?

×