L’examen final                                      à chaque candidat de « nettoyer ses lunettes »                        ...
L’examen se déroule en 3 Temps :                   La complexité des différents rôles (président du1e /une partie théoriqu...
Cet examen et la philosophie qui le sous-tend        par une meilleure image de soi, donc une pluspermettent, pour certain...
4
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La certification coach_&_team_®

443 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
443
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La certification coach_&_team_®

  1. 1. L’examen final à chaque candidat de « nettoyer ses lunettes » c’est-à-dire de regarder ce qui se joue pour luidans la Formation C&T en passant un examen. « Ai-je le droit de réussir ? Ai-je saboté mes précédents examens ? Quelles sont mes croyancesJe souhaiterais, dans cet article, développer concernant les examens ? Si ce sont mes pairsles enjeux de l’examen final de la formation qui m’évaluent (et non les enseignants), cela aCoach and Team ∗afin de montrer ce qu’il t’il moins de valeur ? »…se joue pour chaque coach, qu’il soit candidatou membre du jury. Autant de questions qui peuvent difficilement être traitées dans le groupe didactique.Chacun, selon qu’il soit néophyte ouprofessionnel pourra faire des liens avec ses Chaque module est centré sur un thème etpratiques antérieures afin de les comparer, comprend une partie orientée sur le diagnosticvoire de les enrichir. et une partie axée sur les modes d’intervention. Chaque module va être l’occasion de vivre et deJe pense qu’il y a, au moins, trois s’approprier la culture C&T :niveaux d’enjeux différents : Le sens est premier par rapport au processus etLe premier est de terminer la formation par 2 au contenu. L’attention portée à l’inclusion estjours de passage de la certification. Le second sans cesse présente et justifie que l’on y passeest de vivre une expérience de croissance, le temps nécessaire. L’expérimentation despendant 2 jours, qui soit différente des différents rôles et de leurs ambiguïtés, tout aupassages d’examens vécus par le passé. Enfin, long du parcours, permet de se construire unle troisième enjeu est d’acter un point de minimum « d’ okness » comme disent lesdépart vers son identité future et d’en Analystes Transactionnels, c’est à dire undévelopper les composantes. minimum de sécurité ontologique pour surfer dans le chaos et la complexité. La théorisation de sa pratique et la pratique de la théorie stimulent les coachs en formation pour intégrerTerminer la formation par 2 jours de une gymnastique intellectuelle de la positionpassage de la certification Méta.La formation CT est composée de 7 modules Comme l’écrit VICTOR FRANKL 1 dans son livrequi s’étalent sur une année. Elle vise à « Découvrir un Sens à sa Vie », le passage de laproposer un cadre de développement pour certification Coach and Team positionnée à la finchaque personne afin de lui permettre de de la formation va créer une tension vers unevivre sa transformation identitaire. Il finalité, un objectif, un but pour la personne ets’agit d’avantage de permettre à la personne pour le groupe. Cette tension positive va« d’être coach » que de faire du coaching. mobiliser les énergies individuelles etCette dernière a comme objectif de collectives. Elle va impacter sur toutes lesdévelopper la posture et l’attitude actions de la vie du groupe.fondamentale plutôt que de construire etd’acquérir une boite à outils, même si ceux-ci Cette certification C&T a pour enjeux de vérifiersont indispensables à la panoplie que le candidat a intégré le cadre de référenceprofessionnelle d’un coach. C&T, de mesurer son degré de professionnalisme dans son métier,Ce parcours identitaire se construit pendant d’identifier son degré d’Okness et de conscience,une année à partir du travail en grand groupe, ou encore, de montrer à ses pairs qu’il peut-êtrepar l’engagement au sein d’un groupe de un « coach recommandable » auprès d’unepairs, par des lectures, par l’intégration clientèle ou d’un réseau professionnel.d’outils de communication comme l’AnalyseTransactionnelle ou la ProgrammationNeuroLinguistique, par la supervision, par letravail de thérapie et, surtout, par l’aller-retour que va faire la personne avec sapratique.Le fait d’avoir un lieu thérapeutique actifpendant la formation permet∗ C&T (Coach and Team) est une marque déposé parTransformance 1
  2. 2. L’examen se déroule en 3 Temps : La complexité des différents rôles (président du1e /une partie théorique où le candidat est jury, membre du jury, candidat, client) estinterrogé sur une dizaine de questions, vécue, tour à tour, avec un fort enjeu. Pour lechoisies par les membres du jury, parmi un bien du candidat et du jury, le processuscorpus de 45 thèmes qui se recoupent et d’évaluation oblige à se mettre rapidementpeuvent être abordés sous n’importe quel d’accord.angle. Et,au delà de cette réalité, le processus2e/Une partie « live » c’est-à-dire un coaching d’apprentissage se poursuit en permettant àdevant le jury avec métacommunication4 sur chacun de se présenter devant ses pairs et dece qui s’est passé en terme de diagnostic et dépasser le « complexe de l’imposteur » J’osede choix d’intervention. me montrer ! jusqu’à présent je pensais être nul3e/Enfin, La présentation de sa carte d’identité mais maintenant les autres aussi vont s’enet des éléments de son parcours qui lui ont apercevoir !permis d’être coach aujourd’hui. Le processus de notation est lui-mêmeChaque partie dure en moyenne 60 minutes symbolique de ce que vivent les membres d’uneet le processus global de certification dure équipe lors d’une prise de décision.environ 3 heures. Une Réflexion Individuelle Préalable (intitulée RIP)est demandée à chacun. Elle oblige lesLe rôle du jury est prépondérant, difficile et membres du jury à prendre leursambigu. Il est prépondérant parce qu’il est là responsabilités, l’annonce de la première notepour créer les conditions qui permettent au est sans commentaire, une synthèse est faitecandidat de montrer sa puissance. Il est par le président du jury pour savoir si le tempségalement difficile parce que le jury va de débat va être long ou non, unexpérimenter la bienveillance sans la développement par chaque membre du jurycomplaisance. Enfin, il est complexe parce concernant les raisons de sa note dans unqu’il s’agit d’évaluer des pairs qui vont temps court en exposant ce qui donne corps àl’évaluer ensuite. cette note et ce qui manque pour arriver à la note de 10 (et pas seulement ce qui ne va pas),Chacun va pouvoir faire la différence entre la une nouvelle note en tenant compte de ce quedimension objective et la dimension subjective chacun a dit et qui a permis au membre du jurydes différents rôles. d’élargir sa représentation, enfin une propositionComment j’accueille le fantasme lié à toute du président qui se termine par unsituation d’examen comment au fil des positionnement de chacun et une décisiondécouvertes je vais pouvoir développer les collective.dimensions objectives qui vont m’aider dansma propre croissance. Le fait de s’appuyer d’abord sur ce qui manque pour arriver à 10 est une façon de partir d’unL’originalité de cette certification est de autre point de vue de la personne. Cela sousprévoir l’accès à une « personne ressource », entend qu’elle est capable d’avoir cette note etappelée « Rover ». Son rôle est d’assurer une que le jury va lui indiquer comment le faire. Quefacilitation et une régulation du processus lui- les personnes ont fait un travail de nettoyagemême à la demande du jury et/ou du candidat qui permet de sortir de l’idéalisation et de lalors d’une difficulté rencontrée. perfection. Cet examen stimule les coachs à développerVivre une expérience de croissance leur professionnalisme et les invite à fairependant 2 jours monter leur niveau de conscience.Même dans le monde des métiers de la Avec ce processus, nous sortons de larelation d’aide Il y a peu d’exemples, , où ce logique des EGOS (« je suis seul détenteurtype de processus existe. de la véritable évaluation ») pour rentrer dans la logique des EGAUX (« nous co-La certification C&T est, en effet, innovante construisons ensemble en renonçant àparce qu’elle est autogérée par le groupe. notre propre vision perçue commeD’autre part, Celle-ci est holomorphique parce unique »).que l’on revit en 2 jours tout ce qui s’est jouésur l’ensemble de la formation et ce quiconstitue le fondement du métier de coach. 2
  3. 3. Cet examen et la philosophie qui le sous-tend par une meilleure image de soi, donc une pluspermettent, pour certains, de vivre un forte sécurité ontologique.processus réparateur par rapport auxexamens vécus antérieurement, souvent dansla « pédagogie noire »3. Pour l’enseignant, qui anime la promotion, sonPour exemple, Valérie et Jacques, deux coachs rôle change progressivement. Il démarre dansd’une même promotion ont partagé, dès une position haute, celui qui est supposé savoir,l’examen blanc, combien le fait de passer qui donne un cadre de travail et en devient ledevant un jury réactivait ce qu’ils avaient vécu gardien.par le passé. Ils évoquaient, souvent avec Mais très vite, il laisse place à l’auto-beaucoup d’émotion, ces jurys qui, d’une organisation du groupe, il délègue l’animation etcertaine façon, les ont plus déstabiliser que l’organisation du module à une équipe detester dans leurs connaissances. coachs, il stimule les groupes de pairs à vivre unAlors que la « pédagogie blanche » nous invite maximum d’examens blancs afin d’accompagnerà créer les conditions pour que le candidat les futurs certifiés vers leur rôles d’évaluateurs.puisse montrer sa puissance ; ce qui permetde vivre la bienveillance, sans la complaisance Son rôle, pendant l’examen, devient alors celuicar ce qui prévaut c’est l’intention positive. d’une Personne Ressource qui va intervenir pour donner une information, aider une régulation, soutenir un président de jury afin que« Acter un point de départ vers son l’ensemble des acteurs vivent un processus deidentité future » croissance.Cet examen final marque souvent une rupture « Je démarre la formation C&T en qualitédans le vécu identitaire. Les personnes ont d’enseignant et l’examen final me permetexpérimenté qu’une autre pratique de l’altérité de devenir une véritable Personne-est possible, qu’on peut être bienveillant sans Ressources »être complaisant et que les modèlesintrojectés peuvent être complétés par une Serge Eskenaziapproche qui permet une ouverture plus Enseignant et superviseur Certifié CTgrande (pour reprendre le modèle de Schutz). Membre du collège des enseignants CTFrançoise, membre d’une promotion récente,investie dans le développement de la CNV(Communication Non-Violente) développée parle docteur Marshall Rosenberg, m’annonçait 1 VICTOR FRANKL , Découvrir un sens à sa vieson ambition de proposer ce modèle pour aux Editions de l’HOMMEévaluer les formateurs de cette école. 2 EDGAR MORIN (1990), Introduction à la pensée complexe ESF EditeursLes personnes n’imaginent plus un autreexamen de la même façon et découvrent que 3 ALICE MILLER, C’est pour ton bien (Racines de lal’ensemble de la formation mène, au fond, à violence dans l’éducation de l’enfant) aux Editions de l’Aubierce changement de vision. 4 Ce concept de Moi-peau est un concept opératoire qui précise l’étayage du moi sur la peau et implique une homologie entre les fonctions du moi et celle de notre enveloppe corporelle (limiter, contenir,Développer les composantes de son organiser ) :identité cf DIDIER ANZIEUX, Le Moi-peau aux Editions Dunod nouvelle éditions revue et augmentée 1995La réussite de l’examen final a, évidemment,de la valeur pour le « Moi-peau »4, le statutdes candidats.Pour les participants, ils vont pouvoir ’inscriresur leur plaquette cette certification maiscelle-ci prend d’autant plus de profondeur à lalumière ce qu’a vécu le candidat. Lareconnaissance externe devient seconde parrapport à la reconnaissance interne. Ce vécu,qui crée une expérience, une référencenouvelle, renforce l’identité du coach 3
  4. 4. 4

×