1
ORDRE DU JOURI. Evolution de la file active 2012 et des CDAGII. Communication : Rapport d’activité et Site InternetIII. Fo...
I. Evolution de la file active 2012 et des CDAG                                     3
POINT EPIDEMIOLOGIQUE               Données au 31 décembre 2012               COREVIH Ile-de-France NordDonnées compilées ...
Données médico-épidémiologiques                 Au 31 décembre 2012    • File active 1 : 5462 patients    • Nouveaux patie...
File active 2012             1400                   sexe et âge                                                   1186    ...
File active 2012                      Mode de transmission                           292; 5%                              ...
File active 2012        Origine géographique                              172; 3% 86; 2%   37; 1%                         ...
File active 2012             Co-infections VIH-hépatites Co-infections dans la population VIH+                            ...
File active 2012          Statut thérapeutique           373; 7%   1 3%                      39;                          ...
File active 2012                        Les traitements ARVRépartition             des       schémas   de     traitements ...
File active 2012           Données immuno-virologiques                des patients traitésChez les pts traités depuis plus...
File active 2012     Données immuno-virologiques des patients traités depuis plus de 6 moisSuccès immuno-virologique :    ...
Nouveaux dépistés 2012                    Sexe-Age        40                             36                               ...
Nouveaux dépistés 2012               Mode de contamination                              2; 1%                   7; 4%     ...
Nouveaux dépistés 2012             Origine géographique                         5; 3%   2; 1%      1; 1%           1; 1%  ...
Nouveaux dépistés 2012              CD4 au dépistageTranche de CD4 (/mm3)             N*          %>500                   ...
Nouveaux dépistés 2012                Schémas de traitement initiés                                                  N    ...
Données statistiques         du CDAG Bichat – Claude Bernarddu 01/01/2012 au 31/12/2012                    19
Données Statistiques CDAG Bichat 2012                Source :    extraction modulable « partielle »             du logicie...
Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Sexe :   nombre de consultants : 5341   nombre de consultants (femmes) : 2005 (37...
Données Statistiques CDAG Bichat 2012                                                Repartition des patients par classe d...
Données Statistiques CDAG Bichat 2012Pays de Naissance:   Taux de renseignement : 95%   France : 64% (3418/5341)   Aut...
Données Statistiques CDAG Bichat 2012Domicile actuel des patients nés en France:                         Repartition des p...
Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Activité professionnelle :   Taux de renseignement : 64% (3423/5341)  En activité...
Données Statistiques CDAG Bichat 2012Motif de dépistage *                                        NSe rassurer             ...
Données Statistiques CDAG Bichat 2012                                          Sexualité des consultants par genre        ...
Données Statistiques CDAG Bichat 2012                                               Sexualité des Hommes                  ...
Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Travailleurs du sexe (1/2) :  . Taux de renseignement : 83% (4434/5341)  . % Travai...
Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Travailleurs du sexe (2/2) :  .Taux de VIH + Travailleurs du sexe : 14% (22/154)   ...
Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Résultats dépistage VIH :      . TROD :             - Nombre de Tests Rapides réali...
Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Résultats dépistage VIH :  . ELISA :     - Nombre de Tests réalisés : 95.4% (5095/5...
Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Résultats dépistage VHC :     - Nombre de Tests réalisés : 68.2% (3643/5341)     - ...
Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Résultats dépistage VHB :     - Nombre de Tests AcAntiHBc+ : 13% (397/3015)     - R...
Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Résultats dépistage Syphilis :     - Nombre de Tests réalisés : 72% (3858/5341)    ...
Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Résultats dépistage Chlamydiae (CT)* :           - Nombre de Tests Proposés (aux fe...
II. Communication : Rapport d’activité et Site Internet                                         37
Rapport d’activité (1)Le projet d’évolution du rapport d’activité des COREVIH répondaux demandes de clarification et de si...
Rapport d’activité (2)Méthode :• Groupe de travail, issu du comité national de suivi des  COREVIH comprenant des représent...
Rapport d’activité (3)• Consultations des acteurs du COREVIH sur une proposition de  trame le 22 janvier 2013• Expérimenta...
Rapport d’activité (4)Avantages :• Simplification du rendu d’activité qui jusqu’à présent mobilisait  toute l’équipe du CO...
Rapport d’activité (5)Inconvénients :• Dématérialisation implique la disparition de notre principal outil  de visibilité e...
Rapport d’activité (6)Proposition 2013 :• Editer une présentation de la situation épidémiologique 2012,  possibilité d’y a...
Site Internet (1)Constat :• Bonne structure du site• Faible fréquentation• Actualisation insuffisanteObjectifs :• Valorise...
Site Internet (2)Plan d’action :• Rénovation de la page d’accueil : nouvelle bannière,  valorisation des thématiques abord...
III. Focus Dépistage                       46
Présentation et évaluation  des deux projets TROD migrants• Escale• Association URACA                           47
Dépistage du VIH par TROD en 2012         au foyer COALLIA    Montigny les Cormeilles (95)          Réunion plénière      ...
CONTEXTE• Association COALLIA : 4 structures d’hébergement,  environ 300 résidents• ESCALE/CDSS/(AIDES)• Déroulement de l’...
50
51
RESULTATS (1)                                                     Tranches dâge des personnes dépistées. 41 personnes dépi...
RESULTATS (2)         Répartition par zone géographique des             patients originaires dAfrique.                    ...
RESULTATS (3)• ATCD de dépistage: 31/41 (1/11 F et 9/30 H)  – Année du dernier dépistage     • 2012 : 15     • 2011 : 7   ...
BILAN• Constats  – TROD = banalisation du dépistage  – Banalisation adaptée à la population cible• Points positifs  – Renf...
PERSPECTIVES• 2 séances/an de dépistage par TROD avec les  mêmes partenaires.• Attente importante des TROD VHC et VHB.    ...
Action de dépistage rapide du  VIH pour les populations     originaires d’Afrique      Association URACA             2012 ...
Présentation de l’action• 2 séances de dépistage organisées les 5/07/12 et  7/12/12 au CDAG du Pôle Santé Goutte d’Or.• Mo...
Bilan de l’action• 22 personnes dépistées dont 14 femmes et 8 hommes• Origine géographique : Afrique subsaharienne• Age mo...
Les limites de l’action        Les points positifs• Il est très difficile de   • L’action a permis de  faire venir ce publ...
Perspectives• Mobiliser notre public et les aider à s’habituer au  dépistage• Obtenir l’agrément de l’ARS pour La réalisat...
Présentation de la semaine de Dépistage    de l’Agence Régionale de Santé       FLASH TEST 2013      Semaine de dépistage ...
Présentation de la semaine de Dépistage de l’Agence Régionale de Santé (1)1ER DECEMBRE 2012 : annonce de l’organisation d’...
Présentation de la semaine de Dépistage de l’Agence Régionale de Santé (2)• Un double pilotage :- National : Communication...
MODE DE TRAVAIL                  65
Présentation de la semaine de Dépistage de l’Agence Régionale de Santé (4)           Avancement du projet (COREVIH IDF NOR...
Point d’avancement de la Commission Dépistage    • Médecine de Ville    • CDAG    • Urgences                              ...
Dépistage en Médecine de Ville    Pilote : Le Pr Elisabeth BOUVETProfesseur des universités, Praticien hospitalier        ...
Dépistage en médecine de ville• Mise en place du projet « DEPITROD », qui a pour but d’étudier  la faisabilité et l’accept...
Dépistage au CDAG    Pilote : Le Pr Elisabeth BOUVETProfesseur des universités, Praticien hospitalier        Hôpital Bicha...
Dépistage au CDAG (1)• 3 réunions (22/10/12, 14/01/13, 20/02/13)• Participants :    Responsable du groupe :               ...
Dépistage au CDAG (2)• En parallèle :         Mise en place d’un module d’extraction des données        du CDAG Bichat -> ...
Dépistage aux UrgencesPilote : Le Dr Christophe RIOUX        Praticien hospitalier   Hôpital Bichat Claude-Bernard        ...
Dépistage aux Urgences (1)Projet de dépistage VIH par les TROD pendant 6 mois, sur 5hôpitaux de la COREVIH IDF Nord. Forma...
Dépistage aux Urgences (2)• Hôpital René Dubos (Pontoise) : équipe formée à l’utilisation des TROD les 5 et 7 février 2013...
IV. Point d’avancement des commissions 20131.   Commission Dépistage2.   Commission Épidémiologie3.   Commission Éducation...
2. EpidémiologiePilote : Le Pr Yazdan YAZDANPANAHProfesseur des universités, Praticien hospitalier        Hôpital Bichat C...
HIDES 2 en Franceprésentation & organisation                       78
HIDES 2• Intervention et population  Proposition systématique d’un test VIH  à tous les patients (âge ≥18 ans) se présenta...
HIDES 2Maladies indicatrices étudiées1.    lymphome malin, quel qu’en soit le type2.    dysplasie cervicale ou anale ou d’...
HIDES 2•   20 pays européens, 51 centres•   12 centres en France    –   Paris : Bichat, Pitié-Salpêtrière    –   Région pa...
•   Pontoise : Madame Deschaud•   Beaujon : Monsieur Tadlaoui-hbibi•   St Denis : Madame Taverne•   Bichat :    – Zelie Ju...
http://www.hiveurope.eu                   83
3. Education thérapeutique du patient        Pilote : Agnès CertainPharmacienne, Hôpital Bichat Claude-Bernard  Présentati...
COMPOSITION de la COMMISSION ETP           REPRÉSENTANTS     D’ÉTABLISSEMENTS ET ACTBichat-CB : Z. Berki-Benhaddad, A. Cap...
ACTIVITES EN COURS (1)Augmentation de l’offre en ETP sur la COREVIH IDF Nord1- Soutien des sites à la rédaction de program...
ACTIVITES EN COURS (2)Harmonisation des pratiques :1- Evaluation en ETP :⇒ sensibilisation à la réalisation de l’auto-éval...
ACTIVITES EN COURS (3)Outil CAS VIH, phase 2- décembre 2012 : appel à nouvelles questions sur de nouvelles    thématiques ...
4. Prévention et santé sexuelle                  Pilote : Danielle BERESConseillère du Territoire dAction Nord-Ouest Île-d...
Prévention et santé sexuelle• Le questionnaire « patients porteurs du VIH » est finalisé• Attente validation des Affaires ...
5. Médico-socialeVéronique CASTELAINDéléguée nationale FNH VIH                             91
6. Usagers de substances psycho-actives     Pilote : Le Dr Monique GOBERTPraticien hospitalier, Centre hospitalier René Du...
2 axes de travail1)    une étude-test sur l’aide au sevrage tabagique     chez les PVVIH2) Une soirée thématique tabac-PVV...
Etude sur le sevrage tabagique (1)                     Phase I• La première phase consistait à : Evaluer le pourcentage d...
Etude sur le sevrage (2)                       phase I•    Sur 100 questionnaires recueillis par centre, on     dénombre :...
Etude sur le sevrage                      phase II• Accès aux consultations de tabacologie gratuites• Accès aux substituts...
Etude sur le sevrage                 phase II : méthode• Chaque tabacologue est libre de ses prescriptions. Il  pourra ren...
PATIENT N°     SEXE : H     F           AGE      ans     IMPORTANCE ARRET TABAC            / 10     CONFIANCE EN SOI POUR ...
Etude sur le sevrage                    phase II        besoins en personnel médical (1)• Une vacation est de 3h30.• La co...
Besoins pour la phase II              personnel médical (2)• Les hôpitaux de Beaujon, Eaubonne et Pontoise  acceptent de p...
Besoins pour la phase II              Achat des traitements• Substituts nicotiniques :  patchs 21 mg, 14 mg, 7 mg  gommes,...
Problèmes (1)• Difficultés de faisabilité, concernant surtout sur le  financement de l’étude : Les personnels médicaux ne...
Problèmes (2)                 Statut de l’étude• Etude à soumettre au comité éthique Loi Huriet ?  étape CPP (comité de ...
Soirée thématique                    Tabac et VIH•   Résultats enquête tabac•   Epidémiologie•   Interactions ARV-Tabac•  ...
Groupe Usage de substances psycho-actives      Pilote : Le Dr Annie LEPRETRE     Praticien hospitalier, ESCALE/Simone Veil...
Groupe Usage de substances psycho-actives• 2 réunions (08 février et 08 mars 2013) avec compte rendu• Travaux sur le réper...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation réunion plénière de la COREVIH avril 2013

1 384 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 384
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
86
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Décès : 1 seul décès renseigné dans Nadis, les 6 autres ont été identifiés via les hospitalisations SMIT => sous-estimation du nb de cas de décès sur la FA
  • Chez les hommes , la tranche d’âge la plus représentée est celle des 41-50 ans. Les femmes se répartissent équitablement dans les tranches 31-40 ans et 31-50 ans. L’âge moyen pour les femmes est de 42 ans. L’âge moyen pour les hommes est de 46 ans.
  • Les hommes sont majoritairement d’origine française  : 53% des hommes. Les femmes sont pour la plupart originaire d’ Afrique subsaharienne : 63% des femmes.
  • Moins de VIH-VHC à Bichat qu’en France Plus de patients d’origine subsaharienne à Bichat qu’en France Bichat France Sexe F 37% 32% Transmission hétérosexuelle 50% 42% UDIV 5% 13% Origine subsaharienne 37% 14% Sources : BEH N°23/2005 (Prévalence des co-infections par les virus des hépatites B et C dans la population VIH+, France, juin 2004 BEH N°46/nov 2007 - Surveillance d' l'infection VIH/sida en France, 2006
  • Avec II augmente normal car II n’existait pas en 2009
  • COALLIA = ex AFTAM. une résidence sociale : 160 Personnes Hébergées (PH), 1 Travailleur Social (TS), • un centre d’hébergement et de réinsertion sociale (34 PH, 5 TS), • un centre d’hébergement, de réinsertion sociale et de stabilisation (16 PH, 3 TS). un Centre d’Accueil de Demandeur d’Asile ( 105 PH, 5 TS) ne participant pas à l’action Évaluation nombre de personnes concernées par l’action = 300 Majorité des personnes hébergées = originaire d’Afrique Sub saharienne Équipe ESCALE : pilote du projet= Laurence Morisset, AS mi-temps, Annie Leprêtre, PH mi-temps, Anne Sophie Bonvarlet, psychologue mi-temps, Christelle Bernard, IDE 0,75 ETP et Nicolas Gruat, praticien attaché O,3 ETP CDSS-CDAG Val d’Oise : Catherine Neveu, IDE responsable AIDES: Christophe Bonvalot. Réunions préparatoire avec groupe de pilotage. Regret: pas de représentant des hébergés car pas de conseil de la vie sociale. Tractage avant les 2 reunions info généraliste en juin et juillet. « tour des chambres » avant les 2 réu généralistes et les séances de dépistage. Objectifs 2 réu généralistes: se faire connaitre, apporter des éléments de compréhension sur la politique de dépistage et les outils proposés en France (1 er une fin d’AM= 25 personnes +enfants 2 ème un début d’AM= 9 pers+4 enfants); méthodes d’animation utilisées: photo-langage, brainstorming
  • Constats: les personnes rencontrées étaient plutôt bien informées sur le VIH/SIDA et l’intérêt du dépistage. Peu ou pas de connaissances sur les hépatites. Abandon de la session d’info collective pour un accueil individualisé avec outils (quizz, vidéos, brochures). Simplification du questionnaire pré test pour privilégier discussion individuelle post test. Anticipation de la CAT si test positif pour ne pas éveiller le soupçon en passant beaucoup de temps avec la personne (préparation horaires de RV, n de portable, plan accès hôpital) proposer de rediscuter plus tard dans la salle si besoin.
  • Prendre en compte le manque quasi-total de connaissances de la population cible sur les hépatites B et C
  • 24/06/12
  • 24/06/12
  • 24/06/12
  • 24/06/12
  • Présentation réunion plénière de la COREVIH avril 2013

    1. 1. 1
    2. 2. ORDRE DU JOURI. Evolution de la file active 2012 et des CDAGII. Communication : Rapport d’activité et Site InternetIII. Focus Dépistage : - Présentation et évaluation des deux projets TROD migrants - Présentation de la semaine de Dépistage de l’Agence Régionale de Santé - Point d’avancement de la Commission Dépistage : Urgences, CDAG, Médecine de VilleIV. Point d’avancement des projets 2013 2
    3. 3. I. Evolution de la file active 2012 et des CDAG 3
    4. 4. POINT EPIDEMIOLOGIQUE Données au 31 décembre 2012 COREVIH Ile-de-France NordDonnées compilées de la file active Nadis de l’hôpital Bichat-Claude Bernard et des files actives de l’hôpital René Dubos (Pontoise), de l’hôpital Simone Veil (Eaubonne), de l’hôpital Beaujon (Clichy) et de l’Institut Franco-Britannique (Levallois-Perret) 4
    5. 5. Données médico-épidémiologiques Au 31 décembre 2012 • File active 1 : 5462 patients • Nouveaux patients : 583 • Nouveaux dépistés VIH : 184 • Décès : 301 File active : Nombre de patients ayant eu au moins un recours au soin en 2012 5
    6. 6. File active 2012 1400 sexe et âge 1186 1200 1000 846 H 800 737 674 F N 618 600 Trans 368 400 310 184 176 200 67 88 81 47 29 0 53 0 13 16 5 54 0 0 N=5462 [0;20] [21;30] [31;40] [41;50] [51;60] [61;70] [71;80] >80 T r a nc he d â g e H: 59% (3235/5462) - F: 38% (1508/5462) Transgenres: 3% (148/5462) 6Age moyen: F: 44 ans – H: 48 ans – Transgenres: 43 ans
    7. 7. File active 2012 Mode de transmission 292; 5% 76; 1% 25; 0% 11; 0% N=5462 583; 11% 2925; 55% 1550; 28% HETEROSEXUEL HOM O/BISEXUEL INCONNU UDIV TRANSFUSION/HEM OPHILE M ATERNO-FOETAL AES55% (2927/5462) des patients contaminés par voie hétérosexuelle 7
    8. 8. File active 2012 Origine géographique 172; 3% 86; 2% 37; 1% N=5453 12; 0% 190; 3% 1; 0% 284; 5% 344; 6% 2187; 41% Données manquantes: 9 2140; 39% FRANCE AFRIQUE SUB-SAHARIENNE AFRIQUE DU NORD AM ERIQUE DU SUD EUROPE OCCIDENTALE CARAIBES ASIE & ASIE DU SUD EUROPE DE LEST AM ERIQUE DU NORD OCEANIE Origine française: 41% de la FA H : 50% (1667/3306) d’origine française 8F: 63% (1278/2037) d’origine subsaharienne
    9. 9. File active 2012 Co-infections VIH-hépatites Co-infections dans la population VIH+ N %VIH (mono-infectés) 4463 82VIH-VHB 392 7VIH-VHC 550 10VIH-VHB-VHC 57 1TOTAL 5462 100En France:24,3% des personnes VIH+ ont AcVHC >0Les coinfectés VIH-VHC sont pour 71,6% des usagers de droguesintraveineuses et sont moins souvent dorigine sub-saharienne: 7,3% 9
    10. 10. File active 2012 Statut thérapeutique 373; 7% 1 3% 39; 4950; 90% N= 5462 TRAITES NAIFS EN ARRET90% (4950/5462) des patients sont traités 10
    11. 11. File active 2012 Les traitements ARVRépartition des schémas de traitements encours N %2 INTI + 1 IP/r 1984 402 INTI + 1 INNTI 1660 34Avec INI * 795 163INTI 21 01 IP/r 31 1AUTRES 442 9TOTAL 4933 100*INI : Inhibiteur de l’anti-intégraseDonnées manquantes : 17 11
    12. 12. File active 2012 Données immuno-virologiques des patients traitésChez les pts traités depuis plus de 6 mois : • Succès virologique (CV<50copies/ml) (N=4403): 87% (3822/4403) • Succès immunologique (CD4 >500/mm3): Tranche de CD4 N* % (/mm3) >500 2574 61 [350;500[ 846 20 [200;350[ 557 13 <200 243 6 TOTAL 4220 100 12
    13. 13. File active 2012 Données immuno-virologiques des patients traités depuis plus de 6 moisSuccès immuno-virologique : 54% (2358/4405) 13
    14. 14. Nouveaux dépistés 2012 Sexe-Age 40 36 35 35 29 30 25 F 19 H N 20 14 14 15 11 10 10 10 5 3 2 1 0 [0;20] [21;30] [31;40] [41;50] [51;60] [61;70] [71;80] Tranche dâge (ans)H : 70% (129/184) – F : 30% (55/184) Age moyen : F : 38 ans – H : 39 ans14
    15. 15. Nouveaux dépistés 2012 Mode de contamination 2; 1% 7; 4% 1; 1% 71; 39% 103; 55% HETEROSEXUEL HOMO/BISEXUEL INCONNU N=184 AUTRE UDIVMode de contamination hétérosexuel : 55% de la pop° H : 54% (70/129) contaminés par voie homo/bisexuelle 15
    16. 16. Nouveaux dépistés 2012 Origine géographique 5; 3% 2; 1% 1; 1% 1; 1% 8; 4% 1; 1% 18; 10% 89; 47% 59; 32% N=184 AFRIQUE SUBSAHARIENNE FRANCE AMERIQUE DU SUD AFRIQUE DU NORD & MOYEN ORIENT CARAIBES ET OCEAN INDIEN EUROPE OCCIDENTALE AMERIQUE DU NORD EUROPE DE LEST ASIE67% (124/184) des patients nés hors de France 16
    17. 17. Nouveaux dépistés 2012 CD4 au dépistageTranche de CD4 (/mm3) N* %>500 59 35[350;500[ 34 18[200;350[ 35 20<200 56 27TOTAL 184 100 68% (125/184) des patients ont une indication thérapeutique (CD4<500/mm3) au moment du dépistage 17
    18. 18. Nouveaux dépistés 2012 Schémas de traitement initiés N % 2 INTI + 1 IP/r 80 65 2 INTI + 1 INNTI 31 25 Avec INI * 10 8 AUTRES 3 2 TOTAL 124 100• 67% (124/184) des patients dépistés ont été mis au traitement au cours del’année• 81% (101/125) des patients qui avaient une indication thérapeutique au momentdu dépistage ont été mis au traitement au cours de l’année•Dans 40% (49/124) des cas, ces traitements ont été initiés dans le mois qui suivaitle dépistage et dans 82% (102/124) des cas, ces traitements l’ont été dans un délaiinférieur à 3 mois 18
    19. 19. Données statistiques du CDAG Bichat – Claude Bernarddu 01/01/2012 au 31/12/2012 19
    20. 20. Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Source : extraction modulable « partielle » du logiciel CDAG 20
    21. 21. Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Sexe :  nombre de consultants : 5341  nombre de consultants (femmes) : 2005 (37.5%)  nombre de consultants (hommes) : 3235 (60.6%)  nombre de consultants (transgenres*) : 73 (1.4%)  nombre de consultants (non renseigné) : 28 (0.6%) *Transsexuels + Travestis (= 6sexeF + 67sexeH + 1sexeNR) Age :  Age moyen (ans) : 29 Ecart type: [10]  Age médian (ans) : 26 [13-80]  Taux de renseignement : 97% (5169/5341) 21
    22. 22. Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Repartition des patients par classe dâge (N=5169) < 18 2,7% 18 à 19 8,1% 20 à 29 51,3%Classe dâge (années) 30 à 39 23,0% 40 à 49 9,6% 50 à 59 3,5% >= à 60 1,7% 0 500 1000 1500 2000 2500 3000 Nombre de patients 22
    23. 23. Données Statistiques CDAG Bichat 2012Pays de Naissance:  Taux de renseignement : 95%  France : 64% (3418/5341)  Autres : 31% (1676/5341) 23
    24. 24. Données Statistiques CDAG Bichat 2012Domicile actuel des patients nés en France: Repartition des patients par domicile ( N=3418) Etranger 0,4 Domicile variable 0,4 Province 2,1 Domicile NR 2,8 Grande couronne (77, 78, 91, 95) 10,3 Petite couronne (92, 93, 94) 31,4 Paris 52,6 0 10 20 30 40 50 60 % de patients 35% des patients habitent les 17ème et 18ème arrondissements 24
    25. 25. Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Activité professionnelle :  Taux de renseignement : 64% (3423/5341) En activité : 69% (2356/3423) Sans activité : 31% (1067/3423) 25
    26. 26. Données Statistiques CDAG Bichat 2012Motif de dépistage * NSe rassurer 3364Relation(s) sans préservatif 2107Changement de partenaire 1396Rassurer son partenaire 1193Passer d’1 relation protégée à 1 relation non protégée 922Rupture/glissement de préservatif 754Prise de risque dans les dernières 48 heures 308Partenaire séropositif(ve) 96* un consultant peut avoir plusieurs motifs de dépistage Taux de renseignement : 96% (5146/5341) 26
    27. 27. Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Sexualité des consultants par genre N = 5238 3000 2612 2500Nombre de consultants 1907 2000 H 1500 F 1000 414 500 155 67 4 62 6 8 3 0 Hétérosexuel Homosexuel Bisexuel Transgenres Sans sexualité Sexualité Taux de renseignement : 98% 27
    28. 28. Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Sexualité des Hommes N = 3356 3000 80,2% 2500 Nombre de consultants 2000 1500 1000 17,5% 500 2,1% 0,2% 0 Hétérosexuel Transgenres Sans sexualité HSH SexualitéHSH : hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes 28
    29. 29. Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Travailleurs du sexe (1/2) : . Taux de renseignement : 83% (4434/5341) . % Travailleurs du sexe : 3.5% (154/4434) - 41% (64/154) sont des Transgenres* - 37% (57/154) sont des Hommes : - Homosexuels : 38/57 (67%) - Hétérosexuels : 11/57 (19%) - Bisexuels : 6/57 (10%) - Sexualité Non renseignée : 2/57 (4%) - 21% (32/154) sont des Femmes - 1% (1/154) dont sexe et sexualité ne sont pas renseignés * Transgenres (transsexuels + Travestis) : 6/6 de sexe F + 57/67 de sexe H 29
    30. 30. Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Travailleurs du sexe (2/2) : .Taux de VIH + Travailleurs du sexe : 14% (22/154) - Transgenres : 20,3% (13/64) - Hommes : 14 % (8/57) dont 8/8 sont homosexuels - Femmes : 3,1% (1/32) 30
    31. 31. Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Résultats dépistage VIH : . TROD : - Nombre de Tests Rapides réalisés : 8.4% (450/5341) - Résultats Négatifs : 97% (435/450) - Résultats Positifs : 3% (15/450) - 10 Hommes (8 HSH*, 2 hétéro.) - 3 Femmes (2 hétéro., 1 bisexuel) - 2 Transgenres - 100% des VIH+ dépistés par TROD ont été confirmés par WB - 60% (9/15) suivis au SMIT* HSH : hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes 31
    32. 32. Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Résultats dépistage VIH : . ELISA : - Nombre de Tests réalisés : 95.4% (5095/5341) - Résultats Négatifs : 98.7% (5029/5095) - Résultats Positifs : 1.3% (66/5095) . Western Blot : - Nombre de Tests réalisés : 65/66 (98%) (1 Non Renseigné) 32
    33. 33. Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Résultats dépistage VHC : - Nombre de Tests réalisés : 68.2% (3643/5341) - Résultats Positifs : 1.5% (54/3643) - 72% (39/54) sont des Hommes - 22% (12/54) sont des Femmes - 6% (3/54) sont des Transgenres 33
    34. 34. Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Résultats dépistage VHB : - Nombre de Tests AcAntiHBc+ : 13% (397/3015) - Résultats Positifs (AgHBS+) : 11% (42/397) - 76% (32/42) sont des Hommes - 19% (8/42) sont des Femmes - 5% (2/42) sont des Transgenres 34
    35. 35. Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Résultats dépistage Syphilis : - Nombre de Tests réalisés : 72% (3858/5341) - Résultats Positifs (TPHA/VDRL) : 4% (157/3858) - 64% (100/157) sont des Hommes - 11% (17/157) sont des Femmes - 25% (39/157) sont des Transgenres 35
    36. 36. Données Statistiques CDAG Bichat 2012 Résultats dépistage Chlamydiae (CT)* : - Nombre de Tests Proposés (aux femmes <25 ans) : 1032 - Acceptation du dépistage : 95.2% (982/1032) - Dépistage réalisé : 90.5% (889/982) - Résultat CT Positif : 14.8% (132/889) - Remise du résultat CT : 82.2% (731/889) - Prise en charge CT immédiat CIDDIST : 90.9% (120/132)* Données issues du fichier Excel renseigné par le CDAG 36
    37. 37. II. Communication : Rapport d’activité et Site Internet 37
    38. 38. Rapport d’activité (1)Le projet d’évolution du rapport d’activité des COREVIH répondaux demandes de clarification et de simplification de cedocument exprimées par les COREVIH.L’objectif de cette évolution :• de faciliter la tâche d’écriture du rapport annuel en proposant un support dématérialisé commun à tous• de mettre mieux en valeur la diversité des actions en proposant un modèle de « fiche action »• de proposer un outil ouvert qui permet de se situer par rapport à des moyennes régionales et nationales• de faciliter l’échange d‘expériences• et de simplifier la synthèse annuelle des rapports d’activité ce qui contribuera également au suivi du plan national VIH. 38
    39. 39. Rapport d’activité (2)Méthode :• Groupe de travail, issu du comité national de suivi des COREVIH comprenant des représentants de chaque collège et de la SFLS, a travaillé durant l’année 2012 en concertation avec la DGS et la DGOS et en lien avec les travaux effectués par les COREVIH pour préparer les éléments permettant de faire évoluer ce rapport d’activité.• Le groupe de travail s’est appuyé sur deux sources : d’une part le rapport type de la circulaire du 27 août 2007, et d’autre part, le travail effectué par les COREVIH (en particulier lors de la rencontre de Dol de Bretagne) sur les fiches actions et les données qualitatives. 39
    40. 40. Rapport d’activité (3)• Consultations des acteurs du COREVIH sur une proposition de trame le 22 janvier 2013• Expérimentation en 2013• Trame définitive en 2014 Le COREVIH Ile de France Nord a répondu à la première consultation et s’est porté candidat pour l’expérimentation (démarche validée par le Bureau 21 mars 2013) 40
    41. 41. Rapport d’activité (4)Avantages :• Simplification du rendu d’activité qui jusqu’à présent mobilisait toute l’équipe du COREVIH sur deux mois au moins• Possibilité de comparer les données régionales pour les thématiques qui nous intéressent 41
    42. 42. Rapport d’activité (5)Inconvénients :• Dématérialisation implique la disparition de notre principal outil de visibilité et de dialogue avec nos partenaires• Trame proposée est beaucoup plus modeste dans ces ambitions que le rendu de la situation épidémiologique réalisé ces dernières années par le COREVIH et qui répondait aux besoins des acteurs• Fiches actions offrent des possibilités limitées quand au rendu d’expérience sur l’ingénierie des projets portés par les commissions• Disparition des bilans d’activités de nos partenaires 42
    43. 43. Rapport d’activité (6)Proposition 2013 :• Editer une présentation de la situation épidémiologique 2012, possibilité d’y adjoindre les bilans d’activité des établissements de notre territoire• Selon l’actualité des commissions, éditer des cahiers thématiques pour informer les acteurs du territoire des travaux du COREVIH 43
    44. 44. Site Internet (1)Constat :• Bonne structure du site• Faible fréquentation• Actualisation insuffisanteObjectifs :• Valoriser cette « vitrine » du COREVIH• Augmenter la fréquentation, notamment des professionnels• Faciliter la navigation par type de publicMoyens :• Choix d’un nouveau prestataire pour la maintenance et le conseil : David BOST• Création d’un comité éditorial• Formation de l’assistante administrative pour mise à jour directe 44
    45. 45. Site Internet (2)Plan d’action :• Rénovation de la page d’accueil : nouvelle bannière, valorisation des thématiques abordées par les commissions, édito• Mise à jour des données : actualisation des commissions, diffusion des CR de Bureau et du Comité, mise en ligne des ppt présentés en commission ou en soirée thématique• Améliorer l’attractivité visuel du site : trombinoscope du Comité et de l’équipe, interview, activation des liens vers les partenaires, ajouter du contenu graphique• Création d’un comité éditorial 45
    46. 46. III. Focus Dépistage 46
    47. 47. Présentation et évaluation des deux projets TROD migrants• Escale• Association URACA 47
    48. 48. Dépistage du VIH par TROD en 2012 au foyer COALLIA Montigny les Cormeilles (95) Réunion plénière Du 09 avril 2013 48
    49. 49. CONTEXTE• Association COALLIA : 4 structures d’hébergement, environ 300 résidents• ESCALE/CDSS/(AIDES)• Déroulement de l’action – 1 réunion info COALLIA – 4 réunions préparatoires – 2 réunions info « offre de dépistage en France » – 3 séances de dépistage du VIH par TROD – 1 réunion de bilan 49
    50. 50. 50
    51. 51. 51
    52. 52. RESULTATS (1) Tranches dâge des personnes dépistées. 41 personnes dépistées (âge moyen 31,4 ans) 18 Dont 11 femmes (âge moyen 28,8 ans) 16 14 et 30 hommes(âge moyen 33,1 ans)) 12 10 8 6 4 2 0 <20ans 20-29 30-39 40-49 >50 ans ans ans ans Durée de séjour en France des étrangers dépistés. 14 1238 personnes de nationalité étrangère 10 8 6 4 2 0 < 1 an 1 à 2 ans 3 à 5ans 5 à 10 ans > 10 ans 52
    53. 53. RESULTATS (2) Répartition par zone géographique des patients originaires dAfrique. Afrique du Nord Afrique de lest Afrique centrale Afrique de louest 53
    54. 54. RESULTATS (3)• ATCD de dépistage: 31/41 (1/11 F et 9/30 H) – Année du dernier dépistage • 2012 : 15 • 2011 : 7 • 2010 : 3 • > 3 ans : 6• 1 test positif/41 : 1 homme Afrique Centrale – 1er RV hospitalier le lendemain – Personne suivie et sous ARV 54
    55. 55. BILAN• Constats – TROD = banalisation du dépistage – Banalisation adaptée à la population cible• Points positifs – Renforcement réseau non hospitalier, connaissance pop migrante et approche transculturelle – Projet mené sans difficulté et bien accueilli• Points négatifs – Médiatrice santé COALLIA trop seule. - La gestion financière hospitalière (….) 55
    56. 56. PERSPECTIVES• 2 séances/an de dépistage par TROD avec les mêmes partenaires.• Attente importante des TROD VHC et VHB. 56
    57. 57. Action de dépistage rapide du VIH pour les populations originaires d’Afrique Association URACA 2012 57
    58. 58. Présentation de l’action• 2 séances de dépistage organisées les 5/07/12 et 7/12/12 au CDAG du Pôle Santé Goutte d’Or.• Mobilisation du public à travers nos actions quotidiennes• Une très large diffusion réalisée autour de l’action. (flyer, site, lettre d’information, journée mondiale du Sida…) 58
    59. 59. Bilan de l’action• 22 personnes dépistées dont 14 femmes et 8 hommes• Origine géographique : Afrique subsaharienne• Age moyen : 35,4 ans ; femmes : 36 ans hommes : 34,3 ans• Dépistage antérieur du VIH : Non : 7 Oui 15 59
    60. 60. Les limites de l’action Les points positifs• Il est très difficile de • L’action a permis de faire venir ce public à faire connaître le un dépistage TROD à notre public• Il également difficile de • Nous comptons les faire attendre renouveler l’expérience• Le dépistage par le TROD n’est pas encore connu 60
    61. 61. Perspectives• Mobiliser notre public et les aider à s’habituer au dépistage• Obtenir l’agrément de l’ARS pour La réalisation des TROD 61
    62. 62. Présentation de la semaine de Dépistage de l’Agence Régionale de Santé FLASH TEST 2013 Semaine de dépistage 22/09/2013 au 29/09/2013 62
    63. 63. Présentation de la semaine de Dépistage de l’Agence Régionale de Santé (1)1ER DECEMBRE 2012 : annonce de l’organisation d’unesemaine de dépistage VIH, par la Ministre de la santé.Inspirée de la semaine «Flash Test» organisée par SIDACTIONen 2012.Prévue la semaine du 23 au 29 septembre 2013.• Objectif :- Faire connaitre et proposer des TROD au plus près des lieux de vie des publics en s’appuyant sur les personnels des CDAG réalisant des actions hors les murs et des associations.• Un élargissement du projet Flash Test 2012 :- 5 régions concernées (Idf, Paca, Rhône Alpes, Languedoc Roussillon, Guyane) 63
    64. 64. Présentation de la semaine de Dépistage de l’Agence Régionale de Santé (2)• Un double pilotage :- National : Communication, Evaluation, Supervision générale- Régional : Mobilisation, Formation, Communication, Mise en œuvre• Une action qui :- mobilise les acteurs impliqués sur les territoires et met en synergie leurs compétences- Crée du lien entre acteurs et participe à améliorer leurs pratiques- Améliore l’accessibilité et le recours au dépistage- Valorise les dispositifs existants 64
    65. 65. MODE DE TRAVAIL 65
    66. 66. Présentation de la semaine de Dépistage de l’Agence Régionale de Santé (4) Avancement du projet (COREVIH IDF NORD)• Dépistage hors les murs dans les foyers de migrants(commission dépistage CDAG)- Recensement des foyers de migrants sur notre territoire (N= 23) prévention du VIH dont ils disposent.- Prises de contacts avec les médiateurs des Mairies en relation avec ces foyers- Réunion avec le chef de projet pour référencer les besoins le 08/04/2013 Prochaine réunion du COPIL le 18/04/2013 Prochaine réunion de la commission Dépistage 66 CDAG IDF Nord
    67. 67. Point d’avancement de la Commission Dépistage • Médecine de Ville • CDAG • Urgences 67
    68. 68. Dépistage en Médecine de Ville Pilote : Le Pr Elisabeth BOUVETProfesseur des universités, Praticien hospitalier Hôpital Bichat Claude-Bernard 68
    69. 69. Dépistage en médecine de ville• Mise en place du projet « DEPITROD », qui a pour but d’étudier la faisabilité et l’acceptabilité d’un TROD pour le VIH en ville, et fera l’objet d’une thèse de Médecine : - rédaction du protocole - rédaction de la lettre d’invitation aux médecins pour participer au projet DEPITROD - envoi de la lettre d’invitation aux 328 médecins généralistes, gynécologues et dermatologues des villes de Levallois, Clichy et Paris 18ème.• Mise en place d’une soirée formation des médecins généralistes aux TROD le 26 Mars 2013 à la Maison des Associations du 18ème, 15 passage Ramey dans Paris 18ème.• Démarrage de DEPITROD fin Mars 69
    70. 70. Dépistage au CDAG Pilote : Le Pr Elisabeth BOUVETProfesseur des universités, Praticien hospitalier Hôpital Bichat Claude-Bernard 70
    71. 71. Dépistage au CDAG (1)• 3 réunions (22/10/12, 14/01/13, 20/02/13)• Participants : Responsable du groupe : Dr C. Charpentier (CDAG St Denis) Pr E. Bouvet (COREVIH IDF-Nord) Dr. D. Mijatovic (Conseil Général du Val d’Oise) Mr Gomberoff (EGO) Dr. J. Larose, Dr. C. Flouriot, E. Zimmermann (CDAG Cergy) C. Moucazambo, F. Louni (COREVIH IDF-Nord) S. Rumi, A. Laroque (I.D.E. CDAG Bichat) F. Aitouaissi (Cadre S.M.I.T. Bichat)• Travaux en cours : - Harmonisation des données recueillies dans les CDAG : - établissement d’une liste d’items commune à tous les CDAG - Dépistage dans les Foyers de Migrants (FM) : - recensement des FM - envoi d’un questionnaire afin de cibler les besoins en matière de dépistage - contact avec les mairies (médiateurs) 71
    72. 72. Dépistage au CDAG (2)• En parallèle : Mise en place d’un module d’extraction des données du CDAG Bichat -> 1ères statistiques émanant du service Possibilité d’acquisition du logiciel informatique du CDAG Bichat + module d’extraction statistique à tous les CDAG du territoire ? 72
    73. 73. Dépistage aux UrgencesPilote : Le Dr Christophe RIOUX Praticien hospitalier Hôpital Bichat Claude-Bernard 73
    74. 74. Dépistage aux Urgences (1)Projet de dépistage VIH par les TROD pendant 6 mois, sur 5hôpitaux de la COREVIH IDF Nord. Formation du personnel desurgences à l’utilisation des TROD.• Hôpital Bichat : personnel déjà formé, dépistage par TROD débuté le 1er décembre 2012• Hôpital Beaujon : personnel déjà formé, dépistage par TROD débuté le 1er décembre 2012• Hôpital Simone Veil (Eaubonne) : ne participe plus 74
    75. 75. Dépistage aux Urgences (2)• Hôpital René Dubos (Pontoise) : équipe formée à l’utilisation des TROD les 5 et 7 février 2013. Début d’utilisation des TROD le 1er mars 2013• Hôpital Delafontaine (Saint Denis) : équipe formée le 8 février 2013, mise en place du dépistage par les TROD le 1er mars 2013. Une séance de formation supplémentaire est prévue fin mars-début avril• Institut Hospitalier Franco-Britannique (Levallois Perret) : équipe formée le 27 février 2013. Dépistage par les TROD pas encore commencé Prochaine réunion prévue le 24/04/2013 75
    76. 76. IV. Point d’avancement des commissions 20131. Commission Dépistage2. Commission Épidémiologie3. Commission Éducation thérapeutique du patient4. Commission Prévention et santé sexuelle5. Commission Médico-sociale6. Commission Usagers de Substances psycho-actives : - Groupe Tabac - Groupe Usage de Substances psycho-actives7. InterCOREVIH : AES et Transgenres 76
    77. 77. 2. EpidémiologiePilote : Le Pr Yazdan YAZDANPANAHProfesseur des universités, Praticien hospitalier Hôpital Bichat Claude-Bernard 77
    78. 78. HIDES 2 en Franceprésentation & organisation 78
    79. 79. HIDES 2• Intervention et population Proposition systématique d’un test VIH à tous les patients (âge ≥18 ans) se présentant consécutivement dans un service de soin avec une maladie indicatrice et non connus séropositif pour le VIH• Estimer la séroprévalence du VIH non diagnostiqué pour une maladie indicatrice 79
    80. 80. HIDES 2Maladies indicatrices étudiées1. lymphome malin, quel qu’en soit le type2. dysplasie cervicale ou anale ou d’un cancer (CIN II et plus)3. hépatite B et/ou C (aiguë ou chronique)4. syndrome mononucléosique5. leucocytopénie inexpliquée ou thrombocytopénie >4 semaines6. dermatite séborrhéique / exanthème7. pneumonie requérant une hospitalisation d’au moins 24h8. lymphadénopathie inexpliquée9. neuropathie périphérique de cause inconnue10. primo cancer du poumon11. psoriasis grave ou récalcitrant (nouvellement diagnostiqué)12. infacrtus de myocarde 80
    81. 81. HIDES 2• 20 pays européens, 51 centres• 12 centres en France – Paris : Bichat, Pitié-Salpêtrière – Région parisienne: Beaujon, Saint-Denis, Pontoise – Province: Bordeaux, Clermont-Ferrand, Fort de France, Nancy, Marseille, Nice, Rennes, Rouen, Tourcoing• Avis favorable CPP - demande d’autorisations CCTIRS et CNIL en cours 81
    82. 82. • Pontoise : Madame Deschaud• Beaujon : Monsieur Tadlaoui-hbibi• St Denis : Madame Taverne• Bichat : – Zelie Julia – Gwenn Hamet – Francoise Louni – Sylvie Le Gac – Malikone Chamsonbat – Cyndi Godard 82
    83. 83. http://www.hiveurope.eu 83
    84. 84. 3. Education thérapeutique du patient Pilote : Agnès CertainPharmacienne, Hôpital Bichat Claude-Bernard Présentation par le Dr Laurent Blum 84
    85. 85. COMPOSITION de la COMMISSION ETP REPRÉSENTANTS D’ÉTABLISSEMENTS ET ACTBichat-CB : Z. Berki-Benhaddad, A. Capillon, Ali TaddlaouiBeaujon : A. Villemant-Uludag, M. Rouvrais, N. Pons-KerjeanEaubonne : C. BernardFondation Chaptal : F. Langlois Jean Jaurès : F. Guiroy, H. OuerdaPontoise : L. Blum, P. JourdainRobert Debré : A. de Lauzanne St Denis : S. Edrief ?ACT Aurore : C. Devillon-Huin MAJ : mars 2013 85
    86. 86. ACTIVITES EN COURS (1)Augmentation de l’offre en ETP sur la COREVIH IDF Nord1- Soutien des sites à la rédaction de programmes ETP : ⇒ VIH : Jean Jaurès en cours⇒ Co-infection VIH/VHC/VHB : réflexion en cours pour travailler en lien  avec Réseau RevHepat et Réseau de Santé Paris Nord2- Contribuer à une formation validante des éducateurs : ⇒ synthèse des offres de formation présentée en bureau (21 janvier); ⇒ montage mutualisé en cours pour 2 formations pour 2013, en « inter-Corevih » IDF  est/nd ⇒ 2 réunions en mars avec mb C° ETP Corevih IDF est ;  ⇒ sollicitation de 4 organismes (EM Patient, FNH VIH, Alliance Educative,  Myriade) ⇒ analyse des propositions : en cours 86
    87. 87. ACTIVITES EN COURS (2)Harmonisation des pratiques :1- Evaluation en ETP :⇒ sensibilisation à la réalisation de l’auto-évaluation annuelle pour les programmes agréés en 2010 et 2011⇒ en perspective, harmonisation des indicateurs quanti-qualitatifs pour les programmes ETP de la Corevih IDF Nd2- Recensement et partage des outils dETP utilisés ; modalités de mise à disposition : réunion projetée avant l’été 2013 87
    88. 88. ACTIVITES EN COURS (3)Outil CAS VIH, phase 2- décembre 2012 : appel à nouvelles questions sur de nouvelles  thématiques - classement fait : prochaine commission 22/04 pour rédiger guide de  l’éducateur- Commande de 10 plateaux pour une mise à disposition plus large de  l’outil => Deux recherches en cours :  - L’outil CAS VIH à domicile (DU ETP CV/métabolique F. Langlois)  - Phase 2 de CAS VIH (Thèse et mémoire de Master ETP D. Le Guider)Education à la santé et ETP : soutenance de thèse de médecine  générale sur les « freins des patients et des soignants à échanger sur le vécu de la sexualité » J. Bouali (juin 2013) 88
    89. 89. 4. Prévention et santé sexuelle Pilote : Danielle BERESConseillère du Territoire dAction Nord-Ouest Île-de-France, Aides 89
    90. 90. Prévention et santé sexuelle• Le questionnaire « patients porteurs du VIH » est finalisé• Attente validation des Affaires Règlementaires de l’Hôpital Bichat• Le protocole de distribution dans les Hôpitaux du territoire du COREVIH Ile de France Nord est en cours• Projet de publication à définir• Le questionnaire médecins sera conçu avec les résultats du questionnaire patients dans un deuxième temps• Soirée en mai-juin sur le Traitement Post-Exposition et AES• Soirée fin 2013 pour présenter les résultats du questionnaire patients 90
    91. 91. 5. Médico-socialeVéronique CASTELAINDéléguée nationale FNH VIH 91
    92. 92. 6. Usagers de substances psycho-actives Pilote : Le Dr Monique GOBERTPraticien hospitalier, Centre hospitalier René Dubos Groupe Tabac Pilote : Eric DAGHER Représentant des usagers COPACI 92
    93. 93. 2 axes de travail1) une étude-test sur l’aide au sevrage tabagique chez les PVVIH2) Une soirée thématique tabac-PVVIH le 30 mai, veille de la journée mondiale sans tabac 93
    94. 94. Etude sur le sevrage tabagique (1) Phase I• La première phase consistait à : Evaluer le pourcentage de patients éligibles à une aide au sevrage tabagique chez les PVVIH en utilisant un questionnaire systématique des 100 premiers patients consultants par centre Établir la liste des patients éligibles 94
    95. 95. Etude sur le sevrage (2) phase I• Sur 100 questionnaires recueillis par centre, on dénombre :1. 14 patients à Bichat2. 13 patients à Beaujon3. 8 patients à Eaubonne4. 3 patients à Pontoise5. 8 patients à Levallois TOTAL 46 patients 95
    96. 96. Etude sur le sevrage phase II• Accès aux consultations de tabacologie gratuites• Accès aux substituts nicotiniques et/ou aux traitements de sevrage gratuits• Pour répondre à une première question : S’il n’y a pas de difficulté de rencontre avec un tabacologue, et s’il y a un accès au traitement, obtient- on des sevrages ? 96
    97. 97. Etude sur le sevrage phase II : méthode• Chaque tabacologue est libre de ses prescriptions. Il pourra rencontrer chaque patient 6 fois, et utiliser le traitement qui lui paraîtra le plus adapté. Il devra remplir une grille d’évaluation .• Un groupe patient VIH pourra être créé sur CDT-net, et renseigné par ceux qui le souhaitent 97
    98. 98. PATIENT N° SEXE : H F AGE ans IMPORTANCE ARRET TABAC / 10 CONFIANCE EN SOI POUR ARRET / 10 DATE CONSULTATION EVALUATION NB DE CIGARETTES/j TEST FAGERSTRÖM HBCO (ppm) SCORE ANXIETE (HAD) SCORE DEPRESSION (HAD) 6 consultations POIDS TR DU SOMMEIL (OUI/NON) TRAITEMENT PATCH (dosage en mg nicotine/j) PATCH (durée/24h) GOMMES (dosage) GOMMES nombre /j CP A SUCER (dosage) CP A SUCER (nombre /j) CARTOUCHES INHALEUR 10mg (nombre/j) CHAMPIX (dosage/24h) ZYBAN (dosage/24h)) ANXIOLYTIQUE (OUI/NON) ANTI-DEPRESSEUR (OUI/NON)04/17/13 AUTRE (OUI/NON) AU FINAL, SEVRAGE ?
    99. 99. Etude sur le sevrage phase II besoins en personnel médical (1)• Une vacation est de 3h30.• La consultation initiale dure 60 minutes. Les consultations de suivi durent 30 minutes.• 1 vacation par semaine sur 6 mois permet d’absorber 10 patients.• 1 vacation sur 9 mois pour 15 patients. 99
    100. 100. Besoins pour la phase II personnel médical (2)• Les hôpitaux de Beaujon, Eaubonne et Pontoise acceptent de prendre sans personnel supplémentaire cette file active• Pour les autres centres, le besoin en tabacologues a été estimé à : 1 vacation sur 6 mois à Levallois 1 vacation sur 9 mois à Bichat Coût 9000 euros 100
    101. 101. Besoins pour la phase II Achat des traitements• Substituts nicotiniques : patchs 21 mg, 14 mg, 7 mg gommes, microtablettes, comprimés à sucer inhaleur• Traitements de sevrage : Varénicline (Champix*) Bupropion (Zyban*)• 50 patients 6 mois de substitution• 50 patients 3 mois de traitements de sevrage Coût ? 101
    102. 102. Problèmes (1)• Difficultés de faisabilité, concernant surtout sur le financement de l’étude : Les personnels médicaux ne peuvent pas être rémunérés directement par la COREVIH Les traitements doivent être achetés par des pharmaciens, puis redistribués dans un cadre précis . L’étude doit comporter un « temps pharmacien », relié à un centre coordinateur 102
    103. 103. Problèmes (2) Statut de l’étude• Etude à soumettre au comité éthique Loi Huriet ?  étape CPP (comité de protection des personnes) Protocole observationnel ?• Décision à prendre : étude confiée au Centre d’investigation clinique de Bichat ? Ou protocole de Recherche ? 103
    104. 104. Soirée thématique Tabac et VIH• Résultats enquête tabac• Epidémiologie• Interactions ARV-Tabac• Risque pulmonaire VIH-tabac• Risque cardio-vasculaire VIH-Tabac• Outils de prise en charge de la dépendance tabagique 104
    105. 105. Groupe Usage de substances psycho-actives Pilote : Le Dr Annie LEPRETRE Praticien hospitalier, ESCALE/Simone Veil 105
    106. 106. Groupe Usage de substances psycho-actives• 2 réunions (08 février et 08 mars 2013) avec compte rendu• Travaux sur le répertoire des structures d’addictologie et de RDR en cours• Consommation de SPA et usage IV dans milieu festif et gay, 3 axes de travail définis : - sensibilisation/formation des infectiologues - formation acteurs communautaires sur hépatites B et C - circuit « fléché et court » de dépistages/ vaccinations et traitements pour la population concernée en contact avec les acteurs communautaires ou professionnel de CAPSA et/ou CAARUD 106

    ×