Organisation du travail et croissance

1 831 vues

Publié le

Adam Smith, Charles Babbage, Taylor et Henri Ford ont expliqué pourquoi l'organisation du travail peut augmenter la croissance économique c'est-à-dire la richesse collective ou le pouvoir d'achat.

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 831
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
203
Actions
Partages
0
Téléchargements
30
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Organisation du travail et croissance

  1. 1. L’organisation du travail source de croissance. Quelques explications en schémas. Filipe De Oliveira professeur de SES juillet 2014
  2. 2. Les réflexions préalables à l’organisation scientifique du travail A
  3. 3. division du travail • gain de temps • dextérité • mécanisation ↑ productivité Adam Smith 1776 = économies d’échelle = innovation ↓ coût production ↓ prix
  4. 4. division du travail ↓ durée de formation emploi de salariés moins qualifiés ↓ coût salarial ↓ coût de formation ↓ masse salariale salaires versés enfants femmes immigrés ↓ coût productionCharles Babbage1885 ↓ prix
  5. 5. L’organisation scientifique du travail (OST) B
  6. 6. le taylorisme 1 Frederick Winslow Taylor flânerie ouvrière production limitée constat
  7. 7. peu de contrainte peu d’ incitation salariés qualifiés maîtrisent leur travail - gestes - temps - processus salaire fixe à la journée constat causes risques : - licenciement - accident le taylorisme 1
  8. 8. + contraintes causes solutions Double division du travail Division verticale du travail tâches exécution/conception mesures gestes et temps Division horizontale du travail ouvriers spécialisés le taylorisme 1 constat
  9. 9. + contraintes causes solutions + incitations salaire au rendement (à la pièce) le taylorisme 1 constat “Travaillez plus, pour gagner plus”
  10. 10. le fordisme 2 Henri Ford 1863-1947
  11. 11. le fordisme 22.1. la production de masse
  12. 12. “Notre premier progrès (…) consista à apporter le travail à l'ouvrier, au lieu d'amener l'ouvrier au travail”
  13. 13. ↑ productivité le fordisme 22.1. la production de masse travail à la chaîne chaîne fixe la cadence moins de déplacements ↓ coût de production
  14. 14. modèle (Ford T) couleur (noir)1
  15. 15. travail à la chaîne ↓ coût de production le fordisme 22.1. la production de masse standardisation peu de pièces différentes peu de couleurs gros volumes d’achat ↓ prix d’achat = économies ’échelle ↑ productivité chaîne fixe la cadence moins de déplacements
  16. 16. le fordisme 22.2. la consommation de masse hausses de salaires “Si nous répandons beaucoup d'argent, cet argent se dépense. Cette prospérité se traduit par un accroissement de demandes pour nos automobiles” 1914 5 $/jour “Il me faudrait deux et peut-être trois de ces ouvriers à bas prix pour remplacer chacun de mes ouvriers bien payés „
  17. 17. baisses de prixhausses de salaires 1909 1910 1911 1914 1917 900 $ 680 $ 590 $ 500 $ 370 $ le fordisme 22.2. la consommation de masse
  18. 18. le fordisme 22.2. la consommation de masse ↑ salaires ↓ absentéisme ↓ turn over ↑ sélection salariés ↓ coût du travail ↑ productivité ↑ motivation ↑ pouvoir d’achat ↑ conso. ↑ ventes de voitures ↓ prix
  19. 19. le fordisme 2production de masse consommation de masse stratégie volume (cf. « law cost » = bas coût)
  20. 20. Les difficultés de l’organisation scientifique du travail (OST) C
  21. 21. saturation du marché généralisation du fordisme crise de la consommation de masse fin économies d’échelle ↑ coûts crise de la production de masse besoins de diversité et qualité fin salaires élevés ↑ confits

×