Ppt session csvs v 6.02

645 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
645
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
40
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ppt session csvs v 6.02

  1. 1. Académie régionale d’éducation et de formation de la région orientale En 2014, nous souhaitons mener des interventions dans une démarche visant la pérennisation des orientations, des structures et des procédures instaurées au PAGESM et où chacun apporte sa contribution. 1
  2. 2. Objectifs de la rencontre  Pour aller plus loin ensemble: Mettre en contexte des orientations du PAGESM  Pour assurer la pérennisation: Un travail de proximité dans la gestion du changement à tous les paliers  Pour assurer la pérennisation: Supporter la délégation dans la mise en œuvre de mesures d’appui aux CCPP et aux ARZP  Pour assurer la pérennisation: Maintenir un accompagnement aux structures de participation mises en place dans un effort de pérennisation de l’approche de gestion participative  Pour affirmer notre rôle de leader: Se donner un plan d’action en accord avec les spécificités de sa délégation 2
  3. 3. Mise en contexte Présenter les orientations et la trajectoire du PAGESM afin que tous les acteurs du changement partagent une reconnaissance commune de l’état des lieux, apprécient les pas franchis et ainsi mesurent le défi du jour, celui de contribuer à une démarche de développement durable. « Construire ensemble la réussite de tous les élèves » 3
  4. 4. Mise en contexte 4
  5. 5. Session de pérennisation et d’accompagnement des structures locales du pagesm February 16, 2014 5
  6. 6. PLAN DE L’INTERVENTION • • • • Bilan des réalisation PAGESM, TDR de la mission actuelle; PTA 2014 ; La stratégie nationale du projet d’établissement • Implantation des CPP et des ARZP. February 16, 2014 6
  7. 7. LE PAGESM: c’est quoi au juste??? PROJET D’APPUI À LA GESTION DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES DU MAROC BUT: Appui à la gouvernance locale en vue d’améliorer la qualité de l’éducation pour les filles et les garçons marocains. RAYONNEMENT:  16 AREFS  Toutes les délégations provinciales du royaume.  Tous les établissements scolaires du royaume. February 16, 2014 7
  8. 8. Composantes du projet (PAGESM) 1: Projets d’établissement 2: Formation des Directrices et Directeurs d’établissement (DÉ) 3: Sélection et évaluation des DÉ 4: Égalité Femme-Homme 5: Appui technique February 16, 2014 8
  9. 9. Bilan des réalisations PAGESM 2011 -Structuration du comité de pilotage national. -Structuration des comités de pilotage régionaux. -Structuration des comités de pilotage provinciaux. -Communication autour du projet en interne et en externe. 2012 2013 -Lancement officiel du projet. -Validation et présentation à tous les niveau du PMOP. -Elaboration et validation du PTA 1. -Collecte des données et feed-back auprès des focus groupes centraux, régionaux, provinciaux et locaux. -Création des CPP et désignation des CCPP et des ARZP dans toutes les DP. -Communication autour du projet en interne et en externe. -Participation à toutes les réunions de concertation sur le projet. -Elaboration et validation du PTA 2. -Formation des CCPP en deux session de formation. -Tenue des premières réunion des CPP. -Démultiplication des formations EPAR à tous les DE. -Réalisation d’un plan régional de communication. -Ouverture d’un site intranet régional PAGESM -Communication autour du projet en interne et en 9 externe.
  10. 10. TDR de la mission (janvier/février 2014) Activités Bénéficiaires Dates suggérées -Présentation des TDR de la mission actuelle -Planification du suivi des réalisations des CPP Membres de l’équipe régionale PAGESM Le mercredi 29 janvier 2014 Rencontre du -Présentation du PTA 2014 CRC -Présentation des TDR de la mission actuelle -Planification des visites de suivi terrain Membres du CRC Jeudi 31 janvier 2014 Rencontre de l’équipe régionale PAGESM Formation chefs de services des délégations Opération -Présentation du bilan des réalisations PAGESM -Présentation du PTA 2014 -Présentation des épars -Mise en place d’un plan d’action par délégation -Présentation du calendrier visites terrain -Chefs de services Jeudi 6 février 2014 de la vie scolaire des finances et des ressources humaines des DP -Coordonnateurs des comités 10 provinciaux
  11. 11. TDR de la mission (janvier/février 2014) Activités Déplacement vers les délégations provinciales Opération -Rencontre de suivi avec les comités provinciaux -Finalisation du plan d’action de chaque DP Bénéficiaires -Chefs de services de la vie scolaire des finances et des ressources humaines des DP -Comités provinciaux Réunion -Déplacement sur -Représentant nationale Rabat ERMG EFH dans les -Responsable C100 PE Dates suggérées -Le 07 DPS de Taourirt/Berkane -Le 10 DPS de Driouèche -Le 11 DPS de Figuig -Le 12 DPS de Jerrada/Oujda -Le 13 DPS de Nador Le 13/14 février 2014 11
  12. 12. TDR de la mission (janvier/février 2014) Activités Opération Formation analyse des systèmes d’emploi -Déplacement vers l’AREF de Taza/ Elhouceima/ Taounat Rencontre d’information et de partage -Déplacement vers Rabat Bénéficiaires -CTAREF -CRM -Représentant ERMG -Responsable de la C200 -Représentant du CRMEF -Chef de division des affaires pédagogiques de l’AREF Dates suggérées 17/18 février 2014 25 et 26 février 2014 12
  13. 13. PTA 2014 C 100  Mise à jour du tableau de bord de suivi des PÉ  Diffusion et présentation du sous-main sur le pilotage du PÉ  Production de deux flash-info de l’AREF sur le PÉ  Production de deux communications par semestre dans divers médias  Organisation d’une journée régionale portant sur la décentralisation-centralisation  Formation des ARZP  Organisation d’un séminaire pour les CCPP de l’AREF  Formation des nouveaux CCPP 13
  14. 14.  Remplissage d’un questionnaire pour la C100  Rencontre régionale pour la promotion du dispositif de suivi et de régulation des PÉ  Établissement du rapport de l’AREF sur l’état de l’avancement du PÉ  Organisation d’un événement de partage sur les bonnes pratiques découlant de la mise en œuvre des PÉ. Frais d’alimentation 61221 176 400 dh Déplacement 614311 54 500 dh Fourniture de bureau Frais d’hébergement et de restauration 613362 Total 61227 H/S T/S… frais de vacations 613544 49 550 dh 48 960 dh 500 dh 329 910 dh 14
  15. 15. C 200  Préparation du plan régional du renforcement des compétences des directions d’établissements scolaires  Collaboration à l’organisation de la logistique des 3 sessions de formation pour la sélection des nouveaux directeurs d’établissements  Rencontre de travail pour établir la procédure de consignation qui convergera avec les pratiques de sélection des DE à l’échelle des AREF Frais d’alimentation 61221 6 000 dh Déplacement 614311 40 500 dh Fourniture de bureau Frais d’hébergement et de restauration 613362 Total 61227 H/S T/S… frais de vacations 613544 1 000 dh - - 47 500 dh 15
  16. 16. C 300  Collaboration à l’organisation de la session de formation sur l’évaluation du rendement des nouveaux DE  Mise en place de stratégies de communication avec le service de communication de l’AREF  Identification des nouveaux besoins de formation pour les gestionnaires en évaluation des DÉ  Rencontre d’information et de présentation de l’application du dispositif de suivi pour la C300 16
  17. 17. C 400  Participation à l’élaboration d’un plan d’accompagnement des RH pour l’implantation des mesures temporaires de sélection et d’évaluation des DE et participer au redressement en vue d’accroitre la représentativité des femmes dans les postes de décision  Mise en place de stratégies de communications dans les l’AREF pour sensibiliser sur les enjeux reliés à la représentativité des femmes  Organisation de sessions d’information et de formation pour mettre en place la structure régionale ERMG Frais d’alimentation 61221 3 000 dh Déplacement 614311 24 000 dh Fourniture de bureau Frais d’hébergement et de restauration 613362 Total 61227 H/S T/S… frais de vacations 613544 50 500 dh - - 77 500 dh 17
  18. 18. C 500  Assurer l’appui rencontres technique à  Contribuer à la planification d’accompagnement en gion la et réalisation au des formations - valuation et des des s  Assurer un appui de proximité aux Délégués et à leurs équipes de directions dans le cadre de la mise en place du suivi-évaluation des CPP  Assurer un appui de proximité pour la mise en place des mesures d’appui aux CCPP et aux ARZP afin d’assurer la mise en œuvre et le suivi-évaluation des PÉ  Organiser un séminaire régional portant sur les CPP  Collaborer à la tenue de la journée régionale sur la décentralisation et la contractualisation  Participer à l’élaboration d’un recueil de bonnes pratiques relatives au PÉ  Appuyer la mise en place de mesures de redressement facilitant l’accès aux femmes à des postes de DÉ  Produire des activités de communication qui sont en lien avec les composantes  Participer aux activités de rapportage et d’évaluation des missions et du projet 18
  19. 19.  Organisation d’activités de suivi, de conseil, de référence et d’accompagnement de proximité des différentes structures d’implantation du PAGESM  Maintien de la mobilisation et de la pérennité des pratiques  Financement de la logistique des CPP  Coordination avec les CCPP pour déterminer les activités de support aux CPP en prévoyant des activités de soutien et de coaching pour les CPP Frais d’alimentation 61221 152 400 dh Déplacement 614311 100 800 dh Fourniture de bureau Frais d’hébergement et de restauration 613362 Total 61227 H/S T/S… frais de vacations 613544 192 000 dh - 16 800 dh 462 000 dh 19
  20. 20. Budget total prévu par l’AREF pour la réalisation du PTA 2014 Frais d’alimentation 61221 344 400 dh Déplacement 614311 235 100 dh Fourniture de bureau Frais d’hébergement et de restauration 613362 Total 61227 H/S T/S… frais de vacations 613544 296 050 dh 48 960 dh 20 300 dh 944 810 dh 20
  21. 21. La stratégie nationale du projet d’établissement  La SNPE, en matière de gouvernance fait promouvoir la décentralisation et la déconcentration  La SNPE cherche à concilier efficience et changement de culture  La SNPE se concentre sur les apprentissages  La SNPE souligne le respect des différences  La SNPE se montre soucieuse des conditions favorables  La SNPE est une prospection de l’avenir  La SNPE propose une démarche pour le PE assimilable à une « roue de régulation »  La SNPE fait appel à la mobilisation  La SNPE précise les modalités de suivi des PE VOIR LA NOTE 125 21
  22. 22. .1 .2 .3 .4 .5 (Approche DCA .6 .7 .8 .9 .10 22 .11
  23. 23. x2440    23
  24. 24. x2440   o o 006/14 24
  25. 25. ENSEMBLE VERS LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES February 16, 2014 25
  26. 26. Premier axe de travail pour assurer la pérennisation Assurer un accompagnement de proximité dans la gestion du changement à tous les paliers et notamment auprès des délégués et des équipes de direction des délégations pour la mise en place et le suivi-évaluation des CPP . Être en projet 26
  27. 27. Une CPP Quelle est votre compréhension de la CPP? ● Qu’est-ce donc? ● Pourquoi favoriser ce type de regroupement? ● Quels en sont les objectifs? ● Quels sont ses avantages? ● Qu’est-ce que ça prend pour réussir une CPP? ● Et quoi encore? 27
  28. 28. Une CPP La CPP est un regroupement de pairs partageant les mêmes problématiques qui se réunissent pour s’entraider professionnellement. La CPP sert à la fois ● à échanger sur leurs bonnes pratiques, ● à rechercher des solutions aux difficultés rencontrées, ● à favoriser l’intégration dans la profession, ● et à développer chez les membres une meilleure confiance en soi. Objectifs, étapes de travail et organigramme des CPP décrits à l’annexe I de la note ministérielle 2X2440 datée du 01 octobre 2012. 28
  29. 29. L’apprentissage par la pratique Plusieurs formules permettent aux gestionnaires de développer l’apprentissage par la pratique ► les communautés de pratiques, ► le coaching, ► le mentorat, ► le co-développement professionnel, ► les communautés d’apprentissage ► etc... 29
  30. 30. Les 3 principes de la CPP 1. Engagement mutuel 2. Entreprise commune 3. pertoire 30
  31. 31. Les actions réalisées par l’équipe centrale de la composante 100 pour accompagner la mise en place des CPP. 31
  32. 32. 32
  33. 33. État des lieux entre le printemps et l’automne 2013  À l’AREF de l’Oriental, 100% des CPP ont été formées. 87% n’ont pas tenu de rencontre;  Les trois principaux motifs invoqués : • Le « timing » inopportun ( examens du bac et rentrée) • Le manque de soutien • Le problème d’organisation • La formation tardive de nos deux CCPP  Les principaux éléments de soutien offerts par la délégation : • Une convocation, • Un soutien matériel, CD, guide et fiches, • La logistique, • La présence d’un membre de la délégation, • L’encouragement de la délégation  La nature des besoins exprimés par les CCPP : • Un soutien de la délégation, • Un appui au niveau de la logistique, • Un appui financier , matériel, • Une feuille de route, des thématiques d’échanges. 33
  34. 34. Deuxième axe de travail pour assurer la pérennisation Supporter la délégation dans la mise oeuvre de mesures d’appui aux CCPP et aux ARZP pour assurer le réseautage/communication des DÉ et la mise en œuvre et au suivi-évaluation des PÉ en vue de la contractualisation. 34
  35. 35. Le mandat des CCPP Mobiliser les participantes et participants; Convoquer et animer les rencontres de CPP; Garder les traces de chaque rencontre; Entretenir des liens avec les autres CPP et les instances de l’organisation. 35
  36. 36. Des actions réalisées par l’équipe centrale de la composante 100 pour former les CCPP. • Formation de tous les coformateurs de CPP. • Formation de tous les groupes de DÉcoordonnateurs de CPP. • Formation de tous les coformateurs de ARZP. 36
  37. 37. Le mandat des ARZP  Associés à une CPP, ils participent sur demande du CCPP. Ce dernier demeure le responsable de la CPP.  En concertation avec le CCPP, ils collaborent à l’élaboration du plan de travail de la CPP.  À la demande du Délégué, ils pourront lui remettre un rapport sur l’état d’avancement des travaux de la CPP  Ils accompagnent individuellement, dans leurs établissements respectifs, les DÉ (une vingtaine)faisant partie de la CPP et agissent comme « coaches » sur le pilotage de la démarche du PÉ;  Ils ne sont ni évaluateurs, ni superviseurs du DÉ. 37
  38. 38. Le PÉ Quelle est votre compréhension du PÉ? ● Qu’est-ce donc? ● Quelle est la valeur de ce document pour la délégation, l’établissement, l’élève? ● Quels en sont les objectifs? ● Quelles sont les retombées attendues? ● Quel est le rôle de la délégation dans la réussite de la mise en œuvre du PÉ? ● Et quoi encore? 38
  39. 39. Ce qu’est un PÉ • Un PÉ est une démarche par laquelle les membres d’un établissement se projettent dans une vision rassembleuse pour la réussite des élèves. • Cette vision se réalise grâce à un plan d’amélioration des apprentissages et des pratiques de l’établissement. • Ce plan d’amélioration scolaire doit se réaliser par les membres de l’établissement en – – – – S’entendant sur un état des lieux, Décidant des priorités, Déterminant les actions qui s’ensuivent, Convenant des modalités de suivi et d’évaluation. 39
  40. 40. Le PÉ 40
  41. 41. Une démarche simple et efficace pour la mise en place d’un PÉ 41
  42. 42. L’ÉPAR 42
  43. 43. Faits saillants sur le PÉ à partir d’une lecture sur le terrain en juin 2012  Une grande variété de réalités se retrouvent sous le concept de PÉ;  On ne peut identifier la proportion de PÉ portant directement sur l’objectif ultime : les apprentissages des élèves;  Alors que le MEN insiste sur la mise en œuvre, les DÉ soulignent l’importance de leur apporter du soutien, de l’appui sous forme de logistique pour ladite mise en œuvre;  Les guides déposés sur le WEB semblent peu répondre à ce besoin de « soutien/appui ». 43
  44. 44. Recommandations de l’équipe centrale de la composante 100  Réduire, pour qui le désire, le nombre d’étapes servant à conceptualiser le PÉ;  Placer davantage l’accent sur la réussite des élèves que sur le contrôle de conformité des processus de gestion du PÉ;  Conserver de la GAR l’esprit de rigueur et de suiviévaluation;  Insister davantage sur les conditions favorables à l’implication du personnel enseignant;  Se montrer patient vis-à-vis les retombées des PÉ au plan des apprentissages;  Centrer l’attention et le soutien sur les DÉ. 44
  45. 45. Vers un tableau de bord pour établir l’état d’avancement de la SNPÉ • Informer sur les 3 niveaux d’indicateurs : – Proportion d’établissements dotés d’un PÉ – Proportion de PÉ mis en œuvre en respect des exigences de la SNPÉ – Conditions favorables à l’atteinte des cibles du MEN : conditions réclamées par les établissements et réponses obtenues par les autres paliers. • Utilisation d’un questionnaire en ligne dans la langue de travail des DÉ. 45
  46. 46. Suivi-évaluation du PÉ • Cinq groupes de convergence ont été tenus dans le but de réaliser un inventaire de besoins du MENFP en matière de suivi-évaluation des PÉ. Des recommandations ont été dégagées. • À cette mission, on souhaite élaborer un premier ébauche du dispositif de suivi-évaluation du PÉ, incluant un tableau de bord enligne, le déposer au MENFP pour validation et y apporter des ajustements au besoin. 46
  47. 47. Suivi-évaluation du PÉ ► Le dispositif de suivi-évaluation du PÉ souhaité par le MEN devrait comporter • des précisions sur la nature de l’objet qui sera suivi et évalué • les principaux résultats visés par le dispositif en question • l’esprit dans lequel il sera réalisé • le détail des modalités 47
  48. 48. Suivi-évaluation du PÉ ► Des précisions utiles: • le suivi consiste à « regarder »  si, oui ou non, les objectifs visés par le PÉ sont atteints, ou en voie de l’être;  et si, oui ou non, les actions envisagées par le PÉ ont été réalisées; • l’évaluation consiste à estimer l’écart entre un PÉ donné et une norme préconisée et connue des DÉ; • L’accompagnement veut dire offrir du soutien technique et méthodologique. Cela suppose une posture de relation d’aide où l’on prend la peine de s’assoir pour bien entendre les difficultés éprouvées et décoder les besoins exprimés. 48
  49. 49. Troisième axe de travail pour assurer la pérennisation Assurer un accompagnement aux structures de participation mises en place dans un effort de pérennisation de l’approche de gestion participative notamment par la construction de réseaux professionnels entre les gestionnaires des AREFS-Délégations-CRMEF-DÉ. 49
  50. 50. Accompagnement aux structures de participation • Lors d’une dernière rencontre, le CRC a mis à la disposition des CPP un budget de fonctionnement. • Les délégations ont rencontré le CCPP et apporté une attention aux interrogations soulevées. • Aujourd’hui, cette rencontre de travail, permet aux Chefs de service de la vie scolaire et aux équipes de leur délégation de développer ou mettre à jour un plan d’action qui définit les mesures d’appui et d’assistance. 50
  51. 51. Et vous, dans le poste de décideur que vous occupez, comment pouvezvous consolider votre engagement dans cette démarche qui vise la pérennisation des nouvelles structures et procédures mises de l’avant en concertation avec les autorités compétentes du MENFP tout au long du PAGESM ? 51
  52. 52. Quelques questionnements susceptibles de soutenir le passage à l’action dans un souci d’accompagnement afin d’assurer la pérennisation des orientations , structures et procédures instaurées au PAGESM. Quel sera votre leadership dans le soutien des DÉ, des CPP et de leurs accompagnateurs (CCPP,ARZP) ainsi que dans les PÉ? Quelles seront vos priorités d’actions dans cette pérennisation? 52
  53. 53. Quelques questionnements susceptibles de soutenir le passage à l’action… CONCRÈTEMENT : Dans le cadre des responsabilités de la Délégation et de votre compréhension du soutien à apporter aux DÉ pour une pérennisation du PÉ, quelles sont les priorités (axes) que vous souhaitez intégrer à vote plan d’action? Quels sont les gestes professionnels (actions) et modalités (moyens, stratégies, ressources) qui permettront cet accompagnement… RÉS ULTATS : À quels indicateurs pourra-t-on reconnaître que cet accompagnement donne des résultats positifs ? Dans le cadre des responsabilités de la Délégation et de votre compréhension du soutien à apporter aux CPP afin d’en assurer leur pérennisation, quelles sont les priorités (axes) que vous souhaitez intégrer à votre plan d’action? Quels sont les gestes professionnels (actions) et modalités (moyens, stratégies, ressources) qui permettront ce soutien… ET les RÉS ULTATS : À quels indicateurs pourra-t-on reconnaître que ce soutien donne des résultats positifs ? accompagnateurs 53
  54. 54. Quatrième axe de travail pour assurer la pérennisation Se donner un plan d’action en accord avec les spécificités de sa délégation. L ’élève et sa réussite au coeur de nos priorités. 54
  55. 55. Proposition de Plan d’action 55
  56. 56. Proposition de Plan d’action 56

×