Exemples de dispositifs
d’appui aux actions de
développement économique
local
Convention d objectifs entre
la Caisse des Dépôts et le ministère chargé de la ville
2
Localisation •  Nationale
Porteur •...
Pôles territoriaux de coopération économique
(PTCE)
3
Localisation
•  Nationale (Exemple : Nord Alpilles - Département des...
Bourse French Tech
4
Localisation •  Nationale
Porteur
•  Banque publique d investissement, Institut national pour la
prop...
Concours Talents des cités
5
Localisation •  Nationale (exemple : Echirolles)
Bénéficiaire •  Porteur d un projet d entrep...
Charte entreprise des quartiers
6
Localisation •  Nationale
Porteurs •  Etat et entreprises (50).
Descriptif de l action
•...
Concours s engager pour les quartiers
7
Localisation •  Nationale (exemple : Nantes)
Bénéficiaire
•  Concours destiné au t...
« Réussir en banlieue »
8
Localisation •  Département de l Essonne
Bénéficiaire
•  Porteurs de projet ou jeunes entreprise...
CréaRîf Développement
9
Localisation •  Ile-de-France
Bénéficiaires
•  Des entrepreneurs issus des quartiers en « phase de...
Entrepreneur dans la ville (EDLV)
10
Localisation •  Lyon
Bénéficiaire
•  Jeunes entrepreneurs, (exemple :Tom Thiellet, cr...
Le pacte de sécurité et de cohésion sociale
11
Localisation •  Marseille
Porteur •  Etat
Bénéficiaires •  Quartiers en dif...
Société d investissement dédiée aux centres commerciaux
des quartiers prioritaires : « Foncièrement quartier »
12
Localisa...
Les actions à venir et à suivre
13
•  Création des écoles de l entreprenariat dans les quartiers prioritaires :
peu d info...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Formation-action Développement économique urbain. Séance 4 - 18/09/14

265 vues

Publié le

Exemples de dispositifs d'appui aux actions de développement économique local.
Formation organisée par le CR-DSU et ARADEL

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
265
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Formation-action Développement économique urbain. Séance 4 - 18/09/14

  1. 1. Exemples de dispositifs d’appui aux actions de développement économique local
  2. 2. Convention d objectifs entre la Caisse des Dépôts et le ministère chargé de la ville 2 Localisation •  Nationale Porteur •  Caisse des Dépôts et le ministère chargé de la Ville Bénéficiaires •  Collectivités, habitants Descriptif de l action •  400 millions d euros de crédits d ingénierie et d investissements immobiliers ayant comme objectifs : Ø  d accompagner les volets « urbain » et « développement économique » des contrats de ville en ingénierie ; Ø  de poursuivre les investissements dans les quartiers (immobilier d activité, immobilier commercial,…) ; Ø  de soutenir la création d emplois et d activités ainsi que l entrepreneuriat. Intérêt pour les quartiers prioritaires •  Cette convention apparait stratégique pour le développement et le renforcement de la vie économique et sociale des quartiers, en vue d une diversification de leurs fonctions.
  3. 3. Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) 3 Localisation •  Nationale (Exemple : Nord Alpilles - Département des Bouches du Rhône) Bénéficiaire •  Le pôle de gestion des déchets et de développement environnemental des Alpilles est initié par le Collectif d'initiatives Nord Alpilles (CINA). Porteur •  Etat Descriptif de l action •  Le collectif d initiatives s'est associé avec deux PME : Bopallet, travaillant sur la revalorisation du bois de palette, et Azur trade- recyclage, positionnée sur le recyclage des déchets industriels banals. A terme, le développement d'une plateforme territorialisée de gestion des déchets. •  Un projet qui permettrait de consolider certaines actions déjà mises en œuvre, comme des chantiers d'insertion. Intérêt pour les quartiers prioritaires •  Les PTCE ne sont pas destinés exclusivement aux territoires prioritaires. Les critères d éligibilité répondent cependant à des enjeux forts pour les quartiers prioritaires : activité innovante et ayant un intérêt social, développement d emplois stables et durables, implication des citoyens.
  4. 4. Bourse French Tech 4 Localisation •  Nationale Porteur •  Banque publique d investissement, Institut national pour la propriété industrielle Bénéficiaires •  Les entrepreneurs porteurs d un projet fondé essentiellement sur une innovation non technologique, à savoir d usages, de procédés ou de services, pour la création de valeur et d emplois. Descriptif de l action •  Cette bourse pourra couvrir la totalité des dépenses présentées, jusqu à 30 000 euros. Intérêt pour les quartiers prioritaires •  Cette bourse n est pas ciblée sur les quartiers prioritaires mais sur les jeunes entrepreneurs. •  Le montant annuel de la bourse est conséquent : 10 millions d euros.
  5. 5. Concours Talents des cités 5 Localisation •  Nationale (exemple : Echirolles) Bénéficiaire •  Porteur d un projet d entreprise Porteur •  Etat Descriptif de l action •  Récompenser et encourager les entrepreneurs qui créent des entreprises dans les quartiers. Le concours récompense les projets d entreprises ainsi que les créations effectives. Intérêt pour les quartiers prioritaires •  Renforcement financier des entreprises, encouragement à la création d entreprise. •  Permettre l émergence d activités qui n auraient pas vu le jour sans le soutien apporté par le concours. •  Favoriser le développement de l entreprenariat dans les quartiers prioritaires. •  Conseiller l entrepreneur pour diminuer les risques financiers liés à la création d une entreprise.
  6. 6. Charte entreprise des quartiers 6 Localisation •  Nationale Porteurs •  Etat et entreprises (50). Descriptif de l action •  Engagement des entreprises à agir en faveur de la lutte contre les discriminations à l embauche. Intérêt pour les quartiers prioritaires •  Contribuer à modifier l image des quartiers, à valoriser les habitants auprès des recruteurs potentiels. •  Eviter un sentiment de rejet de la population, une frustration du fait d être écarté du marché de l emploi à cause de son lieu de résidence. •  En même temps, les effets de cette charte dépendent avant tout de la politique réelle de l entreprise. La signature seule de la charte peut servir l image de l entreprise davantage que celle des quartiers.
  7. 7. Concours s engager pour les quartiers 7 Localisation •  Nationale (exemple : Nantes) Bénéficiaire •  Concours destiné au territoire d intervention de l ANRU. Entreprise :« l atelier-boutique éthique et solidaire » par l exemple. Porteurs •  Fondation agir contre l exclusion (Face), l ANRU, Commissariat général à l égalité des territoires (CGET), l Union sociale pour l habitat (USH), la Fondation Macif, GDF Suez, le Fonds social européen. Descriptif de l action •  Encouragement financier de projets favorisant le développement économique du quartier et la cohérence sociale. Implanté au cœur d un quartier sensible, cet atelier-boutique de couture est particulièrement exemplaire en matière d insertion des femmes par l emploi. Intérêt pour les quartiers prioritaires •  Ce concours est destiné aux territoires d intervention de l ANRU. Quatre dotations de 10000 euros sont distribuées aux vainqueurs.
  8. 8. « Réussir en banlieue » 8 Localisation •  Département de l Essonne Bénéficiaire •  Porteurs de projet ou jeunes entreprises issus ou désirant s implanter dans un quartier prioritaire de l'Essonne Porteurs •  CCI Essonne, Caisse des Dépôts et Consignations, la Préfecture et le Conseil général de l Essonne, le fond social européen Descriptif de l action •  Organisation de rencontres, en un lieu unique, des porteurs de projets et des financeurs possibles. •  Convention de réussite limité à 20 dossiers visant à préparer les porteurs de projets à convaincre les financeurs Intérêt pour les quartiers prioritaires •  Les chambres consulaires apparaissent souvent en retrait du développement économique des quartiers prioritaires. •  Ce cas précis montre que la CCI assure une fonction d animation et de coordination de l offre en matière d aide à la création d entreprise, offre qui est spécialement adaptée pour bénéficier aux territoires prioritaires.
  9. 9. CréaRîf Développement 9 Localisation •  Ile-de-France Bénéficiaires •  Des entrepreneurs issus des quartiers en « phase de développement». •  Des entrepreneurs de l ESS qui agissent en faveur des « quartiers avec un potentiel de croissance ».(ZUS) Porteur •  Adive (agence pour la Diversité Entrepreneuriale) qui est ici porteur de l action initiée par le Conseil Régional d Ile-de-France. Descriptif de l action •  Un diagnostic des besoins de l'entreprise •  Un accompagnement individualisé sous la forme de formations, d'ateliers et d'un coaching individuel pour accélérer le développement de l entreprise •  Temps d échange avec des experts Intérêt pour les quartiers prioritaires •  Un accompagnement complet de l entreprise, allant de son émergence, à sa consolidation et au développement de ses marchés. →  Intéressant d avoir un même organisme s occupant des différents stades de la vie des entreprises. Débat à lancer sur la multiplication et l éclatement des dispositifs et structures d aide à la vie des entreprises.
  10. 10. Entrepreneur dans la ville (EDLV) 10 Localisation •  Lyon Bénéficiaire •  Jeunes entrepreneurs, (exemple :Tom Thiellet, créateur de « Moulin à Salades » Bar à salades à Lyon) Porteur •  EDLV Descriptif de l action •  Apporter une expertise afin de réajuster un business plan ou une stratégie marketing. •  Accompagnement financier reposant sur des prêts à taux zéro de 20000 à 50000 euros, rendu possible grâce à la création d un fonds de 300000 euros. Intérêt pour les quartiers prioritaires •  Soutien des jeunes créateurs d entreprises par la création d un dispositif d accompagnement aux entreprises déjà existantes. •  Apport d une expertise dans les domaines de la gestion, du marketing, de la comptabilité. •  Valorisation de l expérience accumulée par les jeunes chefs d entreprises
  11. 11. Le pacte de sécurité et de cohésion sociale 11 Localisation •  Marseille Porteur •  Etat Bénéficiaires •  Quartiers en difficulté Descriptif de l action •  Un engagement prioritaire de l'Etat pour les quartiers en difficulté dans trois grands domaines d'action : - l'éducation et la priorité à la jeunesse, - le cadre de vie et les services publics dans les quartiers, - l'emploi et l'insertion professionnelle. Intérêt pour les quartiers prioritaires •  Renforcement des politiques de droits communs en faveur des publics des quartiers en difficultés. •  Par le renforcement des équipes de pôle emploi, des équipes des missions locales. •  Par le recrutement d agents « move » affectés dans les centres sociaux pour orienter les jeunes durablement écartés de l emploi. •  Par le développement des « clubs ambition » (coaching intensif pour favoriser l insertion). •  Par le financement des permis de conduire et des abonnements aux transports en commun.
  12. 12. Société d investissement dédiée aux centres commerciaux des quartiers prioritaires : « Foncièrement quartier » 12 Localisation •  Nationale Porteurs •  Caisse des Dépôts et l Epareca (établissement public national d aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux) Bénéficiaires •  Quartiers de la politique de la ville Descriptif de l action •  600 millions d euros pour renforcer et favoriser une activité économique dans les quartiers, notamment par un soutien immobilier au commerce de proximité et par l amélioration du cadre de vie. Intérêt pour les quartiers prioritaires •  Enrichir les fonctions des quartiers, faciliter le développement d activités générant une vie commerciale plus dynamique et contribuant à la vie globale du quartier.
  13. 13. Les actions à venir et à suivre 13 •  Création des écoles de l entreprenariat dans les quartiers prioritaires : peu d information pour l instant pour ce dispositif ayant été annoncé le 8 juillet 2014. •  Création de pépinières d'entreprises, en partenariat avec la Caisse des Dépôts et la Banque publique d'investissement (BPI), au sein des quartiers prioritaires. •  La réforme du Fisac, dont les décrets d application sont attendus prochainement, entrainera probablement une concentration des aides, qui seront par ailleurs distribuées aux vainqueurs d appels à projet.

×