Atelier financier 3 - Le calcul de la caf

197 vues

Publié le

Pourquoi calculer sa capacité d’autofinancement ?

Pour faire face à ses besoins de financements, l’entreprise doit se procurer des ressources.

Celles-ci peuvent être d’origine externe ou interne.

Les :
- emprunts bancaires,
- apports effectués par les associés dans les sociétés,
- subventions ou aides obtenues,

constituent des ressources externes.

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
197
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Atelier financier 3 - Le calcul de la caf

  1. 1. ATELIER FINANCIER Le calcul de la Capacité d’Autofinancement
  2. 2. Pourquoi calculer sa capacité d’autofinancement ? Pour faire face à ses besoins de financements, l’entreprise doit se procurer des ressources. Celles-ci peuvent être d’origine externe ou interne. Les :  emprunts bancaires,  apports effectués par les associés dans les sociétés,  subventions ou aides obtenues, constituent des ressources externes.
  3. 3. La capacité d’autofinancement ou C.A.F représente l’ensemble des ressources internes :  dégagées par l’activité de l’entreprise,  sur une année fiscale et comptable, appelé « exercice ». Elle doit être suffisamment importante pour permettre, principalement:  le remboursement du capital emprunté,  la rémunération du dirigeant, sous forme de :  prélèvements, dans les entreprises individuelles,  dividendes, dans les sociétés.
  4. 4. Mais, elle peut également, servir à :  financer de nouveaux investissements,  renforcer le fonds de roulement,  augmenter la marge de sécurité financière,  couvrir des pertes éventuelles ou des risques. En résumé, la capacité d’autofinancement mesure :  la capacité de développement de l’entreprise,  son degré d’indépendance financière,  son potentiel d’endettement.
  5. 5. Attention ! Il ne faut pas confondre la capacité d’autofinancement avec le résultat net de l’exercice : 1. Le résultat net est un indicateur de la rentabilité de l’entreprise, dont le calcul intègre des charges et des produits « calculés » comme les amortissements, qui ne correspondent pas à une sortie « effective » de trésorerie. 2. La CAF représente la ressource financière réellement générée par l’activité de l’entreprise, compte tenu des entrées et des sorties « réelles » de trésorerie.

×