Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014

1 442 vues

Publié le

Crédit Agricole S.A. publie son deuxième rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE), intitulé « 2013-2014, années de Co-opérations ». Ce rapport illustre la volonté du Groupe d’intégrer sa politique RSE à l’ensemble de ses activités et de ses métiers et d’en faire un thème de différenciation.

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 442
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
52
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014

  1. 1. Responsabiliteé sociale d’entreprise 2013-2014, annees de OPÉRATIONS
  2. 2. Sommaire 32 UN MODÈLE, DES RÉSULTATS 34 Nos principes 36 Notre méthode 38 Performances 2013 : focus sur 9 indicateurs 40 Table de concordance 42 Kiosque 06 AMBITION N° 1 : ACCOMPAGNER LES TERRITOIRES DANS LEURS ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 16 AMBITION N° 2 : RECHERCHER L’EXCELLENCE DANS LES RELATIONS AVEC NOS CLIENTS ET NOS COLLABORATEURS 26 AMBITION N° 3 : MAÎTRISER L’ENSEMBLE DES RISQUES, Y COMPRIS EXTRA-FINANCIERS 04 DES HOMMES ET DES ACTES PRÉSENTATION DU GROUPE 03 MESSAGE DU PRÉSIDENT ET DU DIRECTEUR GÉNÉRAL
  3. 3. PARTICULIERS AGRICULTEURS PROFESSIONNELS COLLECTIVITÉS ENTREPRISES INSTITUTIONNELS CA Immobilier l’immobilierMétiers de de fi nancement et d’in vestissement Banque Inv estmentBank CA Corporate financiersspécialisés Services CALeasingFactoring CAConsumerFinance Ge stiondel’épargne etAssurances Amundi·CACEIS CAPrivateBanking CAAssuran ces Moyens depaiement CA Cards Payments CA Paiement· FIA-NET À l’international C rédit du Maroc · CA Egypt Gru ppo Cariparma Crédit Agricole CAUkra ine · CA Srbjia · CA Bank Polska EnFrance 39Caissesrégionale s de Crédit Agricole LCL BANQUES DE PROXIMITÉ MÉTIERS SPÉCIALISÉS AUTRES FILIALES SPÉCIALISÉES : Crédit Agricole Capital Investissement Finance (Idia, Sodica), Uni-éditions LA BANQUE UNIVERSELLE DE PROXIMITÉ BANQUE D’UN PARTICULIER SUR TROIS EN FRANCE BANQUE DE PRÈS D’UNE ENTREPRISE SUR DEUX EN FRANCE BANQUE DE NEUF AGRICULTEURS SUR DIX EN FRANCE Le groupe Crédit Agricole est le premier financeur de l’économie française et l’un des tout premiers acteurs bancaires en Europe. Leader de la banque de proximité en Europe, le Groupe est également premier gestionnaire d’actifs européen, premier bancassureur en Europe et leader mondial du financement de l’aéronautique. Fort de ses fondements coopératifs et mutualistes, de ses 150 000 collaborateurs et 31 000 administrateurs des Caisses locales et régionales, le groupe Crédit Agricole est une banque responsable et utile, au service de 49 millions de clients, 7,4 millions de sociétaires et 1,2 million d’actionnaires. Grâce à son modèle de banque universelle de proximité - l’association étroite entre ses banques de proximité et les métiers qui leur sont liés - le groupe Crédit Agricole accompagne ses clients dans leurs projets en France et dans le monde : assurance, immobilier, moyens de paiement, gestion d’actifs, crédit-bail et affacturage, crédit à la consommation, banque de financement et d’investissement. Au service de l’économie, le Crédit Agricole se distingue également par sa politique de responsabilité sociale et environnementale dynamique et innovante. Elle repose sur une démarche pragmatique qui irrigue tout le Groupe et met chaque collaborateur en action. L’entrée récente dans les indices extra-financiers de Vigeo-NYSE Euronext témoigne de la reconnaissance de son engagement. 2,5Mds€RÉSULTAT NET PART DU GROUPE 42,3Mds€CAPITAUX PROPRES PART GROUPE 8,3%RATIO COMMON EQUITY TIER 1 NON PHASÉ CRÉDIT AGRICOLE S.A. 5,1Mds€ RÉSULTAT NET PART DU GROUPE 76,3Mds€CAPITAUX PROPRES PART GROUPE 11,2%RATIO COMMON EQUITY TIER 1 NON PHASÉ GROUPE CRÉDIT AGRICOLE UN GROUPE BANCAIRE DE RÉFÉRENCE Member 2014/2015 CRÉDIT AGRICOLE S.A. FAIT PARTIE DE PLUSIEURS INDICES DE RÉFÉRENCE EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE :
  4. 4. D éjà présente dans le Projet de Groupe de 2010, la responsabilité sociale d’entreprise (RSE) est une partie intégrante du plan à moyen terme du Groupe : Crédit Agricole 2016. Notre vision est celle d’une RSE totalement intégrée à l’ensemble de nos activités et de nos métiers, une RSE porteuse d’innovation au service de nos clients et de notre différenciation commerciale, démarche de progrès permanent. Le Crédit Agricole décline sa politique RSE autour de trois ambitions : • accompagner les territoires, leurs habitants et leurs entreprises dans leurs enjeux de développement durable ; • rechercher l’excellence dans la relation avec les hommes et les femmes de l’entreprise, dans le fonctionnement de cette dernière, ainsi que dans la relation à nos clients, à nos fournisseurs et aux autres partenaires ; • maîtriser enfin tous les risques, en allant au-delà des seuls risques financiers et en intégrant les risques environnementaux et sociaux. Chacun de ces axes nous conduit à travailler avec tous les acteurs de notre écosystème, à partager des informations et à trouver avec eux de nouveaux modes d’échanges, de rencontres, d’innovations et de progrès. Crédit Agricole S.A. et ses filiales se sont dotés, depuis 2012, d’une démarche spécifique de mesure du progrès en matière de RSE : FReD. Elle nous permet de mobiliser les différentes entités et de piloter nos engagements RSE au plus près des enjeux des différents métiers du Groupe. Outil de performance globale, elle contribue à déterminer, au même titre que les résultats ou la performance boursière de l’entreprise, la rémunération variable différée des cadres dirigeants. Dans les Caisses régionales, le Pacte Coopératif et Territorial souligne l’importance de notre implantation dans les territoires et notre rôle dans leur financement, une spécificité majeure du Groupe. Il vise à mesurer, suivre et renforcer notre impact sur les territoires, élément clé de nos engagements RSE. Parce que des engagements plus ciblés sont gages d’efficacité, le Groupe dans son ensemble a aussi identifié quatre domaines où, au-delà des défis économiques, les enjeux de société sont majeurs et où nous entendons devenir une référence dans la façon d’y répondre : l’agriculture et l’agroalimentaire, le logement, l’énergie et l’environnement, la santé et le vieillissement. Dès aujourd’hui, le Groupe s’appuie sur cette vision et sur ces outils pour faire de la RSE une pratique quotidienne de chacun d’entre nous, utile et lisible pour nos clients et pour la société. L’objectif est de susciter des échanges, des rencontres et des projets collectifs, porteurs d’innovations. Ces coopérations sont les moteurs puissants de notre performance durable. Lacoopération auserviced’une performancedurable Jean-Marie Sander Président de Crédit Agricole S.A. Jean-Paul Chifflet Directeur général de Crédit Agricole S.A. 3CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014
  5. 5. EN 2013 ET 2014, PARTOUT DANS LE MONDE, LES ÉQUIPES DU CRÉDIT AGRICOLE ONT AGI, INNOVÉ ET COOPÉRÉ AVEC DES PARTENAIRES TOUJOURS PLUS NOMBREUX POUR METTRE EN ŒUVRE 3 AMBITIONS ET 10 AXES D’ACTION RSE. ACCOMPAGNER LES TERRITOIRES DANS LEURS ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT DURABLE AMBITION N° 1 RECHERCHER L’EXCELLENCE DANS LES RELATIONS AVEC NOS CLIENTS, NOS COLLABORATEURS ET DANS NOTRE FONCTIONNEMENT AMBITION N° 2 MAÎTRISER L’ENSEMBLE DES RISQUES, Y COMPRIS EXTRA-FINANCIERS AMBITION N° 3 DES HOMMES ET DES ACTES 5CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014
  6. 6. 1 POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES TERRITOIRES ÊTRE À L’ÉCOUTE DES PARTIES PRENANTES Être à l’écoute de nos parties prenantes internes et externes, comprendre et prendre en considération les problématiques économiques, sociales et environnementales qui les concernent. Avec une organisation décentralisée et une prise de décision partagée entre des structures locales et régionales et des instances nationales, le Crédit Agricole met les territoires au cœur de son modèle coopératif. UNE PRISE DE DÉCISION PARTAGÉE Jean-Louis Delorme, Président Crédit Agricole Franche-Comté Notre Groupe associe d’un côté des professionnels de la banque, qui en maîtrisent les techniques, et, de l’autre, des sociétaires, administrateurs, élus qui s’impliquent concrètement dans les territoires. Cette gouvernance partagée est l’un des fondements du Crédit Agricole. Un sociétaire, c’est d’abord un client, qui fait le choix d’adhérer à une coopérative. Il est donc associé à la vie de l’entreprise. 7,4MILLIONS DE SOCIÉTAIRES 2 483CAISSES LOCALES 31 000ADMINISTRATEURS 3Mds€ DE CRÉDITS OCTROYÉS POUR 100 000 PROJETS DE DÉVELOPPEMENT ET D’INVESTISSEMENT ACCOMPAGNÉS AXE D’ACTION N° ACCOMPAGNER LES DANS LEURS ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT DURABLE TERRITOIRES AMBITION N° 1 7CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014
  7. 7. POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES TERRITOIRES Une monnaie solidaire pour le monde associatif Créés en 2011, les Tookets sont une monnaie solidaire et locale, qui permet d’effectuer des dons. En utilisant une carte de paiement ou un livret d’épargne sociétaire, le client collecte des Tookets. Il peut ensuite en faire profiter l’association de son choix qui perçoit le don réel. Fin avril 2013, près d’un millier d’associations avaient reçu plus de 50 millions de Tookets versés par quelque 50 000 particuliers. D’ici à fin 2014, une dizaine de Caisses régionales devraient avoir adhéré à cette initiative de Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne. Tookets, c’est un exemple parfait de co-construction. C’est la rencontre […] d’une volonté interne à la Caisse régionale de faire choisir par nos clients les associations qu’ils souhaitaient aider et […] d’une initiative d’une entreprise régionale, Immersive Lab qui est désormais notre partenaire. Jean P hilippe, Directeur général du Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne Le patrimoine des régions se révèle Le patrimoine est une ressource pour le développement culturel et économique des territoires. Raison pour laquelle le Crédit Agricole a été pionnier pour le mécénat en France. Dès 1979, la création de la Fondation du Crédit Agricole – Pays de France a permis d’animer le patrimoine des régions (musées, sites naturels, vieux métiers, bâti rural, etc.). En 2013, elle promeut la candidature de la Grotte ornée du Pont d’Arc (dite « Grotte Chauvet ») à l’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco. La Fondation du Crédit Agricole – Pays de France et les Caisses régionales de Crédit Agricole ont soutenu 38 nouveaux projets de préservation et de mise en valeur du patrimoine en 2013, pour près 1,2 million d’euros de subventions. Une agriculture durable à travers le monde La Fondation pour l’Agriculture et la Ruralité dans le Monde (FARM), dont Crédit Agricole S.A. est l’un des membres fondateurs, s’engage auprès d’organisations d’agriculteurs, de producteurs et avec les coopératives agricoles. Elle leur apporte un appui technique et un accompagnement sur mesure pour le financement de leurs investissements et la sécurisation de leurs revenus. FARM capitalise aussi sur les résultats des projets soutenus pour nourrir la réflexion sur le développement grâce à une agriculture durable. LE TERRITOIRE, INCUBATEUR DE CROISSANCE Panneau des lions des cavernes, Grotte ornée du Pont d’Arc LES OUTILS DE LA SOLIDARITÉ Soutenir les institutions de microfinance et le social business En 2013, la Fondation Grameen Crédit Agricole a accordé 30 nouveaux financements, sous forme de prêts ou de prises de participation au profit des institutions de microfinance ou d’entreprises de social business. La finalité de ces financements : soutenir le développement d’institutions locales de microfinance et d’entreprises à mission sociale dans les pays en voie de développement. Activité de « social business » au Cambodge Nous nous félicitons de la qualité du partenariat avec la Fondation pour la microfinance GRAMEEN CRÉDIT AGRICOLE à tous les stades de notre collaboration, qu’il s’agisse des efforts déployés en matière d’innovation ou de l’efficacité et de la proactivité des mesures prises. Toutes les missions accomplies se caractérisent par un haut niveau d’intégrité et de compétences professionnelle et interpersonnelle. Suon Sopheae, Président-directeur général, Chamroeun Microfinance 61,5 M€ POUR 103 PROJETS APPROUVÉS DEPUIS LA CRÉATION DE LA FONDATION GRAMEEN CRÉDIT AGRICOLE 8 CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 9CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014
  8. 8. POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES TERRITOIRESPOUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES TERRITOIRES « Lacartede paiementest unobjettrès symbolique. » STEVEN ART Responsable Commercial des Services de Recyclage d’Umicore Pourquoi Umicore s’est-il associé au Crédit Agricole dans ce projet ? Steven Art : Sensibiliser les consommateurs au recyclage d’un objet de masse comme la carte bancaire est fondamental. Umicore intervient à toutes les étapes du recyclage et garantit la traçabilité de son activité en traitant les matières uniquement sur son site et sans laisser de déchets. Nous recyclons les métaux précieux contenus dans une carte – argent, palladium, cuivre, or – en les purifiant. Les matières recyclées sont réutilisées dans la filière automobile et dans l’industrie électronique. Le Crédit Agricole innove aussi avec une carte bancaire 100 % végétale... Stanislas Pottier : Oui, car nous avons étudié l’ensemble du cycle de vie de la carte : il y a donc le recyclage, mais aussi les matériaux de fabrication. Nous passons progressivement à la résine végétale, « PLA » (polyacide lactique) à base d’amidon de maïs non OGM. La carte écologique montre bien comment la RSE peut être un facteur d’innovation. Notre position de leader sur le marché (14 millions de cartes en France) nous permet par ailleurs d’emmener tous les acteurs d’une filière sur un chemin plus responsable et plus durable. C’est au gré du renouvellement des cartes de paiement de nos clients que nous allons progressivement convertir l’ensemble du parc. Le processus sera achevé d’ici à 2017. CARTE BANCAIRE : FAIRE D’UN GESTE QUOTIDIEN UN ACTE VERTUEUX Pionnier de la carte bancaire écologique, le Crédit Agricole lance une carte 100 % végétale. La banque met en place le recyclage des cartes périmées et structure une filière de récupération et de traitement. Décryptage. Le recyclage des cartes bancaires est-il une nouveauté ? Stanislas Pottier : Le Crédit Agricole est la première banque au monde à s’engager sur cette question. Nous avons mis en place un système de collecte qui propose à nos clients de reprendre leurs cartes périmées pour les acheminer en toute sécurité vers notre partenaire recycleur qui donnera une seconde vie à leurs composants. En 2013, la phase de test sur huit Caisses régionales a permis de collecter 80 000 cartes qui ont été recyclées par l’entreprise belge Umicore. À terme, notre objectif est de structurer une filière française et européenne d’approvisionnement et de recyclage des cartes. STANISLAS POTTIER Directeur du développement durable de Crédit Agricole S.A. PROPOSER DES PRODUITS ET SERVICES INNOVANTS Proposer, dans tous nos métiers, des produits et services innovants répondant aux principaux enjeux de développement durable auxquels sont confrontés nos clients et partenaires.2 La démarche carte environnement en vidéo AXE D’ACTION N° 10 CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 11CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014
  9. 9. POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES TERRITOIRES L’ACCOMPAGNEMENT FACE À LA DÉPENDANCE Financer dans toute la France les projets des aidants dans leur diversité Les aidants familiaux jouent un rôle essentiel face au problème de dépendance (âge, maladie, accident). L’objectif est de permettre aux associations ou organismes d’intérêt général d’impulser, développer ou pérenniser de nouveaux programmes en faveur des aidants. Depuis 2010, en partenariat avec l’Association française des aidants, Crédit Agricole Assurances s’est engagé dans une action de mécénat en faveur des associations locales œuvrant auprès des aidants et des bénévoles. En 2014, Crédit Agricole Assurances a lancé son quatrième appel à projets et a également mis en place un service téléphonique d’accompagnement, Responsage, pour soutenir ses propres collaborateurs aidants face à la perte d’autonomie d’un proche âgé. Pour en savoir plus : www.etreaidant.com 400dossiers reçus 60 PROJETS AIDANTS FINANCÉS POUR 900 000 EUROS DEPUIS 2010 RÉPONDRE AUX DÉFIS SOCIÉTAUX Répondre aux défis sociétaux identifiés dans les quatre domaines d’excellence du Crédit Agricole, en matière d’agriculture et d’agroalimentaire, de logement, de santé et de vieillissement de la population, d’économie de l’énergie et de l’environnement. 3 Ils sont en France plus de huit millions. Les aidants sont un sel de la terre, qui fait vivre au quotidien de magnifiques valeurs de solidarité, de courage, de bienveillance. Ils n’attendent pas compassion mais compréhension. Ils n’ont pas besoin de statues mais de statut, pas d’être admirés ni plaints, mais aidés et accompagnés. Jerome Grivet, Directeur général de Crédit Agricole Assurances Association Kokoro, « Les couleurs de l’espoir » : soutien psychologique des aidants, de personnes malades, dépendantes ou handicapées par l’art thérapie et l’expression créatrice AXE D’ACTION N° Devenir acteur du développement durable par l’investissement Au-delà des seuls signaux issus des marchés financiers, de nombreux clients de banques privées cherchent à devenir acteurs dans le développement durable et responsables via leurs investissements. En partenariat avec les analystes ISR d’Amundi, Crédit Agricole Private Banking leur propose d’évaluer leurs portefeuilles sur la base des critères de l’ISR, en plus des critères de prix et de rendement. Mobiliser des fonds pour des actions sociales ou environnementales Favoriser les projets à vocation sociale et environnementale des particuliers et des professionnels : c’est l’objectif de l’équipe Sustainable Banking, créée en 2009 par Crédit Agricole CIB et spécialisée en finance responsable. En 2013, en intervenant sur plus de 4 milliards d’euros de Sustainability Bonds (obligations responsables), Crédit Agricole CIB a élargi les perspectives d’un marché et s’est hissé au premier rang mondial. 1,4Md€ C’EST LE MONTANT RECORD D’UNE ÉMISSION DE GREEN BONDS PAR EDF Les green bonds (ou « obligations vertes ») fonctionnent comme des obligations standards, mais dédiées au financement de projets ou d’activités à vocation environnementale ou sociétale : ils sont donc très utiles pour financer les investissements liés à la transition énergétique. LA FINANCE RESPONSABLE Soutenir le déploiement des technologies « vertes » Amundi Valeurs Durables est un fonds en actions qui investit dans les entreprises européennes exerçant au moins 20 % de leur activité dans le développement des technologies « vertes » (énergies renouvelables, efficacité énergétique, gestion
de l’eau et des déchets). Au 31 mars 2014, ce fonds ISR (Investissement Socialement Responsable) atteint un encours de 100 millions d’euros (actifs sous gestion), et affiche une performance nette annuelle de 22,80 % en 2013. 12 CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 13CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014
  10. 10. POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES TERRITOIRES LES ÉNERGIES DE DEMAIN Crédit Agricole Leasing Factoring accompagne les projets de financements sur les énergies renouvelables (biomasse, photovoltaïque, éolien, etc.) en France et sur certains projets à l’étranger. Les risques auxquels le monde agricole doit faire face se sont récemment multipliés : risques d’exploitation, de marché, risques économiques, risques climatiques… Pour les identifier et y faire face, le Crédit Agricole propose à ses clients agriculteurs un bilan des risques agricoles. Il exerce sa responsabilité en les soutenant lors de situations difficiles. Les Caisses régionales ont ainsi accompagné les agriculteurs en difficulté en leur accordant au cas par cas des facilités de trésorerie (prêts, report d’échéances ou consolidation) et ont contribué à la mise en œuvre des dispositifs d’aides décidés par les pouvoirs publics lors d’événements climatiques extrêmes (gel, grêle, inondation, sécheresse, etc.). PLUS DE 2 Mds€ DE FINANCEMENT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES En ce moment, nous travaillons sur un moment clé de la vie d’une exploitation : l’installation. Nous savons que bien démarrer, c’est sécuriser les premières années de production. Nous réfléchissons aux moyens de mieux accompagner ces premiers mois cruciaux. Francois Moury, Directeur du Pôle Agroalimentaire de Crédit Agricole S.A. L’AGRICULTURE, ACCOMPAGNÉE FACE AUX RISQUES Nicolas Jeuffrain, Président de Ténergie Les énergies renouvelables deviennent de plus en plus compétitives. Engagée dans l’éolien et le photovoltaïque, Ténergie possède plus de 60 centrales photovoltaïques dans le monde. Comment avons-nous installé 52 000 panneaux au sol autour de Calmont ? Tout simplement grâce à notre banquier historique LCL et à l’expertise du groupe Crédit Agricole, et plus particulièrement de sa filiale Crédit Agricole Leasing Factoring. Souvent pointé du doigt pour les émissions ou les consommations d’énergie dont il est responsable, l’habitat est un domaine où les améliorations possibles sont nombreuses. Comment créer des bâtiments économes et responsables ? Crédit Agricole Immobilier a signé, en 2013, la charte pour l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires. À fin 2013, 100 % des opérations réalisées ou pilotées par Crédit Agricole Immobilier, tant pour des travaux de rénovation lourde que des constructions neuves en immobilier, bénéficient d’une certification environnementale avec au moins un des labels suivants : HQE® , BBC, BREEAM ou LEED. Cela représente 230 000 m² de bureaux, 450 000 m² de sites gérés et 4 300 logements résidentiels. Pour la construction de bureaux, les critères environnementaux sont également intégrés à toutes les opérations : recherche de pollution, labellisation environnementale via une certification HQE® , ou couplée avec la certification anglo-saxonne BREEAM. 2 885 logements EN CONSTRUCTION LABELLISÉS BÂTIMENT BASSE CONSOMMATION PAR CRÉDIT AGRICOLE IMMOBILIER (FRANCE, 2013) Notre volonté est de mettre l’accent sur le développement des métiers de l’immobilier et le renforcement des synergies intragroupe. Notre ambition est de servir et d’être utiles aux clients investisseurs, aux Caisses régionales, à l’ensemble des filiales du Crédit Agricole et au Groupe. Crédit Agricole Immobilier inscrit durablement sa vision de la ville dans le territoire. Michel Goutorbe, Directeur général de Crédit Agricole Immobilier DES LIEUX DE VIE DURABLES 14 CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 15CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014
  11. 11. POUR L’EXCELLENCE ENVERS NOS CLIENTS ET NOS COLLABORATEURS LES LEVIERS DE LA SATISFACTION CLIENT Une relation client innovante Toutes les études démontrent une modification rapide des comportements et des attentes des clients des établissements bancaires. Les demandes les plus fréquentes recouvrent un meilleur accueil, une meilleure écoute, mais aussi des propositions d’accompagnement personnalisé. C’est ce que le Crédit Agricole a mis en place dans son programme d’entreprise : Relation Client 2.0. Plaçant satisfaction et intérêt du client au cœur de toutes ses actions, le programme a été conçu et testé en 2012 par huit Caisses régionales. Il est, depuis 2013, progressivement étendu à l’ensemble des 39 Caisses régionales. Avec LCL, être connu et reconnu Connaître nos clients, c’est mettre à leur disposition un interlocuteur qui comprend leurs besoins. Les reconnaître, c’est récompenser leur fidélité. Ce sont les deux piliers du contrat de reconnaissance mis en place en 2008 par LCL. L’autre réseau de la Banque de proximité du Groupe en France s’engage ainsi auprès de ses clients pour répondre à leurs exigences actuelles et futures. VISER UNE RELATION DURABLE AVEC NOS CLIENTS Viser une relation durable avec nos clients, en protégeant leurs intérêts et en veillant à l’accessibilité de nos offres. 4 AXE D’ACTION N° DANS LES RELATIONS AVEC NOS CLIENTS ET NOS COLLABORATEURS L’EXCELLENCE RECHERCHER AMBITION N° 2 17CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014
  12. 12. POUR L’EXCELLENCE ENVERS NOS CLIENTS ET NOS COLLABORATEURS AGIR EN EMPLOYEUR RESPONSABLE Agir en employeur responsable, en encourageant le développement personnel et l’employabilité des collaborateurs, en garantissant l’équité, en promouvant la diversité, en favorisant la qualité de vie au travail et le dialogue social. 5 Elle rassemble les engagements sociaux, c’est-à-dire le respect des droits humains dans les domaines d’activité du Groupe et ses sphères d’influence. Les principes d’actions : • agir en cohérence avec les valeurs et cultures du Groupe ; • favoriser la qualité de vie au travail ; • promouvoir le développement économique, social et culturel du territoire d’implantation ; • promouvoir nos engagements sociaux à l’égard de nos parties prenantes externes ; • encourager et favoriser le développement et l’employabilité des collaborateurs ; • garantir l’équité et promouvoir la diversité ; • promouvoir la participation des collaborateurs et le dialogue social. DES PRINCIPES AU SERVICE DE LA COOPÉRATION RÉUNIS DANS UNE CHARTE AXE D’ACTION N° 1 300 dossiers ÉTUDIÉS PAR L’AGENCE D’ACCOMPAGNEMENT CLIENT DEPUIS MARS 2013, 80 % ONT BÉNÉFICIÉ D’UNE SOLUTION DURABLE ÉVITANT LE SURENDETTEMENT AU CLIENT Créer des passerelles, éviter l’exclusion Au 31 décembre 2013, 70 « Points Passerelle » étaient déployés par 30 Caisses régionales pour aider les personnes qui ont subi un accident de la vie (chômage, divorce, décès, etc.) et leur redonner un horizon. D’abord lieu d’accueil, de médiation et de suivi, ce dispositif solidaire propose des solutions sociales et financières et des conseils adaptés en partenariat avec les services sociaux. Depuis son origine, en 1979, il a permis à 62 400 personnes de retrouver une situation stable, dont 9 700 en 2013. L’épargne solidaire, un acte citoyen Lancée en juin 2013, la gamme « L’Autre Épargne » propose différents produits financiers solidaires labellisés Finansol. Les clients peuvent investir dans le contrat solidaire Predica, ainsi que les FCP solidaires et de partage à l’instar de Solidarité – CA Habitat et Humanisme et Solidarité – CA contre la faim. Ils peuvent aussi opter pour des produits participant au développement des territoires avec le Livret Sociétaire. Des solutions sur -mesure Nos clients qui présentent des signes de fragilité financière peuvent bénéficier d’outils diagnostiques dédiés permettant d’évaluer précisément leur situation financière personnelle, avant de leur proposer des solutions adaptées. Ces conseils leur sont proposés par l’Agence d’Accompagnement Client, lancée en 2013 par Crédit Agricole Consumer Finance. ÊTRE ÉPAULÉ MALGRÉ LES DIFFICULTÉS 18 CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 19CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014
  13. 13. POUR L’EXCELLENCE ENVERS NOS CLIENTS ET NOS COLLABORATEURS Le défi de la collaboration intergénérationnelle Chaque génération de collaborateurs doit faire face à des défis spécifiques : insertion et embauche pour les plus jeunes ; maintien dans l’emploi et transmission des savoirs pour les salariés âgés. C’est pour y répondre que plusieurs entités du Groupe ont signé à l’automne 2013 le contrat de génération. Crédit Agricole S.A. s’engage ainsi à développer les talents et la gestion dynamique des parcours professionnels quel que soit l’âge. Handicap et intégration Au terme du troisième accord triennal (2011 à 2013), le taux d’emploi de travailleurs handicapés dans le Groupe est passé de 3,07 % à un peu plus de 4 % de collaborateurs. À fin décembre 2013, toutes les entités du Groupe mettent en œuvre plus de 1 630 mesures pour accompagner plus de 400 personnes en situation de handicap, de l’aménagement du temps de travail jusqu’au cofinancement de prothèses ou encore la prise en charge des déplacements domicile/travail. L’engagement est conforté avec la signature d’un quatrième accord Handicap Groupe ambitieux. Il prévoit pour 2014-2016 : 190 recrutements (dont 70 CDI au minimum), l’augmentation de 50 % des achats et prestations confiées au secteur adapté et protégé, des aides à l’intégration et au maintien dans l’emploi, le développement de la coopération entre toutes les parties prenantes concernées, un effort en matière d’innovation technologique ainsi qu’en faveur des collaborateurs « aidants » ayant à charge des parents ou des enfants en situation de handicap. Les 41 541 collaborateurs du groupe Crédit Agricole S.A. en France bénéficient depuis 2012 d’un accord triennal de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC). Véritable politique de gestion des carrières, il assure le développement de ses collaborateurs et les accompagne tout au long de leur vie professionnelle. Crédit Agricole S.A. place ainsi l’évolution professionnelle au premier rang de ses priorités. La mixité Soucieuse de favoriser la diversité hommes/femmes, la Direction générale prend l’engagement fin 2011 de faire progresser, à horizon 2014, la proportion des femmes dans les cercles de dirigeants. Elle doit passer de 12 à 20 % pour le premier cercle de dirigeants et de 18 à 25 % pour le management supérieur. Par ailleurs, le Comité exécutif accueille sa première femme. Atteindre ces objectifs implique la mise en œuvre d’un plan d’actions ambitieux : constituer un vivier de femmes « ressources clés », mettre en place un mentoring, encourager la création de réseaux féminins internes et promouvoir les femmes notamment par la mobilité. Le groupe Crédit Agricole organise le Grand Prix Crédit Agricole Louise Tallerie et invite les étudiantes de L3 et Master à relever en équipe un défi sur un thème stratégique pour le Groupe. À la clé, un mentoring d’un an par un dirigeant du Groupe, des propositions de stages et de contrats en alternance, et une dotation globale de 20 000 euros. L’ÉPANOUISSEMENT PAR LA GESTION DES CARRIÈRES LA DIVERSITÉ COMME LEVIER DE BIEN-ÊTRE ET DE PERFORMANCE En tant que 1er recruteur du secteur bancaire en France, il est essentiel pour le Groupe de s’engager pour la carrière des femmes. P ierre Deheunynck, Directeur des Ressources Humaines du groupe Crédit Agricole S.A. GRAND PRIX LOUISE TALLERIE 2013 400 CANDIDATES 80 FINALISTES ET 4 PROJETS GAGNANTS 20 CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 21CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014
  14. 14. POUR L’EXCELLENCE ENVERS NOS CLIENTS ET NOS COLLABORATEURS 22 CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 23CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 LIMITER ET RÉDUIRE NOTRE EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE DIRECTE Limiter et réduire notre empreinte environnementale directe, notamment en matière d’énergie, de papier et de déchets. 6 UNE NATURE MIEUX PROTÉGÉE POUR UN FUTUR SOUHAITABLE Compenser les impacts environnementaux De nombreuses initiatives ont été menées par le Groupe afin de mesurer, réduire et compenser ses émissions incompressibles de CO2 et ses impacts environnementaux liés aux consommations énergétiques et à ses activités. Depuis six ans, le Groupe souscrit aux mécanismes de développement propre issus du protocole de Kyoto. Choisis pour leur excellence en matière environnementale et de développement humain, les programmes de compensation carbone ont permis de compenser un total de 42 000 tonnes depuis le début de la démarche. La collaboration initiée en 2009 avec EcoAct s’enrichit année après année. Dernièrement, nous avons impliqué les collaborateurs du Crédit Agricole en leur proposant de voter en amont pour le projet de compensation qu’ils préféraient. Les gagnants d’un challenge interne ont même pu visiter un des projets au Brésil et se rendre compte par eux-mêmes des impacts sur le terrain. Thierry Fornas Président d’EcoAct 42 000 tonnes de CO2 COMPENSÉES PAR LE GROUPE DEPUIS SIX ANS La restauration des écosystèmes dégradés est une priorité depuis déjà plusieurs années. Des partenaires comme EcoAct, Reforest’Action et Livelihoods accompagnent le Crédit Agricole dans cette démarche environnementale. AXE D’ACTION N° Je suis en télétravail un jour au milieu de la semaine. Travailler chez moi, dans un environnement calme et familier, me permet de me concentrer plus facilement. En limitant ainsi les trajets en transports en commun, cela réduit significativement la fatigue de la semaine. Barbara Delafenestre Chef de projets marketing à Crédit Agricole S.A. LA QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL Le télétravail répond à une demande croissante des collaborateurs et s’impose comme un facteur de performance supplémentaire pour l’entreprise. Pour en faciliter le déploiement, Crédit Agricole S.A. a signé un accord d’un an en février 2012, tout comme SILCA (GIE production informatique du Groupe), filiale du Groupe. Aujourd’hui, la démarche est également engagée dans d’autres entités : Crédit Agricole Leasing Factoring, Crédit Agricole Immobilier, CACEIS et prochainement Crédit Agricole Assurances. La politique de rémunération responsable vise l’équité et la reconnaissance de la performance individuelle et collective dans la durée. Elle est, de ce fait, porteuse des valeurs du Groupe et respectueuse de l’ensemble des parties prenantes : clients, collaborateurs et actionnaires. Cette politique s’inscrit dans FReD, la démarche globale de promotion et d’amélioration continue des actions du groupe Crédit Agricole S.A. en RSE. L’indice FReD détermine notamment un tiers de la rémunération variable différée des cadres dirigeants, démontrant ainsi que la performance en matière de RSE est stratégique. Tout savoir sur la politique de rémunération de Crédit Agricole S.A. LA RÉMUNÉRATION, VECTEUR D’ÉQUITÉ Campus Evergreen du siège de Crédit Agricole S.A. à Montrouge Projet de reforestation et d’agroforestation d’Araku dans la province d’Andhra Pradesh en Inde
  15. 15. POUR L’EXCELLENCE ENVERS NOS CLIENTS ET NOS COLLABORATEURS La biodiversité au Kenya Mis en place par EcoAct, le projet de compensation carbone REDD+ au Kenya vise à sensibiliser les communautés locales à la nécessité d’utiliser des techniques agricoles soutenables tout en préservant les forêts, leur faune et leur flore. Dans le Kasigau Corridor, zone identifiée « haut lieu de la biodiversité » par Conservation International et particulièrement menacée par l’activité humaine, l’objectif est donc de générer sur le long terme un développement économique local durable et respectueux de la biodiversité, limitant ainsi les émissions de CO2 et la déforestation. Les collaborateurs de Crédit Agricole S.A. ont choisi de soutenir ce projet pour la deuxième fois. La finance carbone au service du développement 130 millions. C’est le nombre d’arbres plantés dans le monde en trois ans grâce au fonds Livelihoods, dont Crédit Agricole S.A. est partenaire depuis sa création fin 2011. Ce fonds finance des projets d’agroforesterie, de restauration de mangrove ou de petite énergie rurale qui bénéficient directement aux communautés rurales d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique latine, soit plus d’un million de personnes. Le principe : les entreprises partenaires achètent des parts dans la SICAV pour financer les projets et reçoivent des crédits carbone en retour. D’un montant de 38 M€, Livelihoods rassemble aujourd’hui les actionnaires suivants : CDC-Climat, Crédit Agricole S.A., Danone, Firmenich, Hermès, La Poste, Michelin, SAP, Schneider Electric et Voyageurs du Monde. Crédit Agricole S.A. entend utiliser les crédits carbone fournis par Livelihoods pour sa compensation carbone volontaire à partir de 2014. Siège de Crédit Agricole S.A. à Montrouge. M. Jean-Paul Chifflet, Directeur général de Crédit Agricole S.A. 24 CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 25CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 L’évaluation du système de management RSE du fournisseur est confiée à un tiers indépendant et spécialisé, la société EcoVadis. Cette évaluation porte sur le système de management RSE des fournisseurs lorsqu’ils répondent à un appel d’offres. Elle peut représenter jusqu’à 30 % de la note. Le principe de la notation consiste à envoyer aux fournisseurs un questionnaire adapté en fonction de leur secteur d’activité et comportant 21 critères groupés en quatre thèmes : l’environnement, le social, l’éthique et la gestion de leur supply chain. RESPONSABLES JUSQUE DANS NOS RELATIONS FOURNISSEURS Prendre en compte les facteurs sociaux et environnementaux dans nos processus d’achat et les relations avec nos fournisseurs et sous-traitants. 7 PRÈS DE 1 000 fournisseurs SOLLICITÉS, 500 ÉVALUÉS (FIN 2013) UNE RELATION ÉQUILIBRÉE AVEC LES FOURNISSEURS Afin de créer les conditions d’une relation équilibrée avec ses fournisseurs dans un contexte économique instable, Crédit Agricole S.A. a signé, fin 2010, la charte Relations fournisseurs responsables. Cette charte est composée de dix engagements pour des achats responsables et une relation équitable et durable entre grands donneurs d’ordres, PME et fournisseurs. Elle porte notamment sur des questions d’impacts environnementaux, d’équité financière ou de réduction des risques de dépendance réciproque. Cela a conduit le Crédit Agricole : • à s’adapter à la loi sur le règlement de ses fournisseurs. Crédit Agricole S.A. intègre désormais à l’ensemble de ses contrats la clause de la Loi de modernisation de l’économie sur les délais de règlement ; • à désigner en son sein un médiateur de la relation interentreprises. En 2013, il a traité trois dossiers avec le médiateur de la République, aboutissant à un protocole réglant à l’amiable des différends relatifs à des arrêts de prestations. L’ÉVALUATION POUR ENCOURAGER LES BONNES PRATIQUES ANALYSTES ECOVADIS Fournisseur Direction des achats Crédit Agricole S.A. Questionnaire + documents justificatifs obligatoires Veille documentaire 360° auprès des parties prenantes (ONG, syndicats, etc.) BILAN D’ÉVALUATION + note RSE* croise contrôle *1 note RSE sur 100 est restituée AXE D’ACTION N° Livelihoods est né du constat que freiner le changement climatique et lutter contre la pauvreté sont étroitement liés. Le fonds est ouvert à toutes les entreprises qui partagent la même philosophie et qui veulent développer des projets de compensation avec une valeur sociale. Bernard Giraud, Président de Livelihoods LA REFORESTATION COLLABORATIVE 5Continents, entreprise à vocation sociale et environnementale, a lancé en 2010 le projet Reforest’Action : il propose aux particuliers mais aussi aux entreprises de planter un arbre, en ligne, et de mesurer les retombées positives de leur geste. Le Crédit Agricole développe cette action dans un village du Sénégal et invite ses salariés et administrateurs à se joindre à la reforestation d’une parcelle. Après avoir soutenu pendant plusieurs années un même projet de reforestation au Sénégal, le Crédit Agricole souhaite aussi développer avec les Caisses régionales des actions en France. En 2014, six Caisses régionales du Crédit Agricole se sont engagées dans des projets en France. Notre collaboration se développe aujourd’hui à travers des actions de reboisement en France soutenues par plusieurs Caisses régionales. Celles-ci contribuent ainsi à restaurer leur environnement local en associant leurs collaborateurs et clients à leur démarche. StephaneHallaire, Fondateur et gérant de 5Continents et initiateur de Reforest’Action
  16. 16. 75 % des collaborateurs FORMÉS À LA LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DES CAPITAUX ET LE FINANCEMENT DU TERRORISME (2013) ÊTRE ÉTHIQUE Être éthique dans les affaires et les opérations bancaires et financières. 8 Parce que la prévention du blanchiment des capitaux et la lutte contre le financement du terrorisme sont des enjeux majeurs, Crédit Agricole S.A. y accorde une extrême importance. Le groupe Crédit Agricole met en place et renforce sans cesse des mesures destinées à prévenir le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme et veille au respect des sanctions internationales comme le gel des avoirs ou les embargos. LA PROTECTION CONTRE LES PRATIQUES FRAUDULEUSES AXE D’ACTION N° L’ENSEMBLE DES RISQUES, Y COMPRIS EXTRA-FINANCIERS MAÎTRISER AMBITION N° 3 POUR LA MAÎTRISE DES RISQUES
  17. 17. Une cartographie des risques de blanchiment a été réalisée et déployée dans l’ensemble des métiers du Groupe. Objectif : bâtir un dispositif de vigilance adapté au niveau de risque identifié, tant pour l’entrée en relation que tout au long de la relation d’affaire. Les vérifications requises sur l’identification du client sont un premier filtre pour prévenir le 90 % des collaborateurs DE CRÉDIT AGRICOLE S.A. ONT ÉTÉ FORMÉS À LA PRÉVENTION DE LA FRAUDE EN E-LEARNING ET EN PRÉSENTIEL (FIN 2013) Consultez l’intégralité de la Charte du Lobbying Nous veillons, avec l’ensemble des associations de place dont le groupe Crédit Agricole est membre, à ce que les mesures en préparation ne pénalisent pas la capacité des banques à financer l’économie réelle. Ce travail de veille et d’influence passe par un dialogue ouvert et régulier avec les législateurs sur la base de réponses argumentées aux consultations de place et de participations aux auditions publiques. Anne Pouchous,Déléguée aux affaires européennes Direction des Affaires Publiques de Crédit Agricole S.A. blanchiment. Le criblage des fichiers clients est également constant. En outre, un plan de formation à la conformité (Fides) est déployé dans l’ensemble des entités de Crédit Agricole S.A. en France et à l’international. Il comporte des formations à la conformité, à la sécurité financière et à la prévention de la fraude. UN LOBBYING TRANSPARENT GÉNÉRATEUR DE CONFIANCE POUR LA MAÎTRISE DES RISQUES 28 CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 29CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 RENFORCER LA PRISE EN COMPTE DES CRITÈRES RSE Renforcer la prise en compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance dès la conception de tous nos produits et services. 9 En cohérence avec les enjeux du Groupe, Crédit Agricole Assurances définit des offres de produits qui s’adaptent au changement climatique. Dans l’éventail de ses produits, Crédit Agricole Assurances propose des solutions d’assurance dommages pour les particuliers et les professionnels. Pour les agriculteurs, ces solutions prennent en compte les aléas climatiques. Les garanties protègent les assurés et leurs biens suite à des tempêtes, des catastrophes naturelles, ou des événements climatiques tels que la grêle ou le gel. Crédit Agricole Assurances propose aussi une assurance forêt pour protéger des risques forestiers : incendie, tempête, catastrophe naturelle et responsabilité civile. Fin 2013, ces assurances représentent un portefeuille de près de 2 300 contrats soit 500 000 hectares en responsabilité civile et 500 000 hectares en dommages. LES ALÉAS CLIMATIQUES FONT ÉVOLUER L’ASSURANCE Crédit Agricole CIB New York City AXE D’ACTION N°
  18. 18. CRÉDIT AGRICOLE CIB DÉPLOIE DES ACTIONS POUR : Apprécier et gérer les risques environnementaux et sociaux • Principes Équateur • Transactions sensibles • Politiques sectorielles Comité régulateur : CERES Faire de la finance responsable • Sustainable Unit Banking/ Green bonds • Méthode de quantification des émissions de CO2 Le Crédit Agricole s’attache à proposer à ses clients des financements et des investissements à la fois innovants et responsables. Amundi inscrit la finance responsable comme l’un des piliers de sa stratégie de développement. Il est leader de l’Investissement Socialement Responsable (ISR) en France avec 68,37 milliards d’euros soit près de 9 % de ses encours totaux. Il présente une offre de fonds accessible à l’ensemble de sa clientèle et des solutions sur mesure pour ses clients institutionnels. Avec de fortes ambitions en France et à l’international, Amundi vise 100 milliards d’euros d’encours ISR à l’horizon 2015. À côté des fonds ISR, Amundi gère des fonds à forte utilité sociale qui permettent de financer l’économie réelle de proximité via des entreprises ou des associations non cotées : fonds solidaires et de partage, d’entrepreneuriat social et d’aide au développement. Au-delà des seuls portefeuilles ISR et solidaires, Amundi a généralisé en 2013 l’évaluation ESG (Environnement, Social, Gouvernance) à l’ensemble de ses portefeuilles. Les notes extra-financières attribuées à près de 4 600 émetteurs par les 15 analystes ESG sont ainsi diffusées à l’ensemble des équipes d’analyse et de gestion d’Amundi. Une collaboration étroite a été mise en place entre les équipes d’analyse financière et extra-financière (actions et taux) ainsi qu’avec les équipes de gestion ISR, tant dans les processus de construction que de gestion des portefeuilles. Amundi adresse aussi systématiquement, lors des road shows d’émetteurs auxquels il participe, des questions sur leur performance ESG. DES PORTEFEUILLES ANALYSÉS SELON LES RISQUES ESG 68,37 Mds€ D’ENCOURS DÉDIÉS À L’ISR (2013) 100 Mds€ D’ENCOURS ISR, C’EST L’OBJECTIF D’AMUNDI À L’HORIZON 2015 805 M€ D’ENCOURS POUR LES FONDS À FORTE UTILITÉ SOCIALE (FIN 2013) Les Principes Équateur sont aujourd’hui un standard de marché en financement de projet et permettent d’évaluer les risques associés aux impacts environnementaux et sociaux générés par certains financements corporate destinés à la construction ou l’expansion de projets. Membre du groupe des 10 banques à l’origine du lancement des Principes Équateur en juin 2003, Crédit Agricole CIB a joué un rôle majeur dans l’élargissement du champ d’application de ces principes intervenu en juin 2013. Au-delà des Principes Équateur, Crédit Agricole CIB a défini quatre politiques sectorielles de 2010 à fin 2013. Elles s’appliquent à l’ensemble des activités de la banque. De plus, la sensibilité environnementale ou sociale de toutes les transactions est appréciée depuis 2009 chez Crédit Agricole CIB. Ainsi, le Comité CERES émet des recommandations préalablement au Comité de crédit pour toutes les opérations pour lesquelles il juge nécessaire un suivi rapproché des aspects environnementaux ou sociaux. FINANCEMENTS CORPORATE : UN STANDARD DE MARCHÉ POUR ÉVALUER LES RISQUES Crédit Agricole CIB (Crédit Agricole Corporate and Investment Bank) est la banque de financement et d’investissement du groupe Crédit Agricole au service de 1 100 entreprises et 500 institutions financières à travers le monde. POUR LA MAÎTRISE DES RISQUES 30 CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 31CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 AVANCER EN ACCORD AVEC NOS POLITIQUES SECTORIELLES Poursuivre la formalisation et garantir le respect des politiques sectorielles qui guident nos actions et comportements et affirment nos exigences de financeur et d’investisseur responsables dans certains secteurs d’activité complexes ou sensibles. 10 En 2013, Crédit Agricole CIB a mis en place des politiques sectorielles afin d’aller plus loin dans la prise en compte des impacts sociaux et environnementaux de ses activités. Elles sont désormais appliquées au niveau Groupe. Ces politiques témoignent d’une volonté d’intégrer les enjeux citoyens à ses activités, en particulier concernant le respect des droits humains, la lutte contre le réchauffement climatique et la préservation de la biodiversité. Les politiques sectorielles introduisent des conditions d’intervention et formulent des critères d’analyse et d’exclusion dans toutes les transactions associées aux secteurs suivants : - armement (existante depuis 2010), - énergie (pétrole et gaz, gaz de schiste, centrales thermiques charbon, centrales hydro- électriques, nucléaire), - mines et métaux, - transports. ALLER PLUS LOIN Les principes que la Banque a adoptés dans ses politiques sectorielles seront applicables à tous les métiers, c’est-à-dire les activités de financement, les activités de marché et les métiers de conseil. Alexandra Boleslawski, Responsable monde du secteur Électricité chez Crédit Agricole CIB Tout savoir sur les politiques sectorielles AXE D’ACTION N°
  19. 19. UN MODÈLE, DES RÉSULTATS
  20. 20. PILOTER LA RSE Pour mieux diffuser et coordonner sa politique RSE, le groupe Crédit Agricole S.A. s’est doté d’une Direction du développement durable rattachée au Secrétaire général et composée de huit personnes. Elle s’appuie sur un réseau de près de 150 correspondants en France et à l’international dans ses différents métiers, dans les grandes filiales spécialisées et dans les réseaux de banque de proximité du Groupe que sont les Caisses régionales et LCL en France, ainsi qu’à l’étranger et notamment en Italie avec Cariparma. MESURER LA PERFORMANCE RSE Pilier stratégique, la RSE de Crédit Agricole S.A. s’incarne dans FReD*, démarche globale de promotion, d’amélioration continue et de mesure des actions du Groupe. La démarche de progrès participative et évolutive baptisée FReD est un outil de pilotage et de mesure des progrès en matière de RSE, déployé depuis 2012 par Crédit Agricole S.A. Il a vocation à : • donner un cadre commun à toutes les entités du groupe Crédit Agricole S.A. ; • formaliser, piloter et mesurer les démarches de progrès. L’évaluation moyenne des progrès de chaque entité donne « l’indice FReD » qui mesure la performance sociétale du groupe Crédit Agricole S.A. et détermine notamment un tiers de la rémunération variable différée des cadres dirigeants, démontrant ainsi que la performance en matière RSE est stratégique. 2,3C’EST L’INDICE DE PROGRÈS FRED 2013 POUR UN OBJECTIF FIXÉ À 2 Pour tout connaître sur la démarche FReD * FReD comme Fides : respect du client ; Respect, celui du salarié ; et Demeter, respect de la planète. NOS PRINCIPES ÊTRE FIDÈLE À NOS AMBITIONS La RSE du Crédit Agricole repose sur des convictions fortes : - L’équilibre entre développements économique, social et environnemental est une nécessité pour l’avenir de tous. - Une banque ne prospère durablement qu’avec ses clients, ses collaborateurs, les territoires où elle est implantée et l’environnement dans lequel elle s’inscrit. - La RSE doit irriguer tous les métiers. - La RSE est une démarche de progrès permanent. Une déclinaison pour chaque entité du Groupe avec une prise en considération : - De la diversité de ses métiers. - De ses enjeux de développement durable. - De ses parties prenantes spécifiques. - Du respect de chacun des engagements. - Du partage des initiatives et actions menées avec les autres entités du Groupe. Ces dernières années, le Crédit Agricole a multiplié les initiatives de RSE au sein de toutes ses entités, notamment en déployant des démarches de progrès adaptées à ses différents métiers et en renforçant l’intégration des critères extra-financiers dans ses procédures et dans ses offres. Les Caisses régionales de Crédit Agricole ont confirmé, fin 2012, leur volonté d’amplifier leur dimension coopérative à l’horizon 2015 et ont ainsi formalisé un Pacte coopératif et territorial. Objectif : être des porte-parole proactifs des valeurs coopératives dans le monde, suivre et mesurer l’utilité de leur action pour les territoires dans lesquels elles agissent. DIFFUSER LES VALEURS COOPÉRATIVES Lancé début 2013, le Pacte coopératif et territorial vient structurer les engagements RSE dans les Caisses régionales. Portés par des convictions fortes, les engagements RSE du Crédit Agricole se traduisent au quotidien dans chacune des entités du Groupe par des actions concertées et des progrès tangibles. 34 CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 35CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014
  21. 21. LA RSE AU COEUR DE L’ACTIVITÉ DE TOUS NOS MÉTIERS RECHERC HER MA ÎTRISER ACCOMPAGNER v LES TERRITOIRES L’EXCELLEN CE TOUSL ESRISQUES Maîtriser l’ensemble des risques, ? Poursuivre la formalisation et garantir le respect des politiques sectorielles qui guident nos actions et comportements et affirment nos exigences de financeur et d’investisseur responsable dans certains secteurs d’activité complexes ou sensibles. Renforcer la prise en compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance dès la conception de tous nos produits et services. 9 8 10 Intégration des éléments ESG (Environnement Social et Gouvernance) à l’ensemble des activités de crédit et de financement. 100 Mds€ d’actifs gérés en ISR. OBJECTIFS Être à l’écoute de nos parties prenantes internes et externes, comprendre et prendre en considération les problématiques économiques, sociales et environnementales qui les concernent. Proposer, dans tous nos métiers, des produits et services innovants répondant aux principaux enjeux de développement durable auxquels sont confrontés nos clients et partenaires. Répondre aux défis sociétaux identifiés dans les quatre domaines d’excellence du Crédit Agricole, en matière d’agriculture et d’agroalimentaire, de logement, de santé et de vieillissement de la population, d’économie de l’énergie et de l’environnement 1 2 3 La RSE des Caisses régionales : un Pacte Coopératif et Territorial déployé dans toutes les Caisses. Répondre aux défis sociétaux des 4 domaines d’excellence : agriculture et agroalimentaire, logement, économie de l’énergie et de l’environnement, santé-vieillissement. OBJECTIFS Rechercher l’excellence dans les relations avec nos clients et nos collaborateurs Agir en employeur responsable, en encourageant le développement personnel et l’employabilité des collaborateurs, en garantissant l’équité, en promouvant la diversité, en favorisant la qualité de vie au travail et le dialogue social. Limiter et réduire notre empreinte environnementale directe, notamment en matière d’énergie, de papier et de déchets. Prendre en compte les facteurs sociaux et environnementaux dans nos processus d’achat et les relations avec nos fournisseurs et sous-traitants. Viser une relation durable avec nos clients, en protégeant leurs intérêts et en veillant à l’accessibilité de nos offres. 5 6 7 4 20% de femmes dans les cadres dirigeants. Pionnier de la carte bancaire écologique, le Crédit Agricole propose le recyclage de toutes ses cartes depuis avril 2014. Obtention du «Label Relations Fournisseurs Responsables». OBJECTIFS Être éthique dans les affaires et les opérations bancaires et financières. AMBITION N°2 AMBITION N°3 Accompagner les territoires dans leurs enjeux de développement durable AMBITION N°1 LA RSE AU CŒUR DE L’ACTIVITÉ DE TOUS NOS MÉTIERS 3 AMBITIONS, 10 AXES D’ACTION NOTRE MÉTHODE 36 CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 37CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014
  22. 22. ÉNERGIES RENOUVELABLES RELATION CLIENT RESPONSABLE SUR TOUTE LA CHAÎNE 25% Déploiement du programme d’amélioration de la relation client RC 2.0 39 Nombre de fournisseurs évalués sur leur performance RSE 2013 200 468 2012 CRÉDIT AGRICOLE CIB 1ER ACTEUR MONDIAL EN ÉMISSIONS RESPONSABLES EN EUROS (Green Bonds) avec plus de 5 Mds€ d’interventions. (Climate Bond initiative) 3E ENTREPRISE du CAC 40, Observatoire international de l’Équilibre Hommes/Femmes. (Capitalcom) 1ER FINANCEUR DES ÉNERGIES RENOUVELABLES et de l’efficacité énergétique en France. (Comptes audités au 31/12/2013) Objectif 2014 : 39 Caisses régionales, soit 100 % 30% du parc éolien du parc photovoltaïque Part des projets financés par le Crédit Agricole au 31/12/2013 2012 2013 30 14 INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ ÉGALITÉ DES CHANCES INVESTISSEMENTS RESPONSABLES Financements solidaires accordés par les Caisses régionales dans leurs territoires PROJETS SOLIDAIRES Part des femmes dans les cercles managériaux MIXITÉ Nombre de dossiers traités au total fin 2013 RENFORCER LA MAÎTRISE DE L’ENSEMBLE DES RISQUES, Y COMPRIS EXTRA- FINANCIERS ACCOMPAGNER LES TERRITOIRES DANS LEURS ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT DURABLE RECHERCHER L’EXCELLENCE DANS LES RELATIONS AVEC NOS CLIENTS, NOS COLLABORATEURS ET DANS NOTRE FONCTIONNEMENT Encours ISR gérés par Amundi 68,4 65,8 100 Mds€ 2013 2012 FINANCEMENTS RESPONSABLES 4 % au 31/12/2013 Part des collaborateurs en situation de handicap dans le Groupe 16,9 % Objectif 2015 : 20 % Objectif 2015 : 18,3 % 2,2 Mds€ consacrés aux besoins en fonds propres des PME en régions 2 % Environnement 12 000 projets financés pour 20 M€ Patrimoine 7 % Solidarité 31 % 41 % Animation du territoire Développement économique 19 % 2013 2012 en application des Principes Équateur* Stock à fin 2013 250 66 23 Flux 2013 37 8 2 B C A B C A PERFORMANCES 2013 FOCUS SUR 9 INDICATEURS AMBITION N° 1 : AMBITION N° 2 : AMBITION N° 3 : * selon trois niveaux d’impacts sociaux et environnementaux. 38 CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 39CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014
  23. 23. TABLE DE CONCORDANCE 41CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-201440 CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 Indicateurs Pages Article 225 Décret Grenelle 2 Global Reporting initiative (G4) ISO 26 000 Principes du Pacte Mondial La diversité comme levier de bien-être et de performance 20 1.f, 1.g.2 LA13 6.3.7, 6.4.3 6 La qualité de vie au travail 22 1.d LA9 6.4.3, 6.4.4, 6.4.6 3 La rémunération, vecteur d’équité 22 1.a.1 LA3 6.4.3, 6.4.4 6 Limiter et réduire notre empreinte environnementale directe 23-24 La nature mieux protégée pour un futur souhaitable 24 2.d.2, 2.e EN12, EN14, EN16, EN18 6.5.5, 6.5.6 7, 8, 9 La reforestation collaborative 24 2.d.2, 2.e EN12, EN14, EN16, EN18 6.5.5, 6.5.6 7, 8, 9 Responsables jusque dans nos relations fournisseurs 25 L’évaluation pour encourager les bonnes pratiques 25 3.c EC6, EC9 6.3.10, 6.6.6 1, 2, 4, 5 Une relation équilibrée avec les fournisseurs 25 3.c EC6, EC9 6.3.10, 6.6.6 1, 2, 4, 5 MAÎTRISER L’ENSEMBLE DES RISQUES, Y COMPRIS EXTRA-FINANCIERS Être éthique 27-28 La protection contre les pratiques frauduleuses 27 3.d.1 SO2, SO3, SO4 6.6.3 10 Un lobbying transparent générateur de confiance 28 3.d.1 SO5 6.6.4 10 Renforcer la prise en compte des critères RSE 29-30 Les aléas climatiques font évoluer l’assurance 29 2.d.2 EC2, SO1 6.5.5, 6.7.5, 6.8.3 7, 8 Des portefeuilles analysés selon les risques ESG 30 1.g, 2.d.2, 3.b.1, 3.e EC2, FS1, FS2, FS3, FS5 6.7.5, 6.7.9 8 Financements corporate : un standard de marché pour évaluer les risques 30 1.g, 2.d.2, 3.b.1, 3.e EC2, SO1, FS1, FS2, FS3, FS5 6.7.5, 6.7.10 8 Avancer en accord avec nos politiques sectorielles 31 Aller plus loin 31 1.g, 2.d.2, 2.e, 3.b.1, 3.e EC2, EN 14, SO1, FS1, FS2, FS3, FS5 6.3, 6.5.6, 6.8.3 8 UN MODÈLE, DES RÉSULTATS Nos principes 34-35 2.a.1 1 6.2 Notre méthode 36-37 Performances 2013 : focus sur 9 indicateurs 38-39 Indicateurs Pages Article 225 Décret Grenelle 2 Global Reporting initiative (G4) ISO 26 000 Principes du Pacte Mondial PRÉSENTATION DU GROUPE Rabat MESSAGE DU PRÉSIDENT ET DU DIRECTEUR GÉNÉRAL 3 1 6.2 1, 8, 9 DES HOMMES ET DES ACTES 4-5 ACCOMPAGNER LES TERRITOIRES DANS LEURS ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Être à l’écoute des parties prenantes 7-9 Une prise de décision partagée 7 3.a, 3.b 4 5.3.3, 6.2 Les outils de la solidarité 8-9 3.a, 3.b SO1, FS14 5.2, 6.2, 6.7.8, 6.8.5, 6.8.7, 6.8.9 1 Le territoire, incubateur de croissance 9 3.a, 3.b SO1 5.2, 6.2, 6.8.5, 6.8.7, 6.8.9 Proposer des produits et services innovants 10-12 Carte bancaire : faire d’un geste quotidien un acte vertueux 10-11 2.b.2 EN26 6.5.4 8, 9 La finance responsable 12 2.a.3, 2.d.2 EC2, EC9, FS5, FS16 6.5.5, 6.7.5, 6.7.9 8 Répondre aux défis sociétaux 13-15 L’accompagnement face à la dépendance 13 3.b SO1 6.8.3, 6.8.8, 6.8.9 Des lieux de vie durables 14 2.a.3, 2.c.3, 2.d.2 EN6, FS1 6.5.4, 6.5.5 8, 9 L’agriculture, accompagnée face aux risques 15 2.d, 3.d.2 SO1 6.5.5 8 Les énergies de demain 15 2.a.3, 2.d.2 EN6, FS1 6.7.5, 6.7.8, 6.7.9 8, 9 RECHERCHER L’EXCELLENCE DANS LES RELATIONS AVEC NOS CLIENTS ET NOS COLLABORATEURS Viser une relation durable avec nos clients 17-18 Les leviers de la satisfaction client 17 3.b.1, 3.d.2 PR5, FS15, FS16 6.7.3, 6.7.4, 6.7.6 Être épaulé malgré les difficultés 18 3.a.2, 3.b.1, 3.d.2 SO1, FS14, FS16 6.7.3, 6.7.4, 6.7.5, 6.7.6, 6.7.8, 6.7.9 Agir en employeur responsable 19-22 Des principes au service de la coopération réunis dans une charte 19 1 LA, HR, SO1 6.3, 6.4 1 à 6 L’épanouissement par la gestion des carrières 20 1.a, 1.b, 1.c, 1.e LA11 6.4.3, 6.4.7
  24. 24. KIOSQUE 42 CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 RETROUVEZ LES SUPPORTS D’INFORMATION SUR L’ACTIVITÉ 2013 POUR TOUT COMMENTAIRE SUR CE DOCUMENT OU TOUTE DEMANDE D’INFORMATION : developpement.durable@credit-agricole-sa.fr POUR PLUS D’INFORMATION SUR L’ENGAGEMENT DU CRÉDIT AGRICOLE DANS LE DÉVELOPPEMENT DURABLE : www.credit-agricole.com/Etre-engage-et-responsable DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2013 RAPPORT D’ACTIVITÉ 2013-2014 CHIFFRES CLÉS POUR ALLER PLUS LOIN CRÉDIT AGRICOLE S.A. Société anonyme au capital de 7 504 769 991 euros RCS Nanterre 784 608 416 12 place des États-Unis 92127 Montrouge cedex Tél. : +33 (0)1 43 23 52 02 www.credit-agricole.com LE RAPPORT RSE DE CRÉDIT AGRICOLE S.A. PEUT ÊTRE CONSULTÉ OU TÉLÉCHARGÉ SUR : www.credit-agricole.com/Etre-engage-et-responsable une version PDF accessible aux non-voyants est téléchargeable via ce flashcode 43CRÉDIT AGRICOLE S.A. Rapport de Responsabilité Sociale d’Entreprise 2013-2014 Responsabilite� sociale d’entreprise 2013-2014, annees de OPÉRATIONS CRÉDITAGRICOLES.A.RapportdeResponsabilitéSocialed’Entreprise2013-2014 134_RSE_CASA 17x23-COUV2.indd 3 14/10/14 07:01 REMERCIEMENTS : Élise Akopcan, Xavier Amouroux, Steven Art, Joseph d’Auzay, Perrine Benichou, Marie Berry, Alexandra Boleslawski, Tina Bormans, Delphine Bres, Julie Bureth, Isabelle Capblancq , Catherine Chaumont, Sophie Chazouillères, Éric Cochard, Lucie Dardeau, Pierre Deheunynck, Barbara Delafenestre, Jean-Louis Delorme, Rodolphe Fleurance, Thierry Fornas, Catherine Fournier, Maria Franco, Julie Gillet-Goinard, Philippe Guichandut, Bernard Giraud, Michel Goutorbe, Jérôme Grivet, Stéphane Hallaire, Christine Hanriot-Colin, Xavier Isaac, Élodie Jacquart, Nicolas Jeuffrain, Leona Liu, Pauline de Longcamp, Denis Marquet, François Moury, Caroline Pequiman, Jean Philippe , Laurence Plessis, Anne Pouchous, Stanislas Pottier, Sébastien Proust, Nadia Quiyass, Gaëlle Regnard, Diane Ringeval, Suon Sopheae, Véronique de Villepin, Christine Walczak CRÉDITS PHOTOS : Christophe Audebert, Crédit Agricole S.A./ CAPA Pictures/Béatrice de Géa, Crédit Agricole S.A./CAPA Pictures/Pierre Olivier, Crédit Agricole S.A./CAPA pictures/Christel Sasso, Crédit Agricole S.A./CAPA Pictures/Rudy Burbant, Alain Goulard, Jean-François Hellio, Livelihoods, Grégory Favre, Getty Images CONCEPTION ET RÉALISATION : Ce document est imprimé dans un atelier adapté, labellisé Imprim’Vert, avec des encres végétales sur un papier 100 % recyclé.

×