Le festival de
Cornouaille
Nenciu Cristina
Manole Dana
Le « Cornouaille » ou Festival de Cornouaille
est un festival annuel se déroulant dans la ville
de Quimper (Bretagne) au ...
Le 27 juillet 1947 est une simple fête de bienfaisance
surtout portée sur le folklore bigouden mais le but de la
nouvelle...
Les danses de Bretagne sont représentées par
les cercles celtiques, mais d'autres ensembles
représentent celles du monde ...
De 2002 à 2010, le Festival de Cornouaille se déroule
sur 9 jours et se développe professionnellement sur
différents aspe...
En 2010, le nom du festival devient le « Cornouaille
Quimper » et change de logo ; il s'agit désormais d'un
cœur celtique...
Impact économique et social
L'association qui gère le festival cherche à faire
naître des retombées économiques au niveau...
Impact culturel
Les fêtes ont eu un rôle déterminant dans le renouveau
musical de l'après-guerre : sources de fierté et
d...
http://www.festival-cornouaille.com/
Le festival-de
Le festival-de
Le festival-de
Le festival-de
Le festival-de
Le festival-de
Le festival-de
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le festival-de

145 vues

Publié le

mnk

Publié dans : Art & Photos
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
145
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le festival-de

  1. 1. Le festival de Cornouaille Nenciu Cristina Manole Dana
  2. 2. Le « Cornouaille » ou Festival de Cornouaille est un festival annuel se déroulant dans la ville de Quimper (Bretagne) au mois de juillet (clôture au 4e dimanche du mois) , mettant en avant la culture bretonne dans sa diversité et sa richesse. Près de 180 spectacles, concerts et animations se déroulent en journée et en soirée au cœur urbain de la ville de Quimper : « un festival au cœur d'une ville et d'une culture ». C'est un des évènements culturels majeurs de la Région Bretagne.
  3. 3. Le 27 juillet 1947 est une simple fête de bienfaisance surtout portée sur le folklore bigouden mais le but de la nouvelle équipe est d'arriver à « une sorte de célébration commune des « pays », un rassemblement annuel ouvert qui gagnerait toute la Bretagne par cercles concentriques, dépassant ainsi la simple festivité locale ou départementale ».
  4. 4. Les danses de Bretagne sont représentées par les cercles celtiques, mais d'autres ensembles représentent celles du monde entier : Ballets de Bali, de Chine, de Mexico, Śląsk de Pologne, Omsk de Sibérie, Ballets Russes Moïsseïev, Les Sortilèges… Les musiques du monde sont aussi invitées avec Youssou N’Dour, les antillais Kassav, le griot Mary Kanté, Khaled, Chico and the Gypsies, Cesária Évora, Idir et elles sont souvent l'occasion de partages entre cultures comme la rencontre de Doudou N’diaye Rose et du Bagad Men ha Tan en 2002.
  5. 5. De 2002 à 2010, le Festival de Cornouaille se déroule sur 9 jours et se développe professionnellement sur différents aspects notamment artistiques et structurels. Jean-Philippe Mauras prend la direction artistique du festival en septembre 2001 puis la direction générale en 2002. Accueil de la 42e Europeade en 2005. Une moyenne de 250 000 visiteurs par édition. Création de nouveaux lieux : Quai en Fêtes, Espace Evêché, Espace Gradlon, etc. Des manifestations annuelles voient le jour (Talents en scène, Dañs…) et des actions vers la recherche de nouveautés musicales et artistiques comme le spectacle Heol, la Bretagne en héritage qui retrace quatre-vingt-dix ans de vie quimpéroise. Un outil d'accompagnement et de diffusion artistique voit le jour avec la mise en place du département Kerne Production.
  6. 6. En 2010, le nom du festival devient le « Cornouaille Quimper » et change de logo ; il s'agit désormais d'un cœur celtique stylisé pour rappeler le sous-titre de la manifestation : un festival au cœur d'une ville et d'une culture. En 2011, la manifestation change de format en passant de 9 à 6 jours et développe le nouveau concept du dimanche "Kemper en fête".
  7. 7. Impact économique et social L'association qui gère le festival cherche à faire naître des retombées économiques au niveau local en favorisant les fournisseurs de la région. Les entreprises locales bénéficient également de retombées de manière plus indirecte. En 1999, une programmation Off est réalisée par les cafetiers-restaurateurs quimpérois. Le festival de Cornouaille est associé au festival interceltique de Lorient et aux Tombées de la Nuit de Rennes ainsi qu’aux Vieilles Charrues depuis 2002 dans le cadre d'un regroupement « 3 festivals pour un été », destiné à assurer une communication commune.
  8. 8. Impact culturel Les fêtes ont eu un rôle déterminant dans le renouveau musical de l'après-guerre : sources de fierté et d'émulation, elles ont soutenu le développement des bagadoù et des cercles et servi de support aux concours organisés par les fédérations culturelles et musicales comme BAS et Kendalc'h. Elles ont favorisée la connaissance des territoires bretons et l’unite certique, en présentant les traditions de tous les pays de Bretagne et en tissant de nouveaux liens avec ses voisins d'outre-Manche.
  9. 9. http://www.festival-cornouaille.com/

×