EXPOSITION© Didier Rousselet/PM/DR/Fotolia/Université franco-allemande/PLM2/OFAJ-DFJW-                                    ...
De loin : de fortes                                                                                                    De ...
Des origines                                                       L’Allemagne meurtrie                                   ...
Hier…1870, le début :la dépêche d’Ems  Le télégramme du roi de Prusse relatant  son entretien à Bad Ems avec l’ambassadeur...
Deux peuples dressés                                                                                              Hier…   ...
Une reconstruction                                                                           De la méfiance                ...
Les relations franco-                                        1958-1963                                                    ...
Rédigé dix-huit ans après                                                                                              Les...
Aujourd’hui…                     La réconciliation franco-                                                                ...
Exposition réconciliation et amitié franco-allemande : pour une paix réussie
Exposition réconciliation et amitié franco-allemande : pour une paix réussie
Exposition réconciliation et amitié franco-allemande : pour une paix réussie
Exposition réconciliation et amitié franco-allemande : pour une paix réussie
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Exposition réconciliation et amitié franco-allemande : pour une paix réussie

7 491 vues

Publié le

1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • bonjour,
    je suis enseignante et j'aimerais utiliser ce montage pour la journée portes ouvertes de mon établissement.
    Malheureusement, je n'arrive pas à le télécharger.
    Pouvez-vous autoriser son téléchargement s'il vous plait?
    Je m'engage bien sûr à indiquer son auteur.
    Sincères salutations
    M. Buisson
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
7 491
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4 167
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Exposition réconciliation et amitié franco-allemande : pour une paix réussie

  1. 1. EXPOSITION© Didier Rousselet/PM/DR/Fotolia/Université franco-allemande/PLM2/OFAJ-DFJW- Réalisation : ©Éditions Sépia • Tél. 01 43 97 22 14 • Fax : 01 43 97 32 62 • Site : editions-sepia.com • Mail : sepia@editions-sepia.com Conception rédactionnelle : Didier Rousselet • Traduction et adaptation : Sven Leyder • Graphisme : Patrick Le Masurier
  2. 2. De loin : de fortes De près : bien Hier… ressemblances des nuancesLa France et l’Allemagne sont deux pays Climat : La France est plus océanique, «C es amis qui nevoisins qui font partie du même ensemble l’Allemagne plus continentale et sans région se connaissent pas. » Laetitia Darmon, Entretien avecgéographique. Ils jouissent tous deux d’un méditerranéenne. Claire Demesmay, chercheuse au Cerfa (Comité d’études des relations franco-allemandes).climat tempéré.Les activités humaines – agriculture, industrie, Relief : La haute montagne n’occupe qu’uncommerce – sont comparables. Les paysages mince liseré dans le sud de l’Allemagne. Elleruraux et urbains se ressemblent. est plus présente dans le paysage français.Les populations ont un niveau de vie, une Activités : L’Allemagne est une plus grandequalité de vie, une espérance de vie proches. puissance industrielle, la France, une plusLeurs modes de vie s’uniformisent. grande puissance agricole.Pays développés, pays d’immigration, puissances Population : L’Allemagne est plus denseéconomiques, l’Allemagne et la France sont et plus urbanisée que la France.deux éléments importants de l’Europe, cecontinent qui s’unit dans la paix. Des pays proches mais différents La limite des langues latines et germaniques ne correspond pas aux frontières. Elle court sur les territoires de la France, la Belgique, le Luxembourg, la Suisse et l’Italie. Et surtout, quelques différences marquantes dues à l’histoire La langue Principaux groupes linguistiques Roman Germanique Slave L’allemand est une langue germanique alors que le français est une langue latine. Les Francs étaient des Germains mais les tribus de l’Ouest, qui vivaient sur le territoire du nord de la France actuelle, ont été romanisées. L’héritage religieux Statue de Martin Luther La France est majoritairement de tradition catholique. à Wittenberg. L’Allemagne est divisée : elle a été à l’origine de la Réforme © Didier Rousselet avec Martin Luther mais les catholiques, majoritaires en Rhénanie et en Bavière, sont aussi nombreux que les protestants. L’organisation politique ©Éditions Sépia-www.editions-sepia.com La France est un pays centralisé, l’Allemagne est un État fédéral composé de « länder ». La France a connu un lent accroissement de son « pré carré » autour du domaine royal alors que l’Allemagne fut un pays « à géométrie variable » dont le territoire divisé fluctua sur une grande partie de l’Europe. © FotoliaEn France, les régions sont faibles face à la toute puissance de Paris.En Allemagne les länder sont de véritables États autonomes. 1
  3. 3. Des origines L’Allemagne meurtrie Hier… communes par la FranceAu VIIIe siècle, les souverains carolingiens Du XVIe au XVIIIe siècle, et plus particulièrement « O n a pu calculerréunissent les divers royaumes francs. sous Richelieu et Louis XIV, le royaume de qu’entre les premiers affrontements de CharlesMais le vaste empire sur lequel règne France tirant profit des querelles dynastiques Quint et de François I er, et la Seconde GuerreCharlemagne sera divisé en 843 au Partage et des divisions religieuses repousse de plus mondiale, il y a eu vingt-trois conflits guerriersde Verdun qu’on peut considérer comme en plus ses frontières vers l’Est. franco-allemands, dont la très grande majoritél’acte de naissance de la France et de se sont déroulés sur À la suite de la Révolution Française, c’est le territoire allemand. »l’Allemagne. par réaction contre l’occupation, l’enrôlement Joseph Rovan, Histoire de l’Allemagne. dans les armées napoléoniennes et la Confédération du Rhin imposée par l’empereur que se développera le sentiment national dans l’Allemagne humiliée. Les trois fils de Louis I le Pieux, fils de Charlemagne, se partagent l’empire. Le royaume de Lothaire sera de courte durée et deviendra le lieu des affrontements. Une histoire commune mouvementée ©DR © Nicolas Kopp-Fotolia Charlemagne (742-814), cet empereur franc parlait sa langue germanique mais Deux peuples mêlés admirait le latin. « Frontière Pourtant malgré les hostilités, les peuples ont parfois trouvé naturelle » refuge chez leurs voisins. L’idée du Rhin comme « frontière Ainsi les Huguenots – protestants français – chassés par naturelle » développée par le Prussien Anarchasis Cloots et des « patriotes » Louis XIV à la suite de la Révocation de l’Édit de Nantes sont rhénans, fut, bien sûr, reprise par accueillis par le Grand électeur de Prusse et d’autres princes la Révolution française : « C’est en vain qu’on veut nous faire craindre allemands. de donner trop d’étendue à la République. Ses limites sont Inversement au milieu du XIXe siècle, nombreux sont les militants marquées par la nature. Nous les atteindrons toutes des quatre coins de politiques, les artistes, les intellectuels qui, fuyant la répression l’horizon, du côté du Rhin, du côté de de nombreux É tats allemands, s’installent à Paris. l’Océan, du côté des Pyrénées, du côté des Alpes. Là sont les bornes de la France » Danton, 13 janvier 1793. ©Éditions Sépia-www.editions-sepia.com « Ennemis héréditaires » Symétrique de la cathédrale allemande, la cathédrale française rappelle qu’à Berlin, auOn a qualifié les Allemands et début du XVIII e siècle,les Français d’« ennemis héréditaires » les Huguenots formaientmais de la guerre de Cent Ans le quart de la population(XIVe siècle) à la rivalité coloniale de la ville qu’ils aidèrent HeinrichHeine (1797-en Afrique (XIXe siècle), l’expression dans son essor. 1856), grand poètedésignait le plus souvent les Anglais et les allemand, passa une grande partie de sa vieFrançais ! C’est l’Entente cordiale qui mit © Didier Rousselet à Paris où il écrivit enfin à cet antagonisme face à la montée français des ouvragesde la puissance... allemande. politiques. 2
  4. 4. Hier…1870, le début :la dépêche d’Ems Le télégramme du roi de Prusse relatant son entretien à Bad Ems avec l’ambassadeur L’ « Europe est devenue une de France au sujet de la succession sur le demeure gigantesque où des trône d’Espagne est réécrit par Bismarck L’Alsace et la Lorraine. hommes s’entretuent. [...] En 1871, le nouveau régime La barbarie la plus sauvage en un sens insultant pour la France. Publié français, la IIIe République, célèbre son triomphe sur tout pour produire sur « le taureau français doit accepter un traité de ce qui était naguère la fierté l’effet du drapeau rouge », il provoque paix humiliant : énorme de l’Humanité. » indemnité de guerre et perte l’indignation à Paris. Emile Ollivier, Premier de l’Alsace et de la moitié Le Manifeste de Zimmerwald (Suisse, 1915). ministre de Napoléon III déclare, « d’un de la Lorraine. cœur léger », la guerre à la Prusse le Belfort — qui avait résisté — resta français. 13 juillet 1870. Bismarck (1815-1898), Premier ministre de Guillaume 1er, roi de Prusse, utilise la guerre, contre le Danemark en 1864, contre l’Autriche en 1866, contre la France en 1870, comme un moyen pour achever l’unité allemande autour de la Prusse. ©DR Trois guerres en75ans de plus en plus dévastatrices lia to Fo © BRUXELLES Calais Lille Front lors de l’Armistice Vimy 11 novembre 1918 Arras Front après la Somme septembre 1918 La rivalité franco-allemande, cause Amiens Front àprès la première Lignes allemandes au début de la guerre de la guerre de 1870, contribue bataille de la Marne 13/09/14 début août 1914 grandement à la première Guerre Compiègne Reims Verdun Mondiale dont toutes les grandes Calais Château-Thierry puissances partagent la responsabilité. PARIS St Mihiel Elle ne joue plus qu’un rôle Nancy Avance extrême allemande secondaire dans la seconde guerre 5 septembre 1914 mondiale où l’Allemagne nazie Carte du front occidental de 1914 à 1918. qui domine l’Europe, affronte les ©DR ©DR C’est sur le sol français que s’affrontent pendant quatre ans, en de vaines et sanglantes nouveaux grands : États-Unis et offensives, les soldats français et allemands. URSS. En 1914, après l’échec de la guerre de mouvement, le conflit s’enlise dans une guerre des tranchées qui durera jusqu’en 1918. agne 1945, la fin : l’Allem ©Éditions Sépia-www.editions-sepia.com écrasée, la France au second plan © Rue des Archives-Tal Dans les deux actes de capitulation sans conditions de l’Allemagne nazie signés à © Corbis L’entrevue de Montoire. Reims le 7 mai et à Berlin le 8 mai 1945, Une file d’attente devant un magasin. Le 20 octobre 1940, en présence des autorités militaires Ni résistants, ni collaborateurs, la plupart le Maréchal Pétain, le américaines et soviétiques, le représentant des Français cherchent seulement « vainqueur de Verdun », chef de l’Etat français, français n’a que le rôle de témoin. à survivre sous l’occupation allemande (1940-1944). fait entrer celui-ci « dans la voie de la collaboration » avec Hitler. 3
  5. 5. Deux peuples dressés Hier… L’instituteur, ce « hussard noir de la République » veut faire de ses élèves des l’un contre l’autre hommes libres mais il leur apprend aussi l’amour de Par l’école et les associations, à travers la la patrie, les préparant ainsi «N ous sommes devenus au sacrifice. chanson ou la presse, sur les monuments, dans des animaux dangereux [...] La fureur qui nous anime est les manifestations ou les discours politiques, insensée ; nous ne pouvons les idées nationalistes se répandent dans que détruire et tuer, pour nous © DR sauver... pour nous sauver l’opinion. L’esprit de revanche qui anima les et nous venger. » E.M. Remarque, Français avant 1914 saisira les Allemands À l’Ouest, rien de nouveau après 1918. En temps de guerre, la propagande diabolise l’adversaire. © Didier Rousselet En 1913, en pleine marche vers la guerre, un siècle après l’événement qu’il commémore, est inauguré à Leipzig l’énorme monument de la Bataille des Nations qui célèbre la défaite des armées napoléoniennes. La Haine entretenue © DR Quand la défaite ne peut s’expliquer que par la trahison La symbolique Trahison version française ? des lieux C’est le haut commandement – redditions de ou échange d’humiliations : Napoléon III à Sedan et de Bazaine à Metz – qui est accusé d’avoir offert la victoire à Deux moments forts © DR l’ennemi. Le peuple parisien qui n’accepte de l’histoire de la Galerie des Glaces à Versailles. pas la défaite se soulève et forme la C’est dans la Galerie des Glaces du château Commune, mouvement insurrectionnel de Versailles, en 1871, que le roi Guillaume 1er © DR qui sera violemment réprimé (Semaine devient « empereur allemand ». Sanglante, 22-28 mai 1871) par la IIIe République naissante. C’est dans cette même Galerie des Glaces, en 1919, qu’est signé le Traité de Versailles, Trahison version allemande ? le « diktat », qui ampute et découpe l’Allemagne. Les chefs militaires allemands se rendent C’est dans un wagon à Rethondes, en forêt © P.M. mitt-SIPA compte que la victoire n’est plus possible de Compiègne, qu’est signé l’armistice © Huf fsch mais ce sont les émeutes révolutionnaires du 11 novembre 1918 qui marque la défaite qui contraignent l’empereur à abdiquer le de l’Allemagne. Seuls, quelques monuments 9 novembre 1918. L’Allemagne, qui n’a pas aux morts dénoncent C’est dans ce même wagon qu’est signé la guerre comme été militairement vaincue, se voit imposer à Strümpfelbach, près l’armistice du 22 juin 1940 qui marque une paix dictée. L’humiliation favorise la de Stuttgart, qui porte l’effondrement et le découpage de la France. la mention « Plus jamais naissance de groupuscules ultranationalistes la guerre », ou à Gentioux, et la haine de la Gauche jugée responsable dans le département du « coup de poignard dans le dos ». de la Creuse, qui proclame Et pourtant... « Maudite soit la guerre ».© The Granger Collection NYC-Rue des Archives Intellectuels et artistes n’ont jamais cessé de se rencontrer et de s’apprécier. ©Éditions Sépia-www.editions-sepia.com Dans les tranchées de 1914-1918, des scènes de fraternisation ont lieu entre les soldats lassés d’être de la « chair à canon ». Après la première guerre mondiale qu’on souhaite être la « der des ders », un fort courant pacifiste se développe. Affiche diffusée par les Nazis en France pour Dans les années 20, les ministres des Affaires étrangères français dénoncer les « crimes » du groupe de résistants dirigé et allemand, Aristide Briand et Gustav Stresemann travaillent par l’Arménien Manouchian en 1944. à la réconciliation entre les deux pays. La France parraine l’entrée de l’Allemagne à la Société des Nations. 4
  6. 6. Une reconstruction De la méfiance Aujourd’hui… difficile de l’immédiat En 1945 prend fin la guerre la plus après-guerre… « N ous le croyons, le temps est proche où l’Allemagne et la France se donneront la main meurtrière que l’humanité a connue. Après trois guerres et des années pour réaliser la sainte alliance Le monde découvre l’ampleur des crimes des peuples... » d’occupation, la France se méfie. Elle Le Globe (journal saint-simonien), contre l’humanité. 25 décembre 1831. préfère une Allemagne faible, décentralisée, L’étendue des pertes humaines et matérielles, divisée. l’effondrement politique et moral, Mais la guerre froide la pousse à s’aligner l’occupation et la division du pays, sur la position des États-Unis et du le regard des autres nations accablent Royaume-Uni qui souhaitent une Allemagne l’Allemagne. de l’Ouest forte face au bloc communiste. Mais en France aussi les destructions sont Robert Schuman, ministre des Affaires considérables et le régime de Vichy a été étrangères, cherche à garantir la sécurité complice du pire. De plus, le pays est de la France en travaillant avec l’Allemagne affaibli par les revendications qui montent et non contre elle. L’Allemagne, d’abord divisée en quatre zones dans ses colonies. d’occupation, donne naissance en 1949 à deux États : à l’ouest, Les deux nations, l’une vaincue, l’autre la République Fédérale, à l’est, la République admise au rang des vainqueurs, s’attellent Démocratique. à la même tâche, la reconstruction. Une réconciliation unique © Rue des Archives/AGIP … à la coopération des années 50 Robert Schuman (1886-1963), homme Le rapprochement passe par l’économie. politique français, né allemand, un des pères En 1951 la CECA (Communauté Européenne de la construction européenne. L’affiche diffusée en1945 du Charbon et de l’Acier) met en commun reprend le cri poussé en vain à la fin de la guerre l’industrie lourde de la France, de l’Allemagne précédente. fédérale, du Benelux et de l’Italie.© DR En 1957, par le Traité de Rome, les mêmes pays mettent en place un marché commun, la CEE (Communauté Économique E uropéenne). Ainsi le rapprochement franco-allemand devient le moteur de la construction européenne.© Rue des Archives/Tal © Corbis Le 22 janvier 1963 les relations personnelles fortes entre le chancelier allemand Konrad Adenauer et le président français Charles de Gaulle aboutissent au Traité de l’Elysée, traité ©Éditions Sépia-www.editions-sepia.com d’amitié franco-allemande. Caen Dresde Charles de Gaulle Konrad Adenauer (1890-1970), homme (1876-1967), homme En 1945, la majorité des politique français, lança politique allemand, maire villes allemandes et un de Londres le 18 juin 1940 de Cologne, fondateur du certain nombre de villes l’appel à la résistance. Il fut Parti démocrate-chrétien françaises ne sont plus que chef du gouvernement (Christlich Demokratische des champs de ruines. provisoire à la Libération et Union ou CDU), Chancelier Une architecture de béton président de la République fédéral de 1949 à 1963. et un urbanisme au plan de 1958 à 1969. régulier caractériseront leur 5 © Corbis reconstruction.
  7. 7. Les relations franco- 1958-1963 Aujourd’hui… Charles de Gaulle, président de la Républiqueallemandes se sont française, à l’origine du parti gaulliste,renforcées grâce aux liens droite. Konrad Adenauer, chancelier allemand, « Nous nous sommesd’amitié qui ont uni les réconciliés,nous démocrate-chrétien. nous sommes compris,chanceliers allemands et Les deux hommes d’État ne cessent d’œuvrer nous sommes devenus amis ». Helmut Kohl, François Mitterrand, Verdun, le 22 septembre 1984.les présidents français, au rapprochement franco-allemand.indépendamment de leurs 1974-1981 Valéry Giscard d’Estaing, président deappartenances politiques. la République française, libéral. Helmut Schmidt, chancelier allemand, social-démocrate. Ils relancent la Communauté Économique Européenne en proposant l’élection © DR Le duo du parlement européen au suffrage direct, Le président français, Charles de Gaulle et le la création du Conseil européen des chefs chancelier allemand Konrad Adenauer signent le Traité d’État et de gouvernement, la mise d’amitié à l’Élysée, le 22 janvier 1963. en place du Système Monétaire Européen. franco-allemand 1982-1995 François Mitterrand, président de la République française, socialiste. Helmut Kohl, chancelier allemand, démocrate-chrétien. Ils créent la Brigade Franco-allemande, à l’origine de l’Eurocorps. Après la réunification de l’Allemagne, ils proposent d’accélérer la construction © DR Le président français politique européenne, ce qui aboutira au Valérie Giscard d’Estaing avec le chancelier allemand Helmut Schmidt. Traité de Maastricht ou Traité sur l’Union Européenne en 1992. 1998-2005 Jacques Chirac, président de la République Une procuration française, gaulliste. symbolique Gerhard Schröder, chancelier allemand, © DR social-Démocrate. Gerhard SchröderLe 17 octobre 2003 à Bruxelles, au Conseildes chefs d’Etat et de gouvernement européens, En 2003, ils adoptent une position commune et Jacques Chirac en 2004 au mémorial de Caen :Jacques Chirac s’exprime au nom de GerhardSchröder qui doit participer à un vote important contre l’intervention militaire des États-Unis Pour la première fois un chancelier allemand – et le premier qui n’a pas connuau Bundestag à Berlin. Cette procuration en Irak. la guerre – participe auxgermano-française est une illustration côtés d’un présidentspectaculaire de la force du lien entre les 2007-… français, aux cérémonies du 6 juin pour le soixantièmedeux pays. anniversaire du débarquement Nicolas Sarkozy, président de allié en Normandie. la République française, gaulliste. Angela Merkel, chancelière allemande, démocrate-chrétienne. ©Éditions Sépia-www.editions-sepia.com Un témoignage d’amitié © DR © Corbis En 1984, le président français François Mitterrand Preuve de l’importance accordée par le monde et le chancelier allemand politique aux relations spéciales entre la France Helmut Kohl rendent hommage aux victimes des et l’Allemagne, le 16 mai 2007, le jour même où deux guerres mondiales sur Nicolas Sarkozy prend officiellement ses fonctions le lieu de la bataille la plus de président de la République, il se rend à Berlin terrible, Verdun. pour rencontrer la chancelière Angela Merkel. 6
  8. 8. Rédigé dix-huit ans après Les grandes lignes Aujourd’hui…la guerre, le Traité de Le traité prévoit des rencontres à intervallescoopération, appelé aussi réguliers entre les chefs d’État et de gouvernement L et divers ministres. « a réconciliation duTraité de l’Elysée, signé Il stipule que les deux gouvernements se consulteront peuple allemand et du peuple français,mettant fin à une rivalité séculaire,à Paris en 1963, marque avant toute décision sur toutes les questions constitue un événement historique qui transformeà la fois l’aboutissement importantes de politique étrangère. profondément les relations entre les deux peuples [...] » Il précise que les deux pays coopéreront égalementde la réconciliation franco- Extrait de la Déclaration commune préfaçant le Traité de coopération dans les domaines de la défense et de la recherche franco-allemand.allemande et le début d’une scientifique.fructueuse coopération. Le brise-glaces Polarstern de l’AWI (Allemagne) Dans une campagne embarque le Victor, engin publicitaire, l’université téléopéré de l’Ifremer franco-allemande invite (France), pour une nouvelle à apprendre la langue et campagne scientifique la culture du pays voisin. en 2003. © Fotolia La jeunesse au cœur © Université franco-allemande de la coopération franco-allemande Le rôle déterminant de la jeunesse © Fotolia Constatant « que la jeunesse a pris conscience Le laboratoire Inserm 375 (France), spécialiste en de cette solidarité [qui unit les deux peuples] et virologie, est installé au sein se trouve appelée à jouer un rôle déterminant © OFAJ-DFJW du Centre anti-cancéreux allemand DKFZ à Heidelberg. dans la consolidation de l’amitié franco- L’OFAJ (Office franco- allemande », le traité définit quelques buts allemand pour la jeunesse) soutient de nombreuses organisations pour l’encourager à jouer ce rôle : partenaires dans la réalisation des échanges • accroître le nombre des élèves allemands (scolaires, sportifs, professionnels, apprenant le français et le nombre d’élèves universitaires, formation, etc.), sur le plan français apprenant l’allemand ; financier, pédagogique et linguistique. Depuis • arriver à l’équivalence des scolarités, 1963, il a permis à environ 8 millions de des examens et des diplômes universitaires ; jeunes Français et Allemands de participer • créer un organisme chargé de développer à 300 000 programmes. les échanges entre écoliers, étudiants, jeunes artisans, travailleurs. © Tracy Fowler-Fotolia ©Éditions Sépia-www.editions-sepia.com Au lycée franco-allemand de Sarrebruck, véritable pionnier antérieur au traité, sont venus s’ajouter, dans • Depuis un décret de 1994, dans les années 70, une cinquantaine de lycées français deux établissements et une quarantaine de leurs équivalents bi-nationaux : le lycée allemands, il est possible d’obtenir de Fribourg-en-Brisgau simultanément l’Abitur et le Baccalauréat, et le lycée de Buc, près en passant l’AbiBac. de Versailles. • En 2006, sur 96 collèges du département de la Moselle, 85 ont des classes de 6 e © MBI-Fotolia bilingues. • Depuis 1997 il existe une Université Franco-allemande, université à campus dispersé, constituée d’un réseau de 150 établissements d’enseignement supérieur, et dont le siège est à Sarrebruck. 7
  9. 9. Aujourd’hui… La réconciliation franco- Au milieu de allemande ne se fit pas la violence, l’humanité seulement au sommet de Les prisonniers qui ont eu la chance de ne pas L « a réconciliation ne peut être décrétée par les autorités, l’État. Des individus, des être affectés dans les mines ou la grande industrie, elle ne peut venir que des sociétés elles-mêmes. » ont pu avoir avec les familles d’agriculteurs associations, des collectivités Corinne Defrance, Les jumelages franco-allemands : une ou d’artisans chez qui ils travaillaient des invention de l’après-guerre, site de l’Unité Mixte de Recherche IRICE (Identités, locales furent les acteurs relations amicales. Ces liens forgés en temps de relations internationales et civilisations de l’Europe), Paris. modestes mais essentiels de guerre ne sont pas oubliés en temps de paix. ce mouvement historique. s Quand les adversaire res deviennent partenai Moins connu que le sort des prisonniers français en Allemagne pendant la guerre (plus de 1,5 million) et des travailleurs forcés du Service du Travail Obligatoire ou STO (plus de 600 000), celui des prisonniers allemands en France après la guerre (750 000) fut, à une époque de pénurie, très difficile. Mais, avec l’amélioration des conditions économiques à laquelle ils contribuent, lorsque le gouvernement français leur propose en 1948 de rester avec un contrat de travailleur libre, 40% signent un engagement d’un an minimum. Deux sociétés œuvrent pour la paix Les mariages mixtes © Sophie Bassouls-Corbis Les relations amoureuses mixtes, dangereuses pendant la guerre, mal vues dans l’immédiat Allemands après-guerre, sont progressivement bien accueillies. et/ou De nos jours c’est près de 2000 mariages franco- Français allemands qui sont célébrés chaque année. Des intellectuels © Paris-Berlin français nés Les échanges culturels allemands, de Dans son numéro familles juives qui de mars 2006, ce ont fui le nazisme magazine biculturel en 1933, comme titre sur les nombreux mariages franco- Des intellectuels, des artistes reprennent les historiens allemands avec en le dialogue. Des universités, des instituts, Joseph Rovan (ci- © SIPA couverture un couple dessus),ou Alfred célèbre du cinéma : Marlène Dietrich et des fondations, des associations culturelles Grosser, servent de Son amitié avec l’écrivain ponts entre les deux allemand Franz Hessel, Jean Gabin coopèrent et organisent des échanges. Ainsi pays par leur malgré la coupure de la première guerre mondiale, l’Office allemand d’échanges universitaires connaissance des inspira au français Henri deux cultures qu’ils Pierre Roché son roman ouvre son bureau parisien en 1963. font partager dans autobiographique Jules et Jim que François Truffaut adapta leurs cours et leurs au cinéma en 1961. écrits. Les jumelages ©Éditions Sépia-www.editions-sepia.com Quelques années après la fin de la seconde guerre mondiale, dans un climat parfois encore hostile, des villes allemandes et françaises se À l’entrée d’un village jumellent pour travailler à la compréhension français, un panneau porte le nom de son village réciproque. Elles forment aujourd’hui près de allemand « frère ». 2500 paires. Des cantons, des départements,© Didier Rousselet © Didier Rousselet La ville jumelée est aussi parfois honorée par une place ou une rue qui porte son des régions (Bourgogne et Rhénanie-Palatinat, nom, comme ici à Swisttal- Buschhoven, près de Bonn. par exemple) les ont suivies. 8

×