Efficacité de la téléphonie mobile dans
l’encadrement des producteurs ruraux
à l’ouest-Cameroun
Session: Renforcement des ...
Introduction (1/2)
Les missions de la vulgarisation et l’avènement des TIC
L’une des missions de la vulgarisation et le co...
Introduction (2/2)
L’utilisation du téléphone portable pour l’encadrement
AGROTIC-DEV - créée en 2011
But: promouvoir l’ut...
Méthodologie (1/3)
Caractérisation des exploitations de la zone d’étude
Fondonéra
• Situé à 32 km d’un centre urbain, élec...
Méthodologie (2/3)
Echantillonnage
• 20% des GP (10) encadrés par les agents de
vulgarisation de zone

• Choix randomisé d...
Méthodologie (3/3)
Processus
• Recensement + constitution du répertoire
téléphonique
• Information + sensibilisation des p...
Résultats (1/3)
La redynamisation des producteurs délaissés
• Enclavement des routes → absence de l’AVZ →
faible performan...
Résultats (2/3)
La perception des effets par les producteurs
Effet du téléphone portable sur la performance technico-écono...
Résultats (3/3)
Appréciation de l’efficacité du service
Appréciation de l'efficacité du téléphone portable

Eléments d'app...
Discussion (1/2)
La place des femmes dans le processus ICT4ag
Sont-elles suffisamment impliquées?

• Le projet a visé plus...
Discussion (2/2)
Durabilité des TIC pour l’agriculture
Force: prise de conscience des acteurs, dynamisme des
producteurs, ...
Conclusion
Un service efficace, mais…
Le téléphone portable peut considérablement
contribuer à l’encadrement des producteu...
Recommandations
Implication effective des acteurs de développement
agricole et rural
 Vu le dynamisme des producteurs et ...
Merci !
Thank you !
“Si les TIC sont le moteur du développement
agricole, les femmes et les jeunes sont le
carburant qui l...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Efficacité de la téléphonie mobile dans l’encadrement des producteurs ruraux à l’ouest-Cameroun

386 vues

Publié le

Presentation by Nestor Ngouambe, Development Officer, AGRO-TIC-DEV
Session: Capacity Development, Gender, and ICTs in Agriculture
on 5 Nov 2013,
ICT4Ag, Kigali, Rwanda

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
386
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Efficacité de la téléphonie mobile dans l’encadrement des producteurs ruraux à l’ouest-Cameroun

  1. 1. Efficacité de la téléphonie mobile dans l’encadrement des producteurs ruraux à l’ouest-Cameroun Session: Renforcement des capacités, Genre, TIC et Agriculture
  2. 2. Introduction (1/2) Les missions de la vulgarisation et l’avènement des TIC L’une des missions de la vulgarisation et le conseil agricole = fournir des informations + services nécessaires aux producteurs OR Le secteur rural en Afrique sub-saharienne est victime de plusieurs contraintes qui limitent l’accès des producteurs aux services d’appui-conseil Dont L’enclavement des pistes rurales et autres infrastructures qui limitent la fréquence des descentes des vulgarisateurs. Ainsi Les TIC = outils pour vulgarisateurs
  3. 3. Introduction (2/2) L’utilisation du téléphone portable pour l’encadrement AGROTIC-DEV - créée en 2011 But: promouvoir l’utilisation des développement du secteur agricole. TIC pour le Activités: Ouest-Cameroun tester la téléphonie mobile comme moyen d’accompagnement des producteurs ruraux Car Selon le CTA (2006), les téléphones mobiles sont devenus un outil indispensable pour transmettre aux agriculteurs des connaissances et des informations. Or Le secteur agricole camerounais bénéficie difficilement du potentiel qu’offre le téléphone portable.
  4. 4. Méthodologie (1/3) Caractérisation des exploitations de la zone d’étude Fondonéra • Situé à 32 km d’un centre urbain, électrifié à 70% environ • Signal GSM est assez bon et permet une conversation téléphonique (interférences par endroit) • Population totale ≈ 18000 habitants • Hommes: moyenne 42 ans Femmes: 36 ans • Agriculture = activité principale + petit commerce • Cultures vivrières les plus (maïs, manioc, banane, macabo, suivi du maraichage dans les bas-fonds pratiquées haricot...) • Producteurs organisés en GIC et environ 80% ont au moins un téléphone portable
  5. 5. Méthodologie (2/3) Echantillonnage • 20% des GP (10) encadrés par les agents de vulgarisation de zone • Choix randomisé de 7 producteurs par GP (70 au total) • Producteurs et GP répartir sur l’étendue du village • Test de sondage auprès des 10 leaders d’OP • Questionnaire semi-direct auprès des producteurs • Analyse des données: SPSS 18.0 et Excel (Fréquence, Moyenne, Ecart-type)
  6. 6. Méthodologie (3/3) Processus • Recensement + constitution du répertoire téléphonique • Information + sensibilisation des producteurs • Configuration de la fonction de groupe dans le répertoire “Contact” de l’agent de vulgarisation • Envoi des SMS via ce groupe (multidestinataires) constitué • Transmission des infos (appels) via les leaders et paysans plus dynamiques • Soutien technique et financier: AGROTIC-DEV via crédit de communication + tarif préférentiel des opérateurs téléphoniques
  7. 7. Résultats (1/3) La redynamisation des producteurs délaissés • Enclavement des routes → absence de l’AVZ → faible performance → découragement + abandon … • Téléphone portable rétablissant le contact entre producteurs et l’AVZ • 80% affirme retrouver la confiance chez l’AVZ et l’espoir d’améliorer leur condition • Rassemblement plus facile des membres du GIC (90% des femmes) • Inter-échange entre les producteurs (villages avoisinants)
  8. 8. Résultats (2/3) La perception des effets par les producteurs Effet du téléphone portable sur la performance technico-économique de l'exploiation 70 e f f e c t i f 60 50 40 30 20 10 0 Facilitation de Commercialisation Réduction des coût de production Information sur les marchés Amélioration de la productivité Perception de changement 72% des femmes utilisent le téléphone pour la commercialisation des produits dérivés du manioc (Tapioca, cossette, farine…)
  9. 9. Résultats (3/3) Appréciation de l’efficacité du service Appréciation de l'efficacité du téléphone portable Eléments d'appréciation Réseautage Informations sur les projets Information sur les marchés Series1 Solution pontuelle Enseignement à distance 0% 20% 40% 60% Pourcentage 80% 100%
  10. 10. Discussion (1/2) La place des femmes dans le processus ICT4ag Sont-elles suffisamment impliquées? • Le projet a visé plus les hommes mais les femmes ont démontrées un fort taux d’adaptation • Acceptation difficile par les hommes de laisser leurs épouses communiquer librement • Responsable de la gestion de l’unité de production (production et alimentation) = base de la sécurité alimentaire • Nécessité de prendre en compte leur problème spécifique (autonomisation)
  11. 11. Discussion (2/2) Durabilité des TIC pour l’agriculture Force: prise de conscience des acteurs, dynamisme des producteurs, engagement des femmes et des jeunes, boom des applications téléphoniques et des portables (500 millions en Afrique) Faiblesse: scolarisation, pauvreté, infrastructure, implication encore réservée du Gouvernement Opportunités: Relance de la croissance en Afrique (PDDAA) et le DSCE (Cameroun) Contraintes: aléas climatique, catastrophes naturelles = destruction des infrastructures, aggravation de l’illettrisme fonctionnelle des TIC et la pauvreté
  12. 12. Conclusion Un service efficace, mais… Le téléphone portable peut considérablement contribuer à l’encadrement des producteurs Plus de 80% des producteurs sont positifs à son utilisation pour l’encadrement Les populations de Fondonéra (72% de femmes) manifestent un engouement pour l’utilisation du téléphone portable comme outils de communication pour l’amélioration de leur condition de vie Mais, L’absence de démonstration + faible signal GSM en milieu rural + faible niveau d’éducation = réduction de son efficacité
  13. 13. Recommandations Implication effective des acteurs de développement agricole et rural  Vu le dynamisme des producteurs et leur volonté manifeste d’utiliser le téléphone portable comme outil de travail et non comme objet de luxe,  L’Etat Camerounais, appuyé par les opérateurs téléphoniques tant du secteur public que privé, doit s’impliquer et mettre à disposition des producteurs des infrastructures adéquates pour faciliter l’usage au quotidien du téléphone portable par les producteurs et les vulgarisateurs.
  14. 14. Merci ! Thank you ! “Si les TIC sont le moteur du développement agricole, les femmes et les jeunes sont le carburant qui le fera bien fonctionner”

×