Cercle des communicants francophones
Itw #30
« La Belle Alliance Populaire s'appuie sur les réseaux sociaux pour
libérer l...
avenir écologique et du renforcement de notre modèle social, républicain et démocratique. Dans
notre communication, le pro...
au maximum. Seuls les propos racistes ou injurieux sont bloqués.
Concernant les outils de communication ''physiques'', nou...
La BAP réunit des personnes de gauche issues de plusieurs courants idéologiques.
Comment, en matière de communication, con...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Zoom sur la communication politique de la Belle Alliance Populaire (La Bap)

673 vues

Publié le

Interview de la cellule communication de la Belle Alliance Populaire (@Alliance_Pop).

Publié dans : Médias sociaux
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
673
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
25
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Zoom sur la communication politique de la Belle Alliance Populaire (La Bap)

  1. 1. Cercle des communicants francophones Itw #30 « La Belle Alliance Populaire s'appuie sur les réseaux sociaux pour libérer les initiatives positives des citoyens et leur permettre de prendre leur part » Interview de la cellule communication de la Belle Alliance Populaire (@Alliance_Pop). La Belle Alliance Populaire, La BAP, a été lancée en avril 2016. Quelles en sont les raisons ? Cellule com' de la BAP : La Belle Alliance Populaire a été lancée d’abord sur un constat : seule une gauche unie dans l’ensemble de ses dimensions écologique, démocratique, progressiste et citoyenne peut proposer un avenir à la France. Ainsi est né un appel à sa constitution signé par 150 initiateurs issus de partis, d’associations, d’engagements divers à gauche. Ensuite, La BAP est aussi d’une part une réponse à des partis en mal de représentativité et d’autre part un espace ouvert à des citoyens engagés au quotidien ayant des idées positives pour la France mais sans structure appropriée pour décupler leurs bonnes initiatives. Tout ceci constitue un cadre de réflexion commun et nécessaire au moment où la division deviendrait la règle en France. Le Parti socialiste est-il au centre de la BAP ou en est-il seulement un maillon ? Cellule com' de la BAP : Le Parti socialiste y joue un rôle important en support logistique et technique. Mais il n’est qu’un acteur parmi d’autres. Régulièrement, des rencontres sont organisées entre les partenaires mais aussi au travers de séminaires et de rencontres pour échanger les points de vue, faire sens commun. La BAP se présente comme la maison commune de toutes les personnes attachées ''au progrès social, au progrès écologique et au progrès démocratique''. Envisage-t-elle d'utiliser la notion de ''progrès'' comme principal axe de communication ? Cellule com' de la BAP : Notre principal axe de communication est d’abord l’unité, le rassemblement. A ce jour, aucun autre mouvement ne propose une offre politique et citoyenne aussi large incluant des partis politiques, des mouvements de la société civile mais aussi des citoyens engagés. En outre, la notion de progrès est une notion de gauche en opposition au conservatisme de droite. La notion de progrès est donc au cœur du processus de La BAP. S’inscrivent ainsi dans notre démarche toutes celles et tous ceux qui sont animés par le besoin d’égalité, de répartition juste, de préservation de notre
  2. 2. avenir écologique et du renforcement de notre modèle social, républicain et démocratique. Dans notre communication, le progrès s’incarne dans le mouvement. Depuis début septembre, nous avons lancé d’ailleurs sur les réseaux notre campagne ''Soyez le mouvement'' pour valoriser chaque jour des citoyens au cœur de notre démarche. Le socle idéologique de La Belle Alliance Populaire est défini en 13 points, qui constituent 13 objectifs généraux. Etre en accord sur les objectifs est un préalable, mais quid des principales mesures à mettre en œuvre ? La BAP présentera-t-elle des propositions ? Cellule com' de la BAP : L’appel à la constitution d’une Belle Alliance Populaire a pour socle 13 thèses qui couvrent l’ensemble des problématiques auxquelles nous sommes confrontés et que nous devons alimenter pour une France ouverte et dynamique à la fois pour ses concitoyens et sur la scène internationale. Ces thèses dépassent la critique stérile que nous observons par ailleurs. Ce socle idéologique est porté par l’idée positive d’un possible lucide et responsable pour la France. Afin de finaliser l’accord dans la diversité, nous avons déjà eu plusieurs rendez-vous essentiels. Un premier en mai dernier durant lequel il s’agissait de laisser s’exprimer les 150 initiateurs. L’objectif reste d’aboutir à un texte commun et fondateur en décembre prochain. En outre en juin dernier, nous avons tenu notre premier séminaire autour d’ateliers forts : la démocratie, la République, les relations sociales, la social-écologie et l’Europe. Puis, plus de 500 signataires et compagnons se sont réunis à Paris le 3 juillet dernier pour notre Assemblée nationale de La Belle Alliance Populaire. Nous avons échangé, témoigné et contribué à La Belle Alliance Populaire dans un moment fort et émouvant. Dans la salle nous avons entendu des interventions fortes qui contrebalançaient le déclinisme ambiant dans notre pays. Nous avons eu une première prise de conscience : oui en France il y a des citoyens de gauche qui se retroussent les manches pour construire, proposer de manière très responsable et très pragmatique. D’ailleurs, un vote unanime a eu lieu : celui du choix d’organiser dans les contours de la BAP une primaire citoyenne de l’unité en vue de l’élection présidentielle de 2017. Cette primaire sera organisée les 22 et 29 janvier prochains. Les candidatures sont ouvertes du 1er au 15 décembre. Donc il y a aujourd’hui accord sur les thématiques, les modalités générales et le calendrier. Le temps qui nous sépare de la convention de La BAP du 3 décembre est mis à profit pour des rencontres en régions - appelées ''Universités de l’Engagement''- afin de réunir les propositions et idées qui constitueront le socle d’un programme solide pour le candidat qui sortira vainqueur de la primaire en janvier prochain. Ces rencontres débutent en septembre et vont se tenir jusqu’en novembre. L’idée reste de rencontrer le maximum de citoyens positifs et investis en France. Est-ce que cette volonté de remettre le peuple au centre de l'action politique se traduira dans les outils de communication que La BAP mettra à disposition des citoyens ? Cellule com' de la BAP : Mettre le citoyen au cœur est l’essence même de la démarche. Ce n’est pas un effet de communication. Chacun a sollicité son réseau de terrain, proposé à des citoyens engagés et exemplaires de nous rejoindre. Aujourd’hui, la majorité des signataires est citoyenne. A partir de là, la communication peut entrer en ligne de compte. Regardez nos outils de communication. Ils sont principalement numériques et participatifs. Notre site internet valorise notre démarche et des témoignages d’acteurs ancrés dans leur territoire. Nous avons investi les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram) sans aucune crainte de commentaires malencontreux. Portée aussi par le Parti socialiste, La BAP n’est pas à l’abri d’un bashing médiatique. Pourtant, nous avons l’impression que quand nous proposons de construire, nous gagnons des Françaises et des Français qui ont bien compris que la période était à l’initiative positive. Donc, nous limitons la modération
  3. 3. au maximum. Seuls les propos racistes ou injurieux sont bloqués. Concernant les outils de communication ''physiques'', nous en limitons la réalisation. D’abord parce que notre approche environnementale comprend aussi la dimension numérique. Ensuite, nous rayonnons sur l’ensemble du territoire et nous laissons les citoyens investir eux-mêmes les réseaux sociaux. Par exemple, nous avons lancé une page Facebook et très rapidement des pages locales de La BAP sont nées. Ce sont des citoyens qui ont décidé d’animer en proximité La Belle Alliance Populaire. Ceci s’est fait spontanément, sans calcul et nous avons décidé d’encourager ce phénomène en faisant confiance à la modération des uns et des autres. En fait, c’est ça aussi La BAP : libérer les initiatives et responsabiliser chacun. L'un des objectifs de communication de La BAP est également de valoriser toutes les personnes qui œuvrent, au quotidien, pour un meilleur vivre ensemble. Comment faire en sorte qu'elles puissent apporter leur expérience au sein de la BAP ? Comment les valorisez-vous dans votre communication ? Cellule com' de la BAP : Comme évoqué précédemment, l’impulsion médiatique est d’abord politique parce que la parole du citoyen est peu audible dans une sphère médiatique très occupée par ce que l'on appelle ''les jeux de cour''. Nous le voyons notamment avec la manière dont les médias se délectent des primaires à droite ou à gauche, entrant dans les conflits des égos comme peut le décrire, par exemple, Pierre Rosanvallon qui observe ainsi une mutation dangereuse de notre démocratie. Dans ce contexte contraint, il nous apparaît primordial de faire émerger des citoyens, de nouveaux visages. Ces visages sont à l’image réelle de la France. Maintenant, nous devons faire en sorte que cette image réelle de la France influe sur l’image perçue de la gauche. Toute notre approche vise d’abord l’émergence et la mise en mouvement finalement d’une majorité de citoyens qui s’engagent localement. La Belle Alliance Populaire est une grande porte ouverte à ces initiatives qui apportent du positif quotidiennement aux Français. Nous comptons des syndicalistes pertinents et réformateurs. Des responsables associatifs qui ont beaucoup à apporter dans notre conception du vivre ensemble. Nous ouvrons des espaces de discussion physiques et numériques. Ensuite, seulement, notre communication tente de valoriser ce mouvement. La Belle Alliance Populaire va peu à peu infuser l’opinion par son authenticité. Notre parler vrai consiste à dire que tout n’est pas si mauvais en France, que oui la France va mieux, mais que notre pays a besoin de bonnes volontés réunies dans une vision progressiste. Qu'est-ce qui est mis en œuvre en matière de communication pour que tous les citoyens de gauche puissent avoir envie de s'investir au sein de La Belle Alliance Populaire ? Cellule com' de la BAP : Des rencontres d’abord. La Belle Alliance Populaire favorise l’initiative par les réseaux sociaux, supports à une démarche plus interpersonnelle. Si les citoyens se contactent virtuellement, ils ont besoin de se rencontrer physiquement. A notre époque l’image domine. Mais l’image n’est qu’une représentation émise à travers un média. L’échange, lui, est authentique. Il permet le débat, la contradiction… ce qui fait démocratie en somme. La puissance du numérique raccourcit les distances. Nous organisons des rencontres régionales qui envoient des messages que tout citoyen de gauche peut saisir. Nous misons sur du long terme, sur une durée maîtrisée. Nous misons finalement aussi sur la capacité de discernement du citoyen entre un brouhaha dangereux, voire haineux et une approche plus sereine, posée, critique et responsable.
  4. 4. La BAP réunit des personnes de gauche issues de plusieurs courants idéologiques. Comment, en matière de communication, concilier ces imaginaires ? Le recours aux symboles n'est-il pas un bon vecteur de communication ? Cellule com' de la BAP : Les symboles sont à manier avec précaution. La force du symbole est de proposer du commun et donc de fédérer un imaginaire collectif. Mais, si derrière le symbole, il n’y a pas de crédibilité ou d’exemplarité, il tombe. Nous préférons parler de valeurs, d’idées puis de propositions plus concrètes. Donc en matière de communication nous proposons derrière l’unité, des valeurs de solidarité, de respect mutuel, de volonté constructive. Aujourd’hui, nous le voyons, la droite et l’extrême droite axent leur communication sur les symboles. C’est dangereux. Pour nous, la République, la laïcité, notre modèle social et démocratique ou encore notre dynamisme économique ne sont pas des symboles, ce sont des acquis à préserver et à développer contre des mouvements qui divisent. Notre force est donc de fédérer différents courants idéologiques avec différentes approches plus pragmatiques. Finalement, nous préférons axer notre communication sur le terrain. Celui du quotidien. Interview réalisée par Damien ARNAUD (@laCOMenchantier) – Septembre 2016 Le Cercle vise à faire progresser la #ComPublique et la #ComPol dans le monde francophone. C’est un espace de dialogue, de partage d'expériences et de valorisation de tous. LinkedIn > Cercle des communicants francophones Twitter > @leCCF Facebook > Cercledescommunicants

×