Benjamin constant mathilde

276 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
276
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Benjamin constant mathilde

  1. 1. « Si la conquête de la liberté peut  enivrer les esclaves, la jouissance de cette  liberté forme des hommes dignes de la  posséder » Benjamin Constant, Principes de Politique
  2. 2. • QUEL CONSTAT ? > La liberté des Modernes, individuelle, n’est pas la liberté des Anciens, collective. Chez les Anciens : L’existence individuelle est asservie au corps collectif et social L’homme est actif politiquement mais ne peut exercer sa liberté individuelle fondamentale
  3. 3. • QUI CRITIQUE-T-IL ? > ROUSSEAU DANS DU CONTRAT SOCIAL Le Contrat Social signé entre les citoyens instaure une volonté générale pour le bien de la société Les hommes doivent s’impliquer dans l’activité politique Le collectif prend le pas sur l’individu D’hommes libres, ils deviennent esclaves de l’intérêt collectif
  4. 4. • QU’ENVISAGER ? COMBINER L’ACTIVITE POLITIQUE ET LA LIBERTE INDIVIDUELLE « Nous ne pouvons plus jouir de la liberté des  Anciens qui se composait de la participation active et  constante au pouvoir collectif. Notre liberté à nous  doit se composer de la jouissance paisible de  Benjamin Constant, De la liberté l’indépendance privée »
  5. 5. • COMMENT ? 1. PAR LA CONCURRENCE 2. PAR LA LOI 3. PAR UN ETAT MINIMAL
  6. 6. •COMMENT ? PAR LA CONCURRENCE MARCHÉ > rechercher son intérêt librement or la rencontre des intérêts individuels est • naturelle • spontanée • pacifiante ainsi, la prospérité collective est naturellement assurée par la confrontation des intérêts privés La concurrence permet le bien commun
  7. 7. •COMMENT ? PAR LA LOI LA LOI NE DOIT PAS MAIS SE DOIT DE > Contrôler les choix et les décisions des individus > Protéger le libre-arbitre > Entraver la concurrence et les intérêts personnels > Garantir la sécurité des concitoyens « Toutes les fois que la législation peut ne pas  intervenir sans que la société soit bouleversée […], il  faut que la loi s’abstienne, laisse faire et se taise » Benjamin Constant, Commentaire sur l’ouvrage de Filangieri
  8. 8. • COMMENT ? PAR UN ETAT MINIMAL • L’Etat ne doit pas être investi de rôles sociaux ACTION INEFFICACE : EQUILIBRE FAUSSE PAR UNE EGALITE INSATISFAITE « Les secours publics sont communément mal administrés, mal répartis, qui ôtent à l’homme, en le leurrant par une fausse espérance, le sentiment […] qui lui apprend que chacun ne doit […] attendre sa subsistance que de ses propres efforts » Benjamin Constant, Commentaire sur l’ouvrage de Filangieri • L’Etat ne doit pas chercher à contrôler les volontés des individus « Si l’Etat voulait surveiller les individus […], il ne tarderait pas à devenir leur tyran » Benjamin Constant, Id. • L’Etat ne doit intervenir que dans la sphère strictement publique « Pour la pensée, pour l’éducation, pour l’industrie, la devise des gouvernements doit être: laissez faire et laissez passer » Benjamin Constant, Id.

×