Platon 
Ménon
Plan 
I/ Analyse linéaire 
1. Qu’est-ce que la vertu? 
a) La recherche vaine d’une définition 
b) Paradoxe de Ménon, argum...
I/1.a) 
DEFINITION 
1 
Ménon donne les différents 
exemples de vertus spécifique à 
chacun 
Mais Socrate veut UNE 
forme c...
I/1/b) 
Lassitude de ne 
pas trouver de 
définition 
Impossibilité de la 
recherche 
Argument 
éristique 
PARADOXE DE MENO...
I/1.c) 
L’âme ne cesse pas de 
vivre!! La connaissance 
s’ « endort » 
MORT 
Âme se détache du 
corps 
RENAISSANCE 
Réinca...
I/1.c) 
Immortalité de l’âme 
Toute recherche n’est donc que 
remémoration 
REMINISCENCE
I/1/c) Expérience psychologique: 
Socrate demande à un jeune 
garçon comment construire un 
carré dont l’aire est le doubl...
I/1.a) 
La vertu s’enseigne-t- 
elle? 
Seule la 
connaissance 
s’enseigne 
Vertu = 
connaissance? 
Si la vertu 
s’enseigne...
I/1.b) 
Sophistes 
Selon Anytos, les 
sophistes sont la 
peste et la 
destruction de ceux 
qui les fréquentent 
Les sophis...
I/1.c) 
•Mène à une action juste et réussie 
• Mais la vertu ne s’enseigne pas, 
donc ne s’acquiert pas par la 
connaissan...
II/1.a) 
•Mène à une action juste et réussie 
• Mais la vertu ne s’enseigne pas, 
donc ne s’acquiert pas par la 
connaissa...
II/1.b) 
Selon Socrate: 
Vertu = connaissance du bien 
Vice = ignorance du bien 
Vertu = science et peut s’enseigner
II/2. 
Nous sommes notre 
corps 
Rien n’est inné, rien 
n’est divin 
Corps et âme 
indissociables 
Rien ne provient 
d’un ...
II/2. 
Tableau des vertus d’Aristote 
Domaine Vertu Excès Défaut 
Passions Plaisir Tempérance Débauche Insensibilité 
Pass...
II/3.a) 
Machiavel, la vertu circonstancielle 
« La fin justifie les moyens »
II/3.b) 
La vertu 
n’existe pas 
Ce n’est que le 
déguisement 
d’un vice caché 
Illusion
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Exposé Platon Menon

4 937 vues

Publié le

Platon, le Ménon par Noël et Kopff

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 937
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 719
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Exposé Platon Menon

  1. 1. Platon Ménon
  2. 2. Plan I/ Analyse linéaire 1. Qu’est-ce que la vertu? a) La recherche vaine d’une définition b) Paradoxe de Ménon, argument éristique c) Solution socratique de la réminiscence et sa vérification 2. Comment devenir vertueux? a) La vertu s’enseigne-t-elle? b) Recherche de maîtres de vertu c) La vertu s’acquiert-elle d’une autre façon? II/ Analyse thématique 1. Différence entre la vertu définie dans le Ménon et la véritable conception de la vertu selon Socrate a) Théorie de Socrate exposée dans le Ménon b) Véritable conception de Socrate 2. Conception de la vertu selon Aristote, divergence avec Platon 3. Relativité de la vertu a) La vertu circonstancielle pour Machiavel b) Inexistence totale de la vertu, Nietzsche
  3. 3. I/1.a) DEFINITION 1 Ménon donne les différents exemples de vertus spécifique à chacun Mais Socrate veut UNE forme caractéristique de LA vertu DEFINITION 2 Vertu = capacité de commander aux hommes avec justice Là aussi, utilisation d’une partie de la vertu pour définir LA vertu DEFINITION 3 Vertu = désir des belles choses avec la capacité de se les procurer Question du pouvoir, qui, pour être parmi les vertus, doit être accompagné de vertus. Partie de la vertu
  4. 4. I/1/b) Lassitude de ne pas trouver de définition Impossibilité de la recherche Argument éristique PARADOXE DE MENON
  5. 5. I/1.c) L’âme ne cesse pas de vivre!! La connaissance s’ « endort » MORT Âme se détache du corps RENAISSANCE Réincarnation de l’âme IMMORTALITE DE L’ÂME
  6. 6. I/1.c) Immortalité de l’âme Toute recherche n’est donc que remémoration REMINISCENCE
  7. 7. I/1/c) Expérience psychologique: Socrate demande à un jeune garçon comment construire un carré dont l’aire est le double de celle d’un carré initial Le garçon répond mais se trompe Socrate lui pose des questions Le jeune garçon finit par trouver REMINISCENCE VERIFIEE
  8. 8. I/1.a) La vertu s’enseigne-t- elle? Seule la connaissance s’enseigne Vertu = connaissance? Si la vertu s’enseigne alors Il existe des maîtres de vertu et des élèves qui l’apprennent Existe-t-il des maîtres de vertu?
  9. 9. I/1.b) Sophistes Selon Anytos, les sophistes sont la peste et la destruction de ceux qui les fréquentent Les sophistes ne sont pas des maîtres de vertu N’importe quel athénien, homme de bien Raisonnement par l’absurde mené par Socrate, appuyé sur des contre-exemples Les plus brillants hommes politiques d’Athènes n’ont su enseigner la vertu à leurs propres fils On ne peut donc trouver nulle part de maître de vertu ni d’élèves qui l’apprennent La vertu ne serait donc pas transmissible à autrui Socrate « J’ai bien peur que la vertu ne s’enseigne pas »
  10. 10. I/1.c) •Mène à une action juste et réussie • Mais la vertu ne s’enseigne pas, donc ne s’acquiert pas par la connaissance Connaissance •Permet également une action juste et réussie •Mais inexplicable Opinion correcte Ces opinions correctes proviennent donc du DIVIN C’est donc « par une faveur divine que la vertu est présente chez ceux où elle se trouve »
  11. 11. II/1.a) •Mène à une action juste et réussie • Mais la vertu ne s’enseigne pas, donc ne s’acquiert pas par la connaissance Connaissance •Permet également une action juste et réussie •Mais inexplicable Opinion correcte Ces opinions correctes proviennent donc du DIVIN C’est donc « par une faveur divine que la vertu est présente chez ceux où elle se trouve » Mais période de la maturité Platon se détache progressivement des idées de Socrate pour exprimer ses propres opinions, tout en les exposant à travers la voix de son maître. Dans le Ménon: conception de PLATON
  12. 12. II/1.b) Selon Socrate: Vertu = connaissance du bien Vice = ignorance du bien Vertu = science et peut s’enseigner
  13. 13. II/2. Nous sommes notre corps Rien n’est inné, rien n’est divin Corps et âme indissociables Rien ne provient d’un autre monde Les connaissances proviennent de la capacité de l’homme à conceptualiser
  14. 14. II/2. Tableau des vertus d’Aristote Domaine Vertu Excès Défaut Passions Plaisir Tempérance Débauche Insensibilité Passions Peur Courage Lâcheté Témérité Passions Colère Sang-froif Irascibilité Apathie Biens Matériels Richesse Libéralité Prodigalité Avarice Biens Matériels Honneurs Magnanimité Vanité Lâcheté Relations sociales Vérité Franchise Jactance Dissimulation Relations sociales Humour Enjouement Bouffonerie Rusticité Relations sociales Sympathie Affabilité Flatterie Ingratitude
  15. 15. II/3.a) Machiavel, la vertu circonstancielle « La fin justifie les moyens »
  16. 16. II/3.b) La vertu n’existe pas Ce n’est que le déguisement d’un vice caché Illusion

×