(1 8 1 9 - 1 9 1 2 )
GUSTAVE DE MOLINARI
Damien Theillier
« Nous repoussons de toute notre énergie
l’intervention de la fo...
« Mon credo
peut se
résumer en
ces mots :
la Liberté et la
Paix »
GUSTAVE DE MOLINARI
LE JOURNAL DES ÉCONOMISTES
1841-1940
LeJournaldes
économistes
• Frédéric Bastiat (1801-
1850)
• Charles Coquelin
(1802-185...
LE RADICALISME DES LIBÉRAUX
CLASSIQUES FRANÇAIS (1)
Affirmation des droits naturels (la liberté et la
propriété individuel...
LE RADICALISME DES LIBÉRAUX
CLASSIQUES FRANÇAIS (2)
Défense de la liberté bancaire - émission de monnaie
par des banques c...
Les libertés naturelles dans lesquelles se ramifie le
droit de propriété selon Molinari :
• Liberté d’appliquer directemen...
• Liberté d’échanger dans l’espace
et dans le temps, c’est à dire dans
le lieu et dans le moment où l’on
estime que cet éc...
Les 10 libertés naturelles selon Molinari
La liberté :
du travail
de
l’enseignement
du commerce
de
gouvernement
des associ...
Comment le principe de la propriété sert
de base à l’organisation naturelle de la
société ;
comment ce principe n’a pas ce...
« La tâche des amis de la
liberté doit consister
uniquement à restituer aux
hommes la liberté de
travailler, de s’associer...
Gustave de Molinari
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Gustave de Molinari

862 vues

Publié le

Un disciple de Bastait. Par Damien Theillier

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
862
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
322
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • La propriété est le corollaire de la liberté. Là ou il y a liberté, il y a un droit de propriété et vice-versa.
  • Gustave de Molinari

    1. 1. (1 8 1 9 - 1 9 1 2 ) GUSTAVE DE MOLINARI Damien Theillier « Nous repoussons de toute notre énergie l’intervention de la force pour imposer les idées ; nous nous en tenons à l’emploi exclusif de la persuasion pour les faire accepter. » G. de M.
    2. 2. « Mon credo peut se résumer en ces mots : la Liberté et la Paix » GUSTAVE DE MOLINARI
    3. 3. LE JOURNAL DES ÉCONOMISTES 1841-1940 LeJournaldes économistes • Frédéric Bastiat (1801- 1850) • Charles Coquelin (1802-1852) • Joseph Garnier (1813- 1881) • Gustave de Molinari (1819-1912) LeJournaldes économistes •Jean-Gustave Courcelle-Seneuil (1813- 1892) •Henri Baudrillart (1821- 1892) •Frédéric Passy (1822- 1912) •Yves Guyot (1843-1928)
    4. 4. LE RADICALISME DES LIBÉRAUX CLASSIQUES FRANÇAIS (1) Affirmation des droits naturels (la liberté et la propriété individuelle) Anti-étatisme, anti-guerre et anti-empire Défense d'un strict laissez-faire (libre-échange extérieur et déréglementation intérieure) Rôle important joué par l'entrepreneur
    5. 5. LE RADICALISME DES LIBÉRAUX CLASSIQUES FRANÇAIS (2) Défense de la liberté bancaire - émission de monnaie par des banques concurrentes privées Théorie de la lutte des classe dans l'histoire Théorie subjective de la valeur des biens et des services Les marchés libres et compétitifs sont le meilleur moyen de satisfaire la demande des consommateurs
    6. 6. Les libertés naturelles dans lesquelles se ramifie le droit de propriété selon Molinari : • Liberté d’appliquer directement les valeurs créées ou acquises à la satisfaction des besoins de celui qui les possède. Liberté de consom- mation • Liberté de les employer à produire d’autres valeurs. Liberté de l’industrie et des professions • Liberté de les joindre à des valeurs appartenant à autrui pour en faire un instrument de production plus efficace. Liberté d’asso- ciation
    7. 7. • Liberté d’échanger dans l’espace et dans le temps, c’est à dire dans le lieu et dans le moment où l’on estime que cet échange sera le plus utile. Liberté des échanges • Liberté de prêter, c’est à dire de transmettre à des conditions librement débattues la jouissance d’un capital. Liberté du crédit • Liberté de donner ou de léguer, c’est à dire de transmettre à titre gratuit les valeurs que l’on possède. Liberté des dons et legs
    8. 8. Les 10 libertés naturelles selon Molinari La liberté : du travail de l’enseignement du commerce de gouvernement des associations du crédit de la charité des cultes des théâtres des inventions • L’homme qui possède des valeurs est investi du droit naturel d’en user et d’en disposer selon sa volonté. • Les valeurs possédées peuvent être détruites ou conservées, transmises à titre d’échange, de don ou de legs. • A chacun de ces modes d’usage, d’emploi ou de disposition de la propriété correspond une liberté. Questions d’économie politique et de droit public (1861)
    9. 9. Comment le principe de la propriété sert de base à l’organisation naturelle de la société ; comment ce principe n’a pas cessé d’être limité ou méconnu ; quels maux découlent des blessures profondes dont on l’a criblé ; comment enfin l’affranchissement de la propriété restituera à la société son organisation naturelle, organisation équitable et utile par essence, telle est la substance de ces dialogues entre un socialiste, un conservateur et un économiste. Gustave de Molinari, Les soirées de la rue Saint-Lazare (1849), Institut Coppet, 2014 Livre en téléchargement complet : pdf (2Mo), epub, mobi
    10. 10. « La tâche des amis de la liberté doit consister uniquement à restituer aux hommes la liberté de travailler, de s’associer, d’échanger, de prêter, de donner, la libre jouissance et la libre disposition de leurs propriétés, en empêchant simplement les uns d’empiéter sur la liberté et sur la propriété des autres, et pour éviter d’attenter à la liberté et à la propriété sous prétexte de les garantir, en se bornant à réprimer les atteintes qui y sont portées ». Les soirées de la rue Saint Lazare

    ×