Hannah Arendt
La politique a-t-elle encore un sens?
Fiche de lecture – Aude BOUTARD

1
Biographie








Hannah Arendt (1906-1975) est une
philosophe allemande naturalisée américaine.
Elle s ’est imposée ...
Le Plan du livre
I/De quoi parle-t-on? Définition de la politique





La politique selon Aristote
Le fondement de la ...
III/ Le sens de la politique









La tradition de la philosophie politique occidentale: L’EtatNation
La polis, ...
La politique selon Aristote

La polis
représente donc
la forme la plus
haute de la
Particularité communauté
humaine.
en l’...
Le fondement de la polis pour les
Grecs.
Fonder une polis se fait
grâce à un acte légiférant.
Mais le législateur n’est
pa...
La justification de la politique
L’homme ne vit pas
en autarcie
Dépendant les uns
des autres
Soucis de l’existence qui
con...
Conception moderne de l’Etat

Libération
de
l’individu

En vue du
développement
des forces
productives
sociales

Productio...
Rapport entre le foyer et la polis en
général
Ce n’est pas la vie assurée parle foyer qui
constitue la liberté politique

...
La polis et l’Académie
La polis est donc devenue
une nécessité: le
présupposé de la liberté.
Le politique s’est abaissé au...
La polis et la religion chrétienne
L’objectif n’est
pas de créer une
sphère du petit
nombre à côté
de la multitude
Enseign...
Relation entre le citoyen et l’Etat
La liberté et la
politique sont
séparées l’une de
l’autre

La vie et la propriété
sont...
L’Etat-Nation

La tradition de la philosophie
politique occidentale: L’Etat-Nation
Détenteur de la force de la
violence
In...
La polis en tant que « détenteur de
la violence »
La violence est
devenue très
importante

La violence est
passée de la
sp...
Une contradiction insurmontable?
Le privilège du
politique a toujours
consisté à exiger que
les hommes qui y
participent c...
Les différents préjugés du sens de la
politique
Le contenu
politique est la
violence
La domination
est le concept
central ...
Action politique et action violente

Guerre et
révolutions

Expériences
fondamentales
de notre siècle

Champ de la
violenc...
Des objectifs différents
Objectifs de
la violence

Objectifs
de la
politique

• Défense
• Affirmation de soi
• Conquête et...
Trois questions fondamentales du
sens de la politique
« Les buts que l ’action politique peut
poursuivre sont-ils dignes d...
Conclusion






Pour Hannah Arendt, la question du sens
politique n’admet aucune réponse, il s’agit
simplement d’une q...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

hannah arendt - la politique-a-t-elle encore un sens - tes2

958 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
958
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

hannah arendt - la politique-a-t-elle encore un sens - tes2

  1. 1. Hannah Arendt La politique a-t-elle encore un sens? Fiche de lecture – Aude BOUTARD 1
  2. 2. Biographie     Hannah Arendt (1906-1975) est une philosophe allemande naturalisée américaine. Elle s ’est imposée comme l’un des plus grands philosophes de la seconde moitié du XXème siècle. Hannah Arendt s’est surtout intéressée aux principaux concepts de la philosophie politique et le phénomène totalitaire. Dans La politique a-t-elle encore un sens?, Hannah Arendt étudie la question du sens de la politique et plus largement sa justification. 2
  3. 3. Le Plan du livre I/De quoi parle-t-on? Définition de la politique     La politique selon Aristote Le fondement de la polis pour les Grecs La justification de la politique La conception moderne de l’Etat II/La polis est ses rapports.     Rapport entre le foyer et la polis La polis et l’Académie La polis et la religion chrétienne Relation entre le citoyen et l’Etat 3
  4. 4. III/ Le sens de la politique        La tradition de la philosophie politique occidentale: L’EtatNation La polis, « détenteur de la violence » Une contradiction insurmontable? Les différents préjugés du sens de la politique Action politique et action violente Des objectifs différents Trois questions fondamentales du sens de la politique Conclusion 4
  5. 5. La politique selon Aristote La polis représente donc la forme la plus haute de la Particularité communauté humaine. en l’homme : il peut vivre dans une polis. Elle est donc humaine, éloignée du divin. La polis n’est donc pas une évidence et ne se trouve pas partout où des hommes vivent ensemble. 5
  6. 6. Le fondement de la polis pour les Grecs. Fonder une polis se fait grâce à un acte légiférant. Mais le législateur n’est pas un citoyen de la polis. Ce qu’il faisait n’était donc nullement « politique ». 6
  7. 7. La justification de la politique L’homme ne vit pas en autarcie Dépendant les uns des autres Soucis de l’existence qui concerne tout le monde Tâche et fin de la politique: garantir la vie Pour poursuivre ses objectifs en toute tranquillité et en paix 7
  8. 8. Conception moderne de l’Etat Libération de l’individu En vue du développement des forces productives sociales Production commune de biens nécessaires à une vie heureuse L’Etat est un « mal nécessaire » en vue de la liberté sociale. 8
  9. 9. Rapport entre le foyer et la polis en général Ce n’est pas la vie assurée parle foyer qui constitue la liberté politique La maîtrise des nécessités vitales, gouvernement des esclaves dans un foyer: Moyen de la libération en vue du politique. Pour Platon: le philosophe-roi. 9
  10. 10. La polis et l’Académie La polis est donc devenue une nécessité: le présupposé de la liberté. Le politique s’est abaissé au rôle qui lui incombait: la conservation de la vie. L’existence de la polis et de l’Académie est essentielle pour l’Académie. 10
  11. 11. La polis et la religion chrétienne L’objectif n’est pas de créer une sphère du petit nombre à côté de la multitude Enseignement de Jésus fondé sur la bonté Les chrétiens voulaient une relation d’homme à homme. Les chrétiens se tiennent éloignés de la sphère politique. 11
  12. 12. Relation entre le citoyen et l’Etat La liberté et la politique sont séparées l’une de l’autre La vie et la propriété sont propres à chacun. Etre libre se trouve localisé dans un domaine où il est question de choses qui ne peuvent être communes. 12
  13. 13. L’Etat-Nation La tradition de la philosophie politique occidentale: L’Etat-Nation Détenteur de la force de la violence Indispensable à la vie en société Permet l’émancipation des travailleurs et des femmes. 13
  14. 14. La polis en tant que « détenteur de la violence » La violence est devenue très importante La violence est passée de la sphère privée à la sphère publique. La vie de la société est effectivement dominée par la nécessité et non par la liberté Découvertes des armes atomiques Rôle dans les relations étatiques. 14
  15. 15. Une contradiction insurmontable? Le privilège du politique a toujours consisté à exiger que les hommes qui y participent consentent au sacrifice de leur vie. Personne ne peut, n’y n’a le droit de risquer sa propre vie si, il met également en danger la vie de l’humanité. 15
  16. 16. Les différents préjugés du sens de la politique Le contenu politique est la violence La domination est le concept central de la théorie politique La politique a une finalité extérieure à elle-même Tout ceci à cause d’une méfiance du politique + peur que l’Humanité soit éliminée 16
  17. 17. Action politique et action violente Guerre et révolutions Expériences fondamentales de notre siècle Champ de la violence + identifier l’action politique à l’action violente L’action politique est désormais dépourvue de sens 17
  18. 18. Des objectifs différents Objectifs de la violence Objectifs de la politique • Défense • Affirmation de soi • Conquête et domination • Lignes de conduite • Directives • Pas fixes, se modifient constamment 18
  19. 19. Trois questions fondamentales du sens de la politique « Les buts que l ’action politique peut poursuivre sont-ils dignes des moyens mis en œuvre? » Le sens de la politique « Y a-t-il encore en définitive, dans le champ politique, des fins en fonction desquelles nous pouvons nous orienter en toute confiance? » « L’action politique ne se caractérise-t-elle pas précisément par l’absence de tout principe? » 19
  20. 20. Conclusion    Pour Hannah Arendt, la question du sens politique n’admet aucune réponse, il s’agit simplement d’une question rhétorique. La question du sens politique doit se concentrer sur les relations internationales qui doivent être le premier soucis de l’homme d’Etat. Pour Hannah Arendt, la course aux armements est finalement justifiée puisqu’il faut tout faire pour que nous vivions en paix. 20

×