Hegel (1770-1831)
Problématique : Dans quelle mesure la liberté
est-elle présente dans la théorie d’Hegel ?
Comment Berlin s’oppose-t-il à l...
I). La base de la pensée d’Hegel.
A) La logique interne des choses…

B) La place de l’homme dans l’univers
A)

La logique interne des choses…

la vision intérieure
permet de comprendre l’essence,

la vision extérieure
vision supe...
Importance de la
question pourquoi ?
On se
demande
pourquoi
?

On comprend
la logique
interne des
choses

On
atteint
la
vé...
Ce pourquoi peut être compris de
deux façons différentes.
Pourquoi

?

Pourquoi
D’un point de
vue
scientifique:
lois très ...
fondamental de classer,
relever les caractéristiques
qui définissent un peuple,
une société.

On peut « répondre à
toute l...
B) La place de l’homme dans l’univers.
L’univers

L’univers est en réalité l’auto
développement de l’esprit mondial
Il res...
Quelle est la place de l’homme dans
l’univers ?
Il suit le
schéma de
l’univers.

en tant
qu’individu, il
ne représente
rie...
Qui dirige le collectif ?
le schéma
occupant le
plus haut rang
à l’échelle de
l’homme

il représente
l’humanité à son
plus...
Bien subjectif ou collectif ?
Vouloir le bien collectif

Vouloir le bien subjectif

C’est être rationnel car on veut C’est...
La liberté selon Hegel
Etre heureux, libre
c’est comprendre
où l’on se trouve
et à quel moment,
c’est comprendre
où on est...
II). Le rationalisme historique
1). Qu’est ce que l’Histoire dans la théorie d’Hegel ?
a). La dialectique de l'histoire : ...
Qu’est-ce que l’Histoire ?
ESPRIT
MONDIAL

"l'histoire est l'histoire de la
création humaine, de
l'imagination humaine, de...
Le déroulement de l’Histoire : le système dialectique

THESE

ANTITHESE

ANTITHESE

SYNTHESE

SYNTHESE

ETC.
« La dialectique n’est pas
un art extérieur de
raisonner, elle est l’âme
motrice de l’Histoire. »
HEGEL
« L’Histoire » de l’Histoire
GUERRE

ENFANCE

ÂGE ADULTE

PEUPLES

DEVELOPPEMENT
D’IDEES

MATURITE

FIN DE
L’HISTOIRE

REG...
LA RATIONNALITE DANS L’HISTOIRE
TOUT CE QUI DOIT ARRIVER ARRIVE
HOMMES AGISSENT RATIONNELLEMENT  MEME CHOSE A L’ECHELLE D...
« l'histoire était d'une importance
suprême, tout en elle méritait de
l'attention car tout était
susceptible de mettre en ...
L’HISTOIRE, UNE MYTHOLOGIE
SINISTRE
Pion
sacrifié
Pion

sacrifié

THESE

ANTITHESE

UILISATION DES PASSIONS
INDIVIDUELLES
...
« L’Histoire n’est pas une progression lisse, ce ne
sont pas les champs bienheureux ou les
ruisseaux gazouillants de la na...
III. LA CRITIQUE D’ISAIAH BERLIN
I. L’utilité de l’étude de l’Histoire
II. La désacralisation de l’Etat et de l’Histoire e...
I. L’UTILITE DE L’ETUDE DE L’HISTOIRE
 « Il n’y a pas de leçons à tirer de
l’histoire, car cette dernière n’a
aucun pouvo...
II. LA DESACRALISATION DE L’HISTOIRE ET DE L’ETAT EN
TANT QU’ETRE

 Sacralisation de l’Etat
 Sacralisation de l’Histoire...
La thèse soulevée par Hegel engendre selon Berlin une
contradiction :

Les Etats et les Eglises doivent
conduire les indiv...
III. L’HOMME NE PEUT ETRE LIBRE EN
SUIVANT LE « SCHEMA HEGELIEN »
Hegel
 L’homme est libre en suivant le
« schéma »
 « l...
Pour Berlin, la notion de liberté d’Hegel est fausse :

Liberté =>
Suivre le
schéma

Sécurité =>
d’appartenir à
un endroit...
IV. LA DISTINCTION ENTRE LIBERTE POSITIVE
ET NEGATIVE
 Il prône une liberté positive : elle
consiste « à être son propre
...
Liberté positive :
Idée selon laquelle le
législateur serait un être à part,
un être supérieur,
naturellement doué de sage...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Hegel par fanny, clelia et hilzonde

584 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
584
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Hegel par fanny, clelia et hilzonde

  1. 1. Hegel (1770-1831)
  2. 2. Problématique : Dans quelle mesure la liberté est-elle présente dans la théorie d’Hegel ? Comment Berlin s’oppose-t-il à la notion de liberté selon Hegel ? Plan : I. La base de la pensée d’Hegel II. Le rationalisme de l’Histoire III.La critique de Berlin
  3. 3. I). La base de la pensée d’Hegel. A) La logique interne des choses… B) La place de l’homme dans l’univers
  4. 4. A) La logique interne des choses… la vision intérieure permet de comprendre l’essence, la vision extérieure vision superficielle la finalité interne : la fin essentielle vers laquelle tendent toutes choses. Cette différence de vision est « cruciale pour la compréhension du système tout entier ».
  5. 5. Importance de la question pourquoi ? On se demande pourquoi ? On comprend la logique interne des choses On atteint la vérité.
  6. 6. Ce pourquoi peut être compris de deux façons différentes. Pourquoi ? Pourquoi D’un point de vue scientifique: lois très générales pouvant s’appliquer à une multitude d’objets soumis aux lois de gravitation -> vision extérieure. ? Sens profond du pourquoi: Quelle est la finalité des choses ? Mène à la logique interne des choses et donc à la vérité.
  7. 7. fondamental de classer, relever les caractéristiques qui définissent un peuple, une société. On peut « répondre à toute les questions sur l’univers dans ce sens plus profond de « pourquoi». Cette question « pourquoi » permet de comprendre les sociétés et nous permet alors de comprendre l’histoire, l’univers.
  8. 8. B) La place de l’homme dans l’univers. L’univers L’univers est en réalité l’auto développement de l’esprit mondial Il ressemble à un esprit individuel, une sorte d’entité animée possédant une âme Il est un vaste mouvement spirituel qui a ses fins, ses intentions et sa direction
  9. 9. Quelle est la place de l’homme dans l’univers ? Il suit le schéma de l’univers. en tant qu’individu, il ne représente rien. L’homme Il est un élément abstrait d’un schéma social « concret ». Il occupe une position unique dans le cadre social de son temps et de son lieu.
  10. 10. Qui dirige le collectif ? le schéma occupant le plus haut rang à l’échelle de l’homme il représente l’humanité à son plus haut degré de conscience de soi, d’ordre et de discipline L’Etat Tout ce qui lui résiste est voué à l’anéantissement car nie, refuse l’aboutissement du savoir. l’Etat est la chose la plus ordonnée au monde
  11. 11. Bien subjectif ou collectif ? Vouloir le bien collectif Vouloir le bien subjectif C’est être rationnel car on veut C’est être irrationnel car on ne ce qui doit arriver. veut pas ce qui doit arriver. Cela mène à l’anéantissement. C’est être moral car on veut que la morale s’accomplisse. C’est être immoral car on ne veut pas que la morale, que la Raison chemine.
  12. 12. La liberté selon Hegel Etre heureux, libre c’est comprendre où l’on se trouve et à quel moment, c’est comprendre où on est sur la carte et agir en conséquence, être libre c’est être rationnel.
  13. 13. II). Le rationalisme historique 1). Qu’est ce que l’Histoire dans la théorie d’Hegel ? a). La dialectique de l'histoire : un système de fonctionnement b). La rationalité de l'histoire 2). La ruse de la raison a). La Raison utilise les passions des hommes b). L’Histoire, une mythologie sinistre
  14. 14. Qu’est-ce que l’Histoire ? ESPRIT MONDIAL "l'histoire est l'histoire de la création humaine, de l'imagination humaine, des volontés, des intentions des sentiments et des desseins de l'homme de tout ce que l'être humain font et sentent plutôt que ce qui leur arrive« = régime politique/peuple/ Etat HISTOIRE RAISON
  15. 15. Le déroulement de l’Histoire : le système dialectique THESE ANTITHESE ANTITHESE SYNTHESE SYNTHESE ETC.
  16. 16. « La dialectique n’est pas un art extérieur de raisonner, elle est l’âme motrice de l’Histoire. » HEGEL
  17. 17. « L’Histoire » de l’Histoire GUERRE ENFANCE ÂGE ADULTE PEUPLES DEVELOPPEMENT D’IDEES MATURITE FIN DE L’HISTOIRE REGIME POLITIQUE L ’ESPRIT PREND CONSCIENCE DE LUI-MÊME JUSQU’À ATTEINDRE LE SAVOIR ABSOLU
  18. 18. LA RATIONNALITE DANS L’HISTOIRE TOUT CE QUI DOIT ARRIVER ARRIVE HOMMES AGISSENT RATIONNELLEMENT  MEME CHOSE A L’ECHELLE DE L’UNIVERS TOUTE LES ETAPES DE L’HISTOIRE SONT NECESSAIRE A L REALISATION DE L’ESPRIT MONDIAL ON NE PEUT PAS CRITIQUER L’HISTOIRE
  19. 19. « l'histoire était d'une importance suprême, tout en elle méritait de l'attention car tout était susceptible de mettre en lumière de dévoiler l'essence de ce réseau unique » HEGEL
  20. 20. L’HISTOIRE, UNE MYTHOLOGIE SINISTRE Pion sacrifié Pion sacrifié THESE ANTITHESE UILISATION DES PASSIONS INDIVIDUELLES Pion sacrifié SYNTHESE INTERVENTION DU GRAND HOMME AU MOMENT DE LA CRISE
  21. 21. « L’Histoire n’est pas une progression lisse, ce ne sont pas les champs bienheureux ou les ruisseaux gazouillants de la nature rousseauiste. L’Histoire est l’abattoir où le bonheur des peuples, la sagesse des Etats et la vertu des individus ont été mené en holocauste ».
  22. 22. III. LA CRITIQUE D’ISAIAH BERLIN I. L’utilité de l’étude de l’Histoire II. La désacralisation de l’Etat et de l’Histoire en tant qu’être III. L’Homme ne peut être libre en suivant le « schéma hégélien » IV.La distinction entre liberté positive et liberté négative
  23. 23. I. L’UTILITE DE L’ETUDE DE L’HISTOIRE  « Il n’y a pas de leçons à tirer de l’histoire, car cette dernière n’a aucun pouvoir sur le monde libre et vivant de l’actualité ».  Le présent est libre.  « La réponse à toutes les questions semble se trouver dans l’histoire » Elle permet une meilleure compréhension de l'évolution des faits historiques Elle transmet aux individus la notion de progrès de la civilisation. Elle met en garde les individus sur les erreurs à ne pas reproduire Conclusion de Berlin sur l’utilité de l’Histoire : « tout en elle mérite l’attention, car tout était susceptible de mettre en lumière […] ce qui forme la personnalité individuelle, celle de l’Univers dont les hommes sont les éléments, les membres. »
  24. 24. II. LA DESACRALISATION DE L’HISTOIRE ET DE L’ETAT EN TANT QU’ETRE  Sacralisation de l’Etat  Sacralisation de l’Histoire  Désacralisation de l’Etat et de l’Histoire  « L’histoire est une vaste marche objective »  « Il faut suivre le processus mondial, car ce dernier est l’incarnation de la Raison »  « L’individu seul ne sert à rien, n’est qu’un instrument de la Raison ».  « Les victimes et les perdants de l’Histoire sont-ils inutiles ? »  Il ne faut pas nier l’individuel au profit de la masse. Un individu peut être rationnel et morale sans suivre « le processus mondial ».  La Raison en réalisant son être a démoralisé et dépersonnalisé l’Histoire.
  25. 25. La thèse soulevée par Hegel engendre selon Berlin une contradiction : Les Etats et les Eglises doivent conduire les individus. Ils apparaissent plus réels que les gens ou les choses. Mais n’est ce pas les individus qui bâtissent les églises et forment l’Etat ? Conclusion : On ne peut sacraliser l’Histoire et l’Etat. Tous les individus sont utiles dans l’Histoire.
  26. 26. III. L’HOMME NE PEUT ETRE LIBRE EN SUIVANT LE « SCHEMA HEGELIEN » Hegel  L’homme est libre en suivant le « schéma »  « l’obéissance au schéma est la seule véritable expression de soi » Berlin  L’Homme ne peut être libre en suivant le « schéma hégélien ». Il est trop clos. L’Homme en suivant le schéma subit des contraintes de l’Etat. L’Homme n’agit plus selon sa propre volonté.
  27. 27. Pour Berlin, la notion de liberté d’Hegel est fausse : Liberté => Suivre le schéma Sécurité => d’appartenir à un endroit unique dans lequel vous êtes préservés des ennuis Définition de liberté selon Berlin : la faculté de choisir comme on le souhaite, parce qu’on souhaite choisir ainsi, sans être contraint ou intimidé, sans être englouti par un vaste système ; et dans le droit de résister, d’être impopulaire, de défendre ses convictions simplement, parce que ce sont les siennes
  28. 28. IV. LA DISTINCTION ENTRE LIBERTE POSITIVE ET NEGATIVE  Il prône une liberté positive : elle consiste « à être son propre maître ».  Il prône une liberté négative : elle « consiste à ne pas être entravé dans ses choix par d’autres » Caractéristiques : Capacité à s’engager dans une action. Caractéristiques : Absence d'ingérence et contrainte extérieure (Etat) de Fondée sur une action collective destinée à affranchir les hommes de tout ce qui limite leurs capacités. Garantie de la sphère privée où chacun peut prendre des initiatives et décider de son avenir en toute autonomie. L’État a une mission de protection qui s’étend au-delà de la sécurité des biens et des personnes. Délimitation d’un espace dans lequel chacun doit pouvoir agir à sa guise, c’est le « droit de » faire quelque chose sans contrainte.
  29. 29. Liberté positive : Idée selon laquelle le législateur serait un être à part, un être supérieur, naturellement doué de sagesse et de vertu. La liberté négative : Idée selon laquelle l’individualisme triomphe

×