Introduction
 né le 20 mai 1806 à Londres et mort le 8 mai 1873 à Avignon.
 philosophe, logicien et économiste
 instrui...
Plan
 « Le sujet de cet essai n’est pas ce que l’on appelle le libre
arbitre mais la liberté sociale ou civile : la natur...
I/ Dans quelle mesure a-t-on besoin d’une autorité qui
exerce un contrôle social ?
A) Garantir la paix social et la sécuri...
(A) La limitation du pouvoir des gouvernants, à la fois
nécessaire et « extrêmement dangereux »
Limitation du
pouvoir des
...
(B) Différentes formes de
tyrannie
Sociale
Ingérence de la société dans les
plus petits détails de la vie des
fonctionnair...
II/ De l’importance pour un état de garantir les
libertés individuelles
A) De la liberté de pensée et de discussion
 « Si...
II/ De l’importance pour un état de garantir les
libertés individuelles (suite et fin)
B) L’importance de l’individualité
...
John Suart Mill - De la liberté
John Suart Mill - De la liberté
John Suart Mill - De la liberté
John Suart Mill - De la liberté
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

John Suart Mill - De la liberté

5 063 vues

Publié le

TES1 - fk

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 063
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 451
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

John Suart Mill - De la liberté

  1. 1. Introduction  né le 20 mai 1806 à Londres et mort le 8 mai 1873 à Avignon.  philosophe, logicien et économiste  instruit par son père, sur les conseils et avec l'assistance de Jeremy Bentham et David Ricardo  L'utilitarisme: système de morale et d'éthique qui, faute de pouvoir définir objectivement ce que sont le Bien et le Mal, se propose d'en faire abstraction en établissant "l'utile" comme principe premier de l'action. Il considère que ce qui est utile est bon et que l'"utilité" peut être déterminée de manière rationnelle (Épicure, Hume, Bentham, James Mill).  harm principle: principe de non-nuisance ou principe du tort.
  2. 2. Plan  « Le sujet de cet essai n’est pas ce que l’on appelle le libre arbitre mais la liberté sociale ou civile : la nature et les limites du pouvoir que la société peut légitimement exercer sur l’individu.»  Le problème auquel répond John Stuart Mill dans son ouvrage est le suivant : Peut-on laisser la société exercer un contrôle social absolu sur les individus ou doit-on préférer l’individualité ?  I/ Dans quelle mesure a-t-on besoin d’une autorité qui exerce un contrôle social ?  II/ De l’importance pour un état de garantir les libertés individuelles
  3. 3. I/ Dans quelle mesure a-t-on besoin d’une autorité qui exerce un contrôle social ? A) Garantir la paix social et la sécurité  nécessaire autorité de l’État pourtant « extrêmement dangereux »  « Gouvernement de chacun pour tous les autres » -> « Autonomie politique » B) Les limites et dérives de l’Etat  « Limiter le pouvoir du gouvernement sur les individus » pour se protéger contre la « tyrannie de la majorité »  « Dès lors, ce que croit l'homme démocratique, ce n'est pas lui-même, ni un autre homme, ni une classe, ni une Eglise, c'est cette chose qui n'a été pensée par personne et qu'on peut donc croire pensée par tous, et qu'on nomme « opinion » (…) C'est cette opinion commune qui exerce une pression continuelle et presque irrésistible sur l'esprit et l'âme de chacun. » P. Manent
  4. 4. (A) La limitation du pouvoir des gouvernants, à la fois nécessaire et « extrêmement dangereux » Limitation du pouvoir des gouvernants par des patriotes définissant des limites supportables pour la communauté Obtention de la reconnaissance de certaines immunités (libertés, droits politiques) (+ récent) Freins constitutionnels: consentement de la communauté ou d’un corps représentant (ex: Lobby) devenait la condition nécessaire pour le gouvernement
  5. 5. (B) Différentes formes de tyrannie Sociale Ingérence de la société dans les plus petits détails de la vie des fonctionnaires politiques De la majorité Abus de pouvoir du parti le plus fort Du magistrat De l’opinion et du sentiment dominants Volonté de la société d’établir un modèle avec ses propres mœurs
  6. 6. II/ De l’importance pour un état de garantir les libertés individuelles A) De la liberté de pensée et de discussion  « Si tous les hommes moins un partageaient la même opinion, ils n’en auraient pas pour autant le droit d’imposer silence à cette personne, pas plus que celle-ci, d’imposer silence aux hommes si elle en avait le pouvoir »  Ce qui détermine l’opinion: raison, préjugés, superstitions  Opinion: peut être vraie, fausse mais en partie vraie, reçue sans être discutée comme une sorte de préjugé et ce dogme empêchera la naissance de nouvelles opinions
  7. 7. II/ De l’importance pour un état de garantir les libertés individuelles (suite et fin) B) L’importance de l’individualité  « chacun est le meilleur juge et gardien de ses propres intérêts »  « natures fortes », « individualités » forment le « sel de la terre »  « Ce n’est pas parce que les désirs des hommes sont forts qu’ils agissent mal, mais parce que leurs consciences sont faibles »  « La liberté de l’individu doit être ainsi bornée: il ne doit pas se rendre nuisible aux autres. » C) La liberté économique  « Ainsi le commerce est acte social »  Individu: « foyer de progrès »  Somme d’intérêts particuliers: Avancement du bien général  Etat doit se contenter de conseiller et ne pas agir dans la sphère privée

×