La philosophie marxiste et ses
limites à travers le regard de
Kierkegaard
Søren Kierkegaard
(1813-1855)
Karl Marx (1818-
1...
I) La philosophie marxiste, produit de
l’Occident moderne
• A) Le matérialisme historique français et le matérialisme
dial...
B) le capitalisme et le vol de la plus-value de
l’exploitation dans « Le Capital »
• Mais contradictions :
• concentration...
C) Le socialisme scientifique: comment
transformer le monde
• Le socialisme est la période de transition entre
l'abolition...
Comment sont remis en cause les
fondements de la théorie marxiste ?
I. La pensée marxiste
A. La philosophie marxiste (maté...
II. Les limites de la théorie marxiste à
travers le regard de Kierkegaard
• A. L’existence au centre de sa pensée
- « L’ex...
B. La dialectique hégélienne pourrait les
rapprocher
- Marx se réclame de raison et d’expérience : il raisonne pour obteni...
C. Une perception différente de la liberté
- Pour Marx, l’Etat freine la liberté de l’homme car il accorde une place au bé...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Marx et Kierkegaard

2 674 vues

Publié le

Marx vu par Kierkegaard

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 674
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 922
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Marx et Kierkegaard

  1. 1. La philosophie marxiste et ses limites à travers le regard de Kierkegaard Søren Kierkegaard (1813-1855) Karl Marx (1818- 1883)
  2. 2. I) La philosophie marxiste, produit de l’Occident moderne • A) Le matérialisme historique français et le matérialisme dialectique allemand • Matérialisme dialectique - La nature constitue la seule vérité - La nature est en perpétuel mouvement - Contradiction internes des phénomènes • Matérialisme historique - Bon fonctionnement d’une société: obtenir les moyens d’existence nécessaire à l’Homme - Association des hommes: une production sociale - Tel genre de vie, tel genre de pensée - Histories des peuples - Une histoire qui repose sur la lutte des classes
  3. 3. B) le capitalisme et le vol de la plus-value de l’exploitation dans « Le Capital » • Mais contradictions : • concentration des richesses sur une classe de la société et misère pour l'autre • accroissement continu de la rentabilité par le PT, • surpopulation de travailleurs, chômage • augmentation de la production sans augmentation de la consommation ,des crises cycliques de surproduction.
  4. 4. C) Le socialisme scientifique: comment transformer le monde • Le socialisme est la période de transition entre l'abolition du capitalisme et l'avènement du communisme avec la disparition de l'Etat. • « Ces deux grandes découvertes : la conception matérialiste de l'histoire et la révélation du mystère de la production capitaliste au moyen de la plus-value, nous les devons à Marx. C'est grâce à elle que le socialisme est devenu science » Engel
  5. 5. Comment sont remis en cause les fondements de la théorie marxiste ? I. La pensée marxiste A. La philosophie marxiste (matérialisme et dialectique) B. L’économie marxiste (économie et vol de la plus-value) C. Le socialisme scientifique (comment transformer le monde) II. Les limites de la théorie de Marx à travers le regard de Kierkegaard A. L’existence au centre de la philosophie de Kierkegaard B. La dialectique: fondement hégélien qui pourrait les rapprocher C. Une perception différente de la liberté
  6. 6. II. Les limites de la théorie marxiste à travers le regard de Kierkegaard • A. L’existence au centre de sa pensée - « L’existence précède les sens »: l’homme existe en lui-même avant d’être ce qu’il est. - L’être ne peut être compris de manière scientifique car la raison fait abstraction de l’âme propre à chaque homme. - - 3 types d’existence: L’existence esthétique : choix en fonction de ce qui lui plait L’existence éthique : choix en fonction de ce qui lui apparaît moral L’existence religieuse : choix en fonction de Dieu - Il rejette que l’homme puisse être considéré par rapport à la masse car il mène sa vie selon ses propres choix.
  7. 7. B. La dialectique hégélienne pourrait les rapprocher - Marx se réclame de raison et d’expérience : il raisonne pour obtenir la vérité en appliquant le schéma : thèse, antithèse, synthèse. - Kierkegaard applique la dialectique au Christ : il s’intéresse au vécu de l’individu, à l’intérieur de son âme. - Marx suit cependant la dialectique historique: « Les philosophes n’ont fait qu’interpréter diversement le monde, ce qui importe c’est de le transformer par la Révolution ». - Au contraire, Kierkegaard considère que chaque homme a un mode d’action qui lui est propre et qui ne dépend des actions du passé. - « L’histoire parce qu’elle est l’histoire du grand nombre ne doit pas être notre boussole! »Yvan Blot
  8. 8. C. Une perception différente de la liberté - Pour Marx, l’Etat freine la liberté de l’homme car il accorde une place au bénéfice personnel. Son idéal est de mettre en place une égalité absolue . - Pour Kierkegaard, l’Etat est un bon moyen de réguler l’égoïsme: - « l’Etat est une défense contre l’égoïsme en dégageant un égoïsme supérieur qui maîtrise tous les égoïsmes individuels ». - Etat est un bon moyen de garantir la liberté des hommes en représentant un égoïsme encore plus grand. - Choix de l’existence éthique représente un choix vers la liberté: « je suis au dessus de l’instant donc je suis dans la liberté ». - Mener une vie libre revient à assumer qui l’on est.

×