Pascal, les pensées et la
religion
•
•
•
•
•

•

I) Pascal et son cheminement dans la foi
II) La vie de Pascal en quelques dates
III) Histoire et contenu des...
Rencontre avec le jansénisme grâce
Une enfance bercée par le catholicisme à
à des contacts a Paris avec le monastère
trave...
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•

1623 Naissance de Biaise Pascal à Clermont-Ferrand (19 janvier).
1631 La famille Pa...
•
•
•
•
•
–
–
–

Le but premier de Pascal était de rédiger une
Apologie du christianisme dans laquelle il s’était
promis d...
Péché originel
Le cœur
La révélation
extérieure:
les signes et
le Dieu caché

Acte de foi
La raison

La révélation intérie...
intelligence

raisonnement

déduction
Faculté du fini:
définitions exactes,
connaissances
discursives

RAISON

Affectivité...
DIEU

« Dieu se découvre à ceux
qui le cherchent »

Signes extérieurs:
faits, événements
historique

Signes intérieurs
Exp...
« La foi n’est pas seulement un acte de confiance en Dieu, elle
implique de la part du croyant un comportement nouveau. »
...
Par devoir et par amour du prochain le croyant aspire donc à transmettre sa foi mais si la croyance est
un don de Dieu (se...
Nous avons montrer combien le rôle du cœur est important; Cependant la
raison n’est pas totalement corrompue. Si le cœur é...
Nécessité de parier
sur son existence

L’existence de
Dieu n’est
Pas impossible

Acceptation
Du surnaturel

Je parie que
D...
Pascal nous a donc convaincu de l’évidence de parier su l’existence de Dieu. Ce pari n’est
nullement une preuve de l’exist...
• L’apologie pascalienne du christianisme reconnaît donc les limites de la
•
•
•
•

raison concernant la religion mais n’e...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pascal, les pensées et la religion

487 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
487
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pascal, les pensées et la religion

  1. 1. Pascal, les pensées et la religion
  2. 2. • • • • • • I) Pascal et son cheminement dans la foi II) La vie de Pascal en quelques dates III) Histoire et contenu des « Pensées » IV) La foi selon Pascal 1. L’acte de foi 2. La vie de foi V) Apologie du Christianisme: soumission et usage de la raison 1. Soumission de la raison 2. Usage de la raison VI) Conclusion
  3. 3. Rencontre avec le jansénisme grâce Une enfance bercée par le catholicisme à à des contacts a Paris avec le monastère travers la figure paternelle de Port Royal Guérison miraculeuse de sa nièce mais mort de sa sœur Jacqueline ayant vouée sa vie au service de Dieu Acceptation d’incessantes maladies, renoncement aux biens matériels, service des pauvres Une expérience religieuse qui lui a appris a placer la science, la vie mondaine et la foi, chacune à son rang, dans son ordre. La religion n’exclut ni le savoir ni les devoirs de la vie, mais elle se les subordonne en les rapportant à Dieu.
  4. 4. • • • • • • • • • • • • • • • • • • • 1623 Naissance de Biaise Pascal à Clermont-Ferrand (19 janvier). 1631 La famille Pascal s’installe à Paris. 1640 Pascal publie, à 17 ans, son Essai pour les coniques. 1 642 Pascal invente la machine arithmétique. 1646 « Conversion » de la famille Pascal. 1647 Expériences nouvelles touchant le vide ; polémique avec le P. Etienne Noël. Rencontres de Descartes et Pascal. 1648 Expériences du Puy-de-Dôme pour démontrer l’existence du vide. 1651 Rédaction d’une Préface, inachevée, à un Traité du vide. Lettre de Pascal à sa sœur sur la mort de leur père. 1654 « Seconde conversion » de Pascal lors de la nuit où il rédige le Mémorial (23 novembre). Divers travaux de mathématiques et de physique. 1655 Retraite de Pascal à Port-Royal des Champs ; entretien (s) avec M. de Sacy : Entretien avec M. de Sacy sur la lecture d’Épictète et Montaigne. Date probable de la rédaction de l’Esprit géométrique (contenant les Réflexions sur la géométrie en général et l’Art de persuader). – 99 – 1656 Début de la campagne des Provinciales (23 janvier). Miracle de la sainte Épine (24 mars). 1657 Fin de la campagne des Provinciales (24 mars). Début probable de la rédaction des Pensées. Rédaction des Écrits sur la grâce. 1658 Pascal lance le concours-défi de la « roulette » (ou cycloïde). Conférence de Pascal à Port-Royal où il expose son projet apologétique (cf. Pensées marquées « APR »). 1659 Pascal tombe assez gravement malade. 1662 Pascal met sur pied son projet de carrosses à cinq sols. Mort de Pascal (19 août). 1670 Première édition des Pensées, dite « Édition de Port-Royal » : Pensées de M. Pascal sur la religion et sur quelques autres sujets.
  5. 5. • • • • • – – – Le but premier de Pascal était de rédiger une Apologie du christianisme dans laquelle il s’était promis de réfuter l’athéisme Cela serait approximativement entre 1656 et 1662 que Pascal aurait médité son Apologie, et cela sans renoncer dans d’autres domaines à bien des recherches. « Les Pensées » ne sont qu’un ensemble de notes disparates écrites par Pascal sur des grandes feuilles regroupées par les membres de sa famille dès sa mort. De ce fait un problème majeur d’édition: plus de 35 éditions en 300 ans Du point de vue du fond, il convient de distinguer: les pensées classées par Pascal, ce sont les 27 liasses de la Copie, Les pensées non classées , Deux fragments très importants: le Mémorial et le Mystère de Jésus.
  6. 6. Péché originel Le cœur La révélation extérieure: les signes et le Dieu caché Acte de foi La raison La révélation intérieure
  7. 7. intelligence raisonnement déduction Faculté du fini: définitions exactes, connaissances discursives RAISON Affectivité, volonté, anticipation, choix intuition induction Faculté de l’infini CŒUR: centre de toute nos facultés
  8. 8. DIEU « Dieu se découvre à ceux qui le cherchent » Signes extérieurs: faits, événements historique Signes intérieurs Expérience « la foi est différente De la preuve: l’une Est humaine, l’autre est Divine » Raison FOI Cœur
  9. 9. « La foi n’est pas seulement un acte de confiance en Dieu, elle implique de la part du croyant un comportement nouveau. » Influence sur la raison Dieu charité cœur Vérité Homme Amour Les êtres vivants sont répartis selon trois ordres indépendants l’ordre des corps représenté par Le rois et les riches . Illustrés Par les batailles L’ordre des esprits représenté par Les philosophes et les savants. Illustré par les inventions L’ordre de la charité représenté par Le Christ et les saints; illustré par L’absence de péché C’est en étant réceptifs aux « signes » venant indépendamment De ces trois ordres que la foi prends tout son sens. C ’est donc uns Attitude à adopter: « une attitude d’ouverture ».
  10. 10. Par devoir et par amour du prochain le croyant aspire donc à transmettre sa foi mais si la croyance est un don de Dieu (sensible au cœur) toute démonstration rationnelle devrait s’avérer inutile. Ainsi aucune Apologie de christianisme n’est capable de nous procurer la foi. A ceci Pascal n’en disconvient pas il prétend juste pouvoir nous préparer à croire: « Ceux à qui Dieu a donner la religion par sentiment de cœur sont bien légitimement persuadés. Mais ceux qui ne l’ont pas nous pouvons la leur donner par sentiment du cœur. » Cœur, sentiments FOI. Conviction de l’existence de Dieu Raison Raison uniquement Pas de preuves de l’existence de Dieu Nature de Dieu? Aucun moyen d’acquérir la foi. Ainsi nous nous heurtons à un mystère que la raison doit essayer de résoudre. « Si on soumet tout à la raison, notre religion n’aura plus rien de mystérieux. »
  11. 11. Nous avons montrer combien le rôle du cœur est important; Cependant la raison n’est pas totalement corrompue. Si le cœur éclaire la raison, celle-ci à son tour peut devenir l’auxiliaire du cœur. Grace a elle la foi, qui comme nous l’avons montrer est purement intuitive, est plus solide et peut alors être mise en récit. faits historiques Extraordinaires: Miracles et prophéties raison En désaccord Mais dans l’obligation d’admettre l’inexplicable Acceptation de l’existence Du surnaturel Mystère En accord foi
  12. 12. Nécessité de parier sur son existence L’existence de Dieu n’est Pas impossible Acceptation Du surnaturel Je parie que Dieu existe Je règle ma vie en conséquence Je parie que Dieu n’existe pas Je me livre à tous le plaisirs Je renonce aux plaisirs foncièrement égoïstes Dieu est Dieu n’est pas Je mériterai le Bonheur éternel J’aurai renoncé à des plaisirs éphémères et médiocres. J’entrerai dans le néant et n’éprouverai aucun regret de l’immortalité Gain immense, perte minime J’aurai joui des plaisirs éphémères et médiocres. J’entrerai dans le néant ou je ne les trouverai plus Je serai damné éternellement Perte immense, gain minime
  13. 13. Pascal nous a donc convaincu de l’évidence de parier su l’existence de Dieu. Ce pari n’est nullement une preuve de l’existence de Dieu mais seulement un argument prouvant que croire en Dieu est le plus raisonnable des partis. Apres le pari, Pascal s’intéresse aux liens Entre justice et religion par l’usage de la raison. DIEU Ceux qui le cherchent Se révèle N’est pas parcimonieux et est miséricordieux Se dissimule charité JUSTICE Ceux qui le fuient foi CHRETIEN
  14. 14. • L’apologie pascalienne du christianisme reconnaît donc les limites de la • • • • raison concernant la religion mais n’en néglige pas pour autant son caractère indispensable. Paradoxe: distinction du cœur et de la raison: « le cœur a ses raison que la raison ne connais pas ». Nous avons à la fois une opposition et une corrélation entre eux. La foi est un don de Dieu. Il n’existe pas de preuves formelles de l’existence de Dieu. Cependant Pascal nous a convaincu, par le raisonnement, de l’utilité de croire en Dieu. Pascal considère Dieu au centre de nos vies. Il est celui qui nous guide. Pascal oppose la misère de l’homme à la grandeur infinie de Dieu tout comme il oppose le cœur et la raison. Cependant Pascal fait tout son possible pour élever la condition humaine. Nous pouvons donc nous demander: Pascal est-il pour on contre l’homme?

×