La régulation des services audiovisuels sur les nouveaux réseaux : l'exemple français Emmanuel Gabla, Membre du Conseil XX...
Plan <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>L’architecture institutionnelle française </li></ul><ul><li>La régulation trad...
Plan <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>L’architecture institutionnelle française </li></ul><ul><li>La régulation trad...
Introduction <ul><li>Spécificités de la régulation audiovisuelle en France: </li></ul><ul><li>Une attention particulière a...
Introduction <ul><li>Contexte d’émergence rapide de nouveaux services:  </li></ul><ul><li>Développement de nouveaux réseau...
Plan <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>L’architecture institutionnelle française </li></ul><ul><li>La régulation trad...
L’architecture institutionnelle française <ul><li>Le spectre radioélectrique fait partie du domaine public de l'État, inal...
L’architecture institutionnelle française Conseil supérieur de l’audiovisuel   XXIV Congrès des Télécommunications, Cartag...
L’architecture institutionnelle française <ul><li>CSA = affectataire des fréquences audiovisuelles </li></ul><ul><ul><li>R...
Domaines d’action du CSA Conseil supérieur de l’audiovisuel   <ul><li>Gestion des fréquences (chaînes TV, radios) </li></u...
Plan <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>L’architecture institutionnelle française </li></ul><ul><li>La régulation trad...
La régulation traditionnelle des contenus <ul><li>Objectifs majeurs de la régulation des contenus : </li></ul><ul><ul><li>...
La régulation traditionnelle des contenus <ul><li>Article 1er de la loi du 30 septembre 1986 </li></ul><ul><li>La communic...
La régulation traditionnelle des contenus <ul><li>Principaux champs de la régulation audiovisuelle : </li></ul><ul><ul><li...
Plan <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>L’architecture institutionnelle française </li></ul><ul><li>La régulation trad...
<ul><li>Développement rapide de nouveaux services : </li></ul><ul><ul><li>Nécessité de créer un nouveau cadre juridique </...
<ul><li>Contraintes sur l’intervention publique: nécessité de trouver un niveau de régulation équilibré permettant de conc...
La régulation des nouveaux services audiovisuels:  Les SMAd <ul><li>Prise en compte au niveau UE avec l’adoption de la dir...
La régulation des nouveaux services audiovisuels:  Les SMAd <ul><li>Définition des SMAd : </li></ul><ul><li>Tout service d...
Les SMAd en France Conseil supérieur de l’audiovisuel   XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre ...
Les SMAd en France Conseil supérieur de l’audiovisuel   XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre ...
La régulation des nouveaux services audiovisuels:  Les SMAd <ul><li>Le régime juridique prévoit plusieurs séries d’obligat...
La régulation des nouveaux services audiovisuels:  Les SMAd <ul><li>Les règles déontologiques : </li></ul><ul><li>Règles f...
La régulation des nouveaux services audiovisuels:  Les SMAd <ul><li>Les règles de santé publique: </li></ul><ul><li>Prohib...
La régulation des nouveaux services audiovisuels:  Les SMAd <ul><li>La protection du jeune public relève du CSA. </li></ul...
La régulation des nouveaux services audiovisuels:  Les SMAd <ul><li>La promotion de la diversité culturelle (décret du Gou...
La régulation des nouveaux services audiovisuels:  Les SMAd <ul><li>Les règles publicitaires (décret du Gouvernement)  </l...
La régulation des nouveaux services audiovisuels:  La télévision mobile <ul><li>Etat des lieux en France </li></ul><ul><li...
La régulation des nouveaux services audiovisuels:  La télévision mobile <ul><li>Contexte de l’action du régulateur </li></...
La régulation des nouveaux services audiovisuels:  La télévision mobile <ul><li>Piste possible: la sélection du blocage de...
La régulation des nouveaux services audiovisuels:  La télévision mobile <ul><li>Initiative du secteur: La Charte de l’AFOM...
La régulation des nouveaux services audiovisuels:  conclusion Conseil supérieur de l’audiovisuel   XXIV Congrès des Téléco...
Merci de votre attention Conseil supérieur de l’audiovisuel   XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, oc...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La regulación de los servicios audiovisuales en las nuevas redes: el ejemplo francés

998 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
998
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La regulación de los servicios audiovisuales en las nuevas redes: el ejemplo francés

  1. 1. La régulation des services audiovisuels sur les nouveaux réseaux : l'exemple français Emmanuel Gabla, Membre du Conseil XXIVème congrès des télécommunications Cartagena de Indias, 30 octobre 2009
  2. 2. Plan <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>L’architecture institutionnelle française </li></ul><ul><li>La régulation traditionnelle des contenus </li></ul><ul><li>La régulation des nouveaux services audiovisuels : objectifs et défis. </li></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  3. 3. Plan <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>L’architecture institutionnelle française </li></ul><ul><li>La régulation traditionnelle des contenus </li></ul><ul><li>La régulation des nouveaux services audiovisuels: objectifs et défis. </li></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  4. 4. Introduction <ul><li>Spécificités de la régulation audiovisuelle en France: </li></ul><ul><li>Une attention particulière aux contenus les plus graves </li></ul><ul><li>Un niveau d’obligations élevé liés à un usage gratuit des fréquences </li></ul><ul><li>Le respect du cadre communautaire </li></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  5. 5. Introduction <ul><li>Contexte d’émergence rapide de nouveaux services: </li></ul><ul><li>Développement de nouveaux réseaux (télévision mobile, haut débit…) </li></ul><ul><li>Développement de nouvelles offres de services (télévision de rattrapage, vidéo à la demande) </li></ul><ul><li>Développement de nouvelles pratiques de consommation et de nouveaux usages </li></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  6. 6. Plan <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>L’architecture institutionnelle française </li></ul><ul><li>La régulation traditionnelle des contenus </li></ul><ul><li>La régulation des nouveaux services audiovisuels: objectifs et défis. </li></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  7. 7. L’architecture institutionnelle française <ul><li>Le spectre radioélectrique fait partie du domaine public de l'État, inaliénable et incessible. </li></ul><ul><li>Le Gouvernement décide de la répartition des fréquences entre affectataires et charge l’ANFR de la mettre en œuvre. </li></ul><ul><ul><li>Usages télécom : ARCEP </li></ul></ul><ul><ul><li>Usages audiovisuels : CSA </li></ul></ul><ul><ul><li>Autres usages (défense, météo, espace…) </li></ul></ul><ul><li>Ressource rare: obligation d’usage optimum </li></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  8. 8. L’architecture institutionnelle française Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009 Production de contenus Edition et distribution de services Transport des services PRODUCTEURS, PROPRIETAIRES DES DROITS EDITEURS DE CONTENU TV AGREGATEURS DE CHAINES (BOUQUETS DE TV PAYANTE) OPERATEURS TELECOMS ACTEURS CSA ARCEP Règlement des différends Attribution et gestion des fréquences « audiovisuelles » Autorisation, convention et déclaration Planification, contrôle du spectre et gestion des fréquences ANFR Règlement des différends Attribution et gestion des fréquences « télécoms » Régulation des opérateurs puissants
  9. 9. L’architecture institutionnelle française <ul><li>CSA = affectataire des fréquences audiovisuelles </li></ul><ul><ul><li>Rôle technique (planification) </li></ul></ul><ul><ul><li>Rôle stratégique (politique industrielle) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Quels services devraient être favorisés? </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Sont-il économiquement viables? </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Quelles catégories d’acteurs choisir? </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Rôle de garantie de la diversité et du pluralisme des contenus. </li></ul></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  10. 10. Domaines d’action du CSA Conseil supérieur de l’audiovisuel <ul><li>Gestion des fréquences (chaînes TV, radios) </li></ul><ul><li>Développement des nouveaux services (haute définition, télévision mobile personnelle, radio numérique…) </li></ul><ul><li>Sur les programmes linéaires (chaînes TV, radios) </li></ul><ul><li>Sur les programmes non linéaires (vidéo à la demande, télévision de rattrapage…) </li></ul><ul><li>Avis (Autorité de la concurrence, Ministre, projets de loi…) </li></ul><ul><li>Règlement de différends (saisine du Conseil par les opérateurs) </li></ul>Régulation des contenus Régulation Technique Régulation économique et juridique Autres modes de régulation <ul><li>Favorisation de la concertation entre les éditeurs </li></ul><ul><li>Coopération avec les instances internationales </li></ul><ul><li>Interventions et participations aux colloques professionnels </li></ul><ul><li>Autorisations d’usage de fréquences pour les services de radio et de télévision </li></ul><ul><li>Conventionnement </li></ul><ul><li>Déclarations </li></ul>Régulation des autorisations XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  11. 11. Plan <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>L’architecture institutionnelle française </li></ul><ul><li>La régulation traditionnelle des contenus </li></ul><ul><li>La régulation des nouveaux services audiovisuels: objectifs et défis. </li></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  12. 12. La régulation traditionnelle des contenus <ul><li>Objectifs majeurs de la régulation des contenus : </li></ul><ul><ul><li>Assurer la protection des téléspectateurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Garantir le pluralisme des médias </li></ul></ul><ul><ul><li>Promouvoir l’industrie audiovisuelle </li></ul></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  13. 13. La régulation traditionnelle des contenus <ul><li>Article 1er de la loi du 30 septembre 1986 </li></ul><ul><li>La communication au public par voie électronique est libre et doit être conciliée avec : </li></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009 Le respect de la dignité de la personne humaine Les exigences du service public Les contraintes techniques inhérentes aux moyens de communication La nécessité de développer la production audiovisuelle Le respect de la liberté et de la propriété d’autrui Le caractère pluraliste de l’expression des courants de pensée et d’opinion La protection de l’enfance et de l’adolescence La sauvegarde de l’ordre public Les besoins de la défense nationale
  14. 14. La régulation traditionnelle des contenus <ul><li>Principaux champs de la régulation audiovisuelle : </li></ul><ul><ul><li>Règles publicitaires (quantitatives et qualitatives) </li></ul></ul><ul><ul><li>Règles déontologiques et pluralisme </li></ul></ul><ul><ul><li>Protection des mineurs (signalétique) </li></ul></ul><ul><ul><li>Diversité culturelle </li></ul></ul><ul><ul><li>Accessibilité des programmes… </li></ul></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  15. 15. Plan <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>L’architecture institutionnelle française </li></ul><ul><li>La régulation traditionnelle des contenus </li></ul><ul><li>La régulation des nouveaux services audiovisuels: objectifs et défis. </li></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  16. 16. <ul><li>Développement rapide de nouveaux services : </li></ul><ul><ul><li>Nécessité de créer un nouveau cadre juridique </li></ul></ul><ul><ul><li>Nécessité de réguler </li></ul></ul><ul><li>Objectifs de l’intervention des autorités : </li></ul><ul><ul><li>Concurrence équitable </li></ul></ul><ul><ul><li>Objectifs d’intérêt général </li></ul></ul>La régulation des nouveaux services audiovisuels: objectifs et défis. Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  17. 17. <ul><li>Contraintes sur l’intervention publique: nécessité de trouver un niveau de régulation équilibré permettant de concilier : </li></ul><ul><ul><li>Niveau de protection suffisant </li></ul></ul><ul><ul><li>Cadre de concurrence équitable </li></ul></ul><ul><ul><li>Obligations raisonnables pour ne pas entraver le développement de services innovants </li></ul></ul>La régulation des nouveaux services audiovisuels: objectifs et défis. Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  18. 18. La régulation des nouveaux services audiovisuels: Les SMAd <ul><li>Prise en compte au niveau UE avec l’adoption de la directive SMA en décembre 2007: </li></ul><ul><ul><li>Extension des principes clé de la régulation audiovisuelle européenne à une nouvelle catégorie: les services à la demande. </li></ul></ul><ul><ul><li>Régime toutefois plus léger que pour la TV </li></ul></ul><ul><ul><li>Marge de manœuvre aux Etats Membres </li></ul></ul><ul><li>Réponse française finit de se dessiner (Objectif déc 09) </li></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  19. 19. La régulation des nouveaux services audiovisuels: Les SMAd <ul><li>Définition des SMAd : </li></ul><ul><li>Tout service de communication au public par voie électronique permettant le visionnage de programmes au moment choisi par l’utilisateur et sur sa demande , à partir d’un catalogue de programmes dont la sélection et l’organisation sont contrôlées par l’éditeur de ce service. </li></ul><ul><li>Sont exclus les services : </li></ul><ul><li>- qui ne relèvent pas d’une activité économique ; </li></ul><ul><li>- dont le contenu audiovisuel est secondaire ; </li></ul><ul><li>- consistant à fournir ou à diffuser du contenu audiovisuel créé par des utilisateurs privés à des fins de partage et d’échanges au sein de communautés d’intérêt ; </li></ul><ul><li>- consistant à assurer, pour mise à disposition du public par des services de communication au public en ligne, le seul stockage de signaux audiovisuels fournis par des destinataires de ces services ; </li></ul><ul><li>- dont le contenu audiovisuel est sélectionné et organisé sous le contrôle d’un tiers. </li></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  20. 20. Les SMAd en France Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009 Services linéaires soumis au contrôle du CSA Nouveaux services couverts: TVR et VàD Environ 175 services 384 TV EXEMPLES
  21. 21. Les SMAd en France Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009 <ul><li>En septembre 2009 : une moyenne de 59% des contenus 17h/24h des grandes chaînes historiques sont disponibles en rattrapage, contre 53% en mars 2009. </li></ul><ul><ul><ul><li>De 42% pour TF1… </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>… jusqu’à 80% pour M6. </li></ul></ul></ul><ul><li>Les chaînes plus petites de la TNT se lancent également sur la télévision de rattrapage </li></ul>
  22. 22. La régulation des nouveaux services audiovisuels: Les SMAd <ul><li>Le régime juridique prévoit plusieurs séries d’obligation: </li></ul><ul><li>Règles déontologiques </li></ul><ul><li>Règles de santé publique </li></ul><ul><li>Protection du jeune public </li></ul><ul><li>Promotion de la diversité culturelle </li></ul><ul><li>Règles en matière publicitaire </li></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009 Consultation du CSA (juin/oct 2009) Consultation du gvt (avril/mai 2009)
  23. 23. La régulation des nouveaux services audiovisuels: Les SMAd <ul><li>Les règles déontologiques : </li></ul><ul><li>Règles fondamentales: protection de la dignité humaine, interdiction de l’incitation à la haine ou à la violence. </li></ul><ul><li>Consultation CSA en vue de: </li></ul><ul><ul><li>Définir si certaines règles devraient etre plus détaillées (par exemple en matière de lutte contre les discriminations ou d’ordre public) </li></ul></ul><ul><ul><li>Décider si d’autres aspects devraient etre couverts (pluralisme, diversité, h onnêteté de l’information, droits de la personne…) </li></ul></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  24. 24. La régulation des nouveaux services audiovisuels: Les SMAd <ul><li>Les règles de santé publique: </li></ul><ul><li>Prohibition en France de la publicité pour l’alcool, le tabac, les médicaments et traitements soumis à prescription. </li></ul><ul><li>Autres domaines? </li></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  25. 25. La régulation des nouveaux services audiovisuels: Les SMAd <ul><li>La protection du jeune public relève du CSA. </li></ul><ul><li>La signalétique peut-elle être adaptée aux SMAd ? </li></ul><ul><li>Les contraintes horaires devraient-elle être appliquées aus SMAd pour les programmes pornographiques ou extrêmement violents? </li></ul><ul><li>Quelles autres mesures de blocage pour les autres catégories de programmes interdites aux mineurs? </li></ul><ul><li>L’organisation du catalogue de programmes par genre ou par public cible est-elle une solution adaptée? </li></ul><ul><li>Quelles autres solutions sont envisageables? </li></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  26. 26. La régulation des nouveaux services audiovisuels: Les SMAd <ul><li>La promotion de la diversité culturelle (décret du Gouvernement) </li></ul><ul><ul><li>Coût élevé = risque de délocalisation </li></ul></ul><ul><ul><li>Mais objectif majeur pour la France </li></ul></ul><ul><li>Le contrôle (CSA) </li></ul><ul><ul><li>Mécanisme de contrôle à définir </li></ul></ul><ul><ul><li>La mise en œuvre d’un régime déclaratif paraît nécessaire </li></ul></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  27. 27. La régulation des nouveaux services audiovisuels: Les SMAd <ul><li>Les règles publicitaires (décret du Gouvernement) </li></ul><ul><ul><li>Certaines dispositions déjà en vigueur pour la télévision linéaire sont étendues sans modification aux SMAd </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Principes déontologiques (dignité, véracité…) </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Règles d’insertion </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Obligations d’identification de la publicité, du parrainage et du téléachat. </li></ul></ul><ul><ul><li>Quid de l’obligation de séparation ? </li></ul></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  28. 28. La régulation des nouveaux services audiovisuels: La télévision mobile <ul><li>Etat des lieux en France </li></ul><ul><li>La 3G: Nombreuses offres dont certaines innovantes </li></ul><ul><li>La TMP: </li></ul><ul><ul><li>16 projets sélectionnés </li></ul></ul><ul><ul><li>Négociations difficiles entre éditeurs et opérateurs de multiplex </li></ul></ul><ul><ul><li>Pas de consensus sur le business model </li></ul></ul><ul><ul><li>Contexte économique défavorable </li></ul></ul><ul><ul><li>Nouvelle dynamique possible </li></ul></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  29. 29. La régulation des nouveaux services audiovisuels: La télévision mobile <ul><li>Contexte de l’action du régulateur </li></ul><ul><li>Contexte d’action inédit : obligations « traditionnelles » doivent être adaptées à un nouveau réseau et à un terminal spécifique. </li></ul><ul><li>CSA doit principalement concevoir des solutions techniques pour la protection des mineurs. </li></ul><ul><li>Objectif de neutralité technologique. </li></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  30. 30. La régulation des nouveaux services audiovisuels: La télévision mobile <ul><li>Piste possible: la sélection du blocage des contenus dès l’abonnement, selon l’âge de l’utilisateur : </li></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009 <ul><li>Un même principe pour la TMP et la 3G, mais des mises en œuvre techniques différentes. </li></ul>ABONNEMENT POUR UN MINEUR ABONNEMENT POUR UN ADULTE CATEGORIE V -18 ans  Blocage obligatoire et total Blocage obligatoire Avec code parental CATEGORIE IV -16 ans Accessible CATEGORIE III -12 ans Blocage facultatif Accessible CATEGORIE II -10 ans Accessible
  31. 31. La régulation des nouveaux services audiovisuels: La télévision mobile <ul><li>Initiative du secteur: La Charte de l’AFOM </li></ul><ul><ul><ul><li>Pour restreindre l’accès aux contenus sensibles et illicites sur internet mobile. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Engagement à proposer une option de contrôle parental dans leurs forfaits internet mobile. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>L’option permet de restreindre le périmètre de navigation de l’enfant. </li></ul></ul></ul>Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009
  32. 32. La régulation des nouveaux services audiovisuels: conclusion Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009 <ul><li>Equilibre nécessaire entre différents modèles : autorégulation, corégulation, régulation. </li></ul><ul><li>Pour l’instant en France : essentiellement régulation par le CSA (vs modèle RU) </li></ul><ul><li>Articulation entre ces modèles doit encore être définie en France pour que le contrôle soit plus efficace et largement accepté : </li></ul><ul><ul><li>Mise en place d’organismes de corégulation? </li></ul></ul><ul><ul><li>Appui sur les actions des associations du secteur? </li></ul></ul>
  33. 33. Merci de votre attention Conseil supérieur de l’audiovisuel XXIV Congrès des Télécommunications, Cartagena de Indias, octobre 2009

×