www.apmg-international.com

Comment le modèle de maturité en gestion de
portefeuille, programme et projet P3M3® peut
améli...
Agenda
•

Bienvenue et introduction
– Lenny Descamps, Marketing Manager APMG-International France, Belgique

• Le modèle d...
Que fait l’APMG-International
•
•
•
•
•
•
•

Créé en 1996 au Royaume-Uni
Développe des formations, syllabus, examens (cert...
Votre Présentateur : Dominique Causse
Associé au sein du Cabinet de Conseil Daylight,
Expert en management de projets, pro...
www.apmg-international.com

Le modèle de maturité P3M3®
Comment peut-il améliorer la
performance de vos
organisations ?
Pourquoi s’intéresser à la maturité des
organisations ?
Un taux de réussite qui reste faible (30 à 40%)
•

De belles réuss...
Pourquoi s’intéresser à la maturité des
organisations ?
La complexité, une cause majeure d’échec
•

Quand la complexité au...
Pourquoi s’intéresser à la maturité des
organisations ?
Maturité, maîtrise et réussite sont liées
•

Une enquête de PWC mo...
Pourquoi s’intéresser à la maturité des
organisations ?
Des constats partagés par les acteurs sur le terrain
•

Beaucoup d...
Pourquoi s’intéresser à la maturité des
organisations ?
En résumé
• Des niveaux de réussite insuffisants sans tendance cla...
Pourquoi s’intéresser à la maturité des
organisations ?
Mais comment améliorer la maturité de son organisation ?
•

Les dé...
P3M3®, le modèle
Les caractéristiques du modèle P3M3®
•

Le modèle P3M3®, est inspiré des travaux
du SEI (1986/91) qui se ...
P3M3®, le modèle
Les 5 niveaux de maturité avec des processus
•

Niveau 1 – identifiés
Identifie ce qu’est un projet mais ...
P3M3®, le modèle
L’intérêt du modèle
•

Un processus documenté, outillé et éprouvé (2004/10)

•

Des évaluations sous la f...
www.apmg-international.com

Mise en oeuvre
Mise en œuvre du modèle
Le Model P3M3® peut répondre à des besoins et objectifs variés
•

Comprendre où sont les faiblesse...
Mise en œuvre du modèle
Trois solutions de mises en œuvre
(1) L’auto-évaluation
(2) L’évaluation du niveau global de matur...
Mise en œuvre du modèle
Les principaux modes de mises en œuvres sont
Besoins

Choix d’une démarche Avantages / inconvénien...
L’auto-évaluation
• Une fiche d’auto-évaluation est accessible en ligne
• Elle repose sur 9 questions (par sous modèles)
e...
L’auto-évaluation
• Mise en œuvre
– Elle peut se faire en totale autonomie
– Ou avec l’appui d’un conseil lors de l’initia...
Evaluation externe
• Ce type d’évaluation permet
–
–
–
–

d'évaluer de façon précise le niveau de maturité atteint sur les...
Evaluation externe
•

Réunion de
Lancement

C’est une démarche structurée qui repose sur
des protocoles précis

Préparatio...
L’index de maturité
•

Ce type d’évaluation permet
–
–
–
–

•

d’obtenir une évaluation objective du statut de l’organisat...
L’index de maturité
•

Réunion de
Lancement

C’est une démarche structurée qui repose
•
•
•

sur des protocoles précis,
un...
Accompagner la montée en maturité des
organisations
Démarche

Les atouts de Daylight

L’offre

L’autoévaluation

-1er ACO ...
Les freins et éléments moteurs à la mise œuvre
de ces démarches
•

Les freins
–
–
–
–

•

Sensibilisation sur les enjeux
m...
QUESTIONS/REPONSES
Organismes de conseil accrédités (ACO)

• Les organismes ont été évalués sur leur système de management de la
qualité (SMQ...
Plus d’informations
•

Site APMG-International:
– www.APMG-International.com/fr

•

P3M3
– http://www.apmg-international.c...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Webinaire 2013, Comment le modèle de maturité en gestion de portefeuille, programme et projet P3M3® améliore la performance

1 301 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 301
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Webinaire 2013, Comment le modèle de maturité en gestion de portefeuille, programme et projet P3M3® améliore la performance

  1. 1. www.apmg-international.com Comment le modèle de maturité en gestion de portefeuille, programme et projet P3M3® peut améliorer la performance de vos organisations ? Mardi 12 Novembre 2013 Dominique Causse, Daylight Group P3M3® est une marque déposée d’AXELOS
  2. 2. Agenda • Bienvenue et introduction – Lenny Descamps, Marketing Manager APMG-International France, Belgique • Le modèle de maturité P3M3® :Comment peut-il améliorer la performance de vos organisations ? Dominique Causse, Expert Associé – Daylight Group Pourquoi s’intéresser à la maturité des organisations ? Le modèle P3M3 Mise en œuvre • • Questions - réponses Plus d’information
  3. 3. Que fait l’APMG-International • • • • • • • Créé en 1996 au Royaume-Uni Développe des formations, syllabus, examens (certifications) Accrédite des organismes de formation et de conseil Neutralité et indépendance vis-à-vis des examens 40 produits dont PRINCE2®, MSP®, P3O®, ITIL®, COBIT®5 12 filiales dans le monde Plus de 250 000 examens en 2012 Fournir les moyens pour aider les organisations à améliorer leurs compétences et leurs processus COBIT® 5 est une marque déposée de l’ISACA PRINCE2®, MSP ®, P3O ® et ITIL® sont des marques déposées d’AXELOS
  4. 4. Votre Présentateur : Dominique Causse Associé au sein du Cabinet de Conseil Daylight, Expert en management de projets, programmes et portefeuilles. Intervient notamment sur les très grands programmes de transformation Certifié sur PRINCE2®, MSP® et Registered Consultant Prince2/PPM en France Daylight est un cabinet de conseil en management de projets stratégiques. A l’initiative du programme de recherche Aurore sur la maîtrise des projets qui regroupe des partenaires académiques, privés et publics. Daylight est la 1ère société de conseil accréditée (ACO) en France par l’APMG. www.daylight-group.com
  5. 5. www.apmg-international.com Le modèle de maturité P3M3® Comment peut-il améliorer la performance de vos organisations ?
  6. 6. Pourquoi s’intéresser à la maturité des organisations ? Un taux de réussite qui reste faible (30 à 40%) • De belles réussites mais trop rares, tel le port de Rotterdam … • … pour de nombreux échecs • Roger Sessions de ObjectWatch, estime à 6.2 Milliard de dollars le montant perdu chaque année dans le monde lié à des échecs projets (zdnet, Sept. 2009) Chaos report 2011 Hans Smit CEO Port of Rotterdam: “today is a milestone in Dutch History” • €2.6 billion project • 20,000 people involved • 11th July – sea wall closed • On time and budget • 1st accredited level 5 using P3M3
  7. 7. Pourquoi s’intéresser à la maturité des organisations ? La complexité, une cause majeure d’échec • Quand la complexité augmente, le niveau de performance diminue fortement • Au-delà d’un certain niveau de complexité la valeur des hommes seule ne suffit plus, des éléments structurels deviennent déterminants
  8. 8. Pourquoi s’intéresser à la maturité des organisations ? Maturité, maîtrise et réussite sont liées • Une enquête de PWC montre que la maturité est très liée à la performance et que la défaillance au niveau de l’organisation compte pour 59% des causes d’échec projets (PWC, 2004) • L’Observatoire des projets en France a aussi fait apparaître une corrélation positive entre maturité de l’organisation, maîtrise et réussite (Aurore, 2010-12) • Une étude du PMI fait ressortir que le risque de pertes financières est inversement lié au niveau de maturité et de réussite des projets (PMI Puls 2013)
  9. 9. Pourquoi s’intéresser à la maturité des organisations ? Des constats partagés par les acteurs sur le terrain • Beaucoup d’organisations ont investi de façon importante en consulting, ont formé leurs équipes (mais qui sont parti depuis), voire mis en place des centres d’excellence, … • … mais ces actions ne génèrent pas toujours le résultat escompté et surtout ces derniers ne sont pas persistants ou généralisés à tous les projets • Il n’est de plus pas toujours évident de savoir pourquoi dans un cas elles sont efficaces et dans d’autres elles échouent “Today’s complexity is only expected to rise, and more than half of CEOs doubt their ability to manage it.”. IBM 2010, CEOs Report, Capitalizing on Complexity
  10. 10. Pourquoi s’intéresser à la maturité des organisations ? En résumé • Des niveaux de réussite insuffisants sans tendance claire d’amélioration • Un taux d’échecs qui s’amplifie avec le niveau de complexité • Une corrélation confirmée entre maturité, maîtrise et réussite Maturité • Maîtrise Réussite Améliorer la maturité semble être la clé pour obtenir des gains de maîtrise importants dans la durée, encore faut-il une démarche appropriée
  11. 11. Pourquoi s’intéresser à la maturité des organisations ? Mais comment améliorer la maturité de son organisation ? • Les définitions de la maturité sont multiples, avec par exemple : – – – • « La maturité du management de projet est le développement de systèmes et de processus qui sont de nature répétitive et qui fournissent une forte probabilité que chaque projet sera une réussite » (Kerzner 2004) “La maturité se définit comme un état optimum de performance, mais aussi comme l’évolution d’une organisation vers cet état” (OPM3®, PMI 2008). “Les organisations matures, ont la capacité au niveau de l’ensemble de l’organisation de manager des initiatives en se basant sur des processus définis. (P3M3®, OGC 2010) Des modèles de maturité sortent du lot et permettent de mettre en place une démarche de montée en maturité structurée et adaptée aux enjeux P3M3® est un modèle de référence !
  12. 12. P3M3®, le modèle Les caractéristiques du modèle P3M3® • Le modèle P3M3®, est inspiré des travaux du SEI (1986/91) qui se sont concrétisés avec le succès du CMM • Il n’est pas lié à un référentiel particulier • Il comprends 7 perspectives, 120 pratiques, déclinées en 3 sous-modèles indépendants: projet(PjM3), programme(PgM3) et portefeuille(PfM3) • Il peut facilement être adapté pour répondre à différents objectifs
  13. 13. P3M3®, le modèle Les 5 niveaux de maturité avec des processus • Niveau 1 – identifiés Identifie ce qu’est un projet mais pas d’approche structurée • Niveau 2 – répétables er 1 niveau de standardisation mais non généralisé • Niveau 3 – définis Certains processus sont généralisés • Niveau 4 – managés Mesuré et surveillé, action d’amélioration • Niveau 5 – optimisés Optimisation continue de ces processus
  14. 14. P3M3®, le modèle L’intérêt du modèle • Un processus documenté, outillé et éprouvé (2004/10) • Des évaluations sous la forme d’auto-évaluations ou externes • Des organismes de conseil formés et accrédités (ACO) • Des résultats qui peuvent être vérifiés par l’APMG • La possibilité de se benchmarker dans le temps et avec d’autres acteurs/secteurs
  15. 15. www.apmg-international.com Mise en oeuvre
  16. 16. Mise en œuvre du modèle Le Model P3M3® peut répondre à des besoins et objectifs variés • Comprendre où sont les faiblesses de son organisation • Déterminer les processus cibles devant s’améliorer • Construire une trajectoire d’amélioration en lien avec ses enjeux • Evaluer sa progression dans le temps et l’accompagner • Benchmarker la performance de son organisation / secteur • Gagner en performance de façon durable ! Le métro de Londres en progressant de deux niveaux de maturité en trois ans et demi a économisé 422 million £ source APMG
  17. 17. Mise en œuvre du modèle Trois solutions de mises en œuvre (1) L’auto-évaluation (2) L’évaluation du niveau global de maturité avec ou sans certification (3) L’évaluation sur la base de l’Index de maturité de l’APMG
  18. 18. Mise en œuvre du modèle Les principaux modes de mises en œuvres sont Besoins Choix d’une démarche Avantages / inconvénients Une 1ère approche du modèle de maturité P3M3® ; se donner une 1ère idée très rapide de sa maturité L’auto-évaluation Avantages : souplesse, rapidité, coûts Inconvénients : nécessite de l’expertise interne, vision optimiste, vue simplifiée Un évaluation complète projet / programme / portefeuille, avec une éventuelle certification de l’organisation, et une 1ère trajectoire d’amélioration Evaluation réalisée par un organisme indépendant (ACO), sans ou avec certification pouvant être confirmée par l’APMG Avantages : vision complète (3P), possibilité de se faire certifier Inconvénients : nécessite de l’expertise externe, pas de prise en compte de la complexité des projets de l’entreprise Une évaluation des projets (maturité et complexité) et une trajectoire d’amélioration pour des projets types, avec un éventuel benchmark de l’organisation Evaluation réalisée par un organisme indépendant (ACO), sur la base de l’index de maturité de l’APMG Avantages : trajectoire d’amélioration basée sur la complexité, identifie les projets non standards, benchmarking Inconvénients : nécessite de l’expertise externe, ne couvre pas la partie portefeuille et programme, investissement plus important
  19. 19. L’auto-évaluation • Une fiche d’auto-évaluation est accessible en ligne • Elle repose sur 9 questions (par sous modèles) et 6 étapes permettant de guider l’auditeur • Elle permet – – – – d’avoir une 1ère approche du modèle de maturité P3M3® de se donner une 1ère idée très rapide de sa maturité d’identifier les pratiques clés pour améliorer la performance de comprendre et améliorer la capacité de son organisation à gérer les « 3P »
  20. 20. L’auto-évaluation • Mise en œuvre – Elle peut se faire en totale autonomie – Ou avec l’appui d’un conseil lors de l’initialisation pour former, cadrer et mettre en place le processus d’évaluation • Avantages – Souplesse de mise en œuvre – Faible coût même avec un accompagnement initial – Permet de s’approprier le modèle, peut être une 1ère étape à une évaluation complète
  21. 21. Evaluation externe • Ce type d’évaluation permet – – – – d'évaluer de façon précise le niveau de maturité atteint sur les 3 modèles de donner une certification formelle du niveau de maturité si désiré d'identifier les points critiques pour l’organisation et surtout en fonction des objectifs de se donner une trajectoire d’amélioration qui se focalise sur les points les plus importants • La certification permet de plus • • • de mieux mobiliser les acteurs de fournir un vecteur de valorisation et de communication dans certain cas elle est obligatoire ou fortement conseillée (certaines administrations par exemple)
  22. 22. Evaluation externe • Réunion de Lancement C’est une démarche structurée qui repose sur des protocoles précis Préparation • Réalisé par un ACO uniquement, accrédité P3M3® • Elle peut être audité par l’APMG • Les principales étapes sont 1. Réunion de lancement : périmètre; avec ou sans certification; modèles et perspectives applicables; acteurs; projets; référentiels 2. Préparation des interviews : liste, communication, protocole, … 3. Interviews et analyse de la documentation 4. Evaluation du niveau atteint 5. Présentation du résultat et attribution de la certification éventuelle Contrôle APMG Interviews et Analyses Evaluation Contrôle APMG Présentation
  23. 23. L’index de maturité • Ce type d’évaluation permet – – – – • d’obtenir une évaluation objective du statut de l’organisation de comprendre la complexité des projets généralement menés dans l’organisation (i.e ceux qui sont sous la frontière de complexité habituelle). de produire des recommandations objectives sur le niveau de maturité d’identifier les domaines où investir avec un fort retour sur investissement Avantages • • • • une approche outillée et éprouvée qui repose sur des travaux de recherches importants une base de donnée permettant de se benchmarker une trajectoire réaliste en lien avec les enjeux de l’organisation et une priorisation des actions (évite le surinvestissement) permet d’identifier les caractéristiques des projets très complexes et d’y apporter une réponse spécifique
  24. 24. L’index de maturité • Réunion de Lancement C’est une démarche structurée qui repose • • • sur des protocoles précis, un ensemble d’outils et de rapports standardisés et une base de données des évaluations déjà effectuées • Elle est réalisée par un ACO uniquement • La démarche implique Contrôle APMG Evaluation de la maturité Elle peut être audité par l’APMG • Préparation 1. Initialisation et préparation 2. Evaluation de la maturité (P3M3/Projet) 3. Analyse de la complexité sur 5 catégories / profil de maturité 4. Trajectoire : croisement des résultats de ces deux analyses permet de positionner le niveau de maturité souhaitable Analyse de la complexité Contrôle APMG Maturité à atteindre
  25. 25. Accompagner la montée en maturité des organisations Démarche Les atouts de Daylight L’offre L’autoévaluation -1er ACO en France, accrédité sur P3M3© -Daylight privilégie la souplesse d’intervention et l’appropriation des démarches mises en œuvre « Offre découverte » Aider à formaliser le protocole d’évaluation interne Monitorer la démarche Former et présenter le modèle P3M3® Evaluation globale -1er ACO en France, accrédité sur P3M3© -Certification de tous les consultants sur PRINCE2/MSP/PMP -Très forte expertise sur les 3 dimensions projet / portefeuille / programmes : (interventions de haut niveau, formation, ..) « Offre maturité » Evaluer la maturité sur les 3 sous-modèles Attribuer la certification (optionnel) Formaliser la trajectoire de montée en maturité Suivre la progression de la trajectoire avec des évaluations légères à date d’anniversaire Index de maturité des projets -1er ACO en France, accrédité sur P3M3© - Accrédité sur « l’Index de maturité ». - Outils de diagnostiques complémentaires (amont et aval projet) et offre de sécurisation des projets stratégiques issus des travaux du « Programme de recherche Aurore » qui complètent la démarche d’évaluation « Offre approfondissement » Evaluer la maturité et la complexité Définir une trajectoire appropriée Accompagner la mise en œuvre de la trajectoire Sécuriser les projets les plus complexes
  26. 26. Les freins et éléments moteurs à la mise œuvre de ces démarches • Les freins – – – – • Sensibilisation sur les enjeux mise en œuvre de l’auto évaluation, 1ère estimation rapide Gagner en maturité peut prendre du temps commencer sur un sous-modèle/perspectives L’expertise n’est pas très répandue développement des ACO en cours Coûts de mise en œuvre faire un « business case » de la mise en œuvre Les moteurs – – – Gagner en performance devient un enjeu : « Faire plus avec moins » nécessite d’augmenter le niveau de performance de l’organisation dans son ensemble Comment réussir les transformations en cours ? Les organisations mettent en place des mécanismes de contrôle, GoNogo mais il faut pouvoir systématiser ces processus Pour certains acteurs c’est devenu un passage obligé. C’est le cas notamment dans plusieurs administrations mais pas uniquement
  27. 27. QUESTIONS/REPONSES
  28. 28. Organismes de conseil accrédités (ACO) • Les organismes ont été évalués sur leur système de management de la qualité (SMQ), • les consultants ont été évalués selon leurs connaissance, expériences, compétences réelles en matière de conseil • et la mise en œuvre effective de méthodes • Ils sont référencés sur le site APMG-International • Ils ont accès à des outils exclusifs notamment sur la mesure de la maturité des organisations
  29. 29. Plus d’informations • Site APMG-International: – www.APMG-International.com/fr • P3M3 – http://www.apmg-international.com/fr/consultant/modele-maturite-p3m3.aspx • Indice de maturité APMG – http://www.apmg-international.com/fr/consultant/indice-maturite-apmg.aspx • Daylight Group – www.daylight.fr APMG-Meilleures pratiques projets et IT Merci pour votre participation

×