L’AmbassadeurL’AmbassadeurL’AmbassadeurL’AmbassadeurLa bilan du réseau d'ambassadeurs Nord-Pas de Calais, La Créativallée
...
Fédérer et impliquer deux règles d’or que Nord-Pas de Calais, La Créativallée essaye d’appliquer dans ses
méthodes d’anima...
CJD
Réseau entreprise Nord
Pôle Régional Numérique
Club Euratechnologies
Plaîne Images
AS2I
LMI et le Club LMI
E6
Clubster...
L’AMBASSADEUR MARS 2013 / PAGE 4
1. 2.
3.
4.
6. 7.
5.
L’AMBASSADEUR MARS 2013 / PAGE 5
8.
11.
13.
15. 16.
14.
9. 10.
datat non proident
sunt in culpa qui officia deserunt
molli...
Placer les
atouts de la
région dans
une interview
Se retrouver autour de
valeurs communes
Les rencontres entre ambassadeur...
La Concept Room sur nos petits écrans au JT de 20h ! Campagne de portraits dans les médias
nationaux. Dans le prolongement...
Ambassadeurs à la Une
Des initiatives exemplaires ! Ils aiment la région et contribuent chacun à leur niveau
à relayer les...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Creativallee_plaquette2013_BD _vdef

94 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
94
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Creativallee_plaquette2013_BD _vdef

  1. 1. L’AmbassadeurL’AmbassadeurL’AmbassadeurL’AmbassadeurLa bilan du réseau d'ambassadeurs Nord-Pas de Calais, La Créativallée # sommaire #2Mars 2013 2011 s’est achevée sur l’évènement des Coups de Cœur, l’année 2012 nous a offert de nouveaux défis. La soirée inter- réseaux avec le LOSC a rapidement donné le ton en Mars 2012, réunissant plus de 300 chefs d’entreprise autour de Frédéric Paquet, DGA du LOSC. Impliquer, animer pour faire rayonner trois maîtres-mots que garde à l’esprit Nord- Pas de Calais, la Créativallée pour rendre sa démarche efficiente. Fidèle à ses valeurs Nord- pas de Calais, la Créativallée cherche toujours à professionnaliser sa démarche en accompagnant au mieux les ambassadeurs (création d’un parcours d’intégration dédié, découverte de l’économie régionale sous un angle résolument moderne et positif, rencontres à la croisée des réseaux, outils modernes via les réseaux sociaux…) dans leur mission de promotion de notre région. Et signe d’une reconnaissance au-delà des frontières régionales, Nord-Pas de Calais, la Créativallée a été invitée en 2012 à présenter son expérience dans la cadre de cercles de professionnels nationaux du marketing territorial. Des points marqués qui nous confortent dans la conviction que ce sont bien 1 000 personnes qui donnent du sens et créent l’effet démultiplicateur et pas seulement l'équipe d'animation.  1. IMPLIQUER › Le «Co» avant tout ! › Une année de collaboration en quelques chiffres. 2. ANIMER › Faire vivre et découvrir les atouts de la région. › Soirée inter-réseaux. › Des outils plus performants. › Se retrouver autour de valeurs communes. › Placer les atouts de la région dans une interview. 3. UNE ANNÉE EN IMAGE 4. FAIRE RAYONNER › La Concept Room sur nos petits écrans au JT de 20h. › Des ambassadeurs «porte-parole» des atouts de la région dans les médias nationaux. › J’aime, je partage, je commente... › Présentation de notre démarche dans les cercles de marketing territorial. › Ambassadeurs à la Une. 2012 de nouveaux défis
  2. 2. Fédérer et impliquer deux règles d’or que Nord-Pas de Calais, La Créativallée essaye d’appliquer dans ses méthodes d’animation. Pour la première fois elle a réuni autour d’une même table : ambassadeurs, acteurs sectoriels et du développement économique pour un moment de co-création croisé ! Le prétexte ? Une étude « benchmark » des réseaux d’ambassadeurs au niveau national qui a fait l’objet d’une présentation en octobre 2012. A l’issue les invités ont réfléchi à de nouvelles idées d'action pour aller plus loin. Près de 50 personnes étaient présentes pour l'occasion. 2. Quel intérêt présente ce type de présentation sur les démarches concurrentes ? @Marion : Il est toujours intéressant de bien connaître les démarches concurrentes. Suite à la présentation, avoir des informations durant l’année sur les autres territoires, ce qu’ils font, ce qui marche et marche moins en matière de communication/ marketing territorial serait un plus. Tout en faisant le parallèle avec nos actions mises en place pour le territoire NPDC (quelles différences, spécificités…) @Valérie : Il est toujours intéressant de faire du benchmark sur la concurrence pour l’apport d’idées nouvelles. Savoir ce que fait la concurrence permet aussi de se singulariser. @Philippe : En comprenant le territoire de communication investi par les uns et les autres cela permet d’affiner nos messages pour la région Nord- Pas de Calais. La présentation a permis de montrer que Créativallée en termes de promotion n’était pas trop mal. 1. Qu’avez-vous appris de cette présentation ? @Marion : Grâce à cette présentation, j’ai réalisé que nous étions très impliqués sur le web et les RP. Nous avons une bonne place par rapport aux autres. @Valérie : En tant que bureau des congrès je connaissais le programme ambassadeur de Bordeaux et de Lyon. Au niveau de Reims et de l’Alsace c’était complètement nouveau. @Philippe : Par rapport aux autres démarches descendantes où les marques sont imposées à contrario Créativallée a créé un cadre qui permet à un certain nombre de personnes de pouvoir s’exprimer. Le collectif en région Nord-Pas de Calais est beaucoup plus riche par rapport à d’autres. Il y a du sens derrière la démarche Créativallée, plus proche du terrain. ça donne une dimension plus humaine et affective. 3. Etait-ce intéressant de mêler ambassadeurs, acteurs sectoriels et du développement économique pour réfléchir ensemble ? @Marion : Mêler ambassadeurs, acteurs sectoriels et du développement économique pour réfléchir ensemble est intéressant. Nous connaissons trop peu les ambassadeurs, et réciproquement. Je pense qu’il est important qu’ils identifient bien leur chef de secteur ou expert sectoriel. @Valérie : L’échange entre ambassadeurs, acteurs sectoriels et du développement économique est intéressant pour le secteur du congrès car chacun peut apporter sa pierre à l’édifice. Un ambassadeur est toujours motivé pour faire briller sa région et dans le secteur du congrès il peut donner une lumière internationale avec des retombées économiques conséquentes.   @Philippe : Croiser les rencontres et les regards est l’une des forces de Créativallée. Elle est l’une des rares à dépasser les clivages pour créer des affinités autour d’un projet partagé. Il n’y a pas de dimension formelle.  #impliquer  @Valérie Lefevre Nord France Convention Bureau  @Philippe Eric Ambassadeur @Marion Sigier  Responsable communication Eurasanté 3 Comités inter-secteurs 4 Comités référents ambassadeurs Le «Co» avant tout ! Une année de collaboration en quelques chiffres Interviews croisées Soit 29 réunions 38 ambassadeurs impliqués lors de ces réunions 8 commissions thématiques : Web 2.0 Session d’intégration Question pour un ambassadeur Engagement Outils pédagogiques Newsletter Club ambassadeur Application Smartphone L’AMBASSADEUR MARS 2013 / PAGE 2
  3. 3. CJD Réseau entreprise Nord Pôle Régional Numérique Club Euratechnologies Plaîne Images AS2I LMI et le Club LMI E6 Clubster santé Clubtex La Créativallée L’animation du réseau des ambassadeurs a pour objectif de leur faire vivre au plus près l’inventivité entrepreneuriale de notre région, en découvrant des entreprises et entrepreneurs qui contribuent chacun à leur niveau à l’attractivité du territoire. Le LOSC a joué le jeu en accueillant la soirée inter-réseaux 2012. Témoignage de Fréderic Paquet Directeur général adjoint et administratif du LOSC  L’AMBASSADEUR MARS 2013 / PAGE 3 1. Pourquoi avez-vous accepté de participer ? « Je suis honoré d’avoir été convié par La Créativallée et ai accepté cette invitation à témoigner très naturellement car le LOSC se sent pleinement acteur de l’activité économique et sociale de la région, il s'est imprégné des valeurs de notre territoire. Plus encore depuis ses derniers succès sportifs et l’entrée dans le Grand Stade Lille Métropole, notre club est fier de se présenter comme l’un des ambassadeurs du dynamisme régional. En soutenant l’action remarquable et nécessaire de La Créativallée, le LOSC encourage toutes les formes de créativité et d’initiatives économiques qui peuvent participer au rayonnement ainsi qu’à l’attractivité nationale et internationale de notre région et de nos entreprises. »   2. Comment avez-vous vécu cette intervention devant 320 chefs d’entreprise pour partager sur la gestion du Losc ? « Ajoutés aux 40 000 spectateurs de moyenne au Grand Stade, le LOSC rassemble chaque soir de match près de 500 entreprises partenaires et clientes et 4000 VIP. Le match de football constitue en soi un lieu de rencontre et d’échange qui doit participer à fédérer les entreprises régionales et favoriser les relations et les initiatives entre les entrepreneurs régionaux et nationaux. L’échange avec les entreprises fait donc partie du quotidien du LOSC et il ne doit pas se limiter au strict cadre du stade et des matches du club. Il est ainsi extrêmement enrichissant de pouvoir sortir de son environnement habituel – comme ce fut le cas lors de cet évènement organisé par la Créativallée – afin d’échanger avec des cercles nouveaux d’entrepreneurs sur la stratégie et les enjeux économiques de son entreprise, et trouver pourquoi pas de nouvelles pistes de collaboration. »  SFAM Instore Solutions Chicorée Leroux Brasserie Castelain Le Grand Stade L'Écopôle multimodal SITA Le CETI #animer Témoignage de Sébastien Bordet, ambassadeur, Cabinet Exactitude, impliqué dans la commission Newsletter  Sébastianne Fourreau, ambassadrice Agence Trois Temps, visite Chicorée Leroux, octobre 2012 Vivre et découvrir les atouts de la région Des outils plus performants Des rencontres privilégiées avec des chefs d'entreprise Soirée inter-réseaux autour du LOSC Visite d'entreprises Les outils dédiés aux ambassadeurs leurs permettent d’être toujours en contact avec l’actualité économique régionale via les réseaux sociaux, le blog, la newsletter… un moyen simple et pratique pour relayer les bonnes nouvelles économique de la région et créer le « buzz » ! L'objectif principal de la commission Newsletter était de trouver un format de newsletter qui soit percutant et court, qu'en un minimum de temps les gens puissent prendre l'information et avoir envie d'aller plus loin. Le tout en alliant l'esprit convivial et dynamique de la Créativallée. Nous avons suggéré de développer un format court et pertinent qui en quelques instants donne envie. De l'acte mais pas que, des bonnes pratiques, etc… Ce résultat est très satisfaisant en tant qu'utilisateur. C'est simple, concret et efficace. C'est un format espéré qui nous permet d'être informés et qui donne envie d'aller plus loin ou pas dans l'information.  1452abonnés 10 newsletters d'information envoyees 42 newsletters d'invitation envoyees Cette visite fait partie de celle que j’ai réellement le plus appréciée depuis que je suis arrivée à Lille. Une visite étonnante, curieuse et émouvante car Chicorée Leroux est une marque qui dégage de l’affect et nous rappelle notre enfance. Qui n’a pas une grand-mère, qui a bu de la Chicorée Leroux ? En écoutant l’intervention du directeur général, j’ai compris sa vision stratégique de la marque, les produits dérivés autour, les opportunités et les relais de croissance, qui sont plutôt encourageants. C’est une entreprise symbole d’une époque qui grâce à la volonté du dirigeant a su s’adapter, innover, créer et croître dans son domaine. Je trouve que ce type de visite correspond bien au positionnement et aux objectifs de Creativallée, qui sont de promouvoir la région.  320 participants Réseaux associés en 201211 visites d'entreprises7    20 à 30 participants par visite Le LOSC une PME comme les autres. Il est ainsi extrêmement enrichissant de pouvoir sortir de son environnement habituel.
  4. 4. L’AMBASSADEUR MARS 2013 / PAGE 4 1. 2. 3. 4. 6. 7. 5.
  5. 5. L’AMBASSADEUR MARS 2013 / PAGE 5 8. 11. 13. 15. 16. 14. 9. 10. datat non proident sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum. 12. 1.2.5.15 – Soirée inter-réseaux avec le LOSC 3. Question pour un ambassadeur chez Auchan 4. Formation aux réseaux sociaux en partenariat avec HEI 6. Visite Chicorée Leroux 7. Présentation des démarches concurrentes de réseaux d’ambassadeurs 8. Visite Ecopôle multimodal – SITA 9. Séance de mediatraining 10. Atelier - Question pour un ambassadeur 11. Session d’accueil des nouveaux ambassadeurs 12. Visite du CETI 13. Comité référent des ambassadeurs 14. Visite de la Brasserie Castelain 16. Visite de Instore Solutions
  6. 6. Placer les atouts de la région dans une interview Se retrouver autour de valeurs communes Les rencontres entre ambassadeurs leur permettent de se retrouver autour des mêmes valeurs, échanger et vivre « en équipe » leur motivation à promouvoir notre belle région. Des animations spécifiques sont proposées régulièrement pour leur permettre de se sentir acteur de la démarche. Qu’est-ce qui t’a donné envie d’être «coach» pour la session d’intégration d’octobre ? C’était pour moi une manière de contribuer au projet de La Créativallée. Comment as-tu ressenti l’accueil et la perception des «nouveaux» ambassadeurs sur le réseau ? C’est toujours intéressant de se positionner de l’autre côté de la barrière. Les «nouveaux» ambassadeurs sont curieux, demandeurs d’informations et de sens. Ils apportent de nouveaux regards sur le réseau. Qu’est-ce que cela t’a apporté ? Ses sessions sont des moments de rencontre privilégiés et importants. En effet, le coach accueille, il porte l’image de La Créativallée, c’est quasiment une des premières personnes du réseau que les nouveaux rencontrent physiquement. Il doit leur donner envie de rester et de s’investir. Est-ce compliqué ? Bien sûr que non. C’est vraiment à la portée de tous. L’équipe de La Créativallée nous briefe, elle est là le jour J pour nous accompagner. On peut vraiment compter sur eux. Si tu devais convaincre un ambassadeur d’être «coach» que lui dirais-tu ? Ce n’est qu’une petite soirée dans l’année, on passe un moment convivial, c’est aussi pour soi l’occasion de faire une piqûre de rappel. Mais surtout, je dirais que c’est le plaisir et la conviction de participer à un grand projet.  Les ambassadeurs ont de multiples occasions de placer des arguments sur la région… surtout lorsqu’ils sont face à un journaliste ! Oui, mais quels arguments mettre en avant ? Comment les glisser de façon opportune à travers l’interview ? 10 ambassadeurs ont bien voulu se prêter au jeu lors d’une séance de média-training. Raphaël Cambier apporte son témoignage sur la séance de media training Aviez-vous déjà eu l’occasion de suivre une formation en «media training» ? Non, mais j’y ai été initié lors de mes études de communication/journalisme à l’EFAP, puis habitué en travaillant pour le Revenu Français. Pourquoi avez-vous accepté d’y participer ? Pour améliorer mes présentation et avoir un avis extérieur. Pensez-vous ce genre de formation utile ? Avez-vous trouvé ce genre d’exercice difficile ? Oui, pour les entreprises qui ont besoin de communiquer, sachant que le « pitch » ne sert pas que pour une présence média, mais sert quotidiennement lors de conférences ou de rendez- vous importants. Si vous deviez glisser 1 ou 2 arguments sur les atouts de la région et en quoi ils ont pu contribuer au développement de votre entreprise quels seraient-ils ? Nous sommes venus nous installer dans le Nord pour trois raisons : • S’implanter dans la région du Retail, notre cœur de marché • Trouver un savoir-faire industriel reconnu (Tôlerie, Plasturgie…) nécessaire à notre activité • Trouver un tissus local de compétences dans les nouvelles technologies, qui nous permet de recruter dans la région. Quel bénéfice retirez-vous de cet exercice ? Avez-vous pu le réexploiter en interview ? Grâce à cette séance de mediatraining j’ai une bonne mise à jour de mes présentations, cela me sert depuis à mieux synthétiser nos métiers, pas évident à expliquer brièvement.  Depuis quand êtes-vous inscrite comme ambassadrice ? Je suis inscrite depuis août 2012. J’ai connu Créativallée par le blog. Qu’est-ce qui vous a donné envie de participer à cette session «Vis ma vie d’ambassadeur» ? J'avais envie de me rapprocher de l'écosystème entrepreneurial du Nord. Qu’en avez-vous retenu ? Qu’est-ce que cela vous a apporté ? J'y ai rencontré des personnes intéressantes avec lesquelles j'ai gardé contact. J'ai beaucoup aimé la volonté de toutes ces personnes d'horizons et de secteurs différents de promouvoir la région. Est-ce que cela vous donne envie de participer ou de vous impliquer davantage dans la vie du réseau ? Oui, hormis les visites d'entreprises, j’aimerais rejoindre des commissions de travail. @Meriem Boudokhane @Sophie Mayeux « Vis ma vie d’ambassadeurs », 1ers pas dans le réseau… @Raphaël Cambier  ambassadeur, fondateur de Instore Solutions L’AMBASSADEUR MARS 2013 / PAGE 6 #animer Lancé en 2011, le format a encore évolué en 2012 pour impliquer davantage les ambassadeurs dans leur mission.  «ambassadeur coach»,lors de la session d’accueil  Nombre de participants aux différents ateliers organisés  co-fondatrice de Scolaridée et bloggeuse Start up Story
  7. 7. La Concept Room sur nos petits écrans au JT de 20h ! Campagne de portraits dans les médias nationaux. Dans le prolongement des séances de mediatraining, des ambassadeurs ont été positionnés dans les médias nationaux et ont répondu à des interviews. Focus sur quelques retombées : Nord-Pas de Calais La Créativallée s’est associé à Clubster santé pour valoriser la Chambre d’Hôpital du futur ! Ce partenariat gagnant / gagnant a permis de mettre en avant la capacité des entrepreneurs de notre région à travailler ensemble pour développer des projets innovants ! La région Nord-Pas de Calais a été systématiquement citée et mise en avant dans les différents reportages. J’aime, je partage, je commente via les réseaux sociaux... Le seuil des 9000 fans a été franchi en 2012 ! Une progression constante de notre notoriété sur la toile. La stratégie 2012 a mis l'accent sur le renforcement de la dynamique de réseau sur la toile en mobilisant plus fortement les ambassadeurs, à travers notamment le Jeu concours « Perds pas le Nord-Pas de Calais » dont l’objectif était de replacer sur une carte des produits fabriqués en région. Un partenariat avec Meert et le Gallodrome ont été noués pour l’occasion, des ambassadeurs ont également accepté d’offrir des lots. Ce jeu a également permis de tripler la taille de la communauté sur FB, Twitter et de doubler le nombre de lecteurs sur le blog pour contribuer à accroître la notoriété de la région via les réseaux sociaux. Quelques mots sur le projet Concept Room : Le Concept Room est un projet original de 30 entrepreneurs du Nord-Pas de Calais, membres de Clubster Santé, qui s’unissent pour concevoir, réaliser et présenter un prototype de chambre d’hôpital intelligente et design. Pourquoi vous associer à La Créativallée sur la communication relations presse de ce projet? Ce projet « made in Nord-Pas de Calais » est un véritable outil de promotion pour notre territoire. Il était donc évident que nous devions nous associer à La Créativallée. Etes-vous satisfait du résultat de cette opération conjointe ? Nous sommes très satisfaits de cette opération conjointe. En effet, l’accompagnement au niveau des relations presse nous a permis de cibler des supports grands publics dont nous avions moins l’habitude et de ce fait, de donner une résonnance médiatique d’envergure à notre projet. Quelles retombées pour vous ? Plus de 60 supports ont écrit sur la concept room. C’était beaucoup plus que ce nous aurions pu réaliser sans l’aide de la Créativallée. Quelle est la prochaine étape pour le projet Concept Room ? L’Opus 1 du Concept Room est actuellement exposé au CHRU de Lille. Notre prochain challenge est la réalisation d’une organisation ambulatoire innovante avec un premier objectif : Les Salons de la Santé et de l’Autonomie du 28 au 30 mai 2013.  L’AMBASSADEUR MARS 2013 / PAGE 7 ADETEM «Marketing territorial, effet mode ou vraies pratiques ?» Cercle animé par Vincent Gollain Benoît Meyronin 30janvier Intervention pour Jinnove en Nord-Pas- de-Calais, sur le thème des RP classiques et digitales. 01juin Salon du digital à Paris «L’utilisation du marketing digital par les villes et les régions. Vers la mise en place de stratégies intégrées. Présentation au Club Euratechnologies.14juin Conférence VAD - réseaux sociaux Recruter des ambassadeurs sur la toile.24oct. Entreprises et Communication - Présentation de Créativallée. 27sept. En 2012, Nord-Pas de Calais, La Créativallée a conforté sa notoriété auprès de certains cercles en marketing territorial. 04déc. @Anne Cécilé Ric #faire rayonner Valoriser les entrepreneurs régionaux dans les médias nationaux Des ambassadeurs «porte-parole», des atouts de la région dans les médias nationaux Notre démarche dans les cercles de marketing territorial Bourgogne Développement - «Marques territoriales effet mode ou vraies pratiques ?» à Dijon. + 353% de fans 9 423 fans nous suivent sur Facebook LE BLOG ›› 95 articles 28 000visites sur le blog www.creativablog.fr ›› 17 vidéos 17 000vues sur dailymotion TV Opération Concept Room France 5 - Magazine de la Santé - 24/05/2012 M6 - 100% Mag - 30/05/2012 France 2 - JT 20h - 28/06/2012 TF1 - JT 20h - 08/08/2012 Presse La Tribune - TIBTECH Web Opération Concept Room Allodocteur.fr Pourquoi Docteur Site Nouvel Observateur Radio Portraits d’entrepreneurs RMC - Métrodoloris - Octobre 2012 France Info - Initiatives France Info Station Energy Services - 25/10/2012 BFM - Check Up Santé - Alzprotect - 11/11/2012
  8. 8. Ambassadeurs à la Une Des initiatives exemplaires ! Ils aiment la région et contribuent chacun à leur niveau à relayer les atouts de notre territoire ou à faire vivre le réseau. Des ambassadeurs utilisent nos outils à travers leur activité pour séduire, convaincre à venir en région. D’autres contribuent à la vie du réseau en mettant leur talent au service des autres ! Imaginer des projets forts à partir de la région c'est rendre le Nord-Pas de Calais toujours plus fort. Nous sommes tous contributeurs de l'attractivité du territoire. création d'un think tank pour diffuser des idées nouvelles. Une initiative originale qui souligne le dynamise de nos entrepreneurs en région et contribuent à la faire rayonner à travers leurs actions : la 1ère journée de conférence BeezandCo ; Aurélie Duquennoy (en photo), Caroline Valent, Karine Lafontaine et Anne- Lucie Domange Viscardi se sont lancées dans une aventure étonnante : «BeezCo», un Think Tank (sorte de laboratoire d’idées), sur les nouvelles formes de business, clef de voûte d’un projet global qui comprend aussi un programme de conférences et est soutenu par un blog. Elles ont organisé en juin 2012, la 1ère journée de conférence BeezCo sous le thème «la force de la relation, génératrice de valeurs pour l’entreprise». Clara Gaymard, Présidente de General Electric France, a ouvert la journée et partagé ses convictions de dirigeante influente dans le monde économique sur l’importance de la relation entre les hommes pour réussir le développement de nos entreprises. D’autres intervenants se sont succédés tout au long de la journée à la tribune. Notre projet part de Lille, et plus particulièrement de l’Eurométropole, car c’est la région de nos racines, parce que c’est ici que nous avons envie de commencer à faire bouger les lignes… avant qu’elles ne bougent ailleurs ! L’objectif de ce Think Tank est de publier des livres blancs sur des thèmes d’actualité, qui seront présentés à des institutions à même de mettre en place nos recommandations, ou au moins de s’en nourrir. Antoine Maton, Shamrock RH, utilise les arguments diffusés par Créativallée pour attirer des cadres en région. Né à Lille il y a quelques années déjà, il a effectué l’intégralité de son parcours formation dans la région. Il y a maintenant 15 ans, il s’est lancé dans l’aventure passionnante qu’est l’entreprenariat et a créé récemment Shamrock – RH, cabinet de recrutement spécialisé en profils finance - comptabilité – gestion. Etre Ambassadeur ? Cela lui a semblé évident ! Nous avons la chance d’être dans une région dont le business est particulièrement dynamique, que cela soit dans la distribution, le service ou encore l’industrie. On peut également pratiquer nombre d’activités et de loisirs (sport, culture, tourisme,…) dans le NPDC. Enfin, car c’est une terre d’accueil, de marchands, de service, avec beaucoup de valeurs de simplicité et de fidélité ! J’utilise régulièrement les données qui sont en ligne sur le site de Créativallée dans l’espace presse pour mettre en avant l’attractivité de notre territoire auprès des candidats que je recrute au quotidien. L’avantage sur le site de La Créativallée est qu’on retrouve une sélection de dossiers et communiqués sur des sujets variés ; c’est très complet. Tout ne m’intéresse pas mais on peut piocher ; ce qui me convient parfaitement. Cela permet d’avoir des données concrètes, qu’elles soient sociales ou économiques.  Ils contribuent en s’impliquant dans le réseau ! Sophie et Laurent Mayeux, ont offert la photo des Vœux des ambassadeurs en 2012. Laurent et Sophie Mayeux sont photographes et Ambassadeurs de La Créativallée. L’année dernière, ils n’ont pas hésité à mettre leurs compétences au service du réseau en offrant aux ambassadeurs une carte de Vœux. Un bel exemple qui témoigne de leur implication pour faire vivre le réseau et de leur volonté de passer à l’action ! Comment vous est venue l’idée d’offrir à Créativallée une carte de Vœux, l’année dernière ? Sophie : Nous sommes venus avec Laurent à la soirée Coups de Coeur organisée en Octobre 2011. Outre le fait que nous ayons passé un moment sympathique, nous avons commencé à comprendre La Créativallée, ce qu’elle menait comme action, à quoi elle servait, ses valeurs… A la fin de la soirée, on était motivés, il fallait faire quelque chose, mais quoi ?… C’est alors qu’on a eu l’idée de mettre au service de La Créativallée nos compétences. La fin de l’année approchait, toujours le même casse-tête pour faire quelque chose d’un peu différent des autres pour les vœux. C’est en discutant avec Mathilde que l’idée est née : faire la carte de vœux 2012. Laurent : C’était un moyen évident pour moi d’aider La Créativallée. En plus j’aime bien le portrait et le challenge de devoir portraitiser chacun en quelques minutes de façon différente à chaque fois. Qu’est-ce qui vous anime dans cette démarche ? Sophie : Ce qui m’anime, c’est surtout l’intérêt de participer à un projet d’envergure, c’est une action citoyenne pour ma région. En m’impliquant dans ce réseau, j’ai la possibilité de faire entendre ma voix, de ne pas rester passive. Et puis je suis convaincue que pour recevoir il faut donner. C’est un principe qui s’applique particulièrement au fonctionnement collaboratif du réseau. Laurent : C’est un moyen de me faire connaitre et de participer, partant du principe qu’il faut donner pour recevoir.  Maintenant que vous en savez plus rejoignez-nous sur L’AMBASSADEUR MARS 2013 / PAGE 8 www.ambassadeurs-lacreativallee.com www.creativablog.fr Association Créativallée 40 rue Eugène Jacquet 59 700 Marcq en Baroeul @Aurélie Duquennoy @Antoine Maton #faire rayonner  Co-fondatrice du groupe de réflexion BeezCO  Sophie et Laurent Mayeux Concours financier de la Région Nord-Pas de Calais

×