Institut Jean-Pierre Lallemand
Bachelier “Educateur spécialisé”
Niveau I – Approche conceptuelle I
Année académique 2014-2...
Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014 - 2015
Le modèle des fo...
Modèle de Roman Jakobson
Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 201...
Modèle de Roman Jakobson
A ces six pôles sont associés six fonctions du langage :
• la fonction expressive manifeste la pr...
Modèle de Roman Jakobson
A ces six pôles sont associés six fonctions du langage :
• la fonction expressive (émotive) > des...
Modèle de Roman Jakobson
Fonction
référentielle
Fonction
poétique
Fonction
phatique
Fonction
métalinguistique
Fonction
exp...
Modèle de Roman Jakobson
Fonction
référentielle
Elle oriente la communication vers ce dont l’émetteur parle, à
savoir les ...
Modèle de Roman Jakobson
Fonction
expressive
La fonction expressive affiche la
présence de l’émetteur et manifeste
son att...
Modèle de Roman Jakobson
Fonction
incitative
La fonction incitative est orienté vers
le récepteur > tout ce qui vise à
pro...
Modèle de Roman Jakobson
Fonction
poétique
Cette fonction apporte une
attention spéciale à la forme
du message pour le ren...
Modèle de Roman Jakobson
Fonction
phatique
Le discours phatique sert à
favoriser l’attention des
récepteurs, à les oriente...
Modèle de Roman Jakobson
Fonction
métalinguistique
Cette fonction se manifeste
par des explications ou des
précisions sur ...
Modèle de Roman Jakobson
Fonction
référentielle
REFERENT
Fonction
poétique
MESSAGE
Fonction
phatique
CANAL
Fonction
métali...
Communication verbale
 le langage verbal est un systéme de signes servant à
évoquer la réalité
 on parle de référent > c...
Communication verbale
 Le sens des mots varie selon les personnes
 Le sens des mots dépend du contexte
 Les mots ont un...
Communication non-verbale
• Êtes-vous conscient des messages non verbaux
que vous envoyez aux autres ?
• Savez-vous interp...
Impact de la communication non-verbale
Impact
15% mots
35%
Voix
50%
Non- verbal
Maîtrise
Faible
MoyenneGrande
Chapitre 2 :...
Communication non-verbale
 la communication non-verbale intentionnelle :
 la communication non-verbale non-intentionnell...
Communication non-verbale
 Les fonctions de la communication non-verbale :
• réitération (le message est renforcé lorsque...
Communication non-verbale
 Les canaux de la communication non-verbale :
• l’apparence corporelle ;
• la posture ;
• les g...
Communication non-verbale
les gestes emblématiques (gestes directement traduisibles en
mots par convention – ex : pouce en...
Communication non-verbale
 La proxémie et l’impact des distances sociales
Chapitre 2 : Communication verbale et non-verba...
Communication non-verbale
 La proxémie et l’impact des distances sociales
La distance intime : de quelques cm à 40 cm (la...
24
 Roger E. AXTELL, Le pouvoir des gestes Guide de la communication non-
verbale, Dunod, 1993
 Janine BEAUDICHON, La co...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Chapitre2 Communication verbale_non verbale

6 161 vues

Publié le

Communication verbale et non verbale
Le modèle de Roman Jakobson

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
6 161
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
16
Actions
Partages
0
Téléchargements
123
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Chapitre2 Communication verbale_non verbale

  1. 1. Institut Jean-Pierre Lallemand Bachelier “Educateur spécialisé” Niveau I – Approche conceptuelle I Année académique 2014-2015 Cours de Daniel Cornelis dcornelis@skynet.be Théorie de la communication Chapitre 2 – Communication verbale et non-verbale (30 périodes)
  2. 2. Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014 - 2015 Le modèle des fonctions du langage de Jakobson distingue douze éléments ou facteurs de la communication nécessaires pour qu’il y ait communication : Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale
  3. 3. Modèle de Roman Jakobson Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015 Le modèle de Jakobson se compose de six pôles : • un émetteur transmet • un message à • un récepteur • par le biais d'un canal (visuel, auditif...) • en utilisant un code (pictural, linguistique...), • le tout dans un contexte donné.
  4. 4. Modèle de Roman Jakobson A ces six pôles sont associés six fonctions du langage : • la fonction expressive manifeste la présence de l'émetteur ; • la fonction poétique porte sur l'esthétique du message ; • la fonction conative vise à impliquer le récepteur ; • la fonction phatique assure le contact entre émetteur et récepteur ; • la fonction métalinguistique concerne le code ; • la fonction référentielle renvoie au contenu informatif du message. Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015
  5. 5. Modèle de Roman Jakobson A ces six pôles sont associés six fonctions du langage : • la fonction expressive (émotive) > destinateur ; • la fonction poétique > fond et forme du message ; • la fonction conative > destinataire ; • la fonction phatique > canal, contact ; • la fonction métalinguistique > code ; • la fonction référentielle > le monde comme objet de référence Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015
  6. 6. Modèle de Roman Jakobson Fonction référentielle Fonction poétique Fonction phatique Fonction métalinguistique Fonction expressive Fonction incitative Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015
  7. 7. Modèle de Roman Jakobson Fonction référentielle Elle oriente la communication vers ce dont l’émetteur parle, à savoir les référents (personnes, objets, phénomènes) « A ce moment-là, les rwandais réfugié au Zaïre succombaient  par milliers dans les camps de la ville de Goma » Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015
  8. 8. Modèle de Roman Jakobson Fonction expressive La fonction expressive affiche la présence de l’émetteur et manifeste son attitude à l’égard de la situation ou du contenu de son message. « Julie a malheureusement oublié d’avertir le pauvre Jacques » « Julie a malheureusement oublié d’avertir le pauvre Jacques » « Julie a oublié d’avertir Jacques » Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015
  9. 9. Modèle de Roman Jakobson Fonction incitative La fonction incitative est orienté vers le récepteur > tout ce qui vise à produire une impression sur lui, à modifier son comportement, à changer ses attitudes. « Mets un imperméable » > Fonction incitative directive « Si tu sortais maintenant sans imperméable, tu pourrais attraper un rhume. Tu sais à quel point ta santé est fragile ! » > Fonction incitative argumentative Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015
  10. 10. Modèle de Roman Jakobson Fonction poétique Cette fonction apporte une attention spéciale à la forme du message pour le rendre captivant. « La farine tout usage, tout à votre avantage » « Il n’a rien d’un conquistador, mais tout du con qui s’adore » (J.-P. Coallier) Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015
  11. 11. Modèle de Roman Jakobson Fonction phatique Le discours phatique sert à favoriser l’attention des récepteurs, à les orienter vers les éléments à retenir. « Bonjour, vous allez bien ? » > pour établir le contact « Est-ce que vous m’écoutez ? » > pour maintenir le contact « Voilà, c’est tout ce que j’avais à dire. » > pour rompre le contact Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015
  12. 12. Modèle de Roman Jakobson Fonction métalinguistique Cette fonction se manifeste par des explications ou des précisions sur des éléments de la langue. « Quand il désigne un poisson, turbot prend un « t » final
  13. 13. Modèle de Roman Jakobson Fonction référentielle REFERENT Fonction poétique MESSAGE Fonction phatique CANAL Fonction métalinguistique CODE Fonction expressive EMETTEUR Fonction incitative RECEPTEUR Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015
  14. 14. Communication verbale  le langage verbal est un systéme de signes servant à évoquer la réalité  on parle de référent > c’est ce qui renvoi à l’univers réel ou imaginaire  Les mots sont des signes arbitraires. Songez au son que vous prononcez pour désigner le mot « pomme ». Ce son n’a pas de lien naturel avec le fruit qu’il désigne.  Le lien est établi par convention linguistique et sociale
  15. 15. Communication verbale  Le sens des mots varie selon les personnes  Le sens des mots dépend du contexte  Les mots ont un sens dénotatif et connotatif :  sens dénotatif = la signification objective ou descriptive d’un terme Sens connotatif = signification ou idéologique qui s’ajoute à la signification de base d’un terme « Rouge » connote, selon les situations et les associations mentales mises en jeu: l'interdiction, la colère, la révolution, le sang, la passion... Autre exemple : le sens du mot « Mort »
  16. 16. Communication non-verbale • Êtes-vous conscient des messages non verbaux que vous envoyez aux autres ? • Savez-vous interpréter la communication non- verbale de vos interlocuteurs ? • Comment améliorer la communication non-verbale? Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015
  17. 17. Impact de la communication non-verbale Impact 15% mots 35% Voix 50% Non- verbal Maîtrise Faible MoyenneGrande Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015
  18. 18. Communication non-verbale  la communication non-verbale intentionnelle :  la communication non-verbale non-intentionnelle :
  19. 19. Communication non-verbale  Les fonctions de la communication non-verbale : • réitération (le message est renforcé lorsque les indices verbaux et non-verbaux se complètent) ; • la contradiction > produit un message contraire, le comportement non-verbal contredit ou annule le message verbal ; • la substitution (un indice non-verbal remplace le message verbal) • l’accentuation (indices non verbaux qui servent à intensfier le message verbal) Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015
  20. 20. Communication non-verbale  Les canaux de la communication non-verbale : • l’apparence corporelle ; • la posture ; • les gestes ; • le visage ; • le toucher ; • le paralangage ; • les silences ;
  21. 21. Communication non-verbale les gestes emblématiques (gestes directement traduisibles en mots par convention – ex : pouce en l’air = OK) les gestes illustratifs (gestes qui accompagnent la parole – ex : « les étudiants à ma droite ») les gestes adaptatifs (gestes orientés vers un besoin personnel et liés à l’image de soi – ex : remettre sa cravate en place) les gestes régulateurs (ils régulent les échanges) les « gestes » de l’émotion (réactions non contrôlées, généralement visibles sur le visage > rougir, blêmir, etc…) Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015
  22. 22. Communication non-verbale  La proxémie et l’impact des distances sociales Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015
  23. 23. Communication non-verbale  La proxémie et l’impact des distances sociales La distance intime : de quelques cm à 40 cm (la présence de l’autre s’impose). La distance personnelle : de 40 cm à 1, 20 m. C’est une petite sphère protectrice créée pour s’isoler des autres. C’est la distance idéale à respecter en société. La distance sociale : de 1, 20 m à 3,60 m. C’est  la  distance  qui  sépare  deux  personnes  qui  se  connaissent  peu  ou  pas  du  tout : un client, un livreur, etc. La distance publique : de 3, 60 m à 7,50 m, voire plus. C’est la distance confortable qui s’établit entre un orateur et son public lors d’une  réunion, entre le professeur et les étudiants. * Source : www.christiandumais.info (consulté le 08 octobre 2008) Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015
  24. 24. 24  Roger E. AXTELL, Le pouvoir des gestes Guide de la communication non- verbale, Dunod, 1993  Janine BEAUDICHON, La communication, processus, formes et applications, Armand Colin, 1999  La communication -Etat des savoirs-, coordonné par Philippe CABIN, Editions Sciences Humaines, 2007  Joseph A. DEVITO, La communication interpersonnelle, ERPI, 2e éd., 2008  Armand et Michèle MATTELART, Histoire des théories de la communication, La Découverte, 3e éd., 2004 Bibliographie Chapitre 2 : Communication verbale et non-verbale Cours de Daniel Cornelis – Année académique 2014- 2015

×