Copyright Guy Debaux 2011<br />11<br />L’Intelligence Économique & le Knowledge ManagementColloque International IEMA 5ème...
Copyright Guy Debaux 2011<br />21<br />Près d’une centaines d’acteurs <br />marché ~4 milliards €<br />1- des vendeurs d’i...
Copyright Guy Debaux 2011<br />31<br />le risque dans les requêtes et news internet: « l’effet crise » au-delà du risque-c...
Copyright Guy Debaux 2011<br />41<br />LA RSE: UNE IMAGE, DES ENGAGEMENTS, DES PROCESS…<br />rapport d’ONG, d’une école?<b...
Copyright Guy Debaux 2011<br />51<br />SOFT LAW-RSE: L’ORIGINE DES ESPECES<br />Grande diversité des types de créateurs de...
Recommandations
Labels</li></ul>3<br />6<br />entreprises<br />Secteurs économiques<br />                   2011<br />syndicats<br />Socié...
Copyright Guy Debaux 2011<br />61<br />61<br />Les normes ISO: adoption et enjeux nationaux<br />Environnement: 223150 cer...
Copyright Guy Debaux 2011<br />71<br />Les labels « agriculture biologique »: initiatives locales, nationales, régionales,...
 Des niveaux d’initiative variés, force et faiblesse pour des actions d’influence.</li></ul>Label européen (Juillet 2010)<...
Copyright Guy Debaux 2011<br />81<br />81<br />Labels bio: des initiatives locales<br />défensive<br />Région Aquitaine an...
le nombre de producteurs a doublé en deux ans et la consommation augmente de 19% par an » </li></ul>offensive<br />Février...
Copyright Guy Debaux 2011<br />91<br />L’Investissement Socialement Responsable et ses labels<br />Livre Vert européen (CE...
 Labels nationaux ou sectoriels
 Syndicats, ONG…</li></ul>91<br />
Copyright Guy Debaux 2011<br />101<br />101<br />ISR: labels & ratings globaux<br />6  Avril 2011 FTSE Group lance FTSE4Go...
Copyright Guy Debaux 2011<br />111<br />ISR: ex labels & rating France<br />900 fonds ISR en Europe, pour €75bn (+41% en 2...
Copyright Guy Debaux 2011<br />121<br />Les Recommandations sur le Gouvernement d'entreprise: les agences de conseil de vo...
Copyright Guy Debaux 2011<br />131<br />131<br />ISR: jonctions rating, agence de conseil de vote  & ONGs<br />Demande de ...
Copyright Guy Debaux 2011<br />141<br />RSE: le choix des armes (process) - P&G/Unilever 1-<br />P&G crée son standard…<br...
 P&G’s long-term intention to power its plants with 100% renewable energy, make its packaging from 100% renewable material...
Copyright Guy Debaux 2011<br />151<br />RSE: le choix des armes (process) - P&G/Unilever 2-<br />Unilever répond par son n...
Halve the environmental impact of our products
Source 100% of our agricultural raw materials sustainably</li></ul>…et change d’agence de communication<br />Ogilvy & Math...
Copyright Guy Debaux 2011<br />161<br />RSE: récentes initiatives de la Commission Européenne<br />Après P&G/Unilever, rat...
Copyright Guy Debaux 2011<br />171<br />171<br />Le GRI: vers une obligation de publier?<br />En France, la loi Grenelle 2...
Copyright Guy Debaux 2011<br />181<br />	Ratings RSE et actions des ONGs <br />“We’re working inside and outside to make s...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

De l’information financière aux ratings non financiers de la RSE cibles et stratégies d'influence de l'IE

2 362 vues

Publié le

Publié dans : Business, Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 362
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
16
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

De l’information financière aux ratings non financiers de la RSE cibles et stratégies d'influence de l'IE

  1. 1. Copyright Guy Debaux 2011<br />11<br />L’Intelligence Économique & le Knowledge ManagementColloque International IEMA 5ème édition23-24 Mai 2011 ALGER<br />De l’information financière aux ratings non-financiers de la RSE: les nouvelles cibles et stratégies d’influence de l’I.E.Guy Debaux<br />11<br />Cette présentation n’engage que son auteur, et ne reflète en rien les pratiques ou orientations de son employeur.<br />
  2. 2. Copyright Guy Debaux 2011<br />21<br />Près d’une centaines d’acteurs <br />marché ~4 milliards €<br />1- des vendeurs d’informations financières multisources…<br />sources ouvertes (Internet, presse, greffes…)<br />sources fermées (entreprises, banques…)<br />Données exclusives<br />L’information d’entreprise et les ratings financiers<br />utilisateurs (User Generated Content)<br />2- des Agences de notation…<br />Visites sur place, questions/réponses, procédures longues…<br />Autres ratings & indicateurs<br />Autres risques<br />Risques financiers<br />labels, ERM, RSE, Normes ISO 14001, 22000, 26000 …<br />Législation et normes, réputation, effet domino/fournisseurs etc.<br />Faillite<br />Non- paiement<br />21<br />
  3. 3. Copyright Guy Debaux 2011<br />31<br />le risque dans les requêtes et news internet: « l’effet crise » au-delà du risque-crédit<br />1<br />3<br />Langue requête<br />« CSRRisk Management »<br />« Credit Risk »<br />2<br />4<br />« Enterprise Risk Management »<br />« Normes ISO »<br />ISO 14000 management environnemental<br />ISO 22000 sécurité alimentaire<br />ISO 26000 responsabilité sociétale, gouvernance éthique Nov. 2010 (sans certification)<br />ISO 31000 Management risques Nov 2009<br />31<br />
  4. 4. Copyright Guy Debaux 2011<br />41<br />LA RSE: UNE IMAGE, DES ENGAGEMENTS, DES PROCESS…<br />rapport d’ONG, d’une école?<br />1/3<br />41<br />
  5. 5. Copyright Guy Debaux 2011<br />51<br />SOFT LAW-RSE: L’ORIGINE DES ESPECES<br />Grande diversité des types de créateurs de la Soft Law … (cartographie simplifiée)<br />une complexité frein/levier de l’action d’influence en IE<br />1<br />4<br />5<br />ONGs<br /><ul><li>Normes
  6. 6. Recommandations
  7. 7. Labels</li></ul>3<br />6<br />entreprises<br />Secteurs économiques<br /> 2011<br />syndicats<br />Sociétés de rating non-fin<br />2<br />Agences conseils de vote<br />Collectivités<br />locales<br />51<br />
  8. 8. Copyright Guy Debaux 2011<br />61<br />61<br />Les normes ISO: adoption et enjeux nationaux<br />Environnement: 223150 certificats (+18%)<br />Sécurité alimentaire: 13 900 certificats (+70%)<br />ISO 26000 (RSE) non certifiable…Les agences de certification délivrent des agréements ou des « évaluations ». Ex: la société des « Vignerons de Buzet » (France) a reçu le label « AFAQ 26000 », Niveau 3 (maturité), de l’AFNOR, devenant ainsi la première entreprise agroalimentaire française à être évaluée ISO 26000. <br />
  9. 9. Copyright Guy Debaux 2011<br />71<br />Les labels « agriculture biologique »: initiatives locales, nationales, régionales, et fédérées<br /><ul><li> Un marché global de $55bn; 1er marché = USA ($25bn), puis Allemagne…1,8m de producteurs certifiés (0,7m en Inde)
  10. 10. Des niveaux d’initiative variés, force et faiblesse pour des actions d’influence.</li></ul>Label européen (Juillet 2010)<br />Labels en France:<br /> en Tunisie:<br />Regroupements de Labels:<br />752 membres fin 2010<br />Présent à l’ONU + agences FAO, UNCTAD, IFAD, UNEP, UNFCCC, ECOSOC, UNCCD, ISO, ISEAL<br />71<br />
  11. 11. Copyright Guy Debaux 2011<br />81<br />81<br />Labels bio: des initiatives locales<br />défensive<br />Région Aquitaine annonce 27 Avril 2011 son label Agriculture Bio, pour fin 2011. <br />Fondements:<br /><ul><li>« 70 % des produits bio que nous consommons sont importés et ceux issus de la Chine ont connu une hausse de 58 % entre 2008 et 2009,
  12. 12. le nombre de producteurs a doublé en deux ans et la consommation augmente de 19% par an » </li></ul>offensive<br />Février 2010: Lammsbräu (Bavière) lance une eau minérale bio.<br />Nestlé ou Danone dénoncent l'illégitimité d'apposer sur une eau minérale un quelconque label bio.<br />Arguments: 0 pesticides, distribution locale, pas de déchet plastiques ni BPA.<br />
  13. 13. Copyright Guy Debaux 2011<br />91<br />L’Investissement Socialement Responsable et ses labels<br />Livre Vert européen (CE) sur la RSE en juillet 2001: <br />« Des politiques responsables dans le domaine social et celui de la protection de l’environnement sont pour les investisseurs un indicateur fiable d’une bonne gestion interne et externe. Elles contribuent à minimiser les risques en anticipant et en prévenant les crises susceptibles de nuire à la réputation de l’entreprise et de provoquer une chute spectaculaire du prix des actions ». <br />Production de ratings pour qualifier l’ISR:<br /><ul><li> Agences spécialisées internationales
  14. 14. Labels nationaux ou sectoriels
  15. 15. Syndicats, ONG…</li></ul>91<br />
  16. 16. Copyright Guy Debaux 2011<br />101<br />101<br />ISR: labels & ratings globaux<br />6 Avril 2011 FTSE Group lance FTSE4Good ESG Ratings. Les experts EIRIS mesurent « Environmental, Social and Governance practices » de 2300 sociétés cotées<br />STOXX Global ESG Leaders Indices:128 KPIs processed with Sustainalytics<br />Corporate Governance Quotient (CGQ®), a corporate governance rating system provided by Institutional Shareholder Services (ISS) on over 8,000 companies worldwide, evaluates the strengths, deficiencies, and risks of a company's corporate governance practices and board of directors.<br />It then goes through a rigorous verification process by ISS' senior corporate governance analysts and is put in to the CGQ database.<br />
  17. 17. Copyright Guy Debaux 2011<br />111<br />ISR: ex labels & rating France<br />900 fonds ISR en Europe, pour €75bn (+41% en 2010)<br />Leader agences de rating ESG en Europe<br />Filiale Caisse des Dépots. Le « Label ISR Novethic » est attribué aux fonds d'Investissement Socialement Responsable (ISR) dont la gestion prend systématiquement en compte des critères ESG. Leurs promoteurs doivent expliquer publiquement la nature des pratiques ISR retenues, publier un rapport régulier portant sur les caractéristiques ISR du fonds ainsi que sa composition intégrale et détaillée. <br />28 avril2011 MiddleNext présente avec EthiFinance un guide sur l'investissement socialement responsable et le développement durable à l'intention des PME.<br />En France, quatre des cinq syndicats ouvriers dits représentatifs au sein d’un Comité intersyndical de l’épargne salariale, labellise les offres d’investissement en fonction de critères extra-financiers»<br />111<br />
  18. 18. Copyright Guy Debaux 2011<br />121<br />Les Recommandations sur le Gouvernement d'entreprise: les agences de conseil de vote<br />recommandation de l’AMF 18 Mars 2011: transparence politique, dialogue avec sociétés cotées, publication des conflits d’intérêt… Rôle de MSCI dans le monde...<br />Pas de label, conseils de vote. Le fonds Edmond de Rothschild AM a passé accord avec Proxinvest et MSCI.<br />121<br />ISR: du label aux recommandations, les agences de conseils de vote<br />
  19. 19. Copyright Guy Debaux 2011<br />131<br />131<br />ISR: jonctions rating, agence de conseil de vote & ONGs<br />Demande de changement de process de production<br />4 ONGs US déposent une résolution (« the company should disclose its plans around continued use of BPA in their can-linings ») pour stopper BPA dans les cannettes (As You Sow, Domini Social Investments, et Trillium Asset Management » à l’AG 2011: 26% pour (+20% sur 2010)<br />ONGs rejointes par <br />RiskMetrics Group (MSCI), the largest U.S. proxy advisory service, recommended that shareholders vote “For” the resolution at Coca-Cola. <br />RiskMetrics noted that Coca-Cola does not sufficiently disclose the steps the company is taking to address shareholder and consumer concerns about the use of BPA in can linings.<br />
  20. 20. Copyright Guy Debaux 2011<br />141<br />RSE: le choix des armes (process) - P&G/Unilever 1-<br />P&G crée son standard…<br />Initiative « Future Friendly » Sept. 2010<br /><ul><li> In partnership with WWF, P&G has pledged to reduce its use of petroleum-derived materials by 25%, reduce its packaging by 20% and ensure 30% of the power in its operations is sourced from renewable energy by 2020.
  21. 21. P&G’s long-term intention to power its plants with 100% renewable energy, make its packaging from 100% renewable materials and send zero waste to landfill.</li></ul>…qui implique des changements de process complexes et couteux<br />Comment: Rebecca Fay | Wed, 29 Sep 2010 8:56 pm<br />One of the main challenges that businesses face is how to market their sustainability claims correctly. This is the topic of a seminar being held on the 12th October in London. Key topics of discussion will include how to create a strong sustainability message when there's such a confusing array of claims; how third party certifications add credibility to your actions in the eyes of your customers; and how businesses should position carbon amongst other sustainability actions and initiatives. For more information www.carbonneutral.com/about-us/news<br />…qui intéressent les sociétés d’ingénierie<br />whois.org<br />Source d’information & levier d’action possible<br />Gary Clark, aussi principal architect chez Atkins (consulting ingénierie, €2bn) <br />…que fait le concurrent?<br />141<br />
  22. 22. Copyright Guy Debaux 2011<br />151<br />RSE: le choix des armes (process) - P&G/Unilever 2-<br />Unilever répond par son nouveau standard…<br />« Sustainable Living Plan » 15/11/2010, over 50 concrete targets that will:<br /><ul><li> Help more than one billion people improve their health and well-being
  23. 23. Halve the environmental impact of our products
  24. 24. Source 100% of our agricultural raw materials sustainably</li></ul>…et change d’agence de communication<br />Ogilvy & Mather, après Fallon<br />…cherchait une alliance ONG<br />…et choisit le social CRM et l’influence sur Facebook<br />« Facebook, with 500 million users, is the third biggest nation in the world after China and India, and it can mobilise millions of people. We are just listening to consumers, staying close to give them what they are asking for. Social media’s power to punish, as well as to reward, is quite extraordinary. » Paul Polman, Unilever’s CEO<br />151<br />
  25. 25. Copyright Guy Debaux 2011<br />161<br />RSE: récentes initiatives de la Commission Européenne<br />Après P&G/Unilever, rattrapage CE:<br />24/01/2011 - Projet de décision de la Commission établissant les critères écologiques pour l'attribution du label écologique de l'UE aux détergents textiles<br />Une consultation sur la Gouvernance est en cours (22 juillet 2011):<br />«L’excès de court-termisme a eu des conséquences désastreuses. C’est pourquoi nous lançons aujourd’hui le débat sur l’efficacité du cadre actuel de gouvernance des entreprises. Ce dont nous avons surtout besoin, c’est que les conseils d’administration soient plus efficaces et que les actionnaires assument pleinement leurs responsabilités.» <br />Synthèse à l'automne: il sera décidé si des propositions législatives sont nécessaires.<br />Norme sociale, éthique et environnementale: vers des ratings européens?<br />Nov. 2010 - Towards a Single Market Act, For a highly competitive social market economy: public consultation on the possible ways to improve the transparency of information provided by businesses on social and environmental matters and respect for human rights”. <br />The Commission will also propose a Social Business Initiative in 2011 to bring together finance professionals and entrepreneurs with socially innovative projects “by means of in particular social ratings, ethical and environmental labelling”.<br />161<br />
  26. 26. Copyright Guy Debaux 2011<br />171<br />171<br />Le GRI: vers une obligation de publier?<br />En France, la loi Grenelle 2 (juillet 2010) prévoyait que les sociétés cotées ou d’une certaine taille soient tenues de publier un rapport sur leurs impacts sociaux et environnementaux<br />Pas de décrets<br />20/4/2011: GRI lance le Report or Explain Campaign Forum to encourage more companies to be transparent about their impacts on the world. Teresa Fogelberg, Deputy Chief Executive of GRI, said: “A report or explain approach could persuade more companies to report rather than to explain why they don’t. If a company doesn’t report its sustainability performance but explains the reason publicly, we would all have the chance to decide whether we want to deal with that company. This kind of approach enables society to hold organizations accountable for their actions.”<br />10/05/2011 - Coca-Cola Hellenic (28 pays) 1ere entreprise agroalimentaire européenne à atteindre le niveau "A+" du cadre GRI (Global Reporting Initiative) pour son rapport RSE (audité par Denkstatt GmbH selon normes AA1000 (2008) et GRI (Global Reporting Initiative). <br />cotation à l'Indice FTSE4Good pour la neuvième année consécutive, ainsi qu'aux indices Dow Jones Sustainability World et European STOXX, pour la troisième année consécutive.<br />
  27. 27. Copyright Guy Debaux 2011<br />181<br /> Ratings RSE et actions des ONGs <br />“We’re working inside and outside to make sure they know they can grow without adding more coal or nuclear. A lot of companies are starting to get this, but we need to move a lot faster.” Greenpeace<br />Classement des entreprises IT par Greenpeace:<br />Facebook mécontent<br />A investi $168m dans Ivanpah Solar Electric Generating System<br />(392 mgwatt)<br />181<br />
  28. 28. Copyright Guy Debaux 2011<br />191<br />Attaque réputationnelle Greenpeace vs Facebook<br />191<br />
  29. 29. Copyright Guy Debaux 2011<br />201<br />Une attaque réputationnelle ratée:<br /><ul><li>Objectif: ternir l’image, dégrader la réputation de Google.
  30. 30. Argument d’action: Social Circle, du service de messagerie Gmail: atteintes à la vie privée.
  31. 31. Moyen: dénigrement par l’intermédiaire d’un expert reconnu Mr. Soghoian à forte audience web. Mail d’amorçage du 3 Mai 2011 [manque de professionnalisme surprenant]
  32. 32. Résultat: refus de l’expert, qui publie tout sur son blog, repris par la presse le 11 Mai 2011…
  33. 33. « Communication » de rattrapage BM, Facebook, etc…</li></ul>Extrait des mails publiés<br />from    Mercurio, John <John.Mercurio@bm.com><br />to      Christopher Soghoian chris@soghoian.net<br />date    Tue, May 3, 2011 at 10:38 AM<br />subject RE: Op-Ed Opportunity: Google Quietly Launches Sweeping Violation of User Privacy<br /> Thanks for the prompt reply. I’m afraid I can’t disclose my client yet. But all the information included in this email is publicly available. Any interest in pursuing this?<br />On Tue, May 3, 2011 at 10:08 AM, Mercurio, John <John.Mercurio@bm.com> wrote:<br />Mr. Soghoian,<br />I wanted to gauge your interest in authoring an op-ed this week for a top-tier media outlet on an important issue that I know you’re following closely.<br />201<br />
  34. 34. Copyright Guy Debaux 2011<br />211<br />Attaque réputationnelle Greenpeace vs Nestlé-1<br />18 Mars 2010: Greenpeace attaque KitKat sur le motif de l’usage d’huile de palme (Sinar Mas), dont les plantations détruisent l’habitat des orang-outangs et contribuent au réchauffement climatique (film parodie sur Youtube)<br />211<br />
  35. 35. Copyright Guy Debaux 2011<br />221<br />Attaque réputationnelle Greenpeace vs Nestlé-2<br />Réponses inappropriées de Nestlé (suppression du film sur Youtube – qui ressurgit en multiples posts- menaces sur page Facebook etc), qui déclenchent une offensive Twitter <br />221<br />
  36. 36. Copyright Guy Debaux 2011<br />231<br />Prévention réputationnelle: Levi Strauss<br />Montée en puissance d’une menace, et sa réponse anticipée<br />WHO Programme éradication Silicose 2030<br />1er cas de silicose décrit par université Atatürk d’Erzurum <br />Décision de LS&Co pour un Nouveau standard RSE<br />Campagne anti sablage <br />arrêt sablage <br />Mai 2011<br />2005<br />1995<br />Sept2010<br />Nov2010<br />Fev 2011<br />Suivie d’une initiative normalisatrice dans l’industrie du vêtement<br /><ul><li>May 11 2011 at the CERES annual conference, CEO and President John Anderson said: "We are proposing a new apparel industry standard of social, economic, and environmental sustainability that focuses on improving workers' lives. If our ultimate goal is to improve not just factory conditions, but to make a material difference to the people and communities in our supply chain, then we need a more holistic approach and a more human perspective."
  37. 37. LS& Co. committed to a nine-month advisory process with NGOs, other brands, labor unions and suppliers around the world. Levi Strauss & Co. will release a white paper for public comment and then will begin implementing the new terms of engagement with suppliers in May 2012.
  38. 38. The company argued that a new terms of engagement is not only the right thing to do, but is good for business: "We are sure that if companies focus not just on the minimum legal requirements, but on a broader vision of social, economic, and environmental sustainability, they will be rewarded," said Anderson. </li></ul>Pas de réaction, ou refus d’arrêt: Armani - Diesel - Pepe Jeans - Replay - Roberto Cavalli ; Benetton - Dolce & Gabbana - New Yorker - Orsay - Versace<br />Que feront-ils? Subir?<br />231<br />
  39. 39. Copyright Guy Debaux 2011<br />241<br />241<br />RSE: les récents développements Maroc & Algérie<br />Après lancement de son propre label en 2007, la CGEM organise les premières Assises de la RSE le 10 Mai 2011 à Casablanca <br />Fev. 2011 colloque d’Oran « L’agriculture biologique et le développement durable (département de Biologie de l’Université d’Oran et sous  l’égide de l’Unesco)<br />24 et 25 avril 2011 Oran Colloque euro-méditerranéen sur l’environnement et la sécurité industrielle «SAMSI 10» (Ecole supérieure des professeurs d’enseignement technologique d’Oran)<br />…à suivre !<br />
  40. 40. Copyright Guy Debaux 2011<br />251<br />IE & RSE: audit et management des risques réputationnels<br />Un contexte très réactif et complexe:<br />Prolifération des labels et ratings non financiers mesurant la RSE: un terrain propice à l’action d’influence défensive/offensive de l’IE<br />Incertitude et complexité: les labels, normes et ratings non financiers surgissent d’acteurs innombrables, de types différents, avec ou sans relations entre eux.<br />Les crises et attaques réputationnelles également<br />Les vitesses de propagation et impacts émotionnels sont multipliés par les réseaux sociaux ( blogYoutubeTwitterpage Facebookpresse etc.)<br />It is not the strongest of the species that survives, nor the most intelligent, but rather the one most adaptable to change. Darwin<br />251<br />
  41. 41. Copyright Guy Debaux 2011<br />261<br />Audit des Risques Réputationnels (leviers d’influences forces-faiblesses RSE) <br />L’entreprise A est fragile en Gouvernance, Ethique, Social<br />B et C fragiles sur Environnement<br />261<br />Stratégie & actions d’influence: mise en œuvre opérationnelle -1<br />
  42. 42. Copyright Guy Debaux 2011<br />271<br />Mapping des parties prenantes: malgré la densité et complexité des structures et réseaux<br />Qualifications des rôles et relations de chacune d’elles; sélection et approche d’ONGs etc.<br />Audit des forces/faiblesses de sa propre entreprise, de ses fournisseurs (audit interne ou externe) sur les 5 dimensions (en amont de la veille dite « réputationnelle », non traitée ici)<br />Défensive-prévention: bouclier réputationnel<br />Choix des normes/labels/ratings éventuels à créer/adopter <br />Modification des process internes, de la Supply Chain, publication du référentiel et des engagements (sortie d’information), <br />Coûts des certifications/évaluations, audits<br />Communication spécifique RSE: rapport d’activité, articles presse/web, présence interactive dans les réseaux sociaux. <br />Offensive:<br />SWOT réputationnelle des cibles <br />Mode opératoire:<br />Choix de l’argument<br />Ou choix de la norme à créer ou adopter pour créer un avantage compétitif durable<br />Choix du canal d’action, de partenaires, de l’exécutant (avec ou sans étanchéité) et du bon moment<br />Action, et évaluation<br />L’IE et la guerre réputationnelle, c’est du billard…trois bandes<br />271<br />Stratégie & actions d’influence: mise en œuvre opérationnelle -2<br />

×