Marketing expérientiel - présentation étudiants CELSA

22 314 vues

Publié le

Publié dans : Voyages, Business
2 commentaires
21 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
22 314
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
427
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
2
J’aime
21
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Marketing expérientiel - présentation étudiants CELSA

  1. 1. “J’entends et j’oublie, je vois et je me souviens, j’en fais l’expérience et je comprends.” Confucius Celsa - M1 MPC 2010 - Léa Guyomard - Adèle Pontvianne - Benjamin Lignier
  2. 2. MARKETING Celsa - M1 MPC 2010 - Léa Guyomard - Adèle Pontvianne - Benjamin Lignier EXPÉRIENTIEL
  3. 3. ONLINE I. Le marketing expérientiel, qu’est ce que c’est ? II. Définition de la problématique. III. Quelles interactions possibles avec les publics-cibles ? IV. Perspectives et limites. MARKETING EXPÉRIENTIEL
  4. 4. LE MARKETING EXPÉRIENTIEL : QU’EST CE QUE C’EST ? Celsa - M1 MPC 2010 - Léa Guyomard - Adèle Pontvianne - Benjamin Lignier I.
  5. 5. I. LE MARKETING EXPÉRIENTIEL, QU’EST CE QUE C’EST ? MARKETING EXPÉRIENTIEL, POURQUOI ? > Un consommateur qui se veut rationnel. > Un comportement versatile, défiant et blasé vis à vis des marques. C’est pourquoi la marque doit : - ne plus centrer son discours uniquement sur le produit ou l’avantage concurentiel - revendiquer ses attributs de marques émotions pour éviter de faire face à un homo œconomicus - traduire concrètement l’univers et les valeurs revendiqués > L’expérience est-elle un recours pour que l’attraction de la marque agisse encore sur le consommateur ?
  6. 6. I. LE MARKETING EXPÉRIENTIEL, QU’EST CE QUE C’EST ? INSIGHTS CONSOMMATEUR POURQUOI LES ÉMOTIONS SONT UNE DIMENSION CLÉ DU COMPORTEMENT D’ACHAT ? 3 motivations dans le comportement du consommateur selon Hetzel
  7. 7. I. LE MARKETING EXPÉRIENTIEL, QU’EST CE QUE C’EST ? INSIGHTS CONSOMMATEUR POURQUOI LES ÉMOTIONS SONT UNE DIMENSION CLÉ DU COMPORTEMENT D’ACHAT ? 3 motivations dans le comportement du consommateur selon Hetzel - éclectisme “Recherche de la diversité”
  8. 8. I. LE MARKETING EXPÉRIENTIEL, QU’EST CE QUE C’EST ? INSIGHTS CONSOMMATEUR POURQUOI LES ÉMOTIONS SONT UNE DIMENSION CLÉ DU COMPORTEMENT D’ACHAT ? 3 motivations dans le comportement du consommateur selon Hetzel - éclectisme - hédonisme “Recherche du plaisir”
  9. 9. I. LE MARKETING EXPÉRIENTIEL, QU’EST CE QUE C’EST ? INSIGHTS CONSOMMATEUR POURQUOI LES ÉMOTIONS SONT UNE DIMENSION CLÉ DU COMPORTEMENT D’ACHAT ? 3 motivations dans le comportement du consommateur selon Hetzel - éclectisme - hédonisme - tribalisme “Recherche d’appartenance à un groupe”
  10. 10. I. LE MARKETING EXPÉRIENTIEL, QU’EST CE QUE C’EST ? INSIGHTS CONSOMMATEUR POURQUOI LES ÉMOTIONS SONT UNE DIMENSION CLÉ DU COMPORTEMENT D’ACHAT ? 3 motivations dans le comportement du consommateur selon Hetzel - éclectisme - hédonisme - tribalisme “L’introduction des émotions, en tant que sous ensemble particulièrement important des états affectifs, peut aider à mieux comprendre le processus de décision et le comportement du consommateur.” Morris Holbrook et Elisabeth Hirschman, The Semiotics of Consumptiom
  11. 11. I. LE MARKETING EXPÉRIENTIEL, QU’EST CE QUE C’EST ? INSIGHTS CONSOMMATEUR POURQUOI LES ÉMOTIONS SONT UNE DIMENSION CLÉ DU COMPORTEMENT D’ACHAT ? le XXème siècle ou l’avènement du divertissement Le temps et l’argent consacrés aux loisirs, aux divertissements et aux communications ne cessent de croître. Évasion Sensation Régression Plaisir Expérience Innatendu Spectacle Divertissement Ludique Récréatif Rêve
  12. 12. I. LE MARKETING EXPÉRIENTIEL, QU’EST CE QUE C’EST ? “RÉSONNER” PLUTÔT QUE RAISONNER “Soyez raisonnable, faites-vous plaisir !” Pub pour Renault Mégane
  13. 13. “Création d’expériences qui permettent d’engager le consommateur dans une relation positive, riche en sens et en sensations, avec une marque.” Mercator La roue expérientielle de Pine & Gilmore I. LE MARKETING EXPÉRIENTIEL, QU’EST CE QUE C’EST ? DÉFINITION Surprendre Proposer de l’extraodinaire Stimuler les cinq sens Créer du lien Utiliser les valeurs de la marque
  14. 14. DÉFINITION DE LA PROBLÉMATIQUE Celsa - M1 MPC 2010 - Léa Guyomard - Adèle Pontvianne - Benjamin Lignier II.
  15. 15. II. DÉFINITION DE LA PROBLÉMATIQUE MARKETING EXPÉRIENTIEL ONLINE ? Surprendre Proposer de l’extraodinaire Stimuler les cinq sens Créer du lien Utiliser les valeurs de la marque ? > Existe t-il une réelle expérience online pour le consommateur ?
  16. 16. QUELLES INTERACTIONS POSSIBLES AVEC LES PUBLICS-CIBLES ? Celsa - M1 MPC 2010 - Léa Guyomard - Adèle Pontvianne - Benjamin Lignier III.
  17. 17. III. QUELLES INTERACTIONS AVEC LES PUBLICS-CIBLES LA RÉALITÉ AUGMENTÉE AU SERVICE DE L’EXPÉRIENCE PRODUIT Désormais, vous pouvez essayer les produits en ligne grâ^cê à la réalité augmentée Proposer de l’extraodinaire Stimuler les cinq sens
  18. 18. III. QUELLES INTERACTIONS AVEC LES PUBLICS-CIBLES L’EXPÉRIENCE AU SERVICE DU RECRUTEMENT ET DE L’IMAGE “les expériences sont une nouvelle offre économique, distincte des services comme les services le sont des produits manufacturés” Pine & Gilmore Créer du lien Surprendre
  19. 19. III. QUELLES INTERACTIONS AVEC LES PUBLICS-CIBLES L’EXPÉRIENCE REMPLACE LA PUBLICITÉ TRADITIONNELLE PAR LA PERSONNALISATION “La consommation hédonique se réfère à des constructions imaginaires de la réalité. De ce fait, on ne s'intéresse pas à ce que les consommateurs savent être vrai mais à ce qu'ils voudraient que la réalité soit. “ Morris Holbrook & Elisabeth Hirschman Proposer de l’extraodinaire Créer du lien
  20. 20. III. QUELLES INTERACTIONS AVEC LES PUBLICS-CIBLES L’EXPÉRIENCE QUI PLACE LA MARQUE AU CENTRE DES ASPIRATIONS DU CONSOMMATEUR “Offrir du vécu : le consommateur se laisse prendre au jeu” Hetzel Créer du lien Utiliser les valeurs de la marque
  21. 21. III. QUELLES INTERACTIONS AVEC LES PUBLICS-CIBLES L’EXPÉRIENCE AU SERVICE DE LA NOTORIÉTÉ "Les nouvelles formes de la consommation sont devenus de plus en plus spectaculaires en augmentant le nombre et la taille des extravagances et des simulations qu'elles proposent. Ces spectacles servent à ré-enchanter la consommation de sorte qu'elle propose une attraction continue pour des consommateurs de plus en plus blasés..." Georges Ritzer Surprendre Proposer de l’extraodinaire Utiliser les valeurs de la marque Créer du lien
  22. 22. LIMITES ET PERSPECTIVES Celsa - M1 MPC 2010 - Léa Guyomard - Adèle Pontvianne - Benjamin Lignier IV.
  23. 23. IV. LIMITES ET PERSPECTIVES CONTRAINTES TECHNIQUES > Une utilisation limitée des sens > Un environnement restreint à un écran > Un sentiment d’appartenance à un groupe moins évident que dans un lieu physique > Aucun contact physique Cependant : > Une interaction possible avec le 2.0 > Des capacités à générer du sensationnel plus simple dans un monde virtuel > Un sentiment d’appartenance fort avec l’utilisation des social media L’EXPÉRIENCE D’UNE MARQUE NE PEUT PAS SE LIMITER AU WEB
  24. 24. IV. LIMITES ET PERSPECTIVES QUEL AVENIR POUR L’EXPÉRIENCE ONLINE ? > Les innovations technologiques sont régulières : les possibilités de l’expérience online ne peuvent que s’accroître au cours du temps. > La démocratisation du web et des réseaux sociaux permettent et permettront une meilleure diffusion des expériences créées. > À terme, ces expériences deviendront communes et ne seront donc plus des expériences... Les marques doivent donc sans cesse réinventer leur projet.
  25. 25. MERCI Celsa - M1 MPC 2010 - Léa Guyomard - Adèle Pontvianne - Benjamin Lignier

×