CFE-CGC SidérurgieLe 29 janvier 2013                                                ArcelorMittal Atlantique et Lorraine  ...
Le Projet industriel et commercial est basé sur des projets (27) par filières et regroupéspar thèmes.Les thèmes :      - p...
Conséquences sociales :     - redéploiement des salariés affectés aux 629 postes supprimés avec la nécessité       de mett...
Le tableau suivant montre que le nombre de départs en retraite possibles entre 2013 et2015 (ex pour Florange : 610 en cumu...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

arcelormittal Tract cce 23 janvier final 2013

746 vues

Publié le

arcelormittal Tract cce 23 janvier final 2013

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
746
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
190
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

arcelormittal Tract cce 23 janvier final 2013

  1. 1. CFE-CGC SidérurgieLe 29 janvier 2013 ArcelorMittal Atlantique et Lorraine CCE extra ArcelorMittal Atlantique et Lorraine : présentation plan industriel 2013-2017Le Président démarre son exposé par un rappel de la situation : consommation d’acier,prix de vente, l’historique des différentes annonces / informations réalisées depuis débutoctobre 2012, les engagements pris par le Groupe.Il décrit ensuite les orientations stratégiques dont il assume le pilotage : - mise en place d’une gouvernance commune Atlantique et Lorraine : o management par projet o focalisation des ressources sur les priorités - création de départements transversaux pour soutenir cette stratégie - mise en place d’un plan industriel et commercial qui s’appuie sur : o excellence santé et sécurité o consolider les entités Primary dont la finalité est un coût de coil compétitif o développer ou rétablir la profitabilité et améliorer l’offre de produits services de chaque segment. o s’appuyer sur les plans de progrès continus habituels et en cours (TPM, Lorraine en marche, Fiabilité, Flexibilité, …).L’ensemble des collaborateurs de l’entreprise et les principales parties prenantes ontbesoin de savoir quelles sont les perspectives d’avenir de nos sites et de Florange etBasse-Indre en particulier.Objectif du projet : faire d’Atlantique et Lorraine un ensemble industriel deréférence en Europe de l’Ouest, profitable et tourné vers ses clients, remarquablepar ses performances Santé et Sécurité, au travers de filières compétitives àEBITDA positif.Le nouvel ensemble Atlantique + Lorraine a des atouts quil doit savoir utiliser pour devenirun des ensembles industriels européens les plus performants dEurope (~20% de laproduction FCE).A partir dune usine à brames côtière très compétitive et avec ses deux trains à chaud, eten sappuyant sur ses 7 sites aval et sur nos compétences et leur développement, il doitêtre capable de livrer ses clients auto / Industrie / packaging avec des produits à hautevaleur ajoutée et un coût filière performant afin d’obtenir un résultat positif et aussi de livrerson aval liégeois de la même manière.Rétablir un dialogue social continu et de qualité, non seulement avec les représentants dupersonnel, mais aussi lensemble des collaborateurs de lentreprise, et les principalesparties prenantes, qui ont besoin de savoir quelles sont les perspectives davenir de nossites.
  2. 2. Le Projet industriel et commercial est basé sur des projets (27) par filières et regroupéspar thèmes.Les thèmes : - performance économique Primary (dont mise sous cocon de la phase liquide de Florange, flux brames, coke, etc …) - maintenance (dont fiabilité Atlantique, fiabilité couplage Florange) - compétitivité filières (dont projet packaging) - performance support (dont Alians)Planification et montant des investissements :
  3. 3. Conséquences sociales : - redéploiement des salariés affectés aux 629 postes supprimés avec la nécessité de mettre en place des mesures d’accompagnement via la négociation - filière packaging intégrée : redéploiement des effectifs sur les 2 sites concernésEn termes d’accompagnement social, la Direction proposera lors de la négociation àvenir : - Des mesures d’incitation au départ en retraite - Un dispositif d’incitation et d’accompagnement à la mobilité fonctionnelle ou géographique.
  4. 4. Le tableau suivant montre que le nombre de départs en retraite possibles entre 2013 et2015 (ex pour Florange : 610 en cumul sur ces 3 années), devrait largement contribuer àfaciliter le traitement social de l’arrêt de la filière liquide.La CFE-CGC attend aussi le redémarrage d’un véritable processus de GestionPrévisionnelle des Emplois et des Compétences sur l’ensemble des établissementsavec la reprise des embauches.Les propositions de la Direction :1. Faire les informations / consultations au fur et à mesure des projets d’organisation (organigramme détaillé,...) aux environs du T2 20132. La direction souhaite poursuivre la démarche initiée le 11 janvier et ouvrir une négociation pour un accord de gestion sociale des conséquences de la mise sous cocon de la phase liquide3. Pour les autres sites que Florange, présentations courant T1 2013 des plans emplois 2013 et réalisation d’un état des lieux sur les compétences et leurs évolutions à terme.Pour la CFE-CGC, il est grand temps de s’occuper des salariés et de leur avenir !Il ne leur est plus soutenable et possible de surveiller des installations inertes ou designer en permanence des conventions de détachement alors que la grandemajorité attend un traitement définitif pour pouvoir se projeter dans l’avenir.L’accord Gouvernement-ArcelorMittal est signé, la version définitive a été depuis le CCEremise aux syndicats. Cet accord a notamment été signé par 5 ministres : - le premier ministre, Jean Marc AYRAULT ; - le ministre de l’économie et des finances, Pierre MOSCOVICI ; - le ministre du redressement productif, Arnaud MONTEBOURG ; - le ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle, Michel SAPIN ; - la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Geneviève FIORASO. Aux instances internes ArcelorMittal Atlantique et Lorraine,dorénavant, de prendre les choses en main !

×