En 1910 l’industriel allemand August THYSSEN établit à Hagondange uneusine sidérurgique qu’il veut la plus moderne d’Europ...
Vers 1915
Au terminus gare de Hagondange   7000 voyageurs transportés chaque                                 jour soit 2 555 000 par...
Au terminus de la gare de HagondangeOuvriers, employés, apprentis, écoliers, visiteurs, policiers, gendarmes,ménagères pou...
Convoi au départ d’Hagondange
Motrice dite « Parisienne » en attente à Hagondange gare
Au terminus de Hagondange
Motrice Parisienne quittant la place Clémenceau à Hagondange cité
Au grand portier de Hagondange.   Attention au départ !
14h - Sortie d’usine. Motos, vélos ou tramway . Années 1950-1955
Les bus sont prêts à remplacer le tramway
Remorques à l’arrêt au portier principal de l’usine UCPMI en 1963
Convoi venant de Maizières-lès-Metz en approche du portier principal
Convoi au portier principal voie romaine à Hagondange
Motrice AEG en partance pour la gare d’Hagondange
Motrice MAN - AEG
Motrice Parisienne en attente
Motrice n° 1 au dépôtSous administration française, trois motrices ont été recarrossées.L’archet de courant a été remplacé...
Motrices en attente au dépôt servant d’atelier de réparation.
En route pour Maizières-lès-Metz
A deux pas de l’arrêt « Centre d’apprentissage  - Foyer - Hôpital»
A l’arrêt des Ecarts à Maizières-lès-Metz. Voie en réfection
Convoi en approche de l’arrêt N° 13 : Carrefour voie romaine / route de Marange
Anciennes co                                                                   loniesAu virage voie romaine / route de Mar...
Convoi à l’arrêt « anciennes coloniesVoie romaine/route de Marangeà Maizières-lès-Metz. Hiver 1963/1964
Motrice AEG en direction de l’usined’Hagondange , longeant la voie romaineà Maizières-lès-Metz
Au terminus gare de Maizières-lès-Metzappelé aussi arrêt « Peltre » Hiver 1963/1964
Arrêt terminus « Peltre » Maizières-lès-Metz
Le tramway a été remplacé en février 1964 par des autobus.     Aujourd’hui en 2012, la grande usine est disparue.  Pour le...
Tramway d hagondange
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tramway d hagondange

2 925 vues

Publié le

1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • L'auteur de ce diaporama a fait pleurer d'émotion ma femme : pensez donc, le 'tram' passait devant chez elle en quittant Maizières !
    Cependant elle a relevé une erreur dans les commentaires :
    Image 27 -arrêt chez 'PELT' (café restaurant dancing) , pas 'Peltre'
    On prendre contact pour en parler... et vous remercier encore pour cette œuvre de mémoire ?
    Chperrodin@gmail.com
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 925
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
379
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tramway d hagondange

  1. 1. En 1910 l’industriel allemand August THYSSEN établit à Hagondange uneusine sidérurgique qu’il veut la plus moderne d’Europe. Conjointement il bâtit àproximité des cités. Pour transporter les ouvriers il exploite à partir du 14 juin1912 une ligne de tramway de Hagondange gare au portier de l’usine.Face à l’affluence, la ligne sera prolongée en 1913 jusqu’à la route de Marangeà Maizières-lès-Metz. En 1934, la ligne est prolongée jusqu’à la passerelleproche de la gare de Maizières-lès-Metz. La longueur de la voie dépassera les5 km. La vitesse du tramway varie de 10 à 30 km/h. Après la guerre de 1939/45,l’usine a construit trois nouvelles motrices à deux essieux M.A.N avecéquipement électrique A.E.G. et 6 remorques assorties. Le parc a été renforcépar 2 motrices « Parisienne » et par des remorques des tramways de Lyon.
  2. 2. Vers 1915
  3. 3. Au terminus gare de Hagondange 7000 voyageurs transportés chaque jour soit 2 555 000 par an.
  4. 4. Au terminus de la gare de HagondangeOuvriers, employés, apprentis, écoliers, visiteurs, policiers, gendarmes,ménagères pour le marché du vendredi matin, …tous empruntaient ce moyen de locomotion si pratique pour l’époque
  5. 5. Convoi au départ d’Hagondange
  6. 6. Motrice dite « Parisienne » en attente à Hagondange gare
  7. 7. Au terminus de Hagondange
  8. 8. Motrice Parisienne quittant la place Clémenceau à Hagondange cité
  9. 9. Au grand portier de Hagondange. Attention au départ !
  10. 10. 14h - Sortie d’usine. Motos, vélos ou tramway . Années 1950-1955
  11. 11. Les bus sont prêts à remplacer le tramway
  12. 12. Remorques à l’arrêt au portier principal de l’usine UCPMI en 1963
  13. 13. Convoi venant de Maizières-lès-Metz en approche du portier principal
  14. 14. Convoi au portier principal voie romaine à Hagondange
  15. 15. Motrice AEG en partance pour la gare d’Hagondange
  16. 16. Motrice MAN - AEG
  17. 17. Motrice Parisienne en attente
  18. 18. Motrice n° 1 au dépôtSous administration française, trois motrices ont été recarrossées.L’archet de courant a été remplacé par un pantographe
  19. 19. Motrices en attente au dépôt servant d’atelier de réparation.
  20. 20. En route pour Maizières-lès-Metz
  21. 21. A deux pas de l’arrêt « Centre d’apprentissage  - Foyer - Hôpital»
  22. 22. A l’arrêt des Ecarts à Maizières-lès-Metz. Voie en réfection
  23. 23. Convoi en approche de l’arrêt N° 13 : Carrefour voie romaine / route de Marange
  24. 24. Anciennes co loniesAu virage voie romaine / route de Marange à Maizières-lès-Metz
  25. 25. Convoi à l’arrêt « anciennes coloniesVoie romaine/route de Marangeà Maizières-lès-Metz. Hiver 1963/1964
  26. 26. Motrice AEG en direction de l’usined’Hagondange , longeant la voie romaineà Maizières-lès-Metz
  27. 27. Au terminus gare de Maizières-lès-Metzappelé aussi arrêt « Peltre » Hiver 1963/1964
  28. 28. Arrêt terminus « Peltre » Maizières-lès-Metz
  29. 29. Le tramway a été remplacé en février 1964 par des autobus. Aujourd’hui en 2012, la grande usine est disparue. Pour les derniers témoins, il ne reste que des souvenirs. Et pour nos jeunes, quel sera le moyen de locomotion pour aller d’une ville à l’autre demain ? Photos : Roger Bellières, classe 43, cahier du Billeron et loco revue Réalisation : Souvenir 57 alias A.W. Musique : du net

×