Avoir une bonne e-réputation, 
à quoi bon ?

2 335 vues

Publié le

La conférence éclair de Sylvain Léauthier lors du www2012off le 21 février 2012.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 335
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 291
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Avoir une bonne e-réputation, 
à quoi bon ?

  1. 1. Sylvain LéauthierAvoir une bonne e-réputation, à quoi bon ?
  2. 2. Avoir une bonne e-réputation, à quoi bon ? #www2012off( S.(Léauthier(4(Conférence(Internet(&(moi(–(21(février(2012
  3. 3. Et(on(reparle(d’e4réputaCon…• On m’a dit … – « Ne vous dévoilez pas trop sur internet, faites très attention à ce que vous dites » – « Les jeunes sont inconscients, ils ne respectent pas la vie privée sur le web»• D’où viennent ces préceptes ? – L’e-réputation personnelle : un concept marketing, appliqué aux personnes – Les marques doivent développer leur notoriété et améliorer leur image sur le web, comme sur d’autres supports
  4. 4. Le(principe(du(«(personal(branding(»(:(une(personne(est(une(marque.(Elle(doit(donc(développer(sa(notoriété,(et(améliorer(son(image. Crédit(:(Créel.com
  5. 5. L’e4réputaCon,(c’est(quoi(au(juste(?• L’e-réputation est constituée de : – « Ce que je dis » sur internet • Quand je suis émetteur d’une communication – « Ce qu’on dit de moi » sur internet • Quand je suis l’objet d’une communication• Ces messages forment mon e-réputation : – Ma notoriété • Est-ce que vous me connaissez ? – Mon image • Qu’est ce que vous pensez de moi ?
  6. 6. Faut4il(vraiment(ne(rien(dire(de(soi(sur(le(web(pour(protéger(sa(vie(privée…et(avoir(une(bonne(image(?( Crédit(:(Simon(Cocks
  7. 7. Faut4il(vraiment(ne(rien(dire(de(soi(sur(le(web(pour(protéger(sa(vie(privée…et(avoir(une(bonne(image(?( – Publier, partager,… – Dire ce que l’on pense, partager son ressenti, ce que l’on aime ou pas,… – Dire ce que l’on est en train de faire, le lieu dans lequel on se trouve,… • Tout cela n’est pas forcément inutile ou exhibitionniste, cela nous permet de : –Créer des liens, rencontrer de nouvelles personnes –Entretenir des liens existants
  8. 8. Vie(privée,(vie(publique• Est-ce que les jeunes se moquent vraiment de leur vie privée ? – Beaucoup d’entre eux savent très bien faire la part des choses entre vie privée / vie publique • Cf Danah Boyd – La frontière entre vie privée / vie publique n’est pas universelle • Les jeunes publient des éléments que les moins jeunes ne publieraient pas • Ils sont plus souvent « sur scène » – On ne peut pas dévoiler sa vie privée lorsqu’on fait le choix de la rendre publique…. • Mais on peut mettre en scène sa vie !
  9. 9. Les(médias(sociaux(:(un(théâtre(((une(scène,(des(acteurs,(un(public)Cf(Erving(Goffman(«(La(mise(en(scène(de(la(vie(quoCdienne(»(4(1959 Crédit(:(alancleaver_2000
  10. 10. ..mais(le(public(n’est(pas(toujours(au(rendez4vous(! Crédit(:(penelopejonze
  11. 11. Visible,(mais(pas(toujours(vu• Les médias sociaux nous offrent de multiples opportunités de communiquer, de monter sur scène • Les spectateurs ont quitté la salle pour aller sur la scène, il y a donc moins de public !• Oui, mais quand je me googlise, on sait tout de moi, donc c’est très visible ? – Sur le web, beaucoup de contenus sont visibles, mais il y a tellement de contenus que tout n’est pas vu – Ce qui est visible (être en état d’être vu) n’est pas forcément vu – La personne qui vous googlise le plus est… vous-même ! – Google et les réseaux sociaux, contrairement aux autres média, nous présentent le web vu…par nous –même • Google affiche des résultats en fonction de ma requête et de mon profil
  12. 12. Alors(au(final,(que(faut4il(faire(?• Publier avec plus de spontanéité, sans avoir peur et sans toujours penser aux bénéfices/ risques en terme d’image • Nous avons droit à l’insouciance numérique !• Partir du principe que lorsqu’on publie sur le web, cela est visible, mais pas forcément vu. – Si l’on considère que cela n’est pas forcément vu, • Cela nous aide à relativiser l’impact de nos publications sur notre image, à désamorcer le narcissisme qui est flatté avec les réseaux sociaux
  13. 13. Alors(au(final,(que(faut4il(faire(? – Si l’on considère que cela est visible (donc peut potentiellement être vu), cela suppose des responsabilités : –Respecter les autres : pas de diffamation, de dénigrement, d’atteinte à la vie privée –Se respecter soi-même : être soi-même, respecter son identité et sa vie privée lorsqu’on publie sur internet
  14. 14. A(force(d’écouter(les(mêmes(conseils(sur(l’e4réputaCon,(ne(finit4on(pas(par(tous(se(ressembler(? Crédit(:(amcunningham72
  15. 15. En(conclusion…• N’oublions pas que… – L’e-réputation, une partie de notre réputation globale • « Il n’y a pas que le web dans la vie ! » – La e-réputation n’est pas un fin en soi • Cela peut simplement être utile dans certains contextes, pour un objectif précis (ex : se faire recruter) • Quand on parle d’e-réputation personnelle, la finalité est rarement abordée, comme si cela était une fin en soi – Nous sommes des personnes, pas des marques !
  16. 16. Merci !http://conf.InternetEtMoi.fr

×