RDA 2016 - Web national France

623 vues

Publié le

RDA 2016 - Web national France

Publié dans : Industrie automobile
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
623
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
383
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

RDA 2016 - Web national France

  1. 1. Date : 06/04/2016 Heure : 16:23:11 www.terrafemina.com Pays : France Dynamisme : 82 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 273070282 Trophée Roses des Andes 2016 Terrafemina est partenaire du Trophée Roses des Andes 2016, un rallye 100% féminin où des femmes comme nous partent pendant 10 jours, à deux, en 4x4, à la recherche d'elles-mêmes et de la victoire. Du 12 au 20 avril, nous vous faisons suivre le quotidien de Dam et Sam, Lydia et Mimi, et Laura et Sarah, nos trois équipages qui nous ont raconté leur histoire, et nous narreront leur aventure.
  2. 2. Date : 31/03/2016 Heure : 16:19:45 Journaliste : Adèle Bréau www.terrafemina.com Pays : France Dynamisme : 50 Page 1/3 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 272695923 Roses des Andes 2016 : nos équipages se confient sur leur apprentissage de la navigation Dam et Sam, Lydia et Michelanne, Laura et Sarah... Nos trois équipages prendront le départ du rallye Roses des Andes dans dix jours. Avant cela, elles nous ont raconté comment elles se sont préparées à cette course de 4000 km à travers l' Argentine. "Nous avons "essayé" de nombreuses pistes sur les contreforts de la Bolivie et du Chili dans des paysages somptueux à couper le souffle. Je puis vous affirmer aujourd'hui que c'est un des plus beaux tracés que j'ai réalisé en 30 ans d'aventure." Jean-Jacques Rey, l'organisateur du Trophée Roses des Andes, tease nos aventurières. Et pour cause, puisque ce pilote expérimenté de rallye auto et moto organise depuis 28 ans des raids aventure en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud. Dans dix jours, les 63 équipages de cette édition 2016 prendront le départ, après plus d'un an de préparation, à bord de leur 4x4 pour "manger", pendant six jours, 4000 kilomètres de route à travers le désert et l'Altiplano du grand nord-ouest argentin. Parmi elles, des mères de famille, des copines de toujours, des soeurs, des femmes comme nous toutes, pas forcément rompues aux cascades automobiles en milieu sauvage. Pourtant, lorsqu'elles se sont inscrites, Dam et Sam, Lydia et Mimi, ou Laura et Sarah, les trois équipages que Terrafemina vous propose de suivre dans leur aventure du bout du monde, n'ont pas hésité. La conduite, ça s'apprend, la navigation, aussi, se sont-elles dit, davantage inquiètes, au départ, de réunir la somme nécessaire à leur départ, et d'organiser la logistique familiale pendant leur absence. Basé uniquement sur l'orientation, le Trophée comporte cependant plusieurs épreuves de franchissement des dunes, sans oublier la traditionnelle étape marathon (deux jours en autonomie totale), qu'il leur faudra accomplir avec la seule aide d'un road-book, d'une carte et d'une boussole.
  3. 3. Date : 31/03/2016 Heure : 16:19:45 Journaliste : Adèle Bréau www.terrafemina.com Pays : France Dynamisme : 50 Page 2/3 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 272695923 Le stage : une expérience qui laisse déjà des souvenirs indélébiles En bref, nos équipages ont dû s'entraîner avant de sauter dans l'avion qui les emmènera dans quelques jours à la découverte d'elles-mêmes. Qui sera pilote, copilote ? La question se pose dans chaque équipage, qui choisit à sa manière la répartition des rôles. "On aime beaucoup conduire toutes les deux", explique Damienne. "Alors, quand on a démarré l'aventure, on avait chacune envie d'être pilote. Puis on a attendu le premier stage pour savoir comment on se sentait au volant. On s'est finalement rendu compte que la navigation aussi était quelque chose de très sympa et ludique, alors qu'on pensait que ça allait être fastidieux". Le stage, c'est un passage obligé pour s'acclimater aux véhicules, à la conduite en milieu brut, à la rigueur de l'orientation. On y glane de précieux conseils, on y croise de futures concurrentes avant de mesurer son niveau. C'est, pour beaucoup, une pré-expérience qui laisse, déjà, des souvenirs indélébiles. "Au week-end, on était comme des gamines", raconte en effet Damienne. Lydia et Michelanne, elles, se sont vues offrir leur formation par l'un de leurs sponsors, qui leur a payé une semaine au Maroc. "Michelanne n'a pas pu venir, donc je suis partie avec d'autre équipages", relate Lydia. "On a roulé tous les jours, du lundi au samedi. On a fait de la piste, beaucoup de sable. On est passées à des endroits où les touristes ne vont pas du tout. Ca m'a presque fait un deuxième rallye ". Les rôles, eux, se sont alors imposées comme cela. "A moins que j'aie un gros coup de fatigue, normalement, je continue la conduite et Mimi s'occupe de la navigation." Les soeurettes Laura et Sarah ont pour leur part mis le cap vers le Sud de la France. "Une super expérience", s'enthousiasme la cadette. "Ca nous a encore plus donné envie de partir. Il y avait une super bonne ambiance, des nanas très sympas. Et puis, ce qui est agréable, c'est qu'on est beaucoup à être débutantes." Finalement, c'est l'orientation qui semble la moins évidente. "On a eu beaucoup de mal à trouver une boussole qui fasse l'hémisphère Sud !", confesse Lydia, qui nous fait découvrir l'existence insoupçonnable d'un tel objet. "Quand on utilise une boussole "hémisphère nord" dans l'hémisphère sud, l'extrémité sud de l'aiguille est attirée vers le bas par le champ magnétique, alors qu'elle est déjà pourvue d'un contrepoids. Résultat, la pointe sud de la boussole accroche sur le fond de la cavité dans laquelle elle est logée, et fonctionne donc beaucoup moins
  4. 4. Date : 31/03/2016 Heure : 16:19:45 Journaliste : Adèle Bréau www.terrafemina.com Pays : France Dynamisme : 50 Page 3/3 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 272695923 bien", explique en effet Wikipedia. Résultat, Damienne est devenue la meilleure copine des vendeurs du Vieux Campeur de Marseille, à force de "jouer les sangsues", de son propre aveu. "J'ai fini par comprendre grâce à eux. Ils m'ont bien expliqué. Ils sont hyper calés."
  5. 5. Date : 25/03/2016 Heure : 23:23:12 Journaliste : Adele Breau www.terrafemina.com Pays : France Dynamisme : 60 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 272395829 Roses des Andes : elles racontent comment financer leur aventure à l'autre bout du monde Elles prendront le départ le 13 avril prochain. Les 140 participantes du Trophée Roses des Andes 2016 sont aujourd'hui prêtes à braver les déserts argentins pour se révéler à elles-mêmes et, peut-être, remporter cette troisième édition. Mais pour valider leur participation, il leur a fallu financer cette aventure. Ce qui ne fut, parfois, pas une mince affaire. Il y a Damienne et Samantha, chacune mère de quatre enfants, bien décidées à prouver qu'elles en ont aussi sous le pied. Et puis Lydia et Michelanne, les copines depuis plus de vingt ans, parties éprouver leur belle amitié bien loin de leur chère Auvergne. Et enfin Laura et Sarah, les soeurettes du Nord qui n'en veulent. Ce sont les trois équipages dont Terrafemina a choisi de suivre les aventures tout au long de cette troisième édition du Trophée Roses des Andes afin de vous faire vivre au plus près cette aventure d'exception qui pourrait bien vous donner des envies d'ailleurs. Car ces soeurs, copines, mamans, femmes actives, épouses épanouies sont comme vous, comme nous. Elles ont un quotidien qu'elles aiment, simple, ancré dans les obligations familiales, professionnelles, bercé par les parenthèses estivales en famille et les douces soirées entre amis. Et puis il y a ce jour où elles décident, sans vraiment se poser de questions, d'aller braver les éléments à des milliers de kilomètres. Pour se dire qu'elles l'ont fait, parce que l'expérience est si belle, inoubliable, et qu'elle marquera pour toujours cette période de leur vie pour une dizaine de jours qui trancheront résolument avec leurs habitudes. Je me suis dit : "Je veux faire ça !" Lydia et Michelanne ont découvert le rallye sur Internet, et ne connaissaient personne qui ait participé à ce type d'aventures. Pourtant, sans hésiter, elles ont validé leur inscription en quelques clics. Puis l'excitation est montée. Laura et Sarah voulaient partager cet incroyable moment avant que la vie conjugale et familiale ne les happe tout à fait – Laura va se marier, Sarah a des enfants encore petits. Damienne, elle, adore conduire. "L'idée d'un rallye, c'est celle qu'on a au fond de soi et dont on ne sait pas si un jour on arrivera à la concrétiser. J'ai rencontré une amie qui avait fait les Gazelles et m'a parlé des Andes. Je suis allée sur le site, j'ai regardé par curiosité et j'ai été conquise. Je me suis dit : 'Je veux faire ça.'". Elle aura quarante ans le 15 avril prochain. Alors, lorsque son mari lui demande ce qui lui ferait plaisir, elle répond tout à trac : "Laisse-moi partir en Argentine." Et d'ajouter, dans un éclat de rire : "C'est quand même mieux qu'un sac, non ?". Absolument. Nuits en gîtes, brosses à dents électriques... tout est bon à vendre Mais voilà, passés les premiers moments d'excitation intense, de peur aussi, de questionnements, et d'annonce au reste de la famille vient la concrétisation du projet, qui passe par son financement. Parce que les frais d'inscription au Trophée s'élèvent à 16 900 € par équipage (comprenant l'avion, la location du 4x4, l'hébergement, la restauration en demi-pension et tous les frais annexes). Il est évidemment hors de question pour l'immense majorité des participantes de mettre de leur poche. Elles ont donc un an pour réunir cette somme. Et, si l'expérience s'avère finalement riche en humanité, les premiers moments sont souvent difficiles. "Pour nous, ça a mal commencé", raconte Lydia. "A un moment, on s'est dit : 'on n'y arrivera jamais.'" Pour lancer la machine, elles fabriquent de petits objets en tissus qu'elles vendent à des copines, à domicile. "Ces petites ventes nous rapportaient 1000 euros à chaque fois, mais cela demandait beaucoup de travail."
  6. 6. Date : 25/03/2016 Heure : 23:23:12 Journaliste : Adele Breau www.terrafemina.com Pays : France Dynamisme : 60 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 272395829 Puis Noël arrive, elles enchaînent sur des ventes de vin et les trousses reprennent du service. Les autres filles aussi commencent par du home-made, comme c'est souvent le cas. Damienne et Samantha organisent des tombolas grâce à des lots donnés par des amis. Nuits en gîtes, brosses à dents électriques... tout est bon à vendre, et à acheter lorsqu'il s'agit de participer à la belle expédition de deux amies qui suscitent l'admiration de tous. "Il y a eu un très bel élan de solidarité", raconte Damienne, visiblement émue par ces témoignages d'affection à leur encontre. "J'ai été très touchée par l'intérêt qu'ont porté nos amis à notre projet. Beaucoup nous ont dit : 'C'est chouette ce que vous faites, ça montre qu'on peut être mère de famille et se réaliser, faire des choses un peu extraordinaires". Et pas qu'un peu... Lydia et Michelanne, elles aussi, ont été surprises de l'engouement que leur expédition a suscité. Au petit Spar où elles ont choisi de vendre des tee-shirts à l'effigie de leur équipage, elles reçoivent des dons de particuliers allant jusqu'à 5000 euros. Les copains d'abord mettent la main à la poche, et enclenchent la machine à récolter l'argent qui emmènera nos aventurières au bout du monde. "Alors, elle part quand, ta mère ?" Munies de leur book constitué avec soin, nos équipes partent ensuite en quête de sponsors qui, eux aussi, seront touchés par le projet − également solidaire (il vient en aide aux enfants argentins handicapés ) − au point de subventionner l'équipée de deux copines de la région venues taper à la porte des entreprises locales. Si certaines restent insensibles au charme de nos aventurières, d'autres se montrent au contraire enthousiastes, veulent tout savoir, et suivre au quotidien "leur" équipe progresser dans le rallye, naviguer dans les paysages éblouissants de cette terre lointaine au volant de leur véhicule floqué aux couleurs de leur société. Ils sont fiers. Comme cette "toute petite entreprise près de chez nous, en Picardie, qui a mis une très grosse enveloppe de 5000 euros parce qu'elle adore le projet", raconte Laura, reconnaissante : "On a eu beaucoup de chance." A vingt jours du départ, Lydia, Michelanne, Laura, Sarah, Danienne et Samantha sont parvenues à réunir la somme. Et, si elles ont connu quelques moments de découragement pour certaines, toutes racontent cependant ces mois de labeur la voix chargée d'émotion. Celle d'être parvenues à leur but, d'avoir éprouvé tout cet amour autour d'elles, et d'avoir relevé ce premier défi, ce dont elles se seraient cru, il y a quelques mois, bien incapables. Bientôt, d'autres aventures, plus physiques cette fois, viendront bouleverser leurs vies de femmes, et celles de leurs familles qui, loin de se sentir abandonnées, les soutiennent et les poussent à se réaliser. "Alors, elle part quand, ta mère ?" Le fils de Lydia est fier, ses copains ne parlent que de l'exploit maternel. Souvent, c'est toute une région qui vibre derrière ces équipages 100% féminins partis prouver qu'en 2016, qu'on soit mère de famille nombreuse, d'enfants en bas âge, à la tête d'un poste à responsabilités, en pleins préparatifs de mariage ou à l'aube de la quarantaine, la vie des femmes est aujourd'hui empreinte de liberté.
  7. 7. Date : 26/02/2016 Heure : 16:49:58 www.vetitude.fr Pays : France Dynamisme : 4 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 270573050 Équithérapie : un rallye-raid en Argentine roule solidaire au profit des enfants handicapés Au départ du Trophée roses des Andes, programmé du 10 au 21 avril 2016 en Argentine, les quelque 70 équipages seront exclusivement féminins. Parmi eux, une équipe française, soutenue par Ceva Santé animale, tentera de remporter ce raid d'orientation doté d'une double vocation solidaire. En effet, sur les pistes argentines, les concurrentes en difficulté s'aident mutuellement, et cette solidarité s'exprime aussi envers une cause commune. Ainsi, les dons et les soutiens apportés par les Roses servent à financer l'action d'une association locale d'équithérapie qui œuvre en faveur des enfants handicapés. En avril prochain, Michèle Daniaud et sa sœur Monique Delfaud participeront à la troisième édition du Trophée roses des Andes, le seul rallye-raid féminin d'Amérique du Sud. En parallèle de cette aventure sportive, les deux femmes défendront les couleurs d'Equinoterapia del Azul. Cette année encore, l'association Enfants du désert, chargée des actions de solidarité en marge du rallye, a choisi de soutenir cette fondation qui utilise le cheval comme partenaire thérapeutique auprès des enfants handicapés moteurs, sensoriels ou mentaux. L'équithérapie leur permet ainsi de s'épanouir, tout en progressant sur les plans moteur et psychique, mais les places sont comptées par manque de moyens financiers. Grâce aux fonds récoltés cette année, Michèle Daniaud et Monique Delfaud souhaitent financer un an de séances d'équithérapie pour un enfant handicapé argentin. L'implication des Roses lors de la première édition, en 2014, a permis d’encourager le développement de la fondation : un nouveau cheval a été acquis, trois thérapeutes ont rejoint l’équipe médicale, dix-huit enfants supplémentaires ont bénéficié de séances adaptées et un bâtiment annexe a été construit pour accueillir des activités interdisciplinaires (jeux, musique, peinture, etc.). À quelques semaines du départ, le samedi 5 mars de 10 h à 18 h, Michèle Daniaud et Monique Delfaud organiseront un vide-dressing* ouvert à tous à Carignan-de-Bordeaux (Gironde) afin de récolter de nouveaux dons pour l'association Equinoterapia del Azul. Des emplacements seront mis à la disposition des personnes qui souhaitent y vendre leurs vêtements et leurs articles de maroquinerie.
  8. 8. Date : 26/02/2016 Heure : 16:49:58 www.vetitude.fr Pays : France Dynamisme : 4 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 270573050 Le challenge sportif n'effraie pas les deux sœurs qui n'en sont pas à leur coup d'essai. Cette année marquera en effet leur seconde participation au Trophée roses des Andes. Lors de la première édition, en 2014, elles avaient terminé à la onzième place. Pour l'édition 2016, les deux Girondines bénéficient du soutien de Ceva Santé animale, d'une part pour financer l'organisation du rallye et de l'autre pour offrir des séances d'équithérapie. Le laboratoire vétérinaire est également partenaire de Valérie Salles, une cavalière française de renom, qui a réussi grâce à l'équithérapie à reprendre la compétition au niveau olympique après un accident de cheval. L'équithérapie a fait ses preuves et a déjà convaincu près de 2 465 centres équestres français qui accueillent des personnes handicapées, selon les données de la Fédération française d'équitation. Ainsi, sur les 500 000 personnes qui souffrent de handicaps physiques ou de troubles mentaux en France, 100 000 pratiquent l'équitation dans le cadre d'une rééducation. Reconnue pour ses bienfaits dans le champ médico- social, l'équithérapie utilise notamment la locomotion du cheval pour stimuler les muscles et les articulations : le pas mobilise par exemple quelque 300 muscles chez le cavalier. * Centre culturel de Carignan, salle l'Odyssée, 24 rue de Verdun.
  9. 9. Date : 26/02/2016 Heure : 16:23:27 www.terrafemina.com Pays : France Dynamisme : 60 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 270570175 Trophée Roses des Andes 2016 : J-45 En octobre dernier, nous vous avions relaté notre belle expérience du trophée Rosesdes sables, dont nous avions suivi l'arrivée à Marrakech. Dans un peu plus d'un mois, 140 participantes prendront le départ du Rallye Rose des Andes, en Argentine cette fois. L'occasion pour vous, peut-être, de vous laisser tenter par l'aventure l'année prochaine ? Des femmes dans le désert. Des mères de famille, des soeurs, des meilleures copines, des filles qui se sont unies pour l'occasion, des collègues... Le Rallye Raid Roses des Andes, ce sont 140 femmes parties se mesurer aux éléments à l'autre bout du monde, à la recherche de sensations fortes, de dépaysement, d'une rupture avec leur quotidien et, souvent, en quête d'elles-mêmes. " Rallye raid sportif et solidaire unique au monde ", ce trophée 100% féminin se déroulera cette année du 10 au 21 avril dans les paysages inouïs de l'Argentine où les participantes débarqueront avec la ferme intention de finir cette course hors du commun, voire de l'emporter. Comme le rallye Roses des sables, dont Terrafemina relate chaque année les étapes marocaines, Rose des Andes (créé, lui, en 2013) réunit des duos de femmes qui, en 4x4, vont parcourir des milliers de kilomètres sur des terres arides pour aller au bout d'elles-mêmes et servir la cause des Enfants du désert. Porté par Désertours, la course permet aussi à ceux qui la suivent (sur place ou sur Internet ) de découvrir des lieux, des paysages dont on ne peut se rendre compte de la beauté qu'en y étant confronté. La proximité avec ces femmes comme nous, brusquement extraites d'un quotidien " normal " (ce ne sont aucunement des professionnelles) passionne, fascine, et met en perspective la beauté des lieux bien mieux qu'une plaquette touristique. Action, partage, solidarité Toutes les participantes partagent ces valeurs : action, partage, solidarité. Toutes se sont inscrites pour les mêmes raisons : se dépasser, vivre une aventure hors du commun. Pour pouvoir y accéder, la route n'a pas forcément été de tout repos. Il aura fallu réunir les 16900 euros nécessaires aux équipes pour rejoindre l'Argentine (le prix des billets d'avion, de la location du 4x4, de la demi-pension, de l'hébergement...). Bien sûr, cet argent, il aura fallu le récolter, auprès de sponsors, mais aussi en organisant des ventes, des brocantes, des événements (Terrafemina vous racontera prochainement comment les équipages ont réuni les fonds, et préparé leur départ)... Et s'entraîner à conduire la voiture, à s'orienter. Organiser la garde des enfants, faire
  10. 10. Date : 26/02/2016 Heure : 16:23:27 www.terrafemina.com Pays : France Dynamisme : 60 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 270570175 participer toute la famille au grand projet de maman, et laisser pour ces dix jours d'exception ce petit monde parce qu'il faut aussi penser à soi, et à cette aventure d'une vie. Aventure et survie Il me le faut L'Année Rallyes 2015 : Championnat du monde des rallyes Il me le faut Rallyes des origines à aujourd'hui Il me le faut Dans 45 jours, elles prendront enfin le départ, prêtes à rouler à 4000 mètres d'altitude pour cette course d'orientation de 4000 km au pied de la Cordillère des Andes. Sur Terrafemina, vous pourrez suivre leur parcours. Une chose est sûre, l'envie poindra alors de faire comme elles, parce qu'on n'a qu'une vie, et que l'expérience est si belle. Alors, vous pourrez vous inscrire pour la prochaine édition. Ici . Ne restera plus alors qu'à convaincre votre soeur, votre mère, votre fille, ou votre meilleure copine. Mais ça, ce sera facile. Foncez !
  11. 11. Date : 07/12/2015 Heure : 21:01:40 www.magicmaman.com Pays : France Dynamisme : 34 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 264927956 Rallye Trophée Rose des Andes 2016 : vous aussi, soutenez la team des mam' (de famille nombreuse) ! Samantha et Damienne ont chacune 4 enfants. Toutes les deux, elles participent à la 3ème édition du Trophée Roses des Andes, premier rallye 100% féminin, en 4x4, en Amérique du Sud en avril 2016. On a décidé de suivre ces mamans au grand cœur, qui partent à l'aventure pour les enfants hospitalisés. Vous aussi, soutenez la team des mam' ! Allez la #teamdesmam' ! Chez famili/Magicmaman, on aime les défis. Encore plus lorsqu'ils sont réalisés par des mamans comme nous. Damienne et Samantha, 8 enfants à leur actif, ont décidé de participer à la 3ème édition du Rallye Trophée Rose des Andes, qui se déroule en avril 2016. Et nous, on a décidé de les suivre (et de les soutenir). Faisons connaissance. Rallye Trophée Rose des Andes : c'est quoi ? Petit rappel pour celles et ceux qui ne connaissent pas : Le Trophée Rose des Andes est un compétition 100% féminine, issue de la pure tradition des rallyes raids africains. A bord d'un 4x4, deux équipières (une pilote et une co-pilote) parcourent 4000 kilomètres au total, à travers l'Argentine et le Chili, avec pour uniques aides : une boussole, un road-book et une carte. Pas besoin d'être une pro de la route : le Trophée Rose des Andes n'est pas une course de vitesse, il faut juste savoir se repérer. Oubliés les tracas du quotidien, les soucis du travail... Pendant 6 jours, les participantes (appelées "les Roses") participent donc à des épreuves d'orientation, de franchissement de dunes (viens désensabler ton 4x4 !), et passent par l'étape marathon (deux jours en autonomie totale) à travers des décors et paysages exceptionnels. Le tout, entre nanas encadrées par des professionnels. Un super challenge à suivre en avril 2016. Ce qu'on aime aussi avec cette course, ce sont le partage et la solidarité qui l'animent. Le "chacun pour soi", les Roses ne connaissent pas. Sur les routes, elles s'aident mutuellement, pour que chacune puisse accomplir son rêve. Enfin, les dons et soutiens apportés par les Roses, notamment en amont de la course, seront reversés à une association locale, Les Enfants du désert, pour financer l’action d’une association locale d’équinothérapie (la médecine par les bienfaits de l'équitation) destinés aux enfants handicapés argentins. On aime. La team des mam' de famille nombreuse Angels 4 Children : les deux participantes Samantha et Damienne sont deux grandes amies. En plus d'avoir chacune 4 enfants, elles partagent ensemble de nombreuses valeurs : la générosité, l'entraide, la détermination, et bien sûr, le goût de l'aventure. Si elles ont voulu participé à la course, c'est aussi pour montrer au monde entier qu'on peut être une femme, mère de famille (nombrese de surcroit) et capable de choses extraordinaires. Oui, même avec 4 enfants et un travail, on peut tout faire ! Et même aider d'autres enfants, ceux qui n'ont pas la même chance que les nôtres.
  12. 12. Date : 07/12/2015 Heure : 21:01:40 www.magicmaman.com Pays : France Dynamisme : 34 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 264927956 La pilote : Damienne Bachet, 39 ans, maman de 4 enfants, orthodontiste, Marseille. Voulait faire quelque chose de fou pour ses 40 ans ! Ses loisirs : le ski, la course à pieds, la randonnée, la boxe française, la voile. Ce que représente pour elle le Rallye Trophée Roses des Andes : "C ‘est à la fois un voyage à la découverte d’un peuple et d’un continent superbe, l’occasion de partager une expérience avec une grande amie, l’aventure, le dépassement, en nous mettant en dehors de notre « zone de confort », l’engagement solidaire auprès des enfants et des familles vivant le handicap. Une façon de se dépasser nos frontières". La co-pilote : Samantha Richard, 38 ans, maman de 4 enfants (13 ans, 8 ans et des jumeaux de 3 ans), artiste, bijoutière, Puy-Sainte-Répérade Ses loisirs : le snowboard, la plongée sous-marine, la course à pied, la ferronnerie, le yoga. Ce que représente pour elle le Rallye Trophée Roses des Andes : "Je veux participer au rallye pour le challenge, le dépassement de soi, pour réaliser une aventure humaine d’amitié, de partage et de solidarité dédiée à l’aide des enfants handicapés". En attendant le jour J (départ le 10 avril), les deux femmes ont participé à un week-end de formation (express) organisé par les équipes du Trophée : elles ont appris à conduire un 4x4, à changer une roue, nettoyer le filtre à air, manier une boussole, un road-book... Samantha espère pouvoir bientôt suivre une formation de conduite sur sable dans son pays d'origine, en Nouvelle-Zélande. Et quand les deux mamans seront au volant de leur bolide, ce sont les (super) papas qui géreront les enfants ! Des mam' solidaires Samantha et Damienne ont créé, dans le cadre de leur participation au Rallye, une association qui s'appelle Angels 4 Children (pour organiser notamment des événements en toute légalité). Pourquoi ce nom ? Tout simplement parce que ces deux femmes ont toutes les deux 4 enfants, et que leur challenge quotidien est de concilier vie pro et vie perso. Aujourd'hui, la team Angels 4 Children cherche des sponsors, des partenaires pour les aider à récolter des fonds. Le projet vous plait ? Vous ne vous sentez pas prête à traverser le désert dans un 4x4 ? On comprend ! Mais sachez que vous pouvez, vous aussi, apporter votre pierre à l'édifice en soutenant Samantha et Damienne. En faisant un don à leur association ou bien un don matériel (équipement de sécurité...). Allez les mamans, on est avec vous ! Tout au long de leur aventure, Samantha et Damienne nous donneront des nouvelles depuis leur blog qu'on vous transmettra via notre page Facebook ! On a hâte.
  13. 13. Date : 08/12/2015 Heure : 01:09:41 fr.pourelles.yahoo.com Pays : France Dynamisme : 83 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 264959999 Rallye Trophée Rose des Andes 2016 : vous aussi, soutenez la team des mam' (de famille nombreuse) ! Samantha et Damienne ont chacune 4 enfants. Toutes les deux, elles participent à la 3ème édition du Trophée Roses des Andes, premier rallye 100% féminin, en 4x4, en Amérique du Sud en avril 2016. On a décidé de suivre ces mamans au grand cœur, qui partent à l'aventure pour les enfants hospitalisés. Vous aussi, soutenez la team des mam' ! Allez la #teamdesmam' ! Chez famili/Magicmaman, on aime les défis. Encore plus lorsqu'ils sont réalisés par des mamans comme nous. Damienne et Samantha, 8 enfants à leur actif, ont décidé de participer à la 3ème édition du Rallye Trophée Rose des Andes, qui se déroule en avril 2016. Et nous, on a décidé de les suivre (et de les soutenir). Faisons connaissance. Rallye Trophée Rose des Andes : c'est quoi ? Petit rappel pour celles et ceux qui ne connaissent pas : Le Trophée Rose des Andes est un compétition 100% féminine, issue de la pure tradition des rallyes raids africains. A bord d'un 4x4, deux équipières (une pilote et une co-pilote) parcourent 4000 kilomètres au total, à travers l'Argentine et le Chili, avec pour uniques aides : une boussole, un road-book et une carte. Pas besoin d'être une pro de la route : le Trophée Rose des Andes n'est pas une course de vitesse, il faut juste savoir se repérer. Oubliés les tracas du quotidien, les soucis du travail... Pendant 6 jours, les participantes (appelées "les Roses") participent donc à des épreuves d'orientation, de franchissement de dunes (viens désensabler ton 4x4 !), et passent par l'étape marathon (deux jours en autonomie totale) à travers des décors et paysages exceptionnels. Le tout, entre nanas encadrées par des professionnels. Un super challenge à suivre en avril 2016. Ce qu'on aime aussi (...) Lire la suite de l'article sur Magicmaman.com
  14. 14. Date : 13/10/2015 Heure : 23:37:13 Journaliste : Marina Billac, www.mfe-live.com Pays : France Dynamisme : 18 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 259857643 Roses des Andes: Partir vers l'aventure Partir vers l'aventure peut signifier maintes et maintes choses différentes. L'aventure peut regrouper diverses expériences qui peuvent se retrouver sur quelques aspects. Dans ce concept général et un peu flou, on peut se demander ce que veut réellement signifier 'partir vers l'aventure'. Tout d'abord, il y a 'partir', s'évader du quotidien, découvrir de nouveaux endroits, de nouvelles cultures. L'aventure, c'est se confronter à l'inconnu, à l'inconfortable. L'aventure est semée d'embuches, d'épreuves mais fait apparaître un courage, de l'entraide et une solidarité qui nous fait nous surpasser. Finalement, quoi qu'il arrive on en revient grandi et plein d'espoir pour l'avenir. Le Trophée Roses des Andes, c'est partir vers l'aventure en plein cœur de l'Amérique du Sud. Après le succès de ces deux premières éditions en Argentine, le Master des rallyes féminins va s'étendre pour la première fois au Chili ! Après quelques étapes dans la région de Salta dans le nord argentin, les 'Roses' iront découvrir le fameux désert d'Atacama. Situé au pied de la Cordillère des Andes, il est connu pour être l'endroit le plus ensoleillé et contenant le moins d'activités organiques de la planète. Autrement dit, c'est le lieu le plus désertique du monde. Partir vers l'aventure prend ainsi tout son sens lorsqu'on se lance dans le Trophée Roses des Andes !
  15. 15. Date : 02/08/2015 Heure : 23:19:25 www.mfe-live.com Pays : France Dynamisme : 11 Page 1/1 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 253702187 Roses des Andes: Partir vers l'aventure en 2016 ! Partir vers l'aventure peut signifier maintes et maintes choses différentes. L'aventure peut regrouper diverses expériences qui peuvent se retrouver sur quelques aspects. Dans ce concept général et un peu flou, on peut se demander ce que veut réellement signifier 'partir vers l'aventure'. Tout d'abord, il y a 'partir', s'évader du quotidien, découvrir de nouveaux endroits, de nouvelles cultures. L'aventure, c'est se confronter à l'inconnu, à l'inconfortable. L'aventure est semée d'embuches, d'épreuves mais fait apparaître un courage, de l'entraide et une solidarité qui nous fait nous surpasser. Finalement, quoi qu'il arrive on en revient grandi et plein d'espoir pour l'avenir. Le Trophée Roses des Andes (du 10 au 21 Avril 2016), c'est partir vers l'aventure en plein cœur de l'Amérique du Sud. Après le succès de ces deux premières éditions en Argentine, le Master des rallyes féminins va s'étendre pour la première fois au Chili ! Après quelques étapes dans la région de Salta dans le nord argentin, les 'Roses' iront découvrir le fameux désert d'Atacama. Situé au pied de la Cordillère des Andes, il est connu pour être l'endroit le plus ensoleillé et contenant le moins d'activités organiques de la planète. Autrement dit, c'est le lieu le plus désertique du monde. Partir vers l'aventure prend ainsi tout son sens lorsqu'on se lance dans le Trophée Roses des Andes !
  16. 16. Date : 05/07/2015 Heure : 07:24:19 Journaliste : Inès de la Grange www.bienpublic.com Pays : France Dynamisme : 534 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 251404859 Fixin | Fixin : deux soeurs à l'assaut des Andes Les deux sœurs espèrent partir à l'assaut des Andes en avril 2016. Photo SDR Anne Sophie Dauvert et Solène Saussure se lancent dans un projet de rallye 100 % féminin en 4 x 4 en Amérique latine, en avril 2016. Anne-Sophie et Solène ont respectivement 44 et 41 ans. Chacune maman de deux enfants, l'une vit à Fixin, tandis que l'autre a choisi Chalon-sur-Saône. Si la première travaille pour une entreprise spécialisée dans le bâtiment, la seconde est dans la logistique. Un point commun les anime : la volonté. Comment assurer sa légitimité lorsqu'on évolue dans un milieu d'hommes ? C'est en se posant cette question avec l'une de ses collègues, que Solène a eu l'idée de participer au Trophée Roses des Andes. Finalement, sa coéquipière se désiste. Solène fait donc appel à sa grande sœur, Anne-Sophie, qui répond tout de suite par l'affirmative. Ainsi, naît leur projet, objectif Salta, du nom de la ville argentine située aux pieds des Andes et bordée par un désert de sel. Une destination que devraient rejoindre Anne-Sophie et Solène au cours du Trophée Roses des Andes. Un rallye, des valeurs « C'est un projet en famille et puis ce n'est pas un rallye où la vitesse compte. La différence se fera sur les kilomètres. Celles qui gagnent sont celles qui ont parcouru la plus petite distance. Cela demande donc de
  17. 17. Date : 05/07/2015 Heure : 07:24:19 Journaliste : Inès de la Grange www.bienpublic.com Pays : France Dynamisme : 534 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 251404859 la logique et de la réflexion », précise Anne- Sophie. Le Trophée Roses des Andes répond également à des valeurs auxquelles sont sensibles les deux femmes. Un partenariat est établi avec une association locale qui réalise des actions thérapeutiques avec des enfants handicapés grâce au cheval. « Ce sont des valeurs qui nous correspondent. Des actions écocitoyennes sont également menées afin que nous ne laissions pas de traces sur notre passage », remarque Solène. Les deux sœurs préparent donc savamment leur dossier afin de séduire d'éventuels sponsors. Elles ont également participé au marché artisanal de Précy-sous-Thil, vendredi dernier, pour vendre leurs propres réalisations. « C'est aussi un dépassement de soi, c'est une vraie démarche », déclare Solène. À la recherche de sponsors La date étant fixée du 10 au 21 avril prochain, les deux sœurs ne ressentent pas encore de stress concernant l'épreuve. « Je me dis qu'il y a beaucoup de personnes qui le font, il n'y a pas de raison qu'on n'y arrive pas », lance Solène. L'angoisse se concentre surtout sur la recherche de sponsors. Pour ces deux battantes, habituées des défis – elles ont toutes les deux participé au semi-marathon de Paris – rien ne les arrêtera. « Quand on a une idée dans la tête, on se donne les moyens d'y arriver », assurent-elles. Et si ce n'est pas pour 2016, pas de problème. Ce sera pour 2017. « De toute façon, on le fera », concluent les deux sœurs, bien décidées à arpenter les routes d'Argentine au volant de leur 4 x 4.
  18. 18. Date : 26/04/2015 Heure : 16:44:34 Journaliste : Marie-France Estenave www.mfe-live.com Pays : France Dynamisme : 15 Page 1/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 245190930 Roses des Andes: Les 'Chas', c'est qui ? Alors que vient de s'achever la 2ème édition de Roses des Andes, se préparent déjà en coulisse des équipages 100% féminin pour 2016. Charlotte & Charlotte, deux amies parisiennes, ont choisi de relever ce défi pour marquer leur passage à la trentaine ! Un challenge d'une vie qui se voudra sportif, humain et solidaire ! Le chronomètre est enclenché, il reste un an pour tout organiser et trouver nos futurs partenaires afin de rendre ce projet réalisable ! "Le Trophée des Andes, un rallye 100% féminin Compétition entièrement réservée aux femmes, Roses des Andes se déroule sur les pistes d'Argentine et du Chili du 10 au 21 avril 2016. A bord d'un 4×4, l'objectif est de rallier l'étape du jour à l'aide d'un road-book, d'une carte et d'une boussole en respectant les différents contrôles de passage. Le classement est basé uniquement sur l'orientation, aucune notion de vitesse n'est retenue ! Le Trophée comporte plusieurs épreuves d'orientation, de franchissement des dunes, sans oublier la traditionnelle étape marathon avec 2 jours en autonomie totale. Qui sont 'Les Chas des Andes' #26 LA PILOTE : Charlotte Sarboraria "Participer au Trophée Roses des Andes 2016 sera le challenge de mes 30 ans ! J'adore les voyages mais également relever les défis, ce rallye 100% féminin va donc être l'occasion de combiner les deux. Pilote d'une voiture rouge flamboyante en ville, c'est au volant d'un 4x4 que je nous guiderai sur les pistes désertiques du Trophée entre l'Argentine et le Chili. Mais ce beau projet va être avant tout l'occasion d'aider des enfants handicapés Argentins à mieux savourer la vie grâce à l'équinothérapie et à la Fundacion Equinoterapia del Azul. Une aventure humaine et solidaire qui restera, je l'espère, à jamais graver dans nos têtes." LA CO-PILOTE : Charlotte Piussan "Passionnée de sport, de voyages, et toujours à la recherche d'une action humanitaire dans laquelle m'engager, ce Rallye Féminin allie tout ce qui est important pour moi. "Cela va être l'occasion de tester mon sens de l'orientation 'légendaire' pour nous diriger dans le désert argentin, avec Charlotte au volant de notre 4x4. Une aventure qui s'annonce inoubliable pour fêter comme il se doit notre entrée dans la trentaine ! "Touchée par les valeurs du Trophée Roses des Andes, ainsi que par l'association soutenue dans le cadre du Rallye, j'espère que nous allons réussir à mener à bien notre projet !" Roses des Andes, un rallye solidaire qui soutient l'Equinothérapie En participant à cette compétition, 'es Chas des Andes' vont également apporter leur soutien à une fondation d'équinothérapie qui aide les enfants handicapés de la région de Salta en Argentine, la Fundacion Equinoterapia del Azul.
  19. 19. Date : 26/04/2015 Heure : 16:44:34 Journaliste : Marie-France Estenave www.mfe-live.com Pays : France Dynamisme : 15 Page 2/2 Visualiser l'article Tous droits réservés à l'éditeur ROSESDESANDES 245190930 Cette fondation d'équinothérapie utilise le cheval comme partenaire thérapeutique auprès des enfants handicapés moteurs, sensoriels ou mentaux de la région de Salta. Une équipe médicale professionnelle complète, composée de kinésithérapeutes, psychomotriciens, psychologues, orthophonistes… adapte des séances à la pathologie de chaque enfant, lui permettant ainsi d'évoluer dans les meilleures conditions. Avec d'autres jeunes de leur âge, en plein air et accompagnés par une équipe médicale passionnée, les enfants sont constamment stimulés et évoluent énormément. La 1ère édition du Trophée Roses des Andes a permis de collecter 20 000€. Ainsi, depuis avril 2014, la fondation a pu embaucher trois nouveaux thérapeutes dans son équipe : un psychologue, un professeur de formation équin et un psychopédagogue. Pour suivre l'accroissement de l'équipe, un nouveau cheval a également été acheté par la fondation pour rejoindre les sept autres. 18 enfants de plus bénéficient désormais des séances d'équinothérapie avec la Fondation Equinotherapia del Azul ! En participant au Trophée Roses des Andes 2016, les Chas des Andes vont donc venir ajouter leur pierre à ce bel édifice.

×