ICHEC - GÉRER LES RÉSEAUX SOCIAUX                                    1
DÉSIRÉ DUPAS        ‣ Social Media & Digital Project Manager          @ Mission-Systole        ‣ desire.dupas@mission-syst...
AGENDA         ‣ Du web 1.0 au web 2.0         ‣ Web 2.0 & médias sociaux : présentation           et chiffres clés        ...
DU WEB 1.0 AU WEB 2.0                        4
5
LES MÉDIAS SOCIAUX : QU’EST-CE ?‣ Un petit refresh historique dans le  contexte “web” Web 1.0                             ...
LES MÉDIAS SOCIAUX : QU’EST-CE ?         ‣ Demain le Web 3.0 ?         ‣ Il existe deux écoles d’idées en ce qui concerne ...
LES MÉDIAS SOCIAUX : QU’EST-CE ?Aujourd’hui le web est un système dedocuments interconnectés via Internet =>on se rend vit...
LES MÉDIAS SOCIAUX : QU’EST-CE ?       Le web 3.0, une véritable nébuleuse       * Parlons plutôt de “web 2.5”       * Web...
LES MÉDIAS SOCIAUX : QU’EST-CE ?        ‣ Les tendances webmarketing pour 2012          • Internet = média de masse avec p...
LES MÉDIAS SOCIAUX : QU’EST-CE ?Quelques chiffres                                   * Les marchés sont maintenant         ...
12
LES MÉDIAS SOCIAUX : QU’EST-CE ?                ‣ “SO-LO-MO” is the key !                ‣ Social                 •   près...
DU CONSOMMATEUR AU CONSOMM’ACTEUR« La leçon à en tirer : ne pas oublier que la relation entreprise-     consommateur s’éta...
DU CONSOMMATEUR AU CONSOMM’ACTEUR “Les consommateurs utilisent l’information sur le web social pour diminuer le risqued’ac...
DU CONSOMMATEUR AU CONSOMM’ACTEUR‣ Le consom’acteur  • Le consommateur devient acteur à part entière dans le processus déc...
DU CONSOMMATEUR AU CONSOMM’ACTEUR            ‣ Web2.0 et Marketing interactif            ‣ Marketing interactif (= marketi...
Social Media is more than this                                 18
19
DU CONSOMMATEUR AU CONSOMM’ACTEUR             ‣ Marketing 2.0 : Social-média-marketing               • utilisation des méd...
DU CONSOMMATEUR AU CONSOMM’ACTEUR                                                                         .co   m/        ...
DU CONSOMMATEUR AU CONSOMM’ACTEUR   ‣ Marketing 2.0 : Marketing participatif     •   permet de créer une relation dans laq...
23
LES MÉDIAS SOCIAUX AUJOURD’HUI‣ Les médias sociaux : Pourquoi les utiliser et panorama des médias  sociaux‣ D’un point de ...
25
26
27
28
ANALYSE SWOT DU WEB 2.0                     Strengths                                            Weaknesses•Communication ...
LES DIFFÉRENTES CATÉGORIES DEMEDIA SOCIAUX                   ‣ Il existe plusieurs types de médias                     soc...
LES SITES DE PUBLICATIONS (BLOGS)                  ‣   Site de publication et d’édition                      permettant à ...
LES RÉSEAUX SOCIAUX                ‣ Facebook                 • Le plus célèbre réseau social au monde                 • 5...
LES RÉSEAUX SOCIAUX                      ‣ LinkedIn                       • Réseau social plus axé sur les                ...
LES RÉSEAUX SOCIAUX             ‣ Un petit nouveau : Google+             ‣ 90 Millions users             ‣ Permet de      ...
LES SITES DE MICRO-PUBLICATION                      ‣ Permet la diffusion                        d’information succincte et...
LES SITES DE PARTAGE                       ‣ Plateformes   permettant à                        l’internaute de « partager ...
YOUTUBE          • Le plus célèbre site de partage de vidéos          • Possibilité de créer une chaîne et de            d...
FLICKR         • Le plus célèbre site de partage           d’images         • Permet de diffuser et de partager           d...
DELICIOUS            •   Le plus célébre site de bookmarging en-ligne            •   mieux que les favoris internet, perme...
40
QUELQUES CHIFFRES-CLÉS SUR LESMÉDIAS SOCIAUX                  ‣ Facebook                   •   750 millions de membres dan...
42
QUELQUES CHIFFRES-CLÉS SUR LESMÉDIAS SOCIAUX                    ‣ Twitter                     •   200 millions de membres ...
QUELQUES CHIFFRES-CLÉS SUR LESMÉDIAS SOCIAUX                    ‣ Twitter (suite)                      • 5% des membres ac...
QUELQUES CHIFFRES-CLÉS SUR LESMÉDIAS SOCIAUX                      •   Twitter représente une audience de                  ...
QUELQUES CHIFFRES-CLÉS SUR LESMÉDIAS SOCIAUX               ‣ Youtube                • Le temps passé à regarder des vidéos...
QUELQUES CHIFFRES-CLÉS SUR LESMÉDIAS SOCIAUX             ‣ Youtube              • Youtube est le 5ème site le plus visité ...
QUELS MESSAGES SUR QUELS MÉDIAS SOCIAUX ?                       adapter le contenu aux Médias Sociaux                     ...
QUELS MESSAGES / QUELLE FREQUENCE‣ Certes il faudra utiliser différents médias tels que Facebook,  Twitter ou Youtube mais ...
TWITTER      Twitter      Utilisateurs en Belgique   300.000 utilisateurs      Périodicité                Instantanéité et...
FACEBOOK     Facebook     Utilisateurs en Belgique   4 Millions (2/3 des internautes belges)     Périodicité              ...
LANDING PAGE FACEBOOK     Landing Page Facebook                             Actualisation ponctuelle en fonction de l’actu...
YOUTUBE     Youtube     Utilisateurs en Belgique   4 Millions     Périodicité                Évènementielle               ...
54
E-RÉPUTATION ET BRAND ANALYSIS                      ‣ E-réputation                       • Personal branding              ...
SURVEILLER SA E-RÉPUTATION               ‣ Une fois présent sur les médias sociaux, il                 faudra surveiller c...
57
SURVEILLER SA E-RÉPUTATION                      ‣ Et bien d’autres encore                        •   “Mention”            ...
KLOUT SCORE              59
QUELQUES RESSOURCES‣ Mashable (EN)‣ Techcrunch (EN)‣ SocialMediaExaminer (EN)‣ SocialMediaToday (EN)‣ eMarketingLicious (F...
This is it 4 2day !  Questions ?                      61
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cours ICHEC Mars 2012 - gérer les réseaux sociaux - DES en Marketing & Communication

1 001 vues

Publié le

Introduction à la gestion des réseaux sociaux

- Du web 1.0 au web 2.0
- Web 2.0 & médias sociaux : présentation
et chiffres clés
- Quels messages sur quels médias sociaux ?
- E-réputation et brand analysis

Publié dans : Business
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 001
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
36
Actions
Partages
0
Téléchargements
25
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cours ICHEC Mars 2012 - gérer les réseaux sociaux - DES en Marketing & Communication

  1. 1. ICHEC - GÉRER LES RÉSEAUX SOCIAUX 1
  2. 2. DÉSIRÉ DUPAS ‣ Social Media & Digital Project Manager @ Mission-Systole ‣ desire.dupas@mission-systole.be ‣ 0490 11 25 26 ‣ Twitter : @MissionSystole ‣ Twitter : @desire_dupas 2
  3. 3. AGENDA ‣ Du web 1.0 au web 2.0 ‣ Web 2.0 & médias sociaux : présentation et chiffres clés ‣ Quels messages sur quels médias sociaux ? ‣ E-réputation et brand analysis 3
  4. 4. DU WEB 1.0 AU WEB 2.0 4
  5. 5. 5
  6. 6. LES MÉDIAS SOCIAUX : QU’EST-CE ?‣ Un petit refresh historique dans le contexte “web” Web 1.0 Web 2.0 ‣Internaute = Spectateur (passif) ‣Internaute = Acteur (Actif) ‣Communication unidirectionnelle ‣Communication bidirectionnelle source ‣Entreprise → Client d’échange ‣Entreprise Client Client * Multi supports: Smartphone, Tablette, (mini-)Pc, etc. * Simplifié au maximum: * Création de blog/site simplifié via interface facile d’utilisation * Facilité d’échange entre internautes (vidéos, photos, fichiers, commentaires) * Web 2.0 = Partage, Relation et Echange 6
  7. 7. LES MÉDIAS SOCIAUX : QU’EST-CE ? ‣ Demain le Web 3.0 ? ‣ Il existe deux écoles d’idées en ce qui concerne le Web 3.0 • Web 3 = UGB = User Generated Business • WEB 3 = Semantic Web 7
  8. 8. LES MÉDIAS SOCIAUX : QU’EST-CE ?Aujourd’hui le web est un système dedocuments interconnectés via Internet =>on se rend vite compte que LE documentcorrespondant à NOTRE recherche estsouvent peu pertinent.Ceci est dû entre autres par le langageutilisé :l’ HTML décrivant la syntaxe et non lasémantique du document.Ainsi, le web 3.0 est capable de discerner les gens, les endroits, les évènements, les entreprises, produits, films et « comprend » les relations entre les éléments. 8
  9. 9. LES MÉDIAS SOCIAUX : QU’EST-CE ? Le web 3.0, une véritable nébuleuse * Parlons plutôt de “web 2.5” * Web “symbiotique” - interface cerveau-ordinateur * Sirri - Android Glasses * Culture Woak 9
  10. 10. LES MÉDIAS SOCIAUX : QU’EST-CE ? ‣ Les tendances webmarketing pour 2012 • Internet = média de masse avec plus de 2 milliards d’internautes dans le monde • Un média qui se consomme tous les jours. ‣ Nouvelle approche « L’user centric » • L’internaute partage ses connaissances et ses bons plans : On communique, commente, s’informe, partage, échange photos et vidéo • Dématérialisation du lien social • Démocratisation de la technologie ‣ Marché publicitaire : L’essor du social • 10,6 % du marché publicitaire mondial seront alloués aux réseaux sociaux 10
  11. 11. LES MÉDIAS SOCIAUX : QU’EST-CE ?Quelques chiffres * Les marchés sont maintenant des conversations : Après cette première* 82 % des internautes envisageant un percée sur le Web, entre 1995 et 2000, lesachat accordent de l’importance aux avis ventes de CISCO ont augmenté de 600 %des internautes via les réseaux sociaux * 64% des fans Facebook se disent prêts à* 73 % des consommateurs jugent que les enco urager leur ento urage à devenirnotations et avis clients sont utiles dans clients de la marque en question. [...]leur processus d’achat en ligne C’est-à-dire 3 fois plus que les autres consommateurs.* 70 % considèrent les avis des autresinternautes comme fiables 11
  12. 12. 12
  13. 13. LES MÉDIAS SOCIAUX : QU’EST-CE ? ‣ “SO-LO-MO” is the key ! ‣ Social • près de 4 internautes actifs sur 5 fréquentent les réseaux sociaux et blogs. les réseaux et blogs sont en effet la 1ère destination sur internet ‣ Local • Géolocalisation, couponing, store locators. la géolocalisation devrait représenter un marché de 13 milliards de dollars d’ici à 2014. Elle permet d’assurer la présence des enseignes dans les recherches locales effectuées sur internet. ‣ Mobile • 800 millions de mobinautes dans le monde, le mobile attise toutes les convoitises 13
  14. 14. DU CONSOMMATEUR AU CONSOMM’ACTEUR« La leçon à en tirer : ne pas oublier que la relation entreprise- consommateur s’établit entre êtres humains. Respectez lesconsommateurs parce qu’ils savent ce qui se passe. Ecoutez ce que veulent et disent les consommateurs. Dites-leur ce qu’ils ontbesoin de savoir au moment où ils ont besoin de le savoir. Tenezcompte des soucis et des désirs des consommateurs. Confrontéeaux pressions du marché, une entreprise peut même s’apercevoir que le respect n’est pas seulement le meilleur comportement à adopter mais qu’il peut aussi s’avérer profitable » POPCORN, Faith, Le Rapport Popcorn, “ Comment vivrons-nous en l’an 2000 ” Les Editions de l’Homme, Québec, 1994, p.98 14
  15. 15. DU CONSOMMATEUR AU CONSOMM’ACTEUR “Les consommateurs utilisent l’information sur le web social pour diminuer le risqued’achat, pour trouver le prix le plus bas et pour trouver rapidement de l’information àpropos de produits. Nous avons d’ailleurs plus confiance en chacun, dans des personnes qui nous ressemblent. 80% des consommateurs a confiance dans une personne comme elle-même (= peer). Nous avons moins confiance dans les communications top-down.” Frédéric CAVAZZA, « Kmart affiche les avis des internautes dans ses magasins » 30 juillet 2010“ 40% des utilisateurs des réseaux sociaux utilisent ces réseaux pour sinformer sur les produits et les marques quils apprécient ou quils comptent acheter. ” Patrick WILLEMARCK, « The times they are a-changin », Media Marketing, n° 247 2009 15
  16. 16. DU CONSOMMATEUR AU CONSOMM’ACTEUR‣ Le consom’acteur • Le consommateur devient acteur à part entière dans le processus décisionnel et créatif de l’entreprise : il devient "consomacteur" • La communication est devenue horizontale et interactive. Le média est devenu social au travers de réseaux tels que Facebook, Twitter, LinkedIn. • Linformation se partage, se recommande, se "like", se forwarde, se blogue etc.1. Les médias sociaux apportent donc une dimension interactive et participative qui en représentent tout l’intérêt.2. Au-delà de la communication de l’information, les marques communiquent de façon à favoriser au maximum la viralité des éléments diffusés.3. Les consommateurs, en plus d’être une « cible », deviennent les ambassadeurs des marques qu’ils apprécient. 16
  17. 17. DU CONSOMMATEUR AU CONSOMM’ACTEUR ‣ Web2.0 et Marketing interactif ‣ Marketing interactif (= marketing 2.0) basé sur l’échange rendu possible par le web 2.0 ‣ Entreprise Client Client ‣ Marketing 2.0 englobe: • Utilisation des réseaux sociaux (social-média-marketing) • Tribal marketing • Marketing participatif • E-mail marketing & Newsletters • Etc. 17
  18. 18. Social Media is more than this 18
  19. 19. 19
  20. 20. DU CONSOMMATEUR AU CONSOMM’ACTEUR ‣ Marketing 2.0 : Social-média-marketing • utilisation des médias sociaux en adéquation avec la stratégie marketing et communication globale (ex: respect du positionnement !) • utilisation des médias sociaux afin de créer un échange, une relation avec le client. • soutien éventuel aux campagnes de communication off-line. 20
  21. 21. DU CONSOMMATEUR AU CONSOMM’ACTEUR .co m/ - h ttp:/ /ww w.ericl af fo rgue ‣ Marketing 2.0 : Tribal marketing rgue • Selon Maslow : l’homme à un besoin d’appartenance La f fo :© Eric • Les membre des réseaux sociaux (Facebook, geIma LinkedIn, ...) ont tendance à se rassembler d’eux- mêmes en groupe (autour de passions, chanteurs, sports, marques, etc.) • Médias sociaux • "base de données classées" qui permet de cibler des actions marketing sur des groupes de personnes identifiées • Outils permettant de pratiquer un marketing ciblé • → Marketing Tribal 21
  22. 22. DU CONSOMMATEUR AU CONSOMM’ACTEUR ‣ Marketing 2.0 : Marketing participatif • permet de créer une relation dans laquelle le client est actif • client se sent impliqué et donc important aux yeux de l’entreprise/marque • augmentation de la confiance entre le client et l’entreprise/marque • permet une attitude pro-active via les échanges sur le net • réaction possible au mécontentement qui s’exprime sur la toîle • source d’information gratuite (recueil d’avis clients)Marketing participatif permet d’exploiter au mieux une relation ou le client est devenu un consom’acteur. 22
  23. 23. 23
  24. 24. LES MÉDIAS SOCIAUX AUJOURD’HUI‣ Les médias sociaux : Pourquoi les utiliser et panorama des médias sociaux‣ D’un point de vue marketing, l’utilisation des médias sociaux permet de • d’entretenir l’image de marque de l’entreprise et/ou de la marque • de créer une relation avec le visiteur • de réduire certains coûts de diffusion d’information et de diffusion publicitaire 24
  25. 25. 25
  26. 26. 26
  27. 27. 27
  28. 28. 28
  29. 29. ANALYSE SWOT DU WEB 2.0 Strengths Weaknesses•Communication directe avec les internautes •Organisation de l’entreprise - stratégie interne -•Présence où se trouvent les internautes et où les valeursopinions se forgent •Pas de politique de communication, de comm’ de•Avantage financier crise•Humanisation de la marque •ROI ?•Visbilité - référencement •Capacité à s’adapter à un envirronement changeant•Partage de la connaissance - crowdsourcing •Peu de rapidité de réaction•“Maitrise” de son image de marque •Personnel peu préparé à l’utilisation Opportunities Threats•Croissance et pérennité de la conversation •Consistance de la présence sur les médias•Autopromotion par son public, buzz •Large exposition de la marque aux critiques•Visibilité accrue •Espionnage•Attraction de nouveaux clients, partenaires, contacts, •Concurrence•Raccourcissement du processus de création •Volatilité de l’audience•Amélioration du produit / service •Volatilité du personnel•Collaboration interne 29
  30. 30. LES DIFFÉRENTES CATÉGORIES DEMEDIA SOCIAUX ‣ Il existe plusieurs types de médias sociaux • Les sites de publications (Blogs) • Les réseaux sociaux • Les sites de micro-publication • Les sites de partage 30
  31. 31. LES SITES DE PUBLICATIONS (BLOGS) ‣ Site de publication et d’édition permettant à tout un chacun (souvent des amateurs) de pouvoir publier de l’information sur le web à propos de leurs passions, de l’actualité, d’expériences vécues... ‣ Les lecteurs peuvent réagir directement sur les articles et créer ainsi une discussion avec le rédacteur et les autres lecteurs de ces articles. 31
  32. 32. LES RÉSEAUX SOCIAUX ‣ Facebook • Le plus célèbre réseau social au monde • 500 millions d’utilisateurs dans le monde • 4 millions de membres en Belgique • Facebook permet, outre de se faire des amis, de s’affilier aussi à des pages de marques connues, des personnalités, d ’effigies, d’organisations, de mouvements etc… 32
  33. 33. LES RÉSEAUX SOCIAUX ‣ LinkedIn • Réseau social plus axé sur les relations professionnelles et B2B. • Permet de se créer un CV en ligne • Permet la recommandation de profils sur le réseau professionnel • Adhésion à des canaux de discussion ou à des groupes sur des sujets particuliers et professionnels 33
  34. 34. LES RÉSEAUX SOCIAUX ‣ Un petit nouveau : Google+ ‣ 90 Millions users ‣ Permet de • créer des cercles (privacy bcp plus poussée que Facebook) • créer des “sparks” (centres d’intérêts) • créer des “bulles” : visio-conference à la manière de skype (Barack Obama) • de stocker des images via Picassa (service de photos en ligne de Google) 34
  35. 35. LES SITES DE MICRO-PUBLICATION ‣ Permet la diffusion d’information succincte et éphémère à la façon de dépêches de presse et Telex (Belga, AFP, Rossel, etc…) • L’un des plus connus étant Twitter • Site de micropublication le plus connu au monde • 106 millions d’utilisateurs • 140 caractères (moins qu’un SMS qui en contient 160) • Moyen privilégié de diffusion d’information lors des évènements mondiaux tels que la crise en Iran, le nuage de cendres en Islande, Haïti et la crise Tunisienne et Egyptienne 35
  36. 36. LES SITES DE PARTAGE ‣ Plateformes permettant à l’internaute de « partager », de « mettre à disposition » des autres, des contenus multimédias (photos, vidéos, musiques, sites internet, documents, etc.) ‣ Nous citerons les plus connus tels que Youtube et Flickr 36
  37. 37. YOUTUBE • Le plus célèbre site de partage de vidéos • Possibilité de créer une chaîne et de diffuser des bande-annonces, des spots publicitaires, ou tout autre contenu vidéo… • Média très intéressant dans le cadre du « viral-marketing » 37
  38. 38. FLICKR • Le plus célèbre site de partage d’images • Permet de diffuser et de partager des photos en haute résolution et même des vidéos • Permet de « blogguer » les photos, de les insérer sur d’autres sites, de les partager avec d’autres utilisateurs de la communauté • Possibilité d’ ajouter des contacts, de se faire des amis, de commenter les photos et écrire des notes 38
  39. 39. DELICIOUS • Le plus célébre site de bookmarging en-ligne • mieux que les favoris internet, permet de retrouver ses bookmarks partout • partage de bookmarks et de liens • suivi de “stacks” (à des fins de veille) • grouper vos favoris par thèmes et de créer ainsi des portefeuilles de sites 39
  40. 40. 40
  41. 41. QUELQUES CHIFFRES-CLÉS SUR LESMÉDIAS SOCIAUX ‣ Facebook • 750 millions de membres dans le monde (Juin 2011) • Près de 4 millions d’utilisateurs en Belgique, soit 40% de la population • Près de 1 million d’utilisateurs rien que sur Bruxelles • Chaque membre de Facebook possède en moyenne 165 amis en Belgique et invite 8 amis par mois. • 791 000 d’utilisateurs mobiles ( 22% des membres Facebook en Belgique contre 30% dans le monde) 41
  42. 42. 42
  43. 43. QUELQUES CHIFFRES-CLÉS SUR LESMÉDIAS SOCIAUX ‣ Twitter • 200 millions de membres dans le monde (fin 2010) • 300,000 utilisateurs en Belgique • Près de 100 Millions de « tweets » par jour - 7000 tweets/seconde le 1° Janvier 2010 au Japon • 572,000. nouveaux comptes créés le 12 Mars 2011 • 460,000 nouveaux comptes par jour créés en Février 2011 43
  44. 44. QUELQUES CHIFFRES-CLÉS SUR LESMÉDIAS SOCIAUX ‣ Twitter (suite) • 5% des membres actifs créent 75% du contenu sur Twitter • 4,2 « tweets » en moyenne par jour • 40% des « tweets » proviennent de terminaux mobiles • 70% des journalistes américains utilisent les réseaux sociaux comme source d’information 44
  45. 45. QUELQUES CHIFFRES-CLÉS SUR LESMÉDIAS SOCIAUX • Twitter représente une audience de journalistes « hight tech », de « early adopters », de leaders d’opinions, d’ambassadeurs de marque, d’experts, de spécialistes dont l’information est publiée dans l’heure ! 45
  46. 46. QUELQUES CHIFFRES-CLÉS SUR LESMÉDIAS SOCIAUX ‣ Youtube • Le temps passé à regarder des vidéos sur le web a doublé en 1 an ! • Il faudrait 1,700 années pour regarder tout le contenu disponible sur Youtube • La population interactive aux USA a regardé près de 187 vidéos en un mois 46
  47. 47. QUELQUES CHIFFRES-CLÉS SUR LESMÉDIAS SOCIAUX ‣ Youtube • Youtube est le 5ème site le plus visité au monde • 4 Millions d’utilisateurs en Belgique (50% des internautes belges) • 76% des vidéos Youtube sont diffusées sur Facebook • Les internautes cliquent deux fois plus souvent sur une vidéo Youtube que sur une photo 47
  48. 48. QUELS MESSAGES SUR QUELS MÉDIAS SOCIAUX ? adapter le contenu aux Médias Sociaux selon les 5 étages de la pyramide 48
  49. 49. QUELS MESSAGES / QUELLE FREQUENCE‣ Certes il faudra utiliser différents médias tels que Facebook, Twitter ou Youtube mais il faudra définir chaque média social en fonction de chaque objectif !‣ Cela signifie, plus clairement, d’adapter son message sur chaque réseau social et de tenir compte de: •  Du message •  De la cible • De la fréquence 49
  50. 50. TWITTER Twitter Utilisateurs en Belgique 300.000 utilisateurs Périodicité Instantanéité et animation quotidienne Cible Votre communauté – « early adopters » - influenceurs Mesures d’efficacité Nombre de : Retweet / Replies / #FF (FollowFriday) •Toucher des early adopters Objectifs •S’exprimer de manière concise auprès de sa communauté •Proposer une nouvelle manière de faire du SAV 50
  51. 51. FACEBOOK Facebook Utilisateurs en Belgique 4 Millions (2/3 des internautes belges) Périodicité Animation quotidienne Cible Communauté de « fans » •Fidéliser sa communauté Objectifs •Générer des feedbacks •Créer de la proximité Format 3 lignes maximum, accompagné ou non d’un lien Mesure d’efficacité Nombre de : Like, commentaires, partages de contenus 51
  52. 52. LANDING PAGE FACEBOOK Landing Page Facebook Actualisation ponctuelle en fonction de l’actualité de la Périodicité marque •Accueillir les internautes Objectifs •Optimiser la transformation •Présenter sa marque / produit Format Mini-site flash, Mini-site html, vidéo embeddable, image jpg Cible Fans potentiels Mesure d’efficacité Nombre de fans générés, temps passé sur la landing page 52
  53. 53. YOUTUBE Youtube Utilisateurs en Belgique 4 Millions Périodicité Évènementielle •Générer de la notoriété Objectifs •Créer des feedbacks •Générer du bouche à oreille Format Vidéo, widget, format embarqué, vidéo interactive (Tipp-Ex) Cible Grand public, multiple cible Nombre de : « embed », de views, d’abonnés, de Mesure d’efficacité commentaires, analytics Google, etc. 53
  54. 54. 54
  55. 55. E-RÉPUTATION ET BRAND ANALYSIS ‣ E-réputation • Personal branding • Brand analysis • Klout Score • etc 55
  56. 56. SURVEILLER SA E-RÉPUTATION ‣ Une fois présent sur les médias sociaux, il faudra surveiller ce qui se dit de la marque à travers Twitter, Facebook et Youtube mais aussi sur la toile. ‣ On pourra ainsi identifier les opinions exprimées et déterminer les tendances clés. Si certains seuils critiques sont dépassés, une alerte peut être émise auprès de la cellule Community Management ou du service communication concerné 56
  57. 57. 57
  58. 58. SURVEILLER SA E-RÉPUTATION ‣ Et bien d’autres encore • “Mention” • “Netvibes” • “Google Alerts” • “Alerti” • “HotSuite” • “Reppler” • “Klout” • etc. 58
  59. 59. KLOUT SCORE 59
  60. 60. QUELQUES RESSOURCES‣ Mashable (EN)‣ Techcrunch (EN)‣ SocialMediaExaminer (EN)‣ SocialMediaToday (EN)‣ eMarketingLicious (FR)‣ Marketing on The Beach (FR)‣ Kriisiis (FR)‣ AlainGerlache (FR)‣ Presse-Citron (FR)‣ Twitter!‣ etc. 60
  61. 61. This is it 4 2day ! Questions ? 61

×