Generated by Jive SBS on 2014-09-04-05:00 
1 
luc desruelle's Blogue: Partie 1/3 : Créer 
des modèles de projet personnali...
luc desruelle's Blogue: Partie 1/3 : Créer des modèles de projet personnalisés avec le gestionnaire de projet 
LabVIEW - P...
luc desruelle's Blogue: Partie 1/3 : Créer des modèles de projet personnalisés avec le gestionnaire de projet 
LabVIEW - P...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Partie 13-depuis-le-qmh-pourquoi-utiliser-un-modèle-personnalisé

229 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
229
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Partie 13-depuis-le-qmh-pourquoi-utiliser-un-modèle-personnalisé

  1. 1. Generated by Jive SBS on 2014-09-04-05:00 1 luc desruelle's Blogue: Partie 1/3 : Créer des modèles de projet personnalisés avec le gestionnaire de projet LabVIEW - Pourquoi ? Publié par luc desruelle 23 févr. 2014 I] Depuis le QMH ou GMF - pourquoi utiliser un modèle personnalisé? Avec LabVIEW 2012 est arrivé les modèles de projet LabVIEW via le gestionnaire de projet. Il est livré quelques modèles, ou Framework, avec LabVIEW, dont les fameux QMH (Queue Driven Message Handler) ou modèle Gestionnaire de messages dans une file d'attente (GMF) en Français et l’Actor Framework. Même si l’Actor Framework est passionnant, il reste difficile à utiliser pour les non-spécialistes. Le Queue Driven Message Handler, plus connu sous le petit nom de QMH ou QDMH, est un incontournable qui est très simple d'utilisation. La structure proposée par QMH repose sur un modèle éprouvé d’une structure producteur – consommateur, dans lequel : Ø (la boucle productrice) la structure évènementielle capture les actions utilisateurs, sur la face-avant, et produit le « message » via une FIFO Ø Le message est un cluster composé d’un état « case » et une donnée facultative Data de type variant Ø (la boucle consommatrice) la structure consommatrice, basée sur un modèle de machine à états, dépile sur apparition les données de la FIFO. Le message définit une transition vers l’état avec la donnée associée. Le "case" de la structure "Message" est une chaîne qui correspond à un des sous-diagrammes de la structure Condition . Par conséquent, la lecture du message provoque l'exécution du sous-diagramme correspondant de la structure Condition. Ce sous-diagramme est appelé diagramme de message car il correspond à un message.
  2. 2. luc desruelle's Blogue: Partie 1/3 : Créer des modèles de projet personnalisés avec le gestionnaire de projet LabVIEW - Pourquoi ? Generated by Jive SBS on 2014-09-04-05:00 2 Plus d'informations http://www.ni.com/white-paper/14119/fr/ Ø Ces boucles s'exécutent en parallèle et sont connectées par la file d'attente de messages, qui facilite la communication entre les boucles. Ø Votre application peut avoir plusieurs "Boucle Consommatrice", QMH = Actor, chaque boucle correspond à une tâche effectuée par l'application. Alors pourquoi utiliser un modèle personnalisé ? C’est un modèle, qui mérite des améliorations, vos améliorations, mais la structure « Message & file d'attente FIFO » est à garder. Je vous conseille donc de générer un VOTRE projet MAIS sur la base du QMH, de regarder la très bonne documentation html livrée avec le projet, et de modifier le code. Gestionnaire de messages dans une file d'attente : Le nouveau code sera la base de construction de votre modèle personnalisé "simple" .
  3. 3. luc desruelle's Blogue: Partie 1/3 : Créer des modèles de projet personnalisés avec le gestionnaire de projet LabVIEW - Pourquoi ? II] Exemples d'améliorations "simples" L’exemple donné par le QMH :Ø quitte l’application sur « erreur » -> remplacer "Exit" par "Error"" et ajouter un état dans la "Boucle de gestion de messages". Remarque : la "Message Queue.lvlib" est distribuée en "support VIs". Elle n'est pas dans la vi.lib ni la user.lib. Vous pouvez donc la modifier. Je vous propose de renommer la lvlib, pour faire la différence avec la lvlib d'origine. Ø ne sauvegarde pas ni ne gère l'erreur, qui est donc fatale -> dans l'état "Error" ajouter un affichage de l'erreur ainsi que la sauvegarde et le filtrage si l'utilisateur le décide. Ø n’affiche pas la version du logiciel -> ajouter les VIs de gestion de version de LabVIEW Ø la structure event driven sort sur erreur -> remplacer par un vi qui transfère l'erreur à la "Boucle de gestion de messages" via la FIFO Ø Supprimer le code "exemple" Ø n'a pas votre personnalisation! Ajouter votre logo,...Ø … Si vous avez besoin d'aide, d'information ou de conseil pour réaliser votre projet personnalisé (Framework), vous pouvez laisser un commentaire. La suite de l'histoire.... Partie 1/3 : Créer des modèles de projet personnalisés avec le gestionnaire de projet LabVIEW - Pourquoi ?Partie 2/3 : Distribuer des modèles de projet personnalisés avec le gestionnaire de projet LabVIEW - version SimplePartie 3/3 : Distribuer des modèles de projet personnalisés avec le gestionnaire de projet LabVIEW - version Luc Desruelle | | Voir mon profil CLA : Certified LabVIEW Architect / Certifié Architecte LabVIEWCLD : Certified LabVIEW Developer / Certifié Développeur LabVIEWContact 185 Visualiser Tags : labview, source, project, custom, framework, france, guide, create, templates, creating, architectures, with, the, distributing, projet, desruelle, certifié, développeur, rhone-alpes, luc, grenoble, custom_dialog, gestion, developpeur, chambery, modèles, créer, distribuer, avec, le, gestionnaire, personnalisés, bonnes, pratiques, développement, annecy, certifie, isre Generated by Jive SBS on 2014-09-04-05:00 3 Il n'y a aucun commentaire sur cette publication

×