Les personnages 
Amalric Tohngor 
Homme sans grand avenir, sans le sou, alcoolique, il n'avait plus des Terres de Légendes...
Ce qu'il faut savoir... 
L'histoire de Morwenn, les conséquences de son retour 
(selon des extraits de la chronologie de F...
En l'an débutant l'ère de Lumière 
En un lieu noir le vent soufflant 
Réveillera les ombres de la longue nuit 
En équilibr...
L’Âge des Hommes 
Il fut de coutume, dans l'histoire des Terres de Légendes, d'identifier trois grandes périodes. Tout d'a...
Peuples et armées 
L'Alliance et la Légion 
Nul n'est entièrement pacifique ou maléfique. Mais à quelques exceptions près,...
Enjeux géopolitiques de 
la grande guerre 
des Terres de Légendes 
Pour des cartes plus détaillées, se reporter à la versi...
Les lecteurs en parlent : 
« Ce premier volume est truffé de bonnes idées, de moments volés et d'instants uniques (comme c...
Liens 
Les Terres de Légendes sont disponibles sur plusieurs plate formes : 
Sur Amazon.fr, au format ebook 
Volume 1 
htt...
Gratuit : le guide du roman Les Terres de Légendes
Gratuit : le guide du roman Les Terres de Légendes
Gratuit : le guide du roman Les Terres de Légendes
Gratuit : le guide du roman Les Terres de Légendes
Gratuit : le guide du roman Les Terres de Légendes
Gratuit : le guide du roman Les Terres de Légendes
Gratuit : le guide du roman Les Terres de Légendes
Gratuit : le guide du roman Les Terres de Légendes
Gratuit : le guide du roman Les Terres de Légendes
Gratuit : le guide du roman Les Terres de Légendes
Gratuit : le guide du roman Les Terres de Légendes
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Gratuit : le guide du roman Les Terres de Légendes

711 vues

Publié le

C'est gratuit et c'est libre !

Le guide du roman, venez découvrir les Terres de Légendes, les personnages, les enjeux, ce qui vous attend si vous avez l'envie de prendre la route. L'Aventure, les amis, l'Aventure !

Publié dans : Divertissement et humour
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
711
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Gratuit : le guide du roman Les Terres de Légendes

  1. 1. Les personnages Amalric Tohngor Homme sans grand avenir, sans le sou, alcoolique, il n'avait plus des Terres de Légendes qu'un très vague souvenir, des bribes de rêveries d'enfant. Jusqu'à ce que la Reine des Fées de Gaïa lui annonce qu'il est ce Prophète que tous attendent, celui qui, selon les Légendes, mettra un terme aux agissements du tyran Morwenn. Cependant, Amalric ne peut y croire. Il n'est qu'un homme... Joronhee Elnedëy Souverain du royaume de Lissdahn, c'est à lui qu'incombe la charge de surveiller le fief de Morwenn. L'annonce de son retour est aussi synonyme d'entrée en guerre. Des accords furent signés après les vieilles batailles : contre l'Ennemi, tous devraient s'unir, et c'est lui qui prendrait le commandement. Ainsi que la lourde responsabilité d'envoyer des milliers d'innocents à la guerre. Frost Kandalen, Elond Kandalen, Domfront Locronan Tous trois Nains, des territoires concédés par le royaume du Kalaurth. Frost est notable, historien, et aussi farouche défenseur de l'indépendance de son peuple. Elond, son grand-père, voyageur infatigable, sera leur guide sur les routes et Domfront, si timide, se révélera indispensable.. Belley Concale et Arien L'un est gnome, l'autre fée. L'un et l'autre sont les archétypes des personnages oniriques peuplant le Jardin Secret d'Amalric lorsqu'il était enfant, ce qui le rendait alors inexplicablement heureux, ce qu'il avait oublié. Andeyan Dagoryë Maître d'épée et explorateur, il sera le premier Elfe à accorder sa confiance à Amalric. Et aussi l'un des premier à reconnaître le Prophète. Lorsque le plan de bataille implique qu'Amalric parte pour un long et dangereux voyage, Andeyan est aussitôt prêt à partir. Kelkaloth le Doré Très ancien dragon qui dormait sous les montagnes, il accepte de se joindre à la quête d'Amalric. Car il ne dormait pas vraiment : revenu à la terre, il ressentait les profonds changements du monde. Et la menace de Morwenn est une raison valable à l'éveil du père de tous les dragons. Trouillepoil le Grand Le plus grand magicien du monde ! Auto-proclamé, certes, mais quand même... Il pourrait n'être qu'un excentrique, il pourrait être un espion ennemi très bien déguisé. Difficile à dire. Morwenn l'Ancien, le Pourpre De la race des semi-éternels, le plus vieux et le plus puissants de tous. Depuis 5000 ans, il manigance, lance des attaques, fait des alliances et provoque des trahisons, espionne, observe, teste ses adversaires. Aujourd'hui il est prêt : à l'abri dans sa forteresse de Tyrond Lomyen, il prépare ses troupes, dirige ses généraux, les Grendels, divise et affaiblit les forces de l'Alliance des Peuples Libres jusqu'à ce qu'il soit l'heure pour lui de descendre en personne sur le champ de bataille...
  2. 2. Ce qu'il faut savoir... L'histoire de Morwenn, les conséquences de son retour (selon des extraits de la chronologie de Frost Kandalen) : Morwenn est apparu sur les Terres de Légendes voilà près de 5000 ans. Cependant, pendant longtemps, son existence ne fut rapportée que par quelques observateurs. Comme une maladie, on connut surtout Morwenn par le mal qu'il fit plutôt que par son image. Il appartient à la race des semi-éternels, êtres rares étant apparemment chargés de garder et ordonner le monde. Morwenn se mit cependant très vite à agir pour son propre intérêt et se lança dans une course au pouvoir sans fin. Tout d'abord allié aux Elfes Noirs, il devient ensuite seigneur absolu des Gorthaurs et des Grendels. Il fait bâtir sa forteresse, Tyrond Lomyen, un ouvrage gigantesque, plus vaste que toutes les constructions connues, où ses troupes se multiplient et d'où Morwenn peut agir en toute sécurité. Morwenn subit une lourde défaite en l'an 1429, lorsque les autres semi-éternels s'associent pour le combattre. Depuis longtemps, il attaquait les royaumes des hommes, divisait les grands pays pour les envahir, volait ou faisait voler des objets de grand pouvoir, dans le but de dominer sans partage et sans égal. Les semi-éternels le repoussent dans sa forteresse et Morwenn se rend, avant de s'enfuir et disparaître. Et tandis que tous l'avaient oublié, Morwenn réapparaît 2600 ans plus tard ! Il n'était pas resté inactif, accumulant dans le plus grand secret toujours plus de pouvoir, renforçant encore les défenses de sa forteresse, et dressant cinq de ses plus féroces Grendels pour lui servir d'yeux, d'oreilles, et de poings partout sur le continent. Face à cette nouvelle menace, un traité d'alliance tout à fait extraordinaire est signé entre les royaumes des hommes, des elfes, des nains, et de tous les peuples pacifiques menacés par Morwenn : l'Alliance des Peuples Libres. La première guerre éclate donc, et cette fois, Morwenn tombe. Ses troupes sont mises en déroute par les forces de l'Alliance, et les Semi-éternels parviennent à abattre Morwenn à l'aide de puissants sortilèges. Morwenn tombe enfin, inanimé, peut-être mort mais plus vraisemblablement agonisant. Ses généraux emportent son corps et tous se replient à Tyrond Lomyen. Les portes sont fermées et personne, pas même les Semi-éternels, n'est capable de les rouvrir. La guerre s'achève ainsi, sur une victoire en demi-teinte qui laisse des questions en suspens. Cependant, même la terreur doit prendre fin, les peuples fatigués et blessés voulaient y croire. Après quelques années sans bruit, tandis que Tyrond Lomyen perdait ses sentiers dans les mauvaises herbes et que les gorthaurs y vivaient en charognards nocturnes, on décréta que c'était fini, que l'Ancien était finalement mort. On se trompait. Son retour annonce évidemment une nouvelle période de guerre, la ruine pour les royaumes se relevant à peine de la précédente. Peut-être pire, car Morwenn est quasiment un dieu... La Prophétie L'une des dernières lueurs d'espoir réside dans ce texte étrange, tiré des premières bibles elfiques, une authentique prophétie annonçant l'arrivée d'un homme seul capable de vaincre Morwenn. La stratégie de l'Alliance s'organise autour de ce Prophète : il faudra le protéger jusqu'à ce qu'il arrive devant Morwenn. Certains refusent d'y croire et jugent cette prophétie plus dangereuse que tout : si celui qu'on désignera Prophète se fait abattre, tous ceux qui y croyaient perdront espoir et courage. La voici, telle que se la transmettent les générations depuis la nuit des temps :
  3. 3. En l'an débutant l'ère de Lumière En un lieu noir le vent soufflant Réveillera les ombres de la longue nuit En équilibre des choses viendra d'ailleurs un homme Sur le bord du monde il s'éveillera et sous sa main unira Les légendes le disent Le Père Pourpre reviendra et la lumière déclinera Les montagnes seront souillées et les forêts brûlées De la fumée et des ombres viendra alors un étranger Sur lui sera la marque de Gwynianh Et qu'il soit homme ou dieu Il asséchera les torrents de sang et les rivières de larmes Au sud s'éveille l'éternel sombre et grand Au nord s'éveille l'homme en blanc Et sous sa main unit petit peuple belles gens et seigneurs Tandis que de sous la cape noire jaillissent les cinq dévoreurs Pour défier l'éternel sombre et grand Un homme d'ailleurs pour unir les hommes Le peuple des racines les êtres sylvestres et les légendes des terres Pour défier le sinistre immortel vêtu de néant L'arrivée d'Amalric, les conséquences de le reconnaître tel le Prophète Amalric Tohngor vit réellement à des années-lumière de ces événements. La seule connaissance qu'il ait des Terres de Légendes n'est que souvenirs d'enfance à moitié oubliés. Et... il vit sur Terre. Aussi, lorsque la Reine des Fées vient le voir une nuit pour lui demander sa protection, il a bien du mal à réaliser. Et lorsqu'elle lui explique qu'il est celui qu'annonce la prophétie et qu'elle va l'envoyer dans un autre monde combattre un ennemi si puissant qu'il en est inconcevable, l'incrédulité cède à la peur, puis à la stupeur parce que... toute cette histoire est vraie ! Ce sont Frost Kandalen et Andeyan Dagoryë qui les premiers l'accueillent et sentent en lui le pouvoir du Prophète, tandis que les mauvaises nouvelles arrivent de toutes parts : on surprend des mouvements de population parmi les Gorthaurs, des batailles éclatent dans les lointains royaumes du sud, les sorciers repèrent de mauvais présages. Puis les annonces officielles sont affichées : c'est la guerre. Le roi Joronhee Elnedëy appelle tous les combattants de l'Alliance des Peuples Libres. Amalric lui est donc présenté, et reconnu officiellement Prophète. Son rôle sera de pénétrer la forteresse de Morwenn pour ensuite le tuer, définitivement. Il bénéficiera de la protection des armées de l'Alliance. C'est en apparence simple, sauf que, et non le moindre des problèmes, on ignore comment passer les murs de Tyrond Lomyen et ne serait-ce que blesser Morwenn. On le sait immortel, on le suppose invulnérable. Alors, même lorsqu'Amalric pose la question, il lui est répondu que Le Prophète le peut... Ensuite, Amalric ne se sent prophète ou guide ou chef de guerre en rien du tout. Il ne se sent même pas héros, juste un homme vers lequel on aurait pointé le doigt en s'écriant « c'est lui ! » Et enfin, la Prophétie est dangereuse. Si elle est vraie, Amalric décevra des milliers d'innocents en n'étant pas celui dont ils ont besoin, et il se fera tuer. Si elle est fausse, des milliers de combattants perdront l'espoir, perdront la guerre, et il se fera tuer. Enfin, qu'elle soit vraie ou fausse, Amalric doit faire face à un très long voyage dans des pays en guerre, vers un ennemi qui ne craint pas la mort, régnant sur une armée dont le moindre soldat lui obéit au doigt et à l’oeil. Le calcul des chances de survie d'Amalric est vite fait...
  4. 4. L’Âge des Hommes Il fut de coutume, dans l'histoire des Terres de Légendes, d'identifier trois grandes périodes. Tout d'abord, l'âge des Elfes, ceux qui furent là les premiers et organisèrent le monde et ce qu'il contenait. Ensuite l'âge des Semi-éternels, qui prirent la garde et la protection d'Erya, conformément aux plans des dieux. L'époque actuelle est donc une cohabitation plus ou moins heureuse entre humains, elfes, nains, et autres races comme les fées, les lutins, les gorthaurs, les géants ou les hommes-oiseaux. Mais il est écrit dans les bibles qu'avec la victoire du Prophète sur Morwenn, viendra l'âge des Hommes. Une nouvelle ère où les hommes seront destinés à régner seuls sur le monde. Les autres devront s'en aller, disparaître, ou mêler leur sang jusqu'à oublier leurs origines. Si ceci n'était qu'une lointaine supposition inscrite dans les livres sacrés, et donc soumise à interprétation, la venue d'Amalric le Prophète remet ces prévisions au premier plan. Comment, alors que l'Alliance des Peuples Libres impose une fraternité contre l'ennemi commun, certains elfes ou certains nains pourraient bien trouver un intérêt à se battre, si leur peuple doit plus tard disparaître quand même ? Comment des races si anciennes pourraient accepter de risquer leur vie sur les champs de bataille pour un homme, alors que justement les hommes font tout pour les chasser de leurs territoires ? Alors que faire ? Ignorer le Prophète et risquer une lourde défaite au profit de Morwenn l'Ancien ? Se battre aujourd'hui et quand même disparaître demain ? Des questions peut-être sans réponse... Comment vaincre l’Éternel ? Du moment où il sera nommé Prophète jusqu'aux derniers pas vers l'ennemi, Amalric se posera toujours la question : comment vaincre un ennemi immortel et invulnérable ? Il le demandera à beaucoup, à ses amis, aux rois, même aux maîtres du monde qu'étaient les Haut-Elfes et les Semi-éternels, mais bien sûr, aucun ne lui fournira de réponses. Ce qui ne signifie pas qu'il n'en existe pas...
  5. 5. Peuples et armées L'Alliance et la Légion Nul n'est entièrement pacifique ou maléfique. Mais à quelques exceptions près, quasiment chaque peuple doué d'intelligence abstraite aura rejoint selon ses affinités les rangs de l'une ou l'autre grande force : soit l'Alliance des Peuples Libres, soit la Légion Pourpre. Les Hommes : espèce dominante sur Erya, principalement dans l'Alliance, mais un bon nombre combat sous la bannière de l'Ancien. Les Elfes : le Second Peuple, on n'en verra aucun passer chez l'ennemi, mais c'est souvent leur indéfectible loyauté qui seule les motive encore à se battre auprès des hommes, car non seulement ces deux peuples se détestent, mais une victoire amènera l'Âge des Hommes, et donc leur déclin. Les Elfes Noirs : à l'opposé, eux combattent plutôt du côté de la bannière pourpre, mais seulement parce que c'est dans leur intérêt, prêts à s'en détourner aussitôt que cette association ne leur conviendra plus. Ils ne regretteraient pas l'extinction des autres races, et sûrement pas celles des elfes ou des humains. Les Nains : aussi justes et droits que les elfes. Et de même de leur loyauté pour l'Alliance, car si les Elfes sont libres, les Nains vivent dans des territoires définis, cédés par les hommes. De l'avis de certains, presque des parcs à bétail. Les Fées : si fugaces et éthérées, si éloignées d'un système de pensée humain, il est délicat d'affirmer qu'elles se battent pour l'Alliance. Plusieurs sont venues pour aider, en espérant qu'elles ont transmis le message à celles de leur espèce. Le Petit Peuple : comprendre par là les différentes races de lutins, gnomes, korrigans ou crépusculaires. Aussi variés que possible, la plupart seront du côté de l'Alliance, tandis que d'autres comme les Kobolds appartiennent définitivement à l'ennemi. Sorciers et Semi-éternels : les sorciers sont de toutes races et de tous bords, et par chance l'Alliance en compte beaucoup dans ses rangs. Pour les Semi-éternels, la question ne se pose pas : ils se mettent sous la bannière de l'Alliance car celle-ci va dans le sens de leur mission divine. Morwenn est le seul et unique semi-éternel ayant épousé les ténèbres. Les Gorthaurs : aussi nommés Peaux-Vertes, créatures semi-sauvages, plus ou moins nomades, féroces et sanguinaires. Entièrement dévoués à Morwenn, qui a découvert le secret pour accélérer leur reproduction. Les Chevaliers de l'Ordre Rouge : ce sont des hommes, et pourtant plus que des hommes. Une élite, triée sur volet, élevée depuis la jeune enfance dans des monastères retirés. Les Chevaliers de l'Ordre Rouge sont des combattants exceptionnels, ayant offert leur bras et leur épée à la Justice. L'Alliance espère leur venue, mais n'ayant pas signé les accords et n'obéissant qu'à leur code d'honneur, il ne reste qu'à attendre leur décision. Les Dragons : ils étaient nombreux à une lointaine époque, aujourd'hui presque disparus. Presque... Les Grendels : à l'état naturel, ce sont de véritables monstres, mais si stupides qu'un groupe organisé peut les abattre sans grands dommages. Mais les cinq que Morwenn a choisi sont d'un autre acabit. Les plus gros, les plus forts et les plus féroces. Il les a dotés d'intelligence et ancré sa domination directement dans leur esprit. Les Cinq sont désormais ses généraux, chacun menant sa propre armée. Si, au début de la guerre, Morwenn reste à l'abri dans sa forteresse, les Grendels sont libres et préparent le terrain par le fer et par le feu.
  6. 6. Enjeux géopolitiques de la grande guerre des Terres de Légendes Pour des cartes plus détaillées, se reporter à la version imprimée des Terres de Légendes, ou sur le blog de l'auteur. Liens en fin du guide. Les trois pouvoirs, la longue route Amalric Tohngor, le Prophète, apparaît aux premiers jours de cette période troublée à Chante-Merle, la capitale des Territoires Nains, au nord du royaume de Kalaurth. Toujours dans l'hémisphère nord, le centre de commandement de l'Alliance, menée par le roi Joronhee Elnedëy, est sis en royaume de Lissdahn. Enfin, la forteresse ennemie, Tyrond Lomyen, se trouve au sud du continent, à l'extrémité orientale du royaume du Dessynurth. Une grande part des dangers menaçant Amalric et ses compagnons seront sur les routes, tout d'abord de Chante-Merle jusqu'en Lissdahn, et encore plus de là jusqu'à Tyrond Lomyen. C'est avancer toujours plus loin dans des pays en guerre, dont les effets s'étendent chaque jour un peu plus. Le Dessynurth, de par sa position, eut toujours un rôle de surveillance et de première ligne de défense contre les hordes vomies des terres de l'Ennemi, un fief très difficile d'accès, cerné de hauts volcans, aussi vaste qu'un pays entier, surpeuplé de gorthaurs qui ne connaissent aucun problème de ravitaillement ou d'obligation de détenir des terres de cultures vivrières : ils mangent les morts, et ça ne manque pas. De fait, le Dessynurth serait le premier royaume de l'Alliance à tomber, laissant à l'Ennemi ses vastes ressources de matières premières, des cités transformables en postes avancés, l'armement conséquent des armées, et un très grand nombre d'habitants destinés aux conditions d'esclaves ou de... nourriture. L'Alliance décide donc dès les premiers signes de troubles d'envoyer des troupes en renfort et d'établir un siège autour de Tyrond Lomyen. Vaste entreprise, c'est un pays entier qu'il faut assiéger. Ceci prive les royaumes d'une bonne part de leur force défensive, sans oublier que les Grendels, à la tête de leurs propres troupes, sont libres et sillonnent le continent, à la fois à la recherche d'Amalric et de cités fragilisées à faire tomber avant de s'en emparer. Les batailles se multiplient donc, mais le véritable enjeu se situe là-bas, aux portes de Tyrond Lomyen. La route sera longue, ponctuée de dangers innommables, et pourtant, Amalric doit la prendre.
  7. 7. Les lecteurs en parlent : « Ce premier volume est truffé de bonnes idées, de moments volés et d'instants uniques (comme ceux où on saisit le moment présent, et où on est comme transporté dans un univers qui pourrait n'avoir rien d'équivalent au notre, et qui pourtant est là bien vivant. Je pense à cet instant où la pluie tombe dans une ville inconnue et où l'on se réfugie sous un porche, en attendant la fin de l'orage, juste magnifique.) L'auteur innove par son approche, par la maîtrise de son sujet et par les moments incroyables qu'il nous fait vivre. » Paul Blanchot « Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de la fantasy de cette qualité. Cet ouvrage m'a fait passer un excellent moment » Amazon Customer « Un bouquin touffu, foisonnant qui sent son pesant d'heures de cogitation, une fresque qui ne manque ni de lyrisme (inattendu), ni de qualités visionnaires » Jack the Rimeur « Je me suis laissée très rapidement embarquée par les aventures d'Almalric et la découverte de Gaïa. Gros coup de coeur pour tes descriptions que je trouve superbes : elles évoquent des images très vives chez moi, sont ni trop longues , ni trop évasives […] J' ai bien aimé aussi les messages sous-jacents que délivre ton livre : écologie, société de consommation, racisme, intégrisme religieux etc. » Ulysse « Passé le début un peu long, tu nous embarques définitivement dans l’aventure. C’est bien écrit, bien raconté, y a pas trop de fautes, y a des phrases classes, un vocabulaire précis qui sonne pas « je connais vachement de mots savants, z’avez vu ? », des personnages attachants, une histoire intéressante, des thèmes sympas… Non, vraiment, c’est super bien fichu. » Naëlle Moon Vous aussi, n'hésitez pas à en parler autour de vous et donner votre avis. Vous pouvez participer à la grande aventure des Terres de Légendes. Merci à tous. Merci à vous. Didier
  8. 8. Liens Les Terres de Légendes sont disponibles sur plusieurs plate formes : Sur Amazon.fr, au format ebook Volume 1 http://www.amazon.fr/Terres-L%C3%A9gendes-1-Didier-F%C3%A9dou-ebook/ dp/B00JNQWYOM/ref=la_B00DWAEWOU_1_4? s=books&ie=UTF8&qid=1414134386&sr=1-4 Volume 2 http://www.amazon.fr/Les-Terres-L%C3%A9gendes-Volume-2- ebook/dp/B00JNQX7HA/ref=pd_sim_b_1? ie=UTF8&refRID=1SYVTZQJ79WYTGWA5BEN Sur Kobo, au format ebook Volume 1 http://store.kobobooks.com/fr-FR/ebook/les-terres-de-legendes Volume 2 http://store.kobobooks.com/fr-FR/ebook/les-terres-de-legendes-1 Sur Lulu.com, en version imprimée http://www.lulu.com/shop/didier-f%C3%A9dou/les-terres-de-l %C3%A9gendes/paperback/product-21720684.html bientôt sur fnac.com Vous pouvez me retrouver sur mon blog http://mellyanntest.over-blog.com/ Sur ma page facebook (il vous suffit d'y taper mon nom) et sur la page facebook des Terres de Légendes, pour toujours être au courant des promotions, lire des extraits et les commentaires d'autres lecteurs : https://www.facebook.com/pages/Les-terres-de-l%C3%A9gendes/268831529970507? ref=bookmarks

×