Benchmark tendances digital et social media 2012

1 621 vues

Publié le

Publié dans : Technologie
0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 621
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Benchmark tendances digital et social media 2012

  1. 1. BENCH TENDANCES DIGITALES TRIMESTRE 1 - 2012
  2. 2. Tendances  digitales  2012 2012, Nouvelles technologies, nouveaux usages Evolution et pratiques social media Les marques évoluent face aux médias sociaux Les internautes ont de nouvelles attentes 2
  3. 3. SOMMAIRELe PC va céder définitivement la place Des écrans de toutes tailles envahissent notre vie 3
  4. 4. SOMMAIRELe PC va céder définitivement la place De l’écran en vitrine à l’écran ubiquitaire Adidas, en partenariat avec Intel a proposé un murtactile permettant d’accéder à plus de 8000 modèlesde chaussures en 3D Omnitouch, de l’équipe de R&D Microsoft, transforme par projection n’importe quelle surface en écran tactile 4
  5. 5. S OMMAIRELe Pdv en passe d’être réinventé Les écrans réinventent le métier du retail et l’interaction auconsommateur Le tweet mirror est un écran tactile qui permet aux shoppeuses du magasin Morgan desChamps Elysées de se photographier en train d’essayer un vêtement et de le tweeter pourdemander des avis. 5
  6. 6. S rebonds entrePlus de OMMAIRE web et store Le consommateur « ROBO », research on line, buy off-line Web to storeLes années précédentes ont vu l’émergence de stratégies « web to store »mises en place par les marques :1.  Faciliter à l’internaute l’acquisition d’informations pratiques relatives aux produits ou aux services2.  Susciter l’acte de passage en magasin.L’incitation au passage au magasin est souvent facilitée par un codepromotion imprimable, soit par une mécanique apportant un servicedifférenciateur (cf Apple page suivante).Store to webDésormais le store to web complète la boucle, le passage en magasin resteune finalité mais celle-ci peut-être « augmentée » d’une expérience digitale in-situ. 6
  7. 7. S rebonds entrePlus de OMMAIRE web et store Web to store   Store to web  EasyPay chez Apple, est un Amazon a lancé une application smartphone quisystème de paiement qui permet aux mobinautes de scanner le code barrepermettra de scanner un produit du produit depuis les magasins concurrents et ledans un apple store de le payer placer dans son panier virtuel pour l’acheter ensuitesans passage à la caisse en ligne en bénéficiant d’une réduction allant jusqu’à 5 dollars 7
  8. 8. SOMMAIREVers une convergence TV / sociale Convergence TV / social Les internautes partagent aujourd’hui sur les réseaux sociaux des contenus web(pages, fichiers médias, etc…). Avec l’avènement de la TV connectée, la TV vadevenir sociale.La TV connectée va naturellement intégrer une surcouche sociale, permettantplus d’interactions entre les programmes et les spectateurs mais aussi entre lesspectateurs eux mêmes autour du programme concerné.-  Qui aime ce programme ?-  Que me conseille le réseau social en terme de programmes, connaissant mes goûts et ceux des internautes ayant des goûts proches des miens ?-  Qui regarde quoi en ce moment ? Qui apprécie quel programme ?La télévision devient un canal de distribution de contenus numériques etd’interactions digitales avec les spectateurs, 8
  9. 9. SOMMAIREVers une convergence TV / sociale Application VH1 CO-Star Disney propose une fonction dual screen Permet aux spectateurs regardant un permettant de bénéficier d’éléments bonus programme VH1 de commenter le associés à un film (découvert de la moto programme sur l’application, facebook dans Tron) et twitter. Des interactions sociales en « realtime » naissent autour du programme. 9
  10. 10. SOMMAIRESoLoMo et ToDaClo, 2 tendances 2012 ToDaClo = Touch + Data + Cloud La tablette tactile représente de nouvelles opportunités pour surprendre, séduire et retenir l’attention d’un internaute de plus en plus difficile à Le taux d’équipement smartphone et de convainre l’utilisation des réseaux sociaux et du web en situation de mobilité Une réflexion SoLoMo des marques en terme d’offre commerciale et de services à valeur ajoutée représente une opportunité croissante pour 2012. Ex : que proposer aux utilisateurs de facebook sur Iphone qui entrent dans mon magasin ? L’application Rockmate sur Ipad 10
  11. 11. SOMMAIREL’hyperlocal monte en puissance L’hyperlocal ou le lieu augmenté par le digital Tagwhat propose de laisser des notes et des commentaires sur des lieux et de les partager socialement Google favorite places permet de laisser des reviews de lieux visités via Q/R code 11
  12. 12. Tendances  digitales  2012 2012, Nouvelles technologies, nouveaux usages Evolution et pratiques social media Les marques évoluent face aux médias sociaux Les internautes ont de nouvelles attentes 12
  13. 13. S OMMAIRECroissance de la Curation et du flooding Real time, flooding, un danger pour les marques en 2012 Si la curation a été une tendance forte en 2011, le flooding sera probablementcelle de 2012. Les marques devront la combattre, particulièrement dans lesespaces de présence sociale.Dernièrement la campagne de lancement de free mobile a savamment misen œuvre cette stratégie. En attaquant directement les pages Facebook deces concurrents en temps réel, Free les a totalement pris au dépourvu. 13
  14. 14. SVers une OMMAIRE de l’influence meilleure mesureDes outils apparaissent pour estimer l’influence de chaque internaute Le niveau de présence sociale, le nombre de followers, le nombre de comptesouverts ont une incidence sur l’influence que peut avoir un internaute lorsqu’ils’exprime au sujet d’une marque ou d’un produit.Les marques sont en recherche d’indicateurs quantitatifs et qualitatifspermettant d’estimer le niveau d’influence et d’activité sociale d’un internauteA ce jour, Klout a connu un certain succès néanmoins son algorithme est baséprincipalement sur l’activité de twitter.A l’avenir, il est probable que l’on voit émerger des indicateurs d’influenceagrégeant l’ensemble de la présence sociale d’un individu pour évoluer versl’estimation de l’influence globale de celui-ci (présence sur forum, activitéfacebook, activité youtube, etc…) 14
  15. 15. SOMMAIREDu social media au social crm Le social media touche aujourd’hui l’ensemble du cycle de vie client Le social media ne répond plus uniquement à un objectif de marketingaffinitaire. Il peut dans certains cas intervenir sur l’ensemble du cycle de vieprospect / client.Le social media intervient sur les objectifs suivants :-  Communication client / prospects-  Promotion des ventes, incitation à l’achat-  Incitation à générer des remarques clients concernant les produits-  Brand monitoring / marketing affinitaire-  Génération d’interactions et d’idées entre les consommateurs-  Support et entraide communautaire-  Mesure et pilotage de ces objectifsLe social crm émerge en tant que discipline permettant de répondre à cesobjectifs depuis un point unique (un seul outil centralisé) 15
  16. 16. SOMMAIRE Du social media au social crm Salesforce leader mondial du social CRM annonce intégrer klout dans sa solution Les plates-formes digitales des opérateurs BandYou et Sosh intègrent des briques communautaires telles sur l’entraide, le partage d’idées et la possibilité de contacter un téléconseiller.La plate-forme parlons vrai deBNP Paribas propose une plate-forme de questions / réponses SNCF propose une plate-forme desur les problématiques liées à débats et de questions-réponses àl’univers de la banque ses usagers 16
  17. 17. SLe social OMMAIRE commerce montera en puissance 2012, l’année du social commerce ? Le social commerce a vocation à accroître les ventes d’un site e-commerce :-  en utilisant le communautaire pour proposer une expérience d’achat originale-  ou en utilisant le potentiel d’audience des réseaux sociaux (facebook notamment) pour générer des commandesFacebook est incontestablement le 1er réseau social et les observationsmontrent que les internautes viennent avant tout sur facebook pour y rester,pas nécessairement avec une intention d’achat. 17
  18. 18. S Le social OMMAIRE commerce montera en puissance NBA Shop : Exemple de magasin e-commerce Groupon dont le business model est basé surintégré à Facebook le communautaire 18
  19. 19. S de la publicitéL’essor OMMAIRE sociale Les social ads offrent de nouvelles perspectives de ciblage Les publicités sociales utilisent le contexte et les informations dont dispose leréseau social sur les internautes pour les cibler de manière plus pertinenteElles offrent aussi l’opportunité aux internautes d’évaluer si elle correspondentou non à leur attente (si elle ont été bien ciblées ou pas). Les internautespeuvent les noter.Cette pratique permet aussi de suggérer des publicités ou des contenussponsorisés appréciés par le cercle d’amis. Linkedin permet de cibler des profils en Facebook affiche des publicités ciblées fonction de nombreux critères, y en fonction du profil et des centres compris l’entreprise dans laquelle ils sont d’intérêt de l’internaute salariés. 19
  20. 20. Tendances  digitales  2012 2012, Nouvelles technologies, nouveaux usages Evolution et pratiques social media Les marques évoluent face aux médias sociaux Les internautes ont de nouvelles attentes 20
  21. 21. SOMMAIREVers un dialogue internaute marque plus équilibré Les marques gagnent en assurance dans leurs conversations digitales Pendant les années précédentes, les marques, inexpérimentées, ont souventfait preuve d’une humilité, parfois trop forte, donnant raison trop vite à desinternautes agressifs ou revendicatifs.Aujourd’hui des chartes conversationnelles digitales voient le jour dans lesentreprises et les community managers montent en expertise, connaissantmieux les pièges à éviter et les limites à ne pas franchir. Extraits du mur Bouygues Telecom lors de l’annonce de la nouvelle offre Free Mobile 21
  22. 22. SOMMAIREUne Socialisation croissante des sites corporate Les sites institutionnels intégreront des fonctions sociales de plus enplus avancées Les sites institutionnels intègrent de plus en plus des fonctions departage social.Certaines marques commencent même à mettre en place devéritables programmes conversationnels sur leur site institutionnel.Il s’agit d’une véritable révolution dans la communicationd’entreprise. Bnp Paribas intègre directement la fonction commentaires de facebook sur son site corporate 22
  23. 23. SOMMAIREAugmentation forte des ugc assumée par les marques Les marques feront de plus en plus appel aux contenus UGC La génération de contenus par les utilisateurs est un facteurclé de succès dans l’engagement à la marque et la créationde contenus en affinité avec l’ADN de celle-ci.Les contenus UGC se propagent facilement sur les réseauxsociaux (viralité forte) Clif bar propose meetthemoment.com, un site permettant aux utilisateurs de publier leurs vidéos / photos de leurs meilleurs moments sportifs. 23
  24. 24. SOMMAIREVers des marques « social media » Des marques placent le social media au cœur de leur écosystème decommunication Redbull, la marque média pense ses Skittles joue toujours sur une intégration contenus pour une viralité et un appui maximale des réseaux sociaux dans ses social maximaux par le levier digital campagnes de communication digitale 24
  25. 25. Tendances  digitales  2012 2012, Nouvelles technologies, nouveaux usages Evolution et pratiques social media Les marques évoluent face aux médias sociaux Les internautes ont de nouvelles attentes 25
  26. 26. S OMMAIREQuelles préoccupations pour l’internaute ? Expérimenter Etre reconnu EconomiserLes internautes seront à la Ils souhaiteront être Ils redoublerontrecherche d’expérience reconnus par leurs pairs, d’intelligence pourinédites sur le plan pour leur engagement économiser, recycler,technologique ou responsable, éco-citoyen réutiliser, revendre.marquantes sur le plan ou économe Ils chercheront à profiterémotionnel. d’un maximum d’expériences pour un investissement financier minimal. 26
  27. 27. S personnalisation en 2012 Plus de OMMAIREPersonnalisation des interfaces, des services et des contenus Intégration de google+ à google Personnalisation de l’affichage Youtube 27
  28. 28. S OMMAIREUne préoccupation sur l’exploitation des données Les internautes seront plus que jamais sensibles au traitement desdonnées personnelles collectées Les internautes seront de plus en plus méfiants relativement àl’usage qui est fait de leurs données personnelles(déclaratives ou comportementales). 28
  29. 29. SOMMAIRE On va revendre ce qu’on a acheté Avec la crise, Internet a accentué le phénomène Amazonstudent permet Dealsgoround permet auxaux étudiants d’estimer utilisateurs de revendre etle prix de revente de d’acheter des coupons deleurs livres sur amazon Groupon, livingsocial eten scannant le code Buywithmebarre du livre 29
  30. 30. 79 bd Richard Lenoir 8 rue de Fleurieu 75011 Paris 69002 Lyon Tél : 01.80.88.58.50 Tél : 04.81.91.98 50 contact@disko.fr www.disko.fr"

×