Series11

233 vues

Publié le

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
233
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Series11

  1. 1. Analyse du duel Boston-Québec: Sans surprise, les Nordiques de Québec ont terminé la saison 11 non seulement au sommet de l’Association EST, mais aussi du classement général de la VHL. La formation du DG Éric Bouthillier enlève un autre trophée du président et force est d’admettre que l’équipe québécoise part grande favorite pour remporter une cinquième Coupe Stanley en 11 saisons. La troupe de Pat Quinn n’a jamais véritablement eu d’opposition cette saison et il serait donc surprenant d’en voir lors des séries éliminatoires.À Boston, le nouveau Directeur-Général de l’équipe, M.Étienne Tremblay Fortier a effectué plusieurs changements importants au sein de son alignement lors de la période de la date limite des transactions. Cependant, de son propre aveu, le DG des Bruins ne semble pas miser sur les grands honneurs cette saison. Cela n’empêche pas l’équipe du Massachussetts de vouloir surprendre en séries. Le défi s’annonce toutefois de taille alors que les Bruins doivent affronter la meilleure équipe de la VHL dès le premier tour. Il en demeure que les Nordiques ne doivent pas sous-estimer l’opposition bostonienne et qu’une surprise est toujours un scénario possible en séries éliminatoires. Afin de battre les Nordiques, les Bruins devront cependant jouer leur meilleur hockey de la saison … et espérer un effondrement soudain (et assez improbable) de l’équipe de Québec. PRÉDICTION DU VHL INSIDER : QUÉBEC EN 5
  2. 2. Analyse du duel Montréal-Pittsburgh: À la suite d’un début de saison difficile, les Canadiens auront finalement conclu leur saison régulière 11 sur une très bonne note et termineront au 2e rang de l’Association EST au chapitre des points. Malgré tout, il semble difficile de prévoir si le tricolore aura du succès en séries cette saison. Ce qui est certain, c’est que la formation montréalaise a les effectifs pour se rendre assez loin et pourrait même prétendre à une 2e Coupe Stanley … si les joueurs jouent à la hauteur de leur talent. S’il existe une véritable menace pour les Nordiques dans l’Association EST, elle viendra probablement de leur ennemi juré de Montréal. Toutefois, cela demeure hypothétique puisse que le Canadien devra vaincre les Penguins en première ronde et les Nordiques devront battre les Bruins dans l’autre demi-finale d’Association.D ’ailleurs, ce serait une erreur couteuse que de sous-estimer la formation de Pittsburgh qui, saison après saison, confond les analystes et réussi à se faufiler en séries éliminatoires. La formation du nouveau DG Maxime Deslippes aura fort à faire pour vaincre la troupe du DG Martin Poirier qui, sur papier, devrait logiquement battre l’équipe de la Pennsylvanie. Malgré tout, cette série pourrait s’annoncer plus serrée que prévu si les Canadiens devaient retomber dans leurs mauvaises habitudes de début de saison et si Pittsburgh continue sur sa lancée de fin de calendrier. En effet, l’équipe de Jacques Martin a terminé de façon concluante le calendrier régulier et voudra certainement garder ce momentum en première ronde. PRÉDICTION DU VHL INSIDER : MONTRÉAL EN 6
  3. 3. Analyse du duel Calgary-Edmonton: À l’inverse des Canadiens dans l’Association EST, les Flames de Calgary auront démarré la saison 11 en tête du classement de l’Association OUEST … avant de connaitre une énorme baisse de régime au cours de la deuxième moitié de saison, à un point tel où l’organisation de Laurent Brisebois aura terminé la saison 11 au 4e rang de sa conférence; la dernière place disponible pour accéder aux séries éliminatoires. D’autres analystes affirment plutôt que les Oilers, les North Stars et les Canucks ont simplement joué du meilleur hockey dans la deuxième moitié de saison et que les Flames n’ont pas suivi la cadence. Peu importe le scénario retenu, les partisans albertains se délectent déjà en vue de l’affrontement entre les deux ennemis jurés de la même province de l’ouest canadien.À Edmonton, les Oilers auront connu une bonne saison 11, surtout lors de la deuxième moitié du calendrier régulier. L’équipe de Benoit Valenti aura finalement dépassé les North Stars lors du dernier droit de la saison pour enlever le titre de la meilleure équipe de l’OUEST en saison régulière. Toutefois, à l’instar de ces derniers, les Oilers devront trouver la recette gagnante en séries éliminatoires afin d’aspirer aux plus grands honneurs; la formation a une certaine réputation d’exceller en saison régulière … sans pouvoir reproduire ce rendement en séries d’après-saison. D’ailleurs, malgré une fin de saison décevante, les Flames sont reconnus pour être particulièrement efficaces en séries. Cet état des faits permet de croire qu’une série enlevante s’annonce entre les deux équipes albertaines et que l’on pourrait fort bien ajouter un nouveau chapitre à l’intense rivalité Calgary-Edmonton. PRÉDICTION DU VHL INSIDER : EDMONTON EN 7
  4. 4. Analyse du duel Vancouver-Minnesota: Si les deux formations ne peuvent pas prétendre avoir une rivalité à la hauteur de l’intensité entre celle de Calgary-Edmonton, fort à parier qu’elles pourraient également se trouver dans une longue série qui pourrait pencher d’un côté comme de l’autre. À Vancouver, la formation du DG Christian Gagné a connu une très bonne saison et la formation de la Colombie-Britannique n’a absolument rien à envier à ses rivales de l’OUEST. Ce qui est certain, c’est que la 3e place au classement de l’Association OUEST ne reflète en rien le potentiel de l’équipe, particulièrement si l’on considère que les équipes de l’OUEST se sont livrées une véritable guerre de tranchée tout au long de la saison, comme le démontre le classement serré de l’Association. Enfin, la formation de Mike Sullivan a probablement été la plus efficace dans l’OUEST au cours des dix derniers matchs de la saison régulière ce qui semble de bonne augure pour les séries à venir.La situation est similaire au Minnesota, alors que l’équipe de Didier Ismar a connu une très bonne saison. L’équipe est parfois mentionnée comme une candidate à l’obtention du trophée de Lord Stanley et l’acquisition du défenseur-étoile Wade Redden semble être un signal que l’équipe du Midwest américain vise la Coupe encore cette saison. Toutefois, celle-ci doit encore faire ses preuves en séries éliminatoires; le manque « criant » de bannières de la Coupe Stanley au plafond du Metropolitan Sports Center rappelant quotidiennement cette réalité à l’organisation américaine. La troupe de Tony Granato semble donc avoir les ressources pour se rendre loin en séries, mais elle devra se frotter à une autre équipe qui peut légitimement prétendre à la Coupe Stanley ,et ce, dès la première ronde. Bref, une série qui pourrait se rendre à la limite entre les Canucks de Vancouver et les North Stars du Minnesota. PRÉDICTION DU VHL INSIDER : VANCOUVER EN 7

×