Galleguisme et Nationalisme  Évolution de la pensée galleguiste :  1-Provincialisme  2-Régionalisme  3-Début du nationalisme
1.Provincialisme (1840-1846) <ul><li>La première manifestation du galleguisme est le provincialisme, qui nait au sein du P...
Le tracé ferroviaire en Espagne (1855-1870) en   1855 en 1860 en 1870 en 1865
1820-1823 1823-1843 1843-1854 1854-1868 1868-1873 1873-1875 1875-1902 1902-1923 ABSOLUTISTES LIBÉRAUX “ Doceañistas” Exalt...
Souveraineté nationale Ampliation du suffrage Ampliation des libertés  Tolérance religieuse Limitation du pouvoir de la Co...
Schéma d’un coup d’État progressiste Coup d’État “ Juntes” révolutionnaires “ Junte” Centrale Confrontation avec les modér...
Antolín Faraldo <ul><li>Antolín Faraldo Asorey  (Betanzos, 2 Octobre de 1823 – Grenade, 20 juin de 1853) Écrivain et journ...
2.Régionalisme (1875-1914) <ul><li>Entre 1885 et 1890 le provincialisme galicien se transforme en régionalisme.  </li></ul...
Manuel Murguía et Alfredo Brañas : principaux représentants. <ul><li>Manuel Antonio Martínez Murguía (Arteixo, La Corogne,...
Contexte historique (1875-1914) “ Irmandades da Fala” 1915 Ligue d’Action Galicienne 1910 Mort de Brañas 1900 Assasinat de...
Organigramme politique du Régionalisme Galicien Régionalisme Courant Libéral Courant Tradicionaliste Courant fédèraliste M...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Galeguismo E Nacionalismo

902 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
902
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
477
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Galeguismo E Nacionalismo

  1. 1. Galleguisme et Nationalisme Évolution de la pensée galleguiste : 1-Provincialisme 2-Régionalisme 3-Début du nationalisme
  2. 2. 1.Provincialisme (1840-1846) <ul><li>La première manifestation du galleguisme est le provincialisme, qui nait au sein du Parti Progressiste, dans le courant des années 1840-1846. </li></ul><ul><li>Le provincialisme doit son nom à la défense de la récuperation institutionelle de Galice, fragmentée en quatre provinces différentes, récupération justifiée par sa personalité historique et linguistique. </li></ul>Libéralisme économique Province Religion catholique Langue Histoire Galice
  3. 3. Le tracé ferroviaire en Espagne (1855-1870) en 1855 en 1860 en 1870 en 1865
  4. 4. 1820-1823 1823-1843 1843-1854 1854-1868 1868-1873 1873-1875 1875-1902 1902-1923 ABSOLUTISTES LIBÉRAUX “ Doceañistas” Exaltés Carlistes Royalistes Progressistes Moderés Moderés Puritains Autoritaristes Alphonsins Union Libéral Parti Conservateur Parti Libéral Aile droite Démocrates Groupement ouvrier PSOE Anarchistes PCE Républicains Monarchistes Republicains fédéraux P. Radical P. Rép. Radical Provincialisme
  5. 5. Souveraineté nationale Ampliation du suffrage Ampliation des libertés Tolérance religieuse Limitation du pouvoir de la Couronne Décentralisation Election libre des maires Libre-échange Milice National Programme soutenu par Le Provincialisme Souveraineté partagée Suffrage réduit Réduction des libertés Catholicisme comme religion officielle Suprématie de la Couronne Centralisation Désignation des maires Protectionnisme Garde Civil LIBERAUX PROGRESSISTES Mendizábal Xen. Espartero Xen. Prim Madoz Rivero LIBERAUX MODÉRÉS Martínez de la Rosa Xen. Narváez Bravo Murillo Xen. O`Donnell Xen. Serrano Petite bourgeoisie et classe moyenne urbaine Aristocratie et haute bourgeoisie Constitutions 1837,1856,1869 Constitutions 1834, 1845
  6. 6. Schéma d’un coup d’État progressiste Coup d’État “ Juntes” révolutionnaires “ Junte” Centrale Confrontation avec les modérés Succés Fracas Répression Imposition de conditions à la Couronne Nouveau Gouvernement Réunion des “Cortes” Nouvelle Constitution (conforme aux intêrets des révolutionnaires) conspiration
  7. 7. Antolín Faraldo <ul><li>Antolín Faraldo Asorey (Betanzos, 2 Octobre de 1823 – Grenade, 20 juin de 1853) Écrivain et journaliste galicien et d’idéologie libéral-progressiste, un des Pères du mouvement provincialiste. Il soutient en 1846, le soulèvement galicien (les Martyrs de Carral- Soulèvement de Solis) pour laquelle il rédacte la proclame de la “Junte Provisionnelle du Gouvernement de Galice”. </li></ul><ul><li>Aprés le fracas du soulèvement, il est contraint à s’exilier au Portugal, le 26 avril de 1846. </li></ul>
  8. 8. 2.Régionalisme (1875-1914) <ul><li>Entre 1885 et 1890 le provincialisme galicien se transforme en régionalisme. </li></ul><ul><li>Le programme commun du régionalisme formulé par Manuel Murguía et Alfredo Brañas, réclamait l’autonomie politique de Galice, l’éradication du caciquisme, la co-officialité du galicien (avec le castellan), la “regaleguización” ( “re-galeguisation” ) du fonctionnariat et de la culture du pays et la mise en place d’une politique pour pallier au phénomène croissant de l’émigration du peuple galicien. </li></ul>Autonomie politique Décentralisation économique Culture Histoire Langue Galice
  9. 9. Manuel Murguía et Alfredo Brañas : principaux représentants. <ul><li>Manuel Antonio Martínez Murguía (Arteixo, La Corogne, 1833 - 1923) fut le promoteur le plus important de la Renaissance Galicienne. Depuis très jeune il collabore dans diverses publications avec des gens intéressés par le futur du pays galicien. Il entre en contact à cette époque avec Aurelio Aguirre , Eduardo Pondal et Rosalía de Castro et publierait son premier roman, Desde el cielo . En 1853 il s'installe à Madrid , où il publie plusieurs œuvres de fiction, le poème Nena d'as soledades , essais, le livre scolaire La primera luz , etc. C'est à Madrid où il se retrouve à nouveau avec Rosalía, où cinq années plus tard ils se marient et retournent en Galice . </li></ul><ul><li>Alfredo Brañas Menéndez (Carballo, 1859, Saint Jacques de Compostelle, 1900) fut un des principaux écrivains et idéologue du régionalisme galicien. En tant que catholique tradicionaliste, il s’affronte avec le parti libéraliste de Murguía. Néanmoins,le juillet de 1892, il assiste en compagnie de ses partisans à l’hommage à Murguía en raison de sa désignation comme bibliothécaire de la USC. Le régionalisme de Brañas se basait sur un catholicisme et un historicisme tradicionaliste. </li></ul>
  10. 10. Contexte historique (1875-1914) “ Irmandades da Fala” 1915 Ligue d’Action Galicienne 1910 Mort de Brañas 1900 Assasinat de Cánovas Ligue Galicienne de La Corogne 1897 Guerre de Cuba 1895 Junte de défense de La Corogne 1893 Création de l’Association Régionaliste Galicienne 1890 Mort de Rosalía de Castro- Mort de Alfonso XII: Régence de Mª Cristina 1885 Chemin de fer La Corogne-Madrid 1883 Défaite des Carlistes 1876
  11. 11. Organigramme politique du Régionalisme Galicien Régionalisme Courant Libéral Courant Tradicionaliste Courant fédèraliste Manuel Murguía Contraire à la centralisation Politico-économique et culurel Alfredo Brañas Caractère purement Conservateur Contraire à la centralisation Mais également au libéralisme Aureliano Pereira Sympathisants du Parti Républicain Fédèral

×