Credit: Worldface - Paulette Sedgwick
Université de Genève – Section HEC
Institut d’Administration des Entreprises Savoie ...
"Humanitaire éthique, entre efficience et résilience"
Mémoire de Master II - Administration Approfondie des Entreprises
!
...
Revue de littérature Humanitaire
Orientations majeures :
• Stratégie
• Efficacité
• Responsabilité
• Durabilité
• Engageme...
Meta-modèle
• L'engagement idéologique qui confère la
motivation aux agents fait partie de la
spécificité du rôle des ...
Problématique & Pistes de Recherche
0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020
> 100 ré...
• Analyse thématique (Creswell 2002)
• Analyse contenu (Berelson 1952) (Roger 1979)
• Analyse sémantique (Molette 2009)
T...
66% 69%
61%
56%
35% 33%
19%
40%
27%
31%
24%
25%
15%
13%
6%
18%
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
Pressions sur l...
Analyse & Interprétations
Lien Ethique, Efficience & Résilience • 16 gds principes
• Forme d’équilibre
entre Efficience &...
Conclusion Limites
• Humanitaire arrive à un moment clé de son
évolution, remise en question
• Crise identitaire vs monde ...
• Feedback
bénéficiaire
• Programme
incitatif
• Cercle vertueux
• Traçabilité de
l’action
• Feedback
humanitaire
• Confian...
bénéficiaire
Valeur économique Valeur sociétale
Travaux Futurs
SynthèseHIFA-EVIPNet
3TR15
PublicationrevueGestion
3 & 4TR1...
Big Data
Internet
The Web
Social Networks
AI
Cloud
Bitcoin
IoT
Quantified Self
Credit: Worldface - Paulette Sedgwick
Human...
BACKUP
The Prototype…
OI
ON
G
OM
GOV
bénéficiaire
« Ethics by Design »
• Réseau de confiance
• Dé-corrélé du marché
• Monnaie hum...
P A
aiderfinancer
exécute
P
survivre
aide
donneur bénéficiaire
Blockchain pour l’Humanitaire
Monnaie Complémentaire Social...
Humanitaire éthique entre efficience et resilience
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Humanitaire éthique entre efficience et resilience

3 109 vues

Publié le

MBA defense presentation. From humanitarian principles to ethics, towards a new model of funding.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 109
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Le monde est en train de changer. Humanitaire est façonné par l’actualité spatiale, historique, politique, économique, juridique et culturel du moment
  • Il s’agit d’une prise de conscience. Du passage d’un ancien modèle vers un nouveau
  • Il faut voir l’humanitaire comme une entreprise sociale
  • Open value accounting, bitcoin etc + Travaux futurs
  • Création de monnaie
  • Humanitaire éthique entre efficience et resilience

    1. 1. Credit: Worldface - Paulette Sedgwick Université de Genève – Section HEC Institut d’Administration des Entreprises Savoie Mont-Blanc Session 2013-2015 - VOLEE 6 Rapport : Mémoire pour le Master 2 « Management et Administration des Entreprises » Date : 31 / 08 / 2015 Humanitaire Ethique, entre Efficience et Résilience D. Manset Université de Genève – Section HEC Institut d’Administration des Entreprises Savoie Mont-Blanc Session 2013-2015 - VOLEE 6 Rapport : Mémoire pour le Master 2 « Management et Administration des Entreprises » Date : 31 / 08 / 2015 Sujet : Humanitaire Ethique, entre Efficience et Résilience Moniteurs : Prof. Jean-Michel SAHUT, HEC Executive Genève Prof. Edwin MORLEY-FLETCHER, URLS Dr. Isabelle WACHSMUTH OMS Dr. Marco MANCA CERN/ScimPulse Auteur : Dr. David MANSET ! Soutenance de Master 2 « Management et Administration des Entreprises » 31 / 08 / 2015 Moniteurs : Prof. Jean-Michel SAHUT, HEC Executive Prof. Edwin MORLEY-FLETCHER, URLS Dr. Isabelle WACHSMUTH, OMS Dr. Marco MANCA, CERN/ScimPulse
    2. 2. "Humanitaire éthique, entre efficience et résilience" Mémoire de Master II - Administration Approfondie des Entreprises ! ! Page 17 sur 7 ! Dr.!David!MANSET! semble cependant persister. Rien que sur le premier trimestre 2015, les appels coordonné des Nations Unies ont ainsi dépassé le total cumulé en 2014 de US$ 0,7 Milliards21 . Une incroyable et malheureuse coïncidence fait que non moins de 20 situation humanitaires majeures requièrent aujourd'hui une attention particulière, qu'elles soien d’origines naturelles ou issues de conflits armés. Ainsi, 10,3 millions de personnes de plu dans le monde ont été affectées en 2014 par des désastres naturels. Les conflits armés e persécutions ont provoqué des mouvements de masse sans pareille ampleur. Il y a pa !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 21!"The UN-coordinated Appeals in 2015: An Ambitious Plan to Meet Growing Humanitarian Needs - Global Humanitarian Assistance." Global Humanitarian Assistance. Web. 06 Aug. 2015. <http://www.globalhumanitarianassistance.org/report/un coordinated-appeals-2015-ambitious-plan-meet-growing-humanitarian-needs>.! Figure!4!:!Financement!Global!de!l'Humanitaire!de!2000!à!2014 Le financement de l'aide humanitaire a ainsi atteint des sommets et battu tous les records connus jusqu'à ce jour. Cette concentration massive de ressources financières, la densification de l'écosystème humanitaire et la globalisation des situations ont progressivement pressurisé et façonné le secteur au point d'impacter la définition même de l'action dans ses grands principes. Figure!6!:!Si!l'Humanitaire!Etait!un!Pays! 20 situations humanitaires en cours US$ 156 Md d’aide en 20 ans US$ 24,5 Md +21% 2014 + 10,3 Mn pers. Secteur humanitaire = 3x France (coefficient GINI) (GHA, 2014) (GHA, 2015) (IRIN 2015) (WHS 2015) « … bold changes in humanitarian action » Contexte & Motivation
    3. 3. Revue de littérature Humanitaire Orientations majeures : • Stratégie • Efficacité • Responsabilité • Durabilité • Engagement • Information & Témoign. Efficacité vers Résilience Lien contractuel naissant entre agent et bénéficiaire Résilience et concepts associés peu cités (excepté OCDE) Place et définition de la résilience dans le processus Espoir de développement des principes éthiques à terme Besoin de recentrage sur bénéficiaire (Mattei 2014) vs (CHS 2014) Actions clés 1, 2, 3, 4 & 5 CHS • Complexité du secteur • Biais politique, militarisation • Critiques efficacité & efficience • Question éthique… résilience (Tadanori 2012) (ACDI 2012) (MSF 2012) Bilan Mitigé
    4. 4. Meta-modèle • L'engagement idéologique qui confère la motivation aux agents fait partie de la spécificité du rôle des ONG et de leur production. • Pas de prise en considération de la relation Agent / Bénéficiaire Revue de littérature Sciences de Gestion ONG, OM et PPP = entreprises sociales ? • Théorie de l’Agence • Théorie des Coûts de Transaction P A Contrat aiderfinancer emploi exécute donneur Bénéficiaire ? subsister • Logique de marché (GHA 2015) • Forte pression concurrentielle (Choumoff, 2011) • Inflation normative (Alagbe, 2012) • Contractualisation des relations (Besley & Ghatak, 2003) (Johnson & Prakash, 2007) (Versluys, 2007) (L’Anson & Pfeiffer, 2012) (GHA 2015) • Schéma principalement mécaniste de la motivation humaine • Performance essentiellement liée à la rémunération • Difficulté à modéliser différents systèmes de rémunération
    5. 5. Problématique & Pistes de Recherche 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 1970 1975 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2020 > 100 références ce" des Entreprises ! ! Page 61 sur 79! ! Dr.!David!MANSET! ! ! aractérisation'Nature'des'Sources' un aperçu de la répartition des sources étudiées dans et par type. Le diagramme camembert à gauche fait état domaines principaux de l'étude que sont l'humanitaire, n, pour 37%. Les domaines connexes ont quant à eux l'économie et 10% pour l'informatique. t ainsi analysées, en grandes parties issues de revues me s la oter voit bre ent qui and les de ne un aperçu de la répartition des sources dans le temps. ur une période de 10 ans jusqu'à nos jours. 0# 10# 20# 30# 40# 50# 60# Presse#&#Web# Rapports# Revues# ScientiDiques# Livres# ! Figure':'Caractérisation'Temporelle'des'Sources' 0# 2# 4# 6# 8# 10# 1970# 1980# 1990# 2000# 2010# 2020# ormatique. ! ! Figure':'Caractérisation'Nature'des'Sources' figure ci-dessus donne également un aperçu de la répartition des sources étudiées dans te revue de littérature, par domaine et par type. Le diagramme camembert à gauche fait état lectures équilibrées entre les deux domaines principaux de l'étude que sont l'humanitaire, ur 42%, et les sciences de gestion, pour 37%. Les domaines connexes ont quant à eux présenté respectivement 11% pour l'économie et 10% pour l'informatique. ne centaine de publications furent ainsi analysées, en grandes parties issues de revues entifiques, pour 36%, comme lustre le diagramme en bâton dans la ure ci-dessus, à droite. Il est à noter e le secteur humanitaire voit ntervention d'un grand nombre cteurs, plus particulièrement rganisations internationales qui oduisent chaque année un grand Humanitaire# 42%# Gestion# 37%# Economie# 11%# Informatique# 10%# 0# 10# 20# 30# 40# 50# 60# Presse#&#Web# Rapports# Revues# ScientiDiques# Livres# 0# 2# 4# 6# 8# 10# Etude qualitative Exploration tendances Entretiens semi- directifs Humanitaire Sciences de Gestion Théorie de l’Agence Théorie de la Firme L'Humanitaire Caractérisation Origines & évolution Charité Solidarité Humanitarisme traditionnel nouveau éthique Chronologie? Contexte (complexe) Spatial Historique Politique Economique Juridique Culturel Evoluent avec le temps Plur idisciplinaire Bénéficiaires de l'aide Organisations de Solidarité Internationales - OSI Organisation Non Gouvernementale - ONG Etr anger Amnesty International Human Rights Watch ... France MSF Médecin s du Mon de Action Contre la Faim Handicap International ACTED Croix Rouge ... Autres Organisations de Solidarité Organisation Internationales - OI ONU (Organisation des Nations Unies) - fondée en 1945, l’ONU annonce pour 2010 un budget prévisionnel de 7,1 milliards $ consacré à l’Humanitaire : chiffre record. Parmi les 30 organisations constituant le système onusien, certaines sont dédiées à l’action humanitaire BCAH CERF HCR OMS PAM UNICEF CE (Commission Européenne) - la commission s'est engagée dans des opérations d'aide humanitaire depuis la fi n des années 60 - l'UE est progressivement devenue le plus grand bailleur d'aide humanitaire dans le monde (source : Parlement européen) ECHO France AFD FCI Organisations de Protection et Promotion des Droits Humains Travailleurs Humanitaires Donateurs Privés ou Publics Pouvoirs Politiques Local National International Appuis Politiques Militaires Economiques Diplomatiques Médias Définitions ONU - Corps Commun aide aux victimes de catastrophes. Consiste à traiter situations d'urgences complexes par action de courte durée ou de longue haleine. OCDE PAM MSF Autres sources de données à considérer OCDE - CAD ONU - OCHA Le processus Urgence Reconstruction Relèv em ent Relèvement précoce Crise Actuelle identitaire Nouveau millénaire vs humanitarisme traditionnel Suite à l'après- guerre froide Accélération de la globalisation Nécessité de collectivité qui rassure Contexte propice aux contradictions Pas d'impact ni d'appui de ses principes/ applications Politisation/ manipulation/ diversion de l'aide Assistance indirecte à la déportation des populations Perpétuation d'une économie de guerre Escalade du confl it et de la compétition Affaiblissement des capacités locales pour faire face à la crise Ambiguïté N’ont pas les moyens pour déterminer les conditions de leur travail Sont dépendantes des décisions et des intérêts des acteurs politiques Ne peuvent pas déterminer d’une manière indépendante les conditions et effets de leur action de convictions Tradition humanitaire? Obligation humanitaire d'assistance Sauver des vies... porter assistance immédiate Obligation de protéger et promouvoir les droits de l'homme Ne pas soutenir un régime... Intégrité morale Obligations vs convictions fondamentales de con fi ance Politique/ Etat Social- démocratie Etat- providence Discrédit Inadéquation Inefficien ce Problèmes Politique Instrumentalisation des victimes Sur- exposition Marginalisation Occultation Manque de transparence et application du principe de responsabilité en cas d'utilisation des ressources militaires Empêche l'accès aux victimesConfl its Gouver nance Manque de gestion stratégique de l'action Manque d'un cadre de planification Mandats distincts Fonctionnements différents Imprévisibilité des ressources Politiques et procédures éloignées les unes des autresPratiques disparates en matière de contrôle, d'évaluation et d'information Modalités de financement variées Besoins en financement élémentaires partiellement satisfaits Incohéren t Imprévisible Risque de double- financement, redondance et gaspillage Manque de coordination et gestion collective des financements Mauvaise articulation des fi nancements court et long- termes Complexité du système d'aide humanitaire Multiplication des acteurs Multiplication des instruments fi nanciers Réglementaire Barrière réglementaire, "normativisme" Reduction de l'impact de l'affect Déshumanisation de l'action Interchangeabilité des actions (métrique) Ethiquenouvel humanitarisme détourné de son objectif ConfianceRelation entre acteurs du domaine EconomiqueLogique de marché Humanitarisme Actuel Contexte Nouveau millénaire, après- guerre froide et globalisation Nouvelles problématiques Dilemmes humanitaristes En résumé Fondé sur les droits de l'homme Plus stratégique Nouvel étendard moral Pragmatisme et politisation Caractéristiques Politisation Etablir appui politique pour imposer le mandat humanitaire, cf. droit d'ingérence Développement des actions d'influence / de lobbying Plaidoyer / advocacy Lobbying Diplomatie non gouvernementale Comitologie Stratégies d'influence des ONG internationales Le renforcement de la paix comme une tâche humanitaire pour restituer l’intégrité morale du mouvement: "do no harm" Opposition entre aide humanitaire et aide au développementDépriorisation des besoins humanitaires Instrumentalisation politique de l'action humanitaire Pragmatisme L’adoption d’une approche commune, l’établissement d’un mécanisme élaboré de coordination et l’échange permanent d’informations et d’analyses Améliorer la qualité du travail humanitaire sur le terrainCodifi cation / standardisation de l'action Orienté Projet Manuel SPHERE COMPAS Qualité (Rose des Vents) - URD12 critères Orienté Organisation Humanitarian Accountability Partnership International - HAP- I People In Aid - ANLAP Synergie Qualité - Coordination Sud Comité de la Charte de Déontologie Orienté PopulationCore Humanitarian Standard - CHS9 dim ensions Autres Red Cross- Red Crescen t NGO Code of Conduct DAC/ OCDE Inter- Agency Network for Education in Em ergencies - INEE Livestock Em ergency Guidelines and Standards - LEGS Mieux coordonner l'action Diversité des organisations et donateurs = faiblesse structurelle Capacité des organisations humanitaires à analyser le contexte de leur travail et à évaluer leurs propres expériences Voir recommandations du rapport sur le fi nancement de l'action humanitaire dans le système des Nations Unies Développer cadre stratégique de planifi cation du financement Accroitre transparence et appliquer principe de responsabilité en cas d'utilisation de ressources militaires Etablir règles et procédures systématiques pour superviser organisation de conférences sur les secours et la reconstruction Arrêter des directives sur la constitution de fonds et de réserves pour secours, relèvement, reconstitution et approvisionnement Elaborer portefeuilles de projets humanitaires au niveau national Mise en place d'équipes conjointes de gestion de fonds d'affectation spéciale multidonateurs Prévenir ou atténuer les effets négatifs de la préaffectation des ressources Améliorer l'efficacité de l'action humanitaire Efficien ceLois du marché, efficacité de linvestissement Durabilité Logiques d'entreprise vs non profi tabilitéEquilibre fi nancier Venture Philanthropy Nouvelle forme de charité alliant caritatif et investissement lucratif Satisfaction de ses propres intérêts et altruisme Ethique Responsabilité sociétale Guide moderne à la mutation de l'action humanitaire Replacer le bénéfi ciaire au centre du dispositif en pleine autonomie Résilien ce Degré de perturbation qu'un système peut absorber tout en conservant le même état Reconstruire en mieux Un processus plus qu'un concept Efficacité Prévisibilité Transparence Questions Stratégisation du mouvement par évolution naturelle ou volonté politico- économique? Ethique / morale du mouvement humanitariste, opposition entre obectifs politisés et impact social Forme de néo- colonialisme? Evangélisation? Risque d'ingérence Problématique de recherche "L'Humanitaire à l'épreuve de l'éthique". Liens qui libèrent (Les) (15 octobre 2014). ISBN- 13: 979- 1020901590. Jean- François Mattei “L’éthique humanitaire, Guide synergie qualité, Propositions pour des actions humanitaires de qualité». Bruno Duffe, pp. 12- 28, rapport pour Coordination Sud, 2005 « Ethique et action humanitaire ». Thibault Le Textier. Mémoire de Master 2 « Promotion et gestion de la santé », option « Education et gestion des structures sanitaires et sociales », Faculté de médecine de Tours. 2011 "L'Humanitaire, un secteur industriel comme les autres?". Rapport de thèse de Mastère de Création et Technologie Contemporaine. ENSCI. 2011. Antoine Choumoff "Virtuous Capital: What Foundations Can Learn from Venture Capitalists". Christine W. LettsWilliam P. RyanAllen S. Grossman. Harvard Business Review. 1997 "Le dilemme inévitable de l’action humanitaire". Michael Schloms. Cultures & Confl its. L’action humanitaire : normes et pratiques. 2005 "Les limites de l'aide humanitaire". Reymond Philippe, Margot Jaunas, Margot Antoine. Projet de Mastère SHS Développement Durable et Développement Nord- Sud. EPFL. 2007 "Financement de l'action humanitaire dans le système des Nations Unies. Tadanori Inomata. Corps commun d'inspection. 2012 "Financement de l'action humanitaire dans le système des Nations Unies. Tadanori Inomata. Corps commun d'inspection. 2012 "Pour une nouvelle philosophie de l’action humanitaire. De la compassion à la réciprocité" Claire MOUCHARAFIEH 1994 "Une histoire de l'humanitaire". Philippe Ryfman. Etude (poche). 09/ 2008 "L’action humanitaire menacée par l’inflation normative". Mérick Freedy ALAGBE. La Revue Géopolitique Diploweb.com. 09/ 2012 "Influence des ONGs internationales sur les politiques publiques". A. Robyn s, V. de Geoffroy. Groupe URD (urd.org). 2009 "Fragilités et résilience: les nouvelles frontières de la mondialisation". Jean- Marc Châtaigner. Edition Karthala. 2014 Publication CHS L'Humanitaire transparence stratégie pragmatisme durabilité prévisibilité efficience efficacité ingérence humanité impartialité neutralité indépendance universalité résilien ce engagement responsabilité information & témoignage Economique Organisationnel Gouvernance Politisation de l'aide Manque d'un cadre de planifi cation Mandats distincts Fonctionnements différents Imprévisibilité des ressources Politiques et procédures éloignées les unes des autres Pratiques disparates en matière de contrôle, d'évaluation et d'information Modalités de financement variées Besoins en financement élémentaires partiellement satisfaits Incohérent Imprévisible Risque de double- fi nancement, redondance et gaspillage Manque de coordination et gestion collective des financements Mauvaise articulation des financements court et long- termes Complexité du système d'aide humanitaire Multiplication des acteurs Multiplication des instruments fi nanciers Réglementaire Barrière réglementaire, "normativisme" Reduction de l'impact de l'affect Déshumanisation de l'action Interchangeabilité des actions (métrique) L'Analyse Economique de la Confi ance, Bruxelles, De Boeck Université, coll. « Ouvertures Economiques », 2008 (ISBN 9782804156541). Il s'agit d'une traduction de la défi nition suivante: "Trust is a psychological state comprising the intention to accept vulnerability based upon positive expectations of the intentions or behavior of another." donnée dans Denise M. Rousseau, Sim B. Sitkin, Ronald S. Burt et Colin Camerer, « Not So Different After All: A Cross- Discipline View of Trust », Academy of Management Review (en), vol. 23, no 3, 1998, p. 393- 404 Théorie de la Firme Théorie de l'Agence Objectif adresse les problèmes issus de confl its entre objectifs du principal et de l'agent adresse les problèmes issus d'attitudes divergentes face au risque entre principal et agent Relation d'Agence Divergence de besoins (entre priincipal et agent) Incertitude de la relation Contrôle difficile de l'agent par le principal Complexité du contrat Coût du contrôle Rôle de la con fi ance Asymétrie d'informations Coûts de la Relation Coût de surveillance pour le prin cipal Coût d'opportunité pour les deu x Coût d'obligation pour l'agent Théorie des Coûts de Transaction Rationalité limitée Comportement opportuniste Nature Théories contractualistes Tout n'est que contrats Comportements strictement opportunistes Sciences de Gestion Sciences Economiques Les principes d’humanité, d’impartialité, d’indépendance et de neutralité proviennent des Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix- Rouge et du Croissant- Rouge adoptés à Vienne en 1965 par la 20e Conférence internationale de la Croix- Rouge et du Croissant- Rouge; de la Résolution de l’Assemblée générale des Nations unies 46/ 182 du 19 décembre 1991 et de la Résolution de l’Assemblée générale des Nations unies 58/ 114 du 5 février 2004. im pact expliqu e expliqu e Théorie de l'Agence Fondements Hypothèses comportementales Individus cherchent à maximiser leur utilité Individus sont susceptibles de tirer profit de l'incomplétude des contrats Hypothèse néoclassique de parfaite rationalité des agents Détention de l'information au coeur du fonctionnement de la fi rme Objectif adresse les problèmes issus de confl its entre objectifs du principal et de l'agent adresse les problèmes issus d'attitudes divergentes face au risque entre principal et agent Relation d'Agence Asymétrie d'information Incertitude sur l'attribution des résultats Disparité des rôles Risques Aléa moral le principal ne peut pas être toujours en mesure d’apprécier la ou les décisions prises par l’agent Sélection adverse le principal n’est pas certain d’avoir en sa possession toutes les informations dont dispose l’agent Fonctions Décision Le mandant décide des fi nalités, le mandataire décide de l’action à mener. Contrôle Le mandant ratifie les choix du mandataire et en mesure la performance fi nale. Risque Le mandant risque son capital, le mandataire risque sa compétence. Normes Règes de fonctionnement mise en place d’un système de contrôle par la hiérarchie, par la surveillance mutuelle, par le Conseil d’administration mise en place d’instruments de gestion (suivi, comptabilité…) diversifi cation des risques pour ne pas mettre en péril l’organisation et accroître sa « résilience » Réduction des coûts d’agence Contrôle dif cile de l'agent par le principal Complexité du contrat Coût du contrôle Rôle de la con fiance Coûts de la Relation Coût de surveillance pour le prin cipal Coût d'opportunité pour les deux Coût d'obligation pour l'agent Incitations au respect du contrat échanger des informations, s’entendre sur des critères d’appréciation des résultats, définir des objectifs communs, Limites Schéma mécaniste de la motivation humaine Relation rémunération / performance Relation risque / performance Dif culté de conception système de rémunération Satisfaction qualité de l'action de l'agent par le bénéficiaire? Application à la firmeEmployeur- employé Application à l'humanitaire OSIONG OIG CE ONU I'Anson, Chioke, and Geof rey Pfeifer. "A critique of humanitarian reason: agency, power, and privilege." Journal of Global Ethics 9.1 (2013): 49- 63. Quéinnec E., Igalens J. (dir. pub.), Les ONG et le Management, Vuibert, Vital Roux, Paris, 2004. Queinnec, Erwan. "La croissance des ONG humanitaires." Revue française de gestion 8 (2007): 83- 94. Versluys, Helen. "Explaining patterns of delegation in EU humanitarian aid policy." Perspectives. Review of International Af airs 28 (2007): 63- 84. Tosi, H.L., & Gomez- Mejia, L.R. 2005. Organizational Governance and Employee Pay: How Ownership Structure Af ects the Firm’s Compensation Strategy. Strategic Management Journal, 26(4): 377- 384. Finkelstein et Boyld. How much does CEO matter? The role of managerial discretion in the setting of CEO compensation The Academy of Management Journal – 1998 Barnard Chester The function of the Executive. 1938 Cadsby. Competitive burnout: Theory and experimental evidence, Games and Economic Behavior, Elsevier, vol. 59(2), pages 213- 239, May Tosi H. et Gomez Mejia L.R. [2000] How much does performance matter?, Journal of Management, 26, 301- 339 O’Neill G. [2007] A priori conception, methodological dogmatism and theory vs practice: 3 reasons why CEOs pay research lacks convergence, Corporate Governance: an international review, 15, 692- 700 Gomez- Mejia, Tosi H. et Hinkin T. Managerial control, performance and executive compensation, Academy of Management Journal, 30, 51- 70. 1987 "Les Limites De La Théorie De L'Agence." RH Kurt Salmon. http:/ / blogrhkurtsalmon.com/ 2012/ 05/ 11/ la- theorie- de- lagence- 2eme- episode/ 11 May 2012. Web. 21 May 2015. M. JENSEN ET W. MECKLING « Theory of the firm: managerial behavior, agency cost, and ownership structure » Journal of Financial Economic, 1976, pp. 305- 360. G. CHARREAUX A. COURET P. JOFFRE ET ALII « De nouvelles théories pour gérer l'entreprise » Paris, Economica, 1987. Holmstro ̈m, Bengt, and Paul Milgrom, ‘‘The Firm as an Incentive System,’’ American Economic Review, 1994, 84, 972–91. Keszler, M. (2004). Les ONG dans la concurrence internationale. Les ONG: Quelle infl uence sur la gouvernance mondiale. BESLEY T. and M. GHATAK, 2003, Competition and Incentives with motivated agents, London School of economics. Principe de Résilience Bénéfi ciaire Individu foyer communauté région pays Principes Objectif Résister Adapter Rétablir Précaution sociale Ne pas entretenir le cycle du confl it par son intervention Adapter ses réponses aux contextes locaux et se coordonner avec les autres acteurs Répondre au besoin immédiat sans engendrer l'assistanat et préparer sa sortie Définition Un concept polysémique et multidisciplinaire Résilience- état Capacité à faire face à un impact donné Résilien ce sociale/ dyn amique Capacité de réponse face à un choc Résilien ce Allian ce Réconcilie dimensions sociales et physiques Issue des approches systémiques de la résilience centrées sur les systèmes socio- écologiques Résilience spontanée Résilience suscitée Implémentation ONUISDR Resilience: “The capacity of a system, community or society potentially exposed to hazards to adapt, by resisting or changing in order to reach and maintain an acceptable level of functioning and structure This is determined by the degree to which the social system is capable of organising itself to increase this capacity for learning from past disasters for better future protection and to improve risk reduction measures.” UN/ ISDR. Geneva 2004. CEResilien ce Marker "Resilience - Humanitarian Aid and Civil Protection - European Commission." Humanitarian Aid and Civil Protection. http :/ / ec.europa.eu/ echo/ what/ humanitarian- aid/ resilience_en Web. 20 May 2015. The EU Approach To Resilience: Learning From Food Security Crises. Rep. no. COM(2012) 586 Final. European Commission, 10/ 2012. Print. "Retour Critique Sur La Mobilisation Du Concept De résilience En Lien Avec L’adaptation Des Systèmes Urbains Au Changement Climatique." Retour Critique Sur La Mobilisation Du Concept De résilience En Lien Avec L'adaptation Des Systèmes Urbains Au Changement Climatique. Revue EchoGeo, http:/ / echogeo.rev ues.org / 13403 W eb. 23 May 2015. "Resilience Alliance - HOME." Resilience Alliance - HOME. N.p., http :/ / www.resalliance.org Web. 23 May 2015. Resilience Marker - General Guidance. Rep. no. Ref. Ares(2014)3883617. European Commission, 11/ 2014. Print. Laissus, Perrine, and Benoît Lallau. "Résilience spontanée, résilience suscitée. Les complexités de l’action humanitaire en «zone LRA»(Est de la République Centrafricaine)." (2013). Ballet, J., Dubois, J- L., Mahieu, F- R. (2004). ‘A la recherche du développement socialement durable: concepts fondamentaux et principes de base’ . Développement durable et territoires, Dossier 3 : Les dimensions humaine et sociale du Développement Durable. Hyogo Framework for Action 2005- 2015: Building the Resilience of Nations and Communities to Disasters. Final report of the World Conference on Disaster Reduction (A/ CONF.206/ 6), 18–22 January 2005, Kobe, Hyogo, Japan. "Fragilités et résilience: les nouvelles frontières de la mondialisation". Jean- Marc Châtaigner. Edition Karthala. 2014 Dans un contexte international globalisé et instable, le modèle humanitaire actuel permet-il d'apporter une aide efficiente, résiliente et éthique aux personnes dans le besoin? Quels en sont les grands principes, interrelations et limites? L'humanitaire connait aujourd'hui une crise majeure d'ordre identitaire et organisationnelle. Pour être éthique, l'aide humanitaire doit être conçue non seulement de manière efficiente mais aussi résiliente. La résilience est naissante. Standards et prise en compte du bénéficiaire sont nécessaires. L’ humanitaire est écrasé par la logique de marché. Un nouveau modèle sociétal est nécessaire à l'éthique humanitaire. Théorie des Coûts de Transaction
    6. 6. • Analyse thématique (Creswell 2002) • Analyse contenu (Berelson 1952) (Roger 1979) • Analyse sémantique (Molette 2009) Tropès Objectif • Réseau HIFA-EVIPNet • > 700 experts • 38 Etats Membres ONU • Semaine thématique • Etude Qualitative • 15 entretiens semi-directifs (45min / 1h) • Représentation parties prenantes • Organisations Multilatérales • Organisations Non Gouvernementales • Bénéficiaire, consultants Echantillon & Base de Données Résultat • 40 pages transcriptions, • 1/3 Anglais, 2/3 Français • 18h02 d’entretiens • 24 271 mots, 4 013 mots, 1 998 phrases T1 Grands Principes T2 Normalisation & Ethique T3 Humanitaire & Marché Méthodologie
    7. 7. 66% 69% 61% 56% 35% 33% 19% 40% 27% 31% 24% 25% 15% 13% 6% 18% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Pressions sur le secteur humanitaire Ethique possible malgré pressions Ethique humanitaire et lien entre efficience et résilience Contractualisa on rela on humanitaire / bénéficiaire Standards aident au développement de la résilience Le répondant connaissait-il ces/des standards? Prise en considéra on du bénéficiaire et responsabilité humanitaire Possible de sor r de la logique de marché et pression associée Résultats Analyse Ethique, Résilience et Efficience Non Terrain Terrain Analyse & Interprétations Grille de Dépouillement résilience (x7) efficience (x1.5) efficacité engagement
    8. 8. Analyse & Interprétations Lien Ethique, Efficience & Résilience • 16 gds principes • Forme d’équilibre entre Efficience & Résilience • Efficience et résilience critiquées • Culture & Dignité  Gens Standards • Indispensable • Cadre, support • Rester flexible • Bénéficiaire pas assez pris en considération • Responsabilisation relation humanitaire- bénéficiaire Logique de Marché • Marché global, industrie • Forte pression concurrentielle • Trop d’humanitaires • Relations d’agence • Coûts de transactions • Contractualisation forte • Inflation normative • Ethique toujours possible ModèleactuelvsAideHumanitaire L'humanitaire connait aujourd'hui une crise majeure d'ordre identitaire et organisationnelle. La résilience est naissante. Standards et prise en compte du bénéficiaire sont nécessaires. Pour être éthique, l'aide humanitaire doit être conçue non seulement de manière efficiente mais aussi résiliente.
    9. 9. Conclusion Limites • Humanitaire arrive à un moment clé de son évolution, remise en question • Crise identitaire vs monde en mutation • Pression concurrentielle et économique • « Entreprises sociales » • Changement de paradigme, besoin d’un modèle en rupture • Modèle actuel vigoureusement critiqué • Aide qualifiée d’inadaptée au contexte • Revue de littérature • Corpus de publications énorme • Coûts de transaction • Droit international • Comportements mimétiques • Rationalité des acteurs • Etude qualitative • Plus de répondants bénéficiaires • Valider les gds principes en quanti. • Analyse sémantique • Dictionnaire (scénarios) Tropès Nature de la Solution Solutions Possibles Nouveau Modèle, Décentralisation Culturelle, Economique Implications L’ humanitaire est écrasé par la logique de marché. Un nouveau modèle sociétal est nécessaire à l'éthique humanitaire.
    10. 10. • Feedback bénéficiaire • Programme incitatif • Cercle vertueux • Traçabilité de l’action • Feedback humanitaire • Confiance donneur • Transparence financement Hypothèse P A Contrat aiderfinancer emploi exécute P survivre Contrat accepte aide efficience résilience donneur bénéficiaire curseur subsister Valeur monétaire Valeur sociétale humanitaire (Ulanowicz et al. 2008) Il est nécessaire de créer un nouveau modèle organisationnel en rupture avec la logique de marché qui s’inscrive en partie dans l’économie du partage et la logique des communs 1. Meilleure prise en considération du bénéficiaire 2. Encoder la résilience dans le modèle 3. Responsabiliser/encadrer la relation humanitaire-bénéficiaire i. Système contractuel et transactionnel gérant les flux ii. Système de comptabilité ouverte de la valeur (« open value accounting ») iii. Monnaie complémentaire, virtuelle (système d’information distribué) Extensiondelathéoriedel’agence
    11. 11. bénéficiaire Valeur économique Valeur sociétale Travaux Futurs SynthèseHIFA-EVIPNet 3TR15 PublicationrevueGestion 3 & 4TR15 ParticipationConsultation AtelierdédiéauCERN 3 & 4TR15 Projettestpourlemodèle 2TR16
    12. 12. Big Data Internet The Web Social Networks AI Cloud Bitcoin IoT Quantified Self Credit: Worldface - Paulette Sedgwick Humanitaire Ethique, entre Efficience et Résilience D. Manset MERCI « C'est le monde du grand écart. On est soi-même personnellement écartelé en permanence entre l'horreur absolue et la joie profonde. »
    13. 13. BACKUP
    14. 14. The Prototype… OI ON G OM GOV bénéficiaire « Ethics by Design » • Réseau de confiance • Dé-corrélé du marché • Monnaie humanitaire • Feedback bénéficiaire • Programme incitatif • Cercle vertueux • Traçabilité • Feedback bénéficiaire • Confiance donneur • Transparence financements Valeur économique Valeur sociétale
    15. 15. P A aiderfinancer exécute P survivre aide donneur bénéficiaire Blockchain pour l’Humanitaire Monnaie Complémentaire Sociale, stratégie « Dual » Crypto Banque de Temps Banque de Services Stratégie monétaire, monnaie « dual » • Effet anti-cyclique en periode de crise • Compense et accompagne politique banque centrale/nationale • Renforcer la dimension regionale des equippements d'infrastructures • Contribuer au developement d'un systeme de financement et d'echange durable • Encourager les echanges intra-regionaux • Accompagner un changement de cap • Reduire le chomage et renforcer la creation de valeur • Renforcer l'identite regionale • Permettre une meilleure connexion entre le producteur et le consommateur • Fournir aux entreprises locales un nouveau type de liquidites financieres permettant leur survie en cas de crise Ameliorer autonomie et economie regionale Basé sur modèle des réseaux des écosystèmes naturels  Nature n'optimise pas efficacité de l'écosystème naturel  Nature parvient à un équilibre entre efficacité et résilience de l'écosystème • Résilience augmente avec diversité et interconnexions • Efficacité augmente quand on réduit diversité et nombre de connexions moins importantes • Résilience souvent 2x plus importante que l'efficacité Conversion Monnaie Nationale (strictement encadrée) Caractéristiques Techniques Caractéristiques Economiques Fondante Bernard, L. (2008). Monnaies régionales, de nouvelles voies vers une prospérité durable. Paris: Éditions Charles Léopold Mayer Hypothèses SI Société SI Humanitaire

    ×